• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Chronique de la fin d’une espèce

Chronique de la fin d’une espèce

 

Espèce en danger, la minuterie pour sa fin est enclenchée

Dieu m’a fait remarquer, alors que nous observions la planète de Sirius, que la noosphère qu’évoquait jadis Teilhard de Chardin était en bonne voie de réalisation avec Internet et les autres développements de la technologie, mais qu’il ne partageait pas l’irénisme du bon Père en voyant le mouvement brownien dans lequel cette humanité vivait ; mouvement dû à la production de choses nécessaires et à d’autres bien futiles qui engendrent des risques compromettant gravement et irréversiblement le futur. « Mouvement brownien des individus qui se déplacent sans cesse, avec des voitures par millions et des avions par milliers… qui s’agglutinent dans des villes où ils doivent sans cesse bouger comme des fourmis etc., etc., épuisant par là-même les ressources de la planète et produisant des pollutions telles que le climat se modifie sans retour en arrière. »

Et, poursuit-il en levant l’index : « Cette agitation ne peut que croître avec la démographique et la recherche par tous d’une amélioration du niveau de vie et de l’espérance de vie. Tout ça, ça va mal finir, conclut-il, car je ne vois pas comment les hommes peuvent réduire drastiquement cette agitation mortifère qui épuise la planète et va en faire un four à chaux ! Ce n’est pas en triant les déchets domestiques que l’humanité diminuera significativement son impact sur cette planète ! Cautères sur jambes de bois, non, il faudrait diviser par deux les effectifs, alors qu'il les multiplient par deux, et ramener la consommation globale au niveau de celle de bidons villes alors qu'ils la multiplient par quatre !… Mais je ne vois pas les hommes capables de réduire drastiquement l’exploitation des ressources, ne plus fabriquer à la chaîne des bagnoles, des avions, des navires, de l’armement etc., de limiter la production agricole, le tourisme ; et in fine réduire les services régaliens y compris la santé et l’éducation… en acceptant qu’il y ait plus de chômeurs que d’actifs ! Et d’ailleurs comment éviter une pauvreté de masse puisqu’on n’aura pas de quoi payer ces hommes sans travail, et pas beaucoup plus ceux qui en auront un ! Le Venezuela est en quelque sorte la maquette de ce monde, en plus doré puisqu’il y en a encore qui mangent à leur faim… Ceux qui en auront la force s’entretueront pour un peu d’espérance de vie ! Ils pêcheront le dernier poisson… et se battront pour en sucer une arrête ! L’anthropocène… on y verra (enfin Moi, pas toi !) la sixième disparition de l’espèce… Mais dans quelques centaines de millions d’années ça peut repartir… je m’en fous d’ailleurs, ce n’est pas mon problème contrairement à ce que cette espèce idiote et méchante croit !

Et ceux qui croient qu’ils trouveront une exo-planète pour continuer à jouer au Monopoly capitaliste… ceux-là peuvent rêver comme d’autres avant eux à l’Atlantide et produire un imaginaire mythique pour avoir des crédits pour fabriquer leurs fusées… J’aime bien Musk, il est l’un des premiers à s’agiter dans le bocal pour tout ça. Mais la lumière ne fait qu’un milliard de kilomètres par heure, et avec ça comme vitesse limite il ne faut pas compter aller bien loin ! Quant à ses bagnoles électriques c’est kifkif le diesel : des pollutions cachées partout qui un jour ou l’autre font surface et provoquent des grandes manifs qui polluent à leur tour ; cercle vicieux !

Bon, c’est une affaire qui a mal tournée, il ne fallait pas laisser croître la noosphère… quitte à avoir un peu d’anthropophagie et quelques autres pratiques magiques. » Je l’ai quitté sur ces bonnes paroles ; il n’a pas répondu à ma question lorsque je lui demandai s’il avait l’intention d’essayer ailleurs : les voies de Dieu sont impénétrables !


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Bachi Bouzouk Pink Marilyn 19 mars 09:22

    « les voies de Dieu sont impénétrables !  »

    ... pas celles de Macron ! c’est là que votre analyse achoppe !


    • JL JL 19 mars 09:25

      ’’d’autres bien futiles qui engendrent des risques compromettant gravement et irréversiblement le futur.’

       

      Il y a pire que le Climat  :

       

      « 

      La docteure Sharon Goldberg, médecin et professeure, commente la 5G en s’adressant au Sénat américain.


      « Le rayonnement sans fil a des effets biologiques. Point final. Ce n’est plus un sujet de débat lorsque vous consultez PubMed et la littérature examinée par des pairs. Ces effets sont visibles dans toutes les formes de vie ; plantes, animaux, insectes, microbes. Chez l’homme, nous avons maintenant des preuves évidentes du cancer : il n’y a pas de doute que nous avons des preuves de dommages à l’ADN, de la cardiomyopathie, précurseur de l’insuffisance cardiaque congestive, des effets neuropsychiatriques… La 5G est une application non testée d’une technologie que nous savons nuisible ; nous le savons de la science. Dans les universités, on appelle cela la recherche sur des sujets humains. »
      – Dr. Sharon Goldberg

      Enfin, Claire Edwards, membre du personnel de l’ONU, a lancé cet avertissement fort aux membres de haut rang des Nations Unies, qualifiant la 5G de « guerre contre l’humanité ».

       »


      • JL JL 19 mars 09:28

        @JL
         
         PubMed
         
         

        PubMed est le principal moteur de recherche de données bibliographiques de l’ensemble des domaines de spécialisation de la biologie et de la médecine. Il a été développé par le Centre américain pour les informations biotechnologiques (NCBI), et est hébergé par la Bibliothèque américaine de médecine des Instituts américains de la santé. PubMed est un moteur de recherche gratuit donnant accès à la base de données bibliographique MEDLINE, rassemblant des citations et des résumés d’articles de recherche biomédicale.

        La base de données MEDLINE possède en juillet 2014 plus de 24 millions de citations publiées depuis 1950 dans environ 5000 revues biomédicales (revues en biologie et en médecine) distinctes. Elle est la base de données de référence pour les sciences biomédicales. Comme avec d’autres index, l’inclusion d’une citation dans PubMed ne comporte pas le contenu. En plus de MEDLINE, PubMed offre aussi accès à :


      • foufouille foufouille 19 mars 11:30

        @JL
        elle ne se souvient pas que c’est la dose qui compte.


      • JL JL 19 mars 11:59

        @foufouille
         
         elle en parle dans l’article dont j’ai omis malencontreusement de mettre le lien : https://reseauinternational.net/un-eminent-professeur-de-biochimie-met-en-garde-la-5g-est-lidee-la-plus-stupide-de-lhistoire-du-monde/
         

        « La 5G devrait être particulièrement dangereuse pour chacune des quatre raisons suivantes :

        1. Le nombre extraordinairement élevé d’antennes prévues.
        2. La très grande quantité d’énergie qui sera utilisée pour assurer la pénétration.
        3. Les niveaux de pulsation extraordinairement élevés.
        4. Les apparentes interactions de haut niveau de la fréquence 5G sur des groupes chargés comprenant probablement les groupes chargés du capteur de tension. »

      • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 mars 09:49

        Puisque ça m’est très facile, et directement en rapport aussi avec le présent article, je reproduis ce que je viens de poster en commentaire sur un article antérieur d’Agoravox :

        Je pense effectivement que, si l’on veut absolument que, pour les générations nouvelles, le progrès dans les « conditions de vie » se mesure en nouveaux acquis matériels, le monde est foutu.

        Mais je pense aussi que les nouveaux venus pourront faire appel à l’intelligence qui est potentiellement donnée à leur espèce à la naissance, et qu’ils pourront s’occuper sérieusement de mettre en place, comme bases de fonctionnement communautaire, une réelle Liberté, une réelle Égalité (aujourd’hui c’est une manifeste contre-réalité) et une réelle Solidarité (la fraternité, elle, ne se décrète pas).

        Et je pense qu’alors ils pourront vivre une vie collective épanouissante et pacifique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès