• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Ceci n’est pas un complot »

« Ceci n’est pas un complot »

 

« Ceci n’est pas un complot » est un documentaire belge d’un certain Bernard Crutzen, qui aborde la « question » brûlante des médias de son pays (principalement francophones) à l’occasion de la crise de la Covid-19[1]. Ce documentaire est arrivé sur les réseaux sociaux le 06/02/2021. Le titre est une allusion au célèbre tableau du compatriote de M. Crutzen, René Magritte ; : « Ceci n’est pas une pipe » (En 1929, Magritte dans « La Trahison des images »[2] ).

Ce documentaire épingle évidemment une série de faits (non exhaustive forcément) qui sont analysés dans le cadre de l’« information de crise » et des « pratiques journalistiques » en Belgique. Comme en toute bonne démocratie qui se respecte, ce documentaire a suscité des commentaires, observations, critiques et autres réflexions de ceux qui se sont sentis comme les premiers et principaux « intéressés » ou « visés ».

Remarquons de suite que cette vidéo n’a pas été supprimée de « YouTube » comme il semble devoir être normalement fait, de plus en plus souvent, suivant la « coutume » bien établie dès avant le 6 janvier 2021 du Capitole US[3]. Non, en Belgique, la psychologie de pointe et le bon sens semblent encore faire bon ménage. Rien de telle que la sagesse des adages populaires et des vielles expressions bien de chez nous ; les « remuer le brin »[4], « laisser croire les béguines » et autre « laisser pisser le mérinos »[5] ont encore, là-bas, pignon sur rue .... 

Et donc, de Bruxelles, justement, mon correspondant me fait part de certaines analyses qui semblent, selon lui, avoir été oubliées. Il me signale aussi certains faits qui, aurait pu être soulignés, dans ledit reportage. Entre autres les quelques points que je reprends succinctement ci-après :

1 - Le fait que la radio officielle belge n’a repris qu’une fois l’information selon laquelle le Gouvernement, le 11/05/2020, avait entrepris de financer deux laboratoires d’essais et de tests pour lutter contre les maladies infectieuses. Le financement public de 20.000.000 € représente 50% du coût estimé du projet. Les 50 autres % viennent du « privé » et le privé est (je vous le donne en mille) .... : la Fondation Bill-et-Melinda-Gates ... Le « tout » sera prêt dès 2023, pour rester « vigilant » et « prêt » pour la prochaine pandémie. Ce serait évidemment criminel de refuser la philanthropie de l’honorable fondation en question alors que ce même gouvernement doit trouver de quoi financer l’envoi de cinq F-16, « bombarder », pendant 6 mois, en Syrie au coût de 6.000 € l’heure de vol (pour les consommables uniquement, sans amortissement ... sinon, avec, cela se monterait à 25.000 €/h de vol).

2 – Le fait que les références de la vidéo reprenant la conférence sur le « traitement de l’information et de la communication en cas d’épidémies », tenue à Londres,[6] par un virologue belge, ne soient pas reprises explicitement, semble regrettable. Cette conférence, s’est tenue en janvier 2019.[7] Cette vidéo donnait des conseils prémonitoires assez pertinents sur les techniques de communication en temps de crise, conseils préconisés « pour que cela marche ». Le conférencier aurait même été jusqu’à évaluer l’impact positif sur la population de la stratégique « annonce dystopique » selon laquelle un responsable des mesures gouvernementales imposées ne les aurait pas respectées lui-même (Le conférencier avait-il eu une boule de cristal pour prédire que Neil Fergusson aurait bravé le confinement pour aller rendre visite à son amie ?[8])

3 – Le fait que le même virologue dont question ci-dessus aurait prévenu le gouvernement belge que ne pas rendre, actuellement, la vaccination « sars cov2 » obligatoire, l’exposerait à un fiasco financier plus grave que celui qu’avait provoqué le « flop » de la vaccination GSK de 2009, lors de l’épidémie 5H1N1[9]

4 – Le fait que le Ministre belge de la Santé est un des hommes politiques qui ait été impliqué dans le scandale des retro-commissions (matabish) « touchées » par son parti (S.P.) lors de l’achat par son gouvernement en 1988 d’hélicoptères Agusta pour les Forces Aériennes[10] , est passé sous silence .....

 

Mon correspondant avait encore beaucoup d’autres points dont il m’a entretenu mais qu’il serait trop long d’évoquer ici .... Alors ... Evidemment quel est le sens du mot « pipe » dans le tableau de Magritte : « La trahison des images » [11] ?... Quel est le sens du mot « complot » dans le titre de ce documentaire : « La trahison des médias » ?....... « Cela » va chercher dans les combien .... ?

 

 

 

[3] Et comme pour « Hold Up » du 16/11/2020 et la version française de « In Praise of Blood, The Crimes of the Rwandan Patriotic Front » de Judi Rever par Fayard : le 22/05/2019 à voir sur : https://www.jeuneafrique.com/778253/politique/genocide-des-tutsi-au-rwanda-les-editions-fayard-ne-publieront-pas-le-livre-controverse-de-judi-rever/

[6] Un certain Professeur Van Ranst (Laboratoire Universitaire de la KUL – partenaire de GSK), porte-parole et Conseiller du Conseil National de Sécurité du Gouvernement Belge

[7] https://www.youtube.com/watch?v=CggKj4VthXs - avec sous-titres en néerlandais

https://vimeo.com/320913130 Version originale. Avec séance de questions-réponses

[9] 13.000.000 de doses de vaccin GSK achetées par la gouvernement belge (130.000.000 €). 1.000.000 de doses utilisées dans les Ehpad (principalement surout les personnes de 65 ans et plus qui actuellement constituent la majorité des cas mortels de la Covid-1*-9) – 4.000.000 « retournées » à GSK. 8.000.000 « envoyées » en Afrique !!!!!


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Bendidon Bendidon 12 février 10:02

    Super article complotiste j’ai mis 5 étoiles

    On attend avec impatience the white rabbit notre lapin blanc honorable (pas tant que ça !) correspondant de l’Immonde pour nous donner la version du camp du bien

     smiley

    Sinon une image aurait embelli l’article

    Et la vidéo ceci n’est pas un complot est une pépite 


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 février 11:58

      @Bendidon

      Rappel de la Charte :

      "L’espace de commentaires présent sous chaque article est un lieu de conversation et de débat. Il permet un échange entre l’auteur de l’article et ses lecteurs. C’est un prolongement de l’article : il permet de l’enrichir avec des informations nouvelles, de le critiquer, et de pointer d’éventuelles erreurs.

      « 

      Donc concernant l’article :

       »Ceci n’est pas un complot" : au-delà de certains sous-entendus, quels sont les faits ?



      Marius Gilbert prend ses distances avec le film « Ceci n’est pas un complot »



    • Furax Furax 12 février 12:33

      @The White Rabbit
      Faiblard Marius Gilbert.


    • sirocco sirocco 12 février 13:26

      @The White Rabbit

      « Contrairement à la conclusion énoncée, je ne pense pas que ce film participe à ouvrir un débat démocratique nécessaire, mais au contraire qu’il participe à cliver davantage et à alimenter non pas le doute et une pensée critique salutaire, mais la défiance généralisée », conclut Jacinthe Mazzochetti.« 
      (Phrase relevée dans le texte qu’on découvre avec votre second lien.)

       
      Ouah ! Le subtil distinguo entre »le doute«  attitude saine révélatrice du bien et »la défiance", attitude déplorable, conspirationniste, caca. C’est de la haute littérature !!


    • Bertrand Loubard 12 février 14:14

      @The White Rabbit
      Merci pour votre réaction. Merci aussi pour les liens que vous citez et que j’ai suivis. Effectivement, la vidéo « Ceci n’est pas un complot » donne une opportunité de débattre comme beaucoup d’autres documents. Malheureusement il semble qu’il y ait de plus en plus d’avis ou de réactions sur les réseaux sociaux qui ne respectent plus les « chartes » .... et qui ne font l’objet d’aucune initiative autre que la suppression pure et simple ou la fermeture des comptes. A la limite, c’est compréhensible, mais cela ne semble pas toujours être une réaction proportionnée. Le risque ne serait-il pas celui qu’on encoure de la sorte, risque décrit dans la parabole du bon grain et de l’ivraie ? C’est la raison pour laquelle j’ai bien précisé que ce document (et les avis qui avaient été formulés sur le sujet par mon correspondant de Bruxelles) avait suscité, en bonne démocratie, les réactions auxquelles on pouvait s’attendre de la part des parties concernées ou qui se sentaient visées .... Un seul point que je voudrais soulever c’est la question de cette petite victime de 3 ans et de la forme dans laquelle l’annonce de son décès a été faite. N’aurait-il pas mieux valu évaluer l’impact de cette annonce sur le grand public où tout un chacun peut mal comprendre, mal interprété ou même affabulé à ce sujet. Le porte-parole qui communique au nom d’un gouvernement ne fait-il pas approuvé, préalablement, le communiqué qu’il rédige par le chef de ce même gouvernement ? Et cela avant de donner des informations qui peuvent avoir été mal formulée ou dans un contexte où justement la mécompréhension serait à craindre dans les effets non prévus ou estimés ? .... La prudence dans ce cas n’aurait-elle pas dû être de ne pas donner à ce moment-là une information qui pouvait provoquer des réactions inattendues. N’y avait-il pas là encore une disproportion entre le moyen mis en œuvre et le but recherché ? Il semble que le principe de précaution doit en premier lieu être suivi par ceux qui détiennent un pouvoir certain sur l’information qu’ils donnent eux-mêmes.
      Bien à vous.


    • Bertrand Loubard 12 février 17:38

      @Furax
      Merci du commentaire. A propos de Marius Gilbert, il semble que dans l’hinterland entre les « champs » de la santé publique et les « territoires » des personnes publiques il y ait un flou que certains semblent vouloir mettre à profit pour se positionner dans le créneau politico-médiatico-mercantile.... . Je n’aurais rien contre les convictions de ceux-là, mais l’expérience montre qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus et que trop souvent le pouvoir attire les médiocres et corrompt les meilleurs...Il y a une différence entre détenir un pouvoir et jouir d’une maîtrise ... et il y a donc souvent confusion entre idole et icône, entre sorcier et magicien .... Bien à vous.


    • I.A. 12 février 20:32

      @Bertrand Loubard

      « Il y a une différence entre détenir un pouvoir et jouir d’une maîtrise ... et il y a donc souvent confusion entre idole et icône, entre sorcier et magicien »

      Un grand bravo pour ce commentaire.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 février 10:48

      Est-ce que vous savez au moins que Macron a été canonisé le 15 Août dernier et qu’il a bénéficié de la technique exceptionnelle de l’assomption qui n’avait été utilisée qu’une fois avant lui par le petit bonhomme sans cheveux qui fume au coin du feu ? Il est monté au paradis sans mourir. 

      Depuis, ils ont mis un sosie à l’Elysée et ils le changent tous les mois.

      C’est pour ça que ça fait une drôle d’impression quand le gars lit le promptéuer.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 février 10:52

        @Séraphin Lampion

        prompteur


      • Emohtaryp Emohtaryp 12 février 13:33

        @Séraphin Lampion

        Promptement, c’est la promptitude du prompteur qui compte !


      • Samson Samson 12 février 13:10

        « Le fait que les références de la vidéo reprenant la conférence sur le « traitement de l’information et de la communication en cas d’épidémies », tenue à Londres,[6] par un virologue belge, ne soient pas reprises explicitement, semble regrettable. »

        Nul n’est parfait, mais l’extrait présenté éclaire plus que suffisamment la « neutralité » du virologue dont question. J’en suis presque tombé de ma chaise smiley

        « Le fait que le Ministre belge de la Santé est un des hommes politiques qui ait été impliqué dans le scandale des retro-commissions (matabish) « touchées » par son parti (S.P.) lors de l’achat par son gouvernement en 1988 d’hélicoptères Agusta pour les Forces Aériennes[10] , est passé sous silence ..... »

        Pour ne serait-ce que lister brièvement les innombrables affaires « connues » impliquant au fil des ans les partis $ociali$tes francophone et flamand, c’est un format genre genre bottin téléphonique qu’il aurait fallu publier. smiley

        Le documentaire « Ceci n’est pas un complot ! » est - au risque sinon de lasser - bien loin d’être exhaustif, mais ce n’est pas sa vocation.

        Il est par contre très éclairant sur le rôle des médias et la « communication de crise » et je ne peux trop le conseiller, même aux citoyens de la République auxquels il offre sur un ton très mesuré une perspective un peu dégagée des débats purement franco-franchouillards.

        A noter que comme en bien d’autres domaines et occasions, les autorités belges ont - plutôt que faire preuve d’initiatives contestables à de multiples reprises préféré attendre l’annonce des décisions hexagonales pour s’aligner sur ces dernières.


        • I.A. 12 février 20:47

          @Samson


          « A noter que comme en bien d’autres domaines et occasions, les autorités belges ont - plutôt que faire preuve d’initiatives contestables — à de multiples reprises préféré attendre l’annonce des décisions hexagonales pour s’aligner sur ces dernières. »


          Les pays francophones, dans cette tragi-comédie, se sont suivis et imités les uns les autres  démontrant au monde entier leur manque de personnalité et de courage.

          Ce qui signifie qu’il y aura d’autres « mascarades », à l’avenir. De la part de la Chine ou de la Russie, ou de n’importe quel autre pays, et sous n’importe quelle forme : des gouvernements aussi manipulables, aussi peureux, et pour tout dire, aussi cons, ça ne court pas les rues... au point qu’il est inévitable que nos journalistes, nos politiques et nos scientifique ne soient pas de nouveau les dindons d’une quelconque farce, dans les années à venir !

          Santé, et courage !


          • Samson Samson 13 février 12:52

            @I.A.
            « des gouvernements aussi manipulables, aussi peureux, et pour tout dire, aussi cons, ça ne court pas les rues... »

            Normal ! Il y a belle lurette que le courage politique a cédé la place à la soumission aux dogmes de la Pensée Unique et aux injonctions de ses technocrates. Bêlant de concert en se conformant fort docilement aux diktats de nos « experts » €urocrates, pontes de l’OM$, ... et par voie de conséquence des lobbies qui engraissent généreusement ces derniers -, nos élus ont de longue date déjà renoncé au « gouvernement » pour les vertus du « management » et de ses juteuses sous-traitances, et nos éditocrates à toute velléité d’information « objective » pour le seul « marketing » soporifique de leur com’.

            Et là, convenons que pour pallier comme ils le peuvent l’effondrement économique signant l’échec patent du modèle ultra-libéral en l’attribuant au leurre pandémique tout en occultant 30 ans de compressions budgétaires et de désinvestissements dans les services et outils de santé publique, ils ont eu fort à faire ! smiley


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 09:54

            Excellent article de Natacha Polony dans La Libre que j’apprécie beaucoup. Derrière le mot complot défile toujours dans l’inconscient qu’on le veuille ou non l’idée de complot judéo-maçonnique (ou NOM). Outrée par un un interview sur Agora.vox, j’aimerais ici clarifier certains points. Primo, la Révolution française de 1789 n’a pas DU TOUT été initiée par des juifs. Se trouvaient à l’arrière PLAN : VOLTAIRE (antisémite), de nombreux jésuites, Sade, une partie de l’aristocratie de province.... Les juifs ne se sont introduits dans la FM. que bien plus tard : des riches bourgeois dont les Rothschild et d’autres. J’ai lu Christian Nots qui démontre le caractère complotiste du néo-libéralisme. Il y dit entre autre que Mythe Errant se serait allié avec Reagan et THATCHER (dont parle bien Natacha Polony). A ce sujet, j’ai de nombreux doute. Mitterrand était vraiment un homme de terroir attaché à sa France, à la famille et aux origines. D’après Danielle sa femme, il disait toujours garder sur le coeur sa plus grande défaite : celle de n’avoir pu s’opposer un rouleau compresseur que furent Reagan et THATCHER. Autre rectification. Il y eu bien des juifs francs-maçons qui se revendiquaient de WOODROW WILSON. Dans les derniers livres de Freud, nous trouvons une critique virulente du dit Woodrow. Il n’y a jamais eu de freudo-marxiste. Freud était pour une royauté éclairée (non liée au sang comme en Belgique). Voilà pour remettre un peu les idées en place. Lisez Trigano sur le juDaïsme et son interview dans le Figaro qui attaque de Façon virulente Macron sur son européanisme et l’ouverture économique aux frontières. Le but de la révolution française, comme de mai 68 et du néo-libéralisme ont en commun un véritable projet criminel : celui de détruite LE PERE ET LA MERE......De nombreux ex-gauchistes reconvertis au néo-libéralisme se trouvent dans cette ELITE..... Juifs et non-juifs....


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 10:02

              J’avoue n’être pas vraiment démocrate, ni républicaine. Lire Psychanalyse de l’Amérique de KEYSERLING.


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 10:12

                Cessez avec cet antisémitisme de comptoir. Mettez de la nuance. Pierre Mendes FRance juif portugais était même régionaliste...


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 10:53

                  Contrairement aux Franc-maçons, les Rose-Croix ne se mêlent pas de politique (comme le DECROISSANTS). Ils sont plutôt alter-mondialistes (une rencontre des cultures différentes mais sans échanges économiques de nature néo-libérale, destructrice des traditions et de la qualité).


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 11:40

                    La différence entre un mondialiste, un alter-mondialiste et un nationaliste est claire, Le nationaliste, c’est l’esprit de clocher, l’autisme, la fermeture sur soi et ses traditions, les autres étant inférieurs ou définitivement étrangers (leur seule identité étant leur matrie-Marine, flamingant). le mondialiste en définitive n’est pas très différent : lui se revendique sans identité, culture ou tradition (je suis le fils de personne, je me suits fait tout seul et suis à l’aise partout. Ma seule richesse est mon attaché-case rempli de contrats. Hélas, dans notre monde réduit à l’économie, c’est suffisant : bonjour, au revoir,... contrat signé en poche. L’altermondialiste au contraire a une identité (JE SUIS-individuation), j’ai une histoire UNIQUE, des traditions, une culture. Mais comme la rose, elle n’existe que si elle est regardée. Lui il va à l’étranger avec un bagage : son langage, ses traditions, alimentaires ou autres, il désire échanger. Préserver ses traditions pour pouvoir les offrir aux autres. Comment peut-on échanger si on a rien à donner (relationnellement parlant). En psychologie on parle d’ALEXYTHIMIE. L’absence de richesse intérieure est compensée par la monnaie sonnante et trébuchante, les chiffres de la bourse. C’est ce monde là qu’il faut changer à 300 degrés...


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 février 13:35

                      J’ai relu Christian Nots pour mieux saisir son point de vue. Au fond, c’est un catholique qui s’oppose au darwinisme social. Il faut éliminer les gueux. E la meilleure manière est encore de les abêtir et d’en faire des robots et des personnalité alexythimiques. Son idée étant que si on avait gardé les rites religieux, on en serait pas là. Hum, le protestantisme et le catholicisme sont bien à l’origine du capitalisme. Pour les protestants : ta richesse est la preuve que tu est élu de dieu.... Une éthique comme une autre. Sachant qu’il n’y a pas plus de psychopathes que parmi les fraudeurs, les exilés fiscaux et les fraudeurs. Drôle de conception du darwinisme. Si on observe l’évolution de la nature selon Darwin, ce ne sont pas les plus forts qui ont survécus (la preuve, la fin des dinosaures), mais les plus futés et malins. L’éthique presque totalement absente étant chez les animaux. La survie, juste la survie. Prenons l’exemple de l’archéoptéryx. Il a survécu parmi ses congénères parce qu’il s’est mis à voler et qu’il a pu voir ses ennemis de loin. Le politique néo-libérale inspirée de Hayek a généré un autre problème : la surpopulation et la démolition de la planète : JAPON. Christian Nots se révolte contre l’augmentation de gueux et de SDF (c’est un catholique). Psychanalyste, il devrait pourtant savoir que la moitié des SDF sont psychotique. Que la société néo-libérale n’y est peut-être pour rien. L’abandon, la maltraitance infantile n’étant pas l’apanage des pauvres. J’ai connu l’histoire d’un homme très riche qui s’est retrouvé du jour au lendemain à la rue. Cause : alcoolisme et arrière plan psychotique. est-ce la faute du capitalisme ou de parents maltraitants......Voilà aussi pourquoi je ne suis pas catholique... 


                      • Bertrand Loubard 14 février 22:50

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        Je ne comprends pas vos commentaires. Sont-ils bien relatifs à mon billet « Ceci n’est pas un complot » ?
                        Merci de bien vouloir répondre.
                        Bien à vous.


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 10:49

                        @Bertrand Loubard Bonjour. une amie vient de m’envoyer la vidéo sur : ceci n’est pas un complot. Et j’ai longuement réfléchi à ce terme terme complot. Ce qu’il recouvre et quel en serait en fait l’objectif (pourquoi ?). J’ai beaucoup lu sur les illuminatis. Car c’est bien de là qu’il faut partir. S’il y a complot, c’est qu’il y a objectif et lequel ? Avez-vous lu la PONEROLOGIE Politique. Pourquoi les psychopathes et les pervers-narcissiques sont au commandes. Nous sommes bien en plein darwinisme économique (problème qu’il ne faut pas éluder. 7 milliards d’habitants sur terre, si ce n’est Le Covid qui nous tueras, ce sera la guerre pour la survie. Liberté-égalité et fraternité. C’est le MENSONGE. un pervers narcissique n’aura jamais l’intention d’être fraternel, mais de vous détruire et de vous tuer. Il ne s’agit pas vraiment d’un complot, mais d’une COLLUSION entre pervers-narcissiques (nombreux parmi les ex-gauchistes reconvertis néo-libéraux qui détiennent tout la presse). Autant savoir. 
                        La question est qui gagnera cette guerre (référence à GOG et MAGOG). Les sethiens, meurtriers et sans empathie ou les névrosées qui ont une conscience..... J’ai lu un livre qui explique les juifs ont le devoir d’équilibrer le monde. Et alors, on envoie ses troupes (les pervers narcissiques) pour faire ce que n’est pas capable l’humain : réguler les naissances. Est-ce clair... ????


                      • Gollum Gollum 15 février 10:54

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Est-ce clair... ????

                        Ben... à vrai dire.. pas vraiment...


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 11:03

                        @Gollum allons Gollum, je vous croyais plus intelligent...


                      • Bertrand Loubard 15 février 17:50

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        Merci pour vos explications. Je me permets de préciser à propos de mon approche de la vidéo de Bernard Crutzen que : dans « Sémiologie : l’image n’est jamais le réel » René Magritte est cité de la manière suivante :
                        « La fameuse pipe, me l’a-t-on assez reprochée ! Et pourtant, pouvez-vous la bourrer ma pipe ? Non, n’est-ce pas, elle n’est qu’une représentation. Donc si j’avais écrit sous mon tableau « ceci est une pipe », j’aurais menti ! C.Q.F.D. »
                        Bernard Crutzen après 6’.54’’dit : « Ce qui frappe d’emblée c’est l’écart entre la perception et la réalité des chiffres ».
                        Il nous met, comme Magritte le fait, devant un tableau qui plus que troublant est équivoque. Cet équivoque dont parle Magritte en ces termes : « Quel aveu n’est-ce pas de la part de ceux qui s’en plaignent (de l’équivoque) : ils avouent ingénument leur hésitation quand, livrés à eux-mêmes, ils n’ont pas pour les rassurer les garanties de quelque vague expert, la consécration du temps ou un mot d’ordre quelconque ». Bien à vous.


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 10:56

                        Et au final, si Eros gagne contre THANATOS (Noé et le Déluge), ben c’est qu’un dieu existe... CQFD. 


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 11:02

                          THANATOS CONTRE EROS. Je situe les pervers-narcissiques sethien du côté de THANATOS.


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 11:10

                            L’image dans le film : ceci n’est pas un complot est claire et rappelle la vague d’HOkusai. Au dessus de la vague Covid, il y en a une plus importante : la crise économique, la guerre et la famine. Le darwinisme à l’échelle humaine : c’est bien la Loi du plus fort économiquement...... Tout cela est-il très moral. ? Les salauds gagneraient la guerre.....Mais Darwin est-il éthique ??? Grande question... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité