• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Buzyn Hôpital public, Enterrement de première classe !

Buzyn Hôpital public, Enterrement de première classe !

A quand le coup de grâce donné à l’Hôpital par le ministère de la santé ?
Si le gouvernement voulait détruire l’hôpital public, il ne s’y prendrait pas autrement, l’ignorance des revendications des agents et des corps intermédiaire en particulier celles de la CFDT, cela participe et illustre cet objectif inscrit dans la doctrine personnelle de la Ministre de la santé.
Le plan santé de buzyn repose sur des objectifs uniquement économiques, avec surtout une pression forte sur la médecine libérale leur faisant croire que sans eux pas d’avenir pour l’hôpital !
Regardons aussi le déremboursement du traitement de la maladie D’Alzheimer, elle y perd totalement son rôle de ministre responsable, mais surtout elle dévoile totalement son austérité au service public, à ses objectifs, mais aussi au missions de l’hôpital et de la santé en France.
Les mesures envisagées ne sont pas à la hauteur des attentes, il faut supprimer la présidence des conseils de surveillance aux politiques territoriaux, laisser les professionnelles de santé orienter les choses. Trop d’intérêt politique font pression sur les directeurs d’établissement qui sont devenu des faire valoir aux politiques partisanes. Une présence syndicale plus forte et décisionnelle doit être mise en place rapidement, pour ramener les pieds sur terre aux dirigeants et aux aboyeurs de l’hôpital public.
Malgré ce que pense beaucoup de personne à l’encontre d’un ministre qui est en place est forcement compétent ! Eh bien non, il lui faut rappeler quelques règles de base de ce qu’est les missions de service public et celle de l’hôpital.
Des garanties accordées aux patients au service de l’accessibilité des soins pour tous indépendamment de leurs difficultés
Des obligations dans le fonctionnement de l’établissement afin d’en rendre la gestion plus transparente
Des garanties contribuant à la qualité et l’accessibilité des soins au niveau des territoires
Cette définition fonctionnelle du SPH n’exclut par principe aucun établissement de santé, dès lors que les établissements de santé s’engagent à en respecter les obligations constitutives.
La prévention, L'enseignement universitaire et post-universitaire, La recherche, La qualité des soins, La sécurité.
La ministre a oublié ces règles essentielles, elles sont bafouées chaque jour à longueur d’année. De plus le mépris envoyé aux agents des hôpitaux sur la surdité aux demandent de revalorisation salariales, démontre tout le manque d’intérêt porté au personnel des établissements de santé.
Que ce soit les infirmières, les aides soignante, les agents de service, les administratifs, le techniques etc…. « Ils sont tous au bout de leur vie ! » raz le bol de bosser la nuit pour 1.50 euros de l’heure, de faire des heures supplémentaires non rémunérées et qui ne seront jamais récupérées.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • njama njama 19 novembre 11:31

    Plutôt que de consacrer des moyens à l’hôpital public et aux urgences Madame Buzyn a préfère budgétiser dans le PLFSS 2019 quelques 200 millions d’€uros pour arroser les pré-ados et ados avec une vaccination anti-HPV supposée prévenir contre le cancer du col de l’utérus dont encore rien n’a encore permis d’évaluer l’efficacité, ni même que le lien de causalité entre infections HPV et lésions (pré)cancéreuses ait été démontré. Qui plus est, comme nous l’écrit Marc Girard ancien expert judiciaire et spécialiste en sciences du médicament, pharmacologie et pharmaco-épidémiologie :

    Or, il est patent que, comme pathologie, le cancer du col de l’utérus est loin de correspondre à une urgence de santé publique. Pour s’en tenir à un critère « dur » [24], la mortalité n’a cessé de décroître au cours des années, ce progrès étant généralement rapporté à un meilleur dépistage. Les derniers chiffres de la Haute Autorité de Santé (HAS) font état, en 2011, de 998 décès pour la France et il est admis que celle-ci concerne essentiellement des femmes d’un milieu socio-économique défavorisé, qui passent justement au travers des mailles du dépistage.

    [...] comme avec d’autres infections faisant l’objet d’une médiatisation indistincte en vue d’une vaccination massive, voire « universelle » (ça ne vous rappelle rien ?), les principaux facteurs de risque reconnus pour un cancer du col incluent essentiellement des comportements individuels : nombre de partenaires sexuels, tabagisme, utilisation prolongée d’une contraception hormonale orale, co-infection avec d’autres maladies sexuellement transmissibles (chlamydia, herpès). On attend avec intérêt une évaluation du risque cancéreux chez les filles qui n’adoptent pas ces comportements – qui les associent encore moins – et qui sont néanmoins visées par les campagnes (parfois : par les obligations) vaccinales échafaudées par les autorités avec le concours d’experts émargeant chez les fabricants…



    • njama njama 19 novembre 11:36

      le lien de l’article :

      Conclusion

      Avec l’autorité objective que me confère l’âge associé au précédent d’avoir été (n’en déplaise aux super-Dupont) le premier à suspecter l’escroquerie de la « pandémie » porcine et à en décortiquer, ensuite, les principaux déterminants (incluant les décès inexpliqués au cours du développement), je le dis solennellement :
      > aux jeunes parents : ne laissez pas menacer la santé de vos enfants par un vaccin dont l’évaluation a été aussi lamentable ;
      > aux jeunes femmes : préservez votre précieux corps de ce produit multidéfectueux, et fermez vos oreilles à une propagande graveleuse dont les scandaleux excès auraient déjà dû être sanctionnés depuis longtemps.

      Gardasil : éléments pour un vrai débat
      dimanche 10 février 2019

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article311


    • amiaplacidus amiaplacidus 19 novembre 11:44

      Je ne pense pas que la suppression de l’hôpital publique soit à l’ordre du jour, mais un « rééquilibrage » (comme disent nos macronistes) est certainement en cours.

      Rééquilibrage visant à :

      Donner au privé tous les soins rentables : bobologie, chirurgie sans trop de risque etc.

      Laisser aux hôpitaux publics les soins lourds et coûteux : cancers, maladie chroniques nécessitant hospitalisation, urgences vitales, etc.

      Tout ceci dans le plus grand respect de la doctrine macroniste : privatiser les bénéfices, socialiser les pertes.


      • Aimable 19 novembre 12:04

        @amiaplacidus
        Ils n’ont même pas la décence d’euthanasier le malade avant de lui prélever ses organes vitaux , ceci pour permettre a la famille charognards de continuer a ce gaver .
        Ces dirigeants politiques et affairistes me font gerber , dire qu’ils ont trouvé des couillons parmi la classe ouvrière non nanties pour les mettre au pouvoir .


      • dscheffes 20 novembre 08:43

        @amiaplacidus
        et cela dure depuis 20 ans sous tous les gouvernements.
        Content d’être à la retraite après 43 ans d’hôpital public.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 13:40

        Buzyn n’y est pour rien, elle ne fait qu’appliquer les GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique, qui découlent de notre appartenance à l’Union européenne et à ses Traités.

        En juin, Macron a reçu sa feuille de route pour 2019/2020.

        Macron doit privatiser, faire des économies budgétaires, en particulier sur la santé, faire la réforme des retraites qui doit économiser 5 milliards d’euros par an etc...

        Au budget 2020, Macron a décidé que la santé devait économiser 800 millions d’euros.

        Macron est responsable de ces applications, puisqu’il veut rester dans l’ UE, sans expliquer qu’il n’est que le petit gouverneur de la Province France, et qu’il applique des décisions prises ailleurs qu’à Paris.

        Et indirectement, sont responsables, tous ceux qui couinent constamment, mais qui veulent quand même rester dans l’ Union européenne, censée les protéger, mais de quoi ?? On se le demande...

        PS :

        Voici les fonctionnaires européens, chargés de surveiller le gouvernement français, pour voir s’il fait tout bien comme on lui a demandé

        Et voici ceux qui expliquent que l’UE, « c’est un package, à prendre ou à laisser ».


        • Jelena Jelena 19 novembre 15:03

          @Fifi Brind_acier >> Buzyn n’y est pour rien

          Je suis certaine que cela lui fait mal au coeur de détruire le système de santé en France... Vous en avez pas marre d’être aussi naive ?


        • Drugar Drugar 19 novembre 16:31

          @Jelena
          « Je suis certaine que cela lui fait mal au coeur de détruire le système de santé en France »
          Fifi n’a jamais dit que la mère Buzyn n’était pas d’accord pour appliquer les décisions de la commission européenne transmises à la France via les Gopé : de fait cela ne lui pose aucun problème, on peut même se demander si elle n’a pas de petits orgasme à chaque fois qu’elle détruit quelque chose dans le système de santé français.

          En revanche, et c’est ce que souligne Fifi, elle ne prend aucune décision importante : toutes les décisions structurantes et les orientations sont prises à Bruxelles. De fait, Buzyn, ainsi que Macron, ne sont là que pour appliquer ces orientations et décisions structurantes. et cela se voit facilement, puisque ces sois-disant « décisions » du gouvernement et de Macron se retrouve (comme par hasard !) dans les Gopé des années précédant ces sois-disant décisions. 

          Leur seul marge de « marge de manœuvre » ou il y encore des chois à faire pour le gouvernement c’est la manière d’appliquer ces décision : par la force ? Par la tromperie ? Par la manipulation ? Au grand jour et en accusant Bruxelles ? Par la corruption ? Voila le seul cadre de décision du gouvernement au sein de l’UE fasciste, sachant qu’ils sont, de toute façon, d’accords avec ces décisions : ils se moquent royalement de détruire la France, je pense même qu’ils s’en réjouissent. 

          Vous en avez pas marre d’être aussi naive ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 19:02

          @Jelena
          Regardez donc plutôt la lune que le doigt... Je dénonce, et je démontre, les dégâts que provoque notre appartenance à l’ Union européenne. Et vous vous occupez de Buzyn ?! Mais on s’en fout de Buzyn ! C’est l’instrument de la mise en oeuvre, pas celle qui a pris les décisions.

          « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales ».
          (Si vous êtes pressée, allez à 3 minutes de la vidéo : déclaration de Viviane Reding)


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 19:22

          @Jelena,
          Puisqu’il faut tout expliquer, voici ce que demande le Collectif des hôpitaux :
          « Il faut 1 milliard d’euros immédiatement ».

          Réponse de Macron dans le budget 2020 pour les hôpitaux :
          « 800 millions d’économies »

          Macron et l’autre euronouille de Buzyn, appliquent les demandes de Bruxelles, et se fichent des hôpitaux comme de leur première chemise. C’est lié à la signature par la France du Pacte de stabilité & de croissance de la zone euro.

          "Le pacte de stabilité et de croissance (PSC), adopté au Conseil européen d’Amsterdam des 16 et 17 juin 1997, est le premier instrument dont les quinze États membres fondateurs de la zone euro, se sont dotés pour coordonner leurs politiques budgétaires nationales et éviter l’apparition de déficits publics excessifs. Il comporte alors deux types de dispositions : des dispositions préventives et des dispositions correctrices.« 

          Il ne s’agit pas de bons conseils, mais d’ordres à exécuter, sinon sanctions.

           »Aussi longtemps que l’État membre ne se conforme pas à sa décision de mise en demeure, le Conseil peut, sur recommandation de la Commission, prononcer des sanctions, notamment le dépôt non rémunéré d’une somme variant entre 0,2 et 0,5% du PIB, en fonction du degré de dépassement de la valeur de 3% de déficit public. Ce dépôt est converti en amende au bout de 2 ans si le déficit excessif n’est pas comblé."

          Si la France ne s’exécute pas dans un délais de 2 ans, les pénalités financières tournent autour de 4 milliards d’euros.


        • Un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 19 novembre 21:04

          @Fifi Brind_acier
          Je vous arrête, chère Fifi, la monstruosité nauséabonde et pestilentielle de l’hypocrisie ainsi que de l’opportunisme d’un tel personnage ; en milieu de soin, de santé !...est un cas d’école.


        • Jelena Jelena 19 novembre 21:20

          @Fifi Brind_acier : Désolée, mais même sans Bruxelles, je ne suis pas convaincue que la politique des Buzyn, Penicaud et Belloubet serait différente. D’ailleurs si Son Altesse à récemment fait comprendre que « l’Otan c’est de la merde », il n’a jamais émis la moindre objection envers les directives de Bruxelles.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 22:42

          @Jelena
          il n’a jamais émis la moindre objection envers les directives de Bruxelles.


          Et s’ils ont des objections envers les directives de Bruxelles, ils ont le choix entre appliquer ou décider de la sortie. Comme ils sont européistes jusqu’au trognon, ils appliquent, sans aucun état d’âme .

          Ceux qui ne sont pas d’accord, ils sortent. C’est ce qu’explique ce fonctionnaire de la Commission européenne : « l’ UE c’est »un package« , à prendre ou à laisser. »

          Et ceux qui s’obstinent à vouloir rester sans appliquer les Traités, ils ont affaire aux 26 autres pays, qui eux appliquent.
          L’UE repose sur un consensus, on applique les Traités, ou on n’est pas d’accord avec les Traités, et on se barre.


        • Cadoudal Cadoudal 19 novembre 22:57

          @Fifi Brind_acier

          Gloire au sérénissime Jean-François-Bedel Bokassalineau 1er, empereur d’Afrique de France.

          JFBB 1er : « Oui, le règlement européen machin-truc nous oblige au regroupement familiale, méchante UE ! »

          Zemm  : "Le regroupement familiale en France c’est Giscard et pas l’UE. De plus des pays comme la Hongrie, l’Italie ou le Danemark disent « niet » et aucune guerre !« 

          JFBB 1er : »Oui mais je suis pour respecter les traités !"

          Eric Zemmour VS François Asselineau sur le Frexit, l’immigration, l’UE (Face à l’info 19/11/2019)

          https://www.youtube.com/watch?v=V83MV9f7izc&feature=youtu.be


        • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 20 novembre 00:42

          @Cadoudal

          Fa : « mon partie est plein d’ immigré ... » (sic)

          ça doit être le moment ou il as perdu tout le monde en espérant disputer les islamiste a melanchon ...

          Pas de pot , un islamiste ça vote islamiste pas autre chose .

          Macron l’ as bien compris , puisque il ne peut pas les « aspirer » 
          autant qu’ il servent a diviser les concurrent .


        • Drugar Drugar 20 novembre 09:40

          @Jelena
          « Désolée, mais même sans Bruxelles, je ne suis pas convaincue que la politique des Buzyn, Penicaud et Belloubet serait différente. »

          En fait, le problème est différent. Macron est sa clique d’europeiste traitres ont été mis là, à dessein, justement par les forces euro-atlantistes, afin d’appliquer les décisions servant les intérêt des différents lobbys et autres forcent financières et oligarchiques qui grenouillent à Bruxelles (2eme place la plus lobbyisée au monde après Washington, avec plus de 10 000 lobbys !!) : il est donc très facile de comprendre pour qui roule l’UE et, je vous le donne en mille, ce n’est pas pour les différents peuple d’Europe ! Macron et ses minions sont juste des larbins sans pouvoir réel mis en place pour appliquer servilement les volontés de ces forces financières et oligarchiques : rappelez-vous la débauche phénoménale de moyens (financiers en particulier) et de propagande médiatique qu’il a fallut pour mettre Macron à la présidence et que seul de puissantes forces pouvaient financer.

          Donc, si la France n’était pas enfermée dans l’UE, Macron ne serait pas président, car Macron est totalement lié aux forces euro-atlantistes et sa présence en tant que président est intimement lié à notre appartenance à l’UE. Et comme nous ne subirions pas l’influence hautement néfaste et toxique de l’UE et de sa bande de larbin qui nous sert de gouvernement, de fait, la politique serait bien différente.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 novembre 09:46

          @Cirrhose (Droll de Crane) & Cadoudal,

          J’ai regardé l’émission, rien de nouveau sous le soleil. Zemmour égal à lui même, incapable de reconnaître que sans souveraineté, il est impossible de régler définitivement les questions migratoires. Il propose un cataplasme sur une jambe de bois, c’est un petit joueur à courte vue.

          Les pays qui refusent les migrants primo arrivants sont dans l’espace Schengen.
          Une fois enregistrés ailleurs, les migrants circulent dans tout l’espace Schengen. La solution de Zemmour est en trompe l’oeil, et ne change rien à la situation globale.

          La preuve, c’est que les pays de Visegrad et l’ Italie de Salvini, ont laissé leurs frontières intérieures ouvertes. Ce qui prouve qu’ils ne sont pas opposés à l’immigration, contrairement à ce que Zemmour essaye de faire croire.
          Ils sont opposés à l’accueil des primo arrivants, ce qui n’est pas pareil !

          Si Macron accepte les Islamistes en regardant ailleurs, c’est qu’ils sont les supplétifs du Pentagone, et que la France est dans l’ OTAN. Ce faisant, il est un allié objectif du FN et de Zemmour, qui se délectent...

          Et si Macron et Castaner préfèrent taper sur les Gilets jaunes, plutôt que sur les islamistes et sur les dealers, c’est qu’ils ont fait le choix de laisser pourrir la situation. Ce qui convient parfaitement au FN et à Zemmour.

          De quoi vous plaignez-vous ? Macron vous offre la polémique sur un plateau, pendant qu’il détruit les acquis sociaux, comme faisait Mitterrand avec le vote des étrangers. Vous êtes les idiots utiles de Macron qui se sert de vous.


        • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 20 novembre 14:25

          @Fifi Brind_acier

          Zemmour n’ est qu’ as la tète de sa fabrique a buzz et de l’ audimat .
          Il n’ est pas leader d’ une formation politique constituée .

          La solution de FA , n’ est pas mieux , il oubli totalement de préciser que même sans europe , et sans shengen , nous seront tenue par les convention de Genève d’ accueillir autant de migrant que maintenant .Peut être même plus s’ il est au commande car les migrant sont le seul moyen pour lui de garder le pouvoir .

          Le groupe de visegrad , sait tres bien qu’ il n’ est pas attractif , laisser les migrant circuler est pour eux le moyen de conquérir l’ Europe par rejet des peuples envers les migrant .

          En fait , si nous adoption leur methode , nous ouvririons tout grand le tunel sous la manche au lieu de servir de frontiere au anglais (accord inique du touquet).

          Francois reveille toi tu as un si beau prenom ne le le galvaude pas ...


        • Désintox Désintox 20 novembre 17:03

          @Cadoudal
          Gloire à l’impératrice Marine Lepennissimo, habituée des prétoires...lol...

          http://www.rfi.fr/france/20191106-ouverture-proces-financement-campagnes-front-national


        • cevennevive cevennevive 19 novembre 16:28

          Cette infecte Buzin, faisant partie d’un infect gouvernement, est payée pour ça et elle chante le même air que ses semblables.

          Irresponsable, hautaine et (heureusement pour elle) en bonne santé. Et même si elle ou ses proches avaient besoin de soins, ce petit monde de privilégiés bénéficieraient de passe-droits.

          Hier, j’étais au CH d’Alès pour conduire une vieille dame à une consultation. Je suis revenue éberluée. Et le personnel soignant n’est pas en cause...


          • nemo3637 nemo3637 19 novembre 18:26

            Il faut déchouker ce gouvernement au plus vite !

            La révolte gronde.

            Nous construirons une société basée sur la satisfaction des besoins et non pas sur le profit.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 19:23

              @nemo3637
              Ne rêvez pas trop ! « Un peuple désarmé sera toujours vaincu » Bruno Guigue.


            • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 19 novembre 19:33

              @Fifi Brind_acier

              Chut ca commence ... le gourou parle ...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 22:46

              @Cirrhose (Droll de Crane)
              Ce n’est pas la première fois qu’Asselineau discute avec Zemmour !


            • Loulou 19 novembre 19:03

              L’hôpital public vient des hôpitaux remontant au Moyen-Age, hospices de soins et recueil de malheureux, secours aux plus pauvres, dévouement des religieux et religieuses, médecine considérée comme une vocation.

              Moi-même j’ai été soigné dans de tels établissements où étaient les « bonnes soeurs » et autres personnes admirables.

              Changement de société ! L’hôpital doit être RENTABLE, il doit RAPPORTER, on y trouve certes des médecins et du personnel dévoué et compétent mais jusqu’à un certain point ! On veut bien aider, soigner, secourir mais aussi se reposer, gagner sa vie, partir en vacances. Et la médecine moderne est certes performante (rien à voir avec les tisanes, les saignées et autres pratiques !) mais elle coûte CHER car dépendante de toute une INDUSTRIE très gourmande et insatiable .L’hôpital public et la Sécurité Sociale vont donc disparaître, nous sommes les contemporains de cette catastrophe.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 novembre 19:33

                @Loulou
                .L’hôpital public et la Sécurité Sociale vont donc disparaître, nous sommes les contemporains de cette catastrophe.

                Nous ne sommes pas obligés d’assister passivement à cette catastrophe.
                Nous pouvons aussi nous rassembler provisoirement, au delà de nos divergences politiques, pour sortir de l’ UE et mettre fin au démantèlement du modèle social français. Si nous y restons, nous allons finir comme les Grecs.

                Il ne faut pas se leurrer, le patronat français attend la fin des acquis sociaux, depuis 1945 ! S’il n’y avait pas l’ UE, il l’aurait inventée, c’est d’ailleurs ce qu’il a fait !
                « MEDEF : Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde ! ».


              • Un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 19 novembre 21:07

                @Loulou
                L’industrie ou bien ceux qui en perçoivent de juteux bénéfices ?


              • njama njama 19 novembre 23:05

                Le Dr Agnès Buzyn donne si peu l’impression de réfléchir du haut de sa supposée hauteur intellectuelle ou de son perchoir, le ministère... qu’elle nous apparaît complétement « déconnectée » à la fois du peuple, de ses confrères, et de la réalité du terrain qu’elle a abandonnée de longue date.

                Peut-on au final lui en vouloir (?), elle n’est comme bien d’autres (et pas que ses confrères) conditionnée et prisonnière de sa propre toile d’araignée, académique, mentale, intellectuelle, culturelle, une crédulité à deux balles, ou deux francs six sous qui lui sert de plat de lentilles pour reprendre la métaphore biblique qui lui colle aux gènes, malgré elle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès