• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chiche ! Monsieur Doucet : végétalisons !

Chiche ! Monsieur Doucet : végétalisons !

Lyon à l'heure écologique et pourtant... un projet immobilier à contrecourant de la végétalisation prônée par le maire Grégory Doucet, comme un arrière-goût de béton à la sauce Pradel...

Projet immobilier Nexity {JPEG}

Au coin de l'avenue Félix Faure et de la rue Meynis (troisième arrondissement) se prépare une opération immobilière de poids, et ce malgré la lyonnaise ère écologique : un immeuble atteignant les trente mètres, pour sa partie la plus haute, qui jetterait son ombre bétonnée sur la cour de récréation de l'école élémentaire juste en face. Ses petits bâtiments classés seraient alors inesthétiquement surplombés.

 

Une archaïque pradélisation de ce coin de Lyon se prépare, donc... Pour les non-Lyonnais, petite digression d'histoire communale : Louis Pradel dit "Zizi béton", à la tête de la capitale des Gaules de 1957 à 1976, eut la charmante idée de faire passer l'autoroute Paris-Marseille au cœur de la ville et d'ériger le hideux pôle d'échanges multimodal qui défigure l'espace alentour de la Brasserie Georges, institution culinaire et merveille architecturale. L'infect "plat de nouilles" grises avait alors l'apparence de l'irrésistible modernité. Rappelons également, pour finir de croquer cette laide politique urbanistique complaisamment soutenue par la presse locale (Le Progrès de Lyon d'alors) que le maire Pradel envisageait de détruire les quartiers d'époque Renaissance du vieux Lyon. Sans le combat de Régis Neyret pour éviter ce patrimonocide, nous aurions peut-être une enfilade de parallélépipèdes verticaux à l'indigeste sauce béton en lieu et place d'un ensemble classé au patrimoine mondial de l'humanité ! Heureusement, pour l’intégrité et le rayonnement de Lyon, le ministre de la Culture Malraux s'empara de l'affaire…

JPEG

Eh bien ! voilà ce que je vous demande aujourd'hui, à l'échelle d'un quartier, Monsieur Doucet : ne pas laisser se construire cette verrue immobilière manifestement trop haute pour respecter l’esprit de la loi.

 

Oui, la faille juridique à cet inadapté projet Nexity semble exister : dix-sept places de parking prévues pour... trente-quatre logements ! Comment le permis de construire a-t-il pu être délivré le 2 mars dernier ? L’article R. 111-25 du Code de l’urbanisme dispose que « le permis ou la décision prise sur la déclaration préalable peut imposer la réalisation d'installations propres à assurer le stationnement hors des voies publiques des véhicules correspondant aux caractéristiques du projet » L'un des points faibles de ce quartier tient justement à la difficulté pour y trouver une place pour son véhicule (je n'ai pas ce souci ayant choisi de ne jamais passer mon permis de conduire et de faire mes deux mille kilomètres de vélo'v par an) : cet aberrant projet ne fera que multiplier les stationnements sauvages et les voitures qui tournent, tournent et tournent pour dénicher un coin libre. Le plan local d’urbanisme est-il si laxiste qu’il autoriserait la construction d’un mastodonte ne proposant une place de parking qu’à un occupant sur deux ? Y aurait-il de tels intérêts financiers en jeu que cela dispenserait de respecter une règle de bon sens ?

 

Alors voilà, monsieur Doucet : Lyonnais depuis 1999, ayant fréquemment déclaré ma flamme à cette ville de cœur, je me permets d'interpeller votre fibre végétalisante et d'appeler à la mobilisation écocitoyenne contre ce très contestable projet. Préemptez la parcelle n°6 du cadastre et faites naître un vrai "petit jardin" qui ne renifle pas trop la "fleur de béton" et ne se limite à ce qui est concédé par les promoteurs : une malheureuse bande de quatre mètres de large sur l'un des flancs du colosse immeuble.

 

Une pétition est en cours de diffusion pour tenter d'éviter cette anachronique bétonisation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 9 avril 10:27

    Bonjour, Loïc

    Excellent article. Ce projet immobilier est un désastre de plus que la ville ferait bien de passer à la trappe pour, comme vous le soulignez, réellement végétaliser cette parcelle.

    A propos d’écolos et de végétalisation, non des sols uniquement mais des constructions, pourquoi ne pas s’inspirer de cet architecte génial :

    Hundertwasser, ou l’architecture conviviale


    • Aristide Aristide 9 avril 13:14

      @Fergus

      Alphonse Allais avait bien raison " Il faudrait construire les villes à la campagne, l’air y est plus sain  ».


    • Aristide Aristide 9 avril 13:18

      @Fergus

      réellement végétaliser cette parcelle.

      C’est ben vrai, en plus on pourrait y caser le podium macho du Tour de France dans ce joli décor champêtre. 


    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 9 avril 14:04

      @Fergus
      Merci pour votre réaction. Je n’ai pu l’illustrer comme je le souhaitais suite à un problème technique, notamment une photo des bâtiments classés de l’école élémentaire qui vont devoir subir cette massive présence.


    • mmbbb 10 avril 09:50

      @Fergus les personnes sont en manque de « vert » mais il est paradoxal que ces dits espaces verts espaces verts sont des dépotoirs permanents 

      J ai de la chance d aller a pied a mon travail en traversant le parc de la Tête d or 
      Le matin d un lundi, les pelouses sont sales lorsque le W E a ete ensoleilles . Et pourtant ce parc mériterait ce respect .
      A la Croix Rousse , les murs sont tagues de graffitis dont le dessin se décline et ils n ont pas de véritable sens artistiques. Ce quartier est classe Et maintenant je l evite Il est habité par des libertaires ,
      La moitie des cyclistes sont des parfaits abrutis et grillent les feux en mettant la vie d autrui en danger , J ai ete temoin d un accident et je n ai pas ete tendre avec ce cretin , Le gamin renverse aurait pu avoir des sequelles

      Tous ces gens la, vous diront qu ils sont ecolos contre Bouygues en chantant la même litanie à l unisson , pour la préservation de la planete Et lorsqu ils voyagent , ils ont le même comportement.

      Je suis assez las d entendre ces revoltes de « bétonisation » de la cité , alors que les citoyens n ont guere de civilité. Cet espace vert sera vite saccagé ! 

      Quant aux ecolos verses dans la politique , ils sont aussi cons que leurs aines , Il est vrai que ces derniers veulent « végétaliser  » la cité alors que Pradel voulait faire table rase du passe , un vrai co co du béton armé.

      Il est vrai que cette ville a ete défigurée par maints projets . Ces architectes voulaient être d avant garde mais hélas leur oeuvre fut vite devenue d arriere garde . En France il n y pas peu de projey contemporain qui tiennent la route  Les Emirats par exempe font nettement mieux . La gare de la Part Dieu est en cours de restauration et l architecture du nouveau projet de l interieur de cette gare est assez banal .



    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 10 avril 17:02

      @mmbbb
      A suivre votre logique, il faudrait ne plus aspirer à rien parce que le monde a sa part de sagouins ? Visons le nihilisme dans ce cas.

      Je circule à vélo’v, respecte les feux tout comme les priorités à droite et ne roule pas sur les trottoirs, je n’ai donc aucune leçon de civisme à recevoir. Quand je vais au parc de la Tête d’Or, si j’ai quelque chose à jeter, je vais évidemment le mettre dans une poubelle prévue à cet effet. Etc.

      Je ne crois pas que ceux qui réclament des espaces verts et ceux qui les dégradent soient les mêmes, mais si c’est le cas, alors conchions-les ensemble ! Admettez la diversité, du vice à la vertu. Alors oui, je réclame du végétal pour pour ce coin de Lyon, que vous soyez las ou pas...


    • mmbbb 10 avril 20:10

      @Loïc Decrauze desole mon gars , je remonte les quais du Rhone , le matin c est dégueullasse , Quant aux cyclistes , la motie sont des abrutis , ces bobos vos 
      J observe assez et j ai connu ces gens la de pres Apprenez a lire ! 
      Votre coin de vetegal sera vite degrade ! 


    • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 11 avril 00:07

      @mmbbb
      Et vous apprenez à écrire... plus de dix fautes dans une éructation de quatre lignes, chapeau !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 11:34

      La meilleure solution est une recommandation attribuée à tort à Alphonse Allais : « Il faudrait construire les villes à la campagne, l’air y est plus sain » !

      En fait, cette phrase se trouvait déjà dans « les Pensées d’un emballeur » de Commerson (1860). L’idée n’est donc pas nouvelle.


      • Fergus Fergus 9 avril 13:13

        Bonjour, Séraphin Lampion

        Il y a une ville en Europe qui a plutôt bien réalisé cela (mettre la ville à la campagne) : Oslo.
        Le lac Sognsvann, entièrement entouré d’espaces naturels boisés et, ici et là, de superbes dalles de granite qui sont autant de solariums naturels, est accessible en moins de 20’ de métro par la ligne 5 (lien).
        Idem pour la colline de Frognerseteren, à 17’ de tramway du parlement ! A 470 m d’altitude, elle offre une vue magnifique sur la ville et le fjord, et des itinéraires pédestres  ou skiables l’hiver !  pour redescendre de la colline vers la ville à travers les bois (lien).
        Sans compter les îles du fjord avec leurs dalles de granite et leurs maisons en bois peint ; elles sont à 10, 15 ou 20’ de bateau depuis l’embarcadère de Vippetangen, à deux pas de l’Hôtel-de-ville (lien).


      • Aristide Aristide 9 avril 13:15

        @Séraphin Lampion

        Oups, pas vu votre message ! Comme quoi les grands esprits etc ....


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 14:01

        @Fergus

        les villes de culture germanique sont beaucoup plus vertes que les latines
        regardez Metz !


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 14:05

        @Séraphin Lampion

        lien


      • troletbuse troletbuse 9 avril 16:16

        @Séraphin Lampion
        Seriez-vous messin ? Y’a pas de contrepèterie  smiley


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 16:59

        @troletbuse

        pas du tout, mais je connais cette ville de garnison.
        L’arrivée d’un régiment de Forbach avait perturbé une bonne partie de Metz quand j’y faisais mon service militaire.
        Là, il y a une contrepèterie


      • Fergus Fergus 9 avril 17:48

        @ Séraphin Lampion

        Je connais également. Non pour y avoir passé mon service militaire (j’étais à Dijon), mais pour y avoir été envoyé pendant deux semaines dans l’équipe de garde du palais du gouverneur militaire.

        Inconvénients : Outre les heures passées à faire le planton en faction, il fallait se farcir l’astiquage des cuivres du palais (merci Miror malgré l’interdiction !).

        Avantages : on y mangeait très bien rien à voir avec le frichti de la caserne —, et l’on pouvait profiter de certaines corvées de jardinage pour apprécier la plastique de la fille du gouverneur lorsqu’elle jouait au tennis avec son copain qui, lui, enrageait de nous voir mater les cuisses de sa copine. Accessoirement, mes camarades et moi avons touché pour l’occasion les tous premiers uniformes en tergal, infiniment plus faciles à repasser que les uniformes en tissu.

        Souvenirs, là aussi...


      • troletbuse troletbuse 9 avril 19:34

        @Séraphin Lampion
        Effectivvement, elle est facile mais bonne  smiley


      • troletbuse troletbuse 9 avril 19:36

        @Fergus
        Où elle est la contrepéterie ?
        Si y’en a pas, c’est hors sujet  smiley


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 20:11

        @troletbuse

        comme il était nourri logé et qu’il matait la gonzesse sur le court, il avait le tennis en pension !


      • Fergus Fergus 9 avril 20:39

        @ troletbuse

        Pas de contrepèterie dans mes commentaires.
        D’ailleurs, je lis à peu près tout dans Le Canard enchaîné, mais jamais l’Album de la Comtesse : ce n’est pas mon truc.


      • troletbuse troletbuse 9 avril 21:37

        @Séraphin Lampion
        D’ailleurs les femmes qui aiment beaucoup cette ville pourrait dire qu’elles sont folles de Metz car comme vous le savez, dans l’Est on ne prononce pas « Metz » à l’allemande mais comme « messe » . Prononcé à l’allemande ou par les Chleus. N’avez pas une petite contr.. la-dessus ?  smiley


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 avril 22:11

        @troletbuse
        Non, mais vous savez, je n’ai pas peur de me trouver le nez contre un Teuton.


      • troletbuse troletbuse 9 avril 22:32

        @Séraphin Lampion
        Elle a l’air un peu degueu celle-là  smiley


      • mmbbb 10 avril 10:02

        @Séraphin Lampion J avais regarde un reportage sur ARTE Chaîne promouvant l ecologie Donnée du problème , lorsque qu un lotissement est construit , il y a une mutualisation de certains espaces , pelouse , garage à vélo, buanderie . Cela permet de rationaliser les coûts et surtout d économiser de la surface . Il est évident que celle ci n est pas fractionnée .
        En France , un tel projet serait mis à mal , au bout de six mois, saccage des lieux commun , La différence est la mentalité , nous avons une mentalité de merde , j ai connu cela depuis ado , je fus interne , les Francais donc des latins , sont la plupart des crétins à peine évolués C est peut pour cela que les Allemands réussissent mieux que nous ! 
        Marseille , est une ville extrement sale alors que ville a le privilege d etre au bord de la mer ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité