• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Christian Pellerin prend la plume et nous raconte le parcours d’un (...)

Christian Pellerin prend la plume et nous raconte le parcours d’un bâtisseur

C’est courant de l’année 2014 que Christian Pellerin se décide à nous raconter sa vie des plus palpitantes. Il prend alors sa plus belle plume pour écrire son autobiographie qu’il intitulera : « La Défense passe à l’attaque, itinéraire d’un bâtisseur ».

Bien entendu, pour avoir matière à écrire un livre, il faut une vie trépidante qui soit digne des meilleurs romans, avec des hauts et des bas, avec une vie privée ou une vie professionnelle des plus intéressantes et si possible aussi des plus mouvementées…

C’est sa vie professionnelle que Monsieur Pellerin a décidé de nous raconter ici et bien plus en détail encore, toutes ses années passées à la Défense ainsi que sa fulgurante ascension dans le monde des affaires. Parce que Monsieur Pellerin est homme qui s’est fait tout seul, à la force de ses bras, avec une volonté de fer et une indéniable volonté de réussir.

Christian Pellerin

Christian Pellerin, de sa naissance à son entrée dans le monde de la vie active.

Il vient au monde le 31 mai 1944, dans un petit village de la proche banlieue parisienne. Rien ne présageait alors le fabuleux destin qui allait être le sien. Très jeune, il s’oppose à son père qui était lui-même un entrepreneur. Il suit alors un parcours scolaire assez normal avant d’intégrer l’ESSEC à Paris pour y mener ses études supérieures. Son opposition paternelle fait que très tôt, il est obligé de subvenir lui-même à tous ses besoins et pendant toutes ses études, pour pouvoir vivre et manger, il va ainsi vendre et faire visiter des appartements, tous les week-ends et pendant ses vacances. Tout ceci forgera très certainement sa volonté et son caractère, sans compter que ceci lui permet aussi d’apprendre tous les rudiments du métier auquel il se destine.

Une fois ses études supérieures terminées et le diplôme en main, il décroche alors un tout premier emploi dans une société qui traite avec toutes sortes de clients, des plus petits aux plus grands, des clients assez cosmopolites venant d’un peu partout et qui sont les initiateurs de toutes sortes de chantiers aussi. Cette société dans laquelle il fera ses premières armes s’appelle la Sofirex. Le jeune Christian démarre tout en bas de l’échelle et va ainsi pouvoir passer par tous les postes dans la société, il va aussi y découvrir tous les métiers de l’immobilier et également y côtoyer toutes sortes de gens et il pourra démontrer aussi toutes ses capacités jusqu’à se voir proposer un poste de direction au sein de l’entreprise. Il avait d’autres ambitions et il décline alors cette offre alléchante avant de quitter alors son emploi pour aller fonder sa propre entreprise, le Consortium Général Immobilier, une première entreprise qui sera très vite suivie, l’année d’après, par la SARI, la Société, d’Administration et de Réalisation d’Investissements, sa seconde entreprise donc. Nous sommes alors au tout début des années soixante-dix. Quelques années plus tard, Il prend alors la présidence et la direction générale de la SEERI, une société qu’il regroupera avec la SARI, sa toute première société, pour former son conglomérat immobilier. C’est le début de l’escalade fulgurante grâce à ce nouveau grand groupe dans le domaine de l’immobilier… Nous sommes alors dans l’époque que chacun appelle les trente glorieuses, des années qui permettent à chacun de penser que l’avenir est rose et que rien ne peut arriver. On bâtit alors à tout va, ces années sont celles de l’essor de l’immobilier, elles seront malheureusement suivies par la fracassante crise économique que chacun connaît aussi, qui perdure encore aujourd’hui et qui touchera, comme elle en a touché beaucoup d’autres, Monsieur Pellerin de plein fouet.

Christian Pellerin, de petit agent immobilier à magnat de l’immobilier

Comme on le sait déjà, Monsieur Pellerin débute sa carrière professionnelle en faisant visiter et en vendant des appartements alors qu’il est toujours étudiant. Le stade d’après, qui semble assez normal dans un parcours professionnel, sera de construire des appartements pour pouvoir les vendre alors. Dans sa carrière, il construira aussi de nombreux bureaux et grâce à son courage, à son énergie et à ses bonnes idées et à sa volonté indéniable, il va ainsi aider à relancer la vie dans un quartier parisien, que désormais tout le monde connaît comme étant le centre des affaires, nous parlons évidemment du quartier de la Défense. Monsieur Pellerin est sur tous les fronts et tous les ponts, à tel point qu’il devient la personne incontournable dans tout ce qui touche au domaine de l’immobilier parisien ! François Mitterrand, le président de l’époque, lui confiera même la construction du Carrousel du Louvre. N’allez pas croire que Christian Pellerin se cantonne à bâtir à Paris seulement. On le retrouve ainsi dans des villes comme Marseille où il rénove les docks ou encore à Bordeaux où il construit la Cité des Vins. Son savoir-faire est reconnu par tous et partout.

Christian Pellerin va ainsi ériger des tours d’affaires, des tours d’habitation, des cités ou faire de belles rénovations urbaines. On pourrait penser alors, qu’avec une vie aussi remplie et aussi trépidante, il ne reste que peu de temps pour la vie privée et les loisirs… C’est peut-être pour cela que Christian se met en tête alors de fonder une radio, grâce à laquelle il pourra alors partager avec tous sa passion pour la belle musique, Radio Classique voit ainsi le jour sous son impulsion.

Christian Pellerin s’exile au Brésil 

Bien souvent quand une ascension est aussi fulgurante, la chute n’en est que plus brutale… Et c’est bien ce qui arrive à Monsieur Pellerin ! La crise économique, les jalousies des concurrents et jusque dans le cercle très restreint et familial, on fait tout ce que l’on peut pour tenter d’abattre l’homme à qui tout réussit ! Christian Pellerin se met alors au vert et s’exile loin de la France, dans cet immense pays qu’est le Brésil. Il ne peut qu’y admirer toute la richesse architecturale et y suivre les traces de tous les entrepreneurs qui l’ont précédé.

On ne sait trop comment, il finira par y croiser le chemin d’un entrepreneur à qui tout réussit. Et c’est ainsi, qu’en s’associant avec David Lara, ils se mettent en tête de faire quelque chose de nouveau, ils veulent ainsi bâtir un nouvel hôtel concept.

альтернативный текст

Pour cet hôtel concept, qui sera un hôtel très charmant et aussi un magasin éthique, ils veulent un endroit hors du commun et c’est dans un petit village brésilien, dans lequel depuis des siècles chacun gagne sa vie grâce à mer, qu’ils vont aller le nicher.

Non seulement l’endroit est des plus pittoresques mais ils vont encore le sublimer car, ce que l’on sait peut-être moins, c’est que celle qui partage la vie de Monsieur Pellerin, Agnès Montplaisir, son épouse donc, est aussi une galériste réputée et elle transforme alors le charmant petit hôtel et sa boutique éthique en galerie d’art permanente. Elle y expose ainsi des œuvres d’artistes connus ou encore méconnus mais mériteraient d’être reconnus et elle sublime les lieux en choisissant des œuvres qui les mettent encore plus en valeur. En décidant donc de passer ses vacances dans ce petit coin du Brésil, on peut non seulement se reposer mais on peut aussi aider des gens moins bien lotis que nous en achetant des produits éthiques et on peut également se cultiver en découvrant des artistes et leur art. Que peut-on rêver de mieux pour passer un bon moment, ah oui, faire peut-être tout cela en sirotant un petit mojito sur le bord de la piscine et en foulant les pistes de danse au son des paso doble ou des tangos… SI on veut des choses plus délurées, on peut aussi décider de se rendre dans ce coin du monde au moment du Carnaval de Rio et vivre alors au rythme de ses sambas endiablées…


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (24 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ChristopheMoreau

ChristopheMoreau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès