• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chefs d’oeuvre du 7ème art - All about Eve

Chefs d’oeuvre du 7ème art - All about Eve

L'actrice Eve Harrington reçoit la suprême récompense théâtrale de l'année, le Sarah Siddons Award. Plusieurs témoins se rappellent son irrésistible ascension. Il y a quelques mois, elle n'était qu'une admiratrice passionnée de la grande star Margo Channing. Misant sur la sympathie qu'elle inspire à Karen Richards, l'épouse de l'auteur dramatique Lloyd Richards, Eve parvient à faire la connaissance de son idole. Celle-ci, bouleversée par le récit de sa triste mais fervente existence, l'engage comme intendante. L'influent critique Addison De Witt perce rapidement son jeu mais n'en souffle mot, attentif au drame qui se noue. Lloyd Richards, qui écrit une nouvelle pièce pour Margo, se montre plus naïf. Il ne tarde pas à succomber au charme ensorceleur et vénéneux de l'irremplaçable Eve...

Manipulation et ascension, ou comment une fausse colombe passe en quelques mois de la secrétaire d'une vedette des planches à la titulaire du prix de la meilleure comédienne de théâtre de l'année.

Avec sa construction en trois flash back, Joseph Mankiewicz, auteur évidemment du brillantissime scénario, décortique les manigances de cette arriviste aux mains d'un critique de théâtre encore plus cynique qu’elle et dont il fera à son corps défendant sa créature.

Dans un monde de faux semblants ou les feux de la rampe attirent les papillons, la tentation de se nourrir de la lumière d'une Etoile créée les vocations, et le monstre de l'ambition pour soi-même nourrit de toute pièce l'envie de se hisser sur la tete de ses semblables. Un peu de gloire mérite bien de se glisser dans les valises d'êtres déjà sur la scène, non pour leur voler la vedette mais pour s'enrichir à titre égoïste de leurs talents, de tisser à partir d'eux sa toile, de se pousser des coudes avec le sourire.

Lors d'une réception où apparaît la toute jeune Marilyn Monroe alors débutante, Margo Channing tout en nerfs et en furie contrôlée nous prévient. Fasten your seatbelts, its gonna be a bumpy night ! Ainsi cette dramaturgie du cynique désir de se rehausser tend à ses spectateurs le spectacle d'êtres tantôt fragiles tantôt prêts à mordre pour se faire respecter. Et la frêle Eve dont le regard froid et faussement candide ne trompe guère – dès son apparition dans la loge de Bette Davis on sent le subterfuge, sa voix ne trompe guère que la star vieillissante – est comme l'abeille d un guêpier, celle qui s'en va prendre la couronne de la reine à force de manigances et de ruses.

Le monde, le nôtre, nous souffle de scène en scène le réalisateur scénariste, est un trompe l'œil ou seuls les ambitions et les rapts permettent aux êtres de briller. Les prix, les applaudissements, les succès, les noms en haut de l'affiche, tout cela avec le temps a un prix en termes éthiques, on ne sait comment en son temps Margo devint Channing, on la découvre des décennies après démodée par une plus jeune et plus carriériste, tout aussi talentueuse sans doute, ca on ne le sait guère, on ne voit point Eve sur les planches, on ne contemple que l'intrigante sur les planches de la vie qui en coulisses tire les ficelles.

Le castelet est une illusion qui a la vie dure. Les êtres de lumière se fanent, certaines Etoiles s'éteignent et d'autres prennent leur place. Le noir et blanc superbe de ce pur chef d'œuvre aux dialogues étincelants met bel et bien l'astre en avant, fait sortir l'inconnue et l'innommée depuis l'anonymat sur le devant de la scène. Eve se lève, prend son prix, prononce yeux mi clos son discours fait de formules toutes faites et d'œillades faussement complices.

Et ému le public applaudit.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • fatizo fatizo 27 mars 17:35

    Mankiewicz était un spécialiste du flash back.

    All About Eve est bien un chef-d’oeuvre , mais le réalisateur en possède plus d’un à son actif.
    Parmi cette liste, j’ai un faible pour « L’aventure de MMe Muir ».
     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès