• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ces guerriers qui dissertent sur la paix...

Ces guerriers qui dissertent sur la paix...

Ah, le 11 novembre... la fameuse commémoration, bien pratique pour occulter pour un temps les misères que le peuple français subit aujourd’hui...

Pour autant, il y aurait tant d’autres choses à dire plutôt que de commémorer souvent assez hypocritement nos chers disparus...

Au-delà des bons sentiments, des paroles attendues, des mouchoirs sortis, que s’est-il passé ce fameux 11 novembre 1918 ?

Selon la parole d’un sage chinois, un bon armistice doit être équitable sinon il préparera la guerre suivante.

C’est la réflexion qu’auraient dû se faire les négociateurs de 1918, car les lourdes sanctions imposées à l’Allemagne allaient fatalement déboucher sur une nouvelle boucherie... laquelle n’a pas manqué de se produire entre 1939 et 1945.

En effet, ces sanctions empêchaient les vaincus de s’en remettre, les plongeant fatalement dans une misère noire, qu’allait exploiter plus tard, un certain Adolphe... avec les suites que l’on sait.

Au-delà des sanctions militaires (armée réduite à 100 000 soldats, occupation militaire de la rive gauche du Rhin, interdiction d’utiliser l’artillerie lourde, des cuirassés et des avions etc...) mais surtout les sanctions financières de l’ordre de 269 milliards de mark-or, soit plus qu’une année du revenu national. lien

Mais revenons à cette « journée de la paix »...

Finalement, en 2018, Macron a célébré la paix avec ceux qui vendent des armes... la France en étant l’un des plus gros contributeurs. lien

On n’a pas oublié que, questionné par quelques journalistes impertinents sur les armes vendues par la France à l’Arabie Saoudite destinées à bombarder le Yémen, alors que certains pays ont décidé de ne plus vendre des armes, Macron a esquivé la question, maniant « l’argument qui tue », argument simpliste s’il en est : « si nous n’en vendons pas, d’autres le feront  »...

C’est en mars dernier que 2 associations ont saisi le gouvernement, s’indignant que depuis 4 ans, la France bat tous les records en matière de vente d’armes, en se classant, selon le SIPRI (centre de recherche suédois), au 3ème rang mondial en matière de vente d’armes.

Le délégué général de l’armement, Joël Barre, a justifié cette piètre position en déclarant : « l’exportation représente un tiers du chiffre d’affaire de notre industrie de défense. Celle-ci en a donc besoin, et nous en avons-nous-même besoin pour garantir, par exemple, les chaines de production de nos matériels ».

Sauf que les associations reprochent à cette justification bassement financière qu’elle ne tient pas compte du fait que ces ventes à des états ne respectant pas les droits humains sont moralement indéfendables.

En effet Amnesty international et ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) ont précisé leur position : « il existe un risque très élevé que les transferts d’armes vers l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis soient illégaux en vertu des engagements internationaux de la France »... s’appuyant sur le traité concernant le commerce des armes, ratifié en 2014 par notre pays, mais aussi sur la position du Conseil de l’Europe de décembre 2008. lien

Ça n’a pas empêché l’invitation faite à MBS, le leader de l’Arabie Saoudite, au « forum de la paix »... malgré la sale affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. lien

Finalement, MBS a disparu des radars, et n’est pas allé à Paris. lien

L’invitation était d’autant plus surprenante qu’elle ne devait concerner que les pays ayant participé à la 1ère guerre mondiale, ou ayant projeté des troupes et travailleurs sur les théâtres européens d’affrontement. lien

Mais le petit président français n’en a cure.

Expliquant qu’il ne cédera pas à une « pure démagogie », ajoutant : « mon agenda n’est pas dicté par les médias, que ça vous plaise ou non  », Macron a tenté de minimiser l’implication de la France dans la vente d’arme à l’Arabie Saoudite, affirmant qu’elle était « un modeste fournisseur »...sauf qu’en 10 ans, les ventes d’armes françaises se sont élevées à  11 milliards d’euros. lien

L’occasion de rappeler que les seuls vrais grands gagnants ont été les multinationales qui ont produit près de 9 millions d’obus. lien

Et puis ce serait oublier les près de 15 milliards de contrats passés récemment avec MBS, le dirigeant saoudien. lien

Cerise sur le gâteau, le président français tente d’opposer « nationalisme » et « patriotisme »... alors que ces 2 courants de pensée veulent « en même temps » exalter certaines valeurs nationales, et s’attacher profondément à la patrie, quitte à la défendre en cas d’attaque extérieure.

Mais revenons à la guerre de 14/18...

Il a fallu beaucoup de temps pour en découvrir des aspects pour le moins surprenants...

On aurait pu s’étonner de l’absence de la Chine, lors de la commémoration du 11 novembre, alors qu’elle avait largement contribué à « l’effort de guerre », avec pas moins de 140 000 citoyens chinois... dont 37 000 enrôlés dans l’armée française.  lien

Surprenant aussi la mort de centaines de soldats le 11 novembre alors que l’armistice avait été signée, et que l’on a déclarés morts la veille... pour éviter des histoires...

C’est d’ailleurs ce que raconte Pierre Lemaitre, prix Goncourt, dans son roman « au revoir là-haut  ». : « Quelques officiers lancent un dernier assaut, le 11 novembre, dans l’idée de réaliser un ultime coup d’éclat ». lien

Citons aussi les fraternisations entre français et allemands... lesquelles furent sévèrement punies par les officiers, et pourtant...

Il y eut même des matchs de foot organisés entre les 2 belligérants... ou des moments d’échanges pendant lesquels on troquait des saucisses contre des cigarettes, on trinquait, constatant que l’autre n’était pas le méchant que l’on disait...

Il arrivait aussi qu’ils collaborent entre eux, afin de protéger la vie de leur « nouveaux frères » avertissant « l’ennemi » d’une prochaine frappe d’artillerie, allant jusqu’à l’invitant à se planquer dans sa propre tranchée. lien

Il n’y a pas si longtemps, je lisais, lors d’une animation villageoise, des lettres de poilus, évoquant d’étonnants moments, lorsque par exemple les soldats français voyant l’adversaire se baigner à portée de fusils n’avaient pas envisagé de leur tirer dessus.

Au-delà des discours bienpensants macroniens, il ne faudrait pas occulter les conséquences de cette guerre, qui ne devait durer que quelques jours...et qui a fait 18,6 millions de morts, dont la moitié étaient des civils... pas plus que les 3,3 millions d’hectares de terres déclarées impropres... ni le quasi million d’orphelins laissés à la fin du conflit... ni les 600 000 veuves au lendemain de la guerre... lien

L’occasion de remarquer que le président français semble toujours fâché avec l’histoire, car lors de son discours, il a dénombré 10 millions de morts, 3 millions de veuves, et 6 millions d’orphelins...lien

Passons...

Le « en même temps » présidentiel n’aura jamais autant été d’actualité, puisque, comme l’écrit Pauline Tétillon, co-présidente de l’association Survie, dans les colonnes de l’Humanité, ce gouvernement « sponsorise la guerre, soutient la dictature, et en même temps, célèbre la paix  ». lien

Il reste pourtant un hommage qui ne sera peut-être jamais rendu, hommage aux mutins, aux antimilitaristes, objecteurs de conscience, insoumis, anarchistes, ceux qui ont désobéi, ont protesté, qui ont abandonné leur poste, foudroyés par la peur, qui ont contesté les ordres, qui se sont dressés contre l’absurdité de la guerre et le pouvoir de ceux qui la déclarent, un hommage pour ceux qui ont étés emprisonnés, fusillés, battus, humiliés, exilés, déportés, condamnés aux travaux forcés pour avoir refusé de trouer la peau de leur frères humains..., comme l’écrit dans une tribune sur la toile un certain Yak Wasabi. lien

Et puis, où sont les noms de ceux qui ne figurent sur aucun monument aux morts ? Chaque année qui passe amène son lot d’oubliés... et leurs noms sont gravés sur la pierre... souvent après de longues démarches administratives.

En effet, ceux qui finalement ont découvert ces « oubliés de l’histoire », entament des procédures qui vont mettre des années à être prises en compte. lien

Décidément le soldat inconnu est de moins en moins seul...et qui pourrait imaginer que commémorer chaque année la fin d’une guerre serait aller vers la paix, si les états n’en prennent pas le chemin ?

Comme dit mon vieil ami africain : « le borgne n’a qu’un œil, mais il pleure quand même ». 

Le dessin illustrant l’article est de Chapatte

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Manu l’embrouille

Macron est-il cramé ?

Macron en marche arrière

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir

Ils nous font bien marcher

Le loup déguisé en mouton

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

Le meilleur ou bien le pire ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Macron tend un piège

Lever le mystère Macron

La politique de l’illusion

Méritons-nous ces hommes politiques ?

T’as pas mille balles ?

Des sous et des déçus

Documents joints à cet article

Ces guerriers qui dissertent sur la paix...

Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 18:53

    @olivier cabanel
    Toujours la même explication...

    Si Trump avait été au pouvoir en France le 7 Mars 1936 à la place des tafioles radicale socialistes, il envoyait 5 000 hommes et Hitler se calmait rapidement...

    La France et surtout le Royaume-Uni, puissances victorieuses de la Première Guerre mondiale, se laissèrent encore une fois berner et apaiser par les « assurances pacifiques » du Troisième Reich.

    Et puis des élections législatives devaient avoir lieu quelques semaines plus tard en France (26 avril et 3 mai), ainsi certains dirigeants politiques n’étaient pas sûrs que la population française serait favorable à une attaque armée contre l’Allemagne

    Vous avez aimez la dernière guerre, vous allez adorer celle qui vient...


  • alberto alberto 13 novembre 10:06

    Bravo Olivier pour ces rappels...

    Sans oublier qu’un majorité d’appelés y allaient à reculons avec les gendarmes aux fesses et que la quasi totalité des « volontaires » africains n’avaient aucune idée de la galère dans laquelle on les embarquaient...


    • vesjem vesjem 13 novembre 11:25

      @Aéroclette
      en effet, la liste des noms gravés sur les monuments aux morts, y compris en région parisienne, ne comporte que peu ou pas d’élus (en pourcentage comparatif élus/non élus)


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:41

      @alberto
      oui... surtout qu’on leur avait fait croire que la guerre ne durerait que quelques semaines...


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:50

      @alberto
      merci, je partage ton opinion.


    • velosolex velosolex 13 novembre 14:02

      @olivier cabanel
      Beaucoup n’étaient pas dupes. Il suffit de lire les carnets de guerre du soldat Louis Berthas ; Un type de base, mais très intelligent, et écrivant remarquement bien. 


    • bob de lyon 13 novembre 17:25

      @alberto

      Bonjour Alberto

      « Sans oublier qu’une majorité d’appelés y allaient à reculons avec les gendarmes aux fesses. »

      Mais alors pas du tout... et c’est ce qui est dramatique !

      Il y sont allés dans une espèce d’euphorie, habités par la peur mais aussi avec détermination. C’était 1914. Le temps réglementaire du service militaire était de trois ans et la conscience patriotique était différente de celle de notre époque.

      Attention, je ne porte aucun jugement.

      Je suis assez vieux pour avoir discuté avec des grands-parents et connu certains hommes qui sont allés au front. (Verdun, l’Argonne et le Chemin des Dames).

      Relisez Genevoix, Dorgelès, Barbusse, et de l’autre côté Remarque et Junger !


    • Spartacus Spartacus 13 novembre 10:29

      L’élite étatiste et les choix des états...

      Une élite étatiste qui savait tout à envoyé à la mort des millions de personnes.

      Elle savait que la guerre serait gagnée en 8 jours au prix de sacrifices anecdotiques.

      Comme aujourd’hui une élite écolo détruit l’économie, détruit le pouvoir d’achat, dépense sans compter l’argent des générations suivantes en envoie au chômage et à la dette les millions de leurs enfants. 

      Elle sait que le climat changera au prix de sacrifices anecdotiques.


      • gaijin gaijin 13 novembre 13:09

        @Spartacus
        vous tombez bien bas ....
        ça ne vous met pas du baume au coeur les milliards de profit des grandes entreprises qui ont pu ruisseler jusqu’aux populations éperdues de bonheur ?


      • mmbbb 18 novembre 21:31

        @gaijin ce sont les industriels notamment ceux de l armement qui ont fait des fortunes pendant la premiere et la seconde guerre Cela a ete notifie dans le reportage diffuse « apocalyspe » L etat emit des obligations pour financer cette guerre .des couilles en or pour Peugeot entre autre Toujours a la remorque le liberal 


      • oncle archibald 13 novembre 10:30

        "Macron a esquivé la question, maniant « l’argument qui tue », argument simpliste s’il en est : « si nous n’en vendons pas, d’autres le feront  »...

        Quoi ? C’est pas vrai peut être ?


        • cevennevive cevennevive 13 novembre 10:42

          @oncle archibald, bonjour,

          Oui, oncle, c’est vrai. Mais notre conscience serait peut-être plus paisible.

          « D’autres le feront » est une réponse de cours de récréation.

          « si je ne fais pas telle ou telle bêtise, d’autres la feront, et ce sont eux qui auront la gloire de faire rire toute la classe ». 

          Réponse d’une désinvolture qui fait mal.


        • Fergus Fergus 13 novembre 11:41

          Bonjour, cevennevive

          Excellente réponse !

          Tant qu’il y aura des Spartacus, les gouvernants s’estimeront légitimes pour privilégier les intérêts économiques, fauteurs de destructions et de pertes humaines, à la voix de la conscience. 

          Mais ces gens ont-ils une conscience ? On peut en douter, hélas !

          Cdlt


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:43

          @oncle archibald
          ne soyez pas machiavélique ! bien sur que d’autres le feront peut-être, mais il s’agit de conscience nationale ! sous prétexte que si vous ne le faites pas, d’autres le feront, seriez vous prêt à faire quelque chose que vous jugez mauvaise ?


        • oncle archibald 13 novembre 12:29

          @olivier cabanel

          Machiavélique ? Réaliste serait plus juste !
          Conscience nationale ? Vous vous foutez de notre gueule à tous ?
          Vous confondez responsabilité personnelle et responsabilité collective.

          Si les Français savent fabriquer un avion de combat qui est l’un des plus performants au monde faudrait-il se priver de ce savoir faire parce que c’est vilain de faire la guerre ? Faudrait-il en fabriquer 15 pour l’armée Française et s’en tenir là ? Faudrait-il le vendre « sous condition » que l’acquéreur s’engage à ne s’en servir qu’à l’entrainement et jamais pour tuer personne ?

          Qui est hypocrite ?

          Exige-t-on des avocats qu’ils ne défendent que des victimes et jamais des assassins ? Ça ne sont pas les industriels qui fabriquent des armes qui sont mauvais mais les fauteurs de guerre !

          Je serai pour le pacifisme le jour ou nulle part dans le monde on ne pourra voir de tels spectacles : https://www.youtube.com/watch?v=PIUjDAcXrAA&vl=id , spectacles qui en rappellent d’autres : https://www.youtube.com/watch?v=cdRyOusOmpY

          Dans l’attente et comme nous n’en sommes pas au temps du triomphe universel des bizounours mieux vaut avoir une armée équipée d’armes performantes et capable de nous défendre.


        • Sozenz 13 novembre 12:49

          @olivier cabanel
          beaucoup de personnes s abaissent à faire n’ importe quoi pour un pécule meme si elles en perdent leur dignité , leur âme, meme si cela porte prejudice à toute une branche ou à des personnes .
          Avec cette phrase , si on ne le fait pas d autres le feront ; on tente juste de justifier le sale, la bassesse
           on preserve sa petite vie de petit homme ( pendant un temps ) 
          c est ceci cette capacité a participer à l oeuvre de l Adversaire . 

          les personnes ne se rendent même pas compte qu’ ils finissent pas jouer contre leur propre camp sur du moyen ou du long terme ;
          Mais ceci tire à sa fin, ayez la foi .

           Merci pour votre article !


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 13:20

          @oncle archibald
          bah, le fait que la responsabilité soit personnelle ou collective ne change pas grand chose sur le fond.
          personnelle, juste une question de karma. vous approuvez ou pas...
          collective, vous avez élu un gouvernement qui commet une mauvaise action... nous n’êtes pas pour autant obligé de la cautionner.
          donc comme je disais, c’est vous que ça regarde, vous et votre conscience...
          ne vous inquiétez pas de la mienne.
          elle va plutôt bien.
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 13:32

          @Sozenz
          je partage, évidemment.
          cette dignité dont vous parlez est finalement un poids qui pèsera sur l’indigne tout le long de sa vie.
          il aurait du y penser avant.
          merci de ton commentaire.


        • oncle archibald 13 novembre 14:34

          @olivier cabanel :

          Et Olivier Cabanel se prenant carrément pour le roi Salomon, propose de trancher en deux parties égales l’humanité souffrante avec les justes, les bons, de son coté, et les bannis, les mauvais, de l’autre ....

          Dans conscience il y a d’abord conscient, c’est à dire ne faisant pas l’autruche devant la réalité du monde tel qu’il est, ce qui impose d’être lourdement armé et de préférence de dissuader son adversaire de tenter tout acte malveillant que ce soit à son égard. Pour cela il faut des armes performantes, et mieux vaut les fabriquer soi-même que de chercher quelqu’un qui vous les vendra peut-être, s’il en a envie.


        • oncle archibald 13 novembre 14:36

          @olivier cabanel : « cette dignité dont vous parlez est finalement un poids qui pèsera sur l’indigne tout le long de sa vie »

          Bon sang vous auriez fait un confesseur de première !


        • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 14:43

          @oncle archibald

          Cabanel, c’est le confesseur jésuite du chanoine Fergus...

          Il connait tous les ressorts de l’indignité..lol


        • osiris 13 novembre 19:34

          @oncle archibald

           Oui il faut une industrie d’armement de pointe pour La Défense de son pays ,mais cela n’implique pas qu’il faille vendre des armes aux autres pays et encore moins avec transfert de technologie surtout ceux qui sont des ennemis potentiels ,des tyrannies fauteurs de guerre et commanditaires de terrorisme ,sans compter l’immoralité intrinsèque ,c’est peut être profitable sur le court terme ,mais c’est très mauvais pour le moyen et le long terme .


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 21:41

          @oncle archibald
          vous avez besoin de confesseur ?
          mais pourquoi ne pas en parler avec vous même ?
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 21:44

          @oncle archibald
          eh bien, avec vous, l’armée peut dormir sur ses deux oreilles.
          et le pays sera sauvé... enfin, disons, prudemment, que les multinationales le seront, ça c’est sur... 
          pour les populations, bah, on n’est jamais sur de rien.
           smiley


        • cevennevive cevennevive 13 novembre 10:33

          Bonjour Olivier et merci pour cet article.

          Dans mon village cévenol, deux noms seulement sur une plaque située dans l’église, alors qu’il y eut 31 morts pour la France durant cette guerre.

          Que de papiers de famille, d’archives, de lettres jaunies, doit-on remuer, en effet, pour réhabiliter leur mémoire.

          Aujourd’hui, le nom d’assassins, d’idiots, de malfaisants, de « vedettes » qui ne valent rien, de chanteurs à la noix, voisine avec celui de réels bienfaiteurs de l’humanité (et dont parfois l’on se moque) dans nos médias...

          Nous fabriquons des armes qui pourraient tuer l’ensemble de l’humanité. Nous les vendons au plus offrant. Ne versons-nous pas des larmes de crocodile ?

          Bien à toi.


          • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:49

            @cevennevive
            merci de ton témoignage.
            à bientôt, amicalement


          • JulietFox 13 novembre 11:52

            @cevennevive
            Visiter le cimetière et photographier les tombes, de ceux qui ont combattu, et comparer avec les registres de décès de la mairie. C’est ce que nous avons fait par chez moi.


          • oncle archibald 13 novembre 10:41

            Olivier vous avez oublié de préciser qu’Emmanuel Macron avait déclenché la guerre et devait donc être considéré responsable personellement des 18,6 millions de morts, dont 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. Votre pudeur et votre retenue vous perdront !


            • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:44

              @oncle archibald
              Pffff...


            • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 12:59

              @oncle archibald
              La guerre 14-18, j’y crois plus, une vaste escroquerie à but lucratif :

              Je leur dis que c’est de la comédie, tout cela, c’est de la comédie… pour qu’ils réussissent, ils doivent jouer leur rôle au théâtre.

              La directrice d’une ONG qui aurait aidé plus de 15 000 migrants à entrer illégalement en Europe a été filmée en train d’admettre que son organisation incite systématiquement les demandeurs d’asile à mentir et à faire semblant d’être traumatisés et persécutés.

              Une méthode qu’elle enseignerait aux migrants est d’exploiter les sympathies chrétiennes de la Grèce, majoritairement orthodoxe, en prétendant avoir été persécuté en raison de sa foi chrétienne. Elle leur explique même comment prier pendant les entretiens.



              Depuis, cependant, les pages Twitter et Facebook du groupe, qui comptent plus de 140 000 adeptes, ont toutes deux été supprimées à la suite des révélations.



            • Fergus Fergus 13 novembre 11:32

              Bonjour, Olivier

              Evidemment d’accord avec le contenu de cet article qui souligne bien l’écoeurante duplicité de dirigeants comme Macron qui tiennent un discours de paix mais continuent sans vergogne de fournir des armes aux génocidaires saoudiens (et pas seulement à eux).

              Un bémol cependant : je considère qu’il était légitime d’organiser les cérémonies de célébration du Centenaire la date anniversaire de 2018 étant exceptionnelle au plan symbolique , ne serait-ce que pour saluer la mémoire des poilus (mais aussi des civils) tombés si nombreux lors des terrifiants combats de 14-18. Sur ce point-là, je n’ai pas de grief à adresser à Macron.


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 11:48

                @Fergus
                bien sur, commémorer, surtout après un siècle, me parait tout à fait cohérent... mais comment ne pas se scandaliser de cette duplicité qui permet au pays qui a organisé cette cérémonie de vendre des armes à des régimes autoritaires ?
                je comprend bien qu’il y a la tentation de faire des affaires, mais moralement est-ce défendable, lorsque l’acheteur est au yeux de tous une crapule ?
                merci de ton commentaire.


              • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 13:26

                @olivier cabanel
                "je comprend bien qu’il y a la tentation de faire des affaires, mais moralement est-ce défendable, lorsque l’acheteur est au yeux de tous une crapule ?

                "

                Toi tu achètes bien des colons de contre façon à des officines douteuses avec l’argent des indigènes Français...

                Et moralement, t’es au top niveau, alors ?

                https://twitter.com/Lauren_Southern/status/1062030780422008833


              • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 13:34

                @Cadoudal
                j’ai ma conscience, et elle se porte pas trop mal.
                merci de votre commentaire.
                 smiley


              • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 13:39

                @olivier cabanel
                Pierre Laval aussi avait bonne conscience...

                Un cousin à vous ?


              • velosolex velosolex 13 novembre 14:12

                @Fergus
                Que dire de la déclaration de Le Dréan prétendant ne pas avoir reçu de la Turquie l’enregistrement du crime. Position déjà absurde, et mis en dérision par le Canada qui a confirmé l’existence de l’enregistrement. 
                Mais la France, perdu dans ses vues d’épicier à courte vue, ne veut absolument pas reconnaître la responsabilité des saoudiens, à qui elle vend ses armes de destruction massive, à l’usage des civils du yemen. 
                Une honte indicible ! 
                Nous avons l’indignité, et le déshonneur. Sans compter la bêtise.

                Comme vous je ne ferais pas d’amalgame avec les commémorations. Rien à voir avec un soutien militaire quelconque ; Mais un rendez vous émotionnel que chacun fera à sa façon. Il me semble que la leçon d’histoire faite aux enfants n’est pas de trop. 


              • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 14:25

                @Cadoudal
                Le président serbe Aleksandar Vucic a regretté le traitement qui lui a été réservé dimanche à Paris comparé à celui de son homologue kosovar

                « J’ai dû prendre la décision en un instant : faire quelque chose ou ne rien faire, rester sur place, se taire, pour pouvoir serrer la main de Trump, de Poutine »

                http://www.fdesouche.com/1104957-le-president-serbe-mecontent-du-traitement-qui-lui-a-ete-reserve-a-paris

                La prochaine fois, qu’il se coupe le prépuce, il aura tous les selfies qu’il veut avec le président de l’Afrance...


              • osiris 13 novembre 19:42

                @Fergus

                 Tout à fait d’accord avec vous , duplicité écoeurante de Macron et légitimité de la commémoration du centenaire du 11 Novembre de la Guerre 14-18


              • vesjem vesjem 13 novembre 11:34

                merci , olivier, pour ce bel hommage, aux combattants, victimes de la dictature des élites, aux pacifistes, et aux familles françaises anéanties


                • HELIOS HELIOS 13 novembre 13:40

                  @vesjem

                  ... oui, Merci a Olivier comme vous le faites !
                  Sur le fond, pardon, mais il ne faut pas oublier le bal des hypocrites (rien a voir avec O Cabanel, bien sûr)

                  Chaque fois que j’entends parler du respect pour nos « morts pour la France », cela me fait plutôt mal, car les actes au quotidien des gens qui ont le pouvoir politique ou économique - s’assoient sur les valeurs qu’ont défendu ceux qui sont tombés... notamment la souveraineté de la France.

                  Moi, je respecte tous les jours les valeurs que mon grand père, en donnant sa vie, a défendu vis a vis de l’extérieur de notre pays, comme a l’intérieur de notre territoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès