• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CATALOGNE : il faut condamner les mesures fascisantes de Rajoy et du (...)

CATALOGNE : il faut condamner les mesures fascisantes de Rajoy et du PSOE

Sans surprises, avec le soutien de Macron et de l'Union Européenne, la droite au pouvoir en Espagne a choisi la voie de la force et de la répression en Catalogne. Chacun peut également observer que l'Union Européenne qui en même temps qu'elle fait tout pour provoquer le morcellement des états dans une balkanisation visant à mettre en concurrence tous contre tous afin de divisier pour mieux régner n'a rien à redire ici lorsque des libertés fondamentales sont attaquées.

Dans un communiqué, les communistes français appellent à condamner sans réservers les mesures fascisantes de Rajoy et du PSOE, et à dénoncer l'action de Macron et de l'Union Européenne qui toujours visent et frappent les peuples

On peut avoir les plus grands doutes – et c’est notre cas – sur le pseudo indépendantisme de la bourgeoisie catalane et sur le risque qu’elle prend d’engager la balkanisation de l’Espagne et d’autres pays européens sans même poser la question de l’émancipation de la Catalogne et du reste de l’Espagne de la très dictatoriale Union Européenne supranationale du capital.

Pour autant, la méthode choisie par Rajoy avec l’appui du Psoe, pour priver les Catalans de leurs institutions et réprimer leurs élus, rappelle les heures sombres du franquisme.

Le PRCF condamne donc avec force les mesures brutales édictées par Rajoy avec le soutien du grand democrate Macron.
Lequel a de plus en plus raison de déclarer, comme il vient de le faire en Guyane, et comme le confirme la répression policière engagée contre le mouvement populaire de Guyane, qu’il “n’est pas le Père Noël “. En effet, “Père Fouettard” conviendrait beaucoup mieux pour décrire Macron et les autres dirigeants de ‘UE qui se permettent actuellement de donner des leçons de démocratie à la République bolivarienne du Venezuela…

Georges GASTAUD porte parole du PRCF

 

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/catalogne-prcf-condamne-mesures-fascisantes-de-rajoy-psoe/


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • MagicBuster 30 octobre 2017 17:08

    En tant qu’italien, je déclare les baléares libres ?!


    • Christ Roi Christ Roi 31 octobre 2017 08:57

      Vive la Corse libre !


    • Christ Roi Christ Roi 31 octobre 2017 08:57

      Vive la Bretagne libre !


    • Christ Roi Christ Roi 31 octobre 2017 08:58

      Vive la Savoie libre !


    • Christ Roi Christ Roi 31 octobre 2017 08:58

      Vive l’Alsace libre !


    • Christ Roi Christ Roi 31 octobre 2017 08:59

      A mort la France. Vive les entreprises multinationales libres !


    • alkoussekousse alkoussekousse 30 octobre 2017 17:18

      Pouah, un communiste qui soutient le nationalisme catalan ! On aura tout vu. Les communistes sont devenus les suppôts de l’impérialisme américains, de la domination nazillarde des Allemands, de la destruction des nations pluri-ethniques et de l’oligarchie euro-atlantiste. Arrière voyous !


      • PRCF PRCF 30 octobre 2017 19:31

        @alkoussekousse

        Le PRCF ne soutient pas le nationalisme catalan, ni aucun nationalisme

        Vous retrouverez toutes les analyses et propositions des communistes ici

        https://www.initiative-communiste.fr/tag/catalogne/


      • baldis30 31 octobre 2017 13:41

        @PRCF
        bonjour,

        le soutien que vous apportez dément complètement votre engagement ...

        La Catalogne s’est placée dans une belle m...... Les entreprises migrent et compte tenu du chômage trouveront du personnel ailleurs, comme ils veulent, quand ils veulent .... et tout catalan qui postulera à un emploi recevra une réponse polie ... et peut-être bien tournée sur le plan politique ....

        cela me fait penser à toutes les réformes de structures dans les entreprises : elles aboutissent toutes à ce que les profiteurs soient essentiellement ceux qui les ont mises en œuvre pour leur seul bien ... et le plus souvent pour leur EGO plus que pour leurs finances ( en ce point d’EGO l’analyse marxiste déraille totalement !)

        L.C.


      • McGurk McGurk 30 octobre 2017 17:38

        * "Sans surprises, avec le soutien de Macron et de l’Union Européenne, la droite au pouvoir en Espagne a choisi la voie de la force et de la répression en Catalogne."

        Première phrase, première connerie.

        L’auteur n’a de toute évidence pas connaissance des faits et crée des sujets simplement pour protester. Tout simplement pitoyable.


        • Franck Einstein Franck Einstein 30 octobre 2017 17:43

           
           
          L’histoire se répète toujours une deuxième fois de façon comique a dit un célèbre marxiste.
           
          La guignolerie surjouée de la gôôôche, tous des sacs de farine sans cravate
           
          L’auteur devrait écrire dans « Le Merdia » où faire le comique chez Bolloré avec Garrido... smiley
           


          • Alren Alren 30 octobre 2017 17:54

            ÇA, FALLAIT PAS S’ATTENDRE À DES COMMENTAIRES INTELLIGENTS DE LA PART DES ANTICOMMUNISTES VISCÉRAUX (VISCÉRAUX : QUI PENSENT AVEC LEURS TRIPES À DÉFAUT DE CERVEAU) !


            • PRCF PRCF 30 octobre 2017 19:36

              @Alren

              On sait tous ce qui sort au bout des tripes smiley


            • JL JL 31 octobre 2017 09:23

              @Alren
               
               je ne suis pas anticommuniste, loin s’en faut, mais je désapprouve cet article.
               
               Voir mon commentaire précédent.


            • Petit Lait 31 octobre 2017 10:03

              @Alren,


              Je me demande bien où est l’intelligence de votre propre commentaire... Dans le fait qu’il soit écrit en majuscule ? 

              A n’en pas douter que si le gouvernement espagnole avait été de gauche, cet article aurait été élogieux à son égard. 

              Vous n’êtes là que dans la posture gauche/droite au détriment de tout argumentaire et tout réflexion. Et vous venez parler d’intelligence... 

            • Montdragon Montdragon 30 octobre 2017 17:58

              Merde le PC new look mange le cul au vieux Soros.


              • gardiole 30 octobre 2017 18:18

                "...l’Union Européenne qui en même temps qu’elle fait tout pour provoquer le morcellement des états dans une balkanisation visant à mettre en concurrence tous contre tous afin de diviser pour mieux régner n’a rien à redire ici lorsque des libertés fondamentales sont attaquées."
                Donc, l’UE favorise le morcellement des Etats mais défavorise le morcellement des Etats. J’ai bien compris ?

                Et les autres Espagnols, ils comptent pour de la m... ? L’indépendance de la Catalogne impacterait l’ensemble de l’Espagne. Il serait légitime que les autres Espagnols soient consultés à son sujet.


                • PRCF PRCF 30 octobre 2017 19:07

                  @gardiole
                  Diviser pour mieux écraser. Voila le mot d’ordre de l’UE. Des peuples et de leurs avis, l’UE, Macron, Rajoy, ils n’en ont rien à faire.

                  Le PRCF n’appelle pas ici à une prise de partie dans une affaire qui concernent les peuples d’Espagne, mais simplement à la plus élémentaire mobilisation lorsque des libertés fondamentales sont attaquées.


                • Franck Einstein Franck Einstein 30 octobre 2017 19:23

                  @PRCF
                   
                   
                  Multiethniquer et régner
                   
                  Détruire les substrats historiques des communautés a dit un certain Coudenhove-Kalergi ...
                   
                  Le cosmopolitisme pire des capitalismes a dit Cogniot...
                   
                  Mais bon, de toutes façon la faucille a été changé en croissant, le marteau en bite et le rouge en arc en ciel depuis les années 80...
                   
                  Oui nanifier l’état, comme ça il n’y aura plus d’état et la révolution... Vous ferez la révolution dans le conseil d’administration de Goldman-Sachs ... la gôôôche.... smiley
                   


                • McGurk McGurk 30 octobre 2017 19:40

                  @PRCF

                  Contrairement à Macron, Rajoy a toujours appelé à l’unité.


                • PRCF PRCF 30 octobre 2017 19:40

                  @Franck Einstein

                  le PRCF a été le premier en France à dénoncer l’euro balkanisation des Etats Nations impulsée par l’Union Européenne des régions, résurgeance des féodalismes.

                  Bref, votre critique n’a pas de sens. Faut il rappeler que les premiers soutient des communautaristes et autres ethniciste, de la ligue du nord au vlaams belang qui ne sont d’ailleurs pas les dernier à vouloir démanteller et faire exploser la France c’est anti patriotes de l’extrême droite et du FN ?

                  https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/le-pseudo-patriotisme-de-marine-le-pen/


                • Franck Einstein Franck Einstein 30 octobre 2017 23:32

                  @PRCF
                  Vous me rappelez le NPA qui voulait des musulmans des banlieues comme prolétariat de rechange.
                  Vous savez, votre branlette idéologique « occidentale » ne pèse pas lourd face à une civilisation, une histoire de siècles de conquêtes et de défaites, des martyrs faces au dictaures, 7 ans de guerre acharnée face aux grandes armées de l’Occident etc.
                  En fait c’est une prétention de bobo petit blanc. Caresser des hamster pour déradicaliser.
                   
                  La gôôôche = du titi rouge à l’hacienda des Séouds.

                  Quand Lénine dit « la haine des nation est l’internationalisme des imbéciles » ’et à son époque = peuples) et quand Engels dénonce l’immigration irlandaise, mais surtout quand Marx du fond européen mixte du logs grecque, des communauté germaniques et de la chrétienté primitive, etc... vous avez remplacez cela par le supermarché, la burqa, la mode islamique, le grand remplacement.
                   
                  Mais surtout, le matérialisme vous parlera de la solidarité de la parentèle en ethnobiologisme.
                   
                  sociobiologisme. 1970 Hamilton et Price

                  « Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs (des colonies d’amibes en lutte antibiotique aux mammifères). Les insectes qui partagent la même reine forment la même société. La sélection naturelle et la société agissent donc réciproquement génétiquement... »
                   
                  Quand Sombart dit que l’Amérique ne sera jamais socialiste, il sait pourquoi... en 1906.

                  En 2006 « Combattre les inégalités et la pauvreté. Les États-Unis face à l’Europe »,
                  le directeur de la recherche économique de Harvard, Alberto Alesina, et son collège Edward Glaeser montrent
                   
                  « la relation fondamentale entre fragmentation raciale et dépenses sociales en pourcentage de PIB »indiquant que plus un pays est fragmenté « racialement », moins les dépenses sociales sont élevées.
                   
                  TAFTA = US + USbis
                   
                  Etvous la pseudo gôôôche y avez travaillez joyeusement, alors la régression c’est aussi du matérialisme historique :
                   

                   « Là vivaient des masses qui n’avaient pas la moindre notion du sens de la patria, la plus vague idée de responsabilité envers une communauté partagée par tous et nettement délimitée. C’était le problème de la « ceinture de population mêlées », de la Baltique à l’Adriatique. Le nationalisme tribal naquit de ce climat de déracinement. »
                   
                  « Le racisme ne s’interprète nullement comme une pathologie du nationalisme, mais au contraire comme une idéologie ayant pour but de fournir un « ersatz de nation » à une époque où s’annonce déjà la crise ou le déclin de l’Etat national. Le racisme fournit la base idéologique la plus adaptée pour faire tenir ensemble une masse déracinée d’individus atomisés, privés de liens sociaux par la désagrégation des structures organiques et des solidarités traditionnelles induite par la modernité. C’est cette masse déracinée qui va fournir le terreau des totalitarismes, avec leur volonté de « mobilisation totale », d’arrêt de l’histoire et de création d’un « homme nouveau » L’impérialisme va alors de pair avec le racisme. »
                   
                  Les contre-réforme sont toujours plus enragées que les réformes, c’est la disymétie de la justice humaine, le ressentiment
                   
                  Quand le souchien n’a plus qu’un papier cul d’identité, moins valable que le reçu d’une mafia, il apprend la haine, la conscience de classe du déclassé, doublé de la conscience raciale, territoriale, et de aa descendance déchue, c.a.d du grand remplacemenent, les instincts matérialistes de tout mammifère...
                   
                  En fait vous la gooche, vous n’êtes pas des marxistes, car sous la structure de production existe l’infra-structure indispensable à la communauté, les sitten de Hegel, les mœurs, la culture, l’Histoire commune le peuple, la ressemblance etc...
                   
                  Les islandais ont foutu les bankster en taule ... ils sont tous cousins.
                   
                  On vous remercie de nous apprendre la naine, c’est le moteur de l’Histoire.


                • Franck Einstein Franck Einstein 30 octobre 2017 23:52

                  @PRCF
                   
                  Vous les pseudo cadors du marxisme, Soros, Rothschild et Krupp vous a baisé en vous faisant confondre valeurs individuelles de « la bourgeoisie idéalisée » et concept de l’éthique sociale commune.
                  Fallait lire la Question juive sur les droits de l’homme et l’idéologie allemande sur la vertu abstaraite luniverselle , forcément de plus en plus individuelle car mondialisée.
                   
                  Le libéral libertaire vous a fait prendre supranationalisme (UE, gouvernasse mondiale) où même anationalisme (oligarchie) pour l’internationalisme, la charrue avant les boeufs.

                   
                  Marx disait « il ne faut jamais céder à une injonction morale » ... vous vous vautré dans la masturbation charitable facile et crétine ... comme la bobo Chanel milliardaire qui jette des biberons aux zodiacs depuis son yacht ! (si ... si) Quelle déchéance de la pensée communiste ! Les nouvelles dames patronnesses ...
                   
                  Et même les anarchistes savent que la charité est un piège, l’arme du prêtre de la féodalité, du juge de la bourgeoisie dit Kroptokine dans sa morale, la traite négrière sainteté du mondialiste ...
                   
                  Et vous voudriez qu’on rejoigne le Parti Crétin ?
                   

                   
                   


                • JMBerniolles 30 octobre 2017 20:50
                  * La première chose qu’il faut rappeler est que l’indépendance proposée aux catalans n’en et pas une, puisque c’est au contraire une dépendance directe de Bruxelles. D’ailleurs Puigdemont vient de filer à Bruxelles pour avoir l’appui des instances européennes ’non démocratiques faut-il le rappeler au PCRF’. Cette dépendance se ferait dans le cadre d’une Europe des traités démembrées sur la base de régions. Ce qui signifie un passage à une Europe fédérale au pouvoir éloigné des peuples et fonctionnant sur un mode autoritaire. Pour le système cette solution n’est pas encore mure. Y aller trop vite conduirait peut-être à un sursaut des peuples.

                  * Cette indépendance se propose sur le thème sous jacent de catalans supérieurs aux espagnols. Voir l’argument sur le meilleur PIB relatif de la Catalogne qui n’est même pas analysé correctement (beaucoup de compagnies et de sociétés espagnols ont leur siège à Barcelone (c’est le cas de l’organisation internationale ITER par exemple). 

                  * implicitement (ce n’est évidemment pas formulé par les indépendantistes) la Catalogne indépendante resterait dans l’Euro, démarrerait avec une dette conséquente et on ne voit pas en quoi, dans ces conditions, elle ferait mieux que la Grèce.

                  * La Catalogne serait dirigée par des mouvements indépendantistes largement infiltrés par des intérêts étrangers : l’open society de Soros notamment comme l’a révélé un quotidien national catalan, La Vanguardia. Pour ces intérêts c’est l’occasion de créer les chaos qu’ils affectionnent en Europe de l’ouest.

                  * C’est maintenant un discours formaté dans ce qui se réclame de la gauche, ou de la gauche de la gauche parce que cette grande idée socialiste a été tellement trahie qu’elle n’est plus crédible, malheureusement, ce qui ne veut pas dire non plus qu’elle est morte, de faire appel à la démocratie à tout bout de champ (elle ferait mieux de se l’appliquer à elle-même quand on voit un Pierre Laurent et sa clique s’accrocher à leur pouvoir, notamment par le biais d’élections contrôlées aux instances dirigeantes) et traiter de fasciste tout ce qui ne lui convient pas. Le fascisme correspond à des idées, des objectifs et des méthodes bien définis. Il y a des mouvements dans l’orbite du pouvoir à Kiev qui peuvent être qualifiés de fascistes. Le gouvernement espagnol applique sa constitution, il représente aussi une opinion qui est à peu près majoritaire, il propose une autonomie élargie, des élections pour un nouveau parlement, ce qui me parait juste compte tenu des méthodes des indépendantistes. Tout cela est très loin du fascisme. Il y a eu certainement une répression policière musclée, qui a été instrumentalisée. Heureusement le scénario Maidan, ou Bengazi ou Hama en Syrie, avec des tirs de mercenaires sur la foule et les policiers n’a pas été mis en œuvre.

                  * L"Allemagne ne veut pas d’une Espagne morcelée. Donc Bruxelles et Macron s’alignent. Il n’y aura pas de Catalogne indépendante. 



                  • Onecinikiou 31 octobre 2017 00:25

                    @JMBerniolles


                    Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que l’indépendance de la Catalogne et plus globalement la régionalisation du continent - autrement dit l’affaiblissement par la désunion, la désintégration, des Etats-Nations européens - est dans l’objectif et intérêts de l’oligarchie européiste.

                    Ses agents ne peuvent pas le dire trop fort ni publiquement, mais je serais étonné si à l’avenir, et peut-être plus tôt qu’on ne le croit, ils prendront partie pour les indépendantistes, sous couvert de défense des droits des minorités et/ou de la dénonciation de la violence qui sera nécessairement entreprise pour ramener l’ordre par les pouvoirs centraux. C’est cousu de fil blanc.

                    Et il n’y a que les habituels gogos gauchistes du type PRCF qui, sous couvert des meilleures intentions moralisatrices qui préparent les pires désillusions, pour cautionner ce stratagème.

                    A la vérité, ce que ces évènements montrent est qu’il faut souvent se déterminer non sur des principes intellectuels ou moraux, mais essentiellement sur ses intérêts bien compris.

                    Dans cette affaire, sachant que nous ne sommes ni Espagnol ni Catalan, la question est : d’un point de vue français, qu’elle est l’intérêt supérieur de la France et des Français ? Mon avis est que leur intérêt est de s’opposer, et à tout le moins de ne pas cautionner, l’indépendantisme, au risque de s’exposer à notre tour demain à la sédition de régions et territoires français. Et donc à la dissolution de la France et de la République.

                    À contrario, d’un point de vue français toujours, géopolitique et de l’équilibre des forces, il était dans notre intérêt de soutenir l’annexion de la Crimée par la Russie. Et pour ces mêmes raisons de s’opposer (et de ne pas reconnaître le cas échéant) l’indépendance du Kosovo.

                    En réalité les premiers principes à respecter en géopolitique, c’est le réalisme et le pragmatisme, gages d’adaptabilité aux événements. Gages de survie, in fine. A mille lieux du bougli boulga gauchiste, sans cohérence aucune.

                  • PRCF PRCF 31 octobre 2017 11:23

                    @JMBerniolles

                    1 2 et 3) ce n’est pas la peine de le rappeler au PRCF qui est ’lun des rares mouvement politique a expliquer que le soit disant indépendantisme de Puigdmont mais vrai européeisme n’en est pas un. Et cela le PRCF a eu l’occasion de l’écrire bien avant le referendum

                    lire par exemple cette alerte du PRCF datant de 2013 : https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/refuser-leuro-balkanisation-des-nations-deurope/

                    5°) oui les méthodes de Rajoy sont violentes et autoritaires. Oui il y a bien violation des droits démocratiques élémentaires, en Catalogne et en Espagne. S’agit il de fascisme ? le PRCF n’a jamais dit ni écrit cela, mais dénonce un processus de fascisation en cours, c’est à dire d’une dérive autoritaire et anti populaire en cours.

                    6°) Après le Brexit, oui l’Allemagne ne veut pas d’un nouveau choc en Union Européenne à cours terme. Il demeure que l’Union Européenne subventionne et encourage les régionalisme et pousse les feux d’une Europe des Régions alimentant tous les régionalisme pouvant morceler et affaiblir les Etats, diviser les Nations.


                  • JMBerniolles 31 octobre 2017 20:35
                    @PRCF

                    Votre point 5 )  C’est bien vous qui parlez de méthodes fascisantes de Rajoy.
                    D’abord vous personnalisez alors que Rajoy est le chef de l’exécutif, élu, garant de la Constitution.
                    Il maintient l’intégrité de l’Espagne ce qui est du plus haut intérêt pour le peuple espagnol. Il semble avoir fait les choses dans les règles. Il a en même temps proposé la négociation et l’élargissement de l’autonomie. 

                    C’est un gouvernement qui applique une politique néo libérale qui conduit l’Espagne à la faillite. C’est une chose entendue et je ne partage pas du tout cette option politique.

                    Mais une alternative anti libérale ou socialiste a besoin d’une Espagne disposant de toutes ses capacités. C’est impératif, parce qu’un gouvernement socialiste qui doit faire face à un crise économique est en grand péril.

                    En parlant de méthodes autoritaires, ce sont bien les indépendantistes qui ont imposé le catalan dans l’enseignement à tous les niveaux. On remplace une langue quasiment universelle (la plus parlée aux USA je crois notamment) par une langue confidentielle qui n’est pas très proche de l’espagnol de plus. Bel exemple d’autoritarisme imbécile. Les indépendantistes ont aussi déclaré qu’ils étaient majoritaire. Cela me parait très loin d’être établi.

                    Vous parlez de démocratie en général. La Démocratie pour exister ne doit pas être une notion abstraite. Concrètement un Référendum est très rarement démocratique : on pose une question orientée, ou bien les électeurs sont dépassés par le problème liée à la question (si on fait en France un référendum sur l’énergie on va avoir un festival de démagogie et les électeurs seront manipulés), et bien d’autres manipulations.

                    L’ « indépendance » peut aussi être manipulée de l’extérieur. C’est le cas aux Kurdistan irakien et syrien. Cela a été le cas au Kosovo où l’on a aussi pratiqué le nettoyage ethnique.... 


                  • simplesanstete 30 octobre 2017 20:50

                    AH.....je n’en peux + de ce fourbi marxiste qui défend les minorités tjrs opprimés. SOS Oppression ! Cocu un jour, cocu tjrs, point beurre.


                    • pipiou 30 octobre 2017 21:24

                      Les heures sombres du franquisme ? Vous rigolez !

                      C’est carrément le nazisme, les camps de concentration et les exécutions sommaires fleurissent en Catalogne, c’est l’évidence.

                      Non le PRCF est carrément en phase de décomposition avancée à annoner « fascisme » à chaque début de phrase.


                      • covadonga*722 covadonga*722 30 octobre 2017 23:23

                        yep , savez vous que le PRCF se réunit toujours place du colonel Fabien 


                        si si il tient son assemblée plénière dans la sanisette Decaux qui est sur le place 

                        • Onecinikiou 31 octobre 2017 00:30

                          @covadonga*722


                          Merde on m’avait dit que c’était sous l’Abribus du Bd de la Villette... !

                        • baldis30 31 octobre 2017 13:44

                          @Onecinikiou
                          bonjour,

                          abribus : trop de vent, exposé à la pluie ... mauvaise analyse climatique de votre part  smiley


                        • francois 31 octobre 2017 09:01

                          Quand l’indépendance est planifiée comme une kermess ça foire. Puidgtruc devrait aller se cacher à Ibiza.


                          PRCF faut revenir sur terre.

                          • baldis30 31 octobre 2017 13:48

                            @francois
                            « Puidgtruc devrait aller se cacher à Ibiza. »

                            pas du tout ... d’abord cela pourrait gêner les touristes ... il y a un lieu bien plus adéquat :

                            A Lyon .........................dans l’un des petits théâtres de rues où l’on représente les marionnettes !


                          • JL JL 31 octobre 2017 09:19

                            ’’Sans surprises, avec le soutien de Macron et de l’Union Européenne, la droite au pouvoir en Espagne a choisi la voie de la force et de la répression en Catalogne.’’

                            Ah oui ? Et c’est sans doute pour ça que le gouvernement indépendantiste auto-proclamé de catalogne, avec son chef de file s’est exilé à Bruxelles ?
                             
                              smiley
                             
                             Je crois qu’on nous manipule : au travers du cas de la Catalogne, les manipulateurs tenteraient de pousser les peuples des États-nations à prendre parti pour les indépendantistes ; après ce sera un jeu d’enfant de pousser d’autres régions à faire de même dans le but évident de démanteler les États-nations.


                            • JL JL 31 octobre 2017 14:06

                              Même s’il n’y a pas d’accords d’extradition entre la Belgique et l’Espagne, l’appartenance commune à une même supranationalité devrait en tenir lieu, non ?
                               
                               Or il semble que Puidgemont et sa clique soient bien partis pour y jouer les réfugiés politiques !


                            • Attilax Attilax 31 octobre 2017 10:11

                              Allons bon, voilà autre chose. Après avoir soutenu l’europeiste JLM malgré leur soit-disant volonté de frexit, voilà maintenant que le PRCF soutient les autonomistes catalans ! Donc j’imagine aussi les Lombards, les Vénètes, les corses, les basques, etc ? Donc les eurorégions... On est loin du PC résistant qui s’alliait avec De Gaulle pour sauver le pays !


                              Vous affirmez vouloir la restauration et l’indépendance de l’état français et en même temps le démantèlement de l’Espagne, au nom de valeurs totalement opposées ? Ce n’est même plus de l’incohérence, c’est de la schizophrénie !

                              • PRCF PRCF 31 octobre 2017 11:28

                                @Attilax
                                Mais quel contresens  !

                                Le PRCF est le seul mouvement à s’être exprimé de façon constante contre l’euro balkanisation de l’Europe.
                                https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/refuser-leuro-balkanisation-des-nations-deurope/

                                Cela ne doit pas empécher cependant de dénoncer des agissements autoritaires, brutaux, violents et antidémocratiques, tels que ceux de Rajoy, soutenus par Macron.

                                Par ailleurs, le PRCF fait toutes confiance aux communistes des peuples d’Espagne pour décider pour eux même et n’a pas la prétention d’intervenir à leur place.


                              • Attilax Attilax 31 octobre 2017 12:32

                                @PRCF

                                Ben voyons ! « On n’est pas pour l’indépendance de la Catalogne, mais on les soutient face à l’Espagne » c’est grosso-modo ce que vous me répondez, et vraiment vous ne voyez pas le contresens ? C’est une blague, de la mauvaise foi ou juste de l’aveuglement ?
                                Votre sens de l’état ne peut être à géométrie variable, selon que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir. Cautionner Tsipras qui a fait l’inverse de ce qui était espéré tout en condamnant Rajoy qui, tout nostalgique du franquisme qu’il soit, combat justement contre la balkanisation de son pays, c’est contre-productif, surtout quand on prétend prôner l’inverse ! Comprenons-nous, Rajoy n’est pas mon ami, il ne m’est pas plus sympathique qu’à vous, mais force est de reconnaître que sur ce coup, même si les méthodes autoritaire de Madrid sont inacceptables, les autonomistes catalans ont fait n’importe quoi, et en plus pour échapper à la solidarité nationale ! Pas bien joli de défendre ça pour un communiste, non ? Je vous lisais avec intérêt il y a encore un an, mais pour des raisons purement idéologiques vos choix se révèlent en oppositions à vos objectifs, à chaque fois, ce qui décrédibilise vos analyses pourtant assez justes sur le fond. L’éternel clivage droite/gauche efface les priorités qui devraient nous rassembler, c’est lamentable car il y a un bail que nous n’en sommes plus là. Et je vous dis ça alors que sur le papier, je partage la plupart de vos conclusions, que ce soit sur l’UE ou sur le pays, en dehors du caractère communiste de votre mouvement auquel je n’adhère pas, ce qui ne m’empêche pas d’avoir certaines sympathies et de partager des combats avec vous. Partager des combats, on peut le faire sans être du même bord politique, vous savez...

                              • taktak 31 octobre 2017 14:14

                                @Attilax
                                Là vous êtes à coté de la place et pvous pretez au PRCF des propos qui ne sont pas les siens

                                1°) le PRCF est très clair et se positionne contre la balkanisation des Etats sous l’égide de l’Union Européenne. Il a été très clair sur la question catalane, commelombarde etc... Il n’y a aucun doute à ce sujet.

                                2°) Le PRCF s’est opposé à Tsypras dès avant son élection : il a été le seul mouvement politique à dire que Tsypras n’appliquerait pas son programme puisqu’il refusait de sortir de l’UE et donc continuerait à appliquer les ordres de Bruxelles. Les faits ont donné 100% raison au PRCF

                                3°) on peut ne pas être d’accord avec la méthode et l’action du gouvernement de Catalogne, ce qui est le cas du PRCF et des communistes espagnols soit dit en passant, et condamner les violences et le coup de force de Rajoy, et dénoncer en France le soutien à ces méthodes par Macron...

                                bref, en ces temps de pré à penser binaire, bravo au PRCF pour oser porter une analyse fine des situations tenant compte de la réalité des faits. Rien n’oblige à choisir entre Rajoy et Puigdmont qui sont les deux faces du même euro.


                              • Attilax Attilax 31 octobre 2017 14:53

                                @taktak

                                Pourtant vous soutenez JLM, qui veut a tout prix changer et sauver l’UE, et dont Tsipras est le heros... Exact ?


                              • Lugsama Lugsama 31 octobre 2017 15:05

                                @taktak

                                C’est drôle de se battre sur la position officiel du PCRF totalement inconnu du grand publique..

                              • Attilax Attilax 31 octobre 2017 18:38

                                @Lugsama

                                Oui, c’est vrai que c’est absurde et assez risible. Cela prouve qu’une telle chose que « la gauche » n’existe pas : il y a de nombreuses gauches ; dont certaines sont historiquement incompatibles.

                              • Trelawney Trelawney 31 octobre 2017 10:11

                                Dites donc PCRF, est-ce que vous prenez toujours vos ordres du FSB comme feu le PCF le faisait du KGB, ou il vous arrive d’avoir un cerveau ?


                                Parce que dans votre bouillie verbal, vous avez dit tout et son contraire.
                                Pour faire un résumé succin de la situation. On a un pied nickelé qui a déclaré l’indépendance façon kermesse. Ca arrange les affaires des USA et de la Russie car tout ce qui affaiblie l’UE est bon pour ces deux pays. 
                                Aux dernières nouvelles ce joyeux farfelu risque une peine d’emprisonnement dans son pays pour trouble à l’ordre public. Car on ne badine pas avec un état et sa constitution. Et comme ça ne suffisait pas, ce zigoto (c’est à la mode) va demander l’asile politique à Bruxelles pour bien faire chier l’UE et son pays l’Espagne
                                A aujourd’hui plus de 1700 entreprises ont quitté la Catalogne pour l’Espagne. Il n’est pas du tout certain qu’elles reviennent. Ca quitte le territoire à raison d’une entreprise toutes les 15 minutes. Les banques Sabadel et Caixa sont maintenant installées à Valence et elles ne reviendront pas.
                                Et que dire du port de Barcelone sinon qu’il va faire les affaires de ceux de Genes, Marseille, Valence.
                                Quant au tourismes, avec une monnaie autre que l’euro ....

                                • McGurk McGurk 31 octobre 2017 11:46

                                  @Trelawney

                                  On ne discute pas avec le fanatique, on l’ignore tout simplement.


                                • Attilax Attilax 31 octobre 2017 19:05

                                  @McGurk

                                  Les communistes ne sont pas des fanatiques, mais des idéologues, c’est tout de même différent. Contrairement aux fanatiques, ils sont ouverts au débat, surtout je vous l’accorde quand ils ne sont pas au pouvoir. Personnellement, j’aime leur manière de décortiquer le système capitaliste, je trouve leurs analyses souvent justes. Mais je ne suis pas d’accord pour autant avec leurs solutions et je voue la même haine à leur parti qu’aux autres.
                                  Je crois que c’est aussi stupide de ne pas vouloir parler aux communistes parce qu’ils sont communistes que de ne pas vouloir parler aux frontistes parce qu’ils sont frontistes. Refuser ainsi le droit à la personne de parler, d’être écoutée, d’exister, en fait ! ne peut que la radicaliser et la « fanatiser » encore plus, comme vous le dites. Les motivations de tous m’intéressent, d’autant que je suis persuadé que l’intérêt général est le même pour tous, à part les 0.03% les plus riches qui profitent allègrement de cette gigantesque farce. Hélas, toujours, les idéologies et leurs porteurs officiels, les partis politiques, nous séparent... Dommage pour nous, qu’on soit de gauche ou de droite, non ?

                                • McGurk McGurk 31 octobre 2017 19:46

                                  @Attilax

                                  En fait je parlais des bolcheviques, anarchistes et pro-dictatures du site. Sur Agoravox, les bolchos n’hésitent pas à brandir leur étendard avec la tête d’un meurtrier, promouvoir des assassins via leur propagande pour enfant de cinq ans, contester tout en disant que le pouvoir est « forcément scandaleux ».

                                  Pour ma part j’arrête de parler aux fanatiques mais je n’ai jamais dit que ça s’appliquait à cette idéologie (le communisme), du moment qu’elle est mesurée et que la personne est raisonnable. La dernière fois sur le sujet du Ché, on m’a quand même dit que c’était « normal de tuer les traitres »...bah ouais banalisons la mort à l’échelle industrielle c’est tellement plus drôle...

                                  D’autre part, la plupart des interlocuteurs « communistes » sont extrémistes ici (et souvent complotistes à mort), il n’y a quasiment pas un dialogue normal sans repartir dans la thèse de « les gentils tout plein vs. l’Empire tout vilain ».


                                • Attilax Attilax 31 octobre 2017 20:14

                                  @McGurk

                                  Je me définis comme anarchiste, je ne crois pourtant pas être un fanatique. Et vous voyez que nous pouvons parler sans nous insulter. Je comprends ce que vous dites sur le manichéisme de certains à gauche et leur promptitude à juger tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux de « fascistes », ne commettez donc pas la même erreur, qui est d’ailleurs à mon avis largement partagée par tous les bords politiques...

                                • McGurk McGurk 31 octobre 2017 21:08

                                  @Attilax

                                  Etant donné que vous n’avez pas l’air de souhaiter le démantèlement des pays, je ne vous considère pas comme anarchiste dans le sens fanatique. D’autre part, vous n’insultez pas et avec des arguments concrets.


                                • Attilax Attilax 1er novembre 2017 20:44

                                  @McGurk

                                  Je souhaite que les pays disparaissent quand ils ne seront plus nécessaires, c’est à dire quand on aura plus besoin de frontières. On en est très loin. Donc pour l’instant, certainement comme vous, je considère que la nation est le ciment des peuples qui la composent et que la détruire, c’est détruire le peuple dans son ensemble... Je suis internationaliste, pas mondialiste. Tant que les conditions d’une paix mondiale durable ne sont pas réunies, seuls des états solides peuvent protéger les peuples de la voracité des prédateurs de tous bords, c’est évident.

                                • exocet exocet 31 octobre 2017 13:57

                                  Plus de 45 milliards d’€ de corruption annuelle : Rajoy est à la tête du parti politique le plus corrompu d’Europe

                                  Antoine Gasquez 22 septembre 2017 Politique, Société commentaires

                                  L’information traitée par les médias espagnols en juillet dernier est passée aujourd’hui à l’arrière plan compte tenu de l’actualité en Catalogne. Mais c’est aussi l’une des raisons du souhait d’indépendance des Catalans. L’Espagne est actuellement dirigée par le parti le plus corrompu d’Europe. Cette information est relatée par plusieurs médias espagnols. Parmi ceux-ci El Diario qui n’hésitait pas à titrer en mars dernier : « La corrupción endémica del Partido Popular ». Une assertion largement étayée : « Depuis 1978 jusqu’à nos jours, plus de 175 réseaux de corruption ont été découverts, tous associés aux partis au pouvoir et selon la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV), cette corruption ne coûte pas moins de 45 milliards d’euros annuels à l’Espagne. La plus grande part est prise par le Partido popular (PP), qui est le parti qui gouverne et qui prévoit de continuer à gouverner les prochaines années ». Un parti que Mariano Rajoy a intégré dans les années 1980 – le PP s’appelait alors Alianza Popular et était conduit par Manuel Fraga, un ministre de Franco – et dans lequel il a gravi tous les échelons avant de prendre les fonctions directives en 1989, de devenir ministre sous le gouvernement Aznar , puis de diriger le parti en 2004. Un parti qui gouverne, avec Rajoy à sa tête, l’Espagne depuis 2011. Un parti qui est surtout poursuivi pour…. 900 plaintes pour corruption.

                                  Les affaires pleuvent. « Durant une période, il en sortait pratiquement une par semaine, parfois chaque jour » indique El Diario. « Marchés publics truqués », « Pots-de-vins », « fausses factures », « comptes en Suisse »…. L’affaire de la « comptabilité occulte » du PP...

                                  La Commission nationale des marchés de la compétence (CNMC), chiffre à 90 milliards par an le montant des délits de corruption en Espagne, dont 47,5 milliards liés à des surcoûts dans les marchés publics. Un chiffre que confirme à un chouïa près la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV) avec son estimation à 45 milliards. Ce qui représente plus de 7,5 % de la dépense publique espagnole.

                                  45 milliards, c’est de quoi faire pratiquement 3 750 collèges ou lycées en France par an.

                                  Il est impossible en France de comprendre le phénomène de montée de l’indépendance de la Catalogne si on n’intègre pas le problème profond de corruption qui touche l’Espagne. Rappelons que le budget annuel de la Catalogne est de 29,7 milliards d’euros, pratiquement la moitié du volume global de la corruption liée au pouvoir de Madrid.

                                  et : http://www.huffingtonpost.es/2016/12/09/coste-corrupcion-espana_n_13532158.htm


                                  • Lugsama Lugsama 31 octobre 2017 15:04

                                    @exocet

                                    Tous les gouvernement régionaux ont été touché par la corruption, indépendantiste catalans inclus. Après c’est sur que els catalan n’allait pas être dans des affaires de corruptions hors de catalagone, contrairement au preñeir parti espagnole.. Après l’Espagne se comporte mieux que l’Italie, votre classement est farfelu.

                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 31 octobre 2017 16:57

                                    Dans un communiqué, les communistes français appellent à condamner sans réservers les mesures fascisantes de Rajoy et du PSOE


                                    Je comprends que pour un communiste, appeler à des élections libres et démocratiques le 21 décembre 2017 constitue en effet une mesure fascisante de dernier degré...

                                    • pipiou 31 octobre 2017 17:03

                                      @Mmarvinbear

                                      Le PRCF est le Parti Radicalement pour la Condamnation Facile smiley


                                    • jaja jaja 31 octobre 2017 17:04

                                      @Mmarvinbear

                                      Pierre Laurent vient de faire savoir qu’il n’y a « Pas d’autre issue que les urnes, dans un cadre négocié et apaisé  »...
                                      Sans voir que les Catalans ont déjà voté... Qui peut imaginer des élections démocratiques sous le coup de l’article 155, avec des leaders emprisonnés, comme le sont les deux Jordis, et des partis indépendantistes pourchassés...
                                      Les urnes seront à coup sûr trafiquées !


                                    • Xenozoid Xenozoid 31 octobre 2017 17:11

                                      @jaja

                                      les urnes sont toujours trafiquées, c’est leurs seules exsitences, et celle des médias et des instituts de sondages

                                    • jaja jaja 31 octobre 2017 17:21

                                      @Xenozoid

                                      Disons qu’elles le seront plus que d’habitude ! smiley


                                    • Xenozoid Xenozoid 31 octobre 2017 17:22

                                      @jaja

                                      c’est l’inflation

                                    • pipiou 31 octobre 2017 17:23

                                      @jaja
                                      En matière de bourrage d’urnes tu dois être un expert ...

                                      Et puis l’article 155 c’est juste la constitution ; on a bien compris que pour toi la légalité ça ne sert que quand elle est de ton côté.


                                    • Xenozoid Xenozoid 31 octobre 2017 17:26

                                      @pipiou


                                      ce que je disait a arzeb

                                    • McGurk McGurk 31 octobre 2017 18:12

                                      @pipiou

                                      En fait il fait partie de ceux qui pensent n’avoir que des droits. Lorsqu’on parle de « devoirs inhérents à l’existence de droits », il n’écoute tout à coup plus du tout...


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er novembre 2017 10:50

                                      @jaja

                                      Le scrutin organisé était illégal et ne satisfaisait aucune des règles internationales pour en valider la sincérité.

                                      Pas de listes électorales, pas de surveillants des deux camps, des votants qui allaient de bureaux en bureaux pour voter une dizaine de fois, photos à l’appuis...

                                      Et en quoi l’article 155 joue un rôle dans les élections ? 

                                      Si vous suiviez un minimum l’actualité, vous sauriez que l’article 155 de la constitution espagnole permet de suspendre le régime d’autonomie d’une région en cas de forts troubles.

                                      Mais il ne remet pas en cause l’ Etat de Droit, ni les droits des citoyens. Les fonctions assumées par Barcelone sont pour le moment sous la tutelle de Madrid et voilà tout.

                                      Quand aux partis indépendantistes, ils ont annoncé leur participation au scrutin du 21 décembre. On peut donc penser qu’ils ont confiance quand au bon déroulement du scrutin.



                                    • jaja jaja 1er novembre 2017 11:02

                                      @Mmarvinbear : «  Les fonctions assumées par Barcelone sont pour le moment sous la tutelle de Madrid et voilà tout. »

                                      On est bien d’accord les fonctions hier occupées par Barcelone le sont aujourd’hui par l’occupant qui va truquer les élections à venir... et imposer un régime répressif qui a déjà commencé avec l’emprisonnement des deux responsables des deux plus grosses associations indépendantistes...

                                      La majorité des Catalans soutenant toujours l’indépendance comme le démontre le sondage du quotidien espagnoliste El Païs du 31 octobre, journal pourtant opposé à l’indépendance catalane :

                                      https://elpais.com/ccaa/2017/10/31/catalunya/1509456299_550135.html?id_externo_rsoc=FB_CC


                                    • McGurk McGurk 1er novembre 2017 11:49

                                      @jaja

                                      En fait vous êtes en désaccord complet parce que vous n’avez pas compris (ou voulu comprendre) ce qu’il a dit.


                                    • jaja jaja 1er novembre 2017 12:16

                                      @McGurk

                                      J’ai effectivement beaucoup de mal à comprendre ce que disent les partisans de la Constitution de la monarchie franquiste et du Régime de 78...  smiley


                                    • McGurk McGurk 1er novembre 2017 12:20

                                      @jaja

                                      La monarchie franquiste ? J’ai nettement l’impression que votre calendrier s’est arrêté, peut-être serait-il temps de le remettre au goût du jour.

                                      Idem pour vos connaissances de l’Espagne et sur le rôle de la monarchie.
                                      Quant à la constitution, elle a été acceptée par toutes les parties en présence, Catalans compris.


                                    • jaja jaja 1er novembre 2017 12:28

                                      @McGurk

                                      Oui et vous savez pourquoi ? Parce qu’elle reconnaissait implicitement la nationalité catalane dans son article2...

                                      De rien...


                                    • McGurk McGurk 1er novembre 2017 13:13

                                      @jaja

                                      Reconnaître un peuple ? Et alors ? Ca ne démontre absolument rien.

                                      Vous oubliez que les pays sont faits de différents peuples et que leur construction complexe est le résultat du long travail commun desdits peuples. Ca s’appelle « une nation ».

                                      Les Catalans sont aussi espagnols que les madrilènes ou bien les andalous. Tout comme les Breton, Alsaciens, Franc-comptois, ou Basques sont français.

                                      Si vous voulez nier les évidences, c’est votre problème. Mais lorsqu’on utilisera les mêmes arguments pour faire péter votre pays, vous jouerez moins le malin à jouer au jeu du « c’est mon droit ». Parce qu’après tout les devoirs envers votre pays et ses habitants, vous vous en foutez royalement. Ce qui vous importe est très certainement la satisfaction de vos idéaux personnels parfaitement égoïstes, sinon vous ne tiendriez pas ce genre de propos.


                                    • jjwaDal jjwaDal 31 octobre 2017 17:17

                                      De mémoire tous les Etats se sont agglomérés dans le sang et la violence, jamais en échangeant des bouquets de fleurs et de la bonne volonté. Donc il ne faut pas s’attendre à des séparations à l’amiable vu qu’il y a eu viol au départ...
                                      Les Anglais ont voulu quitter la CE pour des raisons diverses sans voir qu’il allaient écoper de la même chose sinon pire. Les Catalans sans doute pareil. On pourrait parler de la tension qui n’a jamais cessé entre l’Italie du Nord et du Sud, des vélléités sécessionnistes de l’Ecosse, de l’histoire récente de l’Irlande et en particulier de l’Irlande du Nord . Les forces centrifuges ont toujours été calmées dans le sang. Vous imaginez que la France accepterait une indépendance de la Guyane « française » par ex ? De la Bretagne, la Corse ?
                                      Quelqu’un a oublié la guerre de sécession aux USA, l’annexion du Tibet par la Chine, l’expansionnisme complètement imbécile de l’Europe actuelle ?
                                      La seule défense des peuples contre la dictature du Capital c’est un Etat fort qui défendrait les intérêts de sa population. Quasiment aucun Etat ne le fait en Occident. Donc les gens cherchent la porte de sortie qui ne peux être dans la fragmentation avec les mêmes individus et les mêmes idéologies.
                                      Récupérer sa souveraineté en acceptant les mêmes menottes revient à changer de cellule. Il me semble que c’est la trajectoire possible des Catalans. L’option « choisie » par les Anglais en tout cas...


                                      • McGurk McGurk 31 octobre 2017 21:12

                                        @jjwaDal

                                        Sauf que nous ne sommes plus au Moyen-Âge. Des Etats ont évolué pendant des siècles et cette partie de la péninsule n’est qu’un fragment d’un pays beaucoup plus grand.


                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 novembre 2017 11:59

                                        @jjwaDal

                                        Non, les Etats actuels ne sont pas tous apparus sous le signe de la guerre. La France s’est avant tout agrandie depuis son territoire primordial par des achats, des unions et des mariages.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès