• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cancer : toute la vérité, rien que la vérité...

Cancer : toute la vérité, rien que la vérité...

Une étude qu'on croyait avoir mise sur une haute tablette, hors de portée des enfants, vient de tomber entre toutes les mains. Vous savez la chimiothérapie, le fleuron de la science médicale, notre Ligne Maginot contre le cancer ou l'on a investi tant de notre fric et de nos espoirs ? Eh bien elle ne sert à rien ! Plus souvent qu'autrement, elle nuit... Ce sont ceux qui l'ont bâtie qui nous le disent.

Nos ingénieurs en santé ont flambé le poignon au Casino, posés quelques blocs de béton au hasard, mais s'ils voient un casque pointu sur les crêtes des Vosges, ils ne pensernt pas plus à s'y réfugier en s'écorchant aux barbelés qu'à aller se terrer dans une vieille tranchée à Ypres ou Verdun. Atteints d'un cancer, 75% de médecins refuseraient le traitement par chimiothérapie. Choquant, vous ne trouvez pas ?

Ils nous ont menti ? Disons quelques sérieuses restrictions mentales, : le suggestio falsi et le suppressio veri des théologiens.... Et alors ? Alors, on ne regarde plus papa et maman de la même façon le premier Noël où l'ont sait... On vient, en voyant s'évanouir le Père Noël, de comprendre la notion de complot. On cesse d'être un enfant.

Le premier impact de cette révélation/aveu sera une énorme perte de confiance. Peu importe que c'ait été "pour notre bien'. On ne leur pardonnera pas de nous avoir transformés en bourriques. Surtout, parce que l'on ne se pardonnera pas à soi-même d'avoir cru que le gros bonhomme passait par la petite cheminée et que les cadeaux se payaient en amour plutôt qu'en argent. On a été bien naïfs. Désormais on va se méfier.

C'est la conséquence la plus grave de cette entorse à la vérité, car dans les faits, on se doutait bien que la chimio ne fonctionnait pas toujours et qu'en fait la médecine elle-même ne fonctionne vraiment JAMAIS, puisqu'on meurt toujours.... Ce ne sont donc pas les faits qui causent problème, ce sont les perceptions. La médecine nous a trompé. Ça apporte un nouvel éclairage et ça oblige à regarder de plus près...

Ces examens de routine à grand frais, pour sortir en guise de diagnostic des colonne de chiffres sur tout que que contient votre corps - chiffres qui sont toujours trop haut ou trop bas, car l'intervalle de confiance est devenu une notion gênante - c'est bon pour la santé ... ou juste pour les fabricants de pilules de la veille, préventives de malaises qu'on n'a pas ressentis et que l'on n'aurait peut-être jamais eus ? Méfiance...

Quelqu'un a-t-il cherché une corrélation entre l'augmentation du nombre de cancers du poumon, il y a une génération, et l'universalisation de la radiographie pulmonaire ? S'est-on demandé, si les pays sous-développés où il y a moins de cancers, n'en auraient pas moins, en partie, parce qu'on en cherche moins ? ... Des questions qui mènent à des conclusions parfois contradictoires, troublantes si la confiance n'est plus là.

Attention ! Ne pas dire tout de go que la médecine moderne qui vit en symbiose avec le pharmacien est une salope,... mais elle mène une vie bien libre, et son Jules n'est jamais bien loin.

Triste, et il y a pire. La médecine qui nous a trompé... c'est la science qui nous a trompé. Scientifiques, comme les politiques, nous enfumeraient-ils donc quand ça les arrange ? Comment dès lors avoir ce qui est vrai et ce qui est faux ? Comment savoir pour les changements climatiques, c'est déjà bien confus. Comment savoir pour la nocuité vraie ou supposée de l'aspartame, pour les vrais conséquences à moyen terme de Fukushima, pour celles de l'uranium appauvri épandu en Irak et en Libye ? Savant chéri, tu m'as menti pour le Père Noël. Enlève ta main de mon entrejambes et, pendant qu'on y est, je voudrais revoir ces photos de l'homme sur la Lune et des tours qui tombent ... Je me méfie.

Evidemment, le gros problème, c'est cet "intervalle de méfiance qui va s'élargir", mais il y a aussi une révision à faire de nos objectifs en santé. Car prendre conscience de notre impuissance face au cancer ne changera rien aux statistique de décès - qui sont et resteront de une mort par habitant - et, sauf impact que l'on ne connaitra que plus tard, l'on ne mourra sans doute pas significativement plus tôt ou plus tard du cancer parce qu'on aura dû renoncé à un traitement dont on aura posé au départ qu'il est inefficace. Les fats ne changeront pas beaucoup... Mais cette nouvelle donnée peut changer radicalement notre attitude face au cancer et face à la vie et la mort

Un traitement par chimiothérapie faisaitt oublier l'inévitabilité de la mort pour lui substituer la quête de quelques années de survie, même si, selon les mots de l'Ecclesiaste, "on dirait qu'on n y a pas pris de plaisir". En enlevant cette distraction, on ramène la question de la mort à son essentiel : un dur moment à passer dont l'instant précis est infiniment moins important que la façon dont il se passera.

C'est une nouvelle attitude qui peut être l'occasion de réorienter nos priorités en médecine pour en finir avec des idées moyenâgeuses. Nous faire accepter une perspective hédoniste, celle que sans encore le dire notre société veut privilégier.

Dans une perspective hédoniste, la première priorité est mise sur une "médecine de sortie". Tout est fait pour que chacun puisse avoir une mort sans souffrances, sans angoisses, sans anxiété. C'est la priorité absolue, puisque c'est le seul mal dont il est certain que nous devrons tous être soulagés. Tout le reste vient après....

Quand le cancer n'a plus de cure crédible, il devient plus urgent de cesser de confondre à plaisir l'euthanasie - qui ne doit JAMAIS être imposée - avec l'assistance médicale au suicide qui doit TOUJOURS être facilement accessible à l'individu majeur et sain d'esprit.

Cet individu majeur et sain d'esprit doit avoir le chois de mettre fin à ses jours vie dans les conditions les plus douces. L'Hédonisme est roi. On doit bien sûr s'assurer que son choix est libre et réfléchi, mais il est indécent de s'ingénier à le contester et à le contrarier. Il est au contraire raisonnable que l'individu soit préparé psychologiquement à ce choix par son éducation et que la sagesse populaire la favorise au lieu s'y opposer.

Ne vaut-il pas prendre cette approche hédoniste et mieux s'occuper de la mort inévitable et de ce qui la précéde plutôt que que de conduire aveuglement la médecine dans le cul-de-sac d'un acharnement thérapeutique qui cache souvent des intérêt inavouables ?

A ce sujet, la prise de position des spécialistes en soins palliatifs au Quebec contre toute assistance médicale à la mort n'est-elle pas bien typique, dans son égoïsme et sa fermeture à toute discussion, de l'obscurantisme qui prévaut sur cette question ? Quand la chimiothérapie apparait comme un leurre, ce refus de tout faire pour rendre la mort plus douce ne devient-elle pas encore plus obscène, caricaturale d'une médecine qui est partie du problème plutôt que de la solution ?

Je reviendrai sur cette attitude dans un autre article. Tenons-nous en aujourd'hui au scandale de la chimiothérapie. Disons clairement qu'elle ne semble hélas, aujourd'hui, ni la solution ni même une voie rationnelle vers le modeste gain d'un court répit et d'un peu de bien être. Il semble bien, au contraire, qu'il chercher ailleurs et chercher autre chose. Il ne faudrait pas que le désir de sauver la face ou de protéger un ivestissement prenne le pas sur une réorientation des traitements et des buts de la médecine.

Cela, sans affirmer trop rapidement que la voie de la chimiothérapie, soit définitivement bloquée ; il n'est pas certain que quiconque aujourd'hui en ait la certitude. Il est donc sans doute souhaitable que certains individus aient la noblesse et le courage de s'offrir comme cobayes pour l'avancement de la science, permettant ainsi que cette voie de recherche ne soit pas totalement fermée. Mais il serait répugnant que l'on obtienne leur collaboration à ces expériences en leur faisant miroiter de faux espoirs.

Il faut dire la vérité, toute la vérité et s'abstenir de promettre des rémissions miraculeuses que les statistiques ne confirment pas et une qualité de vie durant ces rémissions à laquelle il semble bien que les médecins eux-mêmes sont les derniers à croire.

Ce rapport sur la chimiothérapie crée une situation difficile dont les effets vont se faire sentir en cascades, sur la médecine, sur notre rapport à la science, à la loi et la gouvernance, à la religion et la morale, à notre vision du monde, à la vie et la mort.

On se souviendra du jour où ce rapport est venu tout déranger. Peut-on vivre sans Père Noël ? Peut-on vivre sans une baguette magique ? Certes, mais il va falloir en discuter entre adultes. Faison-le et nous nous en porterons mieux.

Pierre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 17 juin 2013 11:01

    Bonjour Pierre,

    Comme vous y allez ! Avez-vous pensé aux chiffres d’affaire et aux marges substantielles des laboratoires pharmaceutiques ? Evidement non hein, vous n’avez pas honte triste agoravoxien de venir ici par cet article leur bousiller le commerce. Tout comme choisir sa fin de vie  (Euthanasie), c’est intolérable, comment qu’ils feront après pour écouler leurs produits, continuer à être côtés en bourse et distribuer des dividendes ? Bon, il y a bien quelques ministres qui de temps en temps achètent avec l’argent du contribuable des millions de vaccins mais est ce que cela suffit à alimenter leur cupidité, évidement non. Je pense qu’il est  vital (comme la carte) de ne pas laisser cet unique trésor qu’est la santé à des intérêts privés,  dont la goinfrerie des bénéfices priment sur la qualité de vie des citoyens qui sont des clients captifs. Il faut un laboratoire pharmaceutique d’état ou une très forte réglementation et surveillance publique sur ces laboratoires privés. Ces gens là jouent avec nos vies (Voir affaire Médiator en autre …)


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 juin 2013 11:19

      Salut Pierre,

      La vérité sur le cancer n’est pas bonne à entendre mais il faut la dire sinon, autant faire une croix sur la démocratie et la liberté

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-bataille-contre-le-cancer-est-103817


    • aimable 17 juin 2013 14:20

      bonjour !!
      le cancer , c’est la poules aux oeufs d’or , et dans le domaine de la recherche, les découvertes sont rares , très rares même, on ne tue pas pas la poule aux oeufs d’or !!!!!!!!! a votre bon coeur messieurs dames, remplissez moi les poches , on vous promet qu’un jour nous trouveront, surtout ne perdez pas pas espoir, donnez , donnez , donnez ,dieu vous le rendra !!!!!!!


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 14:32

      Dieu s’en fout.

      La vie c’est tout autre chose.
      Allez jeter un coup d’oeil sur le S&V du mois.
      Une dossier vous attend qui dit « L’espérance de vie en bonne santé, stagne ou baisse ». 
      Contrat de science et société, rompu ?
      Pas vraiment, mais un écart qui devient de plus en plus grand entre deux catégories de personnes ;

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 15:07

      @ Gabriel


      J’ai dit il y a longtemps que l’industrie pharmaceutique serait au XXIe siecke ce qua été celle des armenents au XXe et qu’elle devrait être nationalisée. Un dizaine d’articles, don celui-ci.


      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 15:14

      @ Bernard Dugué


       La croix est faite. Nous en sommes à la porter et nous sommes dejà tombés quelques fois, dont lors de la dernière présidentielle.


      PJCA

    • lambda 17 juin 2013 18:05

      @ Pierre JC Allard


      quel bonheur de lire votre lien sur le rôle d’un bulletin de vote !

      Il y a si longtemps que j’essaie de faire comprendre autour de moi à quoi sert un bulletin de vote sinon à légaliser la traitrise des élus envers les citoyens électeurs

      Il y a peu, avancer de telles idées était passibles des pires commentaires , les gens étant accroches au vote comme une moule à son rocher, la réalité leur saute au nez et ils commencent à comprendre




    • Herby 17 juin 2013 19:16

      @Lambda,
      Merci bc pour ce lien. Je ne connaissais pas Etienne Chouard et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il gagne à être connu.


    • lambda 17 juin 2013 20:32

      @ Herby


      Etienne Chouard, depuis 2005 dérange les acteurs du système par les vérités qu’il assène et comme les faits lui donne raison, on se doit de le faire connaitre puisqu’il est ignoré des médias alignés

      Nous , le peuple, nous devons relayer les idées qui défendent nos intérêts


    • rotule 17 juin 2013 21:15

      @ l’auteur : NON
      Lisez les billets de Siné, tout au long de sa chimio récente, son plaisir de vivre .... et vous mettrez un bémol à votre affirmation.


    • foufouille foufouille 17 juin 2013 11:27

      un médecin n’est pas malade ni soufrant, il ne sait donc pas a quoi cela ressemble en vrai
      si tu soufres beaucoup, surtout au début, tu n’es plus « sain d’esprit » car tu veut juste que la douleur s’arrète. à ce moment il très facile de te faire accepter une mort qui coutes pas cher à la sécu
       


      • lulupipistrelle 17 juin 2013 11:31

        En France des tas d’officines privées sponsorisées par les Conseils généraux , chapeautées par des mandarins de la Fac de médecine, avec des médecins salariés... sont en charge d’organiser le dépistage de certains cancers auprès des Assurés sociaux... Avec une couverture officielle , ces gens vous inondent de courriers alarmants dès votre cinquantième anniversaire... Un coup de fil , et on vous explique que les tests sont gratuits, etc... 

        Touts cette logistique ne peut pas ne pas ne rien découvrir... 
        Et le processus s’engage pour guérir des malheureux qui ne savaient même pas malades, mais qui le deviennent rapidement vu la dangerosité des traitements. 



        • lulupipistrelle 17 juin 2013 11:34

          ne peut pas ne rien découvrir.. 


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 15:33

          @ Lulupipistrelle


          Knock a la Santé, Cahuzac au phynances, Ubu à l’Élisée

          PJCA

        • wesson wesson 17 juin 2013 20:35

          Bonsoir M. Allard,


          Et Esteban Morillo à l’intérieur, puisque selon vous, il sait faire respecter l’ordre.

        • Montagnais Montagnais 17 juin 2013 11:33
          Bonjour Pierre JC ,

          Vous nous avez renvoyé au dico : http://thelawdictionary.org/suppressio-veri/ .. merci.

          - « On a été bien naïfs. Désormais on va se méfier. » écrivez-vous, que je sors du contexte bien évidemment . ;

          On en fait jamais assez pour affranchir les enfançons et les accrocs du spectron, jamais assez pour tenter de libérer nos semblables de l’emprise de l’industrie du mensonge et de la réclame, puissante de milliards de millions de dollars.

          Bel article, mais vous allez faire l’objet d’un contrat de la part des Johnson & Johnson et autres puissants AstraZeneca ..

          Finalement, je me ravise .. notre boulot est pas d’affranchir les caves ..

          Cur moritur homo, cui crescit salvia in horto ?..

          « Attention ! Ne pas dire tout de go que la médecine moderne qui vit en symbiose avec le pharmacien est une salope ... »

          Suggestio !

          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:42

            @ Monagnais


             L’eau monte dans la cale ... Sauge qui peut ! smiley

            PJCA




            • Clouz0 Clouz0 17 juin 2013 17:44
              Merci pour votre lien.
              Je me suis immédiatement inscrit à la formation car je me suis rendu compte que je n’avais vraiment pas le niveau de tous les spécialistes qui s’expriment ici. 

              D’ici 3 heures je pourrai moi aussi proposer des articles savants sur le cancer, les OGM, le nucléaire, les vaccins et une foultitude d’autres sujets.
              Cette formation diplômante, outre les connaissances impressionnantes qu’elle permet d’acquérir, laisse par ailleurs entrevoir de très lucratives perspectives professionnelles. 
              J’en ferai bon usage. 

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:54

              @ Moore a 34


              vous remarquerez que je ne propose aucun traitemenet et que je felicite ceux qui veulent donner leur corps è la science de leur vivant pour qu’on traite mieuxx les générations futures. Je dis, toutefois, qu’on manipule les patients en ne leur disant pas toute la vérité et que l’interet des medecins et vendeurs de médicaments est une cause majeure souffrances inutiles. Il faut que cet enfumage odieux cesse.

               PJCA

            • povmillet 23 juin 2013 11:04

              ......et en leur parlant du pape comme la solution des problèmes , on ne les enfume pas...
              Enfin un langage de vérité !


            • viva 17 juin 2013 12:50

              Houla !!


              En matière de cancer, cela fait des années que plus personne ne parle de guérison, on parle de rémission partielle ou complète.

              La chimiothérapie tout d’abord n’est pas accessible à tout les malades loin s’en faut, ce qui n’est pas sans poser de problèmes aux soignants qui doivent dire qu’il n’y a rien à faire.

              Vous dites que la prévention est inutile, allez dire cela aux personnes à qui l’on retire des polipes ou des grosseurs précancéreuses, les grains de beautés en sont un bon exemple.

              La chimio est dangereuse ce n’est pas un scoop, c’est la première chose qui est dite au malade, il y a même une loi qui impose de vous prévenir des conséquences de tout traitement.
              La chimio est inutile ? je pense que les personnes en rémission ne pense pas cela. J’en suis même certains.

              Il y des rémissions complètes et la chimio y participe cela ne peut être rejeté d’un revers de mains.

              Le drame du cancer, c’est lorsque les chimios deviennent inefficace, c’est un drame pour le malade qui s’entend dire qu’il n’aura plus de traitement, c’est un drame aussi pour le médecin.

              D’autre part tout malade peut refuser un traitement, il n’y a donc aucun problème pour ceux qui ne veulent pas de chimio. Ils sont excessivement rare en définitive, puisque face à l’avancé de la maladie même les plus réfractaires finissent pas réclamer des soins.

              Vous parlez d’étude scientifique et de sondage mais je note que vous donnez pas de références fiable. 

              Plus grave, je crois que la législation française punit l’incitation à ne pas se soigner.

              Chacun voit midi à sa porte, mais je vais rappeler 

              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:17

                @ par viva


                « La chimio est dangereuse ce n’est pas un scoop, c’est la première chose qui est dite au malade, il y a même une loi qui impose de vous prévenir des conséquences de tout traitement. »

                 Qu’on la respecte dans son esprit comme dans sa lettre : je ne demande pas autre chose.
                 
                « face à l’avancé de la maladie même les plus réfractaires finissent pas réclamer des soins »

                 Je sais. Ils consultent aussi des voyantes. Je méprise la medecine d’abuser de cette faiblesse humaine. 

                 je note que vous donnez pas de références fiable.« 

                Ne considérez vous comme fiable que ce qui confirme les prétentions de la médecine actuelle ? http://www.naturalnews.com/038811_chemotherapy_tumor_growth_fraud.html

                 »je crois que la législation française punit l’incitation à ne pas se soigner ’

                Puis-je-tout de meme continuer a dire que l’abstention aux élections est le seul remedes aux maux de la démocratie que nous avons smiley ?

                PJCA

              • viva 17 juin 2013 12:52

                Je vais rappeler qu’il faut toujours demander un avis médicale avant de prendre la décision de refuser un traitement.


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:22

                  @ par Viva


                  Toujours bon de consulter un médecin si c’est gratuit. Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit, toutefois. On a pratiquement abandonné la saignée, le Vioxx , la thalidomide ... et Galilé a preseue été brulé.

                   PJCA
                   

                • Shade 17 juin 2013 12:57

                  « (...) puisque face à l’avancé de la maladie même les plus réfractaires finissent pas réclamer des soins. »
                  Vous oubliez les autres : http://goo.gl/W53FG


                  • viva 17 juin 2013 13:13

                    @Shade


                    Visiblement vous n’avez jamais accompagné de mourants, la règle actuellement c’est une mort paisible, il y a toujours des exceptions certes. 

                    Je me demande si cette peur irrationnelle de la mort n’embrume pas un peu les esprits, la peur n’empêche pas le danger, il y a des gens qui ce suicide par peur de mourrir, il y a beaucoup de fausses idées sur la survenue de la mort.

                    Je voudrais revenir sur une phrase de l’auteur qui prétend qu’il n’y a pas de traitement contre le cancer.
                     Si j’avais cru il y a quelques années ce qu’il écrit , je ne serais plus là pour en parler et d’autres autours de moi ne seraient plus là depuis des décenies.

                    Je connais à contrario le cas d’une jeune femme avec un cancer de bas grade et chimio sensible qui a refusé de se soigner, enrolée qu’elle était par un gourou très chers qui prétendait ce que dit l’auteur, au grand damne des médecins et de son entourage, les traitements sont arrivés trop tard.

                    A méditer tout de même.

                    • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 14:26

                      Pierre Allard, un gourou ?

                      Je n’irai pas jusque là, mais une recherche du scoop, très certainement.
                      Et parfois c’est une recherche du n’importe quoi.

                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:37

                      @ Par Viva

                       
                      Il n’y a de « traitement » vraiment efficace, puisque nous mourrons tous. On gagne du temps ; ce sont des palliatifs dilatoires ; Il faudrait simplement voir le coût-benefice et choisir.

                       L’étude citée en lien nous dit que les 3/4 des médecins refusent la chimio. Ce sont ceux qui s’y connaissent le mieux. Le coût benefice ne semble donc pas bon. La pondération des criteres de décision est subjective. Le scandale est donc que le patient n’est pas correctement informé et que ce n’est pas innocent. La medecine et les médecins gagnent beaucoup à ce que sa décision soit biaisée contre la mort sereine et au profirt de l’acharnement théapeutique. Is fecit cui preodest

                       PJCA

                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 17:40

                      @ Lenfoiré


                       Dire « parfois’ » est l’esence même du « n’importe quoi » smiley

                      PJCA

                    • joletaxi 17 juin 2013 13:27

                      Je reste toujours pantois quand je lis certains articles ici sur avox.
                      Comment cela passe la modération ?
                      Car si on peut raconter n’importe quoi sur merluche, ici, il se pourrait qu’un lecteur un peu naïf prenne cet article pour vérité et refuse un traitement,lui assurant du coup,une mort hédoniste et joyeuse.

                      Ce site est décidément le repaire de tous les névrosés.
                      Je ne vous souhaite pas que vous deviez faire fasse un jour,au cancer(comme à toute autre maladie grave d’ailleurs),mais vos réflexions sont celles d’un bien portant.
                      Le malade lui, il ferait n’importe quoi pour vivre, ne fusse que quelques mois,quelques années, car il n’a pas de seconde vie .
                      Et tous les médecins que je connais ne sont pas des incapables, mais des gens généralement dévoués à vous protéger,et ils ont bien du mal à accepter un échec.
                      Il suffit de regarder autour de soi pour constater que toutes vos calembredaines dangereuses sur les traitements, la prévention sont fausses et potentiellement dangereuses.

                      Mais si c’est un complot du lobby pharmaceutique,du turbocapitalisme, ....


                      • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 14:23

                        Salut Jo,

                         Oui, c’est ça les forums qui ne sont pas valider comme il le faudrait et qui recherche l’exceptionnel, le scoop. J’ai aussi réagi vertement. 
                        Le but d’Avox n’est pas de travailler avec un esprit scientifique. Peut-être le retrouvera-t-on sur Cybion. 
                        Article écrit sans vérification, sans contre-vérification, sans « ortograf », enfin ça dans ce cas, c’est le cadet de mes soucis. 
                         On le retrouvera peut-être parmi les tops du dimanche.
                         Cela me rappelle un autre auteur sur cette toile. Un certain Oliver C...
                         Encore une raison pour laquelle, je ne publie plus ici... 
                         

                      • gaijin gaijin 17 juin 2013 16:37

                        salut jo
                        vous ici ?
                        mais on ne parle pourtant pas de nucléaire .......
                        a moins que ......il y aurait un lien avec le cancer ??? non ? vous croyez ?
                        alors c’est pour ça qu’il y a autant de cancers depuis la dernière guerre ?
                        sacré jo vous avez des hypothèses si farfelues


                      • joletaxi 17 juin 2013 16:57

                        lisez avec le doigt

                        Quelqu’un a-t-il cherché une corrélation entre l’augmentation du nombre de cancers du poumon, il y a une génération, et l’universalisation de la radiographie pulmonaire ? S’est-on demandé, si les pays sous-développés où il y a moins de cancers, n’en auraient pas moins, en partie, parce qu’on en cherche moins ? ... Des questions qui mènent à des conclusions parfois contradictoires, troublantes si la confiance n’est plus làé

                        s’il y a plus de cancers, c’est que l’on cherche plus(enfin c’est la thèse de l’auteur)

                        bon, c’est plutôt contradictoire avec votre petit commerce du catastrophisme, mais comme l’auteur n’est pas à une approximation près...

                        dites donc, Fuku, c’est toujours zéro mort, zéro la tête à Toto

                        gardons espoir, on finira bien par en trouver un, on en a bien trouvé 1 million à tcherno


                      • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 17:32

                        mon pauvre jo

                        des qu’on touche à votre nucléaire, vous nous faites une poussée de boutons !
                        retournez vite à vos châteaux de sable.
                        malgré vos échecs, c’est encore là que vous êtes le plus performant.
                         smiley

                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 18:07

                        @ Joletax


                        J’attends votre argumentaire, tout en prenant acte de votre souhait que cette discussion soit interdite. Rien n’assure une mort hédoniste et joyeuse. On peut juste faire pour le mieux.



                        PJCA

                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 18:10

                        @ enfoiré



                        « Courage, fuyons.... » ? Cesar auraut-il commis une erreur d’évaluation ? smiley

                      • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 18:59

                        " Courage, fuyons.... » ? Cesar auraut-il commis une erreur d’évaluation ?


                        et oui, quand on voit qu’il n’y a pas de réponses aux questions posées, on pourrait se poser la question, alors que là c’était parfaitement dans vos cordes, Pierre


                      • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 19:02

                        « retournez vite à vos châteaux de sable. malgré vos échecs, c’est encore là que vous êtes le plus performant. »


                        Tu es sûr Olivier que les châteaux en Espagne te sont réservés ? smiley


                      • clostra 17 juin 2013 19:41

                        Voilà bien le bonheur (le seul ?) que nous promet la médecine à grands frais de recherche et de développement (il y aura un peu de casse avant de voir le soleil vert) : une mort hédoniste et joyeuse.

                        Allez voir l’ambiance et l’amour confraternel de ces disciples de la solution finale.

                        @Olivier

                        avec votre permission je fais un copié-collé d’un de mes commentaires sous votre article du jour

                        "Pourquoi croyez-vous que le vieux Servier nous fait tourner en bourrique ?

                        Dans l’attente de méthodes moins guerrières, je propose ceci :

                        - S’abonner en masse à la revue PRESCRIRE pour obliger cette équipe à créer avec nous, la revue PRESCRIPTION à l’usage des patients

                        - Si votre médecin montre qu’il a 3 secondes pour vous écouter, peut-être que tout n’est pas perdu. Posez-lui alors la question suivante : « prescririez-vous ces médicaments à votre famille ? » s’il n’a pas ces 3 secondes : changez-en ! (s’il vous répond « oui » scrutez son visage lors de sa réponse)"

                        et face à ces saints Thomas empêtrés dans la longue robe de la madame la fée et son bâton tout plein rempli d’étoiles (si cette dame est flic l’est au moins générale) - Boby Lapointe - et pour poursuivre sur les lanceurs d’alerte (sujet de l’article d’Olivier), quand on en a marre de ces gens qui vous offrent la 25ème image, on se dit : tant mieux, il y aura encore des gens pour faire la preuve ou la confirmer jusqu’à la certitude que ces traitements sont au mieux inefficaces, au pire qu’ils altèrent la qualité de vie. Mais ils auront été alertés.

                        A ce sujet, le docteur Leibowitch qui était invité du plateau chez Ruquier, vient de publier un petit ouvrage à l’attention des personnes sous tri thérapie, avec plein de bonnes nouvelles qu’oublient de leur dire la plupart des médecins qui soignent les personnes atteintes du SIDA. Un lanceur d’alerte en quelque sorte.

                        Celui-ci ayant glissé à un moment, qu’il ne se battrait pas contre l’industrie pharmaceutique qui pèse 47 milliards, en invitant simplement les patients à exiger cet allègement de leur traitement aux effets secondaires redoutables.

                        « Pour en finir avec le sida » (Plon)

                        http://www.liberation.fr/societe/1201553-comment-en-finir-avec-le-sida


                      • Al West 17 juin 2013 13:28

                        Si j’avais un cancer, plutôt que d’aller chez le médecin, j’irais sur ce site, malheureusement anglophone :

                        http://www.cancertutor.com/

                        (Assez mal organisé, mais qui contient une mine d’informations sur les traitements alternatifs efficaces.)


                        • herbe herbe 17 juin 2013 20:14

                          Je viens de m’apercevoir qu’il y a une page d’accueil en français sur votre site :


                          Sinon par rapport à votre formulation « plutôt que... »,ici comme ailleurs ça se discute comme on dit, on est très loin du consensus gobal à commencer par les médecins, donc on peut aussi voir un médecin (bon là il faut faire preuve de discernement...)

                          ceux qui critiquent sur cet article en utilisant quelque chose du genre méthode « hypercritique »devraient quand même réfléchir aux constat sans appel qui sert de point de départ et très factuel : 75% de etc etc

                          Et après oui on peut débattre (il faut débattre...) mais ce n’est peut-être pas la peine de faire un procès en sorcellerie...

                        • viva 17 juin 2013 13:45

                          Qu’il y ait des articles critiques sur le cancer est acceptable c’est même plutôt sain.


                          Mais cette bouse est une incitation à ne pas se soigner, sans fondement scientifique étayé.

                          Il n’est pas non plus fait mention que seul un médecin est en mesure de donner un avis médical et d’apporter une information sur la maladie et les traitements qu’un patient doit suivre ou non ?

                          Il y a une responsabilité du site à diffuser de telles articles, qui relèvent plus du comportement sectaire que de l’article scientifique.

                          Imaginez qu’une seule personne décède en refusant des soins après avoir lu une telle débilité ? 

                          La famille serait en droit de demander des comptes à agoravox et à l’auteur, d’autant plus si il s’agit d’une personne vulnérable et en tout état de cause tout malade l’est.

                          • Castel Castel 17 juin 2013 14:29

                            @ Viva,

                            La chimiothérapie tue des cellules dont le corps à besoin.
                            Est-ce une bonne manière de se soigner, ou y a t’il des méthodes plus douces, moins barbares ?
                            Une partie, voire la majeure partie des rémissions spontanées est due à une amélioration psychologique du sujet. Il y a donc des méthodes plus douces. Encore faut-il que le patient fasse sa propre révolution intérieure.


                          • gaijin gaijin 17 juin 2013 16:39

                            et si une personne décède suite a sa chimio on peut porter plainte aussi ?
                            par exemple pour refus d’informer de la part du médecin et entrave a la liberté de soin ???


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 18:37

                            @ Par Viva


                            « Il n’est pas non plus fait mention que seul un médecin est en mesure de donner un avis médical et d’apporter une information sur la maladie et les traitements qu’un patient doit suivre ou non ? »

                            Je suis heureux de confirmer que la loi ne donne qu’aux médecins le droit de donner une information sur la maladie et les traitements qu’un patient doit suivre. ... comme elle reserve aux juristes - dont je suis - de donner des avis sur la responsabilité qu’encoure un site a diffuser quoi que ce soit.

                             Il est heureusement permis à tout le monde, toutefois, de porter un jugement sur la logque de certans énoncés et meme, de faire valoir qu Il faut être un sot - ou scandaleusement commis è defendre des interets corporatistes - pour prétendre qu’une personne qui refuse une chimiothérapie est l’innocente victime de l’auteur d’un article sur le net... alors qu’il est sous Influence d’un mdecin qui lui fait subir des traitement douloureux dont l’efficacité est contestée... en en tirant une revenu TRES confortable. Les augures ne pouvaient pas, disait on a Rome, se regarder sans rire.  Mainetnant ils peuvent. On n’arrete pas le progrès....

                             PJCA




                          • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 14:06

                            « Peut ton vivre sans Pere Noel ? Peut-on vivre sans une baguette magique ? Certes, mais il va falloir en discuter entre adultes. Faison-le et nous nous en porterons mieux. »


                            Et c’est vous avocat économiste qui le dit, qui apporte la baguette magique ?
                            Discutons-en pour nous porter mieux, Cela me rappelle les médecins philippins qui enlevaient les tumeurs avec les doigts. 
                            Et les médecins qu’en disent-ils ? Que proposez-vous pour remplacer la chimio ?
                            Il faudrait envoyer cet article dans les revues scientifiques pour voir les retours de flamme. 
                            Le problème de la chimio, je connais pour l’avoir vécu de très près et très récemment.
                            J’en écris un journal que je reprendrai bientôt quand la radiothérapie sera bien derrière ;
                            Ce sont les effets secondaires de la chimio qu’il faut éradiquer. Actuellement, la chimio n’est pas assez sélective dans son action. Le Taxotère dont vous n’avez même pas cité le nom, a des effets secondaires très spécifiques. 
                            Les nanotechnologies vont y aider avec têtes chercheuses pour cibler, vont apporter des solutions de ce côté.
                            La médecine n’est pas une science exacte. C’est évident.
                            Pourquoi parce que le corps est une pièce unique.
                            Ce qui marche avec quelqu’un ne marchera pas avec quelqu’un d’autre.
                            Il suffit de lire en petit les effets secondaires de la posologie.


                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 14:11
                              Wiki que je vous propose de lire dit en préambule :

                              La chimiothérapie est l’usage de certaines substances chimiques pour traiter une maladie. C’est une technique de traitement à part entière au même titre que la chirurgie. La première utilisation connue de la chimiothérapie remonte à l’usage de l’écorce de quina par les Indiens du Pérou, dans le traitement de fièvres telles que la malaria.
                              Le père de la chimiothérapie moderne est Paul Ehrlich, dans le laboratoire duquel, en 1908, Sahachiro Hata a découvert l’arsphénamine, un composé d’arsenic utilisé pour traiter la syphilis et la trypanosomiase. Plus tard vinrent la mise au point de la sulfamidochrysoïdine par Domagk, qui permit au laboratoire d’Ernest Fourneau d’ouvrir la voie de la sulfamidothérapie, et la découverte de la pénicilline G par Alexander Fleming en 1929.
                              De nos jours et dans le langage courant, le terme « chimiothérapie » est principalement utilisé pour désigner les traitements contre le cancer. Le reste de cet article ne traitera que de ce sujet précis. On désigne l’antibiothérapie comme chimiothérapie antibactérienne mais, dans la pratique médicale, le mot est plus habituellement utilisé dans le contexte du traitement de la tuberculose.
                              Une autre utilisation des agents chimiothérapeutiques est le traitement des maladies auto-immunes.



                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 19:04

                              @ Enfoiré


                              « Et les médecins qu’en disent-ils ? » 

                               Ils disent que les médecins ont raison !... C’est même à ça qu’on les reconnait. Je connais bien les Philippines, on s’y fait crucifier en groupe, aussi, le Vendredi Saint... Interessant, mais je ne propose pas le voodoo comme alternative à la médecine ; juste un peu plus d’humilité chez les diafoirus qui pallie les insuffisances de la science par des procédures qui peuvent être cruelles et sont souvent inutiles. 

                              Je ne prétends rien connaitre du cancer ; je dis que la médecine, pour des raisons inavouables, se conduit comme si elle en savait plus qu’elle n’en sait.. et cause bien du mal et des souffrances. Je vous souhaite que la radiotherapie soit bientôt bien derrière.... Mais Amicus Plato.... 

                              PJCA


                            • Loatse Loatse 17 juin 2013 14:37

                              Bonjour Pierre et tous,

                              Il me semble que nous nous dirigeons vers une autre approche du cancer... De plus en plus de medecins allopathes s’ouvrent aux médecines qui prennent en compte d’autres dimensions de cette maladies négligées jusqu’à ce jour...

                              a savoir la dimension spirituelle et psychique entre autres...

                              J’ai connu et eu parmi mes proches, mon entourage des cancereux, beaucoup trop hélàs... des femmes qui développent un cancer du sein après un divorce, d’’autre peu de temps après un deuil ou lorsque les enfants quittent le foyer... des enfants et des adultes bouffis par la cortisone, amaigris et constamment fatigués...

                              Des cas de guérisons spontanées aussi (mon père alors qu’il était condamné ce quî n’empêchait pas les medecins de vouloir essayer (ce fut le mot employé) « la chimio de la dernière chance » (au cas ou)... Celui ci piqua une grosse grosse colère, fit un geste qui fut très mal interprété par le chirurigien (le bras gauche sur le bras droit pour « je me tire », et non pas un bras d’honneur :)

                              du coup on le renvoya mourir chez lui...avec ses 35 kilos tout mouillé... Toute la famille était autours de lui, attendant qu’il rende son dernier souffle quand soudain, il aboya (l’était encore en pétard) : J’ AI FAIM !!!« ..............

                              Au fil du temps, d’observations, de lectures de nombreux ouvrages de médecines alternatives, et l’intuition aidant, j’ai tenté de porter ma petite pierre à l’édifice (puisque »je« soignais à l’époque avec succès les »bobos" (et plus parfois) des uns et des autres et des animaux avec la méthode du rééquilibrage énergétique, magnétisme et écoute active pour les humains :) Le tout gratuitement bien entendu. toujours.


                              Ce qui m’amena à suggérer à une amie dont la fille souffrait d’une leucémie, en complément de chimio, avec l’autorisation des médecins bien entendu, des traitements qui me paraissent des évidences et qui consistent à éviter/remédier à l’acidose et rééquilibrer la flore intestinale..La petite souffrait de terribles diarrhées en plus d’une grande fatigue..

                               Pourquoi ne prend on pas en compte les conséquences de ces chimios sur l’organisme ?
                              Elles sont loin d’etre anodines !


                              On attribue les guérisons, rémissions qui font suite à ces traitements à l’efficacité des produits, alors que le même traitement appliqué à d’autres patients ne font que précipiter leur mort.. N’y a t’il pas là un paradoxe ?

                              et si la cause de ces guérisons, rémissions était ailleurs ?


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 19:55

                                @Loatse


                                 Un medecin de mes amis m’a dit un jour : « on ne vaincra jamais le cancer, car le cancer est ce dont on meurt finalement, quand le corps ne se trouve pas une meilleure raison spécifique de mourir. Quand on aura trouvé une remède a tout le reste nous mourrons tous de ca... Ce sont toutes nos faiblesse qui reviennent et le corps reagit en jouant sa derniere carte qui est de reproduire ses cellules.... désespéremment . »

                                Je précise que c’est une anecdote. Cette spécuation ne m’a pas été donnée comme opinion, medicale et mon opinion de profane est que je n’en sais rien,

                                 PJCA

                              • Shade 17 juin 2013 20:20

                                Fuite en avant : (PsychologieFait de ne pas faire face, de fuir ses problèmes sans les résoudre, ou fait de poursuivre une action problématique en négligeant de considérer ses conséquences futures.


                                  Un bon Cancer, ça se fabrique, j’y travaille avec application, ce sera pas pour me dégonfler au dernier moment...


                                • Loatse Loatse 18 juin 2013 03:44

                                  @Pierre

                                  Votre ami médecin est bien pessimiste...un jour qui sait, on vaincra peut être la mort, allez savoir...cela pourrait être demain ou dans un siècle et tout ce dont nous sommes convaincus aujourd’hui finira alors aux oubliettes en compagnie de ce fichu crabe..

                                  Toujours est il que des études ont été faites sur la manière dont le patient percoit le traitement qui lui est proposé... plus celui ci est persuadé que le traitement est efficace, plus grandes sont ses chances de guérison...mais.... si la personne qui lui présente le traitement feint l’efficacité garantie du produit, le patient réagira en conséquence...


                                  De quoi s’interroger encore et encore sur la part du psychisme dans le processus de guérison du cancer et la part qui revient au traitement proprement dit...

                                  peut on pour autant négliger et l’un et l’autre ? L’avenir sera sans doute à des traitements de moins en moins agressifs complétés par des approches holistiques de la maladie...

                                  Reste que la confiance en son médecin est essentielle et participe grandement au rétablissement du malade, si celui ci n’est pas confiant dans le traitement qu’il administre à ses malades, ceux ci sont à plaindre plutôt deux fois qu’une...


                                • 2abuelo 7 juillet 2013 12:33

                                  Que pensez vous de Jean Pierre Willem qui au contraire de ce que vous dîtes préconise la mise en acidose de l’organisme pour lutter contre le cancer. Voir son livre « Le secret des peuples sans cancer ». Je pose la question car votre approche m’intérèsse. Elle me trouble cependant.



                                  • wawa wawa 17 juin 2013 16:02

                                    cet article ne concerne que les cancers métastasé.
                                    sinon pas dénué de toute vérité :on propose parfois des seance de chimio avec d’importantes séquelles v (et d’important surcout pour la société) pour quelques mois d’espérance de vie supplémentaire.

                                    Mais il est très facile de juger quand on est bien portant.
                                    et quand un proche à été concerné par un cancer incurable, je n’ai pas insisté : une chimio a été faite pour 2.5 mois d’espérance de vie supplémentaire...


                                    • sitelle sitelle 17 juin 2013 16:07

                                      Je pense malheureusement que M. JP Allard a parfaitement raison : les chimiothérapies ne guérissent que les cancers qui auraient guéri spontanément grâce aux anticorps naturels des malades, comme on guérit de la grippe...vous savez ’les antibiotiques c’est pas automatique’...
                                      Mais pour les autres, ceux surtout qui sont déjà métastasés lorsqu’on prend en main leur traitement, la ou les chimios, ne font qu’ajouter des effets secondaires au mal. Dans le meilleur des cas, certaines chimios moins agressives (celles dites de confort) arrivent à prolonger un peu la durée de vie. Encore faut-il voir dans quelles conditions, et si le terme de confort n’est pas un pied de nez de la médecine adressé à ses patients. Ne nous faisons pas trop d’illusions. Un cancer n’est pour la plupart des cas qu’une maladie virale devenue folle. (preuve par le SIDA).
                                      Alors cessons d’engraisser les laboratoires, et laissons travailler les vrais chercheurs d’une part, et ceux qui explorent les mécanismes souvent complexes des médecines parallèles, pour aider les malades du cancer à guérir le mieux qu’ils peuvent.


                                      • franc 17 juin 2013 16:29

                                        je pense aussi qu’il ya beaucoup d’abus (euphémisme) dans le dépistage et le soin par chimiothérapie du cancer comme du sida.C’est tout un système mafieux aux ordres des industries pharmaceutiques et capitalisme médical en général qui dirige les instituts de veille sanitaires et des organismes de prévention pour les maladies qui agissent en lobbies pour inciter les gouvernements et les hommes politiques à faire adopter des lois et règlements et des mesures politiques favorable à leur commerce dont le malade est un client très juteux ,à faire des campagnes de dépistages et de vaccinations pour trouver le plus de clients possibles avec souvent des faux diagnostics désignant comme malades ceux qui en fait ne le sont pas en réalité ou pas encore , prenant par exemple un simple point ou tache grossi par le télescope et la parole sainte et sacrée du médecin infallible comme symptome cancéreuse qui va dégénérer obligatoirement en un affreux cancer s’il n’est pas pris en charge par la chimiothérapie ou la chirurgie ;Il ne faut pas chercher plus loin l’origine de l’ énorme trou de la sécurité sociale.Des faux malades pour de vrais maffieux ,un malade cancéreux ou sidéen ,vrais ou faux rapporte beaucoup d’argent àl’industrie pharmaceutiques ;


                                        • Carl V 17 juin 2013 16:34

                                          Ah ça ! Mais alors, mais alors...il aurait raison le Dr Hammer (prononcez Marteau) qui a créé la Nouvelle Médecine Germanique, et qui prétend depuis 20 ans, le cuistre, que les chimiothérapeutes sont des assassins au pire, des bouchers au mieux. Et qui osent soigner ses malades cancéreux en résolvant le conflit intérieur qui a provoqué la maladie. Enfin, quand il n’est pas au fond de sa cellule car, bien sûr, Big Pharma, qui voyait en lui un obstacle dangereux à la croissance de ses bénéfices basé sur la vente de drogues meurtrières et inefficaces, n’a eu de cesse de l’envoyer en tôle pour « exercice illégal blabla... ».et maintenant on découvre que Big Pharma nous vend de la m...e à prix d’or depuis des dizaines d’années. Tsss tsss....


                                          • sitelle sitelle 18 juin 2013 06:20

                                            Le docteur Hammer a raison sur son analyse de la globalité, mais il a eu tort de vouloir se substituer aux équipes médicales, et de culpabiliser le malade en lui disant chaque fois que c’était lui qui créait sa maladie. Même si c’est vrai sur le fond, le malade n’y peut rien, et il faut plutôt chercher les moyens de parer aux accidents de la vie.


                                          • Relladyant Relladyant 17 juin 2013 16:35

                                            Il est prouvé que le jeun quelques jours est efficace contre le cancer, non seulement seul, mais aussi pratiqué avec la chimio. Pour l’instant, on recommande, a l’inverse, aux patients de se gaver alors que l’organisme placé en jeun active des mecanismes de defense surprenants mais vérifiés et revérifiés.

                                             

                                            Evidemment cela ne generera pas un marché de plusieurs milliards par an de juste recommander la pratique du jeun….


                                            • viva 17 juin 2013 16:45

                                              J’ignorais qu’il y avait autant de prix Nobel de médecine sur agoravox.


                                              Je ne dirais qu’une seule chose, faites vos dépistages et écoutez vos médecins. C’est la seule possibilité que vous ayez de finir atrocement.

                                              Les donneurs de leçons feraient bien d’aller faire un petit tour dans les pays ou il n’y a pas d’accès aux soins. 

                                              Nous somme vraiment en plein déclin intellectuel et moral. 

                                              Ce sujet aurait du être intitulé « Cancer, la vérité sur la décadence d’une parti de la populasse »

                                              Je suis moi aussi abasourdis de lire autant d’absurdités sur quelques lignes, les candidats au prix Nobel sont nombreux ici. Même si ils ont plus de chance d’obtenir celui du ridicule.

                                              • joletaxi 17 juin 2013 16:51

                                                vous trouvez cela ahurissant ?
                                                mais vous semblez oublier que nous sommes sur Avox.

                                                D’habitude je trouve cela distrayant,de lire les idioties qui se colportent sur ce site,mais ici, on entre dans une autre perspective,et je n’ai plus envie de rire.


                                              • Relladyant Relladyant 17 juin 2013 17:04

                                                « Je ne dirais qu’une seule chose, faites vos dépistages et écoutez vos médecins. »



                                                > C’est ce que propose l’auteur. Et 75% de ces medecins refuseraient de suivre la chimio.

                                              • viva 17 juin 2013 17:18

                                                C’est article est délirant, certains viennent la ramener, visiblement sans savoir comment évolue un cancer non traité.


                                                Je vais le dire cruement , la personne pourrit sur pied, l’odeur est infecte, et cela ne va pas aussi vite qu’on le croit. 

                                                Comment peux on dire de telle chose, que les abrutis qui appel à ne pas se soigner aille faire un tour dans un centre anti cancereux, pour voir.... 
                                                Je peux vous assurer que cette affirmation « 75% des médecins ne veulent pas de chimio » est une monumentale connerie.

                                                Ça me fait penser au magnétiseur qui faisait venir son médecin et le faisait passer pas sa salle d’attente, pour que ses gogos croient que le médecin du coin se faisait lui aussi soigner par un magnétiseur VERIDIQUE .

                                              • gaijin gaijin 17 juin 2013 17:29

                                                « , visiblement sans savoir comment évolue un cancer non traité....... »
                                                là n’est pas la question et vous le savez fort bien vous ne duperez personne !
                                                la question est d’accéder a la vérité sur l’efficacité des traitements et des alternatives a la chimio


                                              • flesh flesh 17 juin 2013 18:01
                                                joletaxi : « vous trouvez cela ahurissant ?
                                                mais vous semblez oublier que nous sommes sur Avox.

                                                D’habitude je trouve cela distrayant,de lire les idioties qui se colportent sur ce site,mais ici, on entre dans une autre perspective,et je n’ai plus envie de rire. »

                                                de lire les idioties... comme celles par exemple d’un joletaxi nous confiant qu’il est convaincu que les américains ont bien trouvé les armes de destructions massives en Irak, mais qu’ils ont préféré ne pas le révéler pour une raison qu’il ignore ? 

                                                Oui... en effet, on lit pas mal d’idioties sur Avox. 

                                                ps : des centaines de milliers de morts, voire plus du million... non causées par le cancer certes. Sans doute la raison pourquoi vous aimiez tant vous esclaffer.

                                              • joletaxi 17 juin 2013 20:14

                                                flesch

                                                si vous aviez 2 neurones connectées, vous analyseriez les événements qui ont précédé cette guerre, et vous vous poseriez des questions, dont une cruciale:dans quelles circonstances ce bon Sadam a décidé un beau matin de mettre tous ses otages(un bon millier je crois ?) dans des avions et de les renvoyer chez eux ?
                                                je ne pense pas que ce soit une tradition locale que du contraire, et ,fort de ses otages, il aurait pu nous amuser pendant des années, ne fut-ce qu’en en relachant un par semaine.
                                                Il y a donc bien eu accord secret avec les USA,qui pouvait tout aussi bien porter sur des ADM, probablement fournis par ceux-ci pendant la guerre Iran Irak ?

                                                ADM que ce bon Sadam n’a d’ailleurs pas hésité à utiliser contre sa propre population.

                                                mais à quoi bon discuter, après vous allez me demander comment une tour tombe sur elle-même à la vitesse de chute libre non ?


                                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 21:23


                                                Je connais bien ces pays où il ny a pas d’acces aux soins. Ceux ont su remédier le mieux a cette situation l’on fait en privilégiant la formation de ’Barefoot Doctorrs« répondant aux besoins locaux massifs, et y sacrifiant celle de futur grands patrons prescripteurs de remedes experimentaux pour causes desespérées. Un choix de société qui est assumé.. Commnet on affecte les ressources desanté est un grave probleme. Je ne cois pas qu »on fasse bon choix en privilegiant les procedures de chimiotherapies, quand c’est sutout de quinine pour les impaludés qu’on a besoin.

                                                 PJCA

                                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 21:58

                                                @ Par VIva 


                                                Vous etes de mauvaise foi et ça devient lassant. Je ne vous dis pas de ne pas tenter de vous traiter, mais de cesser de le faire dès que vous voyez que c’est peine perdue et de passer a une dose massive de morphine suffsante pour ne pas souffrir bien avant de pourrir sur pied. Je vous souhaite que votre medecin vous la prescrira. Tant qu’il restera en pratique d’oncologie un traditionalise pour ne pas vouloir le faire, il faudra argumenter. Une chance pour ceux-ci argumente encore d’ailleurs. Quand les patients auront compris la situation, ca risque de devenir plus musclé . Ce qui serait regrettable.

                                                PJCA

                                              • sitelle sitelle 18 juin 2013 06:43

                                                Bien sûr qu’il faut se faire dépister, plus tôt un cancer est pris plus il a de chances de guérir, mais ce n’est pas une raison pour suivre le peuple moutonnier de ceux qui suivent les traitements conseillés par des laboratoires qui n’en sont pas à un scandale près, puisqu’ils sont prêts à inventer des maladies qui n’existent pas pour pouvoir fabriquer des médicaments-placebo pour les soigner.


                                              • lulupipistrelle 19 juin 2013 11:15

                                                @viva : un cancer non traité, et on pourrit sur pied ? ben ça doit dépendre des cancers.. parce que j’ai deux cas dans mon entourage, de personnes qui ne mettaient jamais les pieds chez un médecin (comme moi...) ...et qui ne pourrissaient pas.


                                                L’une a été prise d’un malaise sur son lieu de travail, son bras était paralysé... les pompiers l’ont emmenée à l’hosto... elle est morte dans la semaine (tumeur cérébrale cancéreuse ).. L’autre, Témoin de Jéhova, souffrait de mal au ventre depuis quelque temps... elle a eu une douleur fulgurante, rebelote les pompiers sont venues la chercher chez elle... Elle passé la nuit à l’hosto sous morphine et tout le tintouin... et est morte au petit matin..

                                                C’est comme ça que je souhaite mourir... 

                                              • lulupipistrelle 19 juin 2013 11:16

                                                Mais à domicile. 


                                              • gaijin gaijin 17 juin 2013 16:47

                                                une vidéo a voir absolument pour ceux a qui elle aurait échappé :
                                                http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/vers-un-requestionnement-de-la-39510


                                                • viva 17 juin 2013 17:31

                                                  N’importe quoi, je n’ai même pas besoin de lire la vidéo, le simple bon sens disqualifie tojte affirmation sur le sujet.


                                                  Si quelqu’un ou une entreprise ou même un pays trouve des traitements révolutionnaires contre le cancer, c’est la fortune assurée dès le lendemain de la publication des résultats, ils pourraient même se faire buter pour qu’on lui pique les brevets.

                                                  Il y a des molécules qui sont plus ou moins efficaces, mais allez expliquer à un cancéreux que vous stoppez la chimio parce qu’ elle n’agit plus ? Ou qui n’existe aucun traitement pour la forme de cancer dont il souffre. C’est la majorité des cas, allez leur vendre votre merde qu’on voit si elle marche.

                                                • gaijin gaijin 17 juin 2013 18:59

                                                  « je n’ai même pas besoin de lire la vidéo, le simple bon sens......... »
                                                  euh le simple bon sens serais de regarder avant de critiquer
                                                  non ?
                                                  mais c’est toujours le problème avec les défenseurs de dogmes :
                                                  la terre a beau tourner ça ne change pas l’opinion de l’église.........


                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 21:32

                                                  @ PAr VIva


                                                   Vous ne pourrez le faire que quand le systeme travaillera AVEC vous pour convaincre avec respect et humanié ceux qui ont perdu que la partie est jouée.... au lieu de vous pousser è chercher s’il ’y a pas quelques centimes de plus a sortir de la victime en lui fsisnnt entrevoir des mirages.


                                                   PJCA

                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 21:37

                                                  @ Gaijin



                                                   C’est vrai qu’il n’aide pas sa cause... en répondant de la sorte. . WQuestion de temps avant que tout commentaire sur cette question doive etre autorisé par le College des Medecins. Il ya beaucoup en jeu.

                                                   PJCA

                                                • gaijin gaijin 18 juin 2013 09:53

                                                  PJCA
                                                  oui c’est toujours étonnant la capacité a avoir une opinion sur des choses sur lesquelles on refuse de s’informer ......
                                                  mais pour le reste je pense que la chape de plomb sur l’information commence a craquer de partout , les professionnels du débunking ont beau s’agiter c’est déjà un combat perdu .....


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 17:30

                                                  bravo Pierre

                                                  j’avais eu sous les yeux cette nouvelle.
                                                  merci de l’avoir soigneusement décryptée.
                                                   smiley

                                                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 21:41

                                                    @ Olivier 


                                                     Continuons le combat. Les combats


                                                    Pierre JC 

                                                  • travelworld travelworld 17 juin 2013 17:32

                                                    Vous avez le bonjour post mortem de Steve Jobs qui essayât de soigner son cancer avec la médecine alternative, il a amèrement regretté son choix, c’est vraiment con de mourir aussi jeune et aussi riche !


                                                    • travelworld travelworld 17 juin 2013 17:36

                                                      Il faut agir contre les pesticides, la cigarette et consommer peu d’alcool, essayer d’avoir une vie saine et bien prendre en compte les causes de mortalités dans votre famille...Et avoir un BON médecin !


                                                      • viva 17 juin 2013 17:55

                                                        @travelword


                                                        Un peu de bon sens enfin, visiblement nous sommes bien peu à nous préoccuper du tissu d’ineptie qui est exprimé ici.Sauf que cette fois ce sont des inepties dangereuses.

                                                        Bon l’auteur vient de se dévoiler, il veut surtout faire des économies sur les soins médicaux, au pretexte que nous mourrons de toute façon. Ce à quoi je répond, ni dans les mêmes conditions ni à la même échéance.

                                                        Je connais suffisament de personnes qui vivent tout a fait normalement après le cancer pour affirmer que cet article est un dangereux tissu de connerie.

                                                      • gaijin gaijin 17 juin 2013 19:03

                                                        et moi je connais des gens qui sont mort parce qu’on a refusé de leur proposer des alternatives ......
                                                        mais bien sur ils ne sont plus là pour en parler ............


                                                      • foufouille foufouille 17 juin 2013 21:17

                                                        il faut aussi agir contre les avions qui degazent du kerosene au dessus des villes


                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 22:06

                                                        @ Travelworld 


                                                        Un bon médecin me dit la verité, m’assiste a en finir avec compassion quand le tems est venu - il vien toujours - et ne me fait pas souffrir inutilement pour augmenter la durée moyenne de survie de ses patients afin d’en en prestige ou pofit.

                                                         PJCA




                                                      • pyjahman pyjahman 17 juin 2013 17:54

                                                        Naturalnews est le site référence de la médecine alternative, sans vouloir donner tout le crédit à la science traditionnelle, votre papier fait mention d’une soi disante étude non présentée et pour le moins douteuse. Je reste sceptique.


                                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 22:16

                                                          @ Pyjahman


                                                          « votre papier fait mention d’une soi disante étude non présentée et pour le moins douteuse » 

                                                          Si vous me précisez laquelle je chercherai IMMEDIATEMENT là mettre ou è la remettre en ligne. Je suis sur le Web depuis 16 ans, j’ai 1 800 articles en ligne, des milliers de commentaire publiés, et je cite pas sans mette la source. Bien sur, il est possible qu’une erreur se soit glissée. Je la corrigerai dès qu:elle aura été identifiée.

                                                           Merci

                                                           Pierre JC Allard



                                                        • pyjahman pyjahman 20 juin 2013 20:38

                                                          Ce que je dis, c’est que vous mettez en lien un article,
                                                          je suis scientifique et je sais à quoi ressemble une publication. Je cherche donc la publication originale qui présente ses statistiques, ses protocoles d’étude et ses références.
                                                          Je ne l’ai pas trouvé.


                                                        • soi même 17 juin 2013 18:12

                                                          @ Pierre JC Allard , merci pour votre article qui visiblement ne surprend pas grand monde, à par les inconditionnelles lobotomisés par le conformisme des bergers du pouvoir.

                                                          Il est intéresant de voir la définition dans le jargon médicale du terme rémission :
                                                            

                                                           « Une rémission est un intervalle de temps au cours d’une maladie chronique, pendant lequel les symptômes sont atténués et peuvent même disparaître.   »

                                                          Ce qui veux dire que la Chimiothérapie comme les rayons-thérapie relève plus de l’art de guerre, que de la thérapie réel.

                                                          Car si l’on mais vraiment se prendre en main, ce qui veut dire lutter contre l’establishment médicale, il y aune solution alternative la cure Breuss.

                                                          http://l.follet.free.fr/La%20cure%20de%20Breuss.htm

                                                          E tbien se n’est pas gagné, avec les nouveaux décrets sur la phytothérapie, certaines plantes ne peuvent plus être vendue, alors que cette cure à prouvé que l’on peut très bien se soigner sans passez par la chimiothérapie.

                                                          Merci Pétain, Merci Sarkozy, merci Hollande pour nous mettes dans la merditude des soins médicaliser qui prouve que si l’on se prend pas en main, ses professionnelles de la politique nous fonds le coup du radeau de la Méduse.

                                                          http://www.linternaute.com/histoire/motcle/1550/a/1/1/la_meduse.shtml

                                                          http://pierre-mera.ac-versailles.fr/IMG/png/asterix_theodore_gericault_radeau_de_la_meduse_1 819.png


                                                          • viva 17 juin 2013 18:30

                                                            Ne vous inquiété pas le retour de la poudre de perlin pimpin pour soigner les cancers aura lieu de toute façon, bon ce sera réservé aux moins riches, mais ça il ne faut pas trop le dire.


                                                            SIncèrement je serais plutôt pour qu’une partie de la population se soigne avec les plantes, d’un coté cela fera faire des économies à la sécu et de l’autre c’est la sélection naturelle qui fera le tri, donc ce sera tout bénéfice ....

                                                            Un bémol néanmoins, il faut interdire aux parents de refuser les traitements médicaux, les enfants doivent être protégés si ils ont des parents débiles.

                                                          • gaijin gaijin 17 juin 2013 19:05

                                                            " il faut interdire aux parents de refuser les traitements médicaux, les enfants doivent être protégés si ils ont des parents débiles "
                                                            mais dans ce cas on vous aurait interdit d’en avoir non ?


                                                          • soi même 17 juin 2013 19:10

                                                            @ viva, heureusement qu’il existe des thérapeutes autres allopathiques qui fait , il y a toujours une alternative même si en se qui concerme le cancer soit une thérapie qui soit très cher. et bien sur pas rembourser par la SC.

                                                            la phytothérapie, homéopathie est loin d’être une médecine de poudre de Perlin Pinpin, elle est être très puissante si l’on a affaire à des médecins chevronner, par contre la discréditer et due à notre incapacité à ce remettre en causse et que l’on à notre corps défendent victime d’une manipulation qui nous fait croire que seul la l’allopathie soit la seul alternative.
                                                             


                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 19:34

                                                            soi-même,


                                                             Allez lire cet article, il vous répond parfaitement.
                                                             Ce n’est pas un remplacement mais un moyen d’adoucir.

                                                          • foufouille foufouille 17 juin 2013 21:21

                                                            "Le géranium contient des oligo-éléments de radium."

                                                            plié de rire


                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 22:25

                                                            @ Par VIva


                                                            Vous escamotez soigneusement le volet ’suicide assisté" de mon article qui en est une partie essentielle L’alternative raisonnable à la chimiotherapie devient tot ou tard une dose letale d’héroine. Si vou ne l’’acceotez pas que on ne peut pas se comprendre, , Si vous vous y refusez pour des raisons religieuses, libre a vous, mais cessons ce qui ne peut être qu’un dialogue de sourds.

                                                            PJCA

                                                          • lulupipistrelle 19 juin 2013 11:20

                                                            @viva : en ce qui concerne les enfants, une équipe médicale peut faire lever leur autorité parentale par le préfet, cela suppose une urgence et il faut justifier de la pertinence du traitement...voilà le hic. 


                                                          • Proudhon Proudhon 17 juin 2013 18:50

                                                            Quand je lis les divagations d’un Diva, Joeletaxi et autres bouffons, plutôt que d’essayer de leur faire comprendre - ce que leur petit cerveau reptilien est incapable de faire - que la chimiothérapie a plus tué de malades qu’elle n’en a soigné je préfère la phrase du comique...

                                                            Le je t’emmerde.

                                                            Si j’ai pas envie de me soigner avec ta merde de chimio, je t’emmerde !!!
                                                            Si je n’ai pas envie d’aller voir tes toubibs de merde, je t’emmerde !!!
                                                            Si j’ai envie de crever pour ne plus voir vos sale gueules, je t’emmerde !!!
                                                            Si j’ai envie de me soigner avec des médecines alternatives que J’AI choisies, je t’emmerde !!!
                                                            Je préfère mille fois allez voir un médecin hindou en médecine Aryuvédique par exemple qui a plus de 3000 ans que ces guignols de laquais des laboratoires pharmaceutique avec leur médecine de merde qui a à peine plus de 150 ans.
                                                            Le problème c’est que je n’ai pas le choix de soins. On veut m’imposer une médecine qu’on finance avec de l’argent pris sur mon salaire sans que je n’ai mon mot à dire.

                                                            Par contre MOI, je n’empêcherai personne qui le désire de faire de la chimio. C’est son choix et je le respecte. D’autant plus que si il y croit très fortement, son état peut s’améliorer. La foi peut déplacer des montagnes. La médecine Quantique est-elle sur une voie d’avenir ?

                                                            La seule médecine occidentale actuelle que je respecte c’est la chirurgie et l’homéopathie.

                                                            Le reste !


                                                            • Proudhon Proudhon 17 juin 2013 18:56

                                                              J’oubliais !

                                                              Voici l’email que j’ai envoyé à l’ansm ce week-end à propos des génériques, un autre future scandale :

                                                              Bonjour,

                                                              J’aimerai savoir quel prétexte vertueux vous trouverez pour minimiser votre responsabilité lors du scandale futur inéluctable sur les médicaments génériques.

                                                              Non, les médicaments génériques ne sont pas les mêmes que les médicaments d’origine vu que les excipients dont j’espère que vous ne mettez pas en doute la primauté dans le cheminement, la temporisation et l’absorption de la molécule médicamenteuse est évident.

                                                              De plus, la majorité des médicaments génériques sont fabriqués en Inde et en Chine, pays dont on sait le taux de falsifications et autres escroqueries dont ils sont les adeptes invétérés, business oblige.

                                                              Je regrette il y a quelques années déjà de m’être moquer de ma mère qui certifiait que les médicaments génériques lui causaient pour la plupart des effets secondaires évidents. Jusqu’au jour ou ma compagne et sa soeur ont pris le médicament générique du Virlix qui a entraîné paradoxalement une allergie encore plus forte. Et des témoignages comme ceux-ci, j’en entends de plus en plus.

                                                              Qu’attendez-vous pour obliger d’inclure les excipients d’origine aux médicaments génériques. Multiplier les contrôles des médicaments génériques venant de pays dont les règles éthiques sont suspectes si ce n’est pire.

                                                              Quand à l’affirmation du faible prix du médicament générique, c’est une plaisanterie pour quiconque à pû comparez les deux prix chez sont pharmacien.

                                                              En fait vous semblez êtres les laquais des pouvoirs politico-industriels en place et ne méritez certainement pas d’avoir des places à responsabilité. Méfiez-vous quand même de n’être pas un jour jugé par les peuples en révoltes.

                                                              Vous avez fait semblant de changer de direction et de gestion après les scandales à répétitions et les conflits d’intérêts scandaleux dénoncés, mais en fait rien de nouveau sous le Soleil de Satan ! Comme dirait l’autre !

                                                              Pas Cordialement


                                                              • lulupipistrelle 19 juin 2013 11:24

                                                                Saluons, une fois n’est pas coutume, les professeurs de physique chimie qui ont élaboré le nouveau programme de chimie de seconde : le rôle des excipients dans les médicaments est parfaitement bien expliqué, démontré... 


                                                                Une nouvelle génération est informée qui ne s’en laissera pas conté. 

                                                              • I.L. I.L. 17 juin 2013 19:10

                                                                Les cancers sont souvent dus à la pollution chimique et technologique dans laquelle nos organismes baignent depuis leur enfance.

                                                                Qu’une partie de ces maladies puissent régresser avec un taux très faible en utilisant la chimiothérapie n’a pas vraiment valeur scientifique tant le taux de mortalité in fine reste élevé. On ne peut que se féliciter des la prise en compte de plus en plus sérieuse d’autres cheminements pour le malade, soit en complément soit en sbustitution, comme le jeûne, l’alimentation fondamentale, le rééquilibrage psychologique, la spiritualité ou les medecines non destructives (douces).
                                                                Bien évidemment cela laisse moins d’argent à certains laboratoires, c’est pour cela que ces voies (voix) restent minoritaires.


                                                                • soi même 17 juin 2013 19:28

                                                                  Le foie est une des causses principales des cancers, quand notre foie est fatigué, et il est de plus en plus fatiguer avec toute cette pollutions chimique.

                                                                  http://zenature.over-blog.com/article-les-toxines-de-notre-corps-115064146.html

                                                                  Fait un foie sature qui ne ferra plus de différence entre se qui est assimilable et nocif pour le corps, donc un des principal cause est d’avoir un foie malade qui ne dit pas qu’il est malade, et de se fait provoque quelque causse de cancer.

                                                                  Donc il est urgent de s’inquiéter d’un foie bien dur !


                                                                • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 19:47

                                                                  Bien d’accord I.L.

                                                                  Ce que nous avons gagné par la médecine, nous le reperdons par les pollutions de tout ordre.
                                                                  On le ressentait dès les années 2000, mais cela se confirme, la durée de vie en bonne santé, est en passe de s’inverser.
                                                                  Jusqu’ici la médecine reste curative.
                                                                  Demain, il faudra bien qu’elle passe le cap et adresse le problème au préemptif.
                                                                  L’étude du génome, des erreurs de l’ADN auront leur mot à dire.
                                                                  Encore une fois, le S&V de ce mois, pourrait vous en dire ; plus.
                                                                   



                                                                • viva 17 juin 2013 19:57

                                                                  A en croire l’auteur et quelques commentateurs ça fait des milliers d’années que l’on soigne le cancer et la vache .... aucun scientifique , aucun labo ne s’en est aperçu .... 


                                                                  Je suis estomaqué

                                                                  • gaijin gaijin 17 juin 2013 20:13

                                                                    ben justement !
                                                                    dans la vidéo que je propose plus haut il y a un scientifique ( médecin spécialiste du cancer mais a pas prix nobel a la différence de vous ) qui s’en aperçoit smiley
                                                                    vous devriez la regarder
                                                                    rassurez vous l’ouverture d’esprit ce n’est pas contagieux


                                                                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 juin 2013 22:47

                                                                    @ par Viva


                                                                     Je ne comprends pas ce commentaire. ??? Si vous me répondes sur la question du suicide assisté. ca pemettra d aussi de faire avancer le débatl.  Je vous la pose autrement," y a-til un point a parti duque ; vous renoncez à recommander une chimiotherapie poue sugger mort assistée ? TOUT EST LA

                                                                     PJCA

                                                                  • viva 17 juin 2013 20:00

                                                                    J’attend que l’on me donne la recette de l’immortalité et des traitements qui empêchent d’avoir le cancer


                                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 20:07

                                                                      « la recette de l’immortalité et des traitements qui empêchent d’avoir le cancer »


                                                                      Très bonne question.
                                                                      Est-ce que cette réponse vous suffit ?
                                                                      « Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d’un tissu normal de l’organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules dérivent toutes d’un même clone, cellule initiatrice du cancer qui a acquis certaines caractéristiques lui permettant de se diviser indéfiniment. Au cours de l’évolution de la maladie, certaines cellules peuvent migrer de leur lieu de production et former des métastases. Pour ces deux raisons, le dépistage du cancer doit être le plus précoce possible. »



                                                                    • joletaxi 17 juin 2013 20:04

                                                                      J’attends votre argumentaire, tout en prenant acte de votre souhait que cette discussion soit interdite. Rien n’assure une mort hédoniste et joyeuse. On peut juste faire pour le mieux.

                                                                      Votre argumentaire lui ne repose sur rien de sérieux,sinon des articles parus dans des revues « alter ».
                                                                      Or, vous présentez vos arguments comme des faits incontestables, prouvés, reconnus, ce qui est malhonnête et pour ce qui nous occupe, dangereux,en cela,j’estime que votre article n’aurait pas du être publié tel quel.

                                                                      Concernant vos arguments
                                                                      la prévention, inutile dispendieuse,et « mortelle ».
                                                                      Tous les gens qui vivent aujourd’hui après avoir été dépistés, soignés opérés ont eu je crois plus de chance que s’ils avaient eu recours à un chanteur de charme.Personnellement, je remercie mon médecin qui a dépisté chez moi une maladie rare ,et à terme mortelle.Critiquer la prévention pour des motifs économiques témoigne d’une grande empathie pour vos semblables.
                                                                      Concernant les traitements, les chimio, bien sur que cela marche... à X%
                                                                      Un médecin ne vous dira jamais, je vais vous guérir, il va vous dire,:dans votre cas, avec ce traitement, nous avons observé X % de rémissions, pour 1,2,3 ans... 20 ans.
                                                                      En jeunant ,et en respirant très fort, vous avez 99.9 % de chance de mourir dans 3 mois.
                                                                      Je ne sais pas quel serait votre choix.
                                                                      Mais dans votre cas, s’il ajoute, en acceptant la thérapie, vous allez augmenter les bonus de traders qui investissent chez Glaxso,je suis sur que vous préférerez vous flinguer immédiatement.

                                                                      J’ai pas mal fréquenté ,par curiosité des homéopathes, et bien que perplexe, je ne confierais pas ma vie à un homéopathe qui ne serait pas médecin.

                                                                      Maintenant, il y a un point crucial que vous n’abordez pas:chacun est responsable de son capital santé et c’est une grave erreur de reporter cette charge sur un médecin.Chacun devrait avoir à l’esprit qu’un médecin ne peut prendre en charge toute la misère du monde.c’est à vous de vous documenter, de consulter, de prendre divers avis,d’évaluer avec un médecin de confiance la meilleure voie.
                                                                      Après un grave accident, j’ai sauvé une jambe broyée(du moins, je le crois, mais allez savoir ?) avec des essences de plante, en collaboration avec l’équipe médicale.

                                                                      Votre vision de la médecine, conspirationniste,vénale,charlatanesque est particulièrement désagréable, surtout quand on pense à la remarquable déontologie, et le désintéressement admirable, dont font preuves vos confrères, qui mériteraient quelques articles qui seraient « amusants »,ne parlons même pas de compétence.


                                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2013 20:17

                                                                        Bien d’accord. Parler d’une science qui n’est pas la sienne est toujours risqué.

                                                                        Quand on s’adresse à quelqu’un dont c’est le métier et qu’on n’obtient pas de réponse, là, je commence à douter. Sur un autre article de l’auteur, je suis resté sur ma faim d’information.
                                                                         
                                                                        Les stats, je connais pour les avoir assez pratiquées, donc je ne m’étendrai pas sous cette forme.
                                                                        Une chose qui n’a pas été dites ici, c’est l’importance du moral pour la guérison. 
                                                                        Allez raconter ce qui est dit dans cet article ; aux cancéreux qui sont passés par la voie de la chimio.



                                                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 00:21


                                                                        Votre argumentaire lui ne repose sur rien de sérieux,sinon des articles parus dans des revues « alter ».

                                                                        Vous posez au départ que ce qui parait dans une revue alter n’est pas sérieux.. Je n’accepte ter pas ce préjugé . Cela dit, et ’jajoute néanmoins que 1) la plupart de mes sources NE SONT PAS de revues alter, et que, 2) des sondages publiés dans une revue alter ne perdent pas leur fiabilité , laquelle m ne dépend que des règles de stratification et d’échantillonnage qui ont été respectées, pas plus qu’une enquête auprès de médecins ne cesse pas d’être illustrative de leurs opinions du simple fait qu’elle serait citée dans une publication alter.


                                                                         Si ce sont les chiffres que vous contestez ,produisez votre propre sondage et on discutera, En attendant, je propose de bonne foi qu’on s’en tienne aux chiffres que nous avons et que nous n’avons pas de raisons de mettre en doute.

                                                                        Ce faisant, je vous présente mes arguments non comme des des faits incontestables, mais comme des faits qui ne sont pas sérieusement contestés. Présentez VOS chiffre et le débat pourra commencer. En attendant le vrai danger est qu’un lobby médical puissant continue a faire souffrir et a tuer en cherchant a censurer le débat. Si vous continuer dans cette voie, ces chiffres arriveront par Wikileaks et seront protégés par Anonymous,

                                                                        La prévention n’est pas inutie : elle doit viser les modes de vie et les conditions du milieu.. On a sciemment triché et crée une confusion en donnant le nom de « prévention » au DEPISTAGE, ce qui est une escroquerie. Le dépistge est en effet couteux, et souvent inutile, C’est 40% des couts de la santé au Québec, et c’est une distribution obscène aux intervenants médicau et autres copains d’un argent dont nous aurions bien meilleur usage. 

                                                                        Oui, il faut un systeme de dépistagse. Voici comment il devrait fonctionner. On en a fait une abjecte course au trésor. 


                                                                        N.B avant et apres cet article en lien ci-dessus, il y en a 80 qui décrivent tout un systeme de , santé, mais ais, iniquement pour les vrais aficionados Sans rapport direct avec ce présent article http://nouvellesociete.wordpress.com/s-80-essais-sur-la-sante/ )

                                                                        Autre point, quand vous affichez un mepris ostentatoire pour les ’motifs économiques« vous ne comprenez pas que le prix d’ne chose n’est qu’un symbole du travail qu’ellem requier et qui est incompressible ? Décider d’une dépense, c’est etablir les priorités dans l’affectation de nos ressources qui sont limitées. L’empathie et une tout autre affaire. Réflechissez un peu, tout de meme...

                                                                         » Un médecin ne vous dira jamais, je vais vous guérir, il va vous dire,:dans votre cas, avec ce traitement, nous avons observé X % de rémissions, pour 1,2,3 ans... 20 ans. En jeûnant et en respirant tres fort vous avez 99% de chances de mourir dans 3 mois’ 

                                                                        NOUS SOMMES D’ACCOIRD QUE C’EST CA QU’IL FAUDRAIT. !!!!! (pjca)


                                                                        Voici la planète où je voudrais vivre Vous me dites que nous y sommes ? Je ne la reconnais pas, mais on pourrait travailler sur ce projet. Si tout ceux qui veulent autre cnoses le disent maintenant, nous pourrons présumer que tous les autres sont da’ccord, Ce serait une ENORME VICTOIRE pour la communication sur Internet

                                                                        « Maintenant, il y a un point crucial que vous n’abordez pas:chacun est responsable de son capital santé et c’est une grave erreur de reporter cette charge sur un médecin. » 

                                                                        J’en parle ici.


                                                                        http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/14/34-la-sante-des-bien-portants/


                                                                        PJCA




                                                                      • sagesse 17 juin 2013 21:06

                                                                        Merci à l’auteur pour cet excellent article !
                                                                        Je note que les pro-chimios ne sont pas motivés pour expliquer le fait que 75 % des médecins ne souhaitent pas ce type de traitement ???
                                                                        Peut-être par ce que c’est l’ARGUMENT le plus fort qui tente à prouver que le remède est douloureux, dégradant physiquement et mentalement pour la personne qui le subit, et peu efficace : car si l’efficacité était prouvée, on oublierait tous les odieux désagréments qui s’y rapportent.
                                                                        Pourquoi un cancéreux « guérit » ne peut toujours pas faire un emprunt à la banque même 10 ans après son cancer (éradiqué "grâce à la chimio bien sur) ? par ce que les banquiers et les assureurs n’aiment pas perdre de l’argent.
                                                                        Pourquoi un cancéreux guérit grâce à la chimio doit se faire suivre régulièrement pour la totale au niveau examens puisqu’il est donc guérit ???
                                                                        Combien de mensonges encore pour que vous compreniez que notre santé n’est pas la priorité des labos, car les enfants qui naissent aujourd’hui seront en plus mauvaise santé que leurs parents (ce n’est pas moi qui le dit mais l’OMS).


                                                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 00:40

                                                                          @ Sagesee


                                                                           Vous avez bien compris que c’est la clef de voute de l’argiumenttaire. c ntre la chimio. La question de savoir si ca nuit un peu ou aide un peu est academique. L’importamt, c’est que CA N’EN VAUT PAS LA PEiNE" ... et les médecins le savent.

                                                                          Vous noterez la force du dénis chez l’humain. Je ne l’ai pas souligmé dans les commetaires , car il faurt avoir piti et empathie : nous sommes tous dans ce maudit vaisseau-fantôme qu’est la vie,

                                                                           Notez, surtout, comment le volet sur le suicide assisté a été TOTALEMENT occulté, car la vraie question est TOUJOURS celle de Hamlet et RIEN ne la pose avecc autant de lancinatnte e repetitivee acuité que d’avoir un caner et de devoir faire le chox de s eplierd chimiotherapie ou de la refuser

                                                                           PJCA

                                                                        • jjwaDal jjwaDal 17 juin 2013 21:14

                                                                          Dans l’abstract de l’étude à laquelle vous vous référez je lis : « The expression of WNT16B in the prostate tumor microenvironment attenuated the effects of cytotoxic chemotherapy in vivo, promoting tumor cell survival and disease progression. »
                                                                          Certainement pas une indication que toutes les chimiothérapies sont de la foutaise plus nuisibles qu’utiles. Ce que pensent d’ailleurs les spécialistes qui les utilisent puisque la plupart y auraient recours en cas de cancers (taux d’acceptation différent selon l’efficacité constatée sur chaque type de tumeur ?
                                                                          Par ailleurs la source que vous citez en premier est sujette à caution.
                                                                          Il semble que les chimio soient indiquées particulièrement dans de l’ordre de 10% des cas de cancers et préférentiellement les leucémies et lymphomes. Pas la panacée donc, les spécialistes le reconnaissent.
                                                                          Vous avez mal vérifié vos sources. Par ex l’étude indiquant que 75% des médecins refuseraient un traitement par chimiothérapie est ancienne et très discutable.
                                                                          Une étude de 1991 indique tout le contraire.
                                                                          Je vous concède qu’il faut toujours éviter de servir de cobaye, mais le cancer est tout sauf un mauvais rhume. Cet article me semble plus dangereux qu’instructif. Je préfère quand à moi celui-ci.


                                                                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 01:11

                                                                            @jjWDai


                                                                            Je prefere aussi article d’ORAC à celui que j’ai écrit , mais je vous souligne que nous n’écrivons pas sur le même média et que je vise un objectif bien different.. Mon but premier, sur ce site a large diffusion, n’est pas de faire modifier les protocoles de chimiottherapie, mais de rendre la population consciente d’être outrageusement manipulée et de lui souligner qu’elle a des alternatives,. 

                                                                            Cela fit, je ne crois pas, d’autre part, que l’étude indiquant que 75% des médecins refuseraient un traitement par chimiothérapie soit discutable" Les faits on changé avec le temsp, mais j’ai de bonnes raison de croire qu’un sondage aujourd’hui revèlerait la même réticence.... A moins, bien sur, qu’une opération ne soit montée pour convaincre les medecins de ne PAS réveler leurs doutes... 

                                                                            Une telle campagne est possible, mais je n’y crois pas. il a des façons de verifier OBJECTIVEMENT le comportement des médecins face à la chimio, et je me pense pas qu’on risquerait l’erreur fde relations publiques fatale de produire un sondage d’opinion que viendrait ensuite démentirr une étude obective de comportement...

                                                                             Je pense donc qu’on devrait interroger à nouveau les médecns quant è leur opinion et usage éventue de la chimio, puis reprendre le débat en y introduisant ces données actualisées. On avancerait dans la bonne direction.

                                                                            PJCA


                                                                          • jjwaDal jjwaDal 19 juin 2013 05:30

                                                                            @ l’auteur

                                                                            Mais l’étude dont vous parlez a été faite bien après celle des 75% et a montré que les spécialistes bien au courant du potentiel et des limites/inconvénients de la chimiothérapie accepterait celle-ci a une écrasante majorité (à 94% dans le cas d’un myelome multiple par ex) sur les types de cancer pour lesquels elle a un réel potentiel de guérison/rémission.
                                                                            Donc on ne peut pas laisser croire que les médecins qui nous soignent avec de la chimiothérapie n’en voudraient pas pour eux. La réalité est qu’on est souvent démunis face à ces maladies complexes et une chance statistique de 5% de s’en sortir face à une certitude de mourir à très brève échéance est jouable pour certains, pas pour d’autres, c’est tout.
                                                                             Le scandale absolu est que ces maladies sont évitables à plus de 90% et qu’on sait que le cancer est facile à éradiquer en supprimant les agents cancérigènes bien plus facilement que par les soins en aval...
                                                                             L’économie considère les gens comme des consommables et nous avons laissé faire voilà tout.
                                                                             


                                                                          • viva 17 juin 2013 21:20

                                                                            Moi j’ai été traité et soigné sans chimio ni rayon, simplement des techniques chirurgicales de pointes et des anapathologistes à la pointe aussi qui ont vérifié que rien n’était resté.


                                                                            Si il s’agissait de faire du blé par des traitements inutiles j’aurais eut droit à toutes la panoplie que vous dénoncez. 

                                                                            Pour être passé dans ces services, je trouve simplement malhonnête de douter des soignants.

                                                                             Pour info, mon premier reflexe a été de me barrer après l’annonce,( c’est classique) justement parce que je croyais qu’il n’y avait plus rien à faire, que la souffrance était inéluctable en partie à cause de traitements que je jugeais inutiles. 
                                                                            Après coup, j’ai réalisé que c’est complètement absurde, en cas de maladie grave ont est pris en charge par des équipes de médecins qui adaptent les traitements, au cas par cas et ce sont de vrais pro qui ne font pas n’importe quoi. 

                                                                            Les techniques de relaxations, l’aspect psychologique sont pris en charge par des spécialistes, vous êtes vraiment accompagné de A à Z.

                                                                            Certains ici aurait du s’abstenir de voir le film docteur Knock.

                                                                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 01:53

                                                                              @ Par Viva


                                                                              Il faut voir ça de plus prés. Je n’ai pas dit - et je ne pense pas - que les médecins INDIVIDUELLEMEMT ne cherchent qu’à « faire du blé par des traitements inutiles ».J’ai déjà écrit, au contraire, qu’il faut faire confiance aux mdecin et que c’est une erreur de croire que lla vaste majorité d’entre eux ne veulent pas d’abord se réaliser par leur profession en faisant du bien.. et ensuite seulement faire du fric.

                                                                               
                                                                              Ma critique repose sur autre chose. Sur une médecine complètement inféodée, via le reseau pharmaceutique, au système d financier qui explote et contrôle TOUT.

                                                                              Le medecin, aujourd’hui, est COMPLETEMENT dépendant des pharmaceutiques qui ont pris en charge son perfectionnmnet et sa mise a jour continue, dans une discipline qui évolue à un rythme infernal. ... et qui evolue DANS LA DIRECTION QUE CHOISISSENT LES PHARMACEUTIQUES’.

                                                                              Le médecin n’a pas d’autre choix que de donner la médication dont decident les fabricants. Il ne peut mëme plus avoir une vision nette du médicament, au-delè de ce que le pharmacen lui en dit. Il exécute. 

                                                                              Le patient a encore le choix de ne pas se soumettre à  cette medication, mais il faut comprendre que le patient qui ne veut pas la suivre n’a pas d’autre alternative que de prier pour un miracle ou dde prparer à une « sortie de vie ». Le medecin n’a rien a voir dans cette affaire, sauf sa collaboration è cette sortie de vie s’il accepte d’y jouer son . rôle. Nous en somme là . C’est sur cette situation que je veux attirer l’attention.

                                                                               PJCA

                                                                               

                                                                            • lulupipistrelle 19 juin 2013 11:31

                                                                              Avant guerre on guérissait déjà 35 % des cancers avec la chirurgie... aujourd’hui avec toute la panoplie chirurgie, chimio , radiothérapie... 55% - entendu dans une émission de nuit, de la bouche d’une star de la cancérologie..


                                                                              Oui, mais... d’une part ce sont pratiquement toujours les mêmes cancers qui sont curables... d’autre part, combien parmi les cancers guéris, n’auraient pas évolué, voire auraient été éradiqué par le système immunitaire... ? 

                                                                            • viva 17 juin 2013 21:34

                                                                              J’oubliais eu droit à l’hypnose, à la sophrologie, suivi psycho etc ....


                                                                              C’est là que l’on voit que les commentateurs n’ont jamais mis les pieds dans un centre anticancéreux, j’ai connu au moins gosse traité efficacement par la chimio, et qui semble sorti d’affaire.

                                                                              Lorsque vous voyez des enfants malades par dizaines dans ces unités de soins, vous ne vous dite plus que les traitements ne servent à rien, mais qu’il faut mettre le paquet pour les sauver.

                                                                              Et même pour les vieux,

                                                                              En fréquentant ces lieux là, vous vous rendez compte que la plupart des malades n’ont justement pas l’air malade, ils paraissent même plutôt en forme et sont généralement jeunes.

                                                                              Ce sujet joue sur des peurs légitimes,,mais manifestement démontre une méconnaissance totale du sujet par l’auteur, qui rend encore plus anxiogène une maladie qui l’est suffisamment elle même.

                                                                              Vous croyez que cet article va aider quelqu’un ?
                                                                              le cancer c’est la loterie, mais le seul moyen de s’en sortir ou de vivre bien encore quelques temps c’est de suivre un protocole de soin. Le reste c’est du bla bla de personne qui ne sont pas concernées ...

                                                                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 02:07

                                                                                @ Viva


                                                                                ’Rendre encore plus anxiogène une maladie qui l’est suffisamment elle-meme. 

                                                                                 Ce qui est anxiogene, c’est la peur de la mort. L’angoisse disparait pour une large part quand on comprend que la vie n’est pas une prison dont on a perdu la clef. OUI è toute forme de traitement, s’il l est librement choisi par un patient parfaitement informe ... et qui a déja lui-meme, en homme ou femme libre, décidé du seuil de douleurs psychique et physique au-dela duquel il ou elle ne VEUT PAS VIVRE. 

                                                                                Qand cette question est reglée et que le médecin qui a reçu de son patient ses instructions de "sortie de vie’ est commis à les executer sans retards ni discussions... on peut reprendre le traitement au point où on l’a laissé. Le mdecin est devenu l’allié du patient CONTRE Big Pharma.

                                                                                 PJCA

                                                                              • gaijin gaijin 18 juin 2013 09:40

                                                                                viva
                                                                                J’oubliais eu droit à l’hypnose, à la sophrologie, suivi psycho etc ....
                                                                                vous êtes bien tombé semble t’ il mais c’est loin d’ être le cas de tout le monde
                                                                                la sophrologie ? savez vous qu’actuellement c’est classé « dérive sectaire » ?
                                                                                méfiez vous vous êtes a deux doigt du délit d’apologie de pensée alternative ........


                                                                              • Proudhon Proudhon 19 juin 2013 19:06

                                                                                @viva

                                                                                Vous croyez vraiment que vous êtes le seul à avoir été confronté au cancer de ses proches. Ma mère, cancer du sein, une amie, cancer du sein, deux oncles cancer de la vessie et de la prostate. Trois tantes de ma compagne, cancer du sein pour deux et lymphome suivit un an après d’un cancer du sein pour l’autre. Ses deux oncles, cancer du cerveau et cancer du colon.

                                                                                Certains sont morts après chimio à outrance, d’autres sont encore vivants(es) après chirurgie et avec ou sans chimio. Mais affirmer que la chimio sauve du cancer est un mensonge. Elle peut peut-être le retarder mais avec le risque de détruire le système immunitaire. Si alors le cancer se déclare ailleurs, les chances sont faibles d’en réchapper.

                                                                                Par contre les traitement anti-hormonaux ont fait leur preuve et sont bien moins nocifs que la chimio, encore que les risques ne sont pas négligeables non plus (cancer de l’utérus).

                                                                                Moi je conseille toujours aux malades qui me le demande le traitement à base de Gui (Médecine Anthroposophique).
                                                                                 Il peut très bien compléter une chimiothérapie pour les malades qui la veulent. Par contre ce n’est pas remboursé par la Sécu et c’est là que le bas blesse. C’est inadmissible que l’on ne puisse pas avoir le choix de sa médecine...


                                                                              • Izno 17 juin 2013 21:43

                                                                                Étant très sceptique envers l’efficacité de la médecine actuelle pour lutter contre le cancer. Je croyais découvrir une sorte de James Randi français, j’ai commencé à lire, j’ai cliqué sur le premier lien (2eme paragraphe), je suis tombé sur un blog, un des articles avait un lien vers « la médecine indienne ». J’ai fermé l’onglet, j’ai pas lu le reste de l’article.

                                                                                Pierre JC Allard YOU’RE A FRAUD. Si tu veux m’attaquer en diffamation, un MP suffit pour avoir mon mon nom et prénom + adresse. J’assume tous mes propos.


                                                                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 02:46

                                                                                  @ Musima


                                                                                   Rien à ajouter

                                                                                  PJCA

                                                                                • viva 17 juin 2013 22:40

                                                                                  Mais enfin je connais de nombreuses personnes qui sont toujours en vie des dizaines d’annees apres les traitements lourds, ce sont des faits, il y a pletore de personnes autour de vous qui ont été traité contre le cancer sans que vous le sachiez. 


                                                                                  C’est un sujet auquel je me suis interressé, je sais qu’il y a eut des erreurs manifestes dans l’évaluation des résultats, mais vous n’ignorez pas que les tests se font en double aveugle et que des résultats sont là, ils sont parfois modestes, ou décevant c’est vrai, mais il n’empeche qu’avec les nouvelles thérapie plus ciblés, il y a des résultats probant en terme de guérisons et qualités de vie.
                                                                                  Si vous voulez de vrais infos exhaustives et des témoignages de patients je vous invite à visiter le forum espoir forumactif, qui peux vous éclairer un peu mieux que cet article sur cette maladie que vous croiserez forcément de près ou de loin dans votre vie.

                                                                                  Je suis étonné qu’autant de personnes méconnaissent cette maladie, qui n’est plus aussi terrifiante et à raison .... Il y a des pathologies biens pires, je le répète vous croisez certainement tout les jours des cancéreux sans le savoir ...

                                                                                  Visitez espoir forumactif si vous voulez savoir ce qu’est le cancer vu du coté des malades.

                                                                                  • soi même 18 juin 2013 01:06

                                                                                    @ Pierre JC Allard, j’ai une amie de 80 passé atteins d’un cancer du seins, elle n’a pour autans refuser la chimio tous en ayants un complément d’injection de préparation homéopathique qui rééquilibre les dégâts .
                                                                                    Elle ne se fait pas d’illusion sur une guérison possible, et oscille entre rémissions et rechute.
                                                                                    Sa philosophie sans doute liée à son grand age, c’est bon à prendre, le répits qui m’est offre pour réglé ce que j’ai à réglé de ma vie.

                                                                                    Pour ceux qui non rien compris, il est serait peut être utile de lire le Pavillons des cancéreux d’ Alexandre Soljenitsyne., un témoignage pleins d’humanité pour tous ceux qui sont atteins par cette maladie.

                                                                                    Et un autre, Anti cancer : le livre de David Servan Schreiber ,

                                                                                    http://www.e-sante.fr/anti-cancer-livre-david-servan-schreiber/actualite/1294

                                                                                     


                                                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 18 juin 2013 12:49

                                                                                      Lu le livre que vous mentionnez.


                                                                                      J’ai poursuivi ma quête d’infos, de ce que le médecin a de différent avec d’autres professions ou non et qui le forcerait à décider de sa marche à suivre.

                                                                                      Pour les médecins, on parle du serment d’Hippocrate.
                                                                                      Pour d’autres professions, c’est encore plus subtile 
                                                                                      A signer ou non. Dépendant du pays, de la ville.

                                                                                      Intéressant à consulter...

                                                                                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 02:42

                                                                                      @ Izno


                                                                                      J’assume tout ce que je dis. Je n’assume pas tout ce que disent tous les sites en lien avec tous sites auxquels peuvent référer tous les sites où je trouve une idée intéressante.. .. Je ne sais pas à quel lien vous faites allusion, mais je puis vous assurer qu’il n’est certainement pas central, ni même marginalement utile à ce dont je discute dans cet article. Vous me parler de medecine indienne J’ai déjè vu des pratiques de médecine ayurvedique au Lonavullah Institute, pres de Bombay, il y a une cinquantaine d’années, mais je n’ai ni mal ni bien à en dire et n’y connais rien.

                                                                                      Non, je n’ai pas l’intention de vous poursuivre en justice. D’abord, j’ai le derme d’un rhinocéros, ensuite je ne vois pas quel dommage vous me causez, car votre accusation anonyme et un peu loufoque ne devrait pas nuire à réputation. Je pense, enfin, que vous apportez ici un moment de détente dans un dialogue assez lourd, et je n,y vois que du bien.... Continuez. 

                                                                                      PJCA

                                                                                      • L'enfoiré L’enfoiré 18 juin 2013 12:04

                                                                                        « D’abord, j’ai le derme d’un rhinocéros, ensuite je ne vois pas quel dommage vous me causez, car votre accusation anonyme et un peu loufoque ne devrait pas nuire à réputation. Je pense, enfin, que vous apportez ici un moment de détente dans un dialogue assez lourd, et je n,y vois que du bien... »


                                                                                        Idem. Je vous ai ajouté en commentaire à un vieil article qui parle des « Démons de l’âge »

                                                                                      • marianne 20 juin 2013 12:48

                                                                                        Pourriez-vous indiquer d’où « sortent » ces 75% évoqués dans l’article ?


                                                                                        Si la meilleure des thérapie reste la prévention (il est estimé, selon des études de l’INSERM reprises par l’INCA, que plus de 40% des cancers sont d’origine environnementale, ce qui inclut d’une façon large les comportements à risque - consommation excessive de tabac, d’alcool, de stupéfiants... mais aussi évidemment les pesticides etc), on ne peut pas rejeter en bloc toutes les thérapies. 

                                                                                        La chimiothérapie a pu faire ses preuves sur certains cancers (parfois, avec une trop forte toxicité). Mais il est également vrai que, sur certains cancers, elle est inefficace voire nuisible.

                                                                                        Certaines voies thérapeutiques demeurent peu explorées en France (l’immunothérapie), et l’on peut se questionner, en effet, sur les raisons de se désintérêt, ou encore « à qui cela profite-t-il ». Les traitements individualisés n’ont que peu d’intérêt pour les firmes pharmaceutiques...

                                                                                        Tout comme il est vrai que les médecines complémentaires ont un rôle à jouer, même si elles ne sont pas là pour remplacer des traitements conventionnels.

                                                                                        Il faut donc faire preuve de subtilité. Je rappelle enfin que le cancer touche aussi beaucoup d’enfants, et qu’il convient donc de ne pas employer le terme « acharnement thérapeutique » à tors et à travers.

                                                                                        • Geist Geist 23 juin 2013 18:37

                                                                                          Je recommande a ceux qui ne l’on pas vu, le film documentaire qui est passé sur Arte récemment , le titre : mon docteur ( ou médecin) indien. Une femme francaise atteinte d’un cancer a refusé le traitement classique et est allée se faire soigner dans le Kerala par la médecine ajurvedique. Elle aurait été guérie. Des années plus tard elle emmène son médecin français, directeur de Gustave Roussy dans le Kerala. Il voudrait voir et comprendre ce que ces médecins font en plus ou en moins ou autrement .L’entretien qui a lieu entre le médecin français directeur de Gustave Roussy , les médecins indiens ainsi que le moine accompagnant les patients met en évidence la limitation de la pensée médicale en France comparée à ces praticiens de la médecine ajurvedique . Un seul exemple : le médecin français dit : Je pense que nous avons un ennemi commun à combattre ! Le médecin indien répond : je suis désolé mais je dois vous contredire , la mort n’est pas notre ennemi ! Tout est dit là ! Quelle pensée infantile chez ce médecin ! Son ancienne patiente qui espèrait lui faire changer sa vision d’ une pratique médicale non classique lui dit d’ailleurs à la fin du film : ne change pas , reste comme tu es ..elle avait raison, il n’a vraiment rien compris de la vie.


                                                                                          Geist ( médecin français de formation très classique, et psychanalyste)

                                                                                          • Proudhon Proudhon 23 juin 2013 20:38

                                                                                            Salut Geist

                                                                                            J’ai vu le documentaire vraiment bien fait et bien filmé qui donne une autre conception du malade et de la maladie.
                                                                                            Voir aussi ce documentaires sur la médecine Aryuvédique sur Youtube qui est vraiment impressionant différent et plus complet que celui d’Arte. Ce qui n’enlève rien à celui d’Arte qui est une approche autre.

                                                                                            J’en profite en ce qui concerne les scandales de la médecine en France de conseiller le livre de Sylvie Simon « La nouvelle dictature médico-scientifique ».

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON






    Les thématiques de l'article


    Palmarès