• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Centenaire de 14-18 : L’imposture d’une réconciliation (...)

Centenaire de 14-18 : L’imposture d’une réconciliation franco-allemande jusqu’à la mascarade

On fête encore une fois la « réconciliation franco-allemande à l’occasion du centenaire de la Première guerre mondiale. Mais de quoi nous parle-t-on ? La réconciliation de qui avec qui ? De la France avec elle-même, au regard d’une première guerre mondiale commémorée uniquement autour du drame humain qu’elle fut, sans rien rappeler de ses causes et nécessités historiques ? En tout cas pas avec l’Allemagne dont on sait peu, que le 11 novembre ne représente rien de l’autre côté du Rhin, qu’il n’y a aucune commémoration publique et rien quasiment dans les musées, aucun monument aux morts digne de ce nom, aucun regret d’avoir été à l’origine de cette Première guerre mondiale, puisque c’est l’Allemagne, contrairement à ce qu’on laisse planner, qui l’a bien déclarée. Les principaux concernés, les Allemands, s’en fichent. Seuls leurs journaux de ce jour, du fait de la présence en France d’Angela Merkel, s’en sont faits l’écho, et donc très ponctuellement, avec surtout des témoignages de leurs soldats.

Un discours de culpabilisation qui rend les peuples responsables renvoyés dos à dos

N’est-il pas incroyable de nous tenir un discours de culpabilisation générale sur cette guerre, derrière l’image d’une boucherie gratuite, mettant tous les peuples dans le même sac d’un nationalisme ne les faisant rêver que de se combattre, comme si c’était les peuples qui prenaient les décisions de se faire la guerre, jusqu’à donner l’impression que cette guerre n’avait aucun sens, y compris le sacrifice des Poilus ? Si elle a surtout il est vrai profitée aux « Marchands de canons » qui n’ont pas de camp, on ne saurait oublier l’intransigeance d’un empereur allemand réclamant sa part dans l’influence des grandes puissances européennes, à quoi il entendait qu’elles se soumettent, dont il posa l’ultimatum lors de son discours à Tanger en mars 1905, qui fut la véritable déclaration de guerre. On assista à l’affrontement entre un Empire belliqueux et une république, des démocraties, ce qui ne fut pas rien dans cette opposition, jusqu’à ce que le monde entier quasiment se ligue contre l’ambition de domination d’une nation qui était devenue l’ennemi commun. L’Empire allemand prend fin le 9 novembre 1918, par l'abdication de l’empereur Guillaume II, remplacé par la République de Weimar. 

On veut renvoyer dos-à-dos les protagonistes, en rajoutant à la chose le mythe d’une défaite allemande à laquelle la France aurait rajouté l’humiliation comme cause au nazisme, pour nous culpabiliser encore un peu plus. Mais il n’y a rien de plus faut, c’est l’argument qu’utilisa Hitler pour nourrir le nationalisme qui conduira à la barbarie. On nous fait oublier que l’Allemagne (La Prusse) en 1870 a gagné la guerre contre la France en lui soustrayant une région et en en obtenant un trésor. Faudrait-il à tout prix chercher la première humiliation qui motiva les autres, ou s’interroger sur le fait, que c’est bien l’Allemagne qui fut deux fois à l’origine des deux seules guerres mondiales de l’histoire ? Et ce serait en quelque sorte à nous de nous excuser de cette guerre par ce genre de commémoration à sens unique, pendant que du côté de l’autre partie, on la méprise ? Avec le thème central de cette réconciliation, on cherche surtout par l’effet d’une leçon de morale aux peuples, à nous endormir.

La France et l’Allemagne, deux conceptions radicalement différentes de la nation

Si pour l’Allemagne d’aujourd’hui, cette date ne représente rien, ne serait-ce pas parce qu’on n’y est jamais sorti d’une vision de la nation qui est celle fondée sur la langue, la race, la religion, considérant la nationalité comme étant transmise par les ancêtres, par le sang pur ? Ne serait-ce pas cette conception de la nation qui serait à l’origine du nazisme ? Ce sur quoi se sont depuis longtemps d’ailleurs accordés les historiens. C’est seulement en 2000 que fut introduit dans les institutions allemandes un élément de droit du sol dans le Code de la nationalité : « Les enfants d'étrangers nés sur le territoire allemand, de parents étrangers également nés en Allemagne et y ayant vécu de façon durable, sont maintenant allemands à leur naissance ». Et cela, avec pour conséquence, une société allemande où l’on ne se mélange pas, où chacun vit dans sa communauté, sous le signe du multiculturalisme. C’est Angela Merkel qui expliquait à un récent congrès de son parti, la CDU, Union chrétienne démocrate, qu’il fallait revenir aux « références allemandes » pour tous, face à l’échec du multiculturalisme, autrement dit, aux racines chrétiennes de l’Allemagne pour les imposer comme la seule référence. C’est tout le contraire de la France, pour laquelle la nation est le produit de la volonté des individus et de leur libre choix de s’associer, de la citoyenneté avant tout, d’une terre civique d’où viennent les droits, d’un Etat impartial parce que séparé sans ambiguïté du religieux, et ainsi où l’on se mélange. Le droit du sol y a été acquis dès la Révolution française et définitivement adopté en 1889 par la IIIe République. Jusqu’à faire qu’un enfant né et ayant vécu au moins cinq ans en France de parents tous deux nés à l'étranger, puisse devenir français à sa majorité s'il y a sa résidence habituelle, et ce, de façon automatique, à moins qu’il ne le refuse.

Une négation de l’histoire et rien que de la politique politicienne : une mascarade !

Travestir ainsi les choses et laisser une partie des protagonistes d’une telle guerre en nier la réalité jusqu’à la faire sortir des mémoires, constitue une faute grave devant l’histoire, et montre combien l’Europe n’a rien d’un monde uni autour des mêmes valeurs (1). Avec ça, elle est belle l'histoire européenne !

En réalité, cette réconciliation avec ses diners officiels, n’est qu’une vitrine déconnectée qui sert l’image du couple franco-allemand à la tête d’une Union européenne, en mal de légitimité. Elle réactive le mythe de son origine, dont la profession de foi était, par la création d’une union politique et économique, de repousser le risque de guerre et d’assoir la paix, jusqu’à en obtenir pour l’UE un prix Nobel en 2012. Une gageure, alors que le centre des conflits s’était depuis longtemps déplacé vers l’Est. Cette union européenne s’était faite avant tout contre le Bloc communiste. D’ailleurs, on ne cesse, pour prolonger cette tradition, de désigner la Russie comme l’ennemi, en créant des tensions qui n’ont rien à voir avec l’esprit de fraternité entre les nations, mais plutôt l’esprit guerrier. On n’a pas hésité à soutenir les nationalistes ukrainiens et à les mettre au pouvoir, parce que ce sont les dignes héritiers du plus violent des anticommunismes, qui vouent à la Russie une haine farouche. Il y a une toute autre histoire commune à écrire, mais à la condition de ne pas se mentir ou de truquer les cartes.

Il y a vraiment quelque chose d’un tour de passe-passe insupportable dans cette commémoration, à quoi toute la machine médiatique se prête, qui tient de l’imposture autant que de la mascarade.

 

1-Le Centenaire de 14-18 et la Nation : Trahison des élites et désinformation ! 14/11/2017

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-centenaire-de-14-18-et-la-198679


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 11 novembre 11:21

    « On assista à l’affrontement entre un Empire belliqueux et une république, des démocraties »

    Oui mais une république un tantinet revancharde, l’œil fixé sur la ligne bleue de Vosges. Et une république à la tête d’un empire colonial qu’elle entendait garder.

    Pour le reste beaucoup de vrai dans cet article.


    • NEMO NEMO 11 novembre 11:41

      Intéressant.

      Le catéchisme laïc écrit par les hussards noirs de la république au service des maîtres de forges a été tellement rabâché par les instits dans les oreilles et les cerveaux les citoyens actuels de toutes les générations que le récit national a pris dans bien des esprits la place de la vérité historique, pourtant simple et énoncée sobrement par Anatole France :

      ’On croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels !"

      Lequel, Anatole France, a écrit aussi :

      “La paix universelle se réalisera un jour non parce que les hommes deviendront meilleurs mais parce qu’un nouvel ordre, une science nouvelle, de nouvelles nécessités économiques leur imposeront l’état pacifique.”

      Mais ça, c’est une autre histoire, justement.


      • Le421 Le421 11 novembre 18:09

        @NEMO
        Du Pont De Nemours a fait fortune grâce à la Guerre de Sécession, par exemple.
        Halliburton, c’est plus récemment, en Irak, avec Bush.
        La France produit d’excellentes armes parfaitement testées sur les civils au Yemen.
        Actuellement.
        https://www.la-croix.com/Monde/armes-francaises-impliquees-conflit-yemenite-2018-03-20-1200922430


      • Ouallonsnous ? 11 novembre 18:54

        @NEMO

        Vous écrivez d’Or, « la machine médiatique se prête, qui tient de l’imposture autant que de la mascarade » mais à quoi s’attendre d’autre de la part du régime d’indignité nationale Gnafronesque ?


      • Le421 Le421 12 novembre 08:48

        @Ptdr
        Demi-crème d’imbécile qui confonds tout !!
        Ça doit bouillonner dans la cafetière chez vous...
        Je ne sais pas ce que vous prenez, mais c’est de la dure !!  smiley


      • Jacquard 11 novembre 12:27

        En 14, l’Allemagne n’avait à se venger de rien.

        Vous me paraissez évacuer rapidement la question des empires coloniaux. L’Allemagne était bien mal loti en la matière en comparaison de l’Angleterre et de la France.


        • NEMO NEMO 11 novembre 12:55

          @Jacquard

          Et pour cause, puisque pendant que la France et l’Angleterre, en pleine phase de conquête, construisaient leurs empires coloniaux et que les Russes et les Ottomans géraient tant bien que mal les leurs, hérités du passé, les Prussiens se battaient contre l’Autriche pour essayer de constituer une fédération allemande dont le « saint-empire » inhibait la réalisation.

          En déclarant la guerre à la Prusse en 19 juillet 1870, la France a permis fédérer tous les états allemands autour d’un ennemi commun.

          La défaite française a débouché sur la proclamation de l’Empire allemand le 18 janvier 1871 dans la galerie des Glaces du château de Versailles.

          L’unité allemande s’est faite par le haut et par la guerre, comme le souhaitait Bismarck. Ensuite, en effet les Allemands ont voulu rattraper leur retard en matière d’exploitation coloniale et se sont positionnés aussi bien au Moyen-Orient qu’en Afrique, ce qui a provoqué des tensions avec les deux puissances coloniales soeurs ennemies qui se sont alliées (avec la Russie) contre ce concurrent (qui avait le soutien des Ottomans).

          Mais cette réalité dont nous subissons toujours les conséquences est en effet un élément clé, elle n’est que subsidiaire à un point beaucoup plus important : la géopolitique des puissances industrielles qui avaient besoin de fournisseurs de matières premières et denrées à forte rentabilité (minerais, pétrole, sucre, thé, riz, bananes, cacao, etc...), mais de développer un marché pour revendre très chers des produits transformés aux populations des territoires qui en avaient fourni les éléments constitutifs.

          Et cette guerre-là ’est pas terminée.


        • Alren Alren 11 novembre 18:03

          @Jacquard

          Vous me paraissez évacuer rapidement la question des empires coloniaux. L’Allemagne était bien mal lotie en la matière en comparaison de l’Angleterre et de la France.


          Si l’on consulte la carte, on voir que les pays qui ont eu des colonies sont des pays maritimes de l’océan : Portugal, Espagne d’abord dont les colonies américaines sont devenues indépendantes assez rapidement, puis Angleterre et France (avec d’abord le rêve américain de la Louisiane et du Québec avant l’Afrique et l’Extrême-orient) , enfin des Pays-bas en Indonésie.


          On peut remarquer que l’Italie qui avait pourtant une grande tradition maritime avec Venise et Gênes n’a pas participé à cette aventure (avant Mussolini) alors qu’elle avait une proximité avec l’Afrique du Nord.


          L’Allemagne n’était pas une puissance maritime suffisante pour lancer des expéditions importantes avant sa réunification. Cependant en 1914, elle avait installé des colonies en Afrique où elle faisait régner la terreur et l’extermination :

          « L’Allemagne s’établit dans le Sud-Ouest africain (actuelle Namibie) en 1883, avant de coloniser le Kamerun (Cameroun) et le Togoland (Togo) en 1884, puis l’Afrique orientale allemande (devenue Tanganyika et aujourd’hui partie continentale de la Tanzanie) et le Ruanda-Urundi en 1885.

          Cette même année verra la fondation de la DOAG (Deutsch-Ostafrikanische Gesellschaft, « Société allemande d’Afrique de l’Est ») qui s’implante en Afrique de l’Est, grâce notamment à Carl Peters qui signe des traités avec différents chefs de tribus. »


          En 1905, les Allemands voulurent s’emparer du port de Tangers sous protectorat français, avec l’intention de coloniser le Maroc tout entier. C’est-à-dire qu’en face du Gibraltar anglais, elle contrôlerait la côte sud du détroit.

          Dans quel but sinon de contrôler le trafic anglais vers la route des Indes et de pouvoir l’interrompre en cas de conflit ?

          C’est pourquoi la Grande-Bretagne soutint diplomatiquement la France pour faire échouer ce plan ... en échange, quand même de la cession totale du canal de Suez !


          L’Allemagne avait bien apprécié l’annexion de l’Alsace-Lorraine et les cinq milliards de francs-or qu’elle avait soutiré à un gouvernement soulagé d’avoir empêché la naissance d’une république sociale. Le kaiser était pressé de renouveler cette victoire, décidé a amputer cette fois la France du reste des ces mines de fer et des mines de Charbon du nord.

          Puis de ce retourner ensuite contre la Russie dont la puissance montante l’inquiétait au plus haut point.


          Pour finir, je voudrais féliciter Guylain Chevrier pour son article en tout point remarquable !

          Car en effet, le nazisme a trouvé un terreau fertile dans la tradition xénophobe et communautariste de l’Allemagne.

          Oui, tout l’atteste, ce sont bien les Allemands qui ont causé les deux immenses catastrophes des deux guerre mondiales !






        • Ouallonsnous ? 11 novembre 19:11

          @Alren

          Non Alren, vous taisez ou n’évoquez que secondairement que les principaux instigateurs de ces guerres mondiales sont les rivalités économiques capitalistes, les peuples des états impliqués dans ces guerres en furent les victimes.

          Le mobile des capitalistes étaient de dresser les uns contre les autres en les faisant se « saigner » mutuellement, des populations qui s’émancipaient et échappaient à leur emprises !

          C’est encore le cas avec les guerres néo-coloniales actuelles, l’enjeu étant actuellement de bloquer le développement des anciens pays, soi-disant décolonisés pour continuer à les piller !

          C’est la spécialité des anglo-yankees et de leurs satellites de l’UE/OTAN !


        • baldis30 12 novembre 10:46

          @Alren

          bonjour,
          j’apprécie vos commentaires et j’y adhère quasi-complètement avec non pas un bémol mais un double dièse  ! ... sur les colonies allemandes en Afrique et plus particulièrement deux qui au vu des informations apparaissant peu à peu soixante et dix ans après, jouèrent des rôles non négligeables dans l’Atlantique Sud ou l’Océan Indien ... Curieusement et probablement peu de gens y prêtèrent attention mais le Renaudot de 2017 relatif à la fuite de Mengele en cite un à deux reprises... Ô discrètement ... très discrètement ... mais réellement !
          Sur la guerre de 1870 on ne peut oublier la dépêche d’EMS, et personne ne la rappelle ... CURIEUX ... les « fake news » n’existaient pas à l’époque ...

          Ce qu’il faut aussi rappeler ce sont les comportements unitaires qui se réalisèrent au XIXème siècle, l’Italie d’une part, mais d’autre part l’Allemagne ... Il n’y a pas des Garibaldi dans tous les pays et les conditions historiques et morales ne sont pas les mêmes dans les deux cas puisqu’une partie de l’Italie était sous le joug ( et pas tendre le joug voir le musée du Risorgimento à Turin ) de l’Autriche-Hongrie... !
          De plus après pas mal de conneries diplomatiques la France comprit au XIXème siècle qu’elle avait intérêt à aider l’Italie ( cela se traduisit d’ailleurs en compositions musicales de très haute qualité, y compris POLITIQUE ( un appel ..)  : Guillaume Tell de Rossini, La fille du régiment de Donizetti (*), outre Verdi qui écrivirent directement en français .. ceci était loin de plaire à l’Autriche -Hongrie !

          La question italienne eut aussi son poids dans le premier conflit mondial

          (*) écouter le chœur final « Salut à la France .... »
          Quant à Guillaume Tell opposé au tyran .. autrichien Geissler .... et représenté en Italie seulement après le Risorgimento ... encore plus clair....
          Et pour l’HEXAMERON ( six participants conscients... non des moindres ) œuvre destiné à financer la résistance italienne, sur un thème de Bellini ( I Puritani) repris aussi par .... l’Artilleur de je ne sais plus quelle ville de l’Est ... je ne sais plus ...


        • baldis30 12 novembre 10:52

          @Ouallonsnous ?

           bonjour,
           parce que la guerre de 1914 1918 n’était pas une guerre coloniale ? ... première nouvelle ... citons un peu :
          Alsace-Lorraine, Trentin Haut Adige si vous n’avez pas compris lisez « le désert des tatars » en n’omettant pas de réfléchir sur les dessins de couverture de Dino Buzzati , mais que venez donc foutre les doigts de Liszt, Chopin et Czerny dans l’HEXAMERON ... et pourquoi .. ! Et je passe volontairement à côté d’autres œuvres !


        • Ouallonsnous ? 17 novembre 10:54

          @baldis30

          Vous êtes incohérent, reposez vous un moment !!


        • mmbbb 17 novembre 12:58

          @Alren Les Allemands ont exige le retrait a Rotondes de cette plaque sur laquelle etait inscrites « allemagne , peuple belliciste » A peu de mots pres c ’est l expression . C ’est inimaginable que l on puisse s aplatir ainsi mais les francais n ont plus de fierte  Bismark a forge l Alllemagne avec la guerre de 1 870 qui n etait qu alors que la Prusse . Il faut reconnaitre que l enseignement etait meilleur en Prusse , les soldats savaient lire une carte , etaent bien armes et avaient de bons uniformes . Ils avaient une avance technique canon d acier moule . En France, nous avions une armee de Godillot et encore des canons en bronze IL fut tres cons ce Napoleon III de se lancer dans cette guerre avec si peu de preparation Par ailleurs les bourgeois avaient une mefiance envers le peuple francais ., tout etait predisposé a la defaite . In fine , l Allemagne a gagne la guerre économique et nous sommes sous le joug de ce pays La preuve , Georges Friedman , conseiller politique americain, dans un aricle de l Express au printemps , considere la France comme une colonie de l Allemagne . Pour les USA , l Allemagne est le principal pays , autant de morts et etre de nouveaux les vassaux , n est guere honorable. Quant au couple franco allemand , c ’est un leurre invente par l elite afin de tromper le peuple


        • Alain 11 novembre 12:57

          Que de méconnaissances historiques dans cet article. Un ramassis de grands principes qui vont à l’encontre des faits, du stéphane bern en somme.

          L’auteur ne semble pas connaitre « a l’ouest, rien de nouveau », pas plus que ’« 4 de ’linfanterie ». Il ne connait pas plus les revanches de chacun face aux envies de pétrole qui commence à poindre au proche-orient, les empires coloniaux qui s’affrontent pour des ressources minières.

          Les régions perdues de la France. Quel gag... Il ne connait rien à la guerre de 1870, et la commune de paris qui entraine la cession de l’alsace et de Lorraine à l’Allemagne. Un don bien volontaire de la France, qui n’avait qu’une envie : réprimer dans le sang une révolte qui grondait et qui était plein de bon sens.

          Avant d’écrire de telles inepties historique dans un article, il serait bon de se renseigner.

          Dont acte


          • Alex Alex 11 novembre 13:16

            @Alain
            « Que de méconnaissances historiques dans cet article ! », et, surtout, des opinions, donc assez loin de ce que l’on attend d’un vrai historien.
            C’est donc un mélange de vrai et de faux.


          • Ouallonsnous ? 11 novembre 19:15

            @Alain

            Si l’article de l’auteur est incomplet, que ne nous éclairiez vous  !


          • baldis30 12 novembre 10:56

            @Ouallonsnous ?

            Re ...
            « Si l’article de l’auteur est incomplet, que ne nous éclairiez vous 
             ! »
             L’article mérite d’être enrichi ... c’est le propre de tout article sur AVX , mais enrichi dans le même sens que celui de l’auteur ... 
            et je partage totalement votre point de vue !


          • mmbbb 17 novembre 13:13

            @Alain non il est incomplet Quant a l Allemagne , il est evident qu avec l alliance de l empire ottoman et la main mise des ressources petrolieres notamment de ce que deviendra l IRAK , cette situation strategique n avait pas échappée a l Angleterre . Il suffit de regarder le film Laurence d Arabie , il est vrai avec un parti pris , que fait il ? il sabote le chemin de fer construit par les allemands Cette ligne qui devait traverse le MO . Apres les accords de Sykes Picot , l Angletterre s empare de ce que deviendra l IRAK . Etrange coincidence historique Il faut aussi noter que cette guerre a installe le communisme en Russie . Il faut noter que cette guerre a sorti les USA de son isolement voulu par Wilson .


          • Alain 11 novembre 13:04

            Quant à la fameuse démocratie française, cette beau pays...

            le film « les sentiers de la gloire »... interdit dans une démocratie pendant combien de temps ????


            • titi 13 novembre 01:39

              @Alain

              Et le film « des terroristes à la retraite » pendant plus longtemps encore !


            • titi 13 novembre 01:45

              @Alain

              https://www.youtube.com/watch?v=NKIANBhI6E4

              Ca raconte l’histoire d’hommes remarquables… et ca parle du PCF pendant à peine 5 minutes, ce qui a justifié l’interdiction du film pendant 30 ans….

              Etonnant ? non ?


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 novembre 13:40

              Le grand retour du KARMA. DES DETTES du passé. ENFIN. C’est toujours préférable à l’ère glaciaire. C’est la combat de la REMORE (glace qui fige nos remords, notre culpabilité) dans la glace contre la SALAMANDRE (le feu, le sel), qui détruit ou réveille le passé figé. « Histoire comique des états et empire du soleil » : Cyrano de Bergerac. Ayant la conscience totalement cristalline. C’est VOTRE problème. PAS LE MIEN.


              • Sergio Sergio 11 novembre 16:10

                Ok mais, que fait-on de bien dans notre société ?


                • lloreen 11 novembre 16:33

                  "En tout cas pas avec l’Allemagne dont on sait peu, que le 11 novembre ne représente rien de l’autre côté du Rhin

                  ".

                  Vous saurez maintenant qu’on y fête la Saint Martin...C’est moins sanglant ...


                  • math math 11 novembre 16:44

                    11-Novembre : une cérémonie pour l’Histoire..celle de Jupiter avec les millions du peuple de France.. smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 11 novembre 16:52

                      ils trouillent car le populisme gagne sur le Rothschildlisme .....


                      • zygzornifle zygzornifle 11 novembre 16:55

                        Macron ferait mieux de s’occuper des immeubles a Marseille car se mêler de cette période alors qu’on n’était même pas un spermato dans les couilles a papa ça craint autant qu’une selfie Antillaise .....


                        • Cadoudal Cadoudal 11 novembre 17:45

                          @zygzornifle
                          Il s’en occupe :

                          Monsieur Thomas Luhaka ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de la Reconstruction

                          vient de nommer son filleul Théo président de la commission d’enquête et gérant de la Fondation Panafricaine de Solidarité Coloniale..

                          Espérons que ça permettra à cette valeureuse famille de colons de retrouver le train de vie qu’ils avaient avant de se voir spolier par quelques rebelles indigènes.

                          N’oublions pas qu’il reste dans la colonie française quelques zones peuplées d’indigènes pas encore pacifiées par les chefferies locales acquises à notre cause.

                          Dans l’intérêt de tous et de notre mission civilisatrice, passons outre nos antagonismes tribaux et travaillons sans relâche avec les autorités indigènes traditionnelles afin d’exterminer les derniers lépreux qui résistent encore.

                          Libreville 10 Novembre 2018.

                          Danièle Obono.

                          Secrétaire de la section Gabonaise de la Fédération Panafricaine Colonialiste.


                        • Alain 11 novembre 16:58

                          ah, les démocraties... 

                          La cérémonie d’aujourd’hui :

                          « Lorsque l’orchestre des jeunes de l’Union européenne cesse de jouer, le président français ravive la flamme du Soldat inconnu, qui ne s’est jamais éteinte depuis son installation en 1923.
                          Puis la sonnerie »Aux Morts« résonne, l’assistance se fige pour une minute de silence que rompt la sonnerie au clairon du »Cessez le feu« .
                          Les dirigeants remontent alors dans les bus pour rejoindre l’Elysée pour un déjeuner dans les salons donnant sur le parc. Leurs conjoints sont reçus dans le même temps au château de Versailles. »


                          En d’autres termes, des millions de morts, une petite larme pour les caméras et hop, on va manger...

                          Les riches s’empiffrent... Vive la démocratie, à bas la guerre ?


                          • oncle archibald 11 novembre 17:22

                            @Alain :

                            A la campagne il est de tradition après un enterrement de se retrouver tous ensemble en revenant du cimetière pour un bon repas au cours duquel on va honorer la mémoire du défunt, se raconter des anecdotes du temps ou il était parmi nous.

                            Pourquoi cela vous choque-t-il quand il ne s’agit pas d’un défunt mais de 10 millions de morts, sans compter les civils presque aussi nombreux ? Ça vaut bien un gueuleton non ?


                          • Alain 11 novembre 18:13

                            @oncle archibald
                            En effet, pour honorer la mémoire de millions de morts, rien ne vaut un gueuleton entre vendeurs d’armes à l’Elysée, pendant que les conjoints se goinfrent à Versailles. Au fait, à la campagne, quand on fait un repas, c’est l’Etat qui le paye ou la famille ?


                          • oncle archibald 11 novembre 18:33

                            @Alain

                            Si des cérémonies commémoratives de cette fin de semaine vous ne retenez que l’horrible dépense que représentent les repas entre chefs d’états organisés par la République Française je vous plains de tout cœur .... C’est franchement minable !

                            Vous voudriez quoi ? Que Macron les emmène bouffer au Mac Do et chacun paye son sandwich ? Au fait cette guerre a t-elle fait des morts dans votre famille ? Vous trouvez con que notre Président ait choisi de commémorer la paix plutôt que la victoire ?

                            A mon avis dans cet aréopage de chefs d’états qui se pressent autour de lui il y a davantage d’acheteurs que de vendeurs d’armes ! S’il n’y a pas d’acheteurs il n’y aura plus de fabricants et de vendeurs ! Tandis que s’il y a des acheteurs, ils trouveront toujours un fabricant et un vendeur.


                          • Alain 11 novembre 18:46

                            @oncle archibald
                            Si le bal des fauxcul, vendeurs ou acheteurs ne te gêne pas, tant mieux pour toi.
                            Si dans certains endroits, la chanson de Craone a été interdite, et que tu n’y voies pas de pb, tant mieux pour toi.
                            Si des millions de morts sont morts pour des vendeurs d’armes, des affairistes, et que 100 ans plus tard, la même ploutocratie jette une petite larme et court manger du caviar, ca ne te fait rien...

                            Commémorer la paix ? Alors que 15 jours plus tôt, on ne s’emeut pas de vendre des armes à l’Arabie Saoudienne, alors qu’on a des troupes spéciales en Syrie sans qu’on sache ce qu’elles y font, alors qu’on a des ogives nucléaires sur des sous-marins ou des avions, alors que nous sommes dans le top5 des vendeurs d’armes mondiaux, alors que nous importons de l’huile de palme en échange de ventes de rafale, mon dieu... dans quel monde vis-tu pour sortir une horreur pareille ?


                          • baldis30 12 novembre 11:03

                            @Alain

                            bonjour
                             « Au fait, à la campagne, quand on fait un repas, c’est l’Etat qui le paye ou la famille  ? »
                             La curiosité est un vilain défaut !


                          • Sergio Sergio 11 novembre 18:10

                            Ça fait 100 et 70 ans que tous les ans on se réconcilie, quand est-ce qu’on s’aime ? Remarquons que c’est plus compliqué.


                            • mauriceronet 11 novembre 19:03

                              -La France voulait la guerre en 1914 pour venger la défaite de 1870 et pour récupérer l’Alsace et la Lorraine comme l’Allemagne voudra la guerre en 1939 pour se venger de la défaite de 1918 !


                              • jef88 jef88 12 novembre 15:30

                                @mauriceronet
                                Et l’Allemagne préparait la guerre depuis l’épisode marocain, vers 1905....
                                fortifications
                                gares pour troupes (j’ai habité un patelin de 200 habitants en Moselle , près de l’ancienne frontière avec un quai de gare de près d’un km de long )


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 novembre 19:13

                                Un rappel historique bienvenu


                                • Jonas 11 novembre 20:26

                                  "C’est tout le contraire de la France, pour laquelle la nation est le produit de la volonté des individus et de leur libre choix de s’associer, de la citoyenneté avant tout, d’une terre civique d’où viennent les droits, d’un Etat impartial parce que séparé sans ambiguïté du religieux, et ainsi où l’on se mélange. Le droit du sol y a été acquis dès la Révolution française et définitivement adopté en 1889 par la IIIe République. « 

                                  C’est la faille.
                                  Le reniement de l’héritage civilisationnel, culturel, identitaire, ethnique et religieux de la France depuis 1789 est la raison pour laquelle ce pays disparaîtra dans moins de 20 ans, sous l’immigration de masse de millions d’africains qui transformeront cette brillante civilisation en annexe du tiers-monde, quand la  »gouvernance mondiale" si chère à Macron sera réalité.


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 novembre 09:19

                                    @Jonas

                                    C’est ce que disaient déjà vos prédécesseurs lorsque les troupes coloniales occupaient la Sarre.

                                    C’est ce que disaient déjà vos prédécesseurs lorsqu’ils justifiaient l’esclavage aux USA.

                                    Vous voyez, vous êtes en très bonne compagnie. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès