• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ce mépris qui nourrit la tête de cortège

Ce mépris qui nourrit la tête de cortège

Pour certains, Emmanuel Macron serait un OVNI politique débarqué du ciel. Du moins, c’est de cette manière qu’il nous fut présenté par une bonne partie des médias lors de la campagne présidentielle de 2017. (https://www.challenges.fr/politique/presidentielle-2017-emmanuel-macron-pourquoi-cet-ovni-politique-a-triomphe_471813)

Pourtant, pour tous ceux et toutes celles qui se mobilisèrent dans le cadre de la contestation de la loi travail connaissent bien Emmanuel Macron, ses idées, ses méthodes et son monde.

Ancien secrétaire général adjoint du cabinet du président François Hollande et ministre de l’Économie, de l’Industrie et du numérique de celui-ci, l’actuel président de la République est la figure de prou d’un monde duquel les Gilets jaunes sont exclus. Cette exclusion qui, bien souvent au quotidien s’exprime de manière implicite, conduit certains à scander, chaque samedi : « Macron, guillotine ! » Ceux-ci ont assurément oublié que la peine de mort est abolie, en France, depuis 1981. En outre, ils confondent combat contre un adversaire politique et exécration de l’homme. La tête de cortège ne reprend pas ces slogans.

En revanche, elle hurle de toutes ses forces et avec insistance ; elle chante avec insouciance et détermination : « Macron, démission ! Macron, destitution ! » La tête de cortège ne cible pas l’individu – chacun est ce qu’il est ou ce qu’il a envie d’être –, mais elle lutte et luttera sur le terrain contre l’homme politique, devenu l’adversaire symbolique et représentatif de ce monde que justement nous souhaitons changer.

Depuis une quarantaine d’années, des individus de gauche, de droite, des nationalistes et des souverainistes de tous les bords œuvrent pour imposer une forme renouvelée du libéralisme économique accompagnée d’une brutalité et un autoritarisme dans le mode de gouvernance.

Ces individus ont en commun d’appartenir à la classe des « éduqués et fortunés » qui dirigent leurs pays. Quels sont les points communs au niveau économique entre Mohammed Ben Salman, Abdelfettah Al Sissi, Aziz Bouteflika, Mohammed VI, XI Jinping, Angela Merkel, Donald Trump et Emmanuel Macron ?

Reformulons cette question différemment : y a-t-il une réelle différence fondamentale de conception économique ? Le libéralisme les unit. Au reste, ce n’est pas le seul lien qui lie les membres de cette classe des « éduqués et dirigeants ». Ils ont en commun l’autoritarisme dans le mode de gestion des affaires de la nation et la capacité à transformer la participation des citoyens en outils folkloriques et anecdotiques de communication.

Désormais, ils ne se cachent plus pour afficher et affirmer œuvrer d’abord pour les plus riches. Ils nous expliquent les effets sur les plus pauvres des ruissellements nés des avantages accordés aux plus fortunés. Et comme naturellement les effets tardent à se faire sentir, ils n’hésitent pas à nous dire, de manière à peine voilée : « Vous n’avez pas les capacités intellectuelles suffisantes pour comprendre les bienfaits pour vous. »

 

Même acculés, ils conservent cette morgue de l’intouchable, qui se croit au-dessus de tous.

Le 9 mars en mode local, le 16 à Paname pour un acte national.

© Youssef Jebri, mars 2019.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • JL JL 8 mars 13:20

    ’’ Même acculés, ils conservent cette morgue de l’intouchable, qui se croit au-dessus de tous. ’’

     

     A l’instar de bhl qui ne connait pas le mot citoyen, des cotoyens qu’il appelle des sujets.


    • rhea 1481971 8 mars 17:59
      • en mai 68 j’étais sur ce bateau là à Madagascar
      • Il faut éviter de traiter avec des neuroleptiques un soi
        disant malade si ce malde à conduit et entretenu dans
        sa jeunesse pendant des mois des Générateurs à gaz 
        Sigma Pescara.
        ( aviso escorteur Commandant Bory jusqu’en 1974 )
        Ces machines modifient profondément le psychisme
        des mécaniciens qui les font fonctionner.
        Mon collègue Duchatelle qui était dans l’autre machine
        il lui on ouvert le crâne pour le soigner.
        Je peux fournir le démonstration.
      • Je vois les choses antrement



      • patdu49 patdu49 8 mars 19:21

        Et attention que dans leurs équipes, certains ne fassent pas de fausses routes ..

        Exemple ultra récent, dans le cadre d’un partage + équitable des richesses, 2 ou 3 « Macroniste » , évoquent juste l’idée, de pouvoir mieux taxer les héritages.

        Sur LCI (de mémoire mais peu importe), les invités sur le plateau, 1 du PS, 1 du RN(FN), 1 LR(ump) ...

        Les 3, han la la, vent debout contre cette idée !!!!! 

        Tu m’étonnes, ces petites putes, et leur fameux « privilège de naissance » auquel il ne faut surtout pas toucher, surtout en France ....

        On a eu le droit, des 3, pas un pour rattraper l’autre ou contredire l’autre ... aux éternels petites phrases, de bourgeois millionnaires offusqués du style :

        « Rhoo mais vous n’allez pas dépouiller, une famille qui veut léguer à leurs enfants, ce qu’ils ont pu construire, avec un courage et des efforts époustouflants, ou ils se sont saignés etc » ...

        Oui oui, pas de demi mesure, ils en rajoutent comme si on allait tout leur prendre dans l’idée ... « les dépouiller », ...

        Évidemment on a même eu le droit de la part du gros cons PS, à l’éternel exemple le « l’ile de ré » ... vous imaginez pas les pauvres malheureux de l’ile de ré ... pas leurs fautes si leur logement acheté 15000€ à l’époque des francs, vaut aujourd’hui 100 fois + .... 

        Oh non de dieux, j’ai failli chialer tellement ils étaient si touchants sur le plateau smiley

        Idem un autre jour, on était un peu sur le même registre mais cette fois si sur France 5 « C dans l’air » .... et toujours les mêmes connards de chroniqueurs, toujours des bourgeois millionnaires hein, là dessus AUCUN doute, que ça soit trucmuch de l’institut de sondage, ou machin du Figaro, ou madame prouprout de la tronche en biais ...

        Bref je vous fait pas de dessin ... là petites phrases du style « bah de toutes façons ils sont coincés au gouvernement, ils ne peuvent pas augmenter les impots hein, bah non, ça serait SUICIDAIRE » ...

        Idem, toujours surtout pas dans le demi mesure, ces millionnaires avec leurs gueules de cons (excusez moi la vulgarité, mais je vous jure ça me fait TELLEMENT du bien de parler vrai comme quand je suis devant la TV) .... Vous imaginez SUICIDAIRE .... han la la ... faut pas toucher au RESTE A VIVRE des pauvres millionnaires ... sinon c’est la fin des haricots ... comment on va faire si on leur ote le remboursement de 50% en crédit d’impots de leurs jardiniers, nounous, professeur de piano« ...

        On va être obligé de faire un »Richothon" pour les aider si ça continue ..

        Bref, ils conservent cette morgue de l’intouchable, qui se croit au-dessus de tous

        ... c’est bien vrai, jusqu’à quand ????? that the question ...


        • JEBRI YOUSSEF JEBRI YOUSSEF 8 mars 19:44

          C’est à nous de prendre notre destin en main. Une seule issue : la fin de la 5ème république. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès