• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Burqa, droits de la personne et leurres politiciens

Burqa, droits de la personne et leurres politiciens

 La décision prise par le président de la République d’en finir vite avec la burqa dans l’espace public est pertinente. On ne peut qu’être stupéfait par les arguments de ceux qui la contestent. On peine à penser qu’ils puissent y croire eux-mêmes, tant ce ne sont que leurres cousus de fil blanc. On se demande pour finir quelle motivation plus profonde inavouée conduit à se cacher derrière ces roueries.

 
La confusion intellectuelle gauchiste
 
Les arguments les plus affligeants sont proférés dans les milieux gauchistes. Ils sont, on le sait, volontiers complaisants envers l’islamisme perçu comme une expression nouvelle des « damnés de la terre » dont ils sont par vocation les défenseurs attitrés. Lénine parlait autrefois d’ « idiots utiles » à propos des « compagnons de route » des partis communistes. Les gauchistes d’aujourd’hui oscillent, en effet, entre l’amalgame le plus grossier et le leurre de diversion.
 
1- Un premier argument est un pur amalgame : interdire la burqa impliquerait de devoir interdire aussi une cagoule portée par grand froid.
Cette confusion intellectuelle comique est un aveu de malhonnêteté : 1- peut-on assimiler un vêtement qui protège du froid à un vêtement qui est un instrument d’asservissement des femmes par les hommes ? 2- Une burqa est-elle portée indifféremment comme une cagoule par les hommes et les femmes ?
 
2- Un second argument est un leurre de diversion par minimisation du problème  : les porteuses de burqa sont peu nombreuses. Leur prêter attention est une preuve d’intolérance, elles ne représentent aucune menace.
Cette minimisation est d’abord une mise hors-contexte historique : 1- la tendance se développe depuis vingt ans en Europe. Elle était jusque-là inconnue. 2- Ne pas s’en préoccuper, revient à la banaliser et à favoriser sa diffusion. 3- Et, quand bien même cet accoutrement ne concernerait que quelques femmes, cet usage devrait être pris au sérieux par principe républicain : tolèrerait-on une seule femme nue dans la rue ou promenée en laisse ?
 
3- Le troisième argument est un argument massue : il combine amalgame, leurre de diversion et ostracisme par l’accusation de racisme. Refuser la burqa serait manquer au respect inconditionnel dû à la culture différente de l’autre. Un cordon sanitaire est ainsi tiré autour de ce vêtement et le sacralise comme symbole d’une culture. Tout opposant à la burqa se livrerait à une stigmatisation de la religion musulmane tout entière : il ferait preuve de « racisme ». Le verdict a valeur d’ostracisme par une distribution manichéenne des rôles qui oppose le camp du Mal, les contempteurs de la burqa, et le camp du Bien, ses défenseurs.
 
Or, que l’on sache, 1- une religion n’est pas une race et une race humaine est un concept non opérationnel selon la génétique ; 2- la burqa n’est pas un vêtement préconisé par la religion musulmane, mais seulement par sa fraction intégriste ; 3- rejeter la burqa ne revient pas à refuser le droit de culte à ses adeptes ; 4- toute culture peut présenter des usages contestables dont le rejet ponctuel légitime de l’un d’entre eux ne signifie pas qu’elle est globalement méprisée ; 4- il est enfin cocasse de voir des gens, persuadés d’être les amis du genre humain, pratiquer eux-mêmes malhonnêtement envers leurs adversaires les méthodes qu’ils leur reprochent à tort.  
 
Les jeux de mots du Conseil d’État pour écarter une interdiction générale
 
Les arguments opposés par le Conseil d’État sont d’un autre ordre, du moins à en juger par la version qu’en a donnée Le Figaro (1). Comme c’est l’usage de ces juridictions, le jeu de mots, par la pratique de l’euphémisme et la mise hors-contexte, permet de ne pas qualifier un délit ou un crime et donc de ne pas sanctionner l’acte déféré. On a vu ainsi une cour d’appel minimiser une calomnie en « excès de plume  », ou même la Cour Européenne des Droits de l’Homme minimiser une lettre anonyme calomnieuse portant pour seule signature « les parents de la Seconde 5 » sans aucun autographe manuscrit, et la qualifier de « lettre collective non signée  » : ce n’était donc pas une lettre anonyme et le tour était joué. Chacun sait pourtant que cette pratique de lettre anonyme permet à deux ou trois voyous courageux de se prévaloir d’une unanimité qui n’existe pas.
Le Conseil d’État minimise pareillement les significations de la burqa : selon le témoignage du Figaro qui a pris connaissance de son avis, elle ne porterait pas atteinte à la dignité humaine au motif que le consentement d’une femme à cet accoutrement suffirait au respect de celle-ci et que cet accoutrement ne serait qu’une manifestation de l’usage de sa liberté, voire de sa liberté d’expression religieuse. La Haute Cour préconise cependant de recourir à la notion de trouble à l’ordre public pour une interdiction partielle, dans les services publics et quelques autres lieux où l’identité de la personne est requise.
 
 1- N’est-ce pas, d’abord, renoncer à une définition de la dignité humaine, comme valeur supérieure indépendante de la personne que le Droit se doit de protéger y compris contre la volonté de celui qui voudrait y attenter ? La dignité humaine n’est pas une propriété du citoyen qui pourrait y renoncer ou y attenter à sa guise. La dissimulation d’une femme sous une burqa, fût-elle consentie, rompt toute relation humaine qui exige échange à visage découvert. La dignité humaine est niée à la fois dans une femme dissimulée et dans ses interlocuteurs méprisés par sa dissimulation.
 
2- Ensuite, cet accoutrement imposé aux seules femmes est une discrimination sexiste qui ne frappe que les femmes : elle contrevient à cet égard aux grandes déclarations des droits de l’homme depuis 1789 qui proclament que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits  » et « (garantissent) à la femme dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l’homme  », selon les termes du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946.
 
3- On ne comprend donc pas que le Conseil d’État ne se soit pas rendu à ces évidences. Cet aveuglement rappelle celui qu’il a montré sous le régime de Pétain quand il ne trouvait que peu à redire aux décrets-lois qui organisaient la discrimination envers la communauté juive. Cette juridiction a déjà semé la confusion en 1989 par un arrêt préconisant le traitement du voile islamique à l’École au cas par cas dans chaque établissement. Quinze ans après, une loi est apparue comme nécessaire pour endiguer les provocations croissantes de l’islamisme et les choses sont rentrées dans l’ordre. Cette Haute Cour - qui l’ignore ? - est plus sensible aux pressions politiques conjoncturelles qu’au respect du droit et des droits de l’homme.
 
Les leurres de diversion des Socialistes et de M. de Villepin 
 
Enfin, les précautions de nombre de socialistes, à l’exception de quelques-uns, et les prudences de M. de Villepin scandalisent. Curieusement, les uns et les autres désapprouvent la décision d’interdiction générale de la burqa par une loi. Mais leurs contorsions font peine à voir. Ils sont bien d’accord pour voir dans la burqa une atteinte aux droits des femmes et aux principes de la République. Mais ils n’en concluent pas pour autant qu’il faille l’interdire par une loi. Ils ne sont pas à court de prétextes. Leur méthode préférée est le leurre de diversion.
 
- Un premier leurre de diversion est précisément d’accuser le président de la République d’user lui-même d’un leurre de diversion pour faire oublier la défaite électorale aux Régionales : il y aurait mieux à faire, le chômage, le pouvoir d’achat et tutti quanti, comme si toutes ces questions ne méritaient pas une égale attention.
 
- Un second leurre de diversion consiste à ne voir qu’un leurre « raciste » pour réapprivoiser l’électorat du Front national qui a déserté la majorité. On a dit plus haut l’inanité de l’accusation de « racisme » à propos du rejet de la burqa.
 
- Un troisième leurre de diversion agite une prétendue application impossible de la loi : « On imagine mal les policiers courir dans les rues pour retirer le voile aux femmes », persifle M. Cambadélis dont le parcours politique inspire toute confiance. Comment fait donc la police pour une voiture en stationnement interdit ? Court-elle après le conducteur ?
 
- Un quatrième leurre de diversion est de faire grief au gouvernement d’encourir la censure du Conseil Constitutionnel ou de la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour atteinte à l’article 9 de la Convention Européenne des Droits de l’homme qui garantit « le droit de manifester sa religion (…) en public ou en privé » pourvu que soient assurées « la sécurité publique, la protection de l’ordre, la santé ou la morale publiques, ou la protection des droits et libertés d’autrui ».
 
On retrouve les amalgames et euphémismes vus plus haut que peuvent, en effet, très bien utiliser ces hautes cours, virtuoses en jeux de mots ridiculisant le Droit et dans ce cas précis le principe de laïcité. Mais prendront-elles dans un débat national aussi emblématique le risque de s’exposer à la risée générale et au discrédit en faisant de la burqa une panoplie qui n’attente pas la dignité humaine et à la liberté des citoyennes ?
 
Les motivations de ces leurres de diversion
 
Ces leurres de diversion pleins d’invention conduisent à s’interroger sur les motivations inavouables dont ils détournent l’attention : le PS ne cherche-t-il pas tout simplement à attirer à lui les voix musulmanes des cités ? Le très faible score réalisé aux Régionales par le NPA trotskiste devrait pourtant servir de leçon : ce n’est pourtant pas faute de sa part d’avoir flatté un électorat musulman intégriste en présentant une candidate voilée !
 
Quant à M. de Villepin, n’est-ce pas son hostilité personnelle au président de la République qui le conduit à s’opposer par réflexe à une loi anti-burqua générale ? Ou faut-il aller chercher dans une tradition chiraquienne l’explication de tant de précautions ? Seraient-ce les liens étroits entretenus par M. Chirac et des dirigeants de pays arabes qui inspireraient cette prudence incompréhensible ?
 
Ce débat sur la burqa montre comme les droits de la personne pèsent, en fait, de peu de poids face aux calculs politiques des hommes et des partis. Alors qu’il ne fait aucun doute en 2010 que cet accoutrement archaïque est un instrument d’asservissement des femmes par les hommes pour des raisons religieuses ou non, les arguments les plus insensés sont brandis comme autant de leurres pour tenter de le masquer. Cette exhibition de mauvaise foi débridée fait penser à celle qui a accueilli Mme Simone Veil, alors Ministre de la Santé, quand elle a défendu devant le Parlement le projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse. Tout y est passé, c’était même un projet de loi digne des nazis : « Cela ne s’appelle plus du désordre, Madame la Ministre, s’est écrié avec componction une haute autorité morale de l’époque, Jacques Médecin, le 26 novembre 1974. Cela ne s’appelle même plus de l’injustice. C’est de la barbarie, organisée et couverte par la loi, comme elle le fut, hélas ! il y a trente ans, par le nazisme en Allemagne. » Aujourd’hui, qui de Jacques Médecin, ancien maire de Nice, condamné à plusieurs reprises pour abus de biens sociaux et corruption au point de devoir s’enfuir en Uruguay dans les années 90, et de Simone Veil évoque le mieux l’idée de dignité humaine ? Les partisans de la burqa, déclarés ou honteux, feraient bien d’y songer. Paul Villach
 
(1) Le Figaro, « Le rapport qui sera rendu dans quelques jours au premier ministre devrait faire preuve d’une grande prudence. » 26.03.2010
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.62/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Pierre HENRY 26 avril 2010 10:30

    il est grand temps de mettre de l’ordre dans la maison républicaine FRANCE
    HORTEFEUX à raison. La question de la déchéance doit être posée en grand et sur le fond.
    Voir frère tarik ramadan monter au créneau est révélateur, lui qui s’est fait virer des PAYS BAS ose nous donner des leçons...


    • DIMEZELL 26 avril 2010 19:41


      De l’ordre, qu’on se le dise !
      La chienlit est de retour.
      Ein Républic, ein Hexagonn, ein Sarko !

      Il faut des voix pour le Sarko. Il suffit d’un petit feuilleton qui aura une longue suite d’épisodes tout aussi intéressants. Chercher du côté de ceux qui ont peur, de ceux qui n’aiment pas les bougn...., ceux qui n’aiment pas ceux qui aiment, ceux qui n’aiment pas grand chose en dehors de leur mur de jardin, ceux qui n’aiment pas ceux qui crient et qui rient trop près du même mur, ceux qui habitent à l’abri d’un clocher au dessus du vide, ceux qui bavent leur haine sur ce site, ceux qui n’aiment pas... quoi.
      Pour cela il faut trouver une belle de drap vêtue affublée d’un mari costaud et capable de toutes les horreurs( on a, même dans la capitale bretonne, mais il faut avouer qu’il a fallu chercher car en allant sous la Tour Bretagne, y’ a pas beaucoup de dames toute enrobées), une éminence grise ( ça tombe bien le Tarik arrive), un ange blond de type auvergnat ( on a aussi ce qu’il faut ), un ange moins blond de type Laval ( on a encore, la période est faste ) et un grand planificateur ( là on est hyper gâtés ).
      Le buzz devient inévitable grâce à tous les amateurs des feuilletons

      Les retraites ?
      Quoi les retraites ?
      Les réformes ?
      Quelles réformes ?
      Les services publics ?
      Lesquels ?
      Le débat citoyen ?
      Ah si, on a : qui c’est qu’est pour la burka ?


    • Annie 26 avril 2010 10:40

      Les partisans de l’interdiction recourent aussi à des leurres de diversion, lorsqu’ils cachent leur sentiment anti-musulman derrière l’argument de la laïcité, de l’identité nationale, ou pire encore de la discrimination envers les femmes.
      L’argument le plus fort à mon avis contre cette interdiction est qu’il ouvre la porte à tous les débordements. Aujourd’hui la burqa, et puis quoi demain ?


      • italiasempre 26 avril 2010 10:53

        L’argument le plus fort à faveur de cette interdiction c’est qu’il ferme probablement la porte à d’autres débordements. 

        Aujourd’hui la burqa et demain la charia ? 


      • anti-oligarchie anti-oligarchie 26 avril 2010 11:05

        je préfère un nikab ou une burka (meme si je suis pas fan) qu’une femme en mini jupe a qui ont voit ses cuisses. Pourquoi ne pas poser la question aussi sur ce sujet ?

        j’en ai marre de voir des gamines de 13 ans habillé comme des putes aussi.


      • Philippe D Philippe D 26 avril 2010 11:08

        Y aurait bien le costume Mao, qui règlerait tous les problèmes.


      • Rounga le pétillant Roungalashinga 26 avril 2010 11:17

        j’en ai marre de voir des gamines de 13 ans habillé comme des putes aussi.

        Etant donné qu’en France on légifère désormais sur les vêtements, j’espère que le gouvernement saura prendre de fermes résolutions pour lutter contre cet avilissement de la femme qui la ravale au rang d’objet sexuel, et ce dès les prémisses de l’adolescence. Si on interdit l’excès de vêtement, pourquoi ne pas condamner l’excès inverse ?


      • Annie 26 avril 2010 11:25

        Les tribunaux islamiques sont des tribunaux d’arbitration encradrée par la législation britannique (et il y a eu des dérives comme avec tous les systèmes). Ce qui est intéressant est que de plus en plus de non musulmans y ont recours, pour éviter les démarches devant les tribunaux civils. 


      • docdory docdory 26 avril 2010 11:34

        @ anti oligarchie


        Qu’est ce que vous avez contre les cuisses des femmes au point que leur vue vous indispose ? Seriez-vous misogyne ou homosexuel refoulé ?
        Ça ne vous arrive jamais de vous mettre en short ?

      • italiasempre 26 avril 2010 11:43

        Annie, et vous trouvez ça normal ? 

        C’est ce que vous souhaitez pour la France et pour le reste de l’Europe ? 
        Des tribunaux islamiques ? 




      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 13:02

        Annie : « oui à la burqa, oui aux tribunaux islamiques ».

        Que répondez-vous à toutes celles qui risquent leur carrière voire leur vie pour contrer votre conception de la tolérance, Annie ?


      • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 13:46

        @Calmos,
        C’est ce que je dis un peu plus bas, on peut très ne pas être un fan de PV, comme moi, mais reconnaître qu’il a quelques fois, tout comme Morice d’ailleurs, des éclairs de lucidité. Pourquoi systématiquement l’attaquer alors qu’aujourd’hui son article est plein de bon sens !


      • Annie 26 avril 2010 14:26

        Je constate seulement que les tribunaux islamiques n’ont pas jusqu’ici débordé du cadre autorisé par la législation britannique (mais il y a eu quelques dérives qu’il ne faut pas ériger en règle absolue.
        Cosmic, celles se battent contre la burqa ont raison de le faire et elles ont mon soutien. Mais au-delà du port de la burqa, c’est la question de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes dont il s’agit. Ces femmes opprimées qui sont obligées de porter la burqa le seront-elles moins lorsque la burqa aura été interdite ? Les hommes auront-ils été mieux sensibilisés à la question du droit des femmes, et de leurs femmes en particulier ou bien ressentiront-ils cette interdiction comme une agression, ou bien une ingérence dans la sphère privée ? Ma tolérance comme vous l’appelez n’est finalement que l’expression d’une opposition à vouloir légiférer pour tout ou contre tout, et à rétrécir la marge de manoeuvre de ceux qui seraient disposés à évoluer, mais qui s’arc-boutent maintenant sur leurs positions.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 14:38

        Je ne suis aucunement partisane d’une surjudiciarisation, Annie, une réalité déjà largement acquise dans notre société. Ce que Philippe Muray appelait « le désir du pénal ».
        Or il se trouve qu’aucune voix ne s’élève sur l’ensemble des mesures juridiques adoptées chaque semaine en France, au motif qu’elles seraient trop nombreuses. L’argument que vous employez n’apparaît, ô divine Providence, que lorsqu’il est question des affaires islamiques.

        D’autre part, interdire n’induit pas du tout de ne pas sensibiliser. Donc je ne saisis pas votre objection au nom des processus éducationnels.

        Enfin, les converties « de souche » ont largement bénéficié des enseignements de la France républicaine et laïque et de l’histoire du féminisme. Or, loin d’encourager leurs maris - puisque vous vous souciez de ces derniers aussi - à ouvrir leur conscience sur les bénéfices de la modernité relatifs à une forme d’équité hommes-femmes, elles acceptent la polygamie, semble-t-il.


      • Annie 26 avril 2010 16:37

        Cosmic,
        Vous me faites un mauvais procès. Si j’interviens sur les affaires islamiques, c’est simplement parce que vivant dans un autre pays j’ai une perspective différente de ces questions, qui m’interpellent rarement le reste du temps. Je constate qu’il est possible de vivre sans faire de chaque incident une affaire d’état, sur laquelle tout un chacun doit trancher et que parfois une attitude moins intransigeante obtient d’aussi bons résultats. J’interviens aussi sur d’autres questions, comme le management dans les entreprises etc.. simplement parce que la GB ayant plusieurs coudées d’avance dans ce domaine, je peux constater les dégâts.
        Sinon, j’ai en mon temps fait de la résistance civile en enfreignant délibérément la loi et suis passée au tribunal pour cela dans les années 1990 (et j’ai perdu et j’ai dû payer une lourde amende, mais c’est vrai que les risques n’étaient pas énormes, encore qu’aujourd’hui dans la logique du débat sur l’identité nationale j’aurai été une candidate privilégiée pour une expulsion du territoire britannique). Je précise que cela n’avait strictement rien à voir avec des affaires islamistes.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 17:11

        Je vous réponds politique, Annie, vous jouez intimité.
        Nulle part il n’est question de vous personnellement dans cette discussion que nous avons vous et moi. Il y est question des idées que vous défendez. Que vous soyez de gauche ou de droite, résidiez en France ou au R.U. n’a strictement aucune importance.
        Quant au R.U., votre optimisme se laisse contredire par quelques reportages de la BBC assez éloquents sur le vivre-ensemble en « laïcité à l’anglaise ».
        Et de fait, vous n’avez pas répondu à mes arguments précédents.


      • Annie 26 avril 2010 22:01

        Cosmic,
        Je ne pense pas avoir joué « intimité » quand vous me parliez politique, mais personne n’est parfait. Vous voulez des arguments politiques, alors que finalement ils ne sont que moyennement intéressants, parce que plus souvent l’expression d’instincts mal assumés, mais magistralement rationalisés et cela vaut pour moi comme pour vous. Je refuse simplement de me placer sur un terrain de confrontation permanente, en poussant toujours plus les gens dans leurs retranchements en les obligeant à choisir entre telle et telle solution, sans jamais chercher à trouver un terrain d’entente sur lequel bâtir quelque chose de plus constructif. Ce ne sont pas les idées politiques qui me dérangent, mais l’approche. 


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 22:05

        Annie, je vous rappelle que je ne vous raconte pas ma vie pour me dédouanner de mes propos que j’assume intégralement.
        Il n’y a pas de solution médiane. Le voile intégral n’étant pas un signe religieux, il n’est juridiquement pas tolérable (au sens strict) en ce sens. N’étant pas un signe identitaire folklorique, il n’a pas non plus sa place au rang des folklores (qu’on en apprécie ou pas, des folklores, les lourds présupposés).
        Pas plus que l’uniforme nazi.


      • Annie 26 avril 2010 22:31

        Vous-ai raconté ma vie ? Hum, la burqua n’étant ni un signe religieux ni identitaire, je ne vois pas le danger qu’elle peut représenter. Mais enfin pour ce que j’en dis. 


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 22:41

        Relisez vos justifications précédentes, Annie, au sujet de la vie racontée.
        (D’ailleurs, à l’explication qui précédait vous n’avez toujours pas répondu.)

        "Hum, la burqua n’étant ni un signe religieux ni identitaire, je ne vois pas le danger qu’elle peut représenter. Mais enfin pour ce que j’en dis."

        Eh bien, si la burqa n’est ni religieuse ni identitaire, pourquoi la défendre à ce point ? Et pourquoi tant de hauts cris pour ce faire, au nom du respect de la religion ou de l’identité ?

        Laissons la République tracer les frontières de sa tolérance.


      • LE CHAT LE CHAT 26 avril 2010 10:44

        La France est un état laïc , et les curés nous font plus chier depuis des lustres , c’est pas pour qu’on se laisser marcher sur les pieds par les mollahs ! ceux qui pensent que critiquer le port de la burqa , c’est s’attaquer à l’islam , et bien on les enmerde !
        y’a que des arriérés pour vouloir enfermer leurs femmes sous ces prisons de toile ! s’ils sont pas contents , qu’ils retournent au bled !


        • Cogno2 26 avril 2010 11:25

          C’est con à dire, j’ai beau avoir une tendance gauchiste, pour une fois, je suis d’accord avec le matou.


        • jules simon 26 avril 2010 12:12

          Le chat,

          C’est vrai les curés ne nous font plus chier.
          Meme les enfants le disent : « les curés ne nous font plus chier...mais ils nous font mal ! »

           smiley


        • tourn en ron 26 avril 2010 16:53

          ceux qui pensent que critiquer le port de la burqa , c’est s’attaquer à l’islam ,on sait bien que ces pas le sort de ces femme qui t’intéresse mais le fait que tu puisse sous couvert de bourqua soulager ton islamofobie alors arrête tu va pas nous la joué humaniste pas toi personne ne va te croire tu as de l’eau a donné a ton moulin amuse toi bien tu deviendra surement plus intelligent que ton maitre a penser jm le pen (tant de haine ne peut cacher qu’un homme malheureux )je veut pas être méchant avec toi mes va te soigner car sa ce soigne !!!! 


        • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 10:45

          Je viens de plusser PV, est-ce grave docteur ?  smiley
          Bon ! trêve de plaisanteries, pourquoi toujours employer le terme « burqa », honnêtement je n’en ai jamais vu en France où en Belgique alors ques les termes voile intégrale, niqab ou sitar seraient bien plus appropriés, car ces « déguisements » se rencontre dans nos rues.


          • JL JL 26 avril 2010 10:57

            Vis-à-vis de la burqa et de tous ces symboles provacateurs ou non, de toutes façons quoi qu’on fasse, ce sera mal : en effet, soit on légifère, et on s’éloigne encore un peu plus de nos valeurs, soit on laisse courir et les provocateurs envahiront encore un peu plus l’espace de la République.

            La question n’est peut-être pas de savoir s’il faut ou non légiférer mais de savoir si c’est opportun de le faire maintenant, et de cette façon-là.

            Et si crime il y a à le faire maintenant et comme ça, la réponse à la question de savoir à qui profite le crime est évidente en cette « veille » de réforme des retraites qui va se faire cet été !


            • CHALOT CHALOT 26 avril 2010 10:58

              Je rajouterais que sur cette question la gauche a été inexistante et impuissante. Elle a refusé de discuter de cette prison mobile pour femme-intolérable et inacceptable- laissant faire la droite qui aujourd’hui veut masquer sa politique de chasse à l’enfant et de chasse à l’immigré !
              Je suis certain que les islamogauchistes vont oser comme en 2003 et 2004 manifester avec les islamistes...Ils commettent les mêmes erreurs que ceux qui avant hier ont soutenu inconditionnellement Khomény !


              • oncle archibald 26 avril 2010 15:34

                « Il est pourtant bien évident que le pouvoir utilise cette question de la burqa, comme celle de l’insécurité et bien d’autres, pour détourner l’attention des vrais problèmes qui se posent à l’ensemble des Français » ..

                Parce qu’ votre avis l’islamisme militant et l’insécurité ne sont pas de « vrais » problèmes ?? C’est un reflexe stupide des politiciens de gauche de faire un acte d’opposition primaire sur ces sujets, Sarkozy le sait bien et il en profite, je ne dirai pas qu’il en abuse. Proposez donc autre chose que des paroles lénifiantes sur ces deux gros problèmes de notre Société.

              • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 17:02

                Pour éradiquer les burqa, est-ce que Sarko préconise le karcher ?
                Juste pour savoir. Je me retire.... smiley


              • oncle archibald 27 avril 2010 08:41

                Face aux menaces vous préferez sans doute la methode de Chamberlain face à Hitler ... Les intentions des islamistes sont diu même ordre que celles de Hitler, faire regner l’ordre à leur façon sur une surface aussi étendue que possible de la planete ... Ce sujet devrait faire consensus et non pas l’objet d’une utilisation politicienne à la petite semaine ..


              • Cogno2 26 avril 2010 11:21

                " La décision prise par le président de la République d’en finir vite avec la burqa dans l’espace public est pertinente« 

                Et ça va changer quoi ?
                Celles qui n’ont pas d’autre choix que de le porter ne sortiront plus, tout simplement.
                Ca va effectivement dans le on sens, oh pas celui d’une »libération de la femme« , non, mais au moins on ne les verra plus.
                Vive les lois débiles tout juste bonnes à satisfaire les blaireaux qui n’ont pas une once de bon sens.

                Je n’ai pas dit que j’étais pour ce genre de bout de tissus, bien au contraire, mais ce genre de lois est contre productive.
                Alors tu vois, le Sarko, la seule chose que j’ai envie de lui dire, c’est »casses toi pov’con".


                • docdory docdory 26 avril 2010 11:49

                  @ Cogno 2

                   Vous dites « Celles qui n’ont pas d’autre choix que de le porter ne sortiront plus, tout simplement. »
                  C’est évidemment faux. Si elles portent le voile intégral , c’est parce que leur salafiste de mari a réussi à les convaincre de porter le voile intégral. 
                  Il est bien évident que, une fois l’interdiction de la burqa prononcée, ce n’est pas leur mari salafiste qui fera les courses ou qui ira conduire ou conduire leurs enfants à l’école. 
                  Donc le mari ordonnera à sa femme de circuler le visage découvert, afin que lui puisse continuer à glander tranquillement en profitant de l’argent des cotisations sociales de ses concitoyens , qu’il continuera à traiter de porcs et d’infidèles, tandis qu’elle continuera de s’occuper intégralement des tâches bassement matérielles auxquelles un adepte du patriarcat extrémiste ne saurait s’astreindre à participer .

                • alcodu 26 avril 2010 11:24
                  1- Un premier argument est un pur amalgame : interdire la burqa impliquerait de devoir interdire aussi une cagoule portée par grand froid.

                  Erreur fondamentale de l’auteur. la loi n’interdira pas la burqa ou le niqab. Ce serait totalement inconstitutionnel puisque ladite constitution garantit la liberté de culte. Une telle formulation de la loi est donc impossible.

                  La loi va donc interdire le voile intégral au sens large.

                  Cette Loi liberticide va donc interdire la possibilité pour quiconque de sortir intégralement voilé de son plein gré. C’est tout simplement ahurissant.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2010 14:42

                    aldocu , change de pseudo , halte au cul t’ irait bien ....


                  • ELCHETORIX 26 avril 2010 11:25

                    Non monsieur , tous les gauchistes ne sont pas des idiots utiles , regardez Mélenchon , il est contre le port du Niquab !
                    il y a déjà des lois contre le port de certains vêtements comme le voile du visage et autres .
                    Mais , en ce qui me concerne , j’ai un peu changé d’avis , car j’étais pour la liberté de se vêtir à sa guise , sauf un « accoutrement » provocateur , excepté en période de carnaval .
                    Par contre , je soutiens ceux qui sont fidèles à leurs croyances que ce soient l’une ou l’autre des 3 religions monothéistes , et surtout , pour moi , l’ Islam EST un rempart spirituel et de mode de vie très fort opposé au mondialisme ultra-libéral , qui propose une économie de consommation , donc une nouvelle sorte de « religion » , la consommation excessive en oubliant les valeurs humanistes .
                    RA .


                    • Immyr Immyr 26 avril 2010 11:29

                      D’abord un peu de biographie avant de vous donner ma réponse, afin que vous compreniez mes arguments smiley Je suis iranien d’origine, ancien réfugié politique en France et ayant vécu les 2/3 de ma vie ici.


                      Je suis marié à une française (normando-polonaise d’origine) depuis une douzaine d’années. Je ne suis jamais retourné en Iran depuis 1984, date de mon arrivée en France, quand j’avais un peu plus de 18 ans. Malgré quelques demandes de mon épouse pour y voyager, afin de connaître un peu mieux l’iran j’ai toujours refusé, pour la très simple raison qu’elle a acceptée, que je ne voulais pas voyager dans un pays, où elle serait dans l’obligation de porter un accoutrement vestimentaire qui dénoterait une quelconque soumission de sa condition de femme envers le genre masculin sans parler de l’idéologie « officielle » qui y règne.

                       La voile dite islamique n’est pas un élément culturel. C’est un symbole de la soumission de la femme à l’homme.

                       

                       Je suis athée (avec des tendances politiques plutôt anarchiste non révolutionnaire smiley). C’est mon choix. Je ne vais pas l’imposer aux autres (bien que prêt à en débattre).

                       Je hais la voile dite islamique et encore plus la burqa, le niqab et tutti quanti. Ce n’est pas moi qui la porte.

                       Je hais la polygamie en tant que pratique. Je pourrais l’accepter si les femmes avaient aussi le droit d’épouser autant d’hommes qu’elles désireraient.

                       Tant qu’une pratique est culturellement égalitaire, elle peut être défendable. Une fois qu’elle devient unisexe, on peut dire ce qu’on veut, mais ça engendre une inégalité idéologique et sociale.

                       

                       Pour ce qui en est de ces pratiques en France  : on peut simplifier ainsi le problème, soit on raisonne en disant que le rôle de la république, inscrit dans un de ses axiomes, L’EGALITE, est de préserver ce dernier et même de l’imposer envers et contre tous. Soit on raisonne en disant que l’égalité ne doit pas être imposé mais accepté par tous. Et enfin la voie du milieu, qui dirait que dans le contrat social de chacun envers les autres, l’égalité doit être accepté dans les relations entre les citoyens, et choisi dans un cadre strictement privé.

                       Je suis pour la voie du milieu. Je pense que les citoyennes françaises ayant fait le choix du port de ces symboles de soumission doivent être éduquées dans le sens que la raison triomphe et qu’elles rejettent elles-mêmes ces pratiques tout en n’étant pas dupe et sachant pertinemment, le poids des proches, de la famille, de la propagande, de la religion etc… Le problème avec l’imposition législative c’est qu’elle sera contre un autre des axiomes républicains, LA LIBERTE. Liberté de choisir sa philosophie (je mets les religions sous cette rubrique si vous me le permettez), fausse et inégalitaire dans ce cas (je ne parle pas d’islam en général, mais des franges intégristes de n’importe quel mouvement religieux), et peut-être choisi pour de mauvaises raisons, peut-être imposé par la culture, la famille, l’entourage etc… (mais combien d’adeptes d’autres religions sont dans ce cas ?). 



                      • Cogno2 26 avril 2010 12:38

                        Immyr, Immyr.... Iranien d’origine.... L’herberie ? smiley


                      • Immyr Immyr 26 avril 2010 12:41

                         @Cogno

                         on ne peut rien te cacher :-P Oui, Herberie, les soirées de NWN avec les potes :)


                      • Cogno2 26 avril 2010 12:52

                        Ca faisait longtemps, je suis surpris de retrouver quelqu’un de l’herberie ici, le monde est bien petit.

                        Cogno est Siona est Morgane, Palouf intégriste, maquée avec le prêtre pervers nommé Callisto.


                      • Immyr Immyr 26 avril 2010 13:01

                        @Cogno

                         je suis, on va dire, toujours en contact avec Charlie et Ludo (le charmant Cal smiley) sur Facebook.
                         Pour ce qui est d’Agoravox, ça ressemble aussi à l’Herberie, avec ses palladins, ses prêtres du mal, ses défenseurs du bien, ses philosophes (mais non, mais non, je ne parlais pas de Greg).
                         On n’est pas trop dépaysé.

                         En m’excusant auprès des lecteurs d’Agoravox, pour cet intermède purement personnel smiley


                      • Cogno2 26 avril 2010 14:08

                        T’inquiet, parfois, c’est ambiance et niveau bistrot du coin ici, alors on peut raconter ce qu’on veut.

                        J’ai toujours velk sur msn, un des seul avec qui j’ai encore des contacts.
                        Par contre pour ce qui est de fessebouc, ludo m’a parlé d’anciens de l’herberie, mais je n’ai aucune intention d’aller trainer la dessus.


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2010 11:46

                        Sur ce coup Villach a raison , mais c’ est pas pour autant que je l’ aime d’ amour pour vous mes yeux brillent de mille Hortefeux ....


                        • Céphale Céphale 26 avril 2010 11:49

                          Cher Paul Villach

                          Je pense moi aussi qu’il faut répondre vite et fort à cette provocation d’une poignée de salafistes. Quant au débat actuel, j’ai trouvé sur le Web un article passionnant, extrait d’une thèse de doctorat à la Sorbonne, l’auteur étant un disciple de Karl Popper. Vers une théorie critique de la communication.

                          • Paul Villach Paul Villach 26 avril 2010 12:24

                            @ Cher Céphale,

                            Merci pour l’information. Paul Villach


                          • Jojo 26 avril 2010 13:44

                            Céphale

                             Salafiste n’est pas un gros mot figurez-vous, il signifie quelqu’un qui essaye de suivre une voie tracée par des prédécesseurs vertueux « as salaf assaleh » qu’ils définissent eux même comme le prophète de l’Islam, puis les quatre califes et enfin toutes les grandes figures telles ibn Qaim el djawzia.

                            Dit autrement, si vous êtes proche de la pensée, de la piété  et de la pratique religieuse d’une grande figure du catholicisme du début ou des premiers siècles qui ont suivi, alors vous êtes un salafiste.

                            Plus concrètement et s’ils ont leur lot d’illuminés, ils ont aussi dans leurs rangs, les musulmans les plus vertueux, les plus valeureux et les plus enclins à faire le bien qu’il m’ait été donné de connaître.  

                            Sachez qu’ils sont les premiers à condamner les pseudo-salafistes genre Ben machin ou encore le GSPC algérien ou tout autre terrorisme s’en prenant aux innocents et qui se réclamerait d’eux.

                            Et si, je ne suis pas salafiste pour des raisons qui sont les miennes, il est exclu que je les rejette en bloc comme vous le faites, n’étant pas Dieu pour juger d’autres croyants…

                            Pour le Niqab, il y a eu depuis le début débat entre écoles théologiques, certaines y voyant un devoir comme les salafistes, d’autres plus nombreuses y voyant un « fadl », ou choix volontaire des croyantes les plus pieuses notamment celles qui seraient dotées d’une grande beauté.

                            Tout le monde s’en fiche mais je vais quand même le dire, pour le musulman que je suis le niqab n’a jamais rien eu d’obligatoire, mais celles qui auront fait ce choix resteront mes sœurs et il en est parmi elles qui sont autrement plus respectables que beaucoup dans ce fil.

                            Tout cela étant dit, félicitations à la France qui a si bien réussi à identifier l’ennemi, la... menace et à courageusement organiser les rangs pour le combattre. Bravehart peut aller se rhabiller !


                          • Céphale Céphale 26 avril 2010 13:55

                            Jojo, vous devriez apprendre à lire. « Une poignée de salafistes » cela ne veut pas dire tous les salafistes. 


                          • armand armand 26 avril 2010 14:05

                            Jojo,

                            Parlez-nous plutôt du Tabligh auquel se réfère le boucher de Rezé. Le sous-continent indien a donné de remarquables lumières spirituelles, mais aussi des dévoyés dignes des disciples du Mandarom.

                            Outre les apparences (et ce problème vaut pour les Juifs orthodoxes aussi) est-ce sain que se développe une tribalisation qui érige en dogme le renfermement sur soi et le rejet des autres, marqué par des bornes sévères qui font que quelqu’un qui n’est pas des leurs ne saurait en aucune façon les fréquenter ?
                            Or, interdire de partager un repas, interdire tout contact entre « ses » femmes et le monde extérieur, n’est-ce pas là le signe le plus flagrant du refus d’intégration ?

                            Les quelques salafistes que je connais (en Angleterre), n’imposent ni niqab ni burka, leurs filles font d’excellentes études et deviennent enseignantes, et ont une excellente connaissance des textes. Tout au plus une certaine réserve s’impose dans les rapports entre hommes et femmes, et leurs épouses sont plutôt coiffées à la manière de feue Benazir Bhutto.



                          • Sur la salafiyya (retour à l’Esprit et non à la Lettre) et ses avatars post-modernes :  il y a divergence radicale jusqu’à faire des dits salafistes contemporains des antithèses et opposés autant idéologiques que religieux des initiateurs de la salafiyya durant le mouvement Nahda : c’est en cela qu’attribuer à la burka une dimension stricto sensu ou religieuse ou idéologique est non simplement un raccourci trompeur mais une simplification erronée : la burka qu’elle soit dans les rues européennes, maghrébines ou ailleurs que dans son espace d’origine est un pur produit de cette mécanique globale dite mondialisation. Mécanique qui engendre et exclusion et fragmentation à l’échelle autant locale que globale : et voit l’émergence de cultes de type synthétique (artificiel) : véritables bric-à-brac politico-idéologico-religieux qui manipulent, détournent, transforment les référents religieux : à la manière dont le national-socialisme détourna pour exemple le référent national ou culturel.

                             

                            Bref nous avons une mécanique d’exclusion/fragmentation avec pour conséquence première : désorganisation sociale (que ce soit au Nord ou au Sud) : elle-même support au développement de cultes de crises ou des système projectifs issus de tensions culturelles : conséquent à ce processus global s’attaquant autant aux frontières réelles (physiques) que culturelles.

                             

                            Ces divers cultes ou systèmes, sont conçus donc en réaction : permettant à leurs adhérents/disciples/fidèles de s’identifier à un certain dispositif de valeurs : dispositif stricto sensu anti-culturel puisque issu de constructions artificielles n’ayant aucun problème à occulter leurs contradictions internes propres. Tendance générale au syncrétisme de ces cultes liée à la diversité des origines des éléments qui les constituent (exemple : récupération du concept chiite de martyre dans les mouvements sunnites radicaux), pour sortir du cadre islamique : cette construction de cultes syncrétiques/synthétiques résulte donc d’éléments collecté dans le domaine religieux (croyances et artefacts) : exemple retour du paganisme, folklore, spiritisme ré-actualisés au travers de rituels dans le cadre de notre post-modernité et de l’avènement de la technocratie post-idéologique.

                             

                            Les mouvances radicales de l’islam contemporain (exemple : les Frères Musulmans eux sont antérieurs et dans la continuité de la Nahda ; les mouvements dits jihadistes qui intègrent a priori le support médiatique (et donc l’impact global généré) à leurs actions eux sont définitivement des produits contemporains : avec manipulation/détournement du référent religieux) opèrent de la même façon : tant qu’elles seront analysées ou perçues comme relevant d’une mécanique interne au monde musulman : toute interprétation et compréhension s’avèrera erronée : elles sont des sous-produits de cette mécanique globale affectant l’ensemble des espaces culturels/civilisationnels sans exception aucune : chacun de ces espaces adoptant  des stratégies d’adaptation différentes ou produisant des réactions de tout type ou échelle.

                             

                            La burka doit s’inscrire dans cette perspective mais encore plus important les réactions à la dite burka ainsi que son usage politique : la peur a été utilisé depuis des siècles dans le cadre des stratégies d’influence persuasive : l’intériorisation persuasive étant le but escompté ainsi autant les cœurs que les esprits de la population-cible seront sous contrôle : la burka aujourd’hui certes, demain : quoi donc ? l’essentiel étant à retenir que si nos politiques avaient une quelconque honnêteté : ce sont nos relations avec les sponsors de l’islam radical qu’il faudrait non seulement considérer mais surtout reconsidérer : car ils sont les producteurs autant idéologiques qu’économiques de ces cultes/mouvances contemporains (et par conséquent de la burka en dehors de son espace culturel/traditionnel) : et ils n’ont absolument aucun problème à détourner leur propre religion pour des fins sans aucune nature/finalité spirituelle : bref à l’image de leurs alliés occidentaux : à savoir en fonction du principe démocratique de représentation : NOUS.

                             


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2010 14:44

                            Cher Rocla , c ’est du poulet ?


                          • Ali 26 avril 2010 15:00

                            je t’ai « plussé » jojo lol


                          • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 17:05

                            Cher François,
                             Comme je le disais dans mon article sur BHV : "

                            Dans une bombe à fragmentations, ce qui est redoutable, ce n’est pas l’hyperbole ou la parabole, mais le ras-le-bol qui fini toujours par arriver."

                             smiley

                             



                          • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 17:08

                            En latin, on dit « divide ut imperes »


                          • french_car 27 avril 2010 09:42

                            Léon qu’entendez-vous par « Islam modéré » ? Le c atholicisme du pape vous le classez comment ? Modéré ? Moderato-cantabile ?
                            L’islam que vous appelez modéré est inaudible parce-que justement il relève de la sphère privée et n’en sort pas plus que le catholicisme de votre voisine d’en face.


                          • DEEVIN 26 avril 2010 13:19

                            Hengxi,
                            et si vous nous parliez plutôt des tendres relations entre Hans, Ouïgours, Tibétains et autres minorités.


                          • armand armand 26 avril 2010 13:26

                            hengxi,

                            Commentaire encore plus crétin que vos habituelles éructations à la gloire du régime de Pékin. Si l’on suit votre logique à la c...n, le KKK drvrait avoir toutes vos faveurs. Car les sales Yankees sont allés portés la bonne parole de la civilisation chez ces attardés de Sudistes (qui étaient pourtant bien chez eux), ont dévasté et spolié. Donc le KKK n’était qu’un mouvement de résistance nationale.
                            Mais vous n’êtes pas à une contradiction près - n’est-ce pas la glorieuse Chine rayonnante qui est allée civiliser ces attardés de Tibétains ?

                            Alors en fait, à raciste, raciste et demi. Le colonialisme c’est mal quand ce sont les Blancs qui le font. Mais c’est le progrès quand ça vient des Jaunes...


                          • LADY75 LADY75 26 avril 2010 13:28

                            Lady Panam’ dit :

                            « Bravo M’dame Hengxi..

                            Mais fort heureusement, A. Vox n’est pas la France ! »


                          • Cogno2 26 avril 2010 17:39

                            Au fait c’est quand le référendum pour l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie, 2018 ou 2020 ? Bientôt ce ne sera plus la peine car totalement francisée.

                            Il faut quand même voir une chose, un état insulaire indépendant n’est pas viable, certains ont essayés, y z’ont eu des problèmes, voir le vanuatu par exemple.
                            Je vais parler de la polynésie, ce TOM a un gouvernement, une assemblée, une autonomie interne, et les indépendantistes ont accédés à la présidence.... eh bien ils en sont revenus.
                            Ce genre de « pays » ne peut que faire partie d’un groupe plus grand.

                            Parlons du terme « Francisé », je pense que les chinois n’ont aucune leçon à donner la dessus, les ricains non plus, il suffit de voir hawaï.
                            Et navré pour toi, mais les polynésiens sont loin d’être « francisé ».

                            La NC finira comme la Polynésie, l"indépendance est un leurre, ils tomberont aussitôt sous la coupe des Australiens ou des Ricains.

                            La France s’enfonce dans le racisme

                            Boarf, pas plus que les autres pays du monde, le rejet de l’autre en des temps difficile est humain, et pas seulement français
                            C’est comme la connerie, même si certains en ont plus que d’autres, tout le monde en a.


                          • jules simon 26 avril 2010 11:51

                            « Un troisième leurre de diversion agite une prétendue application impossible de la loi : « On imagine mal les policiers courir dans les rues pour retirer le voile aux femmes », persifle M. Cambadélis dont le parcours politique inspire toute confiance. Comment fait donc la police pour une voiture en stationnement interdit ? Court-elle après le conducteur ? »

                            j’ai un peu de mal a saisir le raisonnement, il y a des plaques d’immatriculation sur les burqua ?


                            • armand armand 26 avril 2010 13:34

                              Non, Hengxi, il n’y a pas de place en France pour des enclaves où l’on bâche les femmes, de préférence par quatre, et on les enferme dans des pavillons contigus pour attendre le bon plaisir de leur seigneur et maître, tout occupé à égorger des bêtes selon des méthodes qui contreviennent à la Loi Grammont (1850... déjà !).
                              Il n’y a pas de place pour des hypocrites qui affirment que l’Islam admet des maîtresses (ce qui est faux, la « fornication » était illicite) pour continuer à toucher des quadruples alloc’s grâce à ses quatre gagneuses.
                              C’est aussi intolérable que les sectes genre Mandarom, seulement celle-ci a des ramifications violentes à travers le monde, et peut compter sur une solidarité quasi systématique de l’Islam officiel, plus soucieux de crier à la « stigmatisation » qu’à dénoncer les anomalies commises en son nom.


                            • Cogno2 26 avril 2010 17:43

                              Ce pays est dans les faits incapable d’accepter la moindre différence culturelle, et ce au nom d’une supériorité supposée, héritée de l’empire colonial.

                              Justement, en tant qu’ancien pays colonisateur, on sais comment ça marche.
                              Mais tu devrais savoir que les colonisés ne se laissent pas imposer une culture étrangère comme ça, alors n’attends pas des Gaulois qu’ils acceptent de devenir une république islamiste comme ça.

                              Mais sinon qu’est ce que tu viens nous casser les couilles ici, t’es pas bien dans ton paradis chinois ?


                            • LADY75 LADY75 27 avril 2010 07:51

                              Lady Panam’ dit :

                              « Sans vouloir intervenir dans ce riche débat.. »Les enclaves où l’on cloître les femmes« et tutti quanti... tiennent quand même du cliché réducteur !
                              L’individu qui défraye la chronique, dommage collatéral d’une amende à 20 euros relevant de la sécurité routière, semblerait p’têt s’inscrir dans c’type de représentations..
                              Trop, même..

                              M’enfin ! Un type surveillé par les RG depuis belle lurette, que, mêm’ dans sa communauté, des témoignages s’accordent à l’représenter comm’ un pitre et qui est livré en pâture aux JT de 20h. juste au moment la droite sarkoziste tente de fair oublier sa Berezina électorale.. Trop beau pour êtr’ vrai !

                              Pour c’qui est d’la cohabitation avec plusieurs partenaires.. Un autre pitre, décoré d’la Légion d’Honneur et symbole (! !) d’une certaine identité, se vantait avec élégance en 2005 d’avoir trois femmes..en citant leurs prénoms !!!!

                               »Une pour le déjeuner, une pour le thé, une pour le dîner !

                              S’agissait d’Paul Bocuse.. ’Xcusez du peu !


                            • armand armand 27 avril 2010 08:44

                              Lady Paname,

                              Bocuse, à ce qu’il me semble, n’a pas installé ses maîtresses dans des pavillons contigus, ne leur a pas fait à chacune sont quotient de moujingues, et n’a pas fait éduquer lesdits marmots dans des officines où on apprend que ce style de vie est voulu par Dieu. Il semblerait même que Tête-de-serviette a fait entourer ses pavillons d’une clôture bien haute, des fois qu’on voudrait mater ses mouquères. Au bon vieux temps, en Inde, le mur devait être assez élevé pour qu’un homme à dos d’éléphonat ne puisse surplomber la cour intérieure et surprendre les femmes hors-burqa...

                              Alors on ajoute à ça la conférence de presse, d’une hypocrisie risible, où ce bonhomme se définissant comme « pieux » reconnaît des maîtresses, constitutives du crime de « zina » en droit islamique. On pourrait aisément découvrir si oui ou non ces femmes ont été épousées devant le Cadi.

                              Tout cela, ce sont autant de présomptions - on colle des redressements maousses en fiscal pour bien moins que cela.


                            • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 26 avril 2010 12:03

                              Juste à côté, dans un article de Michel Koutouzis, on évoque le même sujet, sans tout ce pathos anti gauchiste, sans monter sur ses grands chevaux, sans démonstration hyperbolique de leurres de je ne sais pas quoi.


                              • @distance @distance 26 avril 2010 12:13

                                Depuis des siècles, les hommes de mon pays ont reçu en guise de hochets un couteau, un fusif, une carabine, ou une kalachnikov. Depuis des siècles, au rythme des générations, le grand échiquier afghan n’a cessé de changer de « maître à jouer », comme si les guerres tribales étaient un sport national.

                                Depuis des siècles aussi, les femmes y sont nées pour porter le tchadri. Depuis des siècles, les ambitions internationales ont entretenu ces traditions.

                                Je ne me contenterai pas de prier, car lorsque le dernier des taliban aura rangé son turban noir et que je pourrai être une femme libre dans un pays libre, j’y replanterai ma vie, je ferai mon devoir de citoyenne, de femme et, je l’espère, de mère.

                                Citant une chanson de son pays, une européenne m’a dit un jour : « La femme est l’avenir de l’homme » ; en Afghanistan, j’espère qu’un jour les hommes chanteront aussi ces mots bientôt.

                                Latifa, visage volé, avoir vingt ans à Kaboul (édition 2001)


                                La vie prend toujours fin,
                                nul besoin d’être soumise,
                                si la soumission est condtion de vie
                                je n’ai nul besoin de cette vie
                                dans l’esclavage
                                il peut pleuvoir des graines d’or
                                au ciel je dis alors
                                nul besoin de cette pluie


                                • @distance @distance 26 avril 2010 12:18

                                  il y a un dysfonctionnement... en votant oui pour l’article je constate que le non a augmenté !!!


                                • GéraldCursoux AnnO’Nyme 26 avril 2010 12:29

                                  Celui qui a connu Alger au début des années 70, à l’époque de la minijupe, ne peut qu’être assomé par l’adoption de la Burqa par des femmes aussi belles. Montrez non seulement votre visage, mais vos jambes, vos seins... vous qui êtes si belles !


                                  • Céphale Céphale 26 avril 2010 12:43

                                    Ceci me rappelle une histoire vécue. Au cours d’un voyage d’études au Maroc, un membre de mon groupe a été dragué dans la rue par une femme en niqab. Il l’a suivie, et après quelques instants il s’est aperçu que c’était un homme.


                                  • Cogno2 26 avril 2010 12:48

                                    Ouais, à poil, à poil !!!

                                    hum...désolé.


                                  • Ali 26 avril 2010 15:13

                                    et dire que C modérateur !!


                                  • LADY75 LADY75 26 avril 2010 12:42

                                    Lady Paname dit :

                                    « L’auteur a-t-il demandé leur autorisation aux personnes qui figurent sur la photographie qu’il a prise durant ses vacances et dont il s’est servi pour illustrer son »article" ?


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 12:57

                                      Si Lady Paname espère défendre le port de la burqa dans l’espace public français en interrogeant Villach sur sa photo de vacances, où par ailleurs aucun visage n’est identifiable (donc le droit à l’image est respecté), que F. s’interroge sur son droit à utiliser un portrait d’Arletty en guise d’avatar : en a-t-il demandé la permission au photographe ?
                                      Pas plus que moi à feu celui qui a immortalisé Louise Brooks.


                                    • LADY75 LADY75 26 avril 2010 13:22

                                      Lady Paname dit :

                                      « J’attendais de l’auteur qu’il me réponde en décelant les »motivations inavouées" qu’il attribue aux ceusses qui ne le couvrent pas de louanges.. J’aurais p’t^t’ appris queq’chose sur ma p’tite personne..


                                    • LADY75 LADY75 26 avril 2010 13:26

                                      Lady Paname dit :

                                      "M’dame Cosmic, j’n’ai point (encore ?) défendu le port de vêtements couvrant dans l’espace public hexagonal.. Y m’sembl’ pas que ce soit le cas dans mon propos ci d’ sus.

                                      Z’auriez-vous comme un psychanalyste, la faculté de lire l’inconscient ?


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 26 avril 2010 12:59

                                      Le problème avec le leurre villachien (villachois ?), c’est que même les idées basiques avec lesquelles on peut s’accorder perdent en crédibilité.


                                      • Voris 26 avril 2010 13:12

                                        Déjà la première ligne me pose question. Elle dit : « La décision prise par le président de la République d’en finir vite avec la burqa dans l’espace public est pertinente. »

                                        Pourtant j’ai un doute. Sarkozy prône le principe de laïcité positive, alors est-il cohérent ?
                                        Parler de pertinence à props de Sarkozy me paraît un abus de langage. C’est une girouette qui ne se souvient jamais de ce qu’il a affirmé la veille. D’où ses répétitions de discours autant que ses contradictions flagrantes.

                                        Il me semble que la conception du Conseil d’Etat est proche du principe de laïcité positive de Sarkozy non ? Mais c’est pas tout ça, il ne devait pas nous réformer le capitalisme et refaire Bretton Woods ?


                                        • JL JL 26 avril 2010 13:22

                                          Je pense qu’il y aurait une manière simple de régler le pb de la burqa, niqab : on peut décréter que ces tenues sont de véritables camisoles mentales, des prisons ambulantes, que la personne qui s’y trouve enfermée n’y est peut-être pas de son plein gré.

                                          A partir de là, les Pouvoirs publics, dans leur mission d’assistance à personne en danger auraient le pouvoir légitime d’intervenir. Comment ? en interpellant la personne, puis en faisant une enquête pour vérifier si vraiment elle le fait de son plein gré ou sous une contrainte tierce.

                                          Pour un oui, pour un non aujourd’hui on relève les empreintes génétiques des gens ? Ne serait-ce pas là un excellent motif de prélèvement des empreintes de la personne et éventuellement de son entourage ?


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 17:16

                                            Affaire récente en Belgique.
                                            Une jeune femme est en justice.
                                            Elle a été interpellée par un gendarme sur la route.
                                            Elle portait la burqa complète.
                                            Le gendarme a jugé qu’elle n’avait pas une vue à 180° pour pouvoir voir la route dans les meilleurs conditions.
                                            Il parait, d’après son avocat, qu’elle faisait cela depuis toujours.
                                            Enfin, toujours.... Quand on sait qu’elle ne l’’était pas depuis la naissance. smiley


                                          • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 17:50

                                            Moi, j’ai de nouveau une bête question, en Arabie Saoudite les femmes qui portent le niqab peuvent-elles conduire ? Ah ! mais je suis quand même c** (je le dis moi même) là-bas aucune femme ne peut conduire même à poil  smiley


                                          • tourn en ron 26 avril 2010 18:04

                                            et puits quoi encore on leur met sur le torse un croisant vert comme en 39 avec les juif ,hitler n’est pas le seul coupable on dirait , tu en fait parti ?


                                          • brieli67 26 avril 2010 13:22

                                            @ Jojo

                                            il me semble que feu & regretté Gazi Borat a par le passé réagit par un coup de gueule.

                                            Possible de retrouver l’épisode, svp, il me semble que pour PV c’est une récidive sur la même iconographie.

                                            Merci !

                                            ps : il me semble me souvenir que ça se passe à Vienne pour un épisode série B télé autrichienne.


                                            • docdory docdory 26 avril 2010 18:13

                                              @ Briel 67 


                                              Gazi Borat est mort ? Je m’étonnais de ne plus voir ses commentaires que j’aimais bien contredire sur agoravox . En êtes vous sûr ?

                                            • Paul Villach Paul Villach 26 avril 2010 19:01

                                              @ Trolléon

                                              "Gazi Borat a fait la seule chose respectable qui reste à faire sur Agoravox : fermer son compte. Sinon il va très bien."

                                              Enfin une parole sensée sortie de votre clavier !...

                                              Faites donc la même chose respectable ! Tirez-vous avec photo en burqa ! On pourra discuter entre gens intelligents sans être dérangés, comme on l’est depuis des mois par les inepties que profèrent des voyous de votre espèce, malveillants, ignorants et bornés ! Paul Villach


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 avril 2010 00:04

                                              J’ai lu Ma vie à contre-Coran de Djamila Benhabib. Décevant. Imprécations populistes pauvres, à la suite et la traîne de ses devancières (Wafa Sultan, Ayyan Irsi Ali).


                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 avril 2010 00:19

                                              A moi, Léon, elle semble convenue et insuffisante, comme son livre.


                                            • eric 27 avril 2010 09:28

                                              Eh professeur léon ! je me suis fendu à votre demande d’un dissert sur freud à gauche ou droite. Une note m’eut obligée....


                                            • Internaute Internaute 26 avril 2010 13:26

                                              Mon cher Villach, vous vous leurrez. Il ne s’agit pas d’un leurre politique mais d’un « Leurre d’appel sexuel ». En effet, qui donc en suivant une belle en burka n’a pas eu la honteuse pensée de la soulever pour regarder ce qu’il y a dessous ?


                                              • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 13:42

                                                Je ne suis pas un « fan » de PV, loin de là même très loin mais à lire certaines réactions je me dit que c’est plutôt son article qui dérange et non pas sa personnalité.
                                                Moi, je le dis haut et fort, je suis absolument contre le port de tout attribut religieux pour les non membre d’un clergé, c.a.d. pour des laïcs dans le sens primaire du terme, je suis contre le voile, le niqab, la burqa, la kipa ainsi que les habits traditionnels juifs. Alors mesdames et messieurs les pro voile, kipa etc, dites le franchement et arrêter de tourner autour du pot.


                                                • Internaute Internaute 26 avril 2010 14:31

                                                  Autrement dit, il y aurait un uniforme républicain obligatoire. Le problème de ceux qui sont contre les habits traditionnels est qu’ils adorent se donner bonne conscience, qu’ils veulent bien être mondialistes, ouverts à l’autre, pro-immigration et donner l’égalité à tous, à une seule condition, que cela se passe loin de leur périmètre personnel de circulation. C’est toujours les autres qui doivent être ouverts aux autres, rarement eux-même.

                                                  La burka les gêne quand elle est sous leurs yeux et ils invoquent mille et une raisons pour l’interdire, allant jusqu’au totalitarisme où l’Etat devrait définir les canons de la mode. En fait ils refusent simplement d’admettre qu’ils ont un réflexe raciste (au sens journalistique du terme).
                                                  Ces cris de bien-pensants sur la liberté de la femme sont hypocrites quand ils viennent des mêmes personnes qui ne disent jamais rien sur les mutilations rituelles archaïques que subissent les jeunes musulmans et les jeunes juifs. Selon la grille de lecture des valeurs françaises, le port rituel d’un chiffon arrive loin derrière les violences physiques irréparables. Ce n’est donc pas une quelconque réaction d’empathie au nom des « valeurs de la république » qui les anime mais bien un rejet épidermique qui n’est autre que du racisme.

                                                  Si un jour on est envahi par des boliviens on verra les même hurler contre les nattes et le chapeau.

                                                  Pour ma part j’ai une position cohérente. La France, sa culture, sa langue, ses valeurs et ses lois républicaines, n’existent que par son peuple. C’est celui-là dont il faut s’occuper en priorité et lui redonner la primauté dans notre pays. En le remplaçant par des peuples venus d’Afrique ce sont les valeurs, la culture et les lois africaines qui vont s’appliquer chez nous et aucune loi ne passera par-dessus la loi du nombre. En tant qu’indivus ils sont tout à fait respectables et je leur reconnait le droit de s’habiller et de manger comme ils veulent. En tant que groupe invasif, notre devoir est de les chasser pour garder notre liberté et nos valeurs. Avec 10 millions d’immigrés et plus, la France a perdu son caractère français et nous sommes empoisonnés jour après jour avec les conséquences (violence, écoles pourries, crimes de sang, polémique à n’en plus finir pour un propos soit-disant raciste etc).

                                                  L’hypocrisie qui consiste à vouloir en faire de nouveaux français est mortelle pour les français et frustrante pour les africains. Il n’y a que les députés qui y trouvent un bénéfice. Ils laissent la populace se débrouiller toute seule.


                                                • armand armand 26 avril 2010 14:47

                                                  Internaute,

                                                  La seule façon de lutter contre le déterminisme communautaire c’est par l’éducation. Rétablissons un curriculum cohérant dans les écoles, rétablissons aussi l’autorité, posons des bornes à l’invasion de la sous-culture mondialisée de l’hyper-consommation hédoniste, et on aura des Français, peu importe leur origine ou la religion qu’ils pratiquent dans le privé.


                                                • Internaute Internaute 26 avril 2010 15:07

                                                  Je n’y crois pas. Il y a un effet de masse plus une distance culturelle et raciale qui empêche l’intégration par l’éducation. Celle-ci a fonctionné naturellement pour nos cousins européens et de temps en temps pour une petite quantité d’africains. Vous ne pouvez pas avoir des classes où l’on trouve 5 français perdus parmis 25 arabes et croire que les 25 vont se franciser. Ce n’est tout simplement pas possible car l’exemple est absent. Au contraire, ce sont les 5 français qui s’arabisent.


                                                • DEEVIN 26 avril 2010 13:44

                                                  Entièrement d’accord avec l’article.
                                                  Au delà de la question de la Burka il faut poser la question du Code de la nationalité. Le mari de ces dames a obtenu la nationalité française par mariage. Or les statistiques laissent apparaître que cette méthode se répand de plus en plus. Les mariages sont arrangés entre jeunes français issus de l’immigration, fille ou garçon, et des partenaires venant du pays d’origine. Il y a là une méthode de peuplement invasive dont personne ne semble relever la systématisation. Notre générosité je le crains, aura un jour raison de nous. Y-a-t-il déjà eu des réflexions sur le sujet ?


                                                  • Ali 26 avril 2010 15:06

                                                    Hengxi

                                                    attention, un pseudo intellectuel attaque !!

                                                    un membre de la clique à Coppé


                                                    • Ali 26 avril 2010 15:17

                                                      Armand évidemment


                                                    • docdory docdory 26 avril 2010 15:14

                                                      Cher Paul Villach

                                                      Je souscris évidemment à votre éclatante démonstration.

                                                      Le problème du voile intégral est celui du paradoxe de la démocratie : jusqu’à quel point faut il laisser la liberté aux ennemis de la liberté ?

                                                      Laisser le champ libre aux porteuses de voile intégral et à leurs maris salafistes aboutira inéluctablement à la disparition de la démocratie et des libertés les plus élémentaires.

                                                      Les femmes en niqab sont porteuses d’un uniforme dont la signification est claire : Elles sont les porte-drapeaux des « valeurs » de l’islamofascisme . Elles affichent , ainsi vêtues , le mépris le plus total des valeurs de liberté , d’égalité et de fraternité qui fondent notre République laïque. A cette République, elles veulent substituer une « république » islamique, qui ne serait évidemment plus une République , mais une théocratie.

                                                      On ne peut qu’être atterré par les prises de position de la majeure partie la gauche à ce sujet. Jaurès doit se retourner dans sa tombe en voyant la capitulation honteuse de gens qui se prétendent socialistes devant les forces de l’obscurantisme le plus rétrograde. S’il y avait eu des « socialistes » aussi pitoyables et lâches en 1905, l’église ne serait toujours pas séparée de l’Etat ! L’on attend de la gauche en général et des socialistes en particulier qu’ils critiquent et se gaussent de l’obscurantisme islamique avec autant d’ardeur que leurs glorieux prédécesseurs critiquèrent et se gaussèrent, en leur temps , de l’obscurantisme catholique .

                                                      Il serait évidemment suicidaire pour la gauche de porter une éventuelle loi anti-burqa devant le conseil constitutionnel : en effet, cela ferait perdre au moins 10 ou 15 % d’électeurs à la gauche, qui ne seraient certainement pas compensés par un hypothétique vote musulman . 

                                                      Quant à Sarkozy, il fait preuve dans cette histoire d’un de ces curieux revirements dont il est coutumier : n’est-ce pas lui qui, dans un disscours prononcé à Riyad, s’est extasié sur les bienfaits des religions en général et de l’islam en particulier ? En voulant interdire la burqa ( une des seules mesures intelligentes de son quinquennat ) , il se retrouve dans la position du pyromane qui veut faire le pompier !




                                                      • Paul Villach Paul Villach 26 avril 2010 15:37

                                                        @ Cher Docdory

                                                        Je partage votre point de vue.
                                                        Ce qui est tout de même préoccupant, c’est la complaisance dont des prétendus républicains font preuve envers des adversaires déclarés des droits de la personne. Paul Villach


                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 15:28

                                                        Mais où est le commentaire de Hengxi ?


                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 15:36

                                                          Le Jean-Pierre Coffe d’Agoravox a frappé ?
                                                          La cuisine aux leurres. La cuisine à moins d’un euro le repas ?
                                                           smiley


                                                          • Triodus Triodus 26 avril 2010 16:37

                                                            Non L’Enfoiré : C’est de la cuisine moléculaire : les éléctrons libres éjectés !


                                                          • Jean-Fred 26 avril 2010 15:36

                                                            Bonjour à tous,

                                                            Désolé d’être hors sujet, le compte d’Hengxi a t-il été banni et pour quelle raison ?
                                                            Ses articles sur la chine étaient très intéressant et ses commentaires respectueux, il me semble dommage de perdre un contributeur comme lui à moins d’une raison bien valable.

                                                            Peut être s’agit-il d’un autre Hengxi (après recherche sur avox, son compte semble avoir été banni) celui que je connaissais à travers ces billets me semblaient être une personne honnête.

                                                            Très bon article Mr Villach auquel je souscris entièrement.


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 16:01

                                                              Jean-Fred,

                                                               C’est sur sa demande. La base n’est pas en cause.
                                                               Vous pouvez toujours rejoindre son site.
                                                               J’y suis comme d’autres.
                                                               Je réponds à sa place car je ne suis pas sûr qu’il puisse encore le faire.


                                                            • Jean-Fred 26 avril 2010 17:42

                                                              Je comprends mieux maintenant !! Les messages d’Hengxi avaient été supprimés, on ne comprenait pas trop les échanges dans le fil de discussions.

                                                              A la lecture de ses messages du jour, il n’est plus le Hengxi que j’ai connu lorsqu’il a commencé à écrire sur agoravox.

                                                              C’est bien dommage :/


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 18:05

                                                              "A la lecture de ses messages du jour, il n’est plus le Hengxi que j’ai connu lorsqu’il a commencé à écrire sur agoravox."

                                                              Hengxi a son forum ou son blog. il était venu sur AV pour partager son expérience avec les Français qui étaient restés sur place en France. Lui, qui a pris le risque de partir, loin, en Chine.
                                                              Il a retrouvé une hostilité et a bouclé ses bagages intellectuels, comme il l’avait physiquement, il y a 5 ans.
                                                               
                                                               smiley



                                                              • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 18:08

                                                                Un non Belge ne comprendra pas toute la finesse du dessin !


                                                              • Shaytan666 Shaytan666 26 avril 2010 18:14

                                                                C’est bien pour cela que certians ont « moinssé »
                                                                J’explique donc pour nos amis Français.
                                                                Maingain est le président du FDF, un parti principalement bruxellois qui défend les intérêts des francophones aussi bien à BXL que dans sa périphérie, il y a quelques jours il a fait une sortie verbale en comparant le gouvernement flamand aux nazi qui eux imposaient des bourgmestres (maire) pendant l’occupation. Sur le dessin il se promène sur la côte belge que les flamands s’obstinent à appeler côte flamande et pour ne pas être reconnu il s’est dissimulé sous une burqa. Voilà ! voilou !


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 19:29

                                                                Shay,
                                                                 Il faut aussi que nos voisins français s’informent par eux-mêmes.
                                                                 C’est pour cela que j’avais laissé la découverte sans indices.
                                                                 Dans mon article de lundi dernier, j’avais même joué sur les mots de mes haïkus.
                                                                 smiley



                                                                • L'enfoiré L’enfoiré 26 avril 2010 18:10

                                                                  Vlane,

                                                                  "ne vous laissez pas émouvoir par les réactions de maître villach
                                                                  vos réactions sont pertinentes et pleines d’humour« 

                                                                  Vous n’avez pas lu un des derniers articles d’Hengxi qui avait été refusé.
                                                                  Il l’avait installé dans son »A propos".
                                                                  L’humour, la pertinence y étaient, je peux vous le dire.
                                                                  Mais cela ne change rien au fond du problème. C’est du côté de la base que les choses sont à modifier. Et cela irait contre la politique qui préfère la quantité à la qualité.
                                                                   smiley


                                                                • Lapa Lapa 26 avril 2010 17:35

                                                                  admirable article, le fond est frappé au coin du bon sens, l’enfonçage de portes ouvertes étant une spécialité Villachienne, la forme cependant m’épate de plus en plus par ces retournements de leurres de diversions dénoncés par d’autres leures de diversions. Bref une mise en abyme des leurres de diversions prolifique !

                                                                  Un Villach très intéressé par la mode vestimentaire en ce moment. Admirable boîte à outil permettant d’analyser les pages poisseuses de son catalogue la redoute et le dernier buzz à la mode. je n’ose imaginer une analyse concernant les passes de Ribery. ce serait une gourmandise intellectuelle sans nom sur AV.


                                                                  • Bulgroz 26 avril 2010 17:39

                                                                    Dans sa conférence de presse, M.Hebbadj, vêtu d’un élégant et menaçant Khamiss pakistanais, a déclaré :"s’il faut me déchouer de ma nationalité parce que j’ai des maîtresses, alors , il faudra déchouer tous les Français qui ont des maitresses"

                                                                    On ne peut certes pas demander à celui qui a fait de nombreux stages au Pakistan de maitriser l’art des verbes défectifs.

                                                                    En tout cas, il y en a qui ne déchoiront pas, ce sont ceux qui travaillent méticuleusement et méthodiquement à l’avilissement de la société Française.

                                                                    Je veux parler de la gauche Française d’Aubry à Besancenot en passant par Dray et Hamon qui défend cette polygamie, cette pratique tribale si fertile en petits musulmans, organisée en gynécées et qui pille les fonds sociaux publics.

                                                                    Le peuple Français, vous savez ceux qui, contrairement à Messieurs Hebbadj, Zidane, Debouze, Ramadan et tant d’autres, n’ont qu’une seule et unique nationalité à défendre : la leur.

                                                                    La Gauche de France porte une énorme responsabilité dans l’islamisation de notre pays.


                                                                    • Bulgroz 26 avril 2010 18:27

                                                                      Viane,

                                                                      « que ce passerait-il si on leur disait d’aller gonfler les rangs du chômage chez eux parce qu’ils ne parlent pas la langue locale ! »

                                                                      Les Français au Maghreb et en Afrique Francophone représentent 13,6% seulement de l’ensemble des Français expatriés dans le monde.

                                                                      Si on enlève les double-nationaux, ce taux tombe à 11% soit 94 000 Français dans les ex-colonies d’Afrique du Nord ou sub saharienne et 730 000 Français expatriés ailleurs.

                                                                      94 000 Français à rapatrier contre combien de maghrébins et Africains francophones à renvoyer de chez nous ?

                                                                      Allez, chiche, renvoyez les ces Français qui pillent les fonds sociaux Africains.


                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 avril 2010 18:38

                                                                      « elle contrevient à cet égard aux grandes déclarations des droits de l’homme depuis 1789 qui proclament que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits  » et « (garantissent) à la femme dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l’homme  », »

                                                                      --------------------------

                                                                      C’st précisémént là qu’il ya le plus grand leurre !

                                                                      Tous les être humains ne naissent jamais ni libres, ni égaux ni en dignité ni en droits ! Et aucun petit Français ne peut murmurer aujourd’hui devant non pas Sarkozy le Roi mais même pas devant sa progéniture à l’ambition précoce ! De qui vous moquez-vous ? Vous voulez dire que la population du Quai Saint Martin a les mêmes machins de droits de dignité et de liberté que ceux qui gravitent autour de l’Elysée : Alors vous êtes malhonnête ! 

                                                                      Et vous même pensez-vous vraiment que vous êtes libre et vous avez les mêmes droits que la troupe de l’UMP, que vous avez les mêmes privilèges que les milliadaires qui tirent les ficelles, que vous avez la même dignité sociale ou politique que ceux qui disposent des richesses nbationales ? Foutaises que tout cela !

                                                                      Quand à la merde de l’égalité insolite « homme-femme », disons le d’abord que le Français compléxé n’a jamais accépté d’être dirigé par une femme ! A quoi sert d’accuser les autres ? C’est le dernier pays européen en matière de respect pour les femmes : Mai 68 a définitivement dénaturé la nature de la femme. C’est la France qui est responsable de l’indiustrie pornographique planétaire !

                                                                      «  et « (garantissent) à la femme dans tous les domaines des droits égaux à ceux de l’homme  », »
                                                                      « Oh là là quelle imbécilité cette France ! Des droits égaux à ceux de l’homme et dans tous les domaines s’il vous plait ! Mais non mes petits, l’homme et la femme ont chacun des roles differents dans la vie et dans la société, il s’ensuit si vous le voulez bien qu’ils doivent avoir des devoirs et des droits différents ! Vous n’êtes pas d’accord ? Allez réviser la »DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS HUMAINS" : www.republic.unblog.fr

                                                                      LA FRANCE EST LE PAYS LE PLUS BETE DE L’UNIVERS, L’HUMANITE DOIT PRENDRE ACTE !

                                                                      Mohammed MADJOUR.




                                                                      • Yohan Yohan 26 avril 2010 18:59

                                                                        D’accord avec PV. les leurres ne sont pas dans le camp d’en face mais bien à gauche et plus généralement chez ceux qui ont intérêt à faire chuter Sarko. Les bras m’en tombent quand je vois les discours de Hollande et de Villepin, rois du mensonge, et rois de la récup du vote musulman.


                                                                        • Bulgroz 26 avril 2010 19:04

                                                                          "dieu merci je n’en sais pas tant, peut-être parce que je ne cherche à chasser personne "

                                                                          Vous vous foutez du monde, Viane, c’est bien vous qui avez vous évoqué l’idée de renvoyer les Français , n’est ce pas ? « que ce passerait-il si on leur disait d’aller gonfler les rangs du chômage chez eux parce qu’ils ne parlent pas la langue locale ! » c’est bien vous ou j’ai mal lu ?

                                                                          Merci pour votre hospitalité et votre tolérance islamique, mais en la matière on peut trouver mieux, beaucoup mieux.

                                                                          Mise à jour Déc 2009 : Dans ce contexte, et dans la mesure où les intérêts et les ressortissants français constituent des cibles identifiées par AQMI, il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones indiquées en rouge et de manière générale les consignes de vigilance et de prudence doivent impérativement être respectées.

                                                                          Il est fortement conseillé aux Français amenés à se rendre en Mauritanie d’être particulièrement vigilants et d’éviter tout voyage ou séjour isolé.

                                                                          http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/mauritanie_12291/index.html

                                                                          Combien de Français en Mauritanie ? 1896 en comptant les bi-nationaux, impressionnant !!


                                                                          • Ali 26 avril 2010 19:31

                                                                            on ferait bien d’affubler PV d’une burqa, çà cacherait son air hautain et dédaigneux !!


                                                                            • Tang Tang 26 avril 2010 21:13

                                                                              On apprend que son mari qui se trimballe en kamis et babouche avec en plus un torchon sur la tête veut venir en aide à une de ses 4 épouses…Rahhhh, je rêve 

                                                                              Alors là tout de suite…il veut pas répondre. On l’a vu à la télé : “Je ne répondrai qu’en présence de mon avocat”. T’as raison mon vieux…On ne sait jamais…Dès fois que tu dirais le fond de ta pensée et que l’effroi gagne le cœur des gaulois qui en ont tout simplement plein le dos des conneries islamistes.

                                                                              “Le Salaf sans Halouf c’est Hallal” : dernier exercice de diction. Entraînez vous sans déconner.

                                                                              4 Femmes et 12 gosses ! Joli ! En plus, il est en pleine maturité sexuelle encore le gars. Il serait bien fichu de nous en préparer 12 de plus, histoire de remplir sa mission d’expansionniste. Mais comme tout le monde le sait : “une entreprise qui ne grandit pas est une entreprise qui périclite”.

                                                                              Nous savons qu’il y a environ 80 000 familles polygames. Voila que le gouvernement commence à prendre conscience que ça peut nous coûter un max de fric.
                                                                              Alors l’argument fatal du style : “Ouais mais un mec non musulman qui prend des maîtresses, c’est la même chose…”

                                                                              Ben non ! Nous en France, on n’a pas des Amish ou des Mormons comme aux USA. Et puis un mec qui trompe sa régulière n’a pas forcément envie d’aller se reproduire un peu partout.
                                                                              Idem pour les maîtresses. Nous sommes modernes chez nous. C’est peut-être pas hallal toutes ces salamalecs, c’est la vie et c’est tout.

                                                                              Tandis que là, notre Salaf a vraiment monté au détriment de la loi, un projet conforme à un dogme qui fout le bordel chaque fois qu’on le laisse faire. Le chef de famille en comptant serré à une base de 5000 euros par mois : Une femme avec un enfant à charge : 750
                                                                              La même avec 3 enfants à charge : 750+187+187 = 1124 euros x 4 = 4496 euros

                                                                              Je vous le fais à la cool…Faut compter les Aides aux logements et toutes celles afférentes aux femmes seules avec enfants.
                                                                              Je n’ose pas faire un calcul sur une base de 80 000 foyers de même type…ça vous plomberait le moral. (*)

                                                                              Et puis, il faut compter avec les enfants qui n’ont pas de référents parentaux normaux. Là, on a affaire à l’islamiste de base mais lorsque le cas de figure se présente dans des familles issues de l’Afrique sub-saharienne, les dégâts psychologiques peuvent être terribles pour les gosses.
                                                                              Notez bien, on s’en fout…ce sont les instits et les profs qui se les goinfrent durant la scolarité.
                                                                              Heureusement qu’ils ont la vocation hein ?


                                                                              Et puis le Tarik qui rapplique !

                                                                              Le prédicateur des frères musulmans qui vient de se prendre une bonne beigne sur la BBC en débattant contre un anglais à découvrir fissa (Douglas Murray), se radine donc devant le fameux restau. “Monsieur Hortefeux se trompe, il ne respecte pas la tradition française !”

                                                                              C’est notre Ministre qui ne respecte pas la tradition française. C’est nous les français qui devrions donc nous la fermer devant des us et coutumes d’un autre âge et c’est encore nous qui sommes les pô gentils !

                                                                               Qui t’a nommé porte-parole en France alors que tu es « Suisse » ? De quel droit te mêles-tu de nos traditions ? On va imposer nos jambons-beurre en Égypte ou dans les pays du Maghreb ? C’est quoi ce souk ?

                                                                              Si Tarik Ramadan veut parler au nom des frères musulmans alors qu’il abatte son jeu et qu’on regarde enfin clairement et sans complaisance quel type de société ce citoyen non-français, veut imposer à notre pays.
                                                                              Chez nous, la polygamie est interdite. Évidemment que le jeu consiste à n’être marié civilement qu’une seule fois et que le détournement de l’esprit de la loi sera facile, mais nous sommes vigilants et à force de dysfonctionnement et d’injustices, les français vont prendre la mesure de ces distorsions.
                                                                              Lorsque lassés d’attendre un hypothétique logement social, ils verront que des hommes mariés à 4 épouses possédant donc 4 résidences peuvent jouir de tous les droits sociaux chèrement acquis par des combats politiques et syndicaux, ils ne comprendront plus.

                                                                              Cela commence à percuter l’esprit des plus lents mais à force d’user la corde, il faut craindre qu’elle ne se rompe.

                                                                              (*) Tant pis pour votre moral :

                                                                              Ca coute 280.000.000 d’€ par mois, en se basant sur le fait que chaque famille coute en moyenne 3500€ par mois ^^



                                                                              • nello 26 avril 2010 21:26

                                                                                Un Pays qui acceuil doit simplement appliquer les lois du Pays, et si cela ne plait pas ont retourne simplement d’ou l’on vient. ! la bible dit bien : oeil pour oeil, dent pour dent. alors chretien a appliquer tout naturellement.


                                                                                • Pierre HENRY 26 avril 2010 22:52

                                                                                  merci Mr VILLACH pour cet article qui donne ses lettres de noblesse au journalisme cioyen
                                                                                  à travers AGORAVOX
                                                                                  Vous soulignez avec justesse que LE POLITIQUE a les moyens de ses ambitions.
                                                                                  Vous placez le pouvvoir au pied du mur 
                                                                                  je vous suis dans cette démarche
                                                                                  L’UMP, mouvement populaire, doit nous montrer sa capacité à agir pour l’intérêt général, la république.
                                                                                  bonne continuation. 
                                                                                  SALUTATIONS 


                                                                                  • vinvin 26 avril 2010 23:20

                                                                                    De toutes façons s’ il n’ y a pas de loi adopté pour une interdiction INTÉGRALE de la burqua et Niquab. Si d’ ici 2012 je continue de voir des femmes déguisées en « vampires » dans les rue des villes, je saurais pour qui je devrais voté.



                                                                                    (MARINE, au secours....)




                                                                                    VINVIN.

                                                                                    • Pierre HENRY 26 avril 2010 23:24

                                                                                      ali, franck....vous êtes les dignes représentants d’une idéologie arriérée.
                                                                                      musulmans rétrogrades sortis tout droit du moyen-âge.
                                                                                      les musulmanes en ont assez de vos débilités. Elles sortent, rient, fument, boivent et baisent en cachette.
                                                                                      Vous passez pour des ringards partout et de plus en plus.
                                                                                      vous faites encore illusion auprés des déficientes mentales et des chévres...
                                                                                      (je sais, c’est pas trés gentil pour les chévres) 


                                                                                      • Pierre HENRY 26 avril 2010 23:40

                                                                                        quant à la « gauche »...
                                                                                        beaucoup d’entres eux ont vendu leur honneur sur l’autel de la collaboration.
                                                                                        l’histoire se répéte.
                                                                                        JAURES réveille toi, ils sont devenus fous


                                                                                        • Pierre HENRY 27 avril 2010 00:28

                                                                                          aprés besencenot et la voilée
                                                                                          martine et la burqisée

                                                                                          a quand frère tarik ramadan, secrétaire national du PS et de la gauche plurielle ?


                                                                                          • GéraldCursoux AnnO’Nyme 27 avril 2010 09:20

                                                                                            Les pays musulmans ne se développeront vraiement que le jour où les femmes seront rétablies dans leurs droits, qu’elles ne seront plus soumises, qu’elles seront « égaux des hommes ».L’islam permet-il cette indispensable évolution ? En tout ca s ce n’est pas avec la Burqua qu’on ira dans ce sens... C’est un instrument au service du machisme ordinaire, mieux un instrument d’oppression de la femme pour que rien ne change dans cette culture religieuse qui asservit la femme à l’homme... pour la grande satisfaction de celui-ci.


                                                                                            • LADY75 LADY75 27 avril 2010 10:46

                                                                                              Lady Panam’ dit

                                                                                              "Faut r’connaitre que l’époux d’la dame contraventionné pour infraction au code de la Route, son époux l’avait un profil idéal bien sélectionné par les RG.. Donc, pour les présomptions, c’est du gâteau !

                                                                                              Dans l’mêm genre de présomptions, n’import’quel individu pris en état d’ivresse et marié.. pourrait s’voir soupçonner de viloences conjugales.. Les alcooliques étant violents, comme chacun sait !

                                                                                              Pourquoi Bocuse opposé au pitre de Nnates ? Deux psychologies somme toutes bien proches, adeptes du statut de mâle surpuissant, l’un le légitimant par son égo.. l’autre par un code religieux dont y n’retient que c’qui l’arrange..

                                                                                              L’problèm’ dans c’t’affaire, c’est que quand on commence à présomptionner à tout va.. on n’sait guère où ça peut aller.. sinon vers le pire !


                                                                                              • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 27 avril 2010 12:07

                                                                                                Nantes : verbalisée pour conduite avec un niqab

                                                                                                Une femme de 31 ans,  a reçu une amende à Nantes parce qu’elle conduisait avec son niqab,

                                                                                                 

                                                                                                AFP - 23/04/2010 à 16h13

                                                                                                 

                                                                                                Se masturber ou conduire, il faut choisir

                                                                                                Trois points en moins sur le permis de conduire et une amende de 150 euros : c’est ce qu’encourt un conducteur espagnol surpris par la police une seule main sur le volant… Avec l’autre, il se masturbait.

                                                                                                Moralité :

                                                                                                Si le gars avait porté le niqab, le flic n’aurait pas vu qu’il se paluchait….

                                                                                                 

                                                                                                 

                                                                                                Toulouse : elle le double en voiture, il la viole

                                                                                                 

                                                                                                Ce fait divers dramatique s’est déroulé jeudi à Toulouse, raconte la Dépêche.

                                                                                                Que s’est-il passé ?

                                                                                                Jeudi après-midi, un simple incident de circulation s’est teminé en affaire criminelle.

                                                                                                Vers 17 heures 30, une jeune femme de 21 ans circule dans Toulouse.

                                                                                                Elle s’engage dans une voie de circulation, ce qui déplaît à un automobiliste qui s’estime lésé par la manoeuvre.

                                                                                                Pour manifester sa désapprobation, l’homme klaxonne. La jeune femme lui répond par un doigt d’honneur.

                                                                                                Cette scène courante de la vie des automobilistes va tourner au drame peu après.

                                                                                                En effet, la voiture de la jeune femme se trouve coincée dans une ruelle étroite. Le conducteur adverse qui l’a suivie sort de sa voiture, la menace et l’entraîne dans son véhicule .

                                                                                                A l’intérieur de celui-ci, il l’oblige à lui faire une fellation. Il s’enfuit ensuite, laissant la jeune femme bien évidemment fortement choquée.

                                                                                                Elle se rend à la gendarmerie où elle dépose plainte pour viol.

                                                                                                MORALITÉ :

                                                                                                Si elle avait conduit avec son niqab, il n’aurait pas pu avoir sa petite gâterie !

                                                                                                jf.

                                                                                                www.lamauragne.blog.lemonde.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès