• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cardinal Sarah : « J’ai peur que l’Occident ne meure. Vous êtes (...)

Cardinal Sarah : « J’ai peur que l’Occident ne meure. Vous êtes envahis par d’autres cultures, d’autres peuples qui vont vous dominer »

JPEG - 44.8 ko
Cardinal Robert Sarah

Robert Sarah est un cardinal catholique guinéen, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014. Il vient de publier La Force du silence aux éditions Fayard. De passage en France, il a été interviewé le 7 novembre par Charlotte d'Ornellas, du site Boulevard Voltaire. Après une réflexion sur le silence et Dieu, il en est venu à poser un diagnostic très sombre sur l'Europe, sa dénatalité et l'immigration massive qui, selon lui, va la submerger et la dénaturer.

Voici la retranscription de l'entretien :

Votre éminence, vous venez d’écrire un livre qui s’appelle « La force du silence ». On vit aujourd’hui dans un monde qui a peur du silence, qui le considère comme une source d’angoisse. Comment trouve-t-on le silence, et pourquoi est-il important ?

Je crois que le silence est vital. Ne serait-ce que pour retrouver une certaine sérénité ; le repos du corps. Par exemple quand vous voulez dormir, vous avez besoin de silence autour de vous. Vous voulez écouter une belle musique, vous avez besoin de silence autour de vous. Vous voulez lire un livre intéressant, vous avez besoin de silence. Vous voulez causer avec un ami, sur des questions sérieuses, vous voyez bien que le silence est vital.

Et même pour se regarder soi-même, pour savoir qui nous sommes, où nous allons, ce que nous voulons faire. On a besoin de silence, vraiment, pour que l’homme s’intériorise, que l’homme aille à la source de son être.

S’il est totalement enveloppé de bruit, torturé par le bruit, il n’est pas tranquille, il ne peut pas réfléchir, il ne peut pas savoir où il va, ce qu’il fait. Et donc il s’éloigne de lui, il s’éloigne de Dieu. Parce que Dieu est silencieux. Pas un silence qui est absence de parole, parce qu’il y a aussi un silence qui parle.

Voyez-vous, le silence n’est pas seulement le fait de ne pas entendre de sons. Le silence c’est aussi un langage. C’est le langage de Dieu, d’ailleurs. Et donc j’invite tout le monde à retrouver ce silence-là pour se retrouver en tant qu’humain d’abord. Mais également pour que les hommes puissent quand même s’asseoir pour réfléchir aux vraies questions de la vie. Les vraies questions de la vie ne sont pas seulement les questions économiques, les questions techniques. Mais « qu’est-ce l’homme ? », « pourquoi est-il sur cette terre ? », « où va-t-il ? », ce sont des questions importantes, n’est-ce pas ?

Et tout cela va déterminer l’économie, la politique, les relations humaines. Donc je pense que ce texte « La force du silence » est très important. Certes, c’est un problème difficile, incompréhensible. Les gens sont comme traumatisés, ils me demandent « mais qu’est-ce que ça veut dire, ce silence ? », « pourquoi rechercher le silence ? ». Et pourtant, comme je disais, c’est absolument indispensable, urgent, de retrouver le silence, pour que l’homme se retrouve lui-même et retrouve Dieu.

Alors justement, on est dans un monde difficile aujourd’hui, et beaucoup dénoncent surtout le silence de Dieu. Vous êtes un homme d’église. Où est Dieu, dans ce silence, justement ?

Dieu est présent dans notre monde. C’est nous qui ne l’écoutons pas. C’est nous qui ne voulons pas le voir. Mais il est pleinement présent. Il est présent là où l’on souffre. Parce que la première victime de la souffrance, c’est Dieu. Il ne veut pas le mal. Mais c’est nous qui créons le mal. C’est nous qui créons les guerres, voyez-vous, c’est pas Dieu. Et quand on tue des enfants, il ne faut pas dire « mais pourquoi Dieu permet-il ça ? ». C’est nous qui voulons ça, mais pas Dieu. Et Dieu souffle péniblement de voir des enfants qu’on tue, des innocents qu’on tue.

Donc, il n’est pas silencieux mais il a Sa façon d’être présent. Une présence qui devrait nous amener à réfléchir. Pourquoi la guerre ? Que voulons-nous avec la guerre ? Que voulons-nous à détruire des gens, des personnes, et ce qu’ils ont acquis par des années de travail ? Et donc Dieu est silencieux mais c’est un silence qui interroge l’homme sur son action. Qui interroge l’homme sur le vrai sens de la vie.

On vous sent inquiet pour le monde occidental. Qu’est-ce qui vous inquiète ?

Vous savez, la plus grande inquiétude c’est que l’Europe a perdu le sens de ses origines. Elle a perdu ses racines. Or, un arbre qui n’a pas de racines, il meurt. Et j’ai peur que l’Occident meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs. Il y a également, voyez-vous, cette angoisse, qu’il n’y a que la technique, que l’argent qui compte. Il n’y a pas d’autre valeur…

Et vous êtes aussi celui qui espère parce que la foi n’est pas morte en France. Vous étiez il y a quelques jours dans une basilique de Vézelay pleine. Aujourd’hui dans une cathédrale de Versailles pleine. Qu’avez-vous à dire à ces gens qui ont la foi ?

La consolider ! La renforcer ! Qu’elle soit plus dynamique, qu’elle soit plus rayonnante ! Pour qu’avec la foi on retrouve Dieu, et en retrouvant Dieu on retrouve certaines orientations, certaines lois, certaines valeurs chrétiennes.

Les propos du cardinal Sarah sur l'oubli de l'identité (chrétienne) de l'Europe et, surtout, sur une "immigration-invasion" qui va renverser notre culture détonnent incroyablement :

"Vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs."

En disant que les Européens sont "envahis", Robert Sarah reprend à son compte la terminologie employée et prônée par Jean-Yves Le Gallou, ancien cadre du Front national, aujourd'hui véritable tête pensante et idéologue de ce que d'aucuns nomment la "fachosphère", et qui présente l'émission I-Média sur la web-télé droitière TV Libertés.

Dans sa dernière émission, Le Gallou partait une nouvelle fois en guerre contre ce qu'il considère être de la novlangue, l'utilisation des termes "réfugiés" ou "migrants" dans les médias de masse (écouter notamment à 21'40) :

"Envahisseur, c'est l'arrivée d'une masse indésirée. Or des clandestins ne sont pas désirés. Donc le mot "envahisseur" est tout à fait adapté, en tout cas on a le droit de l'utiliser, et moi je recommande à ceux qui postent des commentaires de ne pas hésiter à l'utiliser, car il faut faire sauter le bouchon du politiquement correct et du mensonge."

Le cardinal Sarah, en évoquant la future domination en nombre d'autres peuples sur le sol européen, apparaît sur la même ligne que l'écrivain Renaud Camus, candidat à l'élection présidentielle de 2017, qui met en garde contre le "grand remplacement" de populations.

En tout cas, sa conviction est à l'opposé de celle du Premier ministre Manuel Valls, qui, le 2 novembre dernier, à l’occasion de la remise des Prix de la Laïcité 2016, a tenu ce discours très optimiste et volontariste sur l'avenir des migrants en France :

"Demain, [les demandeurs d'asile de Calais] seront français. Demain, ils parleront français. Demain, ils porteront nos valeurs. Certains, demain, seront députés, membres d'un gouvernement..."

Valls est convaincu que les migrants de Calais, dispersés récemment sur tout le territoire, épouseront nos valeurs. Il manifeste en cela une plus grande foi, une plus grande espérance (deux des vertus théologales) que le cardinal Sarah... qui n'en croit rien. Etonnant renversement : l'homme de foi paraît plus terre-à-terre que l'homme politique, plus réaliste, plus désabusé... A moins que nos hommes politiques soient devenus les hommes de foi par excellence de notre temps, des idéologues qui ont perdu le contact avec toute réalité et qui croient au paradis sur terre...

Il en faudra bien des efforts pour que les Afghans qui, au moment de leur départ, ont mis le feu à la jungle de Calais au motif que cela relevait de leur tradition, dixit la préfète Fabienne Buccio, adoptent les valeurs de l'Occident. Des valeurs qui, comme le regrette le cardinal Sarah, se résument à la technique et à l'argent...

Les propos de cet homme d'Eglise noir ont, très ironiquement, fait la joie de la "fachosphère", qui s'est soudainement mise à rêver d'un pape africain... Voyez par exemple les réactions enthousiastes sur Twitter de Pierre Sautarel, qui pilote le site identitaire Fdesouche, et de Julien Rochedy, ancien président du Front national de la jeunesse :

Si le pape François dénonce également "l’idolâtrie de l’argent", il ne partage pas la crainte du cardinal Sarah sur le plan identitaire et culturel, et prône l'intégration des migrants ; une intégration rendue nécessaire, selon lui, par le vide démographique européen :

"Le pire accueil est de les ghettoïser alors qu’il faut au contraire les intégrer. À Bruxelles, les terroristes étaient des Belges, enfants de migrants, mais ils venaient d’un ghetto. (...) Cela montre pour l’Europe l’importance de retrouver sa capacité d’intégrer. Je pense à Grégoire le Grand (pape de 590 à 604, NDLR), qui a négocié avec ceux qu’on appelait les barbares, qui se sont ensuite intégrés.

Cette intégration est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que l’Europe connaît un grave problème de dénatalité, en raison d’une recherche égoïste de bien-être. Un vide démographique s’installe. En France toutefois, grâce à la politique familiale, cette tendance est atténuée."

L'Eglise semble bel et bien divisée entre, d'une part, la ligne du pape, intégratrice (digne de Manuel Valls), et, d'autre part, celle du cardinal Sarah (proche de celle de l'extrême-droite), qui craint que l'intégration espérée ne finisse en domination des nouveaux arrivants.

Notons enfin que le cardinal Sarah, en craignant la mort de l'Occident, rongé par son matérialisme décadent, qui le prive de toute sève, de toute vitalité spirituelle, fait comme un écho aux noires prophéties du philosophe matérialiste Michel Onfray, qui disait déjà à peu près la même chose en 2009...


Moyenne des avis sur cet article :  2.27/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • roman_garev 8 novembre 2016 16:55

    L’Occident, tel qu’il était au 20ème siècle, ne meurt pas. Il est déjà mort, mais ne s’en rend pas encore compte, tout comme une poule sans tête qui court en battant ses ailes inutilement...


    • Xenozoid 8 novembre 2016 18:12

      @roman_garev


      Vivant dans le pays des morts. Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffuse de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
      Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable. Quand allons-nous demander plus ?
      La lutte pour la vie, la vraie vie. Combat petit con , la vie est réel !
      Bienvenu dans le pays des vivants déja mort.

    • hunter hunter 8 novembre 2016 18:28

      @Xenozoid

      Si tu ne l’as pas lu, lis « chers djihadistes » de Philippe Murray, tu verras, c’est grosso modo ce que tu décris !

      Une « civilisation » déjà morte (mais qui ne s’en rend pas compte), et qui défend des valeurs artificielles, fausses et mortifères, ne peut que disparaître, et c’est ce qui est en train de se produire !

      Une « civilisation » qui méconnaît son histoire, et renie sa vraie nature pour vénérer des « valeurs » imposées depuis l’autre côté de l’Atlantique, dont les « élites » passent leur temps à faire comprendre au populo qu’ils sont des merdes, n’a qu’un avenir, la disparition et le remplacement !

      C’est comme si un arbre, coupait lui-même ses racines !

      Adishatz

      H/


    • Paul Leleu 9 novembre 2016 15:29

      @roman_garev

      bah... on en a rien à foutre de l’Occident... c’est pas notre vie...

      je vois pas ce qu’il appelle ’’la civilisation’’...

      ce curé africain a juste peur pour ses prébendes mentales... mais cela ne concerne que lui... qu’il ne m’embarque pas dans sa quête d’Occident...

      moi je ne possède rien, et je n’ai donc rien à perdre


    • placide21 9 novembre 2016 16:39

      @Paul Leleu
       De la provocation ? Neuneu.


    • hans-de-lunéville 8 novembre 2016 16:55

      Il se trompe, nos envahisseurs les plus dangereux ne sont pas ceux-ci.


      • roman_garev 8 novembre 2016 16:59

        @hans-de-lunéville
        D’accord, mais les uns aident les autres, ceux dont vous parlez. Les premiers sont créés par les deuxièmes et « font du bon boulot » pour eux.


      • hans-de-lunéville 8 novembre 2016 17:01

        @roman_garev
        d’accord avec vous


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 17:19

        L’« occident » ?

        Ça veut dire les dirigeants politiques occidentaux à la solde des transnationale ?
        Ça veut dire le camp des états alignés sur l’OTAN qui défendra bec et ongles jusqu’à épuisement de ses armes la domination du dollar dans l’économie mondiale ?
        Cet « occident »-là est menacé parce qu’il refus tout compromis avec des composantes politico-économiques qui auraient pu maintenir une certaine stabilité en échange de leur enrichissement.
        Kadhafi était un démagogue mégalo, vulgaire et assoiffé de notoriété, mais il représentait un ancrage africain, un espoir de développement et un rempart à condition que les USA acceptent que quelques factures de pétrole soient payées autrement qu’en dollars.
        Les USA ont refusé et ont confié la basse besogne à des deuxièmes couteaux, Sarkozy et Cameron qui ont accepté que leurs peuples subissent les contre-coups de leur servitude par discipline de classe.
        Cet « occident »-là a du soucis à se faire, avec les populations d’autres pays peut-être, mais avec ses propres populations, sûrement.

        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 17:28

          @Jeussey de Sourcesûre

          J’ajouterai que la partie européenne de cet « occident » est dominée depuis belles lurette par une autre culture venue de sa partie américaine.
          Appelons un chat un chat : l’« occident », c’es l’empire américain, et, s’il est menacé de dislocation, ça n’est peut-être pas si catastrophique que ça, surtout qu’il a tout fait pour ça.

        • roman_garev 8 novembre 2016 17:46

          @Jeussey de Sourcesûre
          Ah bon, vous croyez donc que les USA couleront bas tout seuls, en laissant ses alliés-vassaux à flot, sains et saufs ?

          Un beau rêve...

        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 17:46

          @Jeussey de Sourcesûre

          Qui plus est, il est assez plaisant d’entendre un africain qui n’est catholique que parce que l’ancienne puissance coloniale qui a dominé son peuple a imposé une autre culture, justement !
          De quoi a-t-il peur, exactement, ce dérouleur de tapis rouge ?

        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 17:49

          @roman_garev

          non non, je ne cois pas qu’ils couleront tout seuls : il y en a qui s’en occupent à l’intérieur, et en face ça remue aussi. La Chine et la Russie qui viennent de se débarrasser d’un paquet de bons du trésor américains viennent de passer un accord pour le piement du pétrole autrement qu’en dollars.

        • mmbbb 8 novembre 2016 18:42

          @Jeussey de Sourcesûre Sarko une grosse pute, Hollande un lache, 10 ans que nous sommes les supplétifs de l’armée americaine .Il y 10 ans DAESH n’existait pas . Nous en sommes toujours reste a la politique de la canonnière. Quant a Onfray il a raison, le relativisme culturel est tellement pousse a son paroxysme, que par angélisme nous faisons rentre des milliers de migrants clandestins en pensant comme le dit Valls qu ils deviendont francais Oui ce seront des francais de préfecture et nous sommes comme comme sous la decadence de l empire Romain, nous voyons l invasion et ne reagissons pas. Demain nos petits enfants nous chérirons et le siecle des lumieres ne sera qu un fanal.


        • Oceane 9 novembre 2016 08:40

          @Jeussey de Sourcesûre

          « Il est assez plaisant d’entendre un africain qui n’est catholique que parce que l’ancienne puissance coloniale qui a dominé son peuple a imposé une autre culture, justement ! »

          Cela s’appelle les « bienfaits de la colonisation », une espèce d’investissement sur le très long terme. Cela fait que des « modèles » aussi « reussis » que lui se révèlent plus « Charlie » que Maïduguri, Kolofata ou Kano.


        • placide21 9 novembre 2016 16:48

          @Jeussey de Sourcesûre
          L’humain est un animal colonisé  ; l’important est ce qu’il fait avec cette colonisation : Toutes les colonisations ne se valent pas ,et celle qui arrive est bien pire que la précédente.


        • Massada Massada 8 novembre 2016 17:49

          Prenez exemple sur Israel !

          Nous gardons notre identité et résistons à l’envahisseur musulman !!!


          • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 17:52

            @Massada

            il n’y a pas beaucoup d’envahisseurs qui ne bougent pas de chez eux alors que ce sont ceux qui se disent envahis qui débarquent en bateau et en avion d’autres pays...

          • Massada Massada 8 novembre 2016 18:01

            @Jeussey de Sourcesûre
             

            Etant né en Israel comme la grande majorité d’Israéliens, je ne comprends pas vos élucubrations de bateaux et d’avions.
            Abus de chicha sans doute ! modérez-vous !



          • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 novembre 2016 18:03

            @Massada

            vous en voulez ?


          • Ouam Ouam 8 novembre 2016 18:09

            @Jeussey de Sourcesûre

            Le Francais à pour embleme un animal qui lorsqu’il à les deux pieds dans la MERDE continue à chanter 

            (Vous m’avez compris)

            Ne demandez pas aux autres d’etrent forcément aussi deumeurés que certains de mes compatriotes, pour moi, (a part ses dérives alacon que massada connais surement) avant de critiquer israel, on ferai bien de regarder nos pompes pleines de merde, je ne préfere pas vous raconter notre histoire contemporaine si une partie vous en à échappé (rhahem...)

            Défois faire profil bas est faire preuve de la plus grande des intelligences (re Ahem...)


          • Massada Massada 8 novembre 2016 18:11

            @Jeussey de Sourcesûre
             

            non merci, ma seule drogue c’est l’odeur de la nitrocellulose dite poudre sans fumée

          • Oceane 8 novembre 2016 22:57

            @Massada

            Tu continues dans le negationnisme.

            Tu es un Européen né au Moyen-Orient dans une colonie européenne.


          • OMAR 9 novembre 2016 17:10

            Omar9

            @Massacrada

            Plus de 50% des israéliens ne sont pas nés en Israël.
            Et 90% des israéliens ont des parents nés à l’étranger.
            Cela va de Golda Mabovitch, alias Golda Meir née à Kiev (Ukraine) jusqu’à ce videur de boite de nuit « ministre » Evik (ou Evit) Lvovitch Liberman, alias Avigdor Liberman né à Chisnau, ( Moldavie), en passant par ce bouffon-menteur de Szymon Perski, alias Shimon Peres, né à Wiśniew (Pologne).
            En plus de vos noms frelatés, vous n’êtes même pas juifs de souche, mais khazars...
            Quant à toi, tu es né à Hasbara-la-Sioniste, c’est en Fourberie..
            Mais ça, tu le sais bien !!!!!


          • OMAR 9 novembre 2016 18:27

            Omar9

            @Massacrada

            Non c’est pas un cauchemar, c’est Trump qui a gagné...
            http://www.blancheurope.com/2016/10/16/donald-trump-denonce-elites-mondialistes-juifs-crient-antisemite/


          • Ouam Ouam 8 novembre 2016 17:52

            Ils ont voulu la mondialisation heureuseuse ET le multiculturalisme .... ils l’ont !

             

            Ca finira (comme en centrafique) dans un gros bain de sang pour le pur bonheur des marchands d’armes et de ceux qui vous ont mis dans cette situation et c’est les MEME CONS qui nous ont proné/vendu cela qui seronts les 1ER a TENIR LES FUSILS !!.

            Parce que c’est ceci la suite du programme chers amis....

             

            Qd à l’autre (Cardinal Saraen) en haut qui s’appercoit seulement maintenant de son coté que son pays est pillé de ses forces vives, comme nous il avait qu’a etre moins con et réfléchir aussi, son pays sombrera aussi dans la pauvretée vu qu’il est dépoullé de toutes ses forces vives, il restera dans une pauvretée crasse pour le bonheur de tooujours les memes qui pourront enfin y piller l’ensemble de ses richesses naturelles (minerais & co), vu que son pays ne pourra jamais émerger et développer ses richesses.

             

            Vive le grand Capital, Vive la mondialisation heureuse, Vive le multiculturalisme, Vive le chacun pour soi, Vive l’extreme droite cad : Le PS et l’UMP, Vive JUPPE qui en est un de ses plus grands adepte.

            Surtout continuez à ne pas réfléchir, l’ibidule 7 et les pokémons ou ces genres de niaiseries c’est tellement mieux smiley 

            A bats les nations et les territoires Et les identitées !

            Abollissons l’impot (Il n’y à plus de nations, ils ne servent plus pour gérer le PAYS, vu qu’il n’y à PLUS de pays (welcome no border’s club), faisons une IMMMENSE révolte fiscale comme certains ici la pronent )

            Achevons la fonction publique de notre pays, elle ne sert PLUS a rien, c’est pour les pov’s cons d’un PAYS et d’une NATION les services publics, privatisons TOUT, (comme certains ici le pronent aussi).

             

            Vive l’IMMENSE MELTING POT MULTICULTUREL NO-BORDER AVEC le GRAND chacun pour sa gueule qui IRA FORCEMENT AVEC au bout.

            Bien sur Vive l’UE, l’OTAN et ces bordels aussi qui ne sonts la QUE pour le bonheur des peuples.

             

            C’est ca le modernisme, tout le reste n’est que rétrogradisme, xénophobisme et bas du frontisme...et tous les « ismes » allant avec ^^

             

            Ah c’est PAS ce que vous vouliez ?? smiley

             

            Bah ... trop tard, c’est AVANT qu’il fallait etre...MOINS CON !


            • hunter hunter 8 novembre 2016 18:22

              @Ouam

              3 étoiles !

               smiley

              Adishatz

              H/


            • Ouam Ouam 9 novembre 2016 07:21

              @hunter :

              « Cimer » hunter pour les 3 stars smiley

               

              Quelque chose me dis que comme moi tu va etre de TRES bonne humeur ce matin smiley, l’loligarchie hypercapitaliste viens d’en prendre plein sa gueule, meme si j’aime pas le nouveau deumeuré, c’est nettement « moins pire » pour les (futures) guerres que si cela avait été la foldingue et ses neocons ou, la ca aurait été le bins partout (en europe et afrique en particulier)

              donc un gros ...ouffffff, et merci au peuple ricain (au passage)

               

              Ps : Ecoute la radio (les gros médias) tu va te faire pipi dessus, promis, la TV je sais pas ca doit etre pire ?, mais j’ai bazardé « ce truc » depuis des lustres, preferant y ranger des bouquins & autre à la place.


            • Ouam Ouam 9 novembre 2016 07:09

              C’est dans ton cerveau qu’un attentat à eu lieu ! smiley

              Les freres sallafs fonts des (putains de) dégats...la preuve.... tes écrits !


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 novembre 2016 10:51

                L’inquiétude du Cardinal Sarah est totalement justifiée. Mais il doit se demander pourquoi ce n’est pas son Dieu ni ses adeptes qui vont "déterminer l’économie, la politique, les relations humaines«  si rien ne change fondamentalement dans son église.

                 

                Le Dieu "présent dans notre monde" est toujours présenté par cette église comme étant celui qui, à l’époque de l’Ancien Testament, a appelé à l’extermination de peuples entiers « pour de bonnes raisons » qu’il faut savoir « bien interpréter » en sachant "bien lire les textes religieux sacralisés".

                 

                Depuis 14 siècles l’islam envahisseur présente son propre Dieu de la même manière, en ajoutant seulement ce « détail » : Contrairement à celui de Jésus de Nazareth notre Dieu Allah, le seul vrai, affirme qu’il faut toujours tuer ceux qui ne le suivent pas et que ce sera toujours vrai tant que le monde entier ne lui sera pas soumis. .../...


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 novembre 2016 10:53

                  Pierre Régnier (suite)

                  .../... C’est toujours vrai, en 2016, pour les musulmans qui travaillent - avec Valls et toute la fausse Gauche (mais aussi avec Juppé et beaucoup d’autres à droite) - à l’islamisation de la France et de l’Europe. Et c’est pourquoi l’islam peut compter sur l’église catholique actuelle pour réaliser son terrible projet.

                   

                  Sans une radicale révision de la théologie indirectement criminogène de l’Église (réanimée en 1997 dans le Nouveau Catéchisme et tout de suite après dans la Bible de Jérusalem) la spiritualité de Jésus et des Évangiles sera éliminée, et c’est l’islam qui "déterminera l’économie, la politique, les relations humaines".

                   

                  Il existe une version numérique à 6,99€ de mon petit essai DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE, publié en avril 2016 aux éditions du Panthéon. Voir ici à la rubrique « essai » des Collections http://www.editions-pantheon.fr/


                • OMAR 9 novembre 2016 17:51

                  Omar9

                  @Pierre Régnier ou le Robert Sarah de..... Agora...

                  A quand votre canonisation ?


                • Ouam Ouam 10 novembre 2016 16:40

                  @OMAR

                  « A quand votre canonisation ? »

                   

                  Tui voulais pas plutot écrire, les mots se ressemblant un peu...

                  A quand notre colonisation ? smiley


                • tf1Groupie 9 novembre 2016 14:08

                  Et si on disait à ce cardinal qu’il y a trop de noirs en France ....

                  Encore un qui a perdu l’occasion de se taire !


                  • Jean Keim Jean Keim 9 novembre 2016 14:28

                    Rien n’est immortel, une civilisation ne l’est pas pas non plus, l’actuelle qualifiée d’occidentale ou de judéo-chrétienne se meurt peut-être, la belle affaire, elle servira de tremplin à la suivante.


                    Que devrions-nous regretter au point de s’y accrocher mordicus ? Les prétendus envahisseurs appartiennent également à cette civilisation déclinante, leurs oppositions et leurs revendications ne sont que des réactions, réagir n’est pas agir, ce n’est que vouloir continuer autrement, un négatif en quelque sorte, c’est dérisoire.

                    Vouloir par exemple imposer une religion en lieu et place de l’actuelle est une stupidité abyssale, c’est ne pas voir ce qu’est une religion.

                    Les consciences dans ce bal des égos sont toujours les mêmes.

                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 novembre 2016 15:11

                      tf1 Groupie a encore perdu l’occasion de taire et combattre son racisme.

                       

                      Toutes les religions, Jean Keim, ne se valent pas. L’islam, qui a fait des dizaines de millions de morts depuis 14 siècles les a faits en application de ses certitudes théologiques.

                       

                      Le christianisme en a fait beaucoup, lui aussi, mais en trahissant les Évangiles et le pacifiant Jésus dont il se prétend le disciple.

                       

                      Vous ne voyez pas ce qu’est une religion. Il est encore temps de chercher à le voir et le comprendre avant que, avec le soutien de la fausse Gauche et de bon nombre d’ignares de droite comme Juppé et sarkozy, la pire de toutes s’installe aux pouvoirs en France et en Europe pour y réaliser toutes les horreurs, selon elle voulues par Dieu, qu’elle a réalisées dans les pays qu’elle a déjà conquis.


                      • tf1Groupie 9 novembre 2016 15:16

                        @Pierre Régnier

                        Toi tu ne comprends rien et je n’aime pas les gens qui ne comprennent rien.

                        Alors je fais du racisme anti Pierre Régnier.

                        Ceci dit en parlant de racisme tu es assez mal placé pour donner des leçons vu tes sorties xenophobes récurrentes, mais ta bêtise est une circonstance atténuante, voire exténuante...


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 novembre 2016 15:34

                        @tf1Groupie

                        Bonjour tf1Groupie

                        Pourriez-vous me faire connaître au moins quelques-unes de mes « sorties xénophobes récurrentes » ?

                        Moi qui me croyais un adversaire déterminé de toute xénophobie, j’ai bien le droit d’en prendre au moins connaissance puisque, si vous ne vous êtes pas trompé de propriétaire, elles sont à moi.


                      • OMAR 9 novembre 2016 17:49

                        Omar9

                        @Pierre Régnier ou le Robert Sarah de..... Agora...


                      • Jean Keim Jean Keim 9 novembre 2016 19:32

                        @Pierre Régnier
                        Votre réaction est curieuse, dites-nous ce qu’est une religion votre démarche sera ainsi plus logique.


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 9 novembre 2016 21:17

                        @Jean Keim

                        Des gens croient en l’existence d’un Dieu qui inspire ou commande les comportements dans la vie terrestre. C’est irrationnel mais respectable. Dans notre monde occidental c’est dans ce qu’on appelle le monothéisme abrahamique qu’ils sont les plus nombreux. Ils sont principalement rassemblés dans trois religions : le judaïsme (issu de « l’hébraïsme »), le christianisme et l’islam. J’ajoute que, de mon côté, j’accorde de l’importance au « bahaïsme » qui est un peu à l’islam ce qu’est le christianisme à « l’hébraïsme ».

                        Deux de ces quatre religions ne présentent aucun danger. En principe le christianisme et le bahaïsme se consacrent même essentiellement à la sortie de la violence cultivée dans les religions dont ils sont issus.

                        Trouver stupide, ridicule, insensé... la démarche religieuse, position des athées, est tout à fait respectable. Mais ça devient très gravement dangereux quand, comme aujourd’hui, la pire des religions, qui fait énormément de mal dans les pays qu’elle a déjà conquis, avance à grands pas dans sa conquête d’autres pays qui, comme en France et en Europe, étaient assez bien protégés contre cette conquête. C’est ce qui me fait dire très souvent maintenant que L’OBSCURANTISME ATHÉE, quand il est aux pouvoirs (politique et médiatique) comme c’est le cas en France en ce moment, EST PIRE ENCORE QUE L’OBSCURANTISME RELIGIEUX.


                      • Jean Keim Jean Keim 10 novembre 2016 08:35

                        @Pierre Régnier
                        Un esprit religieux peut être incompatible avec une religion, en fait s’il est authentique il l’est assurément.

                        Ne pas avoir de religion n’est pas uniquement le fait d’un athée.
                        Developper l’histoire des religions ce n’est pas forcément les comprendre, pas comprendre j’entends les causes profondes qui pousse une individu à opter pour une croyance y compris celle de l’athéisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Play Mobil

Play Mobil
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité