• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Christine Angot : le mauvais choix...

Christine Angot : le mauvais choix...

L'émission présentée par Laurent Ruquier ONPC a donné lieu, ce samedi 30 septembre, à une scène assez surréaliste.
 
Sandrine Rousseau était venue parler de son livre évoquant l'agression sexuelle dont elle a été victime, de la part de Denis Baupin.
 
Alors que Sandrine Rousseau expliquait qu'une cellule de lutte contre le harcèlement avec des personnes "formées à écouter la parole" avait été mise en place à Europe Ecologie Les Verts, Christine Angot s'est soudainement emportée.
"Mais arrêtez, il n' y a personne qui peut entendre..." a-t-elle affirmé, avec véhémence...
 
Et à la question posée par Sandrine Rousseau : "Mais, alors, comment on fait ?", la réponse de Christine Angot avait de quoi surprendre : "On se débrouille, c'est comme ça".
 
Autrement dit, les victimes d'agressions sexuelles sont invitées à se taire !
On imagine le désarroi de Sandrine Rousseau face à une telle incompréhension.
Christine Angot a alors quitté le plateau en hurlant : "Je retourne dans ma loge là, c'est pas possible. Je ne peux pas entendre des trucs pareils."
Il faut préciser que cette séquence a été coupée lors de la diffusion de l'émission : on n'a pas vu le départ de Christine Angot.
 
Yann Moix, lui aussi, n'a pas été très amène à l'égard de la jeune femme, lui reprochant de ne pas avoir donné les détails de son agression : "J'aurais voulu voir l'agression", a-t-il dit, lorsque l'enregistrement de l'émission a repris. "Je vous ai entendu beaucoup parler sur cette violence, mais très étrangement, et avec tout le respect que je vous dois, je n'ai pas senti cette violence."
 
On avait, alors, la curieuse impression que la victime devenait coupable... coupable, d'une part, d'avoir parlé, et d'autre part, coupable de ne pas en avoir dit assez !
On le sait : souvent, quand une femme vient déposer plainte pour violences, on ne prend pas suffisamment en considération ses souffrances.
 
On les banalise, on les admet, parfois même on va jusqu'à considérer que les femmes sont elles-mêmes coupables des violences qu'elles subissent...
 
La réaction de Christine Angot a été disproportionnée et excessive devant une femme qui venait exposer sa détresse.
Ce n'est pas la première fois qu'elle fait dans l'excès et la démesure : on se souvient de ses propos face à François Fillon, lors de l'Emission politique, elle refusait d'évoquer la notion de dialogue, elle avait fait preuve d'une rare violence, ayant du mal à se contrôler.
 
On peut le rappeler : Christine Angot a été elle-même victime d'un inceste dans son enfance, ce qu'elle raconte dans un de ses romans, mais ce n'est pas une raison pour se prévaloir de détenir une vérité absolue sur la conduite à tenir face à une agression sexuelle.
 
Dans tous les cas, Sandrine Rousseau n'a pas obtenu le soutien qu'elle méritait, au regard du traumatisme qu'elle a dû subir. 
Et c'est regrettable, notamment quand on songe à toutes ces femmes qui ne sont pas écoutées, alors même qu'elles ont été agressées et humiliées.
 
Manifestement, Christine Angot a des difficultés à se maîtriser et à garder une certaine hauteur de vue et une certaine distance sur les problèmes et les événements.
 
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/10/christine-angot-le-mauvais-choix.html

 

Documents joints à cet article

Christine Angot : le mauvais choix...

Moyenne des avis sur cet article :  3.52/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 octobre 2017 13:42

    Bonjour rosemar,

    C’est qui Sandrine Rousseau ?

    Je ne vous voyais pas regarder ce genre d’émission, je suis très déçu...

    Sans faire mon eric zemmour ni mon homme libre, il s’agit d’une butte-témoin résiduelle, qui cache la domination féminine de nos sociétés occidentales.

    difficile par exemple de dire que nos sociétés sont dures aux femmes lorsqu’on voit toutes les attentions envers les femmes enceintes.


    • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:14

      @Olivier Perriet


      Je n’ai pas regardé ONPC, mais j’ai lu par ailleurs la polémique suscitée par l’interview de Sandrine Rousseau, femme politique à EELV.
      Il reste que le chiffre des violences faites aux femmes est toujours inquiétant, dans notre pays.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 octobre 2017 09:12

      @rosemar

      Toujours sans faire mon hommelibre...il me semble quand même que les chiffres officiels sont donnés par des militants professionnels.

      Les problèmes de couples et d’amour / haine ne sont pas réductibles à la méchanceté intrinsèque des hommes.


    • vesjem vesjem 5 octobre 2017 10:50

      @Olivier Perriet
      vas-tu arrêter de faire l’âne pour avoir du foin ?


    • foufouille foufouille 4 octobre 2017 14:06

      « Ce n’est pas la première fois qu’elle fait dans l’excès et la démesure »
      certainement une complice de violeur ou une violeuse.


      • Gatling Gatling 4 octobre 2017 14:31

        Pour ne pas avoir vu l’émission je me sens le droit imprescriptible de la ramener !

        Bon, j’admets avoir connu les faits à partir de l’article de L’Express.

        Alors, Angot, une hystérique instrumentalisant son hystérie et instrumentalisée par ses éditeurs, lecteurs, et Ruquier, maintenant.

        Et, en face, une femme politique qui elle aussi instrumentalise sa mésaventure. Quand elle a par calcul politique éviter à l’époque de découvrir les faits à l’opinion.

        Un cloaque médiatique donc ...

        La cause des femmes la dedans ?  smiley


        • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:16

          @Gatling

          C’est sûr : on perçoit dans cette émission une volonté de faire le « buzz ».

        • alanhorus alanhorus 4 octobre 2017 21:41

          @Gatling

          L’émission part sur l’importance des « mots »et l’on voit que les « maux »que cela fait.

        • pipiou 5 octobre 2017 12:12

          @Gatling

          Vous vous êtes mis au niveau d’Angot. Vous postulez en tant que chroniqueur ?
          Où avez-vous vu qu’elle avait instrumentalisé sa mésaventure ?

          Peut-être l’avait-elle bien cherché ?


        • Doume65 6 octobre 2017 10:48

          @rosemar
          Angot savait parfaitement qui l’émission allait recevoir.
          Soit elle pensait être était capable d’assumer et alors elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même de ne pas pouvoir, soit elle pensait ne pas être capable et ne participait pas à cette émission. Mais venir pourrir l’invitée par un comportement démesuré ne peut être qu’inacceptable. Le montage de l’émission, sous commandement de Ruquier n’est pas honorable, puisqu’il privilégie la sensibilité d’un animateur au dépend de celle de l’invité. Perso, si j’étais un homme public, je refuserais désormais d’être instrumentalisé par cette émission.


        • Buzzcocks 4 octobre 2017 15:10

          En tout cas, c’est marrant qu’Angot se soit vue attribuer l’étiquette de gauchiste pour avoir houspillé Fillon. Avec son argument « on se débrouille, c’est comme ça », elle adopte pourtant un concept fort de droite, à savoir que chacun doit se démerder avec ses moyens quand survient un malheur.

          Elle a la même idéologie que Trump qui dit à une habitante de Puerto Rico « Amusez vous bien ».


          • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:17

            @Buzzcocks

            Je la trouve abrupte et assez déconcertante, un peu à la manière de Trump, en effet...

          • mmbbb 8 octobre 2017 17:10

            @rosemar Style Angot repique " Leur famille habitait Paris depuis des générations, dans le dix-septième arrondissement, près du parc Monceau, était issue de Normandie. » " Donc c ’est étonnant que cette grande ecrivain e puisse donner des cours de rhétorique a cette femme . ( sur cet extrait ) Je suis tres etonne du ton tranchant incisif cassant de cette femme et de l autre journaleux , on se crorait a une Seance du Saint Office condamnation sans appel C est une emission de merde que je ne regarde pas Si une fois avec Asselieneau, ce Moix je crois, voulait lui faire avouer qu il avait des accointances avec le FN .. C est quand meme une bande de connard ces journaleux ecrivain e . PS j ’adore la délicatesse d Angot envers cette femme . ha les femmes libérées ! Le ringard PIVOT n aurait jamais aborde ce sujet sur ce ton . J ai en souvenir l ecrivain Maurice Genevois relatant les terribles scenes de guerre, il y avait de la courtoisie de la comprehension et de la compassion et un autre langage, un autre regard Le niveau telivision est descendue bas, celui des merdes de chien constellant les trottoirs de Paris .


          • gégène 4 octobre 2017 15:48

            @Rosemar

            « On imagine…on n’a pas vu…On avait,… On le sait…on ne prend…On les banalise… on les admet…on se souvient…On peut le rappeler…quand on songe" Pffff !

            A part ça, vous n’avez pas, au moins, oublié de regarder, hier soir sur ARTE, Dans le ventre de l’hôpital ? On attend impatiemment votre CR fidèle sur le mal-être du personnel hospitalier.


            • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:21

              @gégène

              Ah non ! Je n’ai pas vu ce reportage : c’était bien ??

            • gégène 4 octobre 2017 18:12

              @rosemar
              Je ne sais pas. Je comptais sur vous.
              Et sinon, le ketchup, vous l’achetez en bidon ?


            • Armelle Armelle 4 octobre 2017 16:03

              Quand je pense que je paie une redevance pour que des décervelés regardent ces pathétiques émissions, animées par de tout autres décervelés, me fait froid dans le dos.
              Mais ce malheureux épisode ayant fait le tour du net, j’ai donc vu la séquence qui finalement ne m’a pas surprise une seconde quand on sait qui est cette dégénérée de Angot. L’H.P lui conviendrait mieux que les plateaux TV, d’autant que comme dit Nauleau ; « elle est la plus grande imposture littéraire des 50 dernières années ! » Donc cette pauvre femme n’a rien, et n’a d’ailleurs de femme que le nom.
              Et que de parler d’elle, même en ces termes est contre productif ; ça lui fait de la pub pour vendre ses torchons
              Rosemar, des pétitions tournent sur internet s’il vous tente de signer...
              J’y ai relevé le message d’un internaute qui m’a fait sourire ;
              « Cette femme est aigrie et jalouse sachant qu’elle ne craint que l’agression tout court »


              • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:22

                @Armelle

                Quelles pétitions ?



                • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:23

                  @njama

                  Oui, j’en parle dans l’article... cependant, quand on interroge une invitée dans une émission, il est bon de prendre de la hauteur, de ne pas tout ramener à soi, il me semble...

                • njama njama 4 octobre 2017 18:23

                  @rosemar

                  oui j’avais lu, c’était des articles de 2012 pour illustration

                  La réaction de Christine Angot disproportionnée et excessive c’est ce qui m’a le plus surpris bien plus que ses mots
                  Une réaction à la mesure du refoulement qu’elle a pu connaître (?), une histoire cousue d’ambiguïtés, d’actes contre-nature, pesante, douloureuse peut-être (?) un passé pas facile à vivre, à porter...

                  Une réaction qui apparaît en contradiction avec le fait que l’une et l’autre aient eu à subir à leur corps défendant mais différemment ni au même âge des maltraitances sexuelles (rapport de domination entre auteur et victime), en contraste avec la compréhension voire l’empathie qui aurait pu émerger peut-être dans cette rencontre, qui n’est restée qu’un « face à face » ...
                  ainsi que l’exprimait Christine Angot « On se débrouille, c’est comme ça » !

                  ça laisse perplexe, je ne sais plus quoi en penser ...dans le cas de Sandrine Rousseau son agresseur est un « autre » sans filiation, même si elle le connaît ou croyait le connaître, dans celui de Christine Angot, ce n’est pas un « autre »...
                  Peut-on dès lors en dépit de similitudes faire un amalgame entre les deux cas de figures et les réduire à des maltraitances sexuelles ? Peut-être touche-t-on aux confins d’un je ne sais quoi qui justifierait de ne pas mettre ces deux histoires dans le même sac ? ... deux tabous qui ne se situent pas dans le même plan ?


                • alinea alinea 4 octobre 2017 20:19

                  @njama
                  Oui njama, que vous faîtes figure de finesse dans tout ce fatras !


                • rosemar rosemar 4 octobre 2017 22:00

                  @njama

                  Il ne s’agit pas de faire des amalgames. 

                  Ce n’est pas la première fois que Christine Angot réagit à l’emporte-pièce, et qu’elle quitte un plateau de télévision... 

                • francois 4 octobre 2017 16:55

                  On s’en fout !


                  • rosemar rosemar 4 octobre 2017 17:24

                    @francois

                    Des femmes agressées ?

                  • Bernie 2 Bernie 2 4 octobre 2017 22:23

                    @rosemar

                    De tout votre barnum de télé, prévu, prémaché, pour les gogos de votre genre. Lourd, et tellement téléguidé.


                  • francois 5 octobre 2017 08:06

                    @rosemar
                    et les canards ? Vous écrivez quelque chose..

                    et les bébés secoués, vous nous en pondez un
                    et les SDF (sans difficulté financière), aussi
                    et les cadences infernales dans l’indus du porn, vous allez le pomper ...

                  • pipiou 5 octobre 2017 12:23

                    @francois

                    Pfiuuu, ben la cause des femmes est pas près d’avancer !
                    Peut-être que ça t’arrange : tu va pouvoir continuer à harceler tes collègues de bureau.


                  • Elixir Elixir 4 octobre 2017 17:52

                    Angot hystérique, Moix dont la suffisance n’a d’égale que son coeur de pierre qui tape sur une femme déjà en train de pleurer, je comprends que la patronne autoritaire de F2 n’ait que le recours à la censure, dommage qu’elle ait auparavant voulu faire le buzz sur un tel sujet, où qu’elle ne se soit pas rendu compte avant diffusion de l’image déplorable que les deux cerbères de Ruquier donnent au service public.


                    • Trelawney Trelawney 4 octobre 2017 18:12

                      Angot Angot Angot. De sa littérature (si on peut la nommer par ce mot) on ne retiendra que l’Inceste 

                      Pour essayer de ne pas mourir idiot (la tâche est difficile) j’ai lu son livre. Mais je ne vois pas ce que manger des quartiers de clémentine sur la queue de son père ou que le sucé du doigt de pied de sa copine, apporte à l’histoire, si ce n’est peut être qu’Angot est une grosse merde et qu’elle veut que tout le monde le sache.
                      C’est fouilli, c’est mal écrit, c’est bordélique et c’est parti direct à la poubelle sans même l’avoir terminé. 
                      Ce n’est pas comme l’élégance du Hérisson de Muriel Barbery, qui lui avait l’épaisseur idéale pour caler mon établi. Mais comme les souris ont l’air de le trouver intéressant, il finira par ne plus être utile et rejoindra l’inceste à la déchetterie.

                      N’est pas Marguerite Duras qui veut

                      ONPC devait être l’émission de débat phare pour les élections présidentielles. Mais une blonde décolorée ricanante et un « littérateur » à la fois suffisant et insuffisant ont planté le projet. Pour se donner une seconde jeunesse ils ont remplacé la blondasse par une hystérique qui se dit scribouillarde ensachant que vu le personnage ça aller être le buzz assuré. Sur ce point ils ont fait carton plein.

                      La détresse des femmes abusées on s’en tape, car il faut que ça pète et que ça trash

                      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 4 octobre 2017 18:23

                        Je ne voudrais pas défendre Denis Baupin, mais il me semble qu’on ne peut pas assimiler ses « agressions sexuelles » de gros macho cochon avec les viols dont sont victimes des femmes qui ne s’épanchent pas dans les médias... Cette pauvre madame Rousseau ne méritait sans doute pas de se faire rentrer dedans par une écrivaine médiatique peut-être jalouse de son succès, mais son traumatisme me semble un peu surjoué... De toute façon, que ce soit Angot ou Rousseau, toutes deux font commerce de leurs traumatismes. Je ne suis pas sûr que le plateau de ONPC soit le meilleur endroit pour en guérir !


                        • gégène 4 octobre 2017 18:37

                          @Jean J. MOUROT
                          Que voila un commentaire sensé !


                        • Trelawney Trelawney 4 octobre 2017 18:43

                          @Jean J. MOUROT
                          mais il me semble qu’on ne peut pas assimiler ses « agressions sexuelles » de gros macho cochon avec les viols dont sont victimes des femmes qui ne s’épanchent pas dans les médias... 

                          Dans la loi française, le viol est l’acte de pénétration non consenti avec quelque objet que ce soit. La tentative de viol est l’acte de pénétration sans y être parvenu. L’agression sexuel va des attouchements à la fellation avec une arme ou nom.

                          Pour le cas de Rousseau, je m’abstiendrait de dire qu’un gros con de macho a tenté de lui mettre la main au cul, car je n’en sais rien

                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 4 octobre 2017 18:52

                          @Trelawney
                          Mme Rousseau aurait dit qu’il lui a pris les seins...Pas le cul !


                        • Trelawney Trelawney 4 octobre 2017 19:09

                          @Jean J. MOUROT
                          Ben vous en savez plus que moi. Mais on se rejoint sur le fait que ce genre de débat n’a pas lieu d’être dans ce genre d’émission TV


                        • Oceane 4 octobre 2017 22:56

                          @Jean J. MOUROT

                          « Mme Rousseau aurait dit qu’il lui a pris les seins...Pas le cul ! »

                          Paroles d’un homme qui trouve le geste « normal ».

                          Je peux t’assurer que c’est désagréable, une atteinte, effectivement.


                        • Sparker Sparker 5 octobre 2017 09:00

                          @Oceane

                          Ben ça dépend, une femme, même inconnue qui te mets la main aux couilles je parie que très peu d’homme trouve ça désagréable.
                          C’est une question de culture...


                        • vesjem vesjem 5 octobre 2017 11:52

                          @Jean J. MOUROT
                          l’ampleur du traumatisme personnel ressenti est propre à chaque individu, et notamment fonction du contraste entre l’agression subie et sa morale inconsciente ; 


                        • alinea alinea 5 octobre 2017 12:09

                          @vesjem
                          ouais ! mais si ça avait été Georges Dupont qui lui touche les seins,nous n’en aurions jamais rien su !


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 octobre 2017 19:16

                          @Oceane
                          « Paroles d’un homme qui trouve le geste « normal ». »

                          Pas du tout ! Simple mise au point. Il n’est pas normal de battre quelqu’un, par exemple. C’est toutefois différent de le tuer !


                        • vesjem vesjem 5 octobre 2017 20:56

                          @alinea
                          tu as raison la notoriété de la dame compte aussi, mais moins que
                          l’excitée du bocal


                        • Oceane 5 octobre 2017 22:00

                          @Sparker

                          Combien se hasardent à le faire, et dans la rue ou le métro ?


                        • Oceane 5 octobre 2017 22:09

                          @Jean J. MOUROT

                          « simple mise au point » ? C’est bien ce que je dis : paroles d’un mec qui trouve que ce n’est pas grave qu’un crétin puisse croire qu’il n’y a qu’à allonger le bras pour toucher un sein, une fesse.


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 6 octobre 2017 15:13

                          @Oceane
                          Donc battre quelqu’un ou le tuer, c’est du pareil au même ? Ce n’est pas ce que pensent les juges et ce que dit le droit.
                          Je n’ai jamais écrit que « ce n’est pas grave qu’un crétin puisse croire qu’il n’y a qu’à allonger le bras pour toucher un sein, une fesse ». C’est grave, mais il y a des degrés dans la gravité !


                        • arthes arthes 4 octobre 2017 23:36

                          Angot , qu au demeurant n est pas ma « tasse de the » (moche expression d ailleurs mais tant pis) a peut etre ete touchee et a repondu d une maniere tres personnelle, sensible, epidermique au regard de son propre vecu...De ses traumatismes, cicatrices ouvertes parce que pas guerries.


                          Dans l histoire c est cette tete de noeud de Ruquier qui appelle quelques claques, je trouve, et par ailleurs qu est ce que Rousseau esperait en allant se livrer chez ce comique troupier de plus en plus bas etage ?


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 09:35

                            @Shawford
                            ...La récolte a été bonne cette année !!!


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 11:12

                            @Shawford
                            ...Les têtes sont meilleures !!! le feuillage n’est tout juste bon que pour une infusion décontractante... Et pour un effet similaire, le cèpe n’était pas la bonne cible, ce serait plutôt l’amanite phaloïde à condition de bien doser, la bonne mesure est de mise... la nature est si généreuse !!! Quant à la bécasse, le détournement du nom qu’elle porte est bien stupide, car quand, surprise par le chasseur, elle prendra vol entre lui et le soleil, le sot chasseur n’aura qu’à « vider son chargeur » pour espérer remplir la cocotte... Ha l’homme et sa suprématie...
                            Cette récolte donc ?
                            Sinon...be quiet !!! la schyzophrénie est dans la nature de l’homme !!! Alors vous savez, que d’écraser sous le talon les sujets aux multiples pseudo me fait sourire quand on s’annonce sous celui de Zigor.., 421, panda, et autre Armelle ! Armelle qui, Armelle quoi ? La schyzo commence déjà là. Et que vous soyez lui, n’anéantit pas pour autant votre moi, n’est ce pas ?
                            Moi c’est le contenu qui m’intéresse ici et non le contenant, à choisir je préfère même, (au diable les puristes) , boire un bon vin dans une timbale, plutôt qu’un picrate dans un verre inao...c’est dire ce que je pense des « honorables et habituelles » bonnes figures et autres « bien penseurs » autoproclamés d’Avox
                             
                            Salut vous et lui


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 12:14

                            @Self con troll
                            Parler à lui/moi à la deuxième personnes du pluriel ou en snob me colle un costume de « sans dent » que je vous refile pour me répondre, alors cessons ces âneries d’allumés. (Oui je le pratique mais par réflexe) mais si vous m’invitez à parler en tête à tête virtuel...Le respect est un plat délicat que l’écriture ne saurait honorer, s’il est bien sûr légitime de penser qu’un « vous » soit une réelle marque de respect !!! Ce que je ne pense pense d’ailleurs pas.
                            Voua avez remarquez ? quand un homme dit à une femme « vous me plaisez » et qu’ils finissent dans un lit, la premier propos du type s’arrachant du lit commencera par un « tu » !!! Une petit trempette suffirait-elle pour ne plus la respecter ???
                            En même temps « lui et moi » notre vocabulaire bien Français m’oblige donc à dire « VOUS », mais comme je suis une inconditionnelle de la transgression je m’aventurerai à utilser le « tu »
                            Et puis comme cette langue est imparfaite, laissons-nous dériver. Et puisque tu parlais de cheval il y qqes lignes, lis cette phrase, mais ne l’écris point ;
                            Un sot, sur sa monture, tenant un seau dans lequel se trouvait le sceau du roi, n’a pas le temps le temps d’anticiper la présence un arbre tombé en travers du chemin. Son cheval freine des 4 fers et les trois ... tombent à terre !!!
                            On ne peut toujours écrire ce qu’on dit !!! D’ailleurs on disait quoi ?


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 12:51

                            @Shawford
                            Je doute vous avoir tacler un jour quant à vos « supposés » multiples pseudos. Je miserais plutôt sur un propos gauchiste (donc niais à mon goût) qui m’aurait déclenché un agacement certain !!!
                            Non justement que trouve même que c’est un exercice difficile !!! et que je salue donc quand il est réussi !!! Et quand bien même je vous aurais malmené, il n’y a rien de méprisant, encore une fois je m’adresse à un speudo à travers une machine, un tas de sable donc ! Alors pas de quoi en faire une affaire d’état, c’est un terrain de jeu ici avant tout, et surtout avant d’être un journal digne de ce nom !!! Quand on voit les « allumés » qui sévissent, c’est plus souvent un grand cirque !!! Je préfère une partie d’échecs !!!
                            Et en l’occurrence, je n’ai pas toujours cette capacité à utiliser la dérision et l’humour comme vous le faite, et ce n’est pas parce que je ne commente pas tjrs vos réactions que celles-ci n’agrémentent pas mon instant !!! smiley


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 17:08

                            @Shawford
                            Bah et comment !!! Je m’en voudrais de rater ces rares mais agréables moments de sortie de route, que je ne manquerai pas de commenter avec respect si un gros poids lourd n’accapare pas mon temps car souvent ils se complaisent à écraser les promeneurs qui ne roulent pas "tout à fait à gauche !!!


                          • Armelle Armelle 5 octobre 2017 17:19

                            @Shawford
                            Je ne connais pas le Mus, en revanche j’ai un faible pour « le trou du cul », une formidable et réaliste transposition du monde réelle !!! La disposition la plus représentative étant pour le « trou du cul » de remettre ses deux meilleures cartes au président.
                            Mais ce n’est pas celle-ci que j’ai retenue, c’est celle qui permet de passer du « trou du cul » à « président » (président j’ai dit hein !) en moins de deux !! Sachant qu’entre les deux, il y a des « positions bien agréables » ... Et ne laissez pas errer vos pensées, nous parlons toujours du jeu de cartes !!!


                          • arthes arthes 5 octobre 2017 23:35

                            @Self con troll

                            A vous lire, vous, Shawford et les autres...C est si simple et si complexe, ce forum est un jeu de pistes avec des tas d indices, et aussi une foret vierge ou il faut avancer avec un « coupe coupe » pour tailler son chemin ... Que mon instinct me guide au travers de cet entrelacement fait de ronciers et de plantes carnivores siderants, eeeet je trouverai l inspiration !!!

                            Amen ou Alleluia , allonzy gaiement smiley



                          • Armelle Armelle 6 octobre 2017 09:49

                            @Shawford Salut vieux frère
                            « mais y’en a toujours qui se prennent au sérieux et qui se mettent à chouiner »

                            Tiens ça me rappelle qqe chose !!! Agoravox peut être...


                          • francois 5 octobre 2017 08:08

                            Je n’ai plus de télé depuis 1996 : faite comme moi bande d’assis, fracassez votre télé sur la première venue ou le premier.


                            • Armelle Armelle 5 octobre 2017 09:32

                              @francois
                              « fracassez votre télé sur la première venue »

                              Au hasard ; Christine Angot... Faire d’une pierre, deux coups...

                              Sinon heu.... il me paraît un peu facile de culpabiliser seule la télé, non ?
                              Si les gens ne sont pas capables de « trier », et parviennent à prendre leur pied avec des daubes pareilles, c’est inquiétant.
                              Ce n’est pas la télé qui est une merde, c’est le téléspectateur avec ce qu’il en fait
                              C’est décidément un sport national dans nos sociétés que de déresponsabiliser l’individu pour systématiquement chercher un autre coupable !!!


                            • vesjem vesjem 5 octobre 2017 12:09

                              @Armelle
                              Si les gens ne sont pas capables de « trier « 

                              le »panel« représentatif d’une société comme la notre (téléspectateur et non) varie de l’abruti le plus parfait à l’érudit extrême , sachant que le premier cité peut ne pas être dupe de la propagande merdiatique et le deuxième complètement sous son emprise !
                              alors entre ces 2 cas supposés extrêmes, tu peux imaginer l’immensité des couleurs de crédulité sur la palette nationale ; tout en prenant en considération les perpétuelles évolutions ou régressions de chacun des individu sur chacun des sujets ;
                              il en est de même pour chacun, de sa capacité à »trier" le vrai du faux sur tel sujet ou tel autre ; 
                              un bordel chaotique monstre qu’il ne sert à rien de moraliser en vu d’obtenir une modification du comportement  


                            • Armelle Armelle 5 octobre 2017 13:29

                              @vesjem
                              Oui, je vous suis, mais mon analyse ira bien au delà de cela, estimant que nos vies cadrées et stéréotypées ne laissent plus aucune place au rêve, lequel est susceptible de créer des projets de vie captivants, eux mêmes capables d’éviter la récurrence les « boulots alimentaires » et l’ennui que bientôt seule la télé et ses infâmes animations sont capables de distraire. C’est comme une descente douce mais inéluctable vers le bas, où l’individu ne se réalise plus à travers son activité et ne peut donc s’élever pour finir pathétiquement à trouver qqe intérêt au sensationnel télévisuel, à la vie des autres, à l’entretien d’une jalousie certaine à l’égard de ceux qui ont plus qu’eux. Enfin pour moi, dénués de repères essentiels à la construction d’une vie harmonieuse avec ses projets, ses désirs et surtout sa réalité !!!
                              Et je trouve que notre modèle éducatif n’y est pas innocent, ni notre culture judéo-chrétienne, ces deux paramètres insinuant l’un comme l’autre que la clé de la réussite personnelle n’est pas en soi mais dépendrait de la clémence d’une entité extérieure


                            • Armelle Armelle 5 octobre 2017 13:32

                              ...d’une entité extérieure en fonction de la confiance qu’on lui accorde et de notre à l’égard du modèle qu’il nous impose


                            • Armelle Armelle 5 octobre 2017 13:33

                              ...d’une entité extérieure en fonction de la confiance qu’on lui accorde et de notre réussite à l’égard du modèle qu’il nous impose



                            • vesjem vesjem 5 octobre 2017 20:47

                              @Armelle
                              je vois que , par ton analyse, tu restes un brin optimiste pour peu que le chaland sorte de sa torpeur et prenne enfin sa vie en main ; mais un petit phénomène obscur fait tout son possible pour laisser la tète d’un maximum de citoyens dans une brume radieuse ;
                              et ce phénomène n"a rien de chrétien


                            • Armelle Armelle 6 octobre 2017 09:41

                              @vesjem
                              Cest pour cette raison que je « fricotte » régulièrement avec la transgression quand je sais que celle-ci peut apporter du bon et dissiper cette brume radieuse !!!
                              Je ne supporte pas que l’on me dise ce que j’ai à faire et comment je dois le faire, car déjà ce propos (avec ce « on ») insinuerait qu’une poignée d’ahuris prétendrait savoir ce qui est bon pour moi et les autres


                            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 octobre 2017 08:51

                              Un truc qui m’étonne toujours, c’est pourquoi regarder cette purge télévisuelle ET en plus en parler ensuite ? Ce qui revient à leur faire de la pub.

                              Angot est là pour faire monter la sauce, ça a fonctionné.

                              • francois 5 octobre 2017 09:10

                                @Amaury Grandgil
                                Un truc qui m’étonne toujours, c’est pourquoi regarder cette purge télévisuelle ET en plus en parler ensuite ? Ce qui revient à leur faire de la pub.

                                Angot est là pour faire monter la sauce, ça a fonctionné.

                              • Armelle Armelle 5 octobre 2017 09:16

                                @Amaury Grandgil
                                « Angot est là pour faire monter la sauce, ça a fonctionné »
                                Vu le sujet, on se demande si vous n’y avez pas collé une once de deuxième degré

                                Moi je propose aux gens de gens de consulter l’INA et regarder les émissions de Pollac, La purge de ruquier lui arrive à la cheville, quant à ses deux snipers, c’est du grand n’importe quoi.
                                Merci le service public qui nous facture ces daubes 138 euros !!!


                              • francois 5 octobre 2017 09:45

                                @Armelle
                                Dans la novSoc de l’hommo festivus, avant rien à exister, aujourd’hui tout est neuf et demain sera différent.


                                J’ai connu le temps de Pollac ou des apparition de Gainsbourg, la télé est bien sage aujourd’hui.

                              • Jean Keim Jean Keim 5 octobre 2017 09:28

                                A quoi servent réellement ces émissions de télé et pourquoi des personnalités acceptent d’y participer ?


                                • francois 5 octobre 2017 10:23

                                  @Jean Keim

                                  Le Lay le 11 juillet 2004 vous a répondu.
                                  Vous le faites exprès ou y a t il un message philosophiloraelien derrière ça ?

                                • Jean Keim Jean Keim 6 octobre 2017 09:52

                                  @francois
                                   ???


                                • ardeche38 5 octobre 2017 10:41

                                  Victime d’une situation analogue (beau-père) je n’ai jamais parlé, cela aurait détruit ma mère et mon demi-frère. Si ces actes sont toujours odieux, chaque victime réagit différemment.


                                  • vesjem vesjem 5 octobre 2017 12:15

                                    angot ne doit sa présence sur les plateaux que grâce à ...


                                    • vesjem vesjem 5 octobre 2017 20:51

                                      @FreeDemocracy
                                      il y a des milliers d’incestes chaque année et les victimes ne sont pas invitées sur tous les plateaux télés


                                    • Osis Osis 5 octobre 2017 12:25

                                       
                                      Angot et Moix...
                                       

                                      Joli couple de mauvais imprécateurs.
                                      Aussi méchants, aussi laids, aussi vains, intellectuellement que physiquement...
                                       
                                      Quel est donc le mauvais esprit qui les accouplât ?

                                      Il faudra songer, s’ils se reproduisent, au bocal et au formol.

                                       

                                       


                                      • Osis Osis 5 octobre 2017 12:29

                                        @Osis

                                        « accouplât »

                                        ou plutôt...accoupla...


                                      • Pierre 6 octobre 2017 00:00

                                        La gonzesse chiale mais elle ne rêve que d’émasculer, du moins la langue française...


                                        • legrind legrind 6 octobre 2017 12:57

                                          Après la compassion que j’ai pu avoir pour Rousseau et outre le fait que je ne supporte pas Angot, son œuvre, le personnage, toute ma sympathie que j’avais pour la première a disparu quand je l’ai vue se plaindre chez Barthès... de la réaction des hommes présents sur le plateau. Cette petite bourge avait toute la latitude pour rentrer dans la gueule de Beaupin, lui coller une tarte dans la gueule, en parler à son mec qui lui aurait agi, menacer de faire un scandale avec Cosse ( la femme de Beaupin), porter plainte évidemment mais rien elle et ses copines ont préféré faire un procès médiatique avec France Inter/ Médiapart et maintenant elle vient commettre ce livre sur son « calvaire », rien à foutre.


                                          • arthes arthes 6 octobre 2017 16:59

                                            @legrind

                                            Faut dire que ca gave assez, en effet.

                                            Bon, sinon avec son bouquin, elle va faire plaize a un public avide de petits details croustillants, j espere qu il y aura du cul , parce que sinon je vois pas l interet smiley

                                          • Pierre 8 octobre 2017 13:45

                                            @legrind
                                            Ouais, marre de toutes ces pétasses qui viennent chialer pour tout et n’importe quoi !


                                          • Djam Djam 8 octobre 2017 14:23

                                            Allez, on va dire les choses sans manière...
                                            L’inceste, le viol (x 3 !), je connais, j’ai donné... donc, je sais de quoi je cause.

                                            Ce préambule fait, je ferai donc un certain nombre de remarques :
                                            1/ Angot est totalement perturbée, hystérique et agressive. N’ayant vraisemblablement pas réussi à transcender ses traumas par l’écriture et l’exposition médiatique où la parole est devenue totalement obscène, elle est en train de faire du terrorisme médiatique partout où on lui tend un micro.

                                            2/ Oui, le viol (inceste compris) perturbe profondément et doit être pris en considération...pour autant, si les revenants des centaines de guerres dégueulasses et meurtrières du 20ème siècle puis de ce début de 21ème, soldats et victimes totalement détruits par ces saloperies, étaient mis en lumière médiatique comme l’on permet à Angot, je peux vous assurer que cette dernière calmerait ses ardeurs agressives.

                                            3/ Ce que j’ai subi, moi perso, au cours de ma vie, dépasse malheureusement ce qu’à subi Angot, pourtant j’ai fait un long travail, qui ne reconstruit rien totalement mais qui permet en revanche de retrouver un rapport à autrui normal, sans agressivité projettée ni victimisation récurrente.

                                            4/ Oui, Ruquier, dont l’émission tourne toujours mais qui a perdu cependant quelques points d’audimat depuis le renouvellement de ses « chroniqueurs » initiaux, fait bel et bien ses choix de nouveaux inquisiteurs de la « bien pensance » en espérant que ça « heurte, choque, dérange, scandalise, fasse pleurer » les spectateurs susceptibles d’aimer ce genre d’émission faite exclusivement pour faire tourner le commerce de l’idéologie de la « mondialisation heureuse ».

                                            5/ Cette idéologie (sus citée) sait parfaitement instrumentaliser les femmes pour assoir ses diktats.
                                            - valeurs féminines (?) comme référence pour presque tout
                                            - discrédit des hommes, devenus la cible de tous les maux
                                            - diktat de l’émotionnel étalé partout jusqu’à l’obscène
                                            - paroles des traumatisés-en-tout crédités en lieu et place de la distance et de la conscience
                                            - procès d’intention au moindre énoncé qualifié de « dérapage »
                                            - dictature de la « transparence », pansement stérile de la réparation par l’accusation de tous.

                                            Angot n’est ni la porte parole de ce qu’il conviendrait de dire et de faire pour les femmes violées et agressivées, ni un écrivain à admirer, ni une « critique » professionnelle des objets culturels et politiques. Elle est le énième objet utile d’un système qui divise, détruit et jette tous contre tous.

                                             


                                            • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 8 octobre 2017 19:05

                                              Chez Ruquier, et on n’est pas couchés , c’est un peu les émissions de Drucker mais pour Bobos ....Oui voilà, ça passe le soir plus tard .....parce qu’aux heures de grande écoute, les prolos et les masses laborieuses ne sont pas encore au plumard, oui ils attendent le petit bonhomme en mousse de Sébastien, et après au lit faut pas déconner on se lève à 6 heures !!!

                                              Tandis que chez Ruquier, c’est l’élite autoproclamée qui regarde ça, ou bien les chômeurs et les vieux insomniaques !

                                              Bon c’est pas du direct vu le public de branleurs cosmopolites présents dans la salle et applaudissant aux ordres des écrans ....

                                              Quant aux invités, soit on leur fait risette si ils sont gauchistes ou chanteurs engagés , ou bien on les passe sur le grill si ils sont libéraux !!!!

                                              je vous épargne les critiques du Cerbère de service Yann machin-truc et de la connasse qui le supplée .....

                                              J’ai regardé deux trois fois je l’avoue, et je pense et pas tout seul que nous sommes tombés bien bas......ça me fait chier de payer la redevance Télé !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès