• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Civils, enfants yéménites. Mourez en silence…

Civils, enfants yéménites. Mourez en silence…

Yémen : les combats font rage dans la ville portuaire d’Hodeïda, sur la mer Rouge. Les sbires de MBS bombardent aveuglément la ville, souvent avec nos belles et bonnes bombes bien meurtrières, made in France… Mais pour prendre une ville, il faut y aller à pied. Et là, pour l’armée de chochottes de MBS, c’est une autre paire de manches !

La nouvelle coqueluche des médias : Mohamed Ben Salman – MBS pour les intimes, est un J3 prolongé. Papa l’a mis au pouvoir, lui attirant ainsi l’ire de tous les autres « princes » du pays. Les couteaux sont tirés…

C’est un « homme de progrès » lit-on ici et là : il permet aux femmes de passer le permis de conduire ! Ça semble cocasse chez nous mais c’est un énorme progrès dans ce pays outrancièrement arriéré, obscurantiste et belliqueux. Il a aussi fait décapité, démembré et dissoudre dans de l’acide le journaliste Kashoggi, sans oublier ce sport national qu’est la décapitation au sabre en place publique. Ils sont turbulents ces Bédouins !

Ce roitelet est à l’origine, au Yémen, de ce qui se précise comme la grande guerre de religion du 21e siècle. Une guerre cruelle, massacrant les civils et les enfants, semant la famine et le choléra. Guerre entre les deux puissances dominantes de cette poudrière qu’est le Moyen-Orient : l’Arabie saoudite et l’Iran. Et derrière cette dimension religieuse de confrontation entre deux des principales branches de l’Islam – sunnites contre chiites – on retrouve l’antagonisme millénaire, ancestral entre Arabes et Perses. Ceux-ci, depuis 2 500 ans, sont la puissance dominante de la région. Et comptent bien le redevenir.

L’Iran, c’est un territoire énorme de 1 648 195 km2, soit plus de trois fois la France, s’étendant de la Turquie et de l’Irak à l’Ouest au Pakistan et à l’Afghanistan à l’Est, de la Caspienne et la Russie au Nord à la mer d’Oman au Sud. Près de 80 millions d’habitants, éduqués, et parmi les toutes premières ressources pétrolières et gazières du monde. Les forces armées iraniennes ont un effectif total de 755 000 militaires auxquels doivent s’ajouter les Pasdarans (gardiens de la révolution) au nombre de 230 000… Ce sont 1 600 véhicules blindés, 300 avions, 3 sous-marins, etc. Du rugueux comme l’a montré dans les années quatre-vingt, la terrible guerre contre l’Irak de Saddam Hussain. Comme on peut le voir, c’est du lourd.

En face, l’Arabie saoudite, avec une superficie autour de 2 millions de km2 pour une population de 30 millions d’habitants dont près du tiers d’étrangers. C’est un pays féodal rétrograde, fanatique, où règne la loi obscurantiste de la charia, où l’on décapite, lapide, ampute en public. C’est aussi le premier pays exportateur de pétrole et – à ce titre - « l’ami », l’allié des États-Unis et des Occidentaux, pas très regardant sur la morale et s’asseyant allègrement sur les Droits de l’Homme dès qu’il y a du pognon et du pétrole en jeu. Son armée (environ 300 000 hommes) est une des mieux équipée du monde : des milliers de blindées parmi les plus modernes, 400 pièces d’artillerie, des sites de missiles, des milliers d’armes guidées, 600 avions de combats, mais encore une marine conséquente avec des corvettes modernes, des frégates, des patrouilleurs, transports de troupes, etc. Un arsenal impressionnant. Encore faut-il avoir le personnel qualifié et… motivé pour le mettre en œuvre ! Ce qui n’est pas le cas. Ils ont le matos le plus moderne mais personne pour le faire marcher ! Comme quoi le pognon ne fait pas tout. Cette armée, conçue pour des combats frontaux, type dernière guerre mondiale, n’est pas adaptée aux actions de guérilla dans laquelle elle s’enlise depuis quatre ans au Yémen.

Cette guerre a été déclenchée par le dernier avatar des roitelets féodaux au pouvoir à Riad, le susnommé Mohammed ben Salmane al-Saoud. Un pote à Macron. Il a voulu « faire le beau » en se mêlant des querelles internes yéménites, il en paie le prix : sept milliards de dollars par mois !

Le Yémen, c’est quoi ? C’est où ? C'est au sud ouest de la péninsule arabique. Né de la fusion difficile du Yémen du Nord et du Sud, le Yémen est une terre de bordel permanent, avec un pouvoir faible toujours contesté, des mouvements rebelles, des rivalités tribales, des tentations sécessionnistes et le territoire de naissance d’Al Qaïda qui y est solidement implanté et s’empare de territoires entiers où elle forme les tueurs qu’elle exporte dans le monde entier (les assassins de Charlie, les frères Kouachi s’y étaient entraînés). Ceci sur fond de rivalité religieuse entre sunnites (deux tiers de la population de 30 millions d’habitants) et chiites. On ne sait plus qui y gouverne… Bref, le foutoir. En face de la coalition menée par Riad (Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Bahreïn, Koweït, Qatar, Jordanie, Soudan, et le Maroc, soit huit pays du Machrek et du Maghreb, plus le Pakistan), les rebelles Houthis, partisans, comme leur nom l’indique, de Abdel Malik Al-Houthi, un leader basé dans la province de Saada (nord), de confession zaïdite, une branche de l’islam chiite. Pas simple tout ça… Et puisn cerise sur le loukoum, ce pays contrôle le détroit de Bab Al-Mandeb qui assure la liberté de navigation à travers la mer Rouge !

Et l’Iran dans ce foutoir ? Téhéran, traditionnel rival de Ryad au Moyen-Orient, a mis en garde contre une propagation du conflit yéménite à d’autres pays. Il arme et soutien les « rebelles ».

Et les Occidentaux dans ce bordel ? Les USA, chroniquement à côté de la plaque, soutiennent la coalition menée par l’Arabie saoudite (bombardement par drones, armements).

Quant à la France, espérons que Macron, lorsqu’il a invité Salman au mois d’avril, a rappelé à son pote que notre pays était attaché à la préservation des accords sur le nucléaire iranien et à l’intégrité du Liban, ce pays cher au Français. Entre les Iraniens, puissance essentielle de la région et les pays arabes dont Salman se voudrait le lideur, il n’a pas à choisir mais à essayer de rapprocher. Parce que nous aurions tort de cyniquement penser que « tant qu’ils se battent entre eux, chez eux, ils nous foutent la paix, et en plus on leur vend des armes pour des milliards ! ». Parce que ce chaos accentue encore, immanquablement, la fuite de populations décimées par la famine de ces lieux de guerre.

Et elles viendront où chercher refuge ? Devinez.

Trump a fait les gros yeux à MBS. Mais pas trop tout de même. Sans vergogne, il a dit qu’un client qui vous achète pour 100 milliards d’armes, ça se ménage !

 

Photo X Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 14 novembre 08:36

    @VICTOR

    Bonjour

    Yémen : les combats font rage dans la ville portuaire d’Hodeïda, sur la mer Rouge. Les sbires de MBS bombardent aveuglément la ville, souvent avec nos belles et bonnes bombes bien meurtrières, made in France… Mais pour prendre une ville, il faut y aller à pied. Et là, pour l’armée de chochottes de MBS, c’est une autre paire de manches !

    C’est un vrai scandale plus occidental qu’autre à mes yeux, la France peut porter le deuil de ces enfants de ces victimes morts pour le prix de balles d’armes made in France. Mais à quoi à donc servi cette mascarade de signe de paix le 11 novembre à Paris Mais il n’y pas seulement la France bien d’autres nations comptent leurs lingots sur l’amoncellement des cadavres. Auprès de qui le prochain président rendra les français coupables de crimes contre l’humanité. Un excellent article que j’avais déjà lu cordialement et respect aux victimes. Je vais le transférer sur ma page Facebook et le tweeter et le pulser, merci.

    Le Panda

    Patrick Juan


    • math math 14 novembre 10:04

      Macron vendra des armes qui tuent au Yemen..traitant Merkel de « Démagogue »...mais il parle de Paix à paris faisant rire la planète entière...et comble de son incompétence il veut avec Merkel une armée européenne alors que le reste de l’UE n’en veut pas..En plus y a pas de pognon pour cette armée.. !


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 novembre 15:09

        @math
        traitant Merkel de « Démagogue »

         smiley Pourquoi c’est faux ?
        Lorsqu’elle a décidé d’arrêter le nucléaire après Fukushima, d’ouvrir les vannes aux réfugiés en 20015, ce n’était pas de la démagogie ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 novembre 15:13

        @math

        « vendra des armes qui tuent »

        Euh, vous vendez des armes qui font « guili » chez vous ?


      • baldis30 14 novembre 10:09

        bonjour,

         Ah vous y allez fort , trop fort ... n... de ...A... ( A ou D je sais plus) : ce sont nos amis et vous devez obligatoirement leur délivrer un certificat de bonne conduite et de confiance ! NA  ! et re NA  !

         d’ailleurs vous n’êtes pas en phase avec la pensée générale et vous vous en mordrez les doigts ... enfin si on vous les laisse après vous avoir coupé la main ! En effet prenez connaissance de l’opinion mondiale et vous verrez vos erreurs !

        http://www.alterinfo.ch/2018/11/13/vous-etes-assis-lonu-felicite-larabie-saoudite-pour-son-respect-des-droits-de-lhomme/


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 novembre 15:12

          @baldis30

          On connaît la suite du raisonnement :

          Les bombes russes ou les barils d’explosifs de l’armée syrienne ne tuent pas.

          Seules les bombes françaises sont mortelles.
          Rigolo smiley


        • Zolko Zolko 14 novembre 13:23

          Vous enfoncez un peu les portes ouvertes, mais vous avez raison de dénoncer cette guerre (au Yémen).


          • Christian Labrune Christian Labrune 14 novembre 15:44

            L’Iran, c’est un territoire énorme [...]. Comme on peut le voir, c’est du lourd.

            =================================

            à l’auteur,

            C’est tout ce que vous avez à dire concernant l’Iran ? La puissance démographique et militaire, dirait-on, vous impressionne plus que tout ? Certains, avant la guerre, parlaient à peu près dans les mêmes termes du redressement de l’Allemagne après le premier conflit.

            L’Iran est surtout une théocratie obscurantiste qui, depuis quarante ans, emprisonne, torture et massacre les opposants, pend à des grues de chantier des adolescent(e)s un peu trop déluré(e)s à son goût, et persécute systématiquement une moitié de l’humanité, celle que nous dirions la plus belle dans les pays civilisés.

            Le Hezbollah, bras armé de la révolution islamique au même titre que les Gardiens de la révolution, c’est à peu près la même chose que la Waffen SS du IIIe Reich, et la comparaison ne s’arrête pas là. L’extension hégémonique de l’islam chiite ressemble terriblement à la politique expansionniste d’un Adolf Hitler désireux d’étendre son Lebensraum. Le général Aoun au Liban est à la botte du Hezbollah tout aussi bien qu’un Bachal et-Assad à la botte de tout le monde. Ces deux-là sont sont à leurs pays respectifs ce que Pétain fut à la France. C’est l’Iran qui téléguide les agissements du Hamas à Gaza et des Houthis au Yémen et qui rêve également de pouvoir contrôler le pouvoir en Irak. Enfin, le premier objectif de ces crapules, Soleimani le rappelait encore il y quelques mois, après Khameinei et Khomeini, c’est de : « massacrer Israël », et de pouvoir terminer ainsi l’entreprise résolue par les nazis à Wannsee en janvier 42.

            L’Amérique et l’Europe ont dès longtemps rangé le Hezbollah au nombre des associations terroristes. L’amérique vient d’aller plus loin et le fait figurer en première place parmi les organisations criminelles internationales spécialisées dans le blanchiment d’argent, le trafic de la drogue et le crime organisé.

            Que la France de Macron, pour notre déshonneur de citoyens français, soutienne les ordures du régime le plus pourri de la planète, c’est un crime que l’Histoire ne lui pardonnera jamais.


            • Xenozoid Xenozoid 14 novembre 15:46

              @Christian Labrune
              c’est la ou je sais que tu ne veux pas sortire du bac a sâble,mais bon si tu est heureux


            • baldis30 14 novembre 18:46

              @Christian Labrune

               bonsoir,
              « L’extension hégémonique de l’islam chiite ressemble terriblement à la politique expansionniste d’un Adolf Hitler désireux d’étendre son Lebensraum »
              bien des cadres du nazisme qui réussirent ( ou qu’on aida ..) à s’échapper se réfugièrent au Moyen-Orient et mirent leurs « capacités organisationnelles bien connues et respectées  » au service des petits maîtres locaux ....
              Que pensez-vous qu’il put en résulter ... ?
              De toute façon ce n’était qu’un retour à la case départ du génocide arménien ...


            • Zolko Zolko 15 novembre 12:13

              @Christian Labrune : « concernant l’Iran ? [...] par les nazis à Wannsee en janvier 42 »
               
              vous avez gagné un point Godwin, bravo, félicitation. Vous radotez, mon cher, changez de disque, celui-là est rayé, plus personne ne vous écoute.


            • OMAR 14 novembre 18:31

              Omar9

              .

              Tiens, pour une fois j’ai plussé un article d’un contributeur qui nous a pas tellement à la bonne...

              .

              Peut-être que ce voile épais et haineux commence à se dissiper devant ces yeux.

              .

              Et qu’il discerne maintenant l’origine et le mal profond qui gangrène certains « musulmans ».

              .

              C’est un bon début, et c’est bien, c’est même très bien....


              • Pauline pas Bismutée 14 novembre 21:15

                Votre vision du conflit est un peu caricaturale et votre idée du Yémen aussi. Cette guerre est d’autant plus écœurante que les Yéménites sont fondamentalement pacifistes et tolérants (j’y ai vu des familles yéménites juives vivre avec leurs voisins musulmans sans aucun problème, on me les a même montrés avec une sorte de fierté !)

                Cette guerre dure depuis plus de quatre ans, dans l’indifférence générale, la plus grande catastrophe humanitaire crée par … d’autres humains : 22 millions en train de crever doucement (ou pas).

                Si seulement un jour on pouvait dire : « … et le combat n’eut pas lieu faute d’armes, car on avait cessé d’en fabriquer » …

                Putain de honte …

                PS Merci pour l’article.


                • Xenozoid Xenozoid 14 novembre 21:18

                  @Pauline pas Bismutée
                  le probleme c’est que l’economie est une économie de guerre,ils ont tous des bons contrats.ici qui fabrique les armes ?
                  je me suis fait viré de forum en demandant cela . en relatant mes client(nha)(traumatisés) en disant qu’il me donnait des clients


                • Pauline pas Bismutée 14 novembre 21:33

                  @Xenozoid
                  ou économie d’après guerre, quand le pays sera détruit on verra qui va s’engouffrer pour « reconstruire » et leur piquer ce qu’il leur reste !


                • Xenozoid Xenozoid 15 novembre 15:00

                  @Pauline pas Bismutée
                  bien sur


                • robert robert 14 novembre 21:38

                  Ben Salman et ses ouailles ne sont pas sunnites mais wahhabites et il y a une importante différence dans le sens que le sang des musulmans leur est licite... ne cherchez pas ailleurs : sunnites, chiites, ahmadis..ect, sont de la denrée consommable

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès