• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Cette quête du bonheur qui nourrit le capitalisme...

Cette quête du bonheur qui nourrit le capitalisme...

Il est où le bonheur ? Il est où ? Nous avons tous entendu cette chanson de Christophe Maé...

Une chanson dans l'air du temps car le bonheur devient, dans nos sociétés, une quête perpétuelle, toujours inassouvie...

Une quête entretenue par les médias, la presse, différentes publications...

 

Que de livres parus sur cette quête du bonheur !

"L'apprentissage du bonheur, L'homme qui voulait être heureux, L'art du bonheur, La pratique du bonheur, Plaidoyer pour le bonheur, La formule du bonheur, Et n'oublie pas d'être heureux"... Que de titres éloquents et révélateurs !

Le bonheur devient un impératif, une nécessité, comme le suggèrent certains de ces titres qui sont comme autant d' injonctions...

 

Le bonheur devient ainsi une recherche personnelle qui sert les intérêts du capitalisme...

C'est là une source de consommation infinie... et cette quête entretient une forme d'individualisme, de repli sur soi, de consumérisme.

 

Dès lors on ne cherche plus à changer le monde, mais à se changer soi-même.

A quoi bon lutter contre les structures du capitalisme qui nous oppriment ?

A quoi bon lutter contre la pauvreté, les inégalités sociales, les injustices ?

A quoi bon lutter contre la domination de l'argent ?

 

Les gens se rassurent dans cette quête personnelle du bonheur... Puisqu'on ne peut pas changer le monde, il convient de se forger un petit cocon de bonheur...

De quoi alimenter l'individualisme, de quoi nourrir le capitalisme et toutes ses dérives...

On ne perçoit plus des difficultés des autres, on ne voit que ses propres manques, ses propres insatisfactions...

C'est l'EGO qui l'emporte au détriment de toute action pour essayer de lutter contre un monde injuste.

Et puis le bonheur se décline aussi avec le matérialisme dans lequel baignent nos sociétés. La publicité nous incite à acquérir toutes sortes de biens de consommation censés nous apporter le bonheur.

Des voitures de plus en plus grosses et clinquantes, des ordinateurs de plus en plus performants, des vêtements à la mode...

Comme le dit la chanson :

"Oh la la la vie en rose 
Le rose qu'on nous propose 
D'avoir les quantités d'choses 
Qui donnent envie d'autre chose 
Aïe, on nous fait croire 
Que le bonheur c'est d'avoir 
De l'avoir plein nos armoires..."

Mais cette quête infinie de biens de consommation ne peut nous satisfaire, car elle est sans cesse réactivée.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/10/cette-quete-du-bonheur-qui-nourrit-le-capitalisme.html

 

Source : Une émission sur France Culture La tyrannie du bonheur au service du capitalisme...

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-jeudi-11-octobre-2018

Documents joints à cet article

Cette quête du bonheur qui nourrit le capitalisme...

Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • A écouter pour vous couper l’appétit et maigrir si avez vous pris quelques kilos en trop : https://www.youtube.com/watch?v=cd0JJYHfv2c


    • foufouille foufouille 18 octobre 12:08
      rosemar a certainement tout eu rôti dans le bec. quel est le bonheur d’acheter un iphone ?
      ça fait bobo, en plus du demi smic ou du smic à mettre dedans.


      • 5 kilos de perdu. LA GRACE au lieu de la grasse,.....https://www.youtube.com/watch?v=euUCPPi0LPA


        • rosemar rosemar 18 octobre 18:29

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Bravo !

        • En rapport avec mon rêve de cette nuit. Une personne m’offrait de la nourriture très attractive et j’ai dit de tout rapporter au magasin. MERCI.


          • @bébert


            Henry Canant, sortez de ce corps. La friture et la grosse grasse, c’est en Allemagne,....

          • kalagan75 18 octobre 12:18

            « Le bonheur devient ainsi une recherche personnelle qui sert les intérêts du capitalisme... »

            c’est clair qu’il vaut mieux une bonne paire de baskets que des espadrilles pour aller courir ...


            • Abou Antoun Abou Antoun 18 octobre 12:32

              @kalagan75
              Mais les champions kényans, éthiopiens, s’entraînent pieds nus.


            • kalagan75 18 octobre 20:19

              @Abou Antoun
              mince ! mes pieds fragiles m’ont fait tomber dans le capitalisme 


            • jalin 18 octobre 12:21

              Pour la Rosemar, le souci de la population c’est de savoir quel iPhone ou 4-4 acheter, quelles sont ses fréquentations ?


              • Abou Antoun Abou Antoun 18 octobre 12:33

                Ma parole, rosemar, à attaquer ainsi de front le capitalisme vous allez prendre votre carte au PRCF (si ce n’est déjà fait).


                • Spartacus Spartacus 18 octobre 12:51

                  C’est dommage de critiquer le capitalisme sans même savoir ce qu’il est.


                  Le capitalisme est un système d’échange dans la paix. C’est au contraire une source de rapprochement des hommes.

                  C’est celui qui force chacun a donner le meilleur de soi pour des gens qu’on ne connait pas. C’est une source de respect des autres.

                  Le capitalisme ne promet as le bonheur, car le bonheur est interne.

                  Mainteant que des gens aillent voir dans un Apple store le dernier Apple, il le font volontairement.
                  Par contre quand il vont voir l’état, la préfecture ou les impôts, ils y vont contraints et forcés et c’est rare qu’ils se déplacent pour voir le dernier règlement et se pâmer devant sa beauté.



                  • NEMO Chourave 18 octobre 13:19

                    @Spartacus

                    vous non plus, vous ne savez pas ce que c’est et vous confondez économie de marché et capitalisme (tout comme Rosemar, d’ailleurs : vous parlez bien de la même chose, mais ce n’est pas du capitalisme) !

                    le capitalisme d’état existe toujours en Chine et il a existé en URSS



                  • NEMO Chourave 18 octobre 13:21

                    @Chourave

                    euh, eskuze, Rosemar ne parle pas non plus d’économie de marché, comme vous, mais de société de consommation !

                    désolé, hein, j’ai dit une connerie !

                  • Spartacus Spartacus 18 octobre 14:28

                    @Chourave


                    Le capitalisme d’état est un dévouement du capitalisme.
                    C’est ce que le viol est à l’amour.

                  • mmbbb 18 octobre 19:59

                    @Spartacus lapsus c ’est dévoiement Selon Gave, un liberal, il y a un capitalisme de connivence aux USA , j aimerai connaitre le pays ou il existe un capitalisme ideal . Quant a Rosemar rien ne l empeche de vivre une vie d ’anachorète , elle serait en accord avec ses idees .


                  • NEMO Chourave 18 octobre 13:16

                    Le « moteur » du capitalisme n’est pas le bonheur, mais le sentiment d’être un privilégié.

                    Pour en être persuadés, les candidats aux privilèges sont prêts à tout pour se procurer des prototypes que seuls quelques-uns ou un seul peuvent s’offrir : Bugatti, Tableau de maître, bouteille millésimée. Le sentiment d’injustice à leur profit profit leur procure plus de jouissance que l’objet lui-même. Mais les privilèges ne se limitent pas à la propriété ; ils passent pas la position sociale et le code pénal. Le sentiment d’impunité et la volonté de puissance sont les autres moteurs de ces mécanismes.

                    La quête du bonheur n’est qu’un pâle ersatz pour midinettes abonnées à bonnes soirées ou spectatrices de M6 pour leur faire croir qu’il s’agit là de l’objectif qu’elles ont à viser pour devenir des princesses.

                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 octobre 13:36

                      @Chourave

                      J’ai travaillé en rénovation d’une très belle villa pour un gars plein aux as .Durant les plusieurs mois du chantier son plaisir a été de se barrer de son bureau et venir mettre la main à la patte,en manoeuvre et posant des questions...il nous a avoué que ça faisait longtemps qu’il ne s’était pas éclaté comme ça...qu’il trouvait du sens . Le gars : Inspecteur des finances.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 octobre 13:45

                      @bébert Eh non ...tout a été facturé et payé.


                    • Self con troll Self con troll 18 octobre 13:52

                      @Aita Pea Pea

                      Qui vire les posts de bébert chez Mademoiselle alinea ?


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 octobre 14:05

                      @Self con troll Comprend pas...


                    • Self con troll Self con troll 18 octobre 14:21

                      @Aita Pea Pea

                      Si pemile a son bot en marche, il va nous retrouver ça.


                    • foufouille foufouille 18 octobre 14:44

                      @Self con troll

                      pemile a un bot !!??


                    • pemile pemile 18 octobre 15:00
                      @foufouille « pemile a un bot !!?? »

                      Oui ! Pémile se fabrique ses outils, encore au moyen-age de l’informatique smiley

                      J’en ai même un troupeau, ça se clone ses ptites bêtes là !

                    • arthes arthes 18 octobre 16:15

                      @Self con troll

                      Tiens, je me pose la même question ?

                    • Self con troll Self con troll 18 octobre 16:49

                      @arthes

                      J’ai dit ça pour dédramatiser l’arrière boutique.

                      Le bot en question est très simple à imaginer. Il fait automatiquement ce que tu pourrais faire au clavier-souris.
                      - toutes les x secondes, tu rafraichis la page « nouveaux commentaires » (touche F5)
                      - tu isoles chacun des posts, tu gardes les nouveaux, et tu les copie-colle dans ton gros fichier qui comporte les posts du jour (ou de la semaine, ou de l’année, y’a pas de limite.)

                      Pour rendre Agoravox plus citoyen, vu que ça coûte cher apparemment de mettre à jour leuir logiciel, pemile pourrait nous foiurnir son outil en logiciel libre, voire ses fichiers.


                    • rosemar rosemar 18 octobre 18:32

                      @Aita Pea Pea

                      Trouver du sens, oui, c’est important...

                    • Luniterre 18 octobre 13:46

                      Ah ! Si on m’avait dit qu’un jour j’aurai envie d’intervenir pour remonter la note d’un prof !!

                      Et en espérant que d’autres s’y mettent aussi, vu qu’apparemment, ça ne suffit pas...

                      Un article courageux, en tous cas... Avec quelques épines bien plantées, ici et là...

                      Cette Rosemar, une vraie rebelle, finalement !

                      Luniterre

                      • rosemar rosemar 18 octobre 18:32

                        @Luniterre

                        Merci pour ce message...

                      • Pere Plexe Pere Plexe 18 octobre 21:06

                        @Luniterre
                        Ne compter pas sur moi...

                        A la vue du sujet je sentais bien venir une référence à Roses à crédit...
                        Et ben non...
                        Mes références littéraires sont rares, l’auteur aurait pu flatter mon ego d’acculturé à peu de frais.
                        Ce qui aurait naturellement valu une bonne note de ma part.
                        Car comme tous ici je note à l’aune de la flatterie qu’on m’adresse. 

                        Rien n’est gratuit en ce monde 


                        • Alavavite Alavavite 18 octobre 14:45
                          « Nous avons tous entendu cette chanson de Christophe Maé... »
                          .
                          Quel peut bien être le rapport et le lien entre ce type et la notion de bonheur ?
                          Qu c’est ce type ?
                          Encore de la daube vue à la télé ?
                          .
                          C’est aussi confus que celui que vous faites entre bonheur et capitalisme...
                          .
                          ........
                          Il me semble établi sur la base d’un raisonnement qui vaut bien le vôtre que vous maitrisez très mal le sens des mots et que vous établissez un signe égal entre bavardages insensés et un raisonnement sensé.
                          ....
                          On dirait que votre clavier pense pour vous.

                          • rosemar rosemar 18 octobre 18:34

                            @Alavavite


                            C’est une façon d’introduire ce sujet... qui est à la mode...

                          • Self con troll Self con troll 18 octobre 18:41

                            @rosemar
                            Alavavite = DSK ?


                          • En rapport avec l’union Européenne et le Brexit, j’ai trouve ce tableau piquant de Botero. http://www.1oeuvre-1histoire.com/enlevement-europe.html. Avec l’arrivée d’Uranus dans le signe du taureau, le risque d’éclatement est assuré. Belle revanche sur cet horrible fromage (le Caprice) à Bruxelles qui a détruit un superbe quartier d’artistes qui ont dû déménager. et ceux, j’en connais un qui avait revendu le sien pour des ronds de carottes et, il fut revendu à un prix record. A vomir,....Maintenant on va le détruire (construction bâclée,....). comme ce fut le cas dans le début des années 80 ;


                            •  
                                « la grande prétention au bonheur , voilà l’énorme imposture, c’est elle qui complique tout !
                                » y’a pas de bonheur dans l’existence , que des malheurs plus ou moins grands .«  LFC
                               
                               
                              Celà dit j’ai bien entendu parler du capitalisme mais je vois pas le rapport .
                               
                              Ah si  ! y’a fort longtemps mon grand père avait gagné un couplet dans une course hippique de province et en passant au guichet s’était écrié : » ah la bonne heure  !_ !
                               


                              • Sergio Sergio 18 octobre 18:47

                                « Il est où le bonheur ? .....  »


                                Le bonheur est là où l’Etat veut qu’il soit. L’Etat veut notre bonheur à notre place, la retraite, la santé, la sécurité, ta naissance (PMA), ta mort (euthanasie), tes congés et ta durée de travail. Si c’est ça le vrai bonheur, gare au bonheur !

                                • LUCA LUCA 19 octobre 06:22

                                  Le capitalisme c’est le système de Ponzi, entrevoir une autre politique c’est inverser le sens de la pyramide, y a t-il des gens d’opposition assez pertinents pour y parvenir ? Omnibulés par le superlatif, poissés depuis l’école, baignés à l’adolescence, imprégnés au travail, imbibés à la retraite, bref ! la réussite passe par le sommet de l’extravagance ... tous irresponsables coupables ! l’extinction à commencé et notre espèce envahissante sera la prochaine sur la liste, ben ouai !.. Ponzi, ce con, n’avait pas imaginé un réchauffement climatique soudain, aux pollutions connues et invisibles, au ruissellement contraire aux lois de la gravité, cocktail fabriqué évidemment par les meilleurs des moins bons d’entre-nous. La boucle est bouclée ? ...« On est vraiment mal patron ! »



                                  • Bebert, il faut pas chercher plus : BIDOCHON : pierre.over-blog.com/2015/06/4413-bebert-et-momone.html


                                    • Armelle Armelle 19 octobre 11:54

                                      Rosemar,
                                      Curieux rapprochement que de citer ces livres quand on écrit un article sur le bonheur suscité (paraît-il) par le matérialisme !!!
                                      On se demande alors si vous les avez bien lu, car si c’était le cas vous auriez amené votre analyse, ou plutôt votre description de la société comme une contradiction à ce que développent ces auteurs, je n’en vois pas la moindre trace. Alors peut être pensez-vous réellement ce vous écrivez et profitez d’en faire un constat de société pour vous rassurer de ne pas être la seule, et légitimer votre pensée consistant à considérer que le bonheur va de paire avec le matérialisme !?!?? 

                                      Sinon... le titre pourrait être inversé, car nul doute que le capitalisme aura apporté à bcp une forme de bonheur !!! Vous semblez négliger toutes ces facilités de vie que le capitalisme a apporté dans la vie de chacun, c’est ce même capitalisme qui a permis à la femme notamment de vaquer à des occupations plus agréables que de passer son temps au lavoir ou à faire la vaisselle, que vous alliez au travail en voiture plutôt qu’à pied...etc etc etc
                                      Vous avez comme bcp ici la vision gauchiste du capitalisme, à savoir cette fâcheuse et hideuse manie de le considérer comme une fin, alors qu’il est un moyen. Vous semblez le critiquer alors que vous profitez de ses fruits chaque jour qui passe et vous confondez celui-ci avec l’esprit tordu de certains individus qui eux le considèrent justement comme une fin et écrasent les autres pour un profit encore plus grand. Ce n’est pas le capitalisme qui est mauvais et qu’il faudrait soigner, c’est l’homme !!! C’est comme l’argent lequel n’est pas le diable, c’est un formidable moyen d’échange, il n’est pas « mauvais », c’est ce qu’on en fait et comment on le fait qui est mauvais, c’est donc encore l’homme et son esprit tordu (pour certains) qui est mauvais...
                                      Et puis pour finir Rosemar, il ne me semble pas avoir connu (et l’histoire nous le prouve) un système plus profitable pour la majorité d’entre nous, à moins que vous nous fassiez un article sur un modèle plus pertinent que celui-ci et dont je n’aurais pas connaissance

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès