• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Casser l’Europe ou la changer ?

Casser l’Europe ou la changer ?

Voter ou pas ? On constate une désaffection profonde des citoyens vis-à-vis du projet européen, ce déficit de légitimité démocratique comme cette incapacité à répondre aux défis auxquels l’Europe fait face, portent le risque d’un démantèlement de l’Union européenne et d’un repli défensif national.

L’Europe ne se réconciliera avec ses citoyens que si elle apporte la preuve concrète qu’elle est capable d’établir une solidarité entre Européens en faisant contribuer, de manière équitable, les gagnants de la mondialisation au financement des biens publics dont l’Europe a aujourd’hui cruellement besoin : c’est-à-dire de faire contribuer les grandes sociétés davantage que les petites et moyennes entreprises, et les contribuables les plus riches davantage que les plus modestes.

Seule une révision générale des traités européens permettrait d’offrir le cadre institutionnel capable de corriger les défauts d’origine de l’Union Économique et Monétaire. Cependant, une telle option est peut probable étant donné le carcan du vote à l’unanimité. On voit mal pourquoi le Luxembourg, l’Irlande ou les Pays-Bas, pays qui se comporte comme des flibustiers de l’Europe, voteraient pour une harmonisation fiscale et sociale des législations des nations de l’Union.

Partant de ce constat, un collectif d’une centaine d’intellectuels, de chercheurs, d’économistes, de responsables politiques européens a lancé l’an dernier un « Manifeste pour la démocratisation de l’Europe », traduit en plusieurs langues et disponible en librairie pour trois euros seulement.

Ce Manifeste propose d’adopter, dans des délais courts, un traité international dit de « démocratisation du gouvernement économique et social de l’Union » (le « T-Dem ») permettant la création d’un budget dit « de démocratisation » discuté et voté par une Assemblée européenne. Ce budget européen est dit « de démocratisation » car il doit permettre, par des impôts communs et par l’investissement dans les biens publics, de lutter contre les inégalités sociales à l’échelle européenne et de garantir sur le long terme un modèle politique original de développement social, équitable et durable. Il serait basé sur quatre impôts communs : sur les bénéfices des grandes sociétés, sur les hauts revenus, sur les hauts patrimoines et sur les émissions carbone. Il marquerait ainsi concrètement l’existence d’une solidarité européenne.

Contre le tout économique et l’ultralibéralisme qui ont démantelé les services publics et les protections sociales élaborés en Europe dans les compromis d’après-guerre, il s’agit donc de permettre à une Europe politique d’éclore là où la faible capacité budgétaire de l’Union européenne n’a jamais permis d’aller au-delà de l’Europe du tout économique.

Compte tenu des incidences fiscales, budgétaires, et sociales multiples du gouvernement économique et social de l’Union sur les pactes sociaux et les politiques économiques des États membres, seule une Assemblée européenne composée de parlementaires nationaux et européens élus au suffrage universel a aujourd’hui la légitimité démocratique nécessaire pour en assurer l’orientation et le contrôle. Le projet « T-dem » de traité propose enfin une stratégie pour cette transformation. Plutôt qu’une refonte complète des traités, plus qu’improbable en l’état, il exploite les marges de manœuvre juridique qui ont permis de faire exister un gouvernement économique de fait (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance – TSCG et le mécanisme européen de stabilité - MES) pour faire face à la crise financière en complément et à la marge des traités de l’Union européenne. Il s’agit de montrer que le projet européen n’est pas inscrit « dans le marbre » – pour peu qu’il existe une volonté politique d’en réorienter les termes —, et que la voie d’une démocratisation du gouvernement économique et social de l’Union mérite d’être enfin empruntée. Vous ne vous résolvez pas à laisser l’Europe aux mains des lobbies, de la finance ? Vous voulez que les peuples de l’Europe se réapproprient l’Union ? Alors faites comme moi et surtout Thomas Piketti, signez ce formidable manifeste de l’ESPOIR.

 

Pour la Démocratie et la Justice fiscale en Europe

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • zzz'z zzz’z 22 mai 14:58

    « Repli défensif national »

    Vous avez donc subi une augmentation unioniste européenne offensive, un peu comme les crétins pucés augmentés ?


    • Laulau Laulau 22 mai 15:09

      Thomas Piketti et vous pouvez bien, voter, pétitionner, manifester, l’U.E. s’en tamponne le coquillard. C’est une structure complètement fermée et antidémocratique, rien ne la fera bouger sans violence.


      • Albert123 22 mai 15:30

        « L’Europe ne se réconciliera avec ses citoyens que si elle apporte la preuve concrète qu’elle est capable d’établir une solidarité entre Européen »


        non ça c’est pour l’Euro (la monnaie), et comme les allemands ne seront pas solidaires du reste on sait déjà que c’est plié d’avance,


        pour l’Europe politique (l’UE), la preuve concrète que ce n’est pas viable c’est le sort réservé au résultat du référendum de 2005.

        Quand à Piketty, c’est un Jean Monnet contemporain, proche du PS, qui veut encore nous vendre une autre Europe, ce qui fait le jeu des USA mais dans laquelle le peuple européen n’a pas sa place.

        On va donc laisser ce gauchiste pur jus, dans son coin, où il pourra continuer de baiser le cul des pro atlantistes tout en vantant les mérites d’une Europe sociale qui n’existera jamais.

        les collabos à la sauce PS comme Piketty ou Hamon non merci, on leur laisse les cintrés à la nick conrad.


        • samy Levrai samy Levrai 22 mai 16:43

          En 60 ans il n’y a aucune inflexion, aucun changement, juste de nouveaux traités s’empilant sur les existants, il n’y a jamais eu de changement et il n’y en aura jamais, il suffit juste de savoir de quoi on parle et de ne pas être dans les croyances. Il faut l’unanimité pour changer une virgule aux traités, cela n’est jamais arrivé en 60 ans et cela n’arrivera jamais.


          • Jean S 22 mai 22:12

            Les ministres européens des Finances, réunis vendredi à Bruxelles, ont retiré de la liste noire des paradis fiscaux les îles d’Aruba (Pays-Bas) et de la Barbade (Caraïbes) ainsi que l’archipel des Bermudes (Royaume-Uni).

            Les conseils d’administration des multi-nationales sont garantis de tsunamis de largesses fiscales et de montagnes de subsides publiques dans tous les pays d’Europe.

            Les suppots du FMI sont prèt à vendre les fruits du travail des esclaves que nous sommes à la ghosnisation mafieuse mondiale !

            « arbeit macht frei » ont pu écrire certains au fronton de lieu de tristes mémoires !

            Le travail obligatoire, le travail comme esclavage, le tavail comme contrainte, le tavail non rémunéré à sa juste valeur sont outrages à l’humanité.

            Combien de femmes et d’hommes en Europe en souffrent ?

            Combien sont les suicidés économiques ?

            Pour la majorité le travail n’est qu’une forme de prostitution !

            Quand en Europe, l’ensemble des européens pourront-ils vivre dignement de leur travail ?

            Quand en Europe dans tous les pays verra t-on le travail humain fiscalisé à echelle d’un TVA ?

            Quand verra t-on en Europe une législation uniforme du travail humain commune à tous les pays d’Europe ?

            Quand verra t-on en Europe une juste fiscalisation de tous les acteurs de l’économie ?

            Les libéraux donneraient du travail aux humains ou préfèrent-ils les robots et les machines ?

            Combien de Gilets jaunes sont morts ou handicapés à vie par la police au service de cette ingouvernance ?

            Dans tous les pays d’Europe depuis tant d’années ces libéraux mettent les démocraties en faillite !

            Combien vaut la dette publique des ces ingouvernances en Europe ?

            Est ce qu’ils existent, les démocrates capables de vouloir cela ?

            Votez ! Mais votez opposition à ces libéraux verreux et de cette fausse gauche qui nous ingouvernent !

             


            • zygzornifle zygzornifle 23 mai 08:59

              Casser n’est pas suffisant , il y a plein de Macrons qui voudront la recoller .....


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mai 10:17

                Bonjour,

                .
                François Asselineau, exclu du débat de BFMTV de ce jeudi, dénonce une prise de position politique de la chaîne à son encontre
                https://www.upr.fr/actualite/scandaleux-parti-pris-dans-lorganisation-du-debat-du-23-mai-par-bfmtv/
                .
                Tout aussi surprenant a été de constater l’invitation de M. Philippot, auquel BFMTV accorde ainsi le monopole de défendre la ligne du Frexit devant les téléspectateurs, alors qu’il a été vice-président d’un parti d’extrême droite, en l’occurrence le Front National, pendant cinq ans (2012-2017), qu’il a tenté au cours des dernières semaines de faire alliance, moyennant finance, avec M. Dupont-Aignan, ardent opposant du Frexit, et qu’il s’est finalement allié à M. Barnaba, lui-même à l’origine opposant au Frexit et avocat d’une « autre Europe ».
                .
                « Merci » à la censure du MERDIA « BFM-WC » !!!

                Je vais voter pour l’original par pour le clone.

                .

                FUCK « BFM-WC » !!!


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mai 11:20

                  complément d’information :

                  .
                  Qui est Jean-François Barnaba ou qui se cache d’arrière de faux gilet jaune ?

                  Figure médiatique des Gilets jaunes, Jean-François Barnaba, avait fait parler de lui en décembre 2018 à la suite de révélations de l’Obs. Le fonctionnaire territorial, sans affectation, avait reconnu être payé par la collectivité 2.600 euros net par mois alors qu’il n’exerce plus le moindre emploi depuis 10 ans.

                  https://www.capital.fr/economie-politique/le-gilet-jaune-jean-francois-barnaba-rejoint-florian-philippot-sur-sa-liste-aux-elections-europeennes-1336824


                • Armelle Armelle 23 mai 10:57

                  « Casser l’Europe »

                  Même si l’Europe n’est pas parfaite, cette idée saugrenue de la « casser » décrit assez bien le caractère Français, dans sa prétention débordante à se croire puissant, et pensant toujours disposer d’une suprématie déterminante. ...les restes de nos 30 glorieuses sans doute...

                  Quand on prend conscience de la guerre technologique qui s’engage entre la Chine et les Etats unis, et de constater que pour continuer son évolution, l’Europe elle, ne peut que compter sur l’un ou sur l’autre pour se procurer ce dont elle a besoin en technologie de pointe (car incapable de la développer) ,, ce qui la rend donc inopérante et d’une faiblesse déconcertante dans de potentielles négociations de cet ordre à l’échelle mondiale, je ne vois alors pas bien ce qu’un bout de lopin de terre appelé France, habité par des « has-been » oisifs, pourrait bien faire pour ne pas retomber à l’âge de pierre ou devenir le Bangladesh d’une de ces deux puissances...car si les Etats unis sont « nos amis » depuis 1918, cette amitié ne figure certainement pas dans les priorités de Trump...

                  Ca me rappelle l’état d’un Sarkosy en conférence de presse, que l’on avait dit être bourré à l’issue d’une entrevue avec Poutine, en fait il n’était pas bourré, Poutine lui avait simplement rappelé avec réalisme et sans ménagement, l’insignifiante importance de ce petit bout de terre en Europe...Autrement dit, ferme donc ton clapet et reste à la place qui te revient...

                  Cessons enfin d’être prétentieux et débile, nous avons besoin des autres et c’est comme ça, il faudra composer, nous n’avons guère le choix, donc la changer et non la casser...


                  • Drugar Drugar 23 mai 11:51

                    Vous constatez que l’UE ne fonctionne pas du tout et est anti-démocratique, anti-sociale et se résume, en fait, à une pseudo-coopération économique de façade perdant/perdant pour la quasi-totalité de ses membres, exception faite de l’Allemagne (et encore, c’est à voir...). Les grands gagnant sont en fait les multinationales voraces ayant leur succursale de lobbying à Bruxelles ainsi que les gouvernant et politiques corrompus qui leurs servent la soupe.

                    Vous constatez que la règle de l’unanimité empêche, de fait, toute modification. l’examen du fonctionnement de l’UE depuis des dizaines d’années corrobore d’ailleurs ce constat.

                    Que vous souhaitiez la création de cette assemblée européenne (T-Dem), pourquoi pas. Mais, même si cette assemblée peut avoir la légitimité démocratique, elle n’a aucun droit d’ingérence dans le fonctionnement de l’UE et ne pourra donc en rien contrecarrer les problématiques lourdes posées par l’UE.

                    Donc, dans ce cas, pourquoi ne pas d’abord quitter proprement l’UE par l’article 50, avant de recréer des coopérations et autres traités gagnant/gagnant ensuite ? Pourquoi vouloir mordicus rester dans cette prison des peuples ?

                    Que risque-t-on, nom d’une pipe, à quitter cette structure hautement nuisible qu’est l’UE ? Que la France et les français se portent beaucoup mieux libérer de ce carcan ? Que nous retrouvions notre capacité souveraine à prendre des décisions communes et a décider de notre avenir ? Que l’économie tourne beaucoup mieux débarrassée de cette sangsue qui nous pompe jusqu’à la moelle ? Que nous puissions renouer des partenariats avec l’ensemble des pays du monde qui le veulent ? Que la France retrouve un rayonnement internationale qu’elle avait en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU ? Je suis prêt à prendre ses « risques » et à me libérer. Pourquoi pas vous ?

                    UPR.fr


                    • julius 1ER 23 mai 14:58

                      Vous constatez que l’UE ne fonctionne pas du tout et est anti-démocratique, anti-sociale et se résume

                      @Drugar

                      c’est toujours drôle ce genre d’énoncé car bien sûr le monde dans lequel on vit les entreprises où l’on bosse sont des modèles de Démocratie et ne sont pas anti-sociales ....
                      t’es quoi un extra-terrestre où tu abuses de la fumette ????


                    • Ouam Ouam 23 mai 15:42

                      @ Monarc 1ER
                       
                      "Vous constatez que l’UE ne fonctionne pas du tout et est anti-démocratique, anti-sociale et se résume, en fait, à une pseudo-coopération économique de façade perdant/perdant pour la quasi-totalité de ses membres, exception faite de l’Allemagne (et encore, c’est à voir...). Les grands gagnant sont en fait les multinationales voraces ayant leur succursale de lobbying à Bruxelles ainsi que les gouvernant et politiques corrompus qui leurs servent la soupe.

                      « 
                       
                       »t’es quoi un extra-terrestre où tu abuses de la fumette ????

                      "
                       
                      Je suis ravi d’apprendre que Drugar se trompe sur ce point en ayant consommé des substances hallucinatoires
                       
                      Les lecteurs jugeronts.


                    • Drugar Drugar 23 mai 16:53

                      @julius 1ER
                      " le monde dans lequel on vit les entreprises où l’on bosse sont des modèles de Démocratie et ne sont pas anti-sociales ....

                      « 
                      Aie-je dit le contraire ? Si vous aviez bien lu, vous auriez vu que je parle de »multinationales voraces", ce qui ne ramène certainement pas un modèle sociale et démocratique de la part de ces entités ...
                      Mais il faut bien un environnement propice au développement de ces multinationales vorace afin qu’elle se gavent. Pour les trolls, par exemple, il faut marécage bien boueux et bien puant pour qu’ils se sentent bien. Si on lui retire son marécage, ça ne le tue pas, mais ça l’affaiblit et il est donc plus facile à combattre.

                      Pour les multinationales voraces et prédatrices, sur notre continent, le marécage, c’est l’UE...


                    • zygzornifle zygzornifle 23 mai 12:13

                      Non seulement il faut la casser mais aussi la castrer quelle ne se reproduise pas en douce ....


                      • julius 1ER 23 mai 14:54

                        Le monde est là, l’Europe est là, aussi le repli sur soi ne peut mener nulle part, c’est juste un vrai mensonge que de prétendre le contraire ....

                        ce nombrilisme franco-français qui veut faire croire que les autres sont des sous-produits comme s’ils étaient sous développés et que seule la France aurait eu la lumière à tous les étages, c’est juste affligeant comme si l’on ne pouvait pas déléguer à d’autres pays une part de sa souveraineté pour ne prendre que l’exemple des frontières lorsque l’on voit le nombre de partis vouloir remettre des frontières ...

                        c’est soit un grand déni soit un grand défaut d’altérité car les autres pays l’ont prouvé ils peuvent faire les choses aussi bien que nous,.....

                        il faut quand-même un jour devenir adulte et penser que l’on est sur le même paquebot et que sauter du bateau en marche ne réglera rien si ce n’est reporter aux calendes grecques les urgences du moment et des urgences il y en a de nombreuses, la pollution, les modes de transport le développement durable, etc....

                        revenir aux états-nation dans les conditions actuelles, c’est remettre en place des accords bilatéraux avec chacun des pays qui composent l’Europe ... bonjour le labeur et bonjour le facteur temps car ce serait un travail gigantesque, je doute que les « bras cassés » du genre Philipot, Assholineau, Dupont gnan-gnan aient le temps de voir çà de leur vivant ....ce sont juste des pompiers pyromanes !!!!

                        et qui plus est les gros prédateurs tels la Chine, les US, l’Inde ou la Russie vont se régaler à négocier séparément avec chaque pays ( quel poids économique peuvent -ils revendiquer ?????

                        sous-réserve bien sùr que le Frexit signe la fin de l’Europe rien n’est moins sûr ???? de plus avec un changement de monnaie çà va tanguer dur et là la seule certitude c’est que les moins aisés qui soutiennent ce genre de fable vont sérieusement morfler ..... ils pourront toujours pleurer mais là pour le coup il ne restera que les yeux pour çà et ce dans l’indifférence générale, çà c’est une vraie certitude !!!!


                        • Ouam Ouam 23 mai 15:35

                          @julius 1ER
                          J’suis mdr ^^
                          Il y en a...
                          meme fouettés jusqu’a sang arriveront à t’expliquer que c’est bon pour la circulation sanguine ^^

                          Pour le Brexit, p ex on se rappelle bien les prophéties des mondialistes qui nous expliquiaient déja à l’époque que les « geuxs » allaient sucer des caillouxs.
                          Tu nous crois aculturés à ce point pour l’avoir oublié ?

                          Ca va tellement mal en GB que les Anglais, peuple masochoiste est soumis par exellence, l’histoire contemporaine nous l’ayant démontré
                          que lors du future vote, c’est le parti du Brexit des élections européennes qui est LARGEMENT en tete.
                           
                          Frankeinten ? ou ... tour de Babel ? ou peut etre un masochisme profond
                          Ou un conteur maybe ? smiley


                        • julius 1ER 24 mai 16:00

                          @Ouam
                          eh man ... on en est où avec ton Brexit , ???
                          les élites se sont rendus compte que le Brexit allait faire exploser le RU, c’est pour çà qu’ils ne savent plus quoi faire et tergiversent parceque si les brits avaient eu quelque chose à gagner il y a déjà longtemps qu’ils seraient sortis de l’UE !!!!
                          alors fais-moi rire Ouam !!!


                        • baldis30 24 mai 10:30

                          Qu’est-ce donc l’Europe aujourd’hui  ? Sinon une entreprise stalino-hitlérienne ou hitléro-stalinienne selon les goûts :

                          une poignée de personnes désignés, non élus, dotés de tous les pouvoirs, responsables devant personne et ne rendant compte qu’à eux-mêmes... !

                           Si ce n’est pas la définition exacte de l’hitléro-stalinisme (ou hitléro-stalininsme selon les goûts) qu’est-ce donc !

                           On peut arguer qu’elle serait plutôt franquo-mussolinienne ( ou bénito-franquiste selon les goûts) , cela ne change que la nature du climat  : continental ou méditerranéen !

                          En mettant la charrue avant les bœufs, l’Europe prépare avec soin une WWIII qui verra l’usage interne à l’Europe des armes nucléaires voire pire !

                          ça ne fonctionna pas très bien à six alors on en mit trois de plus, puis trois encore, plus quelques autres pour arriver à 28.....

                          Comme les apprentis cuisiniers qui ratent une mayonnaise .... et un œuf de plus, et trois de plus, .... et le dernier œuf qui ne veut pas se mélanger ... un peu de vinaigre, ... de l’huile ( frelatée de lobbyistes ...) dans les rouages....

                          Echec  : alors essayer le jus de cornichons ( alias vote européen par des peuples gavés de cucurbitacées).

                          Laisser reposer : après le vinaigre et les cornichons, un peu de poudre à canons battez le rappel ..... ça ne prend toujours pas .... ? alors préparez les cimetières !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès