• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Changement climatique ; inégalités sociales. Rien à faire ! Rien à faire (...)

Changement climatique ; inégalités sociales. Rien à faire ! Rien à faire ?

Sept milliards par an pour combattre le changement climatique ! Les inégalités de revenus et de propriété explosent partout dans le monde. Qui va payer ? En tout cas infiniment nombreux sont ceux qui ne pourront pas. Alors, foutus ?

Des organismes, institutions, ONG, groupes d'experts scientifiques comme le laboratoire français des Sciences du Climat et de l'Environnement (CEA-CNRS), l'organisation météorologique mondiale (OMM) ou le Groupe Intergouvernemental d'Experts sur l'Evolution du Climat (GIEC) nous annoncent que le changement climatique a et, de plus en plus, aura des conséquences sur la météo, les glaciers, les océans, la couche d'ozone, les catastrophes naturelles donc sur la biodiversité, la santé, l'économie, l'agriculture, l'alimentation, l'eau douce, les migrations de population, les conflits, et autres encore, mettant en péril la survie de l'humanité dès le siècle prochain.

Lors d’une conférence à Londres le 23 février 2017, la secrétaire exécutive de la Convention cadre de l’ONU sur le changement climatique (CCNUCC) avait évalué entre 5 000 et 7 000 milliards de dollars par an la dépense nécessaire pour essayer de stabiliser la situation et si possible, éviter la catastrophe annoncée.

Pour y arriver, nos gouvernants et politiques nous préviennent que chacun devra contribuer.

Mais ça c'est impossible pour une très grande part de la population mondiale dans l'état actuel de la répartition des richesses et des revenus entre riches, classes moyennes et pauvres et entre pays développés et émergents.

 

Thomas Piketty est un économiste français de renommée mondiale, auteur de nombreux articles et livres dont le Capital au XXIesiècle, "traduit dans 40 langues et vendu à plus de 2,5 millions d'exemplaires" comme indiqué sur la jaquette de son dernier ouvrage, Capital et idéologie, dans lequel il fournit un très grand nombre de données qui pour quelques-unes ont nourri l'analyse que voici.

 

En 2015.

Sur la totalité des revenus disponibles (revenus du travail, salaires, pensions, revenus d'activité non-salariées), et revenus du capital (dividendes, intérêts, parts sociales, créances diverses, obligations, etc.), les 10% ayant les plus hauts revenus se partagent 36% de tout en Europe, 46% en Russie, 48% aux Etats-Unis et 32-33% en France. A vous de calculer ce qui reste à répartir pour les autres 90% que nous sommes !

Le revenu moyen annuel des 10% les plus riches est de 248 810 euros aux Etats-Unis et de 112 930 euros en France.

Le revenu moyen annuel des 50% les plus pauvres est de 13 280 euros aux Etats-Unis et de 15 530 euros en France.

Vous voyez la différence ?

En 2019 le salaire horaire minimum est de 6 euros aux Etats-Unis et de 10,03 euros en France. Vive l'Amérique !

Attention, c'est moins pire en France mais ce n'est que 1 201 euros net par mois donc pas question de skier à Courchevel encore cette année avec ça. Peut-être manger à sa faim en étant pas trop gourmand ou payer le loyer.

 

Ajoutons à cela qu'aux Etats-Unis, les 10% les plus riches sont propriétaires de 74 % de tout ce qui peut être possédé à titre privé, actifs immobiliers (résidentiels : habitations principales, logements locatifs ; professionnels : commerces, bureaux, bâtiments industriels) et actifs financiers (actions, obligations, dividendes, intérêts, créances, parts sociales, etc.)

Il reste moins d'un quart pour les autres 90 % !

En France comme en Europe, c'est 55%.

Il reste moins de la moitié pour les autres 90 % !

 

Le plus terrible c'est qu'ils en accumulent toujours plus.

Je vais citer François Ruffin dans - Ce pays que tu ne connais pas, sous-titré, Bienvenue en France Monsieur Macron ! - page 182 :

 

 " Je viens de recevoir une alerte LCI sur mon téléphone portable : « Les 26 personnes les plus riches détiennent autant d'argent que la moitié la plus pauvre de l'humanité, selon Oxfam. Leur fortune a augmenté de 2,5 milliards par jour. » Et les 26 Français les plus riches détiennent, eux, autant qu'un tiers de leurs compatriotes, que 20 millions de foyers.

« Le constat saute aux yeux : le patrimoine des ultra-riches, en France, a considérablement progressé en deux décennies », c'est « le news de l'économie », Challenges, qui le « constate » : « La valeur des 500 fortunes, passée de 80 à 570 milliards, a été multipliée par sept ! Des chiffres qui témoignent du formidable essor des entreprises au bénéfice de leurs actionnaires. (...) Les "500", pèsent aujourd'hui 25 % ! »

 Désormais 30 %, grâce à vos mesures car cette montée des inégalités vous semblait trop lente ; vous l'avez accélérée. " (Il s'adresse à monsieur Macron.)

 

Autre talent, par leur mode de vie, ce sont ceux qui polluent le plus : " Cela tient tout d'abord au fait que les émissions carbone sont fortement concentrées au sein d'un petit groupe d'émetteurs constitué principalement de personnes à hauts revenus et à hauts patrimoines dans les pays les plus riches du monde (particulièrement aux États-Unis). (...) Concrètement, on voit mal comment les catégories modestes et moyennes des pays riches comme des pays émergents seraient disposées à faire des efforts importants si elles ont le sentiment que les catégories supérieures continuent paisiblement de les regarder du haut leur niveau de vie et de leurs émissions. "(Thomas Piketty, Capital et idéologie, page 1157)

 

A propos et à toutes fins utiles, on peut se souvenir que monsieur Macron a utilisé une partie de la taxe carbone pour autre chose que la lutte contre le changement climatique : (Thomas Piketty, Ibid.)

- "Seule une part minoritaire (moins de 20%) des nouvelles recettes de la taxe carbone était affectée à la transition écologique et aux mesures de compensation, le reste finançant d'autres priorités, et notamment d'importantes baisses d'impôts pour les groupe sociaux disposant des revenus et patrimoines les plus élevés.", page 780.

- "À l'inverse, la méthode utilisée en France en 2017-2018, consistant à utiliser les hausses de taxe carbone pesant sur les plus modestes pour financer les baisses d'impôts sur la fortune et sur le revenu des plus riches, ce qui a conduit à la crise des Gilets jaunes et au blocage de l'ensemble du système français de taxe carbone, constitue la stratégie à éviter absolument.", page 1157

 

Alors ?

 

Alors, soit on réduit drastiquement les inégalités de revenus et de propriété jusqu'à ce que tout être humain dans le monde puisse vivre dignement de son travail, assumer financièrement les nécessaires adaptations imposées par la lutte contre le changement climatique et y apporter son pécule à proportion de ses moyens.

 

Soit les plus riches et plus pollueurs contribuent à hauteur de la part de revenu et de propriété qu'ils détiennent et même un peu plus pour assurer la nécessaire solidarité à apporter à ceux innombrables qui n'ayant déjà pas assez pour survivre au-delà du seuil de pauvreté, n'auront rien à donner.

 

Vous en convenez, il n'y a pas d'autre alternative.

Si ce n'est la lente extinction de l'humanité et peut-être pas si lente.

On est foutu !

On est foutu si nous tous ensemble nous ne nous bougeons pas plus car il ne faut pas compter sur ceux qui nous gouvernent et même parmi eux certains qui nous sacrifient, Trump, Bolsonaro, etc.


Moyenne des avis sur cet article :  3.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Andy Capp Columbo 19 octobre 17:20

    Réponses aux « yakakaukon » (se bouge tous ensemble sinonsélacata)

    « Il ne faut compter que sur soi-même. Et encore, pas beaucoup." Tristan Bernard

    "Il ne faut jamais faire confiance à l’avenir. Il ne le mérite pas." André Chamson

    "Il faut se suicider jeune quand on veut profiter de la mort." Pierre Dac

    "La tribu des il-n’y-a-qu’à est la plus redoutable." Louise Weiss


    • Claudec Claudec 19 octobre 20:50

      @ l’auteur

      Invitation à lire ici-même : Réponse d’un profane à Piketty et à bien d’autres https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=218260


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 octobre 23:00

        C’est quoi au juste tes diplômes et tes études en climatologie, en météorologie, en physique de l’atmosphère, en physique du rayonnement et spectrographie des gaz ?

        Parce qu’en l’absence de toutes connaissances scientifiques, ça te devient fort difficile de démêler les grosses escroqueries que te vendent les media aux ordres.


        • Alain 20 octobre 18:13

          @JC_Lavau
          Et toi ? c’est quoi tes diplômes et compétences ? T’as écrit combien de livres ? Tu travailles sur quel sujet ? tu es abonné à combien de revues scientitiques ? dans quels domaines ? On peut savoir ?
          Ou faut juste faire confiance à un pauvre comme toi qui crois toujours tout savoir et qui contredit la vérité finalement plus que ceux que tu dénonces ?
          Allez, sors-nous donc ton cv, gamin....


        • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 18:22

          @Alain. On a déjà vu les principales ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs.
          Comment peuvent-il être aussi crédules sur le coup des « gaz à effet de serre » ? Quand vous les regardez de plus près, vous constatez :

          1. Qu’aucun n’est marin, ni alpiniste ni aviateur : leur vie n’a pas dépendu de leur finesse à discerner dans le système nuageux les signes de l’évolution du temps, notamment l’instabilité verticale ; ils n’ont pas de formation sérieuse en météorologie.
          2. Ils n’ont pas de formation en mécanique des fluides, ni en physique de l’atmosphère. Evoquez devant eux le gradient adiabatique de l’atmosphère, ou le gradient de l’atmosphère normalisée, ils vous regardent comme un extraterrestre. L’influence de la condensation sur le gradient atmosphérique, ils ne savent pas non plus.
          3. La spectroscopie et la physique atomique, ça n’est franchement pas leur truc. Les modes vibratoires d’une molécule atmosphérique, et ses éventuels couplages avec des fréquences photoniques dans l’infrarouge, ils n’ont pas étudié cela ; ils croient ce qu’on leur raconte dans les cercles militants. Le communautarisme et l’instinct grégaire font le reste.
          4. Il ne connaissent pas, ou ont oublié les conditions de désexcitation d’un atome ou d’une molécule dans les gaz ; notamment les conditions de température et de libre parcours moyen. Or les conditions de température qui font une raie brillante ou la même raie sombre diffèrent fortement. On le sait depuis le 19e siècle, notamment par Gustav Kirchhoff, années 1859 et suivantes.
          5. Ils n’ont pratiqué qu’un seul métier dans leur vie très tôt spécialisée. Ils ne savent pas emprunter des épreuves de réalité à d’autres métiers.
          6. Ils n’ont jamais été ingénieurs, ils n’ont jamais travaillé un processus industriel. La thermodynamique de l’air humide et les diagrammes de Mollier, ils ne connaissent pas, alors que c’est vital dans bien des industries, celle des carreaux de plâtre ou des cloisons de plâtre, le séchage en céramique, l’industrie sucrière, les chaudières à condensation, la conservation du béton, etc.
          7. Leur culture historique est défaillante ; ils ne savent pas explorer les archives des communes ni des moines, et ignorent qu’ils devraient le faire, pour comparer le présent - plus ou moins fantasmé sous direction par la télévision - aux passés enregistrés, afin de se remettre les yeux en face des trous.
          8. Leur connaissance du passé de la Terre, et des inventions successives de ce qui est devenu la végétation, est des plus lacunaires, voire absente.
          9. Ils sont défaillants en épistémologie ; ils ne savent pas vérifier les bases expérimentales éventuelles des concepts et croyances présentement dominants, vérifier si des choix historiques qui furent victorieux étaient judicieux, ne sont pas restés contradictoires. Or hélas, même en sciences dures, nous avons quelques solides scandales qui se perpétuent depuis des générations ; et en sciences humaines (ou sciences molles), j’vous raconte pas. Anatole Abragam (1914-2011), celui qui sortait son revolver quand il entendait le mot « épistémologie », s’est vanté du règne de la rumeur en enseignement des sciences :
            «   A partir du moment où les résultats sont suffisamment établis et suffisamment bien compris pour ne plus soulever de contestations dans la communauté des savants, on écrit des livres pour exposer leurs résultats et plus personne à part les philosophes et les historiens ne lit les mémoires originaux. Certains le regretteront mais c’est ainsi, et selon moi c’est très bien ainsi.   ». Anatole Abragam. De la physique avant toute chose. Editions Odile Jacob, 1987. Pages 67 - 68
          10. Ils sont peureux, et sensibles à la menace. Or oser vérifier eux-mêmes au lieu de faire passivement confiance aux autres, les expose à la menace de se faire traiter de « Gnââh ! Complotiste ! ». Sans même parler de la menace de se faire couper les crédits par la bureaucratie, toute acquise à la cause de l’escroquerie carbocentriste.

        • Alain 20 octobre 18:30

          @JC_Lavau
          Donc pour être scientifique, il faut être au moins marin, aviateur alpiniste., s’y connaitre en mécanique des fluides et en thermodynamique de l’air humide. Ne pas avoir un seul métier (être peut-être aussi livreur UberEat en autoentrepreneur est un plus ?), s’y connaitre en histoire et connaitre 2 ou 3 moines qui ne regardent pas la télé. Bien sûr, il ne faut pas être peureux.
          Au fait, faut-il avoir quelques diplômes, faire quelques publications scientifiques ?
          Et vous ? vous correspondez à quoi ? Diplôme ? cv ? publications dans quelles revues ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 19:38

          @Alain. Mettez vous d’accord entre climato-crédules.
          A ma gauche, il y a l’anonyme et pseudonymisé « Old Dan » qui proclame « Oui mais moi j’ai vachement d’expérience empirique entre ciel et Terre, donc j’en sais vachement plus que toi ! ».
          A ma droite, il y a l’anonyme et pseudonymisé « Alain » qui proclame « Si vous avez de l’expérience pratique, cela prouve que vous n’y connaissez rien ! ».

          Au contraire des sectes et religions, en sciences la preuve de fausseté est libre. C’est ce que tu ne réussiras jamais à comprendre, car la guerre de religion, mais c’est toute ta vie.

          Le jeune chimiste qui a prouvé que le « Bathybius Haekeli » n’était pas un protoplasme mais un précipité de sulfate de chaux, n’avait pas de diplômes en biologie. Mais Thomas Huxley a su reconnaître son erreur. Au contraire de la secte carbocentrique qui réclame que la scinistre de la Mience (Valérie Pécresse à l’époque) interdise tous crédits, toutes publications et tous postes aux incrédules, qui commençaient à démonter leur escroquerie hégémonique.
           
          Il a fallu à l’équipe de Hendrik Svensmark 16 mois de parcours du combattant, pour réussir à publier leurs résultats de mesures. La secte veille !
           
          Philippe Verdier avait trop investigué sur les grands-messes « climatiques » qu’il devait vanter à l’antenne tous les midis et tous les soirs. Il a donc été viré de France Télévisions. Il en savait déjà trop, et ça, ça ne pardonne pas.


        • Et hop ! Et hop ! 21 octobre 12:37

          @JC_Lavau

          Il y a beaucoup de scientifiquues très qualifiés qui contestent la doctrine du GIEC, à savoir
          que la cause essentielle du réchauffement climatique est l’activité humaine,
          que parmi toutes les activités humaines, c’est le rejet de CO2,
           que le réchauffement climatique et le rejet de CO2 sont mauvais en tout partout et dans l’absolu,
          et qu’une taxe mondiale sur l’émission de CO2 est capable d’y changer quelquechose. 


        • Alain 21 octobre 13:01

          @JC_Lavau
          Blablabla. Et alors, ton parcours, ton cv, tes diplômes ? tes publications dans les revues scientifiques ? Tu réponds quand ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 13:12

          @Alain. J’ai déjà publié ici les menaces écrites contre les soupçonnés d’incroyance, non ? Je n’ai pas reporté ici toutes les violences pratiquées contre les soupçonnés d’incroyance, ni toutes les menaces de mort.
          Mon parcours, mon CV, mes diplômes sont beaucoup trop longs pour ici, et ils sont publics.

          On ne t’a jamais vu prouver qu’une de mes publications soit erronée en quoi que ce soit. Quand une erreur est trouvée, c’est invariablement moi qui la trouve et publie la correction.

          La pétition de Valérie Masson-Delmotte pour que la scinistre de la Mience coupe tous les crédits aux incrédules, elle est toujours publique. C’est la guerre de religion, menée par des imposteurs aux ordres.


        • Alain 21 octobre 13:52

          @JC_Lavau
          Trouver que tes données sont erronées, c’est facile. Il suffit juste de sortir dehors et de regarder autour de soi.
          D’ailleurs, tu ne publie pas grand chose de toi-même, tu ne fais que du quasi recopiage.
          Et puis, dès qu’on te prouve l’inverse de ce que tu racontes, tu nous sors la guerre de religion.

          Allez, comme je te l’ai déjà dit : les populations d’insectes sont en déclin comme les populations d’oiseaux. La mer est plein de plastique. Les dates de vendanges s’avancent d’année en année. Les périodes de chauffage des maisons se réduisent d’année en année. On bat des record de chaleurs ou d’incidents climatiques de partout de part le monde. Des maladies tropicales remontent vers le nord. Les migrations d’oiseaux descendent de moins en moins vers le sud. Certains oiseaux ne migrent même plus. Des plantes ne fleurissent plus comme il y a quelques années. Elles s’adaptent à un climat qui change de plus en plus rapidement. La glace du nord font tellement vite que les ours blancs descendent vers le sud pour se nourrir. Certains requins et baleines changent leur route de migration et monte plus au nord.

          a part toi et quelques imbéciles, cloués devant leur ordinateur à raconter des conneries dénuées de fondements empiriques, qui peut dire le contraire de ce qui se passe ?
          Faut-il de dire aussi que les récoltes des paysans sont affectés, que les glaciers fondent comme jamais vu, que les éleveurs ont du mal à nourrir leur bêtes avec les canicules au point que certains vendent leur bêtes ?
          Faut-il être bête comme un JC°_LAVAU pour ne pas mettre tout cela en perspective et en déduire ddes choses ?

          tu nous fait marrer avec tes 23 ans passés en picardie qui te permette d’en déduire des conclusions sur le crétacé (qui date de millions d’années en arrière). Qui croit-tu convaincre sinon quelques débiles comme toi ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:40

          @Alain. DONC tu as trouvé le bouton de réglage du climat, et tu as tout compris : C’est le méchant CO_2 !
          Rappel, en 1972 :
          En 1972, George Kukla envoya une lettre au président des USA pour le mettre en garde contre les dangers que faisait courir à La Planète la dégradation accélérée du climat. En particulier il y dit : « La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel.  »

          Comme ils le souhaitaient dans les emails qu’ils échangeaient avant le troisième rapport, les rédacteurs principaux du GIEC souhaitaient escamoter le réchauffement de la première moitié du 20ème siècle, et la décroissance des températures de 1950 au milieu des années 1970. C’est chose faite, les principales séries de température ont été modifiées pour les faire disparaître. Elles ne font plus apparaître qu’un réchauffement continu. Après la création du GIEC, Georges Kukla a changé d’avis du tout au tout. Maintenant il craint le réchauffement global.

          https://framapic.org/MsWc7uqKriWB/YIHlAwqJmAtN.png

          Cher Monsieur le Président :

          Conscients de votre profonde préoccupation pour l’avenir du monde, nous nous sentons obligés de vous informer des résultats de la conférence scientifique qui s’est tenue ici récemment. La conférence portait sur les changements climatiques passés et futurs et a rassemblé 42 chercheurs américains et européens de premier plan. Vous trouverez ci-joint le rapport sommaire publié dans Science et d’autres publications à venir dans Quaternary Research.

          La principale conclusion de la réunion a été qu’une détérioration globale du climat, d’un ordre de grandeur supérieur à toute autre expérience de l’humanité civilisée jusqu’à présent, est une possibilité très réelle et qu’elle pourrait même se produire très bientôt.

          Le refroidissement a une cause naturelle et se situe dans le rang des processus qui ont produit la dernière période glaciaire. Il s’agit là d’un résultat surprenant fondé en grande partie sur des études récentes de sédiments d’eau profonde.

          Les données existantes ne permettent toujours pas de prévoir avec précision le moment du développement prévu, ni l’évaluation de l’interférence de l’homme avec les tendances naturelles. On ne pouvait toutefois pas exclure que le refroidissement en cours dans l’hémisphère Nord soit le début du changement attendu. La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel.

          Les conséquences pratiques qui pourraient découler de tels développements pour les institutions sociales existantes sont, entre autres, les suivantes :

          (1) Baisse sensible de la production alimentaire due à la raccourcissement des périodes de végétation et à la modification de la répartition des pluies dans les principales zones céréalières du monde, l’Europe orientale et l’Asie centrale étant les premières touchées.

          (2) Augmentation de la fréquence et de l’amplitude des anomalies climatiques extrêmes telles que les inondations, les tempêtes de neige, les gelées meurtrières, etc.

          Avec l’aide efficace des leaders mondiaux, la recherche...

          Avec mes meilleures salutations,

          George J. Kukla (Observatoire géologique Lamont-Doherty)

          R. K. Matthews (président, Département des sciences géologiques, Brown U)


        • Alain 21 octobre 18:01

          @JC_Lavau
          Atto Melani envoyait des lettres au roi Louis XIV. Tu te rends compte ? Avec des faux documents, on arrivait à faire élire des rois.
          T’as vu ? La vache, l’histoire ne s’arrête pas au crétacé....
          et puis, pour le présent et tout ce que j’ai décrit, tu en pense quoi ? c’est du mensonge ? Sors dehors et regarde !!!!


        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 18:08

          @Alain. DONC tu as trouvé le bouton de réglage du climat !
          Il suffit de répéter la propagande, et BOUM ! Tu sais tout !


        • Old Dan Old Dan 20 octobre 08:49

          Article bien vu :

          J’ignore qui est Piketti, mais les « inégalités » criantes aggravent les problèmes climatiques en cours (Migrations, eau douce, violences, etc..)

          Pire, l’inégalité sociale favorise l’accession de quelques grands malades aux postes suprêmes, sans espoir de retour à l’intelligence collective primaire...

          ------------------

          [Les gosses l’ont-ils bien compris, qui agissent comme ils peuvent, eux ? ]


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 09:40

            @Old Dan
            Ne vous inquiétez pas, les z’écolos vont repeindre le capitalisme en vert, et tout ira comme sur des roulettes... !


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 10:00

            @Old Dan. Chaque fois que tu ne comprends pas, ça ne peut être que « climatique ».


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 10:31

            @Fifi Brind_acier
            D’accord avec « le capitalisme qui repeint en vert »
            Et alors, si ça marche ?...

            J’ch’ui bien conscient qu’à terme, le capitalisme actuel n’est pas l’idéal pour une amélioration planétaire, mais p’têt suffisant pour « mondialiser » la prise de conscience nécessaire après une apathie mentale de 80 ans !
            Utiliser l’énergie de l’adversaire...
            (Une autre stratégie serait-elle d’attendre.. la génération suivante ?)
            .
            Oups ! C’est pas gagné...


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 10:44

            @Old Dan. Ton automatisme est ainsi fait que tu concluras immanquablement : « C’est moi que je suis l’élite des citoyens conscients ! »


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 11:11

            @JC_Lavau
            Rire ! T’as raison (C’est pas coutume...)
            Ai passé les 4/5e de ma vie dehors entre ciel et terre, dans beaucoup de climats...
            .
            ... et l’espace d’une vie, assez morflé pour en apprendre autant que ds les livres ou sur Internet.... Bof !


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 11:14

            @Old Dan. En plus l’école est détestable, car elle ne t’apprend que des choses que tu ne sais pas.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 12:39

            @Old Dan
            D’accord avec « le capitalisme qui repeint en vert »
            Et alors, si ça marche ?...

            Je vous crois, ça marche même vachement bien ! Surtout pour les financiers.
            Etre de gauche et croire que les financiers nous veulent du bien, c’est possible ?

            Si vous avez le temps, examinez l’usage des panneaux solaires en Afrique avec l’entreprise M-Kopa Solar, c’est à la fin du document.

            Ce qui est bien avec les pauvres, ce n’est pas qu’ils disposent de moyens financiers, mais qu’ils soient nombreux...


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 22:03

            @JC_Lavau
             smiley L’école détestable ?
            ... jusqu’à 27 ans = bac+6+2 ! (microbiologie + médecine animaux sauvages)
            Ca va pour vous ?...
            .
            [ Et à 76 ans, j’ch’ui inscrit aux mooc « environnement » de Sydney par correspondance. Argh ! ]


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 22:10

            @Old Dan : « microbiologie + médecine animaux sauvages ». Félicitations !
            Mais quelle qualification cela te donne-t-il en physique de l’atmosphère et spectrographie infrarouge des gaz ? Ou géosciences et histoire des sols et des climats ?


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 22:11

            @Fifi Brind_acier
            ... z’avez pas pigé ! :/-/
            « La difficulté n’est pas d’accepter le idées neuves, c’est de se débarrasser des anciennes » (?)
            .
            [ Bof, tant pis ! ]


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 22:15

            @JC_Lavau
            (Rires)
            Décidément, vous êtes bcp trop intelligent pour nous...


          • Old Dan Old Dan 20 octobre 22:27

            @JC_Lavau
            Si vous lisez l’anglais, ci-dessous le courrier manuscrit de quelques uns du GIEC que vous vomissez :
            https://www.isthishowyoufeel.com/this-is-how-scientists-feel.html
            .
            [... et ça sera tout pour ce mois-ci. Pas de temps à perdre... ]]


          • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 22:40

            @Old Dan. Combien de fois faudra-t-il te rappeler que Mann est un faussaire ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 09:47

            Après la Gauche de droite (le PS pour les intimes), on a eu droit à la Gauche Terra Nova, et maintenant, à la Gauche Ste Greta, mais jusqu’où iront-ils pour nous faire avaler le capitalisme mondialisé !?

            PS : Le FMI n’a pas perdu le nord, il veut lui aussi une taxe mondiale sur le CO2.


            • Alain 20 octobre 18:10

              @Fifi Brind_acier
              La gauche Ste Greta ????? Le capitalisme vert (qui tire les ficelles de mouvements soi-disant verts et bien noyauté) c’est de gauche ??
              En matière d’écologie, tu peux en raconter des bêtises....
              Sais-tu qui tire les ficelles d’extinction Rébellion ? des capitalistes anglo-saxons qui n’ont rien à voir avec la gauche. Mais bon, je dis çà, je dis rien...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 19:34

              @Alain
              Et la Gauche ne soutient pas Extinction Rebellion ?


            • gnozd 21 octobre 10:12

              @Alain

              Idées de gauche et portefeuille à droite, rien de bien nouveau...


            • Alain 21 octobre 12:59

              @Fifi Brind_acier
              La gauche comme la droite. Donc quand des capitalistes anglo-saxons manipulent des groupes écologistes créés de toutes pièces pour noyer le poisson et que les gauches gouvernementales les suivent , çà veut dire que le mouvement est de gauche exclusivement ??
              T’as une sacrée façon d’analyser les choses, ou plutôt de ne pas les analyser


            • Alain Alain Alain Alain 20 octobre 11:36

              "C’est quoi au juste tes diplômes et tes études en climatologie, en météorologie, en physique de l’atmosphère, en physique du rayonnement et spectrographie des gaz ?"

              Je n’ai aucun diplôme universitaire dans les domaines cités sauf en Physique. Je n’ai aucune expertise scientifique ou technique. Juste je sais lire, ces petits signes qui mis ensemble forment des mots puis des phrases et des textes que des gens très intelligents et bien informés ont écrits. Voilà ma recette : tapez sur internet GIEC et lisez, OXFAM et lisez, l’organisation météorologique mondiale et lisez. On trouve aussi ces petits caractères dans les livres, les journaux, magazines, revues, etc. Et après ça nous amène des pensées dans la tête. Et Agoravox nous permet de les exprimer, en toute modestie et pour attirer l’attention, la réflexion et si possible susciter des bonnes volontés.

              Je ne suis pas « merluchien », perdu !

              J’ai cru lire aussi que mon message était perçu comme un « yakafaucon ». C’est tout le contraire. Il me semble que le problème est tellement urgent et grave que justement il faut faire appel à tous pour que, ceux qui savent faire, puissent enfin commencer à changer les choses.

              Dernière étonnement : il y en a qui doute encore ! On n’est pas sorti de l’auberge.

              Après il y en a toujours qui savent tout mieux que les autres sans avoir besoin de lire eux, et, eux ils ne se laissent pas berner facilement.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 octobre 11:57

                @Alain Alain
                Voilà ma recette : tapez sur internet GIEC et lisez, OXFAM et lisez, l’organisation météorologique mondiale et lisez.

                Puisque vous avez une formation en physique, ce document est fait pour vous, ainsi que les questions /réponses des commentaires qui suivent l’article.
                « le Co2 et le climat, avec et sans effet de serre »



              • Alain 20 octobre 18:23

                @JC_Lavau
                La base scientifique de JC_LAVAU pour dénoncer les escroqueries s’appuie donc sur.....6 articles AgoraVox. La vache... ca c’est de la rigueur scientifique.
                Comme quoi les climato-sceptiques sont vraiment des gens à prendre au sérieux. Ils s’appuient vraiment que sur des choses sérieuses et qui ne peuvent donc pas être remis en cause. et puis, tant qu’à s’appuyer sur des articles sur agoravox comme cause de rigueur, autant que ces articles soient écrits par.... JC_LAVAU.
                Bref, on tourne en rond...pour ne pas dire qu’on marche sur la tête


              • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 18:41

                @Alain. Tiens ? le pseudo « Alain » ne sait pas lire. Mais ça donne des leçons d’épistémologie...


              • Alain 20 octobre 18:45

                @JC_Lavau
                Si, justement je sais lire. Par contre, toi c’est moyen. Ca fait 3 fois que je te demandes tes fonctions, ton cv, ton cursus, tes publications dans des revues scientifiques mais c’est sans réponse de ta part.
                Alors ?


              • Old Dan Old Dan 20 octobre 22:36

                @Alain Alain
                Bien vu !... Oui c’est urgent et grave. et... Bof !
                .
                [ Pas la peine d’essayer : Question de part de cerveau disponible... ]



                • Alain Alain Alain Alain 20 octobre 19:31

                  Vous voudrez bien m’excuser mais le sujet de cet article n’est pas la réalité du changement climatique. D’abord comme la majorité d’entre vous je n’ai pas les moyens et connaissances scientifiques et intellectuels de le prouver ou le contredire. Donc je n’en débattrai pas. D’innombrables experts dans tous les pays et dans tous les domaines s’appuyant sur d’innombrables observations validées et confirmées affirment qu’il existe et qu’il s’emballe. Personnellement j’ai juste pu constater que la mer de glace a fondu d’une manière incroyable depuis la première fois où j’y suis allé en 1974 et que cet été de nouveau on a eu des températures jamais connues, et quelques autres anomalies jamais survenues avant dans ma région. Pour le changement climatique, je m’en tiens à ceux qui ont toutes les compétences pour savoir. Mon message adressé à ceux qui croient à l’imminence du danger, c’est que d’une part il faut bousculer nos gouvernants qui sont incapables d’agir sans une énorme pression et d’autre part que rien d’efficace et de consensuel ne pourra se faire sans la réduction des pachydermiques inégalités sociales au niveau mondial. Donc il faut s’impliquer davantage, autant qu’on peut mais ce n’est pas avec quelques gestes individuels seulement qu’on y arrivera.

                  Le rédacteur de l’article.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 20 octobre 19:49

                    @Alain Alain. D’autant que quand la propagande est hégémonique, elle ne peut ni se tromper ni nous tromper. Air connu.
                    Ayant vécu 23 ans en Picardie, je peux confirmer qu’au Crétacé, les changements climatiques étaient bien moins fréquents ni violents qu’ils ne le sont en notre Quaternaire où il y a des glaciations.

                    En 1972, George Kukla envoya une lettre au président des USA pour le mettre en garde contre les dangers que faisait courir à La Planète la dégradation accélérée du climat. En particulier il y dit : « La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel. »

                    Comme ils le souhaitaient dans les emails qu’ils échangeaient avant le troisième rapport, les rédacteurs principaux du GIEC souhaitaient escamoter le réchauffement de la première moitié du 20ème siècle, et la décroissance des températures de 1950 au milieu des années 1970. C’est chose faite, les principales séries de température ont été modifiées pour les faire disparaître. Elles ne font plus apparaître qu’un réchauffement continu. Après la création du GIEC, Georges Kukla a changé d’avis du tout au tout. Maintenant il craint le réchauffement global.

                    https://framapic.org/MsWc7uqKriWB/YIHlAwqJmAtN.png

                    Cher Monsieur le Président :

                    Conscients de votre profonde préoccupation pour l’avenir du monde, nous nous sentons obligés de vous informer des résultats de la conférence scientifique qui s’est tenue ici récemment. La conférence portait sur les changements climatiques passés et futurs et a rassemblé 42 chercheurs américains et européens de premier plan. Vous trouverez ci-joint le rapport sommaire publié dans Science et d’autres publications à venir dans Quaternary Research.

                    La principale conclusion de la réunion a été qu’une détérioration globale du climat, d’un ordre de grandeur supérieur à toute autre expérience de l’humanité civilisée jusqu’à présent, est une possibilité très réelle et qu’elle pourrait même se produire très bientôt.

                    Le refroidissement a une cause naturelle et se situe dans le rang des processus qui ont produit la dernière période glaciaire. Il s’agit là d’un résultat surprenant fondé en grande partie sur des études récentes de sédiments d’eau profonde.

                    Les données existantes ne permettent toujours pas de prévoir avec précision le moment du développement prévu, ni l’évaluation de l’interférence de l’homme avec les tendances naturelles. On ne pouvait toutefois pas exclure que le refroidissement en cours dans l’hémisphère Nord soit le début du changement attendu. La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel.

                    Les conséquences pratiques qui pourraient découler de tels développements pour les institutions sociales existantes sont, entre autres, les suivantes :

                    (1) Baisse sensible de la production alimentaire due à la raccourcissement des périodes de végétation et à la modification de la répartition des pluies dans les principales zones céréalières du monde, l’Europe orientale et l’Asie centrale étant les premières touchées.

                    (2) Augmentation de la fréquence et de l’amplitude des anomalies climatiques extrêmes telles que les inondations, les tempêtes de neige, les gelées meurtrières, etc.

                    Avec l’aide efficace des leaders mondiaux, la recherche...

                    Avec mes meilleures salutations,

                    George J. Kukla (Observatoire géologique Lamont-Doherty)

                    R. K. Matthews (président, Département des sciences géologiques, Brown U)


                  • Désintox Désintox 21 octobre 15:13

                    @JC_Lavau
                    Encore vos affirmations d’autorité.

                    L’autorité scientifique, vous ne l’avez pas.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:34

                    @Superintox. Ah ? Tu aurais de meilleures informations sur les accidents climatiques du Crétacé ? Tu connais ?


                  • Alain 21 octobre 15:40

                    @JC_Lavau
                    Moi, je sais, tu prends un personne (toi) qui a vécu 23 ans en picardie et qui connait donc rien que par le fait d’y avoir vécu 23 ans des choses ESSENTIELLES sur le crétacé. Vive les picards pour leur apport essentiel à la connaissance du crétacé et vive JC_LAVEAU le plus grand picard de tous les temps anciens, présents et à venir.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:56

                    @Alain. Question trop simple pour toi, omniscient de naissance grâce à ton adhésion à la secte hégémonique : Tu as déjà vu les bancs de craie, qui dépassent 500 m d’épaisseur ?
                    Tu as déjà comparé avec d’autres périodes géologiques, et en particulier avec notre Quaternaire où il y a des glaciations ?

                    Justement au Crétacé, il y avait fort peu de changements climatiques, et considérablement plus modérés que durant notre Quaternaire où il y a des glaciations. En notre Quaternaire, des changements climatiques, il y en a énormément, et d’amplitudes majeures. Pourquoi ? Oh, c’est publié, mais ta secte t’interdit sévèrement d’en prendre connaissance.


                  • Alain 21 octobre 16:05

                    @JC_Lavau
                    Fallait vivre en picardie pour savoir çà ???? Ou attendre que tu nous le dise ???
                    Tu crois que les « sectes » n’ont pas de livres, d’écrit et de culture ?
                    Ah oui, c’est vrai. On est tellement bêtes qu’on a même pas remarqué que la terre se refroidit alors que tout prouve le contraire. Et puis surtout, on est tellement cons qu’on a pas remarqué que 3 révolutions industrielles en moins de 23 siècles n’ont strictement aucune incidence sur rien.
                    Au fait, tu connais le mythe de la caverne ?


                  • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 16:08

                    @Alain. C’est ce qu’on appelle être bouffé aux mythes.


                  • Alain 21 octobre 16:17

                    @JC_Lavau
                    N’est ce pas ce qu’on appellerait ne pas voir plus loin que le bout de son nez ?

                    Ce n’est pas bouffé aux mythes, mais aux mites. Et c’est sûr que tu sens l’ancien monde. Ca m’étonne pas que tu attires les mites.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 16:28

                    @Alain. Tu es bouffé aux mythes. Tu crois détenir le bouton de réglage du climat.


                  • Jason Jason 21 octobre 11:46
                    Bonjour,

                    Vous faites bien de citer la lettre de George Kukla, de 1972. Ca fait donc 50 ans et plus que les grands décideurs sont au courant.

                    La question que vous posez : qui va payer ? est au coeur de cette immense crise planétaire. A cela ajoutons les habitudes de consommation, alimentaire, transports de denrées, déplacements divers, électricité (villes éclairées la nuit), etc. La liste est longue.

                    En France, les sacrifices s’annoncent déjà. Ce sera le consommateur qui paiera. La dernière loi de finances prévoit 880 millions d’Euros pour réduire (de combien ?) les émissions de CO2, autrement dit, rien du tout. Mais pas question d’augmenter la dette nationale, c’est évident.

                    Alors, la nasse est posée, et on y entrera à reculons. Car ces 880 millions, c’est l’argent du contribuable. Ils serviront d’appât pour faire payer chaudières, voitures, pompes à chaleur, isolation, aux habitants. Autant de subventions qui font saliver les fournisseurs de ces produits. On augmente la solvabilité des consommateurs et les prix restent fixes, les fournisseurs ne bougeant pas. Car, bien sûr, il ne faut pas toucher au commerce ni au dieu Marché.

                    L’inquiétude est générale, mais les solutions semblent bien lointaines. Chut ! les députés légifèrent, l’urgence semble ailleurs...

                    • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 11:52

                      @Jason. Tiens ? Tu ne sais pas lire ? Quelle surprise !
                      Kukla attirait l’attention de la Maison Blanche sur le REFROIDISSEMENT climatique.


                    • Jason Jason 21 octobre 13:08

                      u@JC_Lavau

                      Désolé, j’ai lu tout de travers. Autant pour moi.


                    • charly10 21 octobre 12:21

                      Alain Alain

                      Ne tombez pas dans l’alarmiste climatique que certains prônent depuis quelques années .L’origine du réchauffement, n’est absolument pas la responsabilité unique de l’homme et particulièrement du CO2 anthropique. Vous tombez dans le système voulu par certains, et qui utilisent l’argument CO2, comme élément culpabilisant servant de justification à la mise en place de taxes.

                      PRÉTENDRE QUE L’HOMME PEUT PILOTER LE CLIMAT EST UNE IMPOSTURE.

                      Et nous sommes quelques uns, sur ce blog a le signaler depuis longtemps Prenez du recul et renseignez vous.

                      Tout le système spéculatif carbone mis en place après le protocole  de Kyoto en 1997 est assis sur le postulat CO2 anthropique.

                      Pourquoi, alors que l’on sait que l’élément vapeur d’eau, est un gaz à effet de serre beaucoup plus présent dans l’atmosphère que le CO2, n’a-t-on pas assis le système de taxe sur le rejet de vapeur d’eau ? Réfléchissez bien au problème.

                      Même e en lisant les rapports GIEC, on ne trouve pas la proportion de CO2 anthropique, entrant dans le total de CO2 rejeté par tous les éléments terrestres, nature, animaux océans  etc. 

                      On trouve partout les valeurs des échanges des cycles du carbone, exprimées en Gt/C an, ratio rejets et puits. Mais si on exprime cela en proportion dans l’atmosphère, c’est très, très peu..

                      Par exemple le volume total de CO2 moyen dans l’atmosphère est passé de 0.03 % à 04 % depuis les années 50. 

                      Allez chercher l’info autre part que dans les allégations du GIEC, organisme politico scientifique qui a été créé dans le but unique démontrer  le rôle de des gaz effets e serre anthropique. (C’est écrit dans ses statuts).

                      Les présuppositions sur le rôle essentiel du CO2 anthropique dans le réchauffement climatique sont passées de l’hypothèse, au postulat .Elles sont devenues des vérités par la grâce performative des spécialistes du GIEC. Rien n’est démontré clairement, et la rigueur scientifique, n’a pas toujours été respectée dans les analyses du GIEC ;

                      Et pourtant , nos décideurs s’alimentent en information par ce canal unique. 

                      Il y a une part imprévisible dans le climat que la science ne pourra jamais appréhender. » 

                      Quoiqu’on nous oblige , le climat évoluera dans le sens que la nature décidera.

                      En ce qui concerne le rôle du CO2 Jetez un œil sur ce lien (Au moins sur la conclusion) et sur les commentaires associés très intéressant.

                      http://www.science-climat-energie.be/2018/08/06/le-co2-et-le-climat-avec-et-sans-effet-de-serre/

                      6 août 2018atmosphère et CO2climateffet de serreGeorges Geuskens

                       


                      • Désintox Désintox 21 octobre 15:11

                        On ne pourra pas lutter contre le changement climatique sans réduire fortement les inégalités

                        C’est bien pour ça que les néo-libéraux sont climato-négationnistes.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:32

                          @Superintox. N’oublie pas de t’assurer aussi contre les accidents de terrain (1). C’est fou ce que ça casse les mollets des cyclistes, les accidents de terrain.
                           
                           (1) à savoir, les montées et les descentes.


                        • Alain 21 octobre 15:36

                          @Désintox
                          « C’est bien pour ça que les néo-libéraux sont climato-négationnistes. »
                          Et quand la vérité leur sautent aux nez (comme actuellement, parce que çà devient compliqué de ne plus voir les conséquences des actes passés), hop, il créent un mouvement capitalo-écolocompatible nommé « ExtinctionRébellion » et en avant vers la 4ième révolution industrielle. Après avoir détruit l’idée de dieu, puis détruit la nature, il ne reste plus qu’à détruire l’idée de l’humain avec de l’intelligence artificielle, des sociétés policières et des robots.
                          https://www.partage-le.com/2019/10/a-propos-dextinction-rebellion-partie-iii-la-4e-revolution-industrielle-par-kim-hill/

                          Et pendant ce temps là, JC_LAVEAU ne voit pas plus loin que le bout de son petit doigt


                        • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:46

                          @Alain. Bien avant toi déjà, bien d’autres sectes ont démontré qu’avoir un dieu avec soi, ça ne rend pas intelligent. Mais ça aide à mener de meurtrières guerres de religions. C’est justement parce que les guerres de religions sont des guerres civiles que la tienne  avec quelques autres est fortement subventionnée par l’oligarchie bankstère mondialiste.


                        • pemile pemile 21 octobre 15:50

                          @Désintox « On ne pourra pas lutter contre le changement climatique sans réduire fortement les inégalités C’est bien pour ça que les néo-libéraux sont climato-négationnistes. »

                          Dans quel sens faut-il réduire les inégalités ? Permettre aux 7 milliards d’humains d’atteindre le niveau de vie des européens ?


                        • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 15:55

                          @pemile
                          Permettre aux 7 milliards d’humains de venir s’installer en France....


                        • Désintox Désintox 23 octobre 11:54

                          @pemile
                          « Dans quel sens faut-il réduire les inégalités ? Permettre aux 7 milliards d’humains d’atteindre le niveau de vie des européens ? »

                          Bonne remarque. Les pays du sud devraient sûrement explorer d’autres modes de développement, mais nous sommes bien mal placés pour leur donner des leçons !

                          Dans une société, les classes aisées diffusent des standards de consommation que les plus pauvres cherchent à atteindre.

                          Il faut donc faire baisser les inégalités à l’intérieur de chaque pays, puis mettre en place de nouveaux modèles de développement, d’abord dans les pays du nord.

                          Je compte faire un article sur ce sujet.


                        • Alain 21 octobre 15:51

                          Tiens, allez... a part voir des guerres de religion partout, tu arrives à comprendre le monde dans lequel tu vis ou pas ? Faut sortir du crétacé, petit bonhomme. On est au 21ième siècle. Faudrait te réveiller un peu...


                          • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 15:59

                            @Alain. Même remarque que précédemment : Bien avant toi déjà, bien d’autres sectes ont démontré qu’avoir un dieu avec soi, ça ne rend pas intelligent. 


                          • Alain 21 octobre 16:12

                            @JC_Lavau
                            Remarque aussi que tu nous prouves que ne pas en avoir ne rend pas plus intelligent.
                            en réalité, voici ce que tu es trop bête pour comprendre :
                            L’idée de Dieu (qu’il existe ou pas, là n’est pas la question) fixait des limites au moins morales. Tuer Dieu (d’un point de vue philosophique) a permis de s’affranchir de ces limites morales. On a alors pu le plus facilement du monde manipuler le vivant. Quand je parle du vivant, je parle des animaux et de la nature.
                            Quelques siècles plus tard, peut-être que (au moins) tu comprendras ce que voulait dire « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Mais je pense que même çà, tu va le classer dans la catégorie « secte », rubrique « guerre de religion ».


                          • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 16:26

                            @Alain. DONC, tu as trouvé le bouton de réglage du climat !


                          • Alain 21 octobre 18:13

                            @JC_Lavau
                            Pourquoi ? Trouver le bouton, je compte plutôt sur toi. tu fais preuve de tellement de rigueur scientifique et tu sembles tellement cultivé, que tout l’avenir repose entre tes mains. Je me trompe ?


                          • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 18:50

                            @Alain. M’enfin ? Puisque gober la propagande te suffit à avoir tout compris, pourquoi me demander quelque chose ? Je ne suis qu’un incroyant, un kouffar....


                          • Alain 22 octobre 13:12

                            @JC_Lavau
                            Pauvre abruti que tu peux être.... la propagande ? Quelle propagande ??? Ca fait plusieurs fois que je te dis que tu devrais sortir dehors pour voir ce qui se passe.... Mais sorti de tes lettres de 1972 et des 23 ans en picardie qui te permettent de devenir expert en crétacé, tu as déjà vu la nature ? T’as pas remarqué que des choses se passent ? Tu parles avec personne qui te disent ce qu’ils voient dans leur jardin ou leur région ? Lache internet et tes mensonges et va dans la campagne parler à des viticulteurs ou à des éléveurs, ou fais ton potager et regarde sur plusieurs années, ca te fera du bien.

                            Gober la propagande ? tiens ? Moi je te parle du réel en cours et toi à part sortir des gentils mots comme « guerre de religion », propagande", ca t’arrive de regarder le monde dehors ???


                          • Cadoudal Cadoudal 22 octobre 13:54

                            @Alain
                            Encore un coup dur pour le climatonazisme canal hystérique :

                            « Dégoutée » par la politique, Claire Nouvian dégomme Glucksmann, Place publique et le PS

                            http://www.leparisien.fr/politique/degoutee-par-la-politique-claire-nouvian-degomme-glucksmann-place-publique-et-le-ps-21-10-2019-8177166.php

                            Cette femme incarne la Modernité. Elle est le Progressisme fait homme. Enfin, femme.

                            Elle est le sectarisme, elle est l’intolérance ; elle est la Raison de droit divin, qui ne peut avoir tort.

                            Elle est le stupéfiant aplomb de l’inculte. Son absence totale de complexes.
                            Elle est l’illusion de toute puissance, qui assène ses certitudes du haut de son ignorance.

                            Elle est le refus de toute contradiction. La haine de tout contradicteur.

                            Elle est le dogme qui remplace la réflexion ; le catéchisme qui remplace le raisonnement ; l’insulte qui remplace l’argument.

                            Elle est l’impuissance argumentative faite femme.

                            http://les-minuscules.blogs...


                          • JC_Lavau JC_Lavau 22 octobre 14:09

                            @Alain. Tiens ? « Pauvre abruti ». La secte a déjà épuisé toutes ses ressources scientifiques sauf les injures ?
                            Remarque que tu n’es pas seul dans ce cas :
                            Sous couvert de son climastrologue de la cour, la princesse NKM traite les incroyants de « connards ».
                            Alain Lipietz nous traite de « criminels », en attendant de nous expédier en redressement politique dans les rizières minées du Cambodge.
                            D’autres sectaires anonymes nous traitent de « crétins » ou d’« abrutis », plus toute les violences bureaucratiques que permettent les dictatures du Net.
                            Oh mais non mais non mais non mais non mais non ! Ce n’est pas une guerre de religion !

                            Je rappelle aux sectaires enragés qu’une seule oscillation Nord-Pacifique, c’est aussi long qu’une vie humaine, et que les différentes oscillations océaniques n’ont que peu de corrélations entre elles. Aussi les climats locaux que voit chacun sont à chaque fois une première pour lui.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que le Soleil est une étoile variable, que les super-cycles du Soleil sont à ce jour incompris, et qu’on ne sait toujours pas les modéliser. On est seulement sûrs que chacun prend plus de dix générations humaines, voire plusieurs dizaines de générations.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que ces cycles solaires et super-cycles agissent sur Terre non seulement par les flux lumineux, mais surtout par leur magnétisme qui agit sur les rayons cosmiques que nous pourrions recevoir, ce qui change la nébulosité du tout au tout.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que la traversée d’un bras galactique, indispensable aux ères avec glaciations, c’est franchement minoritaire dans l’histoire du Système Solaire. Avant notre Quaternaire, deux périodes avec glaciations sont documentées : fin-Carbonifère-début-Permien, et surtout les Varangiennes, qui furent catastrophiques. Les traces de plus anciennes sont généralement effacées.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que le volcanisme sous-marin, à l’origine des oscillations sud-Pacifique Niño-Niña est encore foutrement mal connu.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que les retournements du magnétisme terrestre ont des effets énormes et sur la nébulosité et les climats, mais aussi sur les patrimoines génétiques des espèces et sur les nouvelles spéciations. Tiens ? Il y en a un qui arrive.
                             
                            Je rappelle aux sectaires enragés que les grandes éruptions volcaniques  telle celle de Sumatra voici 75 000 ans sont souvent de taille à démarrer une glaciation, pour peu qu’on soit déjà dans un bras galactique. Et ce n’est rien à côté de la prochaine éruption du Yellowstone.
                             
                            Et les climastrologues aux ordres des banksters mondialistes font croire aux ignares qu’ils ont trouvé le bouton de réglage du climat ! DONC il leur faut la dictature mondiale... Et tout de suite, dans les cinq cents jours sinon panpan cucul...

                            Une des pires escroqueries du demi-siècle, qui est est pourtant fertile.


                          • Désintox Désintox 23 octobre 11:47

                            @JC_Lavau
                            « On est seulement sûrs que chacun prend plus de dix générations humaines, voire plusieurs dizaines de générations. »

                            ... et ne peuvent donc pas expliquer l’actuel changement climatique (les derniers modèles donnent +7°C d’ici la fin du siècle, ce qui est plus que le réchauffement qui nous sépare de la dernière glaciation.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 23 octobre 12:12

                            @Superintox. Si tu nous expliquais pourquoi tu es infoutu de vivre sans escroquerie et guerre de religion ?
                            Allonge toi là, et raconte !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 15 novembre 01:14

                            Neige en plaine le 14 novembre, 180 m d’altitude. Donc ça se réchauffe !
                            Ha ma bonne dame, le climat est tout déréglé ! C’est tout de la faute à la bombe
                            anatomique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès