• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > C’est pas quand on a chié dans l’froc qu’on serre les (...)

C’est pas quand on a chié dans l’froc qu’on serre les fesses

Admettons que l'on donne du crédit aux arguments de ceux qui défendent la vaccination obligatoire ou le pass sanitaire généralisé. Je veux dire, admettons que l'on accepte, à l'image de se qui se profile actuellement, de traiter comme des parias, comme des citoyens de seconde zone, ceux qui refusent de se soumettre aux injonctions de l'obligation vaccinale ou du pass sanitaire généralisé à tous et en tout lieu, parce qu'on considère qu'ils n'ont aucune légitimité à s'y opposer, et qu'ils ne sauraient avoir aucun argument valable, au nom du bien commun, et parce que, c'est pour notre bien à tous.

 

Admettons que l'on donne du crédit aux arguments de ceux qui défendent la vaccination obligatoire ou le pass sanitaire généralisé. Je veux dire, admettons que l'on accepte, à l'image de se qui se profile actuellement, de traiter comme des parias, comme des citoyens de seconde zone, ceux qui refusent de se soumettre aux injonctions de l'obligation vaccinale ou du pass sanitaire généralisé à tous et en tout lieu, parce qu'on considère qu'ils n'ont aucune légitimité à s'y opposer, et qu'ils ne sauraient avoir aucun argument valable, au nom du bien commun, et parce que, c'est pour notre bien à tous.

 

La contraposée à cette acceptation (au sens d’accepter quelque chose, soit en donnant son agrément, soit en se résignant à ce qui est imposé) serait que, si, dans un futur proche ou non, les personnes vaccinées développent des maladies graves dues aux vaccins, les non-vaccinés auraient alors le droit de faire subir aux personnes vaccinées (y compris celles qui sont contre la vaccination obligatoire et/ou au pass sanitaire généralisé), le même sort qu'ils veulent faire subir à ceux qui refusent aujourd'hui l'obligation vaccinale ou le pass sanitaire.

 

Si nous rendons responsable des soi-disant conséquences des choix de certains de ne pas se faire vacciner, alors, la contraposée est tout aussi valable, à savoir que : si des maladies dues aux vaccins apparaissaient (et qui plus est si celle-ci s’avéraient graves et massives), nous pourrons rendre responsable les personnes qui ont fait le choix de se faire vacciner (y compris celles qui sont contre l'obligation vaccinale et/ou le pass sanitaire). Et nous pourrions reprocher et condamner ceux qui, par leur CHOIX et leur VOLONTE de vouloir imposer à tous le vaccin et le pass sanitaire par la force et le chantage, auront rendu ceux qui auront refusés la vaccination, d'être traité comme des merdes et qui auront pour certains d'entres eux perdu leur emploi, leur santé, leur dignité, leur vie sociale, leur équilibre psychique, ou pire...

Ceux qui refusent qu’on leur impose la vaccination, pour des raisons qui leur sont propres, et qui ont beau répéter à l’envie qu’ils ne sont pas contre la vaccination en-soi, et même, qu’ils ne refusent pas d’être vaccinés, mais, veulent plus de temps pour faire leur choix, sont traités par le mépris. Ils en appellent à leur liberté individuelle et personnelle à pouvoir décider pour eux-mêmes, liberté qui s’inscrit dans la loi. On leur oppose la responsabilité collective qui primerait sur leur liberté individuelle, et on tente par là même de les faire passer pour des égoïstes.

Mais pourquoi diable a-t-on laissé aux individus le droit de pouvoir décider pour eux-mêmes. Pourquoi la loi n’autorise pas seule la liberté collective à pouvoir s’opérer et banni la liberté individuelle ? La raison en est peut-être que, la liberté individuelle est une forme de garant pour que les choix et décisions au nom du collectif ne se transforment en des erreurs collectives, en des incuries collectives. Et l’opposé est tout aussi valable. La somme des libertés individuelles ne fait pas une liberté collective, et la liberté individuelle peut aussi se transformer en une liberté tyrannique. Il faut un juste mélange des deux pour garantir au mieux que l’une ou l’autre des libertés ne se transforme pas en tyrannie, mais se réponde l’une et l’autre de manière harmonieuse. Et c’est la raison pour laquelle, il ne faut pas tyranniser ceux qui en appelle à leur liberté individuelle, mais respecter leur droit car, ils pourraient bien permettre de prévenir et/ou d’être partiellement le remède à une erreur commune faite au nom du bien commun.

 

Quelles garanties avons-nous que ces vaccins en phase expérimentale ne vont pas aboutir à des situations sanitaires inédites et graves auxquelles on n’aura pas pensé et qui nous échapperont ? Imaginez que la situation s’inverse et que les vaccinés deviennent des vecteurs de maladie. Et que diriez-vous dans ce cas si les personnes saines adoptent le même ton martial et autoritaire à l'encontre des vaccinés que celui qui est tenu aujourd’hui vis-à-vis de ceux qui refusent la vaccination.

Ceux, qui auront fait le choix de ne pas se vacciner seraient alors dans leur droit de retourner les reproches et arguments que les acharnés de la vaccination aveugle nous servent aujourd’hui et de vous lancer au visage : vous avez mis en danger le bien commun et la liberté commune au nom de votre liberté individuelle dans votre CHOIX de VOUS FAIRE VACCINER et votre acharnement à vouloir vacciner tout le monde sans distinction ni discernement, sans avoir pris en compte les doutes de ceux qui ont tentés de faire valoir de possibles dangers à accepter la vaccination les yeux fermés et sans aucun recul pour tenter d’en mesurer toutes les conséquences à court, moyen et long terme.

 

Vous me rétorquerez : on n’avait plus le temps de réfléchir, il fallait agir vite.

Sauf que, sur la période des 2 années de pandémie (sans parler des décennies de destruction des services publics), rien n’a été fait pour tenter d’endiguer la situation ou d’en prévenir la venue, en faisant confiance aux professionnels de santé de notre pays, en acceptant des protocoles de soins autres que celui du vaccin comme remède miracle, en maintenant un service de santé de qualité et prompt à faire face à des pandémies. Le budget des hôpitaux a encore été fortement réduit depuis le début de la pandémie, des lits d’hôpitaux ont encore été supprimés. Donc, on est bien là face à des décideurs qui ont volontairement tout misé sur les vaccins, ont refusés systématiquement toute alternative et de s’en remettre à ceux qui sont les mieux à même de gérer cette situation : le corps médical dans son ensemble. Bref, cette maladie aurait dû rester dans la sphère du médical, mais, elle a été délibérément mutée en une affaire politique.

 

La vaccination ne vous garantie pas que vous serez toujours du bon côté, du côté de ceux qui exhortent, exigent, savent, sont sains... Rien ne vous garanti que demain, vous ne vous retrouverez pas du côté de ceux qu'on montre du doigt, qu'on soumet, qu’on exhorte, qu'on isole... Vous exigez, vous pensez être dans votre bon droit, vous avez la certitude que vous êtes de ceux qui font les bons choix, mais gare au renversement de situation. Vous refusez à ceux qui doutent d'avoir le droit de faire leur choix, et même d'avoir le droit de douter. Pour vous, il n'y a pas d'alternative, tout est plié. Mais faites attention à vos jugements trop hâtifs et inflexibles vis-à-vis de ceux qui ne font pas le même choix que vous, car, en ce cas, si la situation venait à s'inverser, ceux de " l'autre camp " seront et pourront être aussi inflexibles que vous l'êtes aujourd'hui. Ils sauront être tout aussi sûrs, durs, inflexibles et péremptoires que vous l'êtes aujourd'hui. Ils auront le droit et sauront vous traiter comme vous traitez aujourd'hui ceux de " l'autre camp ", comme des chiens galleux, des pestiférés, des parias. Ils pourront eux aussi vous dire : vous ne pourrez plus aller au resto, dans les bars, au cinéma, vous n'aurez plus accès aux soins, vos enfants vaccinés ne pourront plus aller à l'école, se rendre dans des lieux publics... Bref, vous serez prié de mourir en silence et de laisser vivre et s'amuser ceux qui auront eu le courage de s'opposer à votre poison.

 

Allons un peu plus loin dans la fiction : imaginons que ce vaccin occasionne des maladies graves susceptibles d’être transmises aux futurs enfants de ceux qui se seraient fait vacciné, et qu’à leur tour, ces enfants soient susceptibles de transmettre leur maladie. Tel des OGMs, ils pourraient infecter l’ensemble de l’humanité. Ils mettraient alors l'espèce humaine en danger. En suivant la même logique intransigeante qui se met en place aujourd’hui, les non-vaccinés auraient alors le droit et le devoir d'isoler ce péril, de VOUS isoler. Comprenez-vous ce que veux dire « isoler » ? Comprendraient-ils ce que signifie « isoler » ? Comprenez-vous qu’ « isoler » impliquerait de devoir faire tout ce qui est possible afin de nous assurer qu’aucun malade, VOUS, ne puissiez infecter les personnes saines, ne transmettiez votre poison aux personnes saines.

Comprendraient-ils que nous leur fassions subir le même sort qu'ils veulent faire subir aujourd’hui à l'autre moitié de la population ?

Nous ne pourrions pas non plus refuser au non-vaccinés de vouloir se venger d'une humiliation terrible qu'ils commencent à subir et qu'ils subiront peut-être encore plus fort.

Si un tel renversement de situation devait se produire (les vaccinés développent des maladies graves et massives), à l’humiliation et le traitement ignoble que vous prévoyez de réserver à ceux qui auront fait un choix différent (le refus d’une vaccination systématique et aveugle, le refus d’un pass sanitaire ségrégationniste), vous pousseriez les personnes saines (non vaccinées) à vous traiter avec la même sévérité avec laquelle vous traitez ceux qui doutent (quelles qu’en soient les raisons), et ce, par nécessité de vous isoler, et, par esprit vengeur du fait de l’injustice que vous aurez déclenchée.

Double peine.

 

Comprenez-vous vers où tout cela nous mène ?

 

Amis vaccinés, je veux m'adresser tout particulièrement à ceux qui aujourd'hui souhaitent voir les non vaccinés pendus.

Il est encore temps de modérer votre position. Laissons-nous les uns les autres une porte de sortie quelque soit la manière dont les évènements futurs vont évoluer. Faites en sorte, faisons en sorte, que si les choses tournent mal pour vous, nous n'ayons pas la tentation de vous faire payer et vous retourner vos propres délires et intolérances. Mais si vous insistez dans votre sectarisme et restez sur vos positions, alors je vous le dit, le sort que l'on vous réserve demain dépendra du sort que vous nous réservez aujourd'hui.

 

Ce récit est encore pour le moment de la fiction. C'est une possibilité parmi d'autres d'un récit du réel qui pourrait se concrétiser sous nos yeux. Faites en sorte, faisons en sorte que ce récit fictionnel ne se transforme pas en un récit tout court.

 

Proverbe paysan bourguignon :

"C'est pas quand on a chié dans l'froc qu'on serre les fesses"

 

A bon entendeur…

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 31 juillet 08:53

    Bonjour, aglagla

    Que vous le vouliez ou non, il n’y aura pas de sortie de crise tant que la grande majorité des Français n’auront pas été vaccinés ou dotés d’anticorps issus d’une contamination au Covid.

    La question est simple : voulons-nous revenir le plus rapidement possible à une vie normale  ? Si oui, il est évident qu’il faut en passer par une vaccination massive et accepter temporairement les désagréments du passe sanitaire.

    Faute de quoi nous passerons par de nouvelles périodes de confinement, de couvre-feu et de port étendu de cet instrument de torture qu’est le masque !




    • Jelena Jelena 31 juillet 09:19

      Fergus en 2024 (si il est encore vivant) : « Il faut que les français acceptent la 8ème dose afin de revenir le plus rapidement possible à une vie normale ! »


    • Legestr glaz Legestr glaz 31 juillet 09:20

      @Fergus

      Sauf que « l’injection » est généralisée ! Que vous ayez été atteint par le SARS-COV2 et que votre immunité personnelle s’en soit débarrassé à peu de frais, un système immunitaire efficace par conséquent, ou que vous ne l’ayez pas été, « l’injection » s’applique ! Nous ne sommes plus à une incohérence près.

      La vie « normale » Fergus, n’est pas liée à la « vaccination », mais à la résistance qui s’y oppose, à ceux qui ont la lucidité de contrer ce gouvernement infâme qui abandonne les personnes les plus sensibles sur le bord du chemin. A ce gouvernement odieux, qui, depuis déjà plusieurs années, « travaille » à la généralisation planétaire de la « vaccination » à travers des structures dédiées dont le GHSA (point n°4 des objectifs de cette organisation pratiquement inconnue du grand public). 

      Je vous ai parlé du GHSA, mais vous faites comme si cela n’existait pas ! 
      Votre attitude dans cette affaire du SARS-COV2 est proprement propagandiste. Que cherchez vous, pour qui roulez vous ? 

      Mon système immunitaire est en parfait état de marche, je n’ai aucune comorbidité, j’ai un rapport taille/hanche idéal. Pourquoi devrais-je me plier à recevoir un « injection expérimentale », ayant reçu une autorisation « conditionnelle » de mise sur le marché ? Pour quoi faire ? 

      Les personnes immuno-déprimées, n’auront strictement aucun bénéfice à recevoir cette injection qui ne sera pas du tout en mesure de relever une immunité défaillante. Si les vaccins « fonctionnent » ils le font chez la catégorie de personnes dont le système immunitaire est en mesure d’apporter des réponses appropriées en cas d’attaque virale ou bactérienne. Les personnes à l’immunité amoindrie, hélas, garderont cette immunité affaiblie, et les injections ne leur seront d’aucun secours. En revanche, puisque l’on sait que c’est « la surinfection bactérienne » qui provoque la mort à la suite d’une attaque virale, alors, il faut absolument protéger ces personnes sensibles en leur prescrivant des antibiotiques de type macrolide, parce que les attaques du SARS-COV2, ou de ses mutants, se soignent comme les pneumologues soignent les pneumonies ! Oui, protégeons les personnes sensibles, oui prenons en considération la surinfection bactérienne et mettons tout en oeuvre pour sauver des vies. Mais les « injections » ne le feront jamais chez les immuno-déprimés. 


    • fabrice 31 juillet 09:21

      @Fergus Ce que vous dites est faux, il faudrait si on part du principe que la vaccination marche, que la majorité des habitants de la planète soit vaccinée pour que la maladie soit éradiquée, or ce ne sera certainement pas les cas avant au moins 20 an ; à moins que l’on ferme les frontières et que l’on interdise toute entrée et sortie du territoire, ce qui n’arrivera jamais. La vie d’avant c’est fini.


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 juillet 09:21

      @Fergus

      C’est quoi une vie normale ? 
      Comment va-t-on retrouver notre vie humaine d’avant alors qu’on nous poussent vers la vie déshumanisé d’après ( QR Code, Micro-Puce, Implants Cérébraux, Monnaie Numérique, Ordinateur Quantique, Interface Cerveaux-Machine )
      Que contient réellement le vaccin Pfizer ? Où peut-on trouver la liste des ingrédients ?
      Va t’on réellement sortir de cet état de crise ? alors que nous sommes en crise depuis déjà 13 ans et que la pénurie des ressources s’intensifie, d’où la nécessité des outils de contrôle et des restrictions en tous genres. 
      Ceux qui monopolisent désormais tous les outils de domination, financier, politique, médiatique, économique etc...Ces gens sont-ils digne de confiance ? veulent-ils notre bien ? Alors qu’ils ne se cachent plus pour cracher leur haine de l’humain lambda.  


    • Docteur Faustroll Lampion 31 juillet 09:27

      @Florian LeBaroudeur

      pourquoi 13 ans ?


    • chantecler chantecler 31 juillet 09:49

      @Fergus
      La question est : comment obtenir des anticorps naturels si l’on vaccine des gens qui sont signalés « cas » covid , cad qui ne sont pas malades mais porteurs de fragments ou de quelques virus . ?
      (Un cas covid c’est quelqu’un qui a été en contact avec le covid .).
      ....
      Logiquement son organisme réagit en produisant des anticorps naturels qui ont l’avantage de s’adresser à la totalité du génome du virus , ce qui n’est pas le cas du vaccin , qui lui vise seulement une partie de ce génome (autour de spike) et encore en passant par sa synthèse interne par les cellules immunitaires via l’ARN messager exogène .
      .....
      D’autre part j’ai écouté ce matin une vidéo de Laurent Muchielli qui fait « un appel solennel » pour arrêter la vaccination , car les études émanant de son équipe , qui se sont penchés aussi bien sur notre pays que sur l’international , dénoncent le nombre anormal d’effets très indésirables , voire de morts , liés à ces vaccins .
      ...
      Ceux -ci auraient entrainé en 6 mois 3 fois plus du total de la mortalité liée aux vaccins sur 15 ans , d’après les signalement officiels des médecins et malgré le fait que ceux-ci soient plus rares car mal vus actuellement par le pouvoir et ses institutions .
      ...
      Autrement dit vaccination dangereuse et/ ou à très haut risque .



    • Fergus Fergus 31 juillet 11:32

      Bonjour, fabrice

      Qui parle d’« éradiquer » le Covid ? Pas moi ! Je dis simplement qu’il faut se donner les moyens de ne plus risquer de saturation des structures hospitalières. Et pour cela ramener dans notre pays le Covid à une maladie saisonnière, guère plus pénalisante que la grippe en termes de pression sur notre système hospitalier. Et cela passe par la vaccination !!!


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 juillet 11:37

      @chantecler

      Il faut bien comprendre que tout est une histoire de pétrole.
      Notre système ultra complexe émane directement de l’or noir.
      La descente des étages depuis les 30 glorieuses s’explique aisément
      1970-1973 Pic du pétrole classique, stagflation, recours au crédit et à l’endettement.
      2006-2008 Pic du pétrole conventionnel ( classique + offshore ), recours à l’impression monétaire ex-nihilo.
      2018-2020 Pic du tout pétrole ( classique + offshore + non conventionnel ), grande réinitialisation.

      Pour moi, 2008 est le point d’inflexion très visible en Occident, pas seulement en raison de la faillite retentissante de Lehman Brothers, baisse de la consommation d’énergie par tète, baisse des naissances, ralentissement de la hausse puis stagnation de l’espérance de vie.

      Les élites ont compris qu’il était temps de s’accaparer tous les leviers de pouvoir pour orienter le bétail humain vers un système de dépendance fermé de gré ou de force.
      Ceux qui ne coopèrent pas seront les tètes de turcs idéales sur lequel on mettra sur le dos le prolongement des problèmes et les éventuels retards des solutions prétendument incontestables. Il suffit de constater ce qu’il advient déjà de ceux qui n’acceptent pas la promotion des lois sociétales anti-société et anti-humaine, entre ostracisme, diabolisation et condamnation. 


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 juillet 11:41

      @Florian LeBaroudeur

      En faite, je m’adressai à Séraphin Lampion... 


    • jmdest62 jmdest62 31 juillet 11:49

      @Fergus

      Salut

      "il faut se donner les moyens de ne plus risquer de saturation des structures hospitalières.

      "
      Pas compliqué : il faut surdimensionner les capacités d’accueil des structures hospitalières.
      Les dizaines de milliards que l’on met ou que l’on s’apprête à dépenser dans des vaccins inefficients voire nocifs sur le long terme , investissons les dans les hôpitaux et la recherche.
      C’est un peu comme dans une bagnole , un train ou un avion , tous les organes de sécurité sont surdimensionnés.
      Une autre manière de résoudre le problème Non ?

      @+


    • nemesis 31 juillet 12:08

      @chantecler

      Avant d’agoniser, C sûr je préviendrai tout le monde... d’éviter le vaXXXXXXXin !
      Pour le moment... comme Johnny Walker : Still Going Strong ou presque !


    • sirocco sirocco 31 juillet 13:45

      @Fergus
      « ...il faut se donner les moyens de ne plus risquer de saturation des structures hospitalières. »

      Par exemple en augmentant la capacité en lits de nos hôpitaux au lieu de la diminuer inexorablement comme le fait Macron.

      Non ?... C’est pas une bonne idée ?... Ah zut, j’ai encore tout faux...


    • June June 31 juillet 13:59

      @Lampion
      Il voulait certainement dire depuis la nuit des temps :)


    • Fergus Fergus 31 juillet 14:23

      Bonjour, sirocco

      « Par exemple en augmentant la capacité en lits de nos hôpitaux au lieu de la diminuer inexorablement comme le fait Macron. »

      100 % d’accord ! Mais cela ne se fera pas en quelques mois, et sans doute pas avec Macron.

      D’où la nécessité de prendre d’’autres types de mesures dans l’urgence.


    • tonimarus45 31 juillet 16:34

      @Fergus—Ce qui a de curieux c’est qu’aucune critique quand aux mesures gouvernementales vous vient aux levres, meme pas «  »« ces deux poids deux mesures permanents ??? »«  » vaccination massive, dites vous ??????? je croyais que vous n’etiez pas favorable a l’obligation vaccinale pour les enfants de 12 ans et plus ??????vaccination massive ??? quand vous justifiez par une pirouette que l’on oblige pas a la vaccination nos elus alors qu’is risquent d’etre des centaines dans leurs assemblees (ne sont t’ils pas si sur de ces vaccins) ????? vaccination massive ??? alors qu’il faut un « pass » pour monter dans un train mais pas dans les trains de banlieu et le metro ou les usagers aux heures de pointe sont epaule contre epaule ??????vaccination massive quand les gendarmes et policiers et militaires qui hier etaient prioritaires aujourd’hui sont exemptes de « pass » ?????? alors continuez votre grande ecart , votre revierement a l’image d’un « edgard faure » qui disait «  » ce n’est pas girouette qui tourne mais c’est le vent (qui l’a fait tourner) .pour vous c’est un mauvais vent qui vient de macronie qui vous a fait tourner casaque.Il n’y a pas longtemps suite aux propos de melenchon sur les attentats «  »« survenants veille de presidentielle »vous declariez que si vous deviez voter d’ici quelques jours suivant ces declarations, vous ne voteriez pas « FI », alors voici un nouveau pretexte a votre virage a 180 degre ;; ;melenchon est contre le « pass sanitaire » ?????Au moins ayez la decence de vous taire et si j’osez je vous dirais, parodiant un homme politique qui fut au moins honnete, «  »taisez vous « elkabach »"


    • Fergus Fergus 31 juillet 17:01

      Bonjour, tonimarus45

      Ben oui, il y a des incohérences. Mais comment faire autrement avec le passe ? Le contrôler dans le métro et le RER ? Impossible. D’où les contrôles là où c’est possible. Avec pour finalité  ne nous voilons pas la face d’inciter quand même le maximum de personnes, y compris les grands ados et les jeunes adultes, à se faire vacciner.
      Je me fiche de l’opinion de Mélenchon dans cette crise dans la mesure où son positionnement est purement politique et pas sanitaire (encore qu’il se soit déclaré en faveur de la vaccination).
      « ayez la decence de vous taire »
      Tiens, un partisan de la censure. Bravo pour cette démonstration de tolérance !


    • charlyposte charlyposte 31 juillet 17:11

      @Fergus
      Mieux vaut attendre les effets de la cinquième dose... smiley


    • cyrus cyrus 31 juillet 17:13

      @Fergus

      Le contrôler dans le métro et le RER ? Impossible.

      c’ est des connerie , il controle bien les ticket ...c’ est pas plus dur de controler le passe .De meme les grille s’ ouvre avec le ticket , un simple module qrcode de plus et le prefiltrage est fait ...

      Non la verité est que le gouvernement crain les lieux de rencontre des gens qui pourrais aboutir a un mouvement stile gilet jaune ....

      Mais qu’ il crain encore bien plus le patronat qu’ il ne faut pas priver de ses escave quotidien ...

      Macron encore une fois fait du en meme temps ...

      il enferme les campagne , mais laisse les moujeon des ville diffusé le virus partout car c’ est devenu pour lui un instrument de domination sur le peuple .


    • charlyposte charlyposte 31 juillet 17:25

      @cyrus
      Ce qui prouve que le fameux virus est un leurre pour poissons rouges. smiley


    • pemile pemile 31 juillet 17:29

      @cyrus « De meme les grille s’ ouvre avec le ticket , un simple module qrcode de plus et le prefiltrage est fait ... »

      XXXX repetita, pour contrôler le passe il faut demander une pièce d’identité, le QR code n’est qu’une chaine de caractère qui contient le nom,prénom,date de naissance !


    • cyrus cyrus 31 juillet 17:33

      @charlyposte

      Pas tout a fait , je suis pas un negationiste de la petite gripette ...
      mais on traite une maladie ayant un coaeficient de survie , de 99.9% (0.1% de deces)

      Alors que la dengue transporter par les moustique et mortel a 15% ne genere aucune alerte sanitaire , on se balade pas en tenu d’ apiculteur et on pose pas des moustiquaire par tout smiley


    • charlyposte charlyposte 31 juillet 17:39

      @cyrus
      Quand je pense que les serpents dans le monde tuent plus de 80 mille personnes par an...


    • cyrus cyrus 31 juillet 17:40

      @pemile

      nom,prénom,date de naissance,nombre d’ injection , marque du vaccin , pays du patient .... et quelque caractere de controle ( separateur )

      Ta carte d’ identité porte une bande automatisé similaire , on peut la lire facilement sur une borne , IDFRAPEMILE<<<<<<<<<<<<<<<<<<<066123
      2107066123457DINDON<<<<<<<<2107316M7

      c’ est des faux pretexte , les colabo macronien ne se gene pas pour faire des controle d’ identité illegaux ...

      Macron a surtout eu tres peur quand il a faillit se faire coincer par la foule au puy en velais smiley il est devenu depuis incapable d ’assumer ses fonction sans tomber dans la tyranie .

      https://www.youtube.com/watch?v=IzRfuOj6HCc


    • cyrus cyrus 31 juillet 17:44

      @charlyposte

      rien que le deces lié au travail dans le monde sont 2 milion par ans , cad autant que le covid mais personne ne songe a interdire le travail smiley

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortalit%C3%A9_dans_le_monde


    • charlyposte charlyposte 31 juillet 17:52

      @cyrus
      Près de 7000 mille ouvriers morts au Qatar... le Qatar n’a pas de prix, surtout via la future coupe du monde ! hum.


    • charlyposte charlyposte 31 juillet 18:17

      @cyrus
      Et aussi celui d’interdire la chasse qui tue environ 150 personnes par an en France ! smiley


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 31 juillet 18:40

      @Fergus
      Je ne suis pas un grand expert comme vous, Fergus, mais je sais que le doute est l’origine de la sagesse...
      Mais vous êtes sûrement au dessus de ça !!
      Dans le domaine de Jupiter, le doute n’a pas sa place.
      La sagesse non plus d’ailleurs.
      C’est dit.


    • pemile pemile 31 juillet 18:41

      @cyrus « Ta carte d’ identité porte une bande automatisé similaire , on peut la lire facilement sur une borne »

      wiwi, et pour vérifier que c’est pas le passe et la carte d’identité de la grand mère ou du voisin tu vas nous installer une caméra avec de la reconnaissance faciale ?


    • John John 31 juillet 18:56

      Pemile salut !

      « tu vas nous installer une caméra avec de la reconnaissance faciale ? »

      Çà c’est la prochaine étape ! Il y a déjà des politiques qui en parlent ... Aprés le pass la reconnaissance faciale ... Liberté Égalité Fraternité ...


    • Fergus Fergus 31 juillet 19:02

      Bonsoir, cyrus

      « c’est pas plus dur de controler le passe .De meme les grille s’ ouvre avec le ticket , un simple module qrcode de plus et le prefiltrage est fait »

      Vous sous-estimez le nombre des postes à équiper : en région parisienne, rien que pour le métro et les seules lignes RER de la RATP, il doit y avoir à vue de nez 10 000 appareils de péage configurés uniquement pour le passe Navigo et pas pour un autre usage !!!


    • Fergus Fergus 31 juillet 19:08

      Bonsoir, Le421... Résistant

      Le « doute », je sais ce que je sais. C’est précisément ce « doute » qui m’a fait passer d’anti-vaccin Covid et anti-passe sanitaire à pro !
      Certes le « doute » en question n’a pas précisément agi dans le même sens que vous, ce qui démontre que la démarche intellectuelle des uns n’est pas celle des autres !


    • tonimarus45 31 juillet 19:44

      @Fergus-C’est curieux comme vous faites le tri dans ce que je dis.Et le pass sanitaire pour les elus qui vont se retrouver des centaines dans leurs assemblees ???pas un un mot concernant la vaccination des gamins de 12 ans et plus pourtant vous n’etiez apparemment pas favorable et surtout besoin juste l’autorisation d’un parent(la girouette vient de tourner une fois de plus) ????? pas un mot concernant les gendarmes ,les policiers les militaires pourtant hier prioritaires pour la vaccination et qui a present n’ont pas d’obligation vaccinale ???,et de plus ce que j’ai oublie pas besoin d’autorisation des parents pour les gamins de 16 ans,bonjour l’autorite parentale ????Et pour finir aucune critique, aucun bemol quand a ces mesures gouvernementales ??? Et pour terminer compte tenu des options politiques que vous pretendez avoir( ce que je n’ai jamais cru) si c’etait moi oui j’aurais la decence de me taire... ; quand aux controles metro et banlieu, il suffit de mettre les moyens suffisant.Vous etes une girouette et je n’ai aucune sympathie pour des personnes telles que vous


    • John John 31 juillet 19:53

      Fergus salut !

      « C’est précisément ce « doute » qui m’a fait passer d’anti-vaccin Covid et anti-passe sanitaire à pro ! la démarche intellectuelle des uns n’est pas celle des autres ! »

      Ou que le lavage de cerveau fonctionne chez les uns et pas chez les autres ... De se faire vacciner n’empêche en rien d’attraper la covid et de la transmettre à un autre voir à d’autres vaccinés ... À quoi sert ce vaccins ? 

      Surtout en plus que → (Lien) ...


    • cyrus cyrus 31 juillet 20:04

      @Fergus

      La sncf s’ y plie 
      l’ aviation s’ y plie 
      les concert s’ y plie 
      les bar et les restaurant s’ y plient 

      Mais le lieux le plus confiné et malsain coté virus et bacterie serais exempter ?

      Ca n’ as rien a voir avec le passe sanitaire ni avec les frais de mise a niveau mais bien avec la peur de metre le peuple en colere smiley


    • cyrus cyrus 31 juillet 20:08

      @pemile

      non moi je suis pour la suppression des vaccins obligatoire , 
      du passe sanitaire , et meme des diffrent permis ...

      99% des gens qui ont des accident ont le permis c’ est un facteur de risque smiley

      fait coucou a la camera , c’ est pour ta protection il vont bientot en metre une dans chaque piece de ta maison , ca fera tevé realité pour madame michu smiley


    • sirocco sirocco 31 juillet 20:14

      @Fergus

      Le doute ou le gâtisme ?...


    • cyrus cyrus 31 juillet 20:21

      @pemile

      Nouvelle exclusive , un breton connus sous le surnon de « penible moellons » sauvagement agressé par une brigade de la milice sanitaire pendant un control du pass sanitaire ...

      penible moelons , pourtant vacciné de puis dix ans contre le covid 19 , as été incapable de presenter le pass sanitaire aux mili-chien macroniste ....

      <interview des spectateur > 

      -« inadmissible , on ne sort pas sans passe sanitaire »

      -bien fait pour sa gueule au super contaminateur anti social 

      -les milichien n’ ont pas taper assez fort , il est meme pas sorti de la sur une civiere 

      -encore un facho d’ extreme droite du groupe terroriste GJ 


      TOUTE RESSEMBLANCE AVEC DES FAIT ACTUEL SERAIS PUREMENT FORTUITE smiley


    • Franz 1er août 06:30

      @Fergus
      La propagande du gouvernement, on l’a déjà lue......
      Pouvez-vous écrire quelque chose d’intelligent ?


    • révolQé révolQé 2 août 09:48

      @Fergus,
      Nous ne sommes jamais sortis de la grippe hivernale, et ce malgré l’injection annuelle d’une grande partie de la population.
      Le retour à « la vie normale » est un leurre pour que les gens se fasse inoculer je ne sais quelle saloperie, jamais le retour à notre vie d’avant 2019 ne se fera.
       Le N.O.M a une feuille de route et nous sommes à un moment charnière où il accélère.


    • pierrequiroule 2 août 10:08

      @Fergus
      Je ne suis pas d’accord avec vous sur le « pass » mais je trouve normal que vous le défendiez si vous y croyiez !


    • troletbuse troletbuse 2 août 10:47

      @Franz
      Comme tous les soumis, Fergus a la trouille bleue du rhume et de la crève érigés en PANDEMIE par le NOM. et ces derniers voudraient pour se sentir moins seuls que tous ait la même trouille et la même veulerie que lui et suivre son chouchou Micron.  smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 août 10:59

      @troletbuse
       
       quelque part, ce qui pourrait être rassurant au sujet de ces injections, c’est de penser que le pouvoir ne peut pas faire plus de mal à ceux qui s’y soumettent qu’à ceux qui s’y opposent.
       
      C’est cette croyance qui fonde le syndrome de Stockholm.
       
       cf. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/raccourcis-jivago-234831
       
       et pour les amateurs de graphes : https://guyboulianne.com/2019/12/25/lorganisme-deagel-prevoit-la-depopulation-mondiale-massive-de-50-a-80-dici-2025/ 
       


    • GoldoBlack 3 août 08:55

      @chantecler
      Mucchieli est un sociologue... Super compétence pour évaluer des effets secondaires de vaccins !



      • sylvain sylvain 31 juillet 15:02

        @Clocel
        plein de personnes beaucouop moins malfaisantes appellent a se défendre . Vous devriez vous renseigner sur les personnes a qui vous offrez un porte voix


      • Clocel Clocel 31 juillet 16:04

        @sylvain

        Pas de circonlocutions, si vous avez quelque chose à dire, dites-le !


      • tonimarus45 31 juillet 16:37

        @Clocel Fergugus ;oui apres avoir pose sa bouse il retourne dans sa bauge a cochon ou il pourras patauger avec ses nouveaux amis « macronistes ».Quand je dis « nouveaux amis macronistes » je pense en fait a ces « amis de toujours »macronistes"


      • Fergus Fergus 31 juillet 19:37

        @ tonimarus45

        Vous êtes décidément un pitre. Je ne sais pas quel a été votre parcours électoral, mais une chose est sûre : en ce qui me concerne, venu du PC et de la LCR, je ne suis jamais allé jusqu’à voter PS. Or, Macron, c’est carrément la droite, et je serai réduit en cendres bien avant que ce suppôt du libéralisme puisse espérer un vote de ma part !!!

        Ce qui ne m’empêche pas, n’étant pas sectaire comme vous, d’approuver  de loin en loin ce qui me semble des bonnes mesures lorsqu’elles sont mises en place, et cela quelle que soit la couleur du parti de leur initiateur. C’est pourquoi, il m’est arrivé de soutenir telle ou telle initiative de Chirac, de Sarkozy, de Hollande ou de Macron.


      • tonimarus45 31 juillet 19:57

        @Fergus---Je ne vous croie pas et vos « diatribes » sur « melenchon’ visant en fait la »FI« ainsi que votre dernier »tournage de veste«  me confirme dans ma certitude.et je suis persuade que quiconque vous lisant pense comme moi.Vous n »auriez pas besoin de claironner que vous etes de « la gauche radicale » ???( je ne sais pas d’ailleurs qu’elle est selon vous cette gauche qui n’est pas radicale) si cela se sentait dans vos propos.Quand a mon parcourt ; de gauche ,de gauche, et encore de gauche (je dis bien de gauche) d’ailleurs vous auriez du bien penser que syndique cgt depuis l’age de 18 ans at encore a 82 ans, cela ne peur etre autrement


      • Iris Iris 31 juillet 20:17

        @Fergus

        Ce qui ne m’empêche pas, n’étant pas sectaire comme vous, d’approuver — de loin en loin — ce qui me semble des bonnes mesures lorsqu’elles sont mises en place, et cela quelle que soit la couleur du parti de leur initiateur.


        Bonsoir Fergus,
        Je partage ça !

      • tonimarus45 31 juillet 20:19

        @Fergus bonsoir  Monsieur girouette, le pitre que vous faites « gerber », aimerais savoir si vous une fois de plus vous avez change d’avis concernant la « FI » pour laquelle vous ne vouliez plus voter suite aux propos de « melenchon » ???????


      • Fergus Fergus 31 juillet 20:52

        @ tonimarus45

        Je n’ai jamais dit que je ne voterais plus LFI !!!

        J’ai dit que le vote Mélenchon me pose problème depuis les dérapages qui ont suivi son excellente campagne de 2017. 

        Néanmoins, Mélenchon étant  à mon grand regret  le candidat LFI, il reste probable que je vote pour lui en 2022. Il est vrai que j’ai bien voté Chirac au 2e tour de 2002. smiley Et, quoi qu’il en soit, je voterai LFI aux législatives.


      • tonimarus45 31 juillet 22:10

        @Fergus vous avez dit que suite au propos de malenchon concernant les attentats survenants juste avant les elections, que si il vous fallait voter le dimanche apres vous ne voteriez pas « FI ».melenchon n’a rien renier de ce qu’il a declare ??????????


      • tonimarus45 31 juillet 22:16

        @Iris Concernant fergus ce qu’il dit et ce qu’il fait semble etre different.Qu’il approuve sans aucune restrictions , ni critiques, ni le plus petit bemol, les dernieres mesures de « macron » concernant le covi ,quand il justifie meme les deux poids deux mesures que j’ai , cites , pose probleme et est loin faire preuve d’objectivite


      • Iris Iris 31 juillet 23:04

        @tonimarus45

        Qu’il approuve sans aucune restrictions , ni critiques, ni le plus petit bemol, les dernieres mesures de « macron » concernant le Covid

        Je crois que ce n’est pas tout à fait çà.
        En tout cas, sans partager son optimisme concernant les dernières mesures, je ne vois pas en quoi changer d’avis à la lumière des dernières informations devrait le mettre dans le clan des suppots de Satan.

      • Franz 1er août 06:32

        @Fergus
        Cela ne vous empêche pas de faire la propagande de Macron.....


      • Fergus Fergus 1er août 07:37

        Bonjour, Iris4

        Merci à vous.

        Notez bien que je ne suis pas spécialement « optimiste », je crois simplement que les mesures prises sont les moins mauvaises à défaut d’être les meilleures. Mais quelles seraient les meilleures ? Pas évident de gérer une crise de ce type. Et l’on observe à cet égard qu’il n’y a pas de pays qui ait proposé une réponse linéaire.


      • charlyposte charlyposte 1er août 07:42

        @Fergus
        C’est un plan mondial très bien organisé... au plus c’est gros au plus ça coule de source ! smiley


      • Iris Iris 1er août 08:59

        @Fergus
        Pas de réponse linéaire ça me paraît normal, mais le gouvernement aurait dû être moins arrogant et reconnaître plus clairement ses erreurs. 
        De meilleures mesures auraient à mon sens consisté à ne pas miser autant sur la vaccination, à laisser les médecins developper des alternatives, et à mettre de la flexibilité dans les structures d’urgence.
        Je ne crois pas que la vaccination intégrale soit la bonne solution, elle n’est d’ailleurs probablement pas réalisable.


      • charlyposte charlyposte 1er août 10:04

        @Iris
        Surtout un vaccin qui ne protège rien, voir très dangereux car il renforce les mutants à êtres plus attaquant ! l’idéal est de ne pas approcher un vacciné qu’il faudrait d’ailleurs isolé avec une rigueur exemplaire.


      • Iris Iris 1er août 10:21

        @charlyposte
        On sait que les vaccins protègent des formes graves de la maladie.

        On ne sait pas s’il provoquera des mutants plus dangereux.

        En moyenne la charge virale d’un vacciné devrait être inférieure. Si un vacciné se sentant protégé abandone les gestes barrière il est possible qu’il soit plus contaminant.


      • charlyposte charlyposte 1er août 10:27

        @Iris
        Surtout quand le vaccin via une première dose est efficace à seulement 30%... tout ça pour ça ! de qui se moque t’on sur cette planète qui tourne maintenant à l’envers.


      • charlyposte charlyposte 1er août 10:30

        @Iris
        Sans parler des tests très peu fiables mais coûteux, idem via les fameux vaccins de pacotille, sauf pour les dividendes bien réels.


      • Fergus Fergus 1er août 11:42

        @ Iris

        Vous parlez de « laisser les médecins developper des alternatives ». Certes ! Mais lesquelles : il n’existe à ce jour aucun traitement qui a fait ses preuves. Hélas !

        « mettre de la flexibilité dans les structures d’urgence »
        Pas évident de gérer ce problème : entre des structures insuffisantes et la nécessité de trouver un équilibre entre les impératifs de lutte contre le Covid et la prise en charge des malades gravement atteints d’autres pathologies, les gestionnaires d’hôpitaux ont fait avec les moyens disponibles.
        Ajoutez à cela qu’en cette période estivale, les effectifs sont plus réduits, ce qui pose un problème aigu de commande de service et d’efficacité thérapeutique au moment où le variant delta augmente le nombre des personnes hospitalisées.

        « La vaccination intégrale » est un pis-aller, faute de mieux. Quant au passe sanitaire, sa seule véritable vertu est d’inciter plus de monde à se faire vacciner. A mon avis, il faut le voir comme une alternative évidemment contraignante mais temporaire  à de possibles reconfinements ou couvre-feux, très pénalisants aux plans psychologique et économique.


      • tonimarus45 1er août 11:45

        a@Iris-

        «  »«  »«  »Qu’il approuve sans aucune restrictions , ni critiques, ni le plus petit bemol, les dernieres mesures de « macron » concernant le Covid

        Je crois que ce n’est pas tout à fait çà.«  »«  »« dites vous.Si c’est tout a fait cela et de plus il justifie les deux poids deux mesures ou il evite d’y repondre.en effet j’ai attire son attention sur le fait que pour monter dans un tgv il faut le pass et dans les trains de banlieu ou le metro ou aux heures de pointe ils sont a touche /touche là il n’en faut pas ???il justifie en me repondant qu’alors cela serait impossible de controler tout tiut ces usagers..., concernant le fait que nos elus qui vont se trouver a des centaines dans les assemblees n’auront pas besoin de pass ,là pas de reponse ???de meme au fait que nos policiers gendarmes militaires pourtant hier prioritaires a la vaccination sont exoneres de »pass« là aussi pas de reponse et quand au fait que les gamins de 16 ans n’auront pas besoin d’autorisation parentale (bonjour l’autorite parentale) là aussi pas de critique , ni bemol.il en est a ce que je prevoyais, dire que finalement personne n’aurait fait mieux que »macron«  ???prochainement est ce que cela sera »macron a fait du bon boulot ??????vous me direz «  »qu’il n’y a que les « imbeciles » qui ne changent pas d’avis«  »« et moi je pense »qu’il ya certainement plus « d’imbeciles » qui change d’avis" que des, qui ne sont pas des girouettes

      • Iris Iris 1er août 14:48

        @Fergus

        Traitement, supplémentation, je pense qu’on a pas donné la chance à ces alternatives de se développer. A partir du moment où les gouvernements ont choisi la vaccination intégrale et que les pouvoirs de l’argent sont entrés dans la danse la messe était dite.


      • Fergus Fergus 1er août 16:48

        @ Iris

        Pas tout à fait d’accord.
        Parallèlement aux recherches sur les vaccins, il a bel et bien été mis en chantier d’autres recherches sur des traitements, et cela dans différents labos français et étrangers. L’Institut Pasteur de Lille, par exemple, doit proposer prochainement la mise sur le marché pour la fin de l’année d’un traitement actuellement en phase expérimentale avancée.
        Pour ce qui est de la « supplémentation », là aussi de nombreuses expérimentations ont été faites. Sans succès.
        Dans ces domaines, je ne suis pas compétent. En revanche, ma belle-fille  chercheuse en biologie à l’Institut Pasteur de Paris  l’est, et je m’en remets sans la moindre hésitation à ses explications et à ses connaissances sur le sujet. Avec d’autant plus de confiance qu’elle n’a jamais eu d’a priori sur l’origine et la nature du Sars-CoV2 et qu’en outre elle ne peut en aucun cas être suspectée du moindre conflit d’intérêt. 


      • Docteur Faustroll Lampion 31 juillet 09:15

        Puisqu’on est dans la finesse et l’élégance, je vous propose un autre proverbe français dont j’ignore l’origine régionale :

        « Il ne faut pas apprendre à chier à ceux qui ont la diarrhée. »


        • Iris Iris 31 juillet 22:54

          « Chiez dur, chiez mou, mais chiez dans l’trou »


        • Xenozoid Xenozoid 31 juillet 22:57

          @Iris
          « Chiez dur, chiez mou, mais chiez dans l’trou »

          je vote pour la vérité vrai du jour...clap clap clap bravo iris


        • Iris Iris 31 juillet 23:07

          @Xenozoid
          Merci, en plus c’est assez consensuel.
          Son semblable l’est un peu moins « votez dur, votez... » Quoi que...


        • Xenozoid Xenozoid 31 juillet 23:11

          @Iris

          ouaip tout est relatif


        • Fergus Fergus 1er août 16:53

          @ Iris

          « Chiez dur, chiez mou, mais chiez dans l’trou »

          L’une de mes soeurs et mon beau-frère ont été durant de nombreuses années assistants familiaux (famille d’accueil) et de ce fait en charge d’enfants confiés par la DDASS puis l’ASE.
          Ils ont placardé à l’intention des gamins une petite plaque métallique leur donnant ce conseil avisé. Jamais ils n’ont eu droit à la moindre remarque désobligeante d’un cadre de l’administration lors d’une de leurs rares visites. smiley


        • Étirév 31 juillet 10:40

          « Pourquoi la loi n’autorise pas seule la liberté collective à pouvoir s’opérer et banni la liberté individuelle ? »
          Simplement parce que le libre arbitre, que nous croyons depuis si longtemps être le dernier mot du progrès, est, au contraire, une cause de désordre et de discorde si on le donne à ceux qui ne savent pas s’en servir.
          René Guénon dit qu’il est impossible d’admettre que tous les hommes soient également capables de comprendre n’importe quoi : ce n’est pas une question d’instruction plus ou moins étendue, c’est une question d’« horizon intellectuel », et c’est là quelque chose qui ne peut se modifier, qui est inhérent à la nature même de chaque individu humain.
          Cela dit, rappelons que la loi est un signe de régression, de faiblesse, et d’éloignement : elle est donnée à l’homme (l’humanité ou le peuple) qui ne sait plus se conduire.
          En effet, c’est parce que l’homme a une tendance qui s’accentue de jour en jour, à étouffer la voix de la raison qui est en lui, que les premiers législateurs ont cru utile de remplacer cette voix, trop souvent méconnue, par des lois. La loi est la conscience publique. Elle est la base de la morale, et la morale est la science des mœurs, la science des devoirs.
          Mais pour être accompli le devoir doit être compris. S’il n’est pas compris, s’il est imposé, il est bientôt considéré comme une tyrannie et secoué à la première occasion.
          Il y a donc une loi morale supérieure, qui plane au-dessus des institutions sociales actuelles, qui ne dérive pas d’elles, mais de la Nature. Et, pour que l’ordre règne à nouveau, il faut que les institutions sociales soient désormais basées sur cette loi.
          Loi morale


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 31 juillet 11:56

            @Étirév

            Le problème est que dans le naufrage de la morale, ce sont les êtres les plus immoraux qui se sont emparés des institutions, du sceptre de la bonne conscience et qui codifient l’inversion des valeurs aux esprits désormais paumés et sans repères.

            Ce sont ceux qui ont encore une morale qui se révoltent contre ce changement de mentalité imposé et à qui on reproche de mal se conduire.


          • Le421... Résistant Le421... Résistant 31 juillet 18:50

            @Florian LeBaroudeur
            C’est clair...
            L’intelligence devient rare et le discernement très mal vu.


          • jjwaDal jjwaDal 31 juillet 10:42

            Le CDC américain vient de reconnaître que dans un foyer important (900 personnes) observé dans le Massachusetts, 74% des personnes contaminées étaient vaccinées (les deux doses). Il a été observé chez elles une forte charge virale dans la gorge et les fosses nasales et la présomption est donc très forte qu’elles se sont contaminées entre elles avec le variant delta. Cela corrobore l’observation faite en Israel qu’au bout de quelques mois les vaccinés ne sont plus protégés qu’à 40% contre une hospitalisation.
            Le pass sanitaire est donc condamné avant sa mise en oeuvre à rejoindre dans la fosse commune d’autres foutaises comme le masque en extérieur, le confinement ou les couvre-feux (qui concentrent la population dans des créneaux étroits dans les centre commerciaux entre autres).
            Par ailleurs à ceux exigeant des études en double aveugle (qu’ils se refusent à faire) pour des médicaments possibles contre la Covid-19, comment justifier pour une expérience médicale (la vaccination) l’absence de groupe contrôle (non vacciné) ?
            Il faut répéter que le taux d’effets secondaires est très préoccupant déjà et que la concentration imprévu de ces candidats vaccins dans la moelle osseuse et les ovaires ne présage rien de bon.
            Par ailleurs on vient d’identifier un autre réservoir naturel du virus (les cerfs) et donc le virus a de nombreuses options pour muter encore et encore.


            • sirocco sirocco 31 juillet 13:49

              @jjwaDal
              « ...et donc le virus a de nombreuses options pour muter encore et encore. »

              Et BigPharma de se frotter les mains !


            • sylvain sylvain 31 juillet 15:08

              @jjwaDal
              ce qui est très surprenant avec ce virus, c’est qu’il semble infecter un grand nombre d’animaux . Chiens , chats, ours, pangolin, chauve souris, vison, cerf ... Quasi tous les mammifères testés en fait, et aussi d’autres familles .
              C’est pas commun pour un virus me semble t il


            • jjwaDal jjwaDal 31 juillet 15:44

              @sirocco
              Oui mais pas forcément avec des vaccins. Si le virus mute plus vite que la capacité des industriels à fabriquer le vaccin ad hoc à grande échelle le bénéfice pour la société sera faible. Mais l’essentiel bien sûr pour eux est de vendre et à cet égard les vaccins marchent très bien en ce moment.


            • jjwaDal jjwaDal 31 juillet 11:49

              Oops. J’avais omis le lien.


              • nemesis 31 juillet 12:06

                µicron avait bien dit : C la guerre !

                A la guerre comme à la guerre, dans le pire des cas, il faut parfois couper un doigt pour préserver le reste.

                Si le masque et la vaXXXXXXination sont inutiles comme le prétendent certains, alors on a un sacré souci à l’horizon, VaXXXXXinés ou pas !

                Certains prévoient la libération de centaines de virus inconnus piégés dans le Permafrost de Sibérie par exemple....


                • sirocco sirocco 31 juillet 13:52

                  @nemesis

                  Pas besoin d’aller si loin.
                  Personne ne sait ce que les labos P4 (y en a dans plein de pays) sont en train de nous préparer...


                • Docteur Faustroll Lampion 31 juillet 13:58

                  @sirocco

                  il doit bien y en avoir qui le savent, mais qui ?


                • sylvain sylvain 31 juillet 15:10

                  @sirocco
                  on sait en tout cas qu’ils collaborent internationalement . Wuhan sous traite de l’ajout de fonction pour des labos ricain, les français ont aidés a construire le labo de wuhan...


                • Moonlander Moonlander 31 juillet 15:44

                  Pas besoin de tortiller du cul pour chier droit dans ses bottes.


                  • charlyposte charlyposte 31 juillet 16:34

                    Le virus est très très dangereux et on va tous en crever ! huumm quoi que non... puisque qu’on vaccine pas les forces de l’ordre... pas l’armée...pas les enseignants... pas vraiment les pompiers ni les ambulanciers... pas vraiment les routiers qui viennent de partout.. nos chers personnages politique...en fin de compte ça fait quelques millions de gens qui vont mourir , mince !!! si le vaccin est tellement formidable, pourquoi ils ne sautent pas dessus comme sur du NUTELLA ? bizarre, comme c’est bizarre. smiley


                    • charlyposte charlyposte 31 juillet 16:36

                      @charlyposte
                      Et j’imagine pas plus les journalopes.


                    • charlyposte charlyposte 31 juillet 16:48

                      @charlyposte
                      J’ai aussi oublié les sportifs, exclus de l’obligation vaccinale... en fin de compte il ne reste que le petit peuple pour suivre la file via l’abattoir, surtout les chômeurs ! huum, c’est tout autant bizarre. smiley


                    • HELIOS HELIOS 31 juillet 17:31

                      = = = = =

                      La contraposée à cette acceptation (au sens d’accepter quelque chose, soit en donnant son agrément, soit en se résignant à ce qui est imposé) serait que, si, dans un futur proche ou non, les personnes vaccinées développent des maladies graves dues aux vaccins, les non-vaccinés auraient alors le droit de faire subir aux personnes vaccinées (y compris celles qui sont contre la vaccination obligatoire et/ou au pass sanitaire généralisé), le même sort qu’ils veulent faire subir à ceux qui refusent aujourd’hui l’obligation vaccinale ou le pass sanitaire

                      = = = = =


                      Vous semblez étonné ? cela est déjà arrivé et le résultat sera le même :


                      Responsable mais pas coupable !


                      ... notons au passage que Laurent Fabius est président du conseil constitutionnel... la seule institution capable d’arreter la politique d’Emmanuel Macron. Lui aussi, L Fabius etait responsable mais pas coupable. On ne pourra pas dire que l’histoire ne repasse pas les plats....


                      • Fergus Fergus 31 juillet 19:12

                        Bonsoir, HELIOS

                        Soyons objectifs : s’ils ont été « responsables » es-fonctions, ni Fabius ni Hervé ni Dufoix n’ont été « coupables » dans cette dramatique affaire du Sang contaminé. La fraude, les mensonges et les manipulations ont été le fait de Garreta dans le dos des ministres. Raison pour laquelle il a, à juste titre, été lourdement condamné.


                      • charlyposte charlyposte 31 juillet 19:20

                        @Fergus
                        Et comme il faut toujours en sacrifier un... l’arbuste qui cache en fait la forêt. smiley


                      • Fergus Fergus 31 juillet 19:29

                        Bonsoir, charlyposte

                        Vous racontez n’importe quoi ! Garretta, alors patron du CNTS, a fourni des faux documents pour pouvoir continuer à écouler des stocks de sang contaminé.


                      • charlyposte charlyposte 31 juillet 19:42

                        @Fergus
                        Il est vrai aussi que Fabius adore ceux qui font du bon boulot ! smiley


                      • HELIOS HELIOS 1er août 00:20

                        @Fergus

                        Bien sûr que Garreta est coupable...

                        Mais de mon point de vue ( qui ne represente que moi) cela devient fatigant d’entendre tous ces gens qui ont plein la bouche du « J’assume » et qui n’assument plus rien du tout une fois que la réalité les a rattrapé.

                        et, pour enfoncer le clou, regardez notre présidente de la BCE qui dans l’affaire Tapie a bien été condamnée, reconnue coupable... mais qui a été dispensée de peine. 

                        « ... Selon que vous serez puissant ou misérable Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir... » Merci La Fontaine.


                      • Franz 1er août 06:34

                        @Fergus
                        C’est le lampiste qui a payé pour les vrais coupables


                      • Franchounet 31 juillet 19:11

                        Très beau titre. Et voici le comble de la confiance : c’est de péter dans son froc quand on a la gastro


                        • Iris Iris 31 juillet 20:02

                          Bonsoir.

                          Vous mettez dans le même sac celui qui se fait vacciner sous la pression,
                          celui qui traite son voisin d’assassin parce qu’il ne l’est pas, et celui qui prend la décision d’imposer la vaccination.
                          Pour le reste je partage.


                          • Copain 31 juillet 21:20

                            https://twitter.com/samdz71078470/status/1421539949279592452

                            Les Iles le vaudou le rhum (lol)  c’est eux les vermines ; les pharisiens de Paris


                            • jib_jib 1er août 02:03

                              Le vaccin on s’en fout. Macron s’en fout, ce qu’il veut c’est son pass-covid.
                              L’OMS avait fixé un objectif à 30%, c’est fait, stop.

                              On commence à voir, ce que certains experts avaient annoncé dès le premier jour, que le vaccin n’est pas anodin, qu’il est à déconseiller pour les moins de 50 ans en bonne santé, qu’il n’empêche pas la contamination, qu’il est peu efficace sur les grands vieillards et les immunodéprimés, et enfin que le vaccin court après les variants.On commence à se rendre à l’évidence que la surmortalité est très inférieure aux chiffres annoncés, que la maladie frappe les obèses et les vieillards, et qu’il est stupide, irresponsable ou criminel de paralyser le pays pour ça.

                              On voit aussi le mépris du Gvt pour les médecins à qui on interdit de soigner et surtout de le faire savoir, et la pression budgétaire sur l’hôpital.
                              On ne compte plus les mensonges et absurdités, fausses promesses et allégations, statistiques bidouillées, contrats secrets et coups de bourse.
                              La question n’est plus là C’est la stratégie du choc, ou le plan Schwab en marche.


                              • chantecler chantecler 1er août 08:57

                                @jib_jib
                                Forcément , le pass covid est la contribution de la France ,via T. Breton , aux désirs de la commission européenne .
                                Déjà dans notre pays où les gens se laissent plus difficilement embrouiller qu’ailleurs , ( en Allemagne par exemple , encore que quand l’Allemagne exige quelque chose en général elle l’obtient , sauf avec WV ) , le pass sanitaire aura du mal à être accepté , mais ailleurs , je frémis d’impatience ...
                                Mais après tout le TCE 2005 (J.Chirac) , on l’a eu dans l’os ,cf Traité de Lisbonne , (N.S) , alors tout est possible .
                                Suffit pour l’instant de déployer les forces de l’ordre qui sont gâtées par ce régime .


                              • aglagla 1er août 13:30

                                Bonjour à tous et merci pour vos commentaires et discussions.

                                 

                                En réponse à @Fergus : merci pour votre intervention.

                                On développe des anticorps grâce à l’immunité naturelle aussi. C’est sans doute d’ailleurs la meilleur qui soit, non ? Alors pourquoi ne pas envisager les deux et privilégier celle qui nous protège le mieux ? A moins que ce virus n’ai rien de naturel (en parti du moins pour ce qui concerne ses principes actifs les plus virulents), et dans ce cas, effectivement, peut-être alors que notre propre système immunitaire est dépassé et ne peut tout seul produire une réponse immunitaire adaptée et efficace. Ce serait extrêmement fâcheux à plusieurs titres. Premièrement parce que cela supposerait que quelqu’un aurait intentionnellement crée cette chimère. D’autre part, cela impliquerait également que nous serions désormais dépendant des labos pour espérer nous en sortir, éternellement ? Saint Graal. Toutes les mafias de monde entier en rêvent, les labos l’auront fait : rendre dépendant les humains (esclaves ?) sans quasiment aucun recours possible. Ils deviendraient nos dieux et nos sauveurs à tous. Plus aucune limite pour nous asservir.

                                A ce titre d’ailleurs, j’ai noté aussi l’intervention de @Florian LeBaroudeur qui m’est apparu de prime abord incongru. Mais, une association d’idée s’est imposée en lisant cette intervention, avec ce qu’un certain Jean-Marc Jancovici nous dit dans ces conférences sur la dérive climatique et le stress énergétique en cours, et en particulier sur le pétrole. L’énergie est la nourriture des machines, et ce sont les machines qui produisent dans nos sociétés. Le pétrole est l’énergie par excellence de la mobilité. Les sociétés thermo-industrielles actuelles fonctionnent sur une armée d’esclave (machine), et sont fondamentalement identiques aux sociétés passées qui reposaient sur une armée d’esclaves humains (il faudrait 200 fois plus d’humain sur terre, 1400 milliards, si on devait remplacer toutes les machines par des humains !).

                                Si l’énergie vient à manquer, c’est moins de machine pour produire et donc, une économie qui se contracte. Comment alors maintenir un niveau de production compatible à l’existence de 8 milliards d’humain ? En remplaçant (en partie ?) les esclaves machine par des esclaves humains ?

                                Mais alors, comment rendre acceptable à nouveau l’idée qu’une partie de l’humanité soit l’esclave de l’autre ?

                                Réponse : en remodelant le corps et l’esprit de tout un chacun, à l’usure, inlassablement, afin que l’idée d’un retour de l’esclave refasse partie naturellement du champ mental, comme une évidence, un pis aller et par résignation.

                                Enfin, par la dépendance, qu’elle soit engendrée par la peur, l’infantilisation, par des artifices (psychotropes, jeux, médicaments…), par l’endettement, par soumission à une autorité..., ou mieux, tout cela à la fois. Bref, en étant pris dans un piège dont il est impossible d’en réchapper.

                                 

                                Un Vaccin pour les gouverner tous

                                Un Pass pour les trouver

                                Un Virus pour les amener tous,

                                Et dans les ténèbres les lier

                                 

                                 

                                Petite réflexion au passage :

                                Pour ceux et celles qui refusent la vaccination, aillez la bonne idée de ne pas avoir d’accident qui nécessiterait une transfusion sanguine ! Quelles-en seraient les conséquences ?

                                 

                                Autre petite réflexion pour les vaccinés cette fois :

                                Je ne suis pas sûr de cela, mais, dès lors que vous vous êtes fait injecter une molécule brevetée, est-ce que l’entreprise propriétaire de cette molécule pourrait faire valoir le fait que vous/nous êtes/sommes désormais leur possession ? S’agissant de la question du brevetage du vivant, comment va évoluer juridiquement cette situation ? Devra-t-on placer les vaccinés désormais dans la catégorie des OGMs ?

                                L’un des objectifs du « great reset » n’est-il pas de faire en sorte que plus personne ne soit propriétaire, y compris de son propre corps ?


                                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 août 11:09

                                  Provax vs antivax, pro-pass vs anti-pass :

                                   

                                  « Les sceptiques sont les hommes les plus consciencieux » Balzac
                                   

                                  « Les Sceptiques sont un caillou dans la chaussure de l’humanité en marche vers la crédulité » Jean Dion

                                   

                                  « Le scepticisme c’est le contraire du dogmatisme » (A. Conte-Sponville)


                                  • tashrin 2 août 12:07

                                    Vous avez totalement raison

                                    Sauf que si votre hypothèse se réalise, les vaccinés génétiquement modifiés seront majoritaires. Donc même à ce moment là ils nous pourriront la vie

                                    C’est leurs affections qui seront la norme

                                    Mais dans l’absolu sur la réversibilité de la situation, je suis entièrement d’accord avec votre analyse. A un détail près, ils sont embrigadés par la peur et le discours ambiant.

                                    Un autre point me semble important. Vacciné ou pas, quand on a mis le doigt dans un tel engrenage, il n ’ya pas de retour en arrière possible. Et tot ou tard, leur tour viendra d’être considéré en paria et de se voir reduire leurs droits. Ca n’est qu’une question de temps.

                                    Lire l’article publié par le Sénat sur l’utilisation des moyens numeriques qui a été republié ici meme.

                                    Ca fait froid dans le dos. 


                                    • aglagla 3 août 14:06

                                      Effectivement, je suis d’accord, beaucoup de personne, vaccinées ou non, ont peur et sont embrigadés (c’est aussi mon opinion), et je serai plutôt de ceux qui ont peur (pas nécessairement à propos du vaccin ou du virus, mais plutôt concernant l’avenir qui se déploie sous nos yeux), mais je tente en revanche de ne pas me laisser embrigader. C’est pourquoi, j’espère ne pas avoir laissé penser qu’il faudrait en vouloir de quoi que ce soit à qui que ce soit, ce n’était pas mon intention, et surtout, ce serait précisément l’erreur inverse à ne pas commettre et qu’il faudrait donc à tout pris éviter.

                                      Je tentais un renversement de point de vu, un raisonnement par l’absurde pour mettre en avant l’idée que les logiques dogmatiques avancées qui ont pour conséquence d’ostraciser une partie de la population peuvent aussi s’appliquer en retour si la situation venait à s’inverser, et comment, se faisant, les panégyristes et autres pioupious complices et intéressés, par leur esprit dogmatique et martial, délivreraient des permis de représailles à ceux-là même qu’ils auraient maltraités. Donc, il faut éviter à tout prix que les arguments avancés par certains pour obliger/contraindre les autres ne se retournent contre eux si la situation devait tourner désavantageusement pour eux, car alors, comment justifier de ne pas appliquer leur propre raisonnement en retour ? Cela pourrait être perçu comme de la vengeance, et pourtant, les mêmes mesures et restrictions qu’ils auraient eux-mêmes élaboré ne feraient qu’être appliquées religieusement. C’est pourquoi, il faut éviter les positions autoritaires et nous laisser mutuellement une porte de sortie pour que personne ne se sente légitime à vouloir/pouvoir se venger en retour, et qui pourrait avoir l’avantage d’atténuer les conséquences des choix des uns et des autres. Ce qui m’amène sur le point absolument crucial que vous avez à juste titre soulevé : il pourrait advenir que la vaccination débouche sur une situation critique incontrôlable et pour laquelle il n’y aurait plus de retour possible en arrière (si ce n’est pas déjà le cas). Nous n’aurions alors peut-être même pas le luxe de pouvoir pardonner et ne pas appliquer des mesures terribles, et même, pas plus le luxe de les appliquer par esprit de vengeance, mais feraient de nous des obligés, des bourreaux. D’où la double peine.

                                      Tout ceci n’est qu’un récit, une expérience de pensée, probable, improbable, je ne sais pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

aglagla


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité