• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Campagne pour la Vie et la Liberté des prisonniers politiques au (...)

Campagne pour la Vie et la Liberté des prisonniers politiques au Nicaragua

Les 6, 7 et 8 juillet, une caravane partira du Costa Rica en direction de Peñas Blancas, à la frontière avec le Nicaragua, pour exiger la libération des prisonniers politiques au Nicaragua.

JPEG

 

La Commission internationale des députés de gauche arrive au Costa Rica

Les 6, 7 et 8 juillet, une caravane partira du Costa Rica en direction de Peñas Blancas, à la frontière avec le Nicaragua, pour exiger la libération des prisonniers politiques au Nicaragua. Avec une commission de défenseurs des droits de l'homme, de dirigeants et de députés qui composent la Commission internationale pour la vie et la liberté des prisonniers politiques au Nicaragua. L'Unité Internationale des Travailleurs - Quatrième Internationale (UIT-QI) participera à cet événement important, car il s'inscrit dans le cadre de cette campagne promue depuis des mois, pour la libération de Dora Maria Tellez, Yader Parajon et de tous les prisonniers politiques.

L'UIT-QI fera partie de cette caravane, avec d'autres organisations, avec une délégation composée par le législateur élu, de Pablo Almeida d'Izquierda Socialista/FIT Unidad et de Virgilio "Villo" Arauz, leader de Propuesta Socialista, la section panaméenne de l'UIT-QI. Ils font partie de la Commission internationale composée de parlementaires de gauche, de dirigeants d'organisations de défense des droits de l'homme, de syndicats et de mouvements sociaux, qui s'est constituée en groupe uni afin de vérifier in situ les conditions de santé et d'emprisonnement des prisonniers politiques au Nicaragua.

Nous transcrivons ci-dessous la déclaration de la Commission Internationale pour la Vie et la Liberté des Prisonniers Politiques au Nicaragua.

 

Déclaration : Nous ne sommes pas indifférents. Le Nicaragua nous appelle

Nous avons toujours porté le Nicaragua et les luttes de son peuple rebelle dans nos consciences et nos cœurs. Parce que sa puissante révolution de 1979 contre la sinistre dictature d'Anastasio Somoza a été une référence latino-américaine et mondiale, et parce qu'aujourd'hui la réalité que son peuple doit subir ne nous est pas indifférente. En avril 2018, face aux mesures mises en œuvre par Ortega-Murillo à la demande du FMI, et à la répression des manifestations, un énorme processus de mobilisation populaire a éclaté, avec une particulière proéminence de sa jeunesse. Ce n'était pas un coup de tonnerre : l'ajustement économico-social et l'autoritarisme duraient depuis des années. Malgré une rhétorique faussement anti-impérialiste et de gauche, le gouvernement actuel du FSLN applique des mesures d'austérité depuis son retour au pouvoir. En conséquence, le Nicaragua est aujourd'hui un pays capitaliste dans tous les sens du terme, avec les taux de pauvreté les plus élevés du continent. La rébellion d'avril a été un tournant face à cette situation générale. La situation actuelle est celle de plus de 180 prisonniers politiques, parmi lesquels des leaders historiques de la lutte anti-somociste, des militants du mouvement étudiant, des leaders féministes et paysans. Cette réalité s'ajoute aux personnes tuées par la répression, aux disparus, aux milliers d'exilés et à l'absence de libertés démocratiques fondamentales dans ce pays. C'est pourquoi nous avons décidé de créer une Commission internationale composée de parlementaires, de représentants d'organisations de défense des droits de l'homme, de syndicats, de mouvements sociaux, d'intellectuels et du monde de la culture, qui, indépendamment de toute ingérence impérialiste, a pour objectif de vérifier in situ les conditions de santé et d'emprisonnement des prisonniers politiques au Nicaragua, en tenant compte des innombrables plaintes déposées par des proches et des groupes dans ce pays. Bien sûr, dans la poursuite d'une revendication qui est pour nous une cause et un étendard fondamentaux : la libération inconditionnelle de tous et l'annulation de leurs peines. Cette Commission se rendra au Costa Rica le 6 juillet et de là à la frontière du Nicaragua pour exiger la libération des prisonniers de Peñas Blancas. Nous appelons au renforcement de cette initiative, en ajoutant des adhésions du monde entier pour soutenir la proposition.

 

 

Ci-dessous, listes des organisations et personnalités participants à la Commission internationale pour la vie et la liberté des prisonniers politiques au Nicaragua.

 

Organisations et référents en matière de droits sociaux et de droits de l'homme

  • Elia Espen (Mères de la Plaza de Mayo - Ligne fondatrice) - Argentine
  • Articulation des mouvements sociaux - Nicaragua
  • GREX (Grupo de Reflexión de Excarcelados Políticos - Groupe de réflexion des anciens prisonniers politiques) - Nicaragua
  • Congreso de Unidad de los Nicaragüenses Libres (Congrès d'unité des Nicaraguayens libres) - Nicaragua
  • CORREPI (Coordinadora contra la Represión Policial e Institucional) - Argentine
  • CADHU (Centro de Abogados por los Derechos Humanos) - Argentine
  • CEPRODH (Centro de Profesionales por los Derechos Humanos - Centre de professionnels pour les droits de l'homme) - Argentine
  • EMCF (Encuentro Militante Cachito Fukman) - Argentine
  • [email protected] de Desaparecidos por la Verdad y la Justicia (Sœurs des disparus pour la vérité et la justice) - Argentine
  • Comisión de Vecines Justicia por Campomar (Commission de voisins Justice pour Campomar) - Argentine

 

Organisations politiques, syndicales et sociales

  • Alternativa Anticapitalista (LIS) - Nicaragua
  • Partido Revolucionario de las y los Trabajadores (Parti révolutionnaire des travailleurs) - Costa Rica
  • Organización Socialista Revolucionaria (Organisation socialiste révolutionnaire) - Costa Rica
  • MST - FIT Unity (LIS) - Argentine
  • PTS - FIT Unity - Argentine
  • Izquierda Socialista - Unité FIT (UIT-CI) -Argentine
  • Movimento Esquerda Socialista - PSOL - Brésil
  • Partido Socialismo y Libertad I (PSL-UIT-CI) du Venezuela.
  • Propositions socialistes du Panama. IUT-CI
  • Movimiento Socialista de los Trabajadores (MST.UIT-CI) de la République dominicaine.
  • Corriente Socialista de los Trabajadores (CST/PSOL) UIT-CI, Brésil.

 

Parlementaires, dirigeants et personnalités

  • Myriam Bregman, députée nationale - PTS dans la FITU - Argentine
  • Juan Carlos Giordano, député national élu, SI dans la FIFDU - Argentine
  • Alejandro Bodart, député CABA (mc) du MST dans l'UITA, leader de LIS
  • Nicolás del Caño, député national - PTS dans l'UITA - Argentine
  • Cele Fierro, référent national du MST au sein de la FIFDU - Argentine
  • Mónica Schlottauer, élue députée nationale, SI dans la FIFDU - Argentine
  • Alejandro Vilca, député national - PTS dans l'UITA - Argentine
  • Luciana Echevarría, députée de Córdoba, MST dans l'UITA - Argentine
  • Noelia Agüero, députée de la province de Cordoba, Unité IS-FIT- Argentine
  • Alejandrina Barry, MP CABA, PTS dans l'UITA - Argentine
  • Vilma Ripoll, élue députée nationale MST au sein de la FIFDU - Argentine
  • Pablo Almeida, élu législateur de la CABA, SI de la FIFDU- Argentine
  • Simón Rodríguez Porras, (PSL du Venezuela)
  • Priscilla Vezquez (Panama)
  • Virgilio Aráuz (Panama)
  • Carlos Guevara (Panama)
  • Michelet Jerome, Mouvement Integre Goman (MIG) (Haïti)
  • Jean-Marie Janvier, Organisation des Revoltes Haitiens (ORHA) (Haïti)
  • Rosny Jean, Regard Réveil des Grand'Anselais pour le Develeppement (Haïti)
  • Salomon Gustave, Mouvement Socialiste des Travailleurs Haïtiens (MSTH-ROZO) (Haïti)

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 8 juillet 10:43

    les petites mains de Washington . . . mais c’est bien sûr !


    • njama njama 8 juillet 11:24

      @Gégène
      les petites mains de Washington. . .

      mais c’est bien sûr !

      le monde est petit, les connexions amicales depuis plusieurs décennies entre le Nicaragua et la Russie expliqueraient beaucoup de choses...

      "Sergueï Lavrov a souligné en particulier que la Fédération de Russie soutenait le gouvernement légitime de la République du Nicaragua, et trouvait inadmissible l’ingérence dans les affaires intérieures d’un État souverain dont le peuple a prouvé sa capacité à déterminer lui-même ses voies de développement, à régler les questions intérieures, à s’opposer résolument à la pression extérieure, aux sanctions unilatérales illégitimes."


    • Gégène Gégène 8 juillet 11:30

      @njama

      je n’ai pas compris pourquoi le Nicaragua était subitement devenu le méchant de l’histoire (enfin si, après coup)


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 12 juillet 18:02

      @njama
      Et vous allez toujours puiser vos infos sur les plus crasseux des sites d’extrême-droite. Vous y trouvez exprimée la solidarité entre quelques dictateurs. Vous vous en réjouissez... et vous venez encore polluer la discussion sur mes articles avec cet amoncellement d’ordures les plus infâmes.
      Vous allez bientôt jurer que vous êtes parfaitement neutre. Que vous ne défendez personne. Je vous ai expliqué lors de votre dernière intervention ce que sont les menteurs et les faux-culs... Faut-il que je recommence ?


    • Clocel Clocel 8 juillet 10:47

      Dugenêt, le Saint Jude d’Avox s’est trouvé une nouvelle cause désespérée, Poutine va pouvoir se reposer...


      • Clark Kent Séraphin Lampion 8 juillet 11:00

        @Clocel

        Remarque, c’est aussi bien que les gamins en mal de « valeurs » fassent cette croisade plutôt que de s’engager dans la Légion Internationale d’Ukraine  : ça mange pas de pain.


      • Clocel Clocel 8 juillet 11:11

        @Séraphin Lampion

        Tu sais le plus triste ?

        L’affaire terminée va falloir rapatrier ces tas de merde à nos frais comme de vulgaires pouliches d’intégristes...


      • Clark Kent Séraphin Lampion 8 juillet 11:14

        @Clocel

        C’est le djihad des bachibouzouks occidentaux !


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 11:56

        @Clocel
        Puisque vous voulez faire des attaques ad hominen... Pardon. Puisque, plutôt que de critiquer l’article, vous choisissez de critiquer l’auteur en faisant des liens entre ces différentes prises de position, je vais vous exposer ce qui fait l’unité de mes diverses interventions.

        Je suis un militant de l’AGIMO. Pour plus de renseignements sur cette organisation, je vous invite à visiter son site web. Cette organisation reprend à son compte le combat, plus que séculaire, pour la construction d’un parti mondial pour la révolution. Il n’y a pas, de mon point de vue, d’autre possibilité pour lutter pour le socialisme ou « un monde meilleur » ou pour « des jours heureux ». Toutes les formules inventées par les politiciens actuels, pour faire moderne, me conviennent. Le capitalisme est international et ne peut être combattu qu’au plan international. Ce combat suppose, bien évidemment, qu’on puisse tenir le même discours en France, en Ukraine, au Nicaragua, en Russie, aux USA...

        Plus précisément, pour construire ce parti mondial, l’AGIMO propose de regrouper trois organisations internationales qui, de notre point de vue, non pas de graves divergences programmatiques (l’UIT-QI, la LIT-QI et l’ISL-LIS). L’AGIMO est membre d’une de ces organisations : l’UIT-QI.

        Ces organisations héritent du combat du trotskyste Nahuel Moreno. C’est pourquoi elles ont toutes pris naissances en Amérique Latine. Elles ont maintes fois étaient confrontés à la lutte contre l’impérialisme US et elles ont payé cher cette opposition constante à la plus forte puissance impérialiste. En particulier l’organisation argentine de Nahuel Moreno a connu la dictature militaire instaurée par le coup d’Etat de 1976. Les militants d’Argentine ont été particulièrement frappés par la répression avec 250 militants emprisonnés et plus de cent morts et disparus. En 1979, ils ont combattu dans les brigades Simon Bolivar qui étaient au Nicaragua l’équivalent des brigades internationales pendant la guerre civile en Espagne. Je souligne cela pour montrer que, si je n’ai personnellement aucune prétention, je supporte par contre très mal que quiconque tente de donner des leçons à mes camarades en matière de lutte contre l’impérialisme US.

        Aujourd’hui je reprends à mon compte cette initiative des trotskystes d’Amérique Latine en faveur des prisonniers politiques au Nicaragua. Ce sont les mêmes qui étaient à l’initiative des actions de solidarité en faveur du peuple ukrainien dont j’ai rendu compte dans d’autres articles.

        Il n’y a nullement lieu de s’étonner de cela.

        Je remarque que cet article à facilement franchi le mur de la modération alors que mes articles sur le conflit ukrainien sont maintenant systématiquement censurés sur AgoraVox. Je vous invite donc à les lire sur mon blog de Médiapart.


      • Clocel Clocel 8 juillet 12:17

        @Jean Dugenêt

        A ce jour, celui qui lutte le plus efficacement et de la manière la plus idoine contre l’impérialisme US/GB/UE avec les seuls arguments qu’il comprenne, s’appelle Vladimir Poutine.

        Toute autre forme de branlette spéculative ne mène que là où nous sommes : Dans les fers.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 14:43

        @Clocel
        "A ce jour, celui qui lutte le plus efficacement et de la manière la plus idoine contre l’impérialisme US/GB/UE avec les seuls arguments qu’il comprenne, s’appelle Vladimir Poutine."

        Pendant la seconde guerre mondiale, vous auriez expliqué que celui qui luttait le plus efficacement contre les impérialismes US, et anglais était Hitler.
        Il est vrai que beaucoup l’ont expliqué comme Doriot et Déat.


      • Clocel Clocel 8 juillet 14:57

        @Jean Dugenêt

        Non... C’était Staline... Avec l’aide des financiers anglo-saxons, qui finançaient les deux camps...

        L’Allemagne, Hitler, étaient des proxys dirait-on aujourd’hui...

        Qui peut comprendre sinon, que l’Allemagne réduite à l’état de ruine en 1919 ait pu remettre le couvert 20 ans plus tard ?

        Ne sombrez pas dans la stupidité crasse pour faire valoir des argumentes qui n’en sont pas...


      • SilentArrow 8 juillet 14:57

        @Jean Dugenêt

        Pendant la seconde guerre mondiale, vous auriez expliqué que celui qui luttait le plus efficacement contre les impérialismes US, et anglais était Hitler.

        Non, pas du tout, on vous aurait expliqué la complicité des impérialismes US et anglais avec Hitler pour saigner l’URSS. Du moins au début de la guerre, avant que tout le monde comprenne que l’URSS était capable de se défendre et de contre-attaquer.

      • Clocel Clocel 8 juillet 15:01

        @Jean Dugenêt

        Quant à la France et à ses pseudo-représentants, elle ne s’appartient plus depuis la révolution dite « française »...


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 18:56

        @SilentArrow
        "Non, pas du tout, on vous aurait expliqué la complicité des impérialismes US et anglais avec Hitler pour saigner l’URSS. Du moins au début de la guerre, avant que tout le monde comprenne que l’URSS était capable de se défendre et de contre-attaquer."

        Il fallait aussi comprendre qu’à un moment Staline était capable de s’allier avec Hitler. Auriez-vous aussi expliqué qu’il y a eu ensuite une complicité entre l’impérialisme US et Staline ?

        Restons à l’essentiel ! Quand des Etats capitalistes et impérialistes luttent les uns contre les autres pour se disputer le gâteau de l’exploitation capitaliste, les travailleurs ne doivent jamais assimiler leurs intérêts avec ceux de l’un de ces Etats. C’est du moins ce que doit toujours faire ressortir l’avant-garde ouvrière qui veut construire un parti révolutionnaire. C’était vrai pendant la seconde guerre mondiale et c ’est vrai aujourd’hui. Il n’est pas plus question de soutenir Poutine qu’Hitler ou Staline...


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 19:02

        @Clocel

        « Qui peut comprendre sinon, que l’Allemagne réduite à l’état de ruine en 1919 ait pu remettre le couvert 20 ans plus tard ? »

        J’ai expliqué dans un article comment Hitler a pris le pouvoir grâce à Staline.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 19:04

        @Clocel

        "Ne sombrez pas dans la stupidité crasse pour faire valoir des argumentes qui n’en sont pas...

        "

        Abstenez-vous de manier les insultes.
        Chacun peut juger de la grande intelligence de vos remarques. Il est inutile de souligner.


      • xana 8 juillet 11:49

        Et pour la libération d’Assange, on fait quoi ?

        Ah oui. Ne pas confondre un prisonnier politique au Nicaragua et un prisonnier politique aux USA. D’abord, aux USA il n’y a pas de prisonnier politique, c’est seulement en Russie, en Chine, en Iran et dans tous les pays de merde qu’il y en a.

        Merci Dugenêt pour votre couplet atlantiste.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 11:59

          @xana
          Et pour tous les autres prisonniers politiques dans le monde, on fait quoi ?
          Merci d’être toujours aussi subtil.


        • Clark Kent Séraphin Lampion 8 juillet 12:25

          @xana

          C’est ça, la force du « Patriot Act » !

          Le développement de cette loi (votée en 2001 et signée par Bush) est : « Uniting and Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism Act », ce qui signifie : « « Loi pour unir et renforcer l’Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme ».

          Cette loi a crée les statuts de « combattant ennemi » et « combattant illégal »l, qui permettent au gouvernement des États-Unis de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste. Elle autorise aussi les services de sécurité à accéder aux données informatiques détenues par les particuliers et les entreprises, sans autorisation préalable et sans en informer les utilisateurs. Il suffit de considérer Assange comme un « combattant illégal » dont les activités favorisent le « terrorisme » et le tour est joué : ce n’est pas un prisonnier politique, mais un ennemi  !

          Il suffisait d’y penser.


        • Clocel Clocel 8 juillet 12:40

          @Jean Dugenêt

          En terme de service rendue à l’Humanité, Assange est quand même symbolique, y compris par les procédés mis en oeuvre pour le mettre hors d’état de « nuire »... 

          Je vous laisse imaginer ce qu’aurait pu être la crise du COVID ou la guerre d’Ukraine avec les ressources WikiLeaks parfaitement fonctionnelles.


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 juillet 13:07

          @Séraphin Lampion
           
           ces lois passent dans l’opinion publique comme lettre à la Poste parce qu’elles s’appuient au départ sur l’idée que les honnêtes gens n’ont rien à en craindre, et celui qui les contesterait serait accusé de complotisme ou coupable de mauvaises intentions.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 14:47

          @Clocel
          "En terme de service rendue à l’Humanité, Assange est quand même symbolique, y compris par les procédés mis en oeuvre pour le mettre hors d’état de « nuire »... "

          Ne vous fatiguez pas. Je suis pour la libération d’Assange et... pour la suppression du camp de Guantanamo et des centres de rétention en France... et plein d’autres choses, très symboliques aussi en Iran, en Russie, en Corée...


        • sylvain sylvain 9 juillet 16:32

          @xana
          et toi pourquoi tu fais semblant de t’inquiéter de la liberté de la presse ?? si votre petite bande était au pouvoir, assange se serait fait garotter depuis un bon moment déja !


        • Albert123 8 juillet 11:51

          la gauche internationaliste, tentacule du mondialisme oligarchique, dans ses basses oeuvres habituelles.


          • Clocel Clocel 8 juillet 11:59

            @Albert123

            Fini le temps béni où ce genre d’affaire se réglait à coup de piolet salvateur ! smiley


          • Albert123 8 juillet 14:47

            @Clocel

            l’imposture de la gauche et de ses aparatchiks parasites, enfermistes et génocideurs qui bossent pour les mondialistes a fait son temps.


          • agent ananas agent ananas 9 juillet 06:31

            @Albert123

            Il est bon de rappeler que les néocons sont des anciens trotskystes et qu’ils partagent le même impérialisme ...


          • sylvain sylvain 9 juillet 16:28

            @Clocel
            Fini le temps béni où ce genre d’affaire se réglait à coup de piolet salvateur !

            alors c’est ça tes propositions concrètes quand tu t’essaies a autre chose qu’à la condescendance laconique ??
            Tu devrais changer de présentation, corto maltese est tout sauf un milicien fasciste . Tu insultes un grand dessinateur.


          • SilentArrow 8 juillet 15:08

            @Jean Dugenêt

            Je suppose que pendant la présidence de Reagan, vous auriez soutenu les affreux Contras contre les Sandinistas de Daniel Ortega.


            • Gégène Gégène 8 juillet 15:27

              @SilentArrow

              ça me fait penser au très beau film « Carla’s song » . . .


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 18:47

              @SilentArrow
              « Je suppose que pendant la présidence de Reagan, vous auriez soutenu les affreux Contras contre les Sandinistas de Daniel Ortega. »

              Vous supposez très mal. Les trotskystes d’Amérique Latine dont le dirigeant était Nahuel Moreno ont combattu la dictature en se rangeant sous l’autorité militaire du FSLN. Ils étaient organisés dans les « Brigades Simon Bolivar ». Ils acceptaient cette autorité militaire mais ils gardaient leur indépendance politique. Hulberto Ortega (le frère) était membre de la direction sandiniste et il devenu ensuite commandant en chef de l’armée. Les deux frères dirigeaient le front Sud (tendance « tercériste »). Son principal responsable militaire était Eden Pastora, le « commandant Zéro » qui allait effectivement plus tard rejoindre la Contra. Il ne faut surtout pas généraliser.

              Les trotskystes se sont ensuite heurtés au FSLN et à son GRN (Gouvernement de Reconstruction Nationale) qui a engagé une politique de collaboration de classe. Ce gouvernement a réprimé la Brigade Simon Bolivar.

              Voir à ce sujet cet article sur le site de Révolution Permanente.


            • SilentArrow 9 juillet 12:24

              @Jean Dugenêt

              Hulberto Ortega ? Vous voulez dire Umberto, je suppose.


            • SilentArrow 9 juillet 12:29

              @SilentArrow

              Oups, Humberto bien sûr. C’est en italien qu’il ne faut pas de « H ».


            • LOST on Earth Louis 8 juillet 18:53

              Bonjour Jean, tous les gentils fachos poutinistes sont déjà là à vomir LOL

              Pour info les gentils poutinistes Chapoutier et Zevengeur m’ont banni de leur articles (enfin article est un grand mot)

              L’esprit de tolérance d’agoravox est extraordinaire

              Si ça continue il ne restera plus qu’eux soit une douzaine de pékins (de poutins ?)

              pauvre agora

               smiley


              • sylvain sylvain 8 juillet 21:52

                @Louis

                Si ça continue il ne restera plus qu’eux soit une douzaine de pékins (de poutins ?)

                pauvre agora

                je pense pas, si ils se retrouvent entre eux ils finiront par se bouffer pour une raison ou une autre . Mais pour « pauvre agora » je te rejoins


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 22:59

                @Louis
                Salut Louis,
                Je continue à proposer des articles sur AgoraVox. La direction admet que je publie des articles qui n’ont sans doute de leur point de vue aucun intérêt. Le Nicaragua n’est pas leur problème. Ils ne s’intéressent qu’à Poutine. Il faut que sa propagande puisse passer et qu’elle ne soit pas contrée avec des propos trop pertinents.

                J’ai encore le droit de critiquer mais à condition d’être gentil. Et surtout, gare ! Pas d’insultes contre les poutinolâtres sinon on risque de passer à la trappe ubuesque comme Nono le Simplet. Par contre les comiques troupiers habituels peuvent y aller autant qu’ils le veulent. Ils ne risquent rien.

                Je crois que maintenant ils peuvent s’amuser entre eux tranquillement. J’ai vu l’article publié par Chapoutier. Quelle pitié ! Personne n’a remarqué que cet article a été écrit par des types qui osent se dire trotskystes. Il n’y a pas que sur AgoraVox qu’on tombe en pleine déchéance.


              • sylvain sylvain 8 juillet 21:50

                salut jean, ça fait plaisir de voir un de vos articles passer, ça a été dur ces derniers temps.


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 8 juillet 22:50

                  @sylvain
                  Salut Sylvain
                  Je crois qu’on commence à toucher le fond. On ne pourra guère descendre plus bas. Nono le simplet s’est fait virer. Il parait qu’il avait insulté quelqu’un. C’est marrant ça ! En connaissez vous d’autres qui manient l’insulte à tout va et qui sévissent autant qu’ils le veulent sur AgoraVox ?
                  Tous mes articles sur l’Ukraine sont censurés. Je les publie sur mon blog de Médiapart. Chacun peut juger s’il y a quelque chose à redire. Aucun fait qui ne soit vérifiable. Aucun qualificatif qui ne soit justifié par une explication. Évidemment je suis coupable de bien pire : je prouve de manière irréfutable qu’il n’y a jamais eu de promesses de non-extension de l’OTAN. Je démolis les techniques de falsification des multiples manipulateurs qui sévissent sur AgoraVox et ailleurs. C’est évidemment insupportable.
                  A côté de cela on trouve sur AgoraVox des quantités d’articles où les ukrainiens sont traités de néonazis à tout bout de champ. Où sont les justifications ? Bien évidemment les amis de Poutine ne peuvent pas être traités de nazis sur AgoraVox. Voyez la tronche à son ami Dmitri Outkine à la fin de cet article. Il serait inadmissible de publier çà sur AgoraVox...
                  Combien reste-il de lecteurs maintenant ? Qui peut avoir envie de venir lire régulièrement les mêmes boniments ? Où est la pluralité d’opinions ? S’agit-il vraiment d’un site de journalisme citoyen ?


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 9 juillet 09:03

                  @sylvain
                  Bonjour Sylvain,
                  Attention à ce qu’on dit ! On risque de se faire bannir.
                  Plutôt que de prendre des risques en employant des qualificatifs, je me contente pour souligner le niveau de recopier intégralement les dernières interventions :

                  • Albert123

                  • la gauche internationaliste, tentacule du mondialisme oligarchique, dans ses basses oeuvres habituelles.

                  • Closel

                    Fini le temps béni où ce genre d’affaire se réglait à coup de piolet salvateur !

                  • Albert123

                    l’imposture de la gauche et de ses aparatchiks parasites, enfermistes et génocideurs qui bossent pour les mondialistes a fait son temps.

                  • agent ananas
                  • Il est bon de rappeler que les néocons sont des anciens trotskystes et qu’ils partagent le même impérialisme ...

                  On ne peut qu’être admiratif devant le niveau de ces argumentaires. Quelles merveilleuses démonstrations ! Et maintenant, ils peuvent s’amuser entre eux à répéter autant qu’ils le veulent leurs petites phrases qui leur procurent tant de plaisir.


                • LOST on Earth Louis 9 juillet 10:50

                  @Jean Dugenêt
                  Tous mes articles sur l’Ukraine sont censurés
                  Ben tiens je vais proposer ce week end un article à la modération
                  Son titre :

                  Les 2 profiteurs de la guerre d’UKRAINE : le « deep state  » américain et … POUTINE


                  Il sera très certainement refusé mais je pourrais répondre à mes chers amis qui me critiquent de ne jamais rien publier et toujours me moquer, ça leur clouera le bec
                   smiley


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 9 juillet 11:31

                  @Louis
                  Bonne idée. Je suis candidat pour avoir une avant-première (mon adresse mail est à la fin de ma présentation).


                • sylvain sylvain 9 juillet 14:59

                  @Louis
                  t’es a +1 pour le moment (le +1 c’est moi du coup !) . Mais bon comme j’ai jamais compris comment marchait la validation ...


                • LOST on Earth Louis 9 juillet 15:01

                  @sylvain
                  chapeau pour la vélocité je viens juste de le placer
                   smiley


                • LOST on Earth Louis 9 juillet 15:03

                  @Jean Dugenêt
                  ben il vient juste d’être proposé à la modération et vous êtes modérateur
                   smiley


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 9 juillet 19:36

                  @Louis
                  Tu es à +6 -6=0.
                  Tout marche comme prévu... Hélas !


                • ticotico ticotico 9 juillet 17:39

                  Le gouvernement au pouvoir au Nicaragua réussit péniblement à faire croire à ceux qui le veulent bien qu’il est encore positif au socialisme... Le problème, c’est que les éléments qui pourraient valider cela ont largement passé la date de péremption. Quand on voit son action répressive ultra violente, on ne sent pas vraiment le gouvernement du peuple par le peuple.

                  Le clan Ortega est devenue une famille régnante, au même titre que la dynastie Castro à Cuba... à ce propos, un coup dur il y a une semaine, le vrai patron de Cuba, Luis Alberto Lopez Calleja (gendre de Raul Castro, général et surtout le grand patron de Gaesa, la structure militaire qui gère tout ce qu’il y a de rentable sur l’île) a mis fin à sa carrière, pour cause de décès... 

                  Beaucoup d’hypothèses et aucune certitude sur ce qui lui est arrivé et ce que ça peut changer...


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 9 juillet 19:40

                    @ticotico
                    Merci pour ces infos. Affaire à suivre.
                    Pour les poutinistes et autres poutinolâtres le Nicaragua est presque autant socialiste que l’Iran ou la Syrie. C’est tout dire. La définition du mot « socialiste » pour eux c’est : régime soutenu par Poutine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité