• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > C’est l’hystérie de Noël qui s’annonce...

C’est l’hystérie de Noël qui s’annonce...

En ce samedi 9 décembre, je décide de me rendre au marché de Noël, pour goûter l'ambiance, admirer les boutiques...

Les rues du centre ville sont envahies de monde : les baraques du marché attirent les chalands, je me faufile, alors, dans la foule pour voir ce que vendent les commerçants.

C'est le règne de la friandise : des boules au chocolat, des nougats énormes, des fougasses odorantes, des beignets, des crêpes, des gaufres accompagnées de pots de Nutella...

Tout à côté, se trouvent des canettes de Coca, et du soda... 

On peut admirer aussi un stand dédié aux fromages... d'énormes mottes de fromages s'arrondissent sur l'étal de la marchande.

Plus loin, des peluches colorées garnissent les rayons, plus loin, encore, on nous vend des chaussettes et des bonnets pour l'hiver...

Des écharpes bijoux, des colliers, des bracelets sont exposés dans une autre boutique...

C'est la consécration de la babiole et de la fanfreluche.

Les gens se précipitent surtout vers la nourriture, et les friandises de Noël : du sucré, des boissons pétillantes, du gras...

Plus loin, la rue commerçante est assaillie par les badauds : c'est une circulation dense de piétons qui se dirigent vers les boutiques...

La rue est elle même envahie de voitures.

J'entre alors dans un magasin de vêtements : là encore, les gens se bousculent dans les files d'attente...

Les gens se croisent dans les rayons, ont des difficultés à se déplacer dans cette cohue... Je ressors du magasin, atterrée par cette ambiance survoltée qui accompagne l'arrivée de la fête de Noël.

Je retrouve la rue, les piétons pressés, les voitures qui s'accumulent.

C'est l'hystérie de Noël qui s'annonce...

C'est la grande kermesse des fêtes de fin d'année qui bat son plein.

On a tendance à perdre l'esprit de Noël qui devient surtout une fête commerciale. Tout le monde se laisse emporter par cette frénésie de Noël, et moi-même j'ai du mal à y échapper.

La tempérance n'est plus à la mode et pourtant, grâce à elle nous devenons maîtres de nos plaisirs et nous les goûtons mieux.

Nous sommes de plus en plus les esclaves d'une société de consommation qui nous emporte dans un tourbillon de fêtes et de plaisirs.

D'ailleurs tout nous pousse à la consommation : la publicité, la croissance qu'il faudrait maintenir, l'activité du pays qu'il faut soutenir... comme si la consommation devenait une vertu première !

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/c-est-l-hysterie-de-noel-qui-s-annonce.html

 

Photos : Pixabay

Documents joints à cet article

C'est l'hystérie de Noël qui s'annonce...

Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Roosevelt_vs_Keynes 20 décembre 2017 12:02

    Peut-être que ce sont les chinois, finalement, qui sont en train de nous faire le plus beau cadeau de noël...


    • rosemar rosemar 20 décembre 2017 17:00

      @Roosevelt_vs_Keynes

      Un drôle de cadeau....

    • foufouille foufouille 20 décembre 2017 12:59

      ça fait certainement longtemps que tu n’avais pas vu ce genre de choses horribles.


      • Ben Schott 20 décembre 2017 13:06

         
        C’est l’histoire du type pris dans un embouteillage : « mais bordel, pourquoi tous ces cons prennent leur bagnole au même moment ! »
         
        Et qui, pour prendre son mal en patience, médite sur cette saloperie de bagnole qui nous aliène et qui pollue...
         


        • NEMO Jeussey de Sourcesûre 20 décembre 2017 13:13

          @Ben Schott

          ...ou du Parisien en bermuda, casquette de base-balle et tongs qui fait un selfy devant l’Acropole en déplorant l’invasion des touristes...

        • rosemar rosemar 20 décembre 2017 17:01

          @Ben Schott

          Je le dis dans l’article : « Tout le monde se laisse emporter par cette frénésie de Noël, et moi-même j’ai du mal à y échapper.... »


        • mmbbb 20 décembre 2017 22:18

          @rosemar Voues êtes schizophrène donc . 


        • NEMO Jeussey de Sourcesûre 20 décembre 2017 13:11

          c’est quoi une « motte de fromage » ?


          • Ben Schott 20 décembre 2017 13:15

            @Jeussey de Sourcesûre
             
            ... qui, de surcroît, « s’arrondit sur l’étal de la marchande » !!!
             


          • rosemar rosemar 20 décembre 2017 17:03

            @Jeussey de Sourcesûre

            C’est une image qui a pour but de restituer la grosseur des fromages...

          • foufouille foufouille 20 décembre 2017 18:10

            @rosemar
            ce qui porte un autre nom.


          • Ben Schott 20 décembre 2017 13:28

             

            « C’est l’hystérie de Noël qui s’annonce »
             

            L’hystérie est en psychanalyse une névrose touchant plus les femmes que les hommes.
             
             


            • erichon erichon 20 décembre 2017 14:05

              « On a tendance à perdre l’esprit de Noël qui devient surtout une fête commerciale »

              Sans déconner smiley C’est beau d’avoir garder toute cette innocence


              • NEMO Jeussey de Sourcesûre 20 décembre 2017 14:13

                @erichon

                c’est pas comme la fête des mères ou la saint valentin !

              • rosemar rosemar 20 décembre 2017 17:06

                @Jeussey de Sourcesûre

                Ce sont là des fêtes plus récentes. Noël est une célébration très ancienne.

              • NEMO Jeussey de Sourcesûre 20 décembre 2017 17:32

                @rosemar

                Vous avez raison. Noël était déjà célébré avant le christianisme. 

                C’est une fête romaine importée en Gaule avec le droit romain, l’écriture et tout le reste. Avant la christianisation de l’Occident, elle était appelée Dies Natalis Solis Invicti et correspondait au jour de naissance de Sol Invictus. La date du 25 décembre a été fixée comme grande fête du soleil invaincu (Sol Invictus) par l’empereur romain Aurélien. 

                Mais je vous accorde que ce ne sont pas les hypermarchés qui on financé la campagne de pub pour imposer la célébration à tout l’empire.


              • Henry Canant Henry Canant 20 décembre 2017 14:28

                Noël est peut-être hystérique, mais que dire de rosemar si ce n’est qu’elle doit consulter au plus vite. 


                • philippe baron-abrioux 20 décembre 2017 15:18

                  @l’auteur ,

                   Bonjour Rosemar ,

                   Là , me semble t il , vous tombez dans l’excès .

                                           Joyeux Noël !

                   bonne fin de journée  !

                   P.B.A


                  • rosemar rosemar 20 décembre 2017 17:07

                    @philippe baron-abrioux

                    Oui attention aux excès !

                    Joyeux Noël !

                  • gegene 20 décembre 2017 15:50

                    @Rosemar

                    Là, j’ai LA solution :

                    Il faut supprimer les vacances scolaires de Noël, jours fériés compris.


                    • rosemar rosemar 20 décembre 2017 19:58

                      @gegene

                      On fait dans la provocation ?

                    • gegene 20 décembre 2017 20:47

                      @rosemar
                      Ne croyez-vous pas que ça réduirait considérablement cette gabegie que vous dénoncez ?


                    • ZEN ZEN 20 décembre 2017 16:40

                      Une petite pensée émue pour les petits bras de chez Amazon, qui courent comme des malades pour satisfaire la demande (toujours urgente) des con-sommateurs.

                      Mais les robots sont déjà en marche...

                      • cilaos 20 décembre 2017 17:46

                        cet extrait de la Salamandre résume tout



                        • rosemar rosemar 20 décembre 2017 18:41

                          @cilaos

                          En effet : « la marchandise imposait ses lois à la foule qui partait à l’assaut des magasins.... »

                        • Claudec Claudec 20 décembre 2017 18:01

                          « Tout être humain est avant toute autre activité ou toute autre opinion un consommateur » (Gaston Bothoul in Traité de sociologie, tome II, p. 180 - Payot 1968.


                          Plus les êtres humains sont nombreux, plus importants sont leurs besoins – vitaux comme accessoires –, ce qui les pousse à être toujours plus performants, avec l’aide du progrès scientifique et technique, mais trop souvent dans l’égoïsme et sans éthique ; au point d’oublier ceux qui sont étrangers à l’offre qui en résulte.
                          C’est ainsi que certains êtres humains souffriront d’indigestion pendant qu’une multitude d’autres mourront de faim, en période de « fêtes » plus qu’en toute autre.
                          De quoi effectivement donner à la fête un goût amer.


                          • Agafia Agafia 20 décembre 2017 21:42

                            Ah la la... Quelle vie ma p’tie dame !




                            • francois 21 décembre 2017 09:11

                              Pour une fois je vote Beppe Grillo.


                              Bonnes fêtes Rosemar.

                              • roby 21 décembre 2017 22:07

                                Avec rosemar je me cultive heureusement que ces articles passent sans coup férir sur agoravovox

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès