• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ce qu’il y a derrière les Changements dans la Péninsule (...)

Ce qu’il y a derrière les Changements dans la Péninsule coréenne

JPEG

Le sommet historique entre les dirigeants nord et sud coréens a marqué un tournant politique radical. Après des décennies d'impasse militaire entre les deux parties, Kim Jong Un de la Corée du Nord et Moon Jae-in de la Corée du Sud ont transformé l'hostilité en harmonie.

Ce n'était pas juste une réconciliation. Il n'y a pas eu de médiation mais une poignée de main fraternelle qui a attiré l'attention du monde. Les observateurs peuvent supposer que les relations entre les deux dirigeants sont fondées sur une alliance stratégique et non sur un antagonisme historique.

KCNA a déclaré que le sommet a ouvert la voie à « une nouvelle ère de paix et de prospérité ». Le Nord et le Sud de la Corée se sont engagés à dénucléariser la péninsule coréenne.

Les deux pays sont convenus des points suivants :

• Les deux parties ont convenu de transformer l'armistice qui a mis fin à la guerre de Corée en 1953 en un traité de paix cette année.

• Ils ont décidé de mettre fin aux « activités hostiles » entre les deux nations.

• Changer la zone démilitarisée (DMZ) qui divise le pays en une « zone de paix » en mettant fin aux émissions de propagande.

• Réduction des armements dans la région en attendant l'apaisement des tensions militaires.

• Faire pression pour des pourparlers quadridirectionnels impliquant les États-Unis et la Chine.

• Organiser une réunion des familles laissées divisées par la guerre.

• Relier et moderniser les chemins de fer et les routes à travers la frontière.

• Nouvelle participation conjointe aux manifestations sportives, y compris les Jeux asiatiques de cette année.

Ces étapes historiques sont un énorme succès pour la diplomatie sud-coréenne. La Corée de Sud travaille depuis des mois pour ouvrir la voie à la paix dans la péninsule coréenne. Ses efforts sincères ont prouvé que la paix est possible même après 65 ans d'hostilités et de tensions constantes.

Les deux réunions précédentes en 2000 et 2007 ont été témoins d'une poignée de main fraternelle, mais leurs promesses ont disparu. La Corée du Sud semble désireuse d'obtenir des résultats positifs. Le dirigeant sud-coréen a manifesté son désir de visiter Pyong Yang l'automne prochain. Kim n'a pas mentionné la dénucléarisation de son pays dans ses déclarations.

C'est une question de temps pour découvrir ce qui va suivre. Le sommet Trump-Kim sera une indication plus claire des intentions de Pyongyang. Le président américain a clairement demandé à Kim de dénucléariser son pays et n'acceptera pas les images comme le seul résultat du prochain sommet avec le leader nord-coréen. Trump a exprimé son espoir qu'une percée qualitative pourrait être réalisée. Dans un tweet, Trump a déclaré la « FIN DE LA GUERE COREENNE : Les Etats-Unis, et tous ses GRANDS citoyens , devraient être très fiers de ce qui se passe actuellement en Corée »

Après avoir échangé des insultes et des menaces nucléaires, Trump et Kim seront assis pour leur sommet historique. C'est de la politique et de la diplomatie. Kim est devenu le premier leader nord-coréen à entrer en Corée du Sud depuis la fin de la guerre de Corée en 1953. Les deux hommes se serrèrent la main et passèrent symboliquement la ligne de démarcation militaire vers la Corée du Nord. M. Kim a indiqué que les deux Corées se coordonneraient étroitement pour s'assurer qu'elles ne « répètent pas l'histoire malheureuse des accords inter-coréens passés ... qui ont fait long feu après avoir commencé ».

Les observateurs estiment que la tenue du sommet et le déclin des tensions demeurent la meilleure option pour parvenir à la paix et à la stabilité dans cette région chaude du monde. L'échec des précédents sommets ne signifie pas l'absence d'intentions pacifiques mais l’existence d'autres crises.

Les observateurs ont parié que le dernier sommet était différent. Les intentions des deux chefs étaient sérieuses. Ils ont passé beaucoup de temps ensemble pendant les discussions franches. En 2000, les deux dirigeants n'ont pris que 5 secondes pour se serrer la main et 3 secondes en 2007. Ce sont des indicateurs positifs du succès du processus de paix dans la péninsule coréenne.

Le sommet Trump-Kim sera-t-il le même que celui inter-coréen ? Seul le temps peut dire si la rencontre éventuelle entre Kim et Trump donnera lieu à de bons accords ou non.


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Gwynplaine Clark Kent 3 mai 13:57

    L’auteur décrit ce qui est « devant », mais le lecteur attend toujours de savoir ce qui est « derrière ».


    • Croa Croa 3 mai 23:34

      À Clark Kent,
      Derrière il y a une Amérique en perte de vitesse.
      .
      Quelquefois l’important est bien devant mais nous avons du mal à y croire.


    • OuRo 6 mai 13:25

      @Clark Kent
      La vérité ?

      Voilà la vérité : Kim était un pantin qui depuis de nombreuses années était à la solde de ses maîtres. Des maîtres qui n’ont pas hésité à faire assassiner le frère (entre autres) de l’asiatique joufflu, pour que ce dernier exécute les ordres.
      Et puis le monde à changer en novembre 2016. 

      Quand le président sud coréen suggère Trump pour le prix Nobel de la paix, il n’a jamais été aussi sérieux. Le VRAI prix Nobel, pas celui d’Obama.

      Vous verrez.

      2018, accrochez vous, les révélations arrivent...

    • sls0 sls0 3 mai 18:35

      Sans les USA, ça fait un moment que le problème serait résolu.

      Pas besoin de nucléaire entre les deux pays.
      De plus en plus de pays s’aperçoivent que les USA sont un pays aux pieds d’argile. Etre son allié sera presque plus génant que d’être son ennemie, il est temps de ne plus suivre une politique stupide et improductive.

      • Gwynplaine Clark Kent 3 mai 21:56

        @sls0

        sans les USA, il n’y aurait jamais eu deux Corées...

      • keiser keiser 4 mai 15:50

        @Clark Kent

        Il me semble que ta réflexion est très limitée.
        On va dire que ta vision du monde géopolitique est nulle et non avenue.
        Alors la prochaine fois que tu auras une érection, essayes de la maitriser.


      • samy Levrai samy Levrai 3 mai 19:52

        Les États Unis ne partent jamais d’un pays qu’ils occupent...

        La Corée du Nord a juste dit qu’elle suspendait les essais( pas non plus pour toujours...) pas qu’elle se denuclearisait...
        Bref il ne se passera rien du tout de pacifique et les Etas Unis diront que la Corée ne respecte pas ce qu’elle n’a jamais promis...
        Rien de nouveau sous le soleil, juste un petit jeu de villains.

        • Gwynplaine Clark Kent 3 mai 21:57

          @samy Levrai

          ils sont partis du Vietnam et de Cuba, non ?


        • samy Levrai samy Levrai 4 mai 11:58

          @Clark Kent
          Ils se sont pris une raclée au Vietnam et ont été chassés de Cuba... Ils ne s’en vont que devant la force des baillonettes...


        • OuRo 6 mai 13:37

          @samy Levrai
          Vous êtes dans l’erreur.

          Donald Trump n’a RIEN à voir avec les derniers présidents américains. L’image que les français (et le monde occidental) a de lui a été fabriquée par les médias (eux mêmes à la solde d’une poignée d’individus TRÈS dangereux)


          Nous vivons dans un mensonge permanent...

          Qu’est ce que le monde dira lorsque Obama passera devant les tribunaux militaires pour haute trahison ?
          Qu’est-ce que le monde dira lorsqu’il découvrira qu’un des plus gros réseaux de trafic d’enfants s’appelle...la Croix Rouge ?

          2018, préparez vous !

        • samy Levrai samy Levrai 7 mai 19:30

          @OuRo
          Il semblerait que le Trump se soit fait tsiprasciser depuis le départ...il fait juste le contraire de ce qu’il avait dit qu’il ferait...


        • OuRo 13 mai 14:05

          @samy Levrai
          Bonjour Samy,Les faits sont importants.Donald Trump exécute point par point son programme. Il a été élu pour le réaliser. Beaucoup de personne ont peur de cet homme. Beaucoup pensent aussi qu’il est stupide. C’est leur opinion, chacun a droit à sa propre opinion. Mais quand Honoré de Balzac dit « Il y a deux histoires : l’histoire officiellementeuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements », c’est très pertinent.


          PS : j’aime beaucoup votre expression « tsiprasciser ».

        • bob14 bob14 4 mai 09:14
          Trump à réussi un coup de maitre avec la Corée du nord..Il est bien le LEADER de la planète..et ça c’est dérangeant pour les bas du front !
          Regardez comment il à exhiber son « toutou » macron devant les caméras smiley

          • aimable 4 mai 13:48

            @bob14
            il est vrai que le petit Macron a été ridiculisé , notre amour propre de Français vis a vis du reste du monde a été mis a rude épreuve.
            Trump la roulé dans la farine , et de belle manière, ceci tout en faisant l’âne pour avoir du son , ce qui a mis le petit coq en excès de confiance . 


          • keiser keiser 4 mai 11:24

            Trump n’a rien à voir dans la décision de Kim Jong 1.
            Il y a une info de première importance qui est passée totalement inaperçue, du moins en occident.
            Cette info, je ne l’ai trouvée que sur Atlantico et courrier international ( je crois ).
            La raison du revirement de Kim, est que la montagne qui servait aux test nucléaires, s’est effondrée.

            Cet effondrement spectaculaire après cinq essais nucléaires pourrait être la raison pour laquelle le leader nord-coréen Kim Jong-un a récemment déclaré qu’il interrompait la poursuite des essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux.
            Mais le plus surprenant, c’est l’omerta totale concernant l’effondrement de cette semi-structure naturelle.
            Ainsi que les risques inhérent à une telle catastrophe.
            La France a connu les mêmes soucis avec ses essais nucléaires dans le Hoggar Algérien ( 1961 / 1966 )
            Il est donc plausible que devant les risques, la Chine a mit fin à la récréation du petit Kim Jong 1.
            Voila donc ce qui a derrière ce surprenant volte face de Kim 1.
            Je suis surpris qu’un analyste si fin que le doc soit passé à coté de cela. smiley
             
            Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/coree-nord-explication-surprenante-et-inquietante-arret-programme-nucleaire-kim-jong-pyonyang-3375176.html#347uzfTk1bAjEQVg.99

            • Robert Bibeau Robert Bibeau 4 mai 13:37

              @ L’AUTEUR 


              Sans vouloir cracher dans la soupe j’ai personnellement une vision bien différente de cette rencontre des deux Corée sous l’ombrelle chinoise et américaine Ne voyez vous donc pas les ficelles pourtant très grosses sur le dos des deux pions ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès