• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ceux qui veulent détruire Sarkozy

Ceux qui veulent détruire Sarkozy

Attention braves gens, je vais prendre la défense du Président.

Pour illustrer mon propos, je vais partir de "l’incident Zapatero". Le journal Libération annonce fièrement que le Président aurait déclaré semi-publiquement, lors d’une réunion avec des parlementaires, que Zapatero était un idiot (en substance, je schématise). Il aurait aussi critiqué Obama et Angela Merkel lors de la même réunion.

Avant-même d’envisager la véracité du propos, c’est l’intention journalistique qui est derrière qui me dérange. Car ce que je vois clairement, c’est que le journaliste en question cherche à créer une polémique et compte bien engendrer un petit incident diplomatique entre l’Espagne et la France. Et personne n’y gagne. Celui qui a des intentions véritablement bonnes ne cherche jamais à semer la discorde entre les peuples. C’est ce que je crois.

Ensuite, et il n’est pas question de savoir ici si l’on aime ou pas Sarkozy, il semble que ces propos n’aient pas été tenus, ou tout au moins aient été sortis de leur contexte et déformés pour permettre au dit journal de faire son beurre.

Président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, le socialiste Didier Migaud assure que "jamais le président de la République n’a dit que Zapatero n’était pas intelligent".

"Pour moi, il n’y a pas d’ambigüité sur le sens de cette phrase : c’était de l’ironie visant les socialistes français" a déclaré le député vert François de Rugy en parlant des propos du Chef de l’Etat sur son homologue Espagnol.

"Est-ce que le président a lancé des piques envers les uns et les autres ? C’est assez son esprit. L’ambiance était détendue et studieuse, mais il n’y avait là rien de malicieux. Si les propos rapportés sont vrais, ils sont sortis de leur contexte et, quoi qu’il en soit, la polémique est de l’ordre de la surinterprétation." a déclaré le députe UMP Hervé Mariton, qui pourtant n’hésite jamais à critiquer Sarkozy.

Jean-Pierre Brard, apparenté communiste, a lui plutôt été attiser le feu dans la presse étrangère.

Bref, il semble évident que ces propos n’ont pas la portée qu’on a voulu leur donner, et créer un incident diplomatique pour cela relève de la malveillance pure et simple.

Comme pour Ségolène Royal de présenter ses excuses au Président Espagnol... Un acte d’un opportunisme qui me fait froid dans le dos.

Encore une fois, il ne s’agit pas de dire qu’on est de droite, ou de gauche. Il ne s’agit pas pour moi de dire que je soutiens la politique du Président. J’ai personnellement beaucoup de reproches à lui faire. Mais il s’agit de rester dans le cadre d’un débat intelligent sur le fond. Et d’arrêter cette attitude qui consiste à tirer à boulets rouges sur Sarkozy dès qu’il bouge le petit doigt, dès qu’il ouvre la bouche.

Il s’en fout peut-être. Mais moi non. Il est le Président de mon pays, et même si je pensais qu’il est un con, je conserverais le respect du à la fonction. Dire haut et fort qu’on s’oppose à sa politique sur tel ou tel point, et s’indigner de telle initiative quand il y a de quoi. Aucun problème.

Mais faire feu de tout bois pour attiser un climat de peur, de haine et de discorde, non.

Je sais que mes propos vont en énerver plus d’un. Mais je vous demande de bien les relire. Vous êtes un ennemi juré de Sarkozy ? Soit. Mais gardez le respect et l’intelligence de votre coté. Et ne sombrons pas dans la critique à outrance.

Et n’oublions pas que finalement, nous devons tous vivre ensemble sur la même boule. Français, espagnols, de droite et de gauche. Et même avec les cons. Mais il ne faut pas oublier que pour le con, c’est toujours l’autre qui l’est.

Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (119 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 20 avril 2009 12:51

    Mais qu’est ce qu’on s’en fout que Sarkozy ait déclaré que Zapata était un idiot, ça fait un siècle qu’il est mort.

    Typhon


    • Roseau Roseau 20 avril 2009 23:48

      Je me suis posé la même question... smiley


    • sisyphe sisyphe 21 avril 2009 07:38

      Il y en a qui ne voudraient pas que Sarkozy soit détruit ?

      Vite, Brigitte Bardot !!


    • bernard29 bernard29 20 avril 2009 12:56

      Et voici maintenant qu’il ne faudrait pas relever les insanités de Sarko sous pretexte qu’il est président, eu egard à Sa fonction . Autant dire que les citoyens doivent se taire. Vous vous dites sans doute républicain démocrate ???

      Pour ma part, je dis Bravo à Ségolène pour son intervention . . Il fallait remettre le couvert . C’est bien vu, bien senti, bien enfoncé. 

      Les remarques désobligeantes sur les excuses de ségolène, sont soit politiciennes ( il faut discréditer ségo parce qu’"elle fait de l’ombre aux soi disants adversaires de sarko) , soit le fait de gens qui ont plus l’habitude de faire des génuflexions courtisanes ( Lang, Koutchner etc.. etc ..) . 

      je suis trés heureux de l’action de ségolène et ausssi de savoir que sarko fulmine au sein des palais élyséens. .. La colère du petit Sarko doit être noire . BRAVO


      • John Lloyds John Lloyds 20 avril 2009 12:57

        « Il est le Président de mon pays, et même si je pensais qu’il est un con, je conserverais le respect du à la fonction »

        Ha parce que vous appelez ça encore un pays ? Moi j’appelerais ça plutôt l’annexe des états-unis. Et l’irresponsable qui a fait ça, on ne peut plus l’appeler président, mais plutôt valet de chambre.

        pour « éviter les amalgames à 2 balles », vous n’avez même pas le cran de vous présentez simplement comme l’UMP que vous êtes, ce grotesque pare-vent qui vous sert de pseudo reflète cette lâcheté et cette trouille de s’afficher officiellement.

        Pour le reste, votre propagande ne dépareille pas du lavage de cerveaux entretenu par le petit écran, vous n’avez même pas d’argumentation autre que la classique bouillie pré-cuite offerte à la populace, le vide inter-sidéral de la gueguerre Ségo-Sarko. D’un autre côté je compatis à votre tâche, car je ne vois pas bien ce que vous auriez d’autre à nous servir.


        • appoline appoline 20 avril 2009 14:35

          @ John,
          Tout comme vous, j’ai un sérieux doute concernant les capacités du nain à diriger notre pays. Je pense que ça va plus loin, les caractériques de son comportement me font de plus en plus penser à la psychopathie. Narcissisme, l’égo surdéveloppé et cette intolérance à la frustration font de lui un bon candidat à cette pathologie. Ces écarts de language sont inadmissibles tout Sarkosy qu’il est. Perdrait-il de vue les responsabilités de ses fonctions ? Ses dérapages ne redorent pas notre blason, bien au contraire mais, ce qui est inquiétant, c’est son manque de contrôle.


        • goc goc 20 avril 2009 14:43

          Il est le Président de mon pays, et même si je pensais qu’il est un con, je conserverais le respect du à la fonction.

          desolé mais le respect se doit d’etre reciproque, s’il veut que je le respecte il se doit de respecter tous les francais.

          Or pour l’instant il n’a montré que du mepris envers les francais

          -casse-toi pauv-con
          -vote en douce de la constitution europenne
          -désarmement de nos casernes
          -entré dans l’OTAN
          -politique pro-sioniste aveugle, meme apres le genocide de Gaza
          -admiration pour bush et ses mentors
          -sponsorisation de ses vacances par des hommes d’affaire parfois douteux (contre quels avantages ??)
          -mensonges a repetitions (voir le G20)
          -discour racistes a Dakar
          -avantages fiscaux pour les riches
          -desagregation des services publics (surtout dans les campagnes profondes)
          -creations de lois liberticides, injustes et debiles (Hadopi par exemple), pour faire plaisirs aux majors et autres producteurs fortunés, quand ce ne sont pas des amis expatrié mais subventionnés.
          et j’en passe !!

          à l’auteur, j’oserais paraphraser les paroles d’un des amis preferés de nabot1er : bush fils
          « Quand on n’est pas contre moi, alors on est pour moi !! »

          voila pourquoi j’ai « moinssé » votre article


        • Roseau Roseau 20 avril 2009 23:52

          @John : Si vous aviez pris la peine de lire mes autres articles, vos auriez vu qu’il y a peu de chance que je sois à l’UMP... Enfin, c’est finalement assez pathétique de devoir toujours mettre les gens dans des cases, au pif, sous prétexte qu’ils ne pensent pas comme vous.


        • Grégory 21 avril 2009 01:45

          Poh poh poh, comme vous y allez. Vous voilà dans le procès d’intention. Et pourtant, moi qui suis globalement de votre bord, je suis très d’accord avec l’article ci-dessus et je pense même qu’on peut aller plus loin dans l’interprétation.

          Sarkozy a dit trois choses selon l’article original.
          - qu’Obama était très intelligent mais n’était pas encore tout à fait aguerri
          - que Merkel qui n’était pas d’accord avec lui était maintenant d’accord avec lui
          - et cette phrase « Zapatero n’est peut être pas intelligent, mais je connais des gens très intelligents qui n’ont pas atteint le second tour », dont la simple analyse grammaticale nous indique qu’elle porte sur les gens qui critiquent l’intelligence de Zapatero. A la limite, il serait surtout intéressant de savoir qui sont ceux là.

          Si vraiment c’est là le pire de ce qu’il peut dire, il doit sacrément se surveiller. Qui ici n’a pas dit des choses qu’un client ou un collègue n’aimerait pas entendre, en off ?

          En fait, je pense qu’il dit souvent (bien) pire, comme le font semble-t-il pas mal d’homme politiques. Et je pense que le choix de ces citations n’est pas anodins : juste assez pour lancer un avertissement sans frais. Sarkozy, j’en suis le témoin, a été élu parceque du jour au lendemain (littéralement), la machine médiatique s’est mise à rouler pour lui. Omniprésence avant même un premier come back gouvernemental sur les murs de Paris grace au Point et à l’Express (qui perdent de la thune mais sont de supers affichistes pour éviter les contraintes débiles sur les affiches électorales), et que je passe chez Drucker, Libé modéré, Chabot amoureuse, etc.

          Et là, soudain : une bombe médiatique contre celui que l’on a l’habitude de voir en pharaon des médias.

          Est-ce la profession qui se rebiffe ?

          Est-ce un ennemi politique qui fait pression ?

          Est-ce un maître qui rappelle à notre Présydent qu’il l’a fait qu’il peut le défaire ?

          Je ne sais pas. Mais je suis à peu près sûr que c’est une manipulation...


        • Marsupilami Marsupilami 20 avril 2009 13:01

          @ Roseau

          Bizarre, cet article n’est pas dans la rubrique « parodies »… Merci quand même, j’ai bien ri.

          • chria chria 20 avril 2009 13:24

            Sarko n’a pas besoin d’aide pour se détruire...

            Article nul qui n’aborde pas le fond du sujet, à savoir que Sarko n’est pas plus légitime que Royal pour parler au nom des français.
            Quant à la France... Il y a longtemps que l’intelligence a déserté ce pays.
            Et que nos politiques n’écoutent plus la vox populi mais bien la business academy


            • TSS 20 avril 2009 13:26

              Lui, il detruit la france... !!


              • Papybom Papybom 20 avril 2009 13:28

                A l’auteur.

                Désolé de ne pas vous suivre sur ce terrain. Notre Roi à été assez retord pour accéder au poste. Mais le costume est trop grand pour lui.

                Je préfère que la presse internationale nous plaigne de notre erreur.

                En cas de cautionnement, de ses dérives, nous passerions effectivement pour des idiots.

                Je pense, également, qu’il y a suffisamment de correspondants de la presse étranger, qui bissectent nos réactions, pour ne pas devoir s’excuser.

                Suivant votre raisonnement, nous devons approuver car il est élu. Si, et je place cette phrase au conditionnel, si à force de magouilles, j’arrivais au poste de président, que diriez-vous ?

                Pourtant, je sais que je suis nul.

                Cordialement.


                • Roseau Roseau 20 avril 2009 23:57

                  Papybom, il ne s’agit pas d’approuver, mais de rester dans le cadre d’un débat intelligent. On a tout à fait le droit de désapprouver, voire de détester. Mais ce qui me fatigue, c’est le fait qu’on fait feu de tout bois, sans jugement. En ce qui me concerne, je n’ai pas d’opinion tranchée sur Sarkozy. Peut-être justement parce que les attaques contre lui sont trop grossières et trop outrancières pour avoir de la valeur à mes yeux.


                • Trashon Trashon 20 avril 2009 13:30

                  Un docteur Anglais dit :
                   - La médecine en Angleterre est tellement avancée qu’on implante les
                  testicules de quelqu’un à un autre et il peut chercher du travail en 6
                  semaines !!

                   Un docteur Allemand rétorque :
                   - Ce n’est rien !! Chez nous, on transplante une partie du cerveau de
                  quelqu’un chez un autre et le deuxième peut chercher un travail en 4
                  semaines !!

                   Le Russe dit :
                   - Voï voï, ce n’est rien à côté de nous. En Russie, la médecine est
                  tellement avancée que si on implante un bout du coeur de l’un et on le
                  replace chez un autre, au bout de 2 semaines tous les deux peuvent
                  chercher un travail !!!

                   En entendant cela le Français dit :
                   - Tout ça c’est des babioles en comparaison de notre médecine !! Nous,
                  en France, nous avons pris quelqu’un sans cerveau, sans coeur et sans
                  couilles, nous l’avons nommé PRÉSIDENT et maintenant c’est TOUT LE PAYS
                  qui cherche du boulot !!


                  • Marianne Marianne 21 avril 2009 11:16

                    Oui, Coluche aurait pu écrire cela. Mais il s’était aussi indigné qu’Hersant possède à l’époque 32 journaux ou titres de presse dans un sketche que j’ai découvert récemment puisque probablement censuré de son vivant.

                    Ceci prouve que Coluche ne faisait pas que dans l’attaque de personne ; il pointait aussi une des causes des difficultés rencontrées par de nombreux citoyens à se forger une opinion sans se faire avoir par les sirènes de la sphère patronale et financière... : la concentration de la presse dans les mains des nantis.


                  • linus20024 linus20024 20 avril 2009 14:00

                    Il me semble que dans cette affaire, cher électeur ump, tu passes à côté de l’essentiel.

                    Penses-tu, dans ton aveuglement, que les journalistes étrangers se soient contentés de citer les propos de Libé sans les recouper avec des témoignages de députés présents lors de ce « G24 » (terme pompeux soit dit en passant) ?

                    Eh non..., la presse espagnole, britannique, américaine, cher ami, ce n’est pas le JDD de Claude Askolovitch ou le Figaro d’Etienne Mougeotte. Eux, vois-tu, ils investiguent. Bref, ils font un boulot de journalistes.

                    Et à mon avis ton président adoré, ces propos, ils les a bien tenus. Te rappelles-tu d’ailleurs ses récentes déclarations à la suite de la révélation de l’affaire du mexique ?(« la presse il faut lui marcher sur la gueule » cf : le canard enchainé).
                    Mais c’est vrai tous les journaux mentent, n’est ce pas ?

                    Mais au fond est-ce le plus inquiétant dans cette affaire ?

                    Vois comme la presse étrangère se déchaine contre ton leader.
                    C’est révélateur de la façon dont il est perçu au delà de nos frontières. 
                    La presse étrangère s’en fout de savoir si les propos de Sarkozy sont sortis de leur contexte ou pas.
                    Ce qu’ils cherchaient, c’est un prétexte pour lui rentrer dedans.
                    Parce que vois-tu, à l’étranger, ils n’ont pas notre patience, et que ton leader charismatique commence à les énerver singulièrement. Tout comme nous d’ailleurs.

                    Ah j’oubliais, pour paraphraser un autre de tes héros, le sympathique Frederic Lefebvre, ton article ressemble beaucoup à un tract UMP.

                    A bon entendeur, ...




                    • Roseau Roseau 20 avril 2009 23:58

                      Excellent Linus ! Sauf que tu tombes à coté de la plaque. Mais bien tenté quand même.


                    • Bulgroz 20 avril 2009 14:02

                      Henri Emmanuelli (PS), Didier Migaud (PS), Jean Pierre Brard (PC), Francois de Rugy (Vert) présents à ce déjeuner ont tous démenti le sens des propos de Sarkozy rapportés par Libération.

                      Mais qu’importe, l’intérêt de ce procès d’intention, c’est de ressouder les antisarkozistes en se donnant l’illusion d’une opposition constructive.

                      Ils en sont réduits à ça !!! 

                      Inventer de fausses histoires et foncer la tête baissée vers le chiffon rouge.

                      Pendant ce temps là, Sarkozy avance tranquillement vers son deuxième mandat.

                      • Webes Webes 20 avril 2009 14:04

                        « c’est l’intention journalistique qui est derrière qui me dérange »

                        LOL, ne t inquiete pas la Pravda Francaise (TF1, A2, Le Fig, Le Point etc....) resteront aux ordres et ne releveront pas la polemyque !
                        Dors tranquille Roseau ! 


                        • souklaye 20 avril 2009 14:15

                          ce qui est pire qu’un fanatique, c’est un ayatollah des idées...


                          Quelle est la frontière entre la naïveté individuelle et la croyance collective ?

                          On peut admettre qu’il y a une certaine fascination de la part des citoyens du monde à, dans un premier temps, complètement intégrer et promouvoir un mensonge institutionnel puis part là à le fustiger et à l’emmener sans procès vers la potence.

                          Les réjouissances de la crise nous offrent un théâtre des plus pittoresque où des mythomanes négocieraient l’avenir du monde avec des hypocondriaques.

                          La misère humaine semble être un drame commun, une fois l’alarmisme obligatoire du compassionnel passé, réfléchissons sur les ressorts psychologiques de notre besoin de mensonge.

                          La suite :

                          http://souklaye.wordpress.com/2009/03/30/note-de-service-aimez-vous-le-mensonge/


                          • Bulgroz 20 avril 2009 14:33

                            Libération, journal officiel des cruchitudes à l’intention des cruchiturdistes.


                            Tirage Février 2009 vs. Février 2008 : -11,37% (un record)

                            Tirage Février 2009 en année glissante : -7,97% (un record)

                            (source OJD)

                            • barbouse, KECK Mickaël barbouse 20 avril 2009 14:41

                              bonjour,

                              sur quel étrange postulat repose votre article, sarkozy capable dans un off finalement démentie, de créer des incidents diplomatiques, même s’il est innocent et que ce sont les méchants médias qui complotent contre lui et l’Espagne...

                              alors rassurez vous, la vision de sarkozy a l’étranger est plus proche du clown zappata que d’un homme au pouvoir et au rayonnement internation si important qu’il est serai capable de blessé zapatero, vous pouvez vous en rendre compte par vous même, il suffit de ne pas lire que la presse française...

                              Et quand à la confiance en la fiabilité et l’indépendance de la presse française à l’étranger, elle est quasi nulle tant ils n’ont pas de mal, eux qui reçoivent les mêmes dépêches d’agence, a constater le traitement pour le moins parcellaire et orientée, sans compter les mensonges par omission, qui parsèment notre bel éthique journaliste et leur « indépendance »,

                              Aussi, ne vous inquiétez pas trop, sarkozy victime du complot des médias, c’est tellement en décalage avec la réalité de son élection, c’est tellement une manoeuvre des médias pour essayer de faire croire en quelque vélléités d’indépendance pour leurrer encore les gogos lecteurs, avant de leur refourguer une propagande en 2012,

                              que cela n’a aucune importance face au ressenties de plus en plus marqué, organisé, et énervé, du peuple négligé qui n’a qu’une envie de plus en plus prononcer, les virer de leur tours d’ivoire a privilégiés pour les lyncher.

                              amicalement, barbouse.


                              • A. Nonyme Trash Titi 20 avril 2009 14:59


                                @Roseau

                                Bravo car il est courageux de votre part de publier cet article sur AntiSarkoVox.
                                Voyez un peu, même quand des députés de gauche, présents au déjeuner, démentent les propos du Président rapportés dans Libé, personne ne relève, personne n’en tient compte. C’est encore plus surréaliste qu’un discours de Royal, c’est dire !

                                Tiens, en parlant de S. Royal. Chaque fois qu’elle l’ouvre, je me félicite d’avoir voté Sarkozy !


                                • LE CHAT LE CHAT 20 avril 2009 15:23

                                  quand on a le pouvoir , on le lâche pas si facilement !


                                  • chria chria 20 avril 2009 15:31

                                    J’avais pas vu mais la photo est révélatrice : ceux qui veulent détruire Sarko ce sont les journalistes...
                                    Ouarff !


                                    • chria chria 20 avril 2009 15:35

                                      @ Trash
                                      Ce n’est pas courageux puisque c’est article est pensé pour paraître ici.
                                      Vous connaissez des blogs à la gloire de Sarko ? Ou du moins qui sont plus « objectif » ? J’aimerais bien les connaître merci


                                      • A. Nonyme Trash Titi 20 avril 2009 18:40

                                        Je me méfie toujours des « choses » à la gloire de X ou Y, alors des blogs, vous imaginez !
                                        Et ce qui me rend encore plus méfiant, ce sont les gens qui ne veulent ni entendre ni croire des démentis apportés par des personnes présentes lors du fameux déjeuner et qu’on ne peut soupçonner d’être des soupirants envers NS ! Comment appelez-vous ça vous ?
                                        Pour terminer, l’objectivité n’est pas la première qualité de Avox, et à la limite, ce n’est pas ce qu’on y cherche forcément (pas plus qu’un lecteur de Libé ou du Figaro), mais je crois qu’il y a des limites qu’il faut respecter. Casser du Sarko, il y sujet pour le faire.
                                        Mais en rajouter plus que nécessaire pour le plaisir à court terme d’une guéguerre politicienne franco-françaises sans en mesurer l’impact au-delà de nos frontières est d’une stupidité sans nom. Il semblerait qu’on aime bien se tirer une balle dans le pied. Il serait d’ailleurs intéressant de savoir qui est le corbeau parmi ces nobles et visionnaires élus de la république...



                                        • A. Nonyme Trash Titi 20 avril 2009 18:44

                                          Salut P@py ! Tu devrais relire ce qu’il y a écrit sur l’article que tu mets en lien... Il ne faut pas s’arrêter au titre...


                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 avril 2009 19:19


                                          Salut Trash,


                                          Je ne suis pas un fin lettré ( j’ai juste mon CEP) mais pour moi cette phrase :« Zapatero n’est peut-être pas intelligent ».puis réenchérir et la compléter avec un sois disant compliment de comparaison...est tout simplement une phrase dédaigneuse.

                                          Elle en dit long sur la personnalité de son auteur...finalement juste un raisonnement de premier de la classe !


                                          @+ P@py


                                        • Roseau Roseau 21 avril 2009 00:02

                                          Spagnolo, Kouchner dit justement le contraire de ce que vous dites.


                                        • Trashon Trashon 21 avril 2009 10:03

                                          C’est vite oublié que Kouchner dit souvent le contraire :

                                          - de ce qu’il à déjà dit
                                          - de ce qu’il pense
                                          - de se qu’il fait

                                          sans oublier qu’il fait souvent le contraire de ce qu’il dit et pense.

                                          En gros c’est un arriviste qui surf éternellement sur la vague de l’opportunisme et qui n’a d’ailleur pas attendu la prochaine révolution pour retourner son pantalon.


                                        • herve33 20 avril 2009 16:09

                                          Ceux qui veulent détruire Sarkozy :

                                          Pas la peine de chercher ceux qui veulent le détruire , vu qu’il s’y prend très bien tout seul . 


                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 avril 2009 16:10

                                            3 ans.... c’est encore loin,....enfin juste le temps de faire une grosse sonnerie...ou de péter vraiment les plombs !


                                            @+ P@py


                                            • La Taverne des Poètes 20 avril 2009 16:20

                                              En même temps quand on souffle constamment sur les braises du comabat fraticide qui divise la France en deux, il ne faut pas s’étonner de s’en prendre plein la figure. De même lorsque l’on a soi-même bien assis sa propre réputation de chef caratériel, agressif et injurieux.

                                              Moi je ne cherche pas à détruire Sarko : je le regarde s’autodétruire. Dommage qu’il brise la France en mille morceaux en même temps.

                                              Excellente tacticienne sur ce coup-là Ségolène Royal ! Je le dis parce que ce n’est pas souvent le cas. Et quelle bravitude !


                                              • La Taverne des Poètes 20 avril 2009 16:23

                                                Je plusse l’article pour la diversité d’expression.

                                                P.S : il fallait lire « combat fratricide » bien entendu.


                                              • Roseau Roseau 21 avril 2009 00:03

                                                Merci La Taverne pour le plussage !


                                              • JahRaph JahRaph 20 avril 2009 16:21

                                                @l’auteur : 2 poids 2 mesures, vous nous demandez de respecter un président qui, lui, ne respecte même pas les citoyens du pays qu’il préside (« Ben casse-toi ! Pauvre con ! »). Il nous méprise tellement qu’il ne peut pas, même en « on », s’empêcher de laisser transpirer sa vanité.

                                                A cause de lui, J’ai honte d’être français, et à chaque sommet international, c’est pire. Regardez la réaction d’Obama et de Brown lorsque le journaliste mentionne le nom de Sarkozy... Sourires impossibles à réprimer, phrases lapidaires à son encontre... Notre président passe pour un gros bouffon (et ses électeurs avec).

                                                Mais allez-y, défendez-le (il en a bien besoin)


                                                • pendragon 20 avril 2009 16:26

                                                  Plus les critiques contre le président Sarkozy se font entendre jusqu’au grotesque, et plus elles prouvent que le régime est ouvert et démocratique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires