• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Climat : l’hypothèse anthropique est morte

Climat : l’hypothèse anthropique est morte

Le Climat

 

Étant donné l’utilisation majeure qui est faite du thème de l’ « urgence climatique » et plus généralement de l’ « écologie » pour créer de multiples taxes, pour financer des énergies dites « renouvelables », pour justifier la régression générale de notre pays, notamment la liquidation de notre industrie nucléaire (une exigence allemande aussi), tout mouvement qui se réclame de l’esprit scientifique et de la défense du nucléaire se doit d’exprimer une opinion claire sur la question du Climat.

La première question est de savoir s’il est possible de se faire une opinion, dans le cadre d’une réflexion développée sur la base de l’esprit scientifique, lorsque l’on n'est pas directement engagé dans les sciences du climat ?

Oui. D’abord parce qu’il n’y a pas à proprement parlé de science spécifique au Climat. D’autre part, il y a un recul suffisant, notamment sur des prévisions, pas mal de publications, des faits reconnus… pour évaluer la solidité de ce l’on peut qualifier d’ « hypothèse anthropique ». Enfin une simple réflexion sur le problème d’ensemble permet d’en évaluer l’immense complexité avec, de plus, des interactions complexes de plusieurs phénomènes. [les résultats du Giec reposent notamment sur une interaction CO2 —> Vapeur d’eau. Contrairement à ce que l’on laisse croire ce n’est pas le CO2 équivalent qui est responsable du réchauffement par effet de serre de la vision du Giec, mais la vapeur d’eau].

Citation du Climatologue du Giec Le Treut :

 

"Rôle majeur de la vapeur d’eau dans l’effet de serre

Le plus important de ces gaz est la vapeur d’eau soit environ 2/1000ème de la masse atmosphérique. Les nuages, qui sont une petite partie de la vapeur d’eau qui s’est condensée, ainsi que d’autres gaz, dont ceux que avons cités, y ajoutent leur effet mais, au total, c’est bien une toute petite partie de la masse atmosphérique qui est responsable de cet effet, sachant que le premier des autres gaz à effet de serre, le CO2 ne représente que 0,3‰ du volume atmosphérique, donc beaucoup moins que la vapeur d’eau"

 

 

La température moyenne à la surface du Globe terrestre

 

C’est cette température qui constitue la référence pour évaluer le réchauffement (ou le refroidissement), pour qualifier une année de « plus chaude » .. Cette température est évaluée par calculs avec des modélisations à partir des mesures de stations météos qui ont été complétées dans les années 70, notamment pour l’hémisphère sud, par des mesures satellitaires. Trois Labos principaux définissent cette température moyenne : le NOAA et le Giss/Nasa (du très partisan James E Hansen, - jusqu’à 2013-) aux USA et le Met Office Hadley en GB du fameux Phil Jones. Il y a là une source de discussions et de controverses, en tout cas d’incertitudes.

 

Les manipulations commencent aussi là malheureusement. Quand on parle du réchauffement de + 0.6 °c depuis les années 70, on oublie systématiquement de dire qu’il se compose de + 0.8 °c pour l’hémisphère nord et de + 0.2 °c pour l’hémisphère sud. C’est totalement contradictoire avec l’un des principes qui fondent les prévisions du Giec, c’est-à-dire que l’effet de serre du CO2

équivalent provoque une évaporation qui renforce cet effet de serre avec la vapeur d’eau.

 

Cela exprime une réalité que l’on perçoit bien lorsque l’on imagine la complexité du problème global : le climat terrestre et ses évolutions ne peuvent être représentés par des modélisations simples et calculés avec des codes de calculs que l’on peut qualifier de rudimentaires sur le plan des maillages et des modèles. De même l’approche de Vincent Courtillot basée sur les variations de l’activité solaire couplées aux évolutions du magnétisme terrestre s’est aussi avérée insuffisante.

 

L’évolution de la température moyenne à la surface du Globe terrestre depuis les années 70

 

On doit noter qu’avant cette période on ne disposait de mesures que pour l’hémisphère Nord en gros.

Donc si l’on se rapporte à la remarque précédente il se peut que le réchauffement du XXème siècle ait été un peu sous estimé.

 

Des années 70 à la fin des années 90 le réchauffement, + 0.6 °C environ donc, a été indéniable. A partir du pic de 1998, il a été reconnu, y compris par Phil Jones notamment, que cette température moyenne s’établissait sur un plateau (les tenants du réchauffement anthropique appellent naturellement cela une pause). Lors de la conférence sur le Climat à Doha en 2014 plus de 125 scientifiques du climat de tous les pays du monde avec une recherche sur le sujet (sans aucun français) s’étaient adressés à Ban Ki Moon pour lui rappeler ce fait et lui demander de réexaminer cette hypothèse du réchauffement d'origine anthropique.

A partir de ce plateau il y a des pics de température qui sont liés au phénomène El Niño. Le livre que Claude Allègre a publié sur la question du climat en 2014 a fait l’objet d’une véritable inquisition de la part de la police du climat, emmenée par Valérie Masson Delmotte. Plus de 200 erreurs ont été relevées, pour la plupart minimes, et le journal très orienté disons, Libé, s’est fait un plaisir de démolir cette publication.

Mais la remarque essentielle et juste de ce livre met en évidence le fait majeur que les prévisions du Giec sur l’évolution de la température moyenne terrestre pour le tournant des années 2000, symbolisées par la fameuse crosse de Hockey de Mann, avaient été complètement désavouées par les faits.

 

Notons que fin 2010 malgré le lobbying de Bard et compagnie, l’Académie des Sciences avait retenu le terme de changement climatique et non pas réchauffement.

 

Le plateau de températures s’étend maintenant sur une durée de près de 20 années, tandis que la concentration de CO2 équivalent a progressé de 40 ppm environ dans le même temps [le Giec a prévu le cataclysme à + 150 ppm supplémentaires]. A partir de celui-ci les pics de températures sont liés à des phénomènes El Niño, 1998, 2005, 2010, 2015, 2016 … La COP23 a triomphalement annoncé que 2017 était l’année la plus chaude hors El Niño, mais précisément il y a eu un épisode El Niño fin 2016 dont les conséquences ont marqué 2017. Fin 2017 il y a eu au contraire un La Niña.

Donc en fait, depuis 2015 nous avons eu des épisodes climatiques planétaires rythmés par les phénomènes El Niño et La Niña. Malgré les tentatives d’annexions de ces phénomènes par les climatologues du réchauffement anthropique, ceux-ci n’ont pas de liens établis avec la concentration en CO2 équivalent de l’atmosphère.

 

El Niño

Le phénomène El Niño correspond à l’arrivée, en fin d’année, d’un courant sous marin chaud sur la côte du Pérou qui provoque l’étalement en surface d’eaux plus chaudes (de 1 à plus de 5 degrés c) avec l’influence du vent dominant très lié ici à la rotation de la terre.

Cela semble assez limité en surface comme on le voit sur le schéma ci-dessus de la photo de l'article, mais ce phénomène a une influence climatique planétaire et provoque une hausse de la température moyenne à la surface du Globe de l’ordre de + 0,2 ° c.. 

 

Il y a une équipe de scientifiques qui se consacrent à l’étude de ces phénomènes (ENSO El Niño Southern Oscillations). Ceux-ci sont maintenant bien décrits et leurs conséquences reconnues, mais l’équipe de scientifiques avoue ne pas maîtriser totalement la théorie de ces immenses mouvements convectifs. L’idée que ces courants chauds résultent d’eaux du Pacifique uniquement réchauffées en surface, alors que l’on sait que venant du fond du Pacifique peuvent exister de grands flux de chaleur n’est absolument pas établie.

Les climatologues tenants de l’hypothèse anthropique affirment que l’augmentation de la fréquence de ces phénomènes est uniquement due au changement climatique sans le prouver.

 

L’idée que ces vastes mouvements de convection correspondent à un transfert de chaleur du fond du Pacifique vers la surface, mouvements renforcés par des différences de pressions entre les rivages est et ouest du Pacifique, est vraisemblable.

 

Le cycle du CO2

 

Comme le précise Le Treut, dans le cadre d'un débat avec Vincent Courtillot organisé par Res Publica , le CO2 peut rester plus de 100 ans dans l’atmosphère. Citation :

"On commence à bien comprendre le cycle du carbone. Des études très nombreuses ont montré que le CO2, une fois rentré dans l’atmosphère, y reste une centaine d’années (il s’agit d’un ordre de grandeur qui résume plusieurs effets, et certaines études disent un peu plus cent cinquante ans). Plus précisément, au bout de cent ans, la moitié au moins de ce qu’on a émis est toujours là"

 

C’est une estimation, parce que le cycle du CO2 est complexe :

La concentration en CO2, encore plus pour le Méthane et autres, dans l’atmosphère n’est pas constante. Les sources de relâchement de CO2 par les activités humaines sont localisées, globalement dans l’hémisphère Nord, puis il y a les transports, captations par la végétation, dissolution dans les océans, relâchements ... 

Sur les relâchements et la variation de la captation, il y a l’influence importante du phénomène El Niño au fort impact climatique, ainsi qu’au niveau du réchauffement…

 

Ce facteur majeur qu’est El Niño/La Niña n’a pas été bien intégré dans la démarche du Giec jusqu’à présent. Devant son impact grandissant, dont la concentration en CO2 dans l’atmosphère mesurée à Mauna Loa porte certainement la trace, et l’accélération de sa fréquence d’occurrence, il y a des tentatives pour associer ce phénomène très ancien à un changement climatique qui influencerait la répartitions des pressions à la surface du Pacifique. Les explications ne paraissent pas très crédibles. El Niño est essentiellement lié à un important chauffage d’eaux marines sans doute depuis le fond du Pacifique et à un fort mouvement convectif au sein de l’océan Pacifique. Ce phénomène d’oscillations, ENSO [El Niño southern oscillations], existait bien avant l’ère industrielle. On voit là combien la démarche univoque du Giec, —> le CO2 anthropique est la cause de tous les événements climatiques qui sortent de la norme [mais y a-t-il une norme en matière de Climat ?], conduit à des impasses dans les analyses scientifiques.

 

La complexité des calculs

 

Si l’on se place au niveau de la surface de la terre (à l’altitude des stations météos), il y a deux sources de chauffage : le rayonnement du soleil qui amène 340 w/m2 en moyenne à la surface de l’atmosphère, donnée qui est sensible aux variations du bouclier magnétique de la terre, remarque de Vincent Courtillot, - après il y a les nuages, les aérosols, l’albédo des surfaces enneigées ou glacées.. -, et les flux de chaleurs qui viennent du centre de la terre de l’ordre de quelques watts/m2 qui peuvent monter jusqu’à 50 watts/m2 et où il y a beaucoup d’incertitudes sur les données notamment dans les fonds du Pacifique.

 

Et il y a l’effet de serre qui ralentit les fuites thermiques. Comme on le voit dans l’exposé de Le Treut au court du débat Res Publica de 2011 (un des scientifiques honnêtes parmi ceux liés aux prévisions catastrophiques du Giec), l’apport estimé du CO2 équivalent anthropique porte sur environ 3 watts/m2. Étant donné la complexité des phénomènes qui interagissent (y compris El Niño/La Niña qui sont apparus très tard dans l’argumentaire des climatologues alignés du Giec) la nécessité d’une évaluation des incertitudes sur les calculs est indispensable. Si celle-ci est absente du discours de Le Treut elle a peut de chance d’apparaître dans les médias inféodés à la théorie du catastrophisme climatique.

Dans le débat Vincent Courtillot/ Le Treut de 2011, qui a ressemblé plutôt aux développements de deux thèses qu’à un échange d’arguments, Vincent Courtillot met en évidence beaucoup d’autres sources d’incertitudes. Citation de Vincent Courtillot :

"Je pense que les sources de ce réchauffement sont plus complexes et plus nombreuses qu’on ne le croit et que les incertitudes sont insuffisamment prises en compte, en particulier les incertitudes sur ce qu’on ne sait pas modéliser. 

On ne sait pas modéliser une hypothèse physique sur les nuages, elle ne figure donc pas dans les modèles et on est incapable de chiffrer l’incertitude. Si un jour on trouve que ce mécanisme fonctionne, il remplacera la solution précédente. C’est de cette manière que la science progresse.

Selon mon hypothèse de travail (que nous n’avons pas démontrée mais à laquelle nous avons donné

des bases observationnelles plus solides), le rôle du soleil, des rayons cosmiques, de l’électricité atmosphérique et leurs conséquences pour la couverture nuageuse, sont, dans l'état actuel de notre compréhension des choses, très sous-évalués. "

 

Conclusion

 

Il résulte de tout cela qu’à l’heure actuelle le niveau des connaissances, y compris sur les données de base, des modélisations et de la capacité des codes de calculs est insuffisant pour étayer sérieusement les prévisions du Giec. C’est ce que répète Richard Lindzen depuis le début.

 

Malgré tout il y a une volonté politique d’imposer des conclusions pessimistes dans les travaux de synthèse du Giec. Parallèlement, ce qui est patent de COP en COP, c’est que les États ne veulent absolument pas intégrer ces conclusions sur l"influence du CO2 équivalent d'origine anthropique dans leurs démarches propres liées à la définition de leur politique énergétique. La vertueuse Allemagne en tête.

 

En tant que scientifique le moins que l’on puisse faire est de clairement exprimer des doutes sur les théories émises par le Giec. Mais il parait clair que ce que l'on a qualifié d' "hypothèse anthropique" est morte au tournant des années 2000. 

 

Il serait bien que les sciences du Climat puissent se défaire des influences politiques et idéologiques qui plombent actuellement leur domaine. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

195 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion François Pignon 25 janvier 2019 11:48

    Le « greenwashing » n’est pas la moindre des impostures en la matière : ça donne bonne conscience aux vendeurs et aux clients, mais ça peut surtout rapporter gros en profits et en taxes.


    • baldis30 25 janvier 2019 13:09

      @François Pignon

      bonjour,
       et les petits voyages à Bali, Marrakech , Acapulco... qu’en faites vous ? tous frais payés bien sûr ! Et les à-côtés nocturnes ....
      Enfin soyez réaliste ... il faut savoir profiter de la vie....
      Iriez-vous participer à une grand’messe climatique dans les favelas de Rio-de-Janeiro, sauf si c’est pendant le Carnaval et en bord de mer ... Un peu d’empathie voyons ... !


    • Séraphin Lampion François Pignon 25 janvier 2019 13:35

      @baldis30

      ah ben, vu comme ça, je dis pas !

      « Et tu verras grimpant le long des collines 
      Des filles à la taille fine avancer à petits pas
      Et les fanfares dans ce joyeux tinta marre 
      Emmener le flot bizarre des écoles de sambas »


    • Abolab 25 janvier 2019 14:37

      @François Pignon
      Selon certaines estimations, plus de 1000 milliards de dollars par jour sont dépensés au niveau mondial en conséquence de la vision dogmatique du GIEC. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une théorie réductionniste unique et dogmatique se voit propagée avec autant de pouvoir médiatique et financier et imposée à l’ensemble de l’humanité avec une telle violence...


    • mmbbb 25 janvier 2019 19:54

      @baldis30 en aparthé Marianne publie un long « La france bradée » et decrit la vente en piece de notre industrie . Juste rappel a ton commentaire discourtois. 


    • baldis30 26 janvier 2019 16:16

      @mmbbb

      mes commentaires sont ce qu’ils sont ... ils plaisent ou ne plaisent pas ... quant à presse bobo-vert je m’en balance !


    • Clocel Clocel 25 janvier 2019 11:54

      Mais puisqu’on vous dit que c’est Dédé avec sa vieille 205 pourrave qui emboucane tout la chantier ! smiley

      Bon courage, pour avoir osé mettre en doute la « pensée dominante » sur ce thème sur le site à Superno, il y a... fort longtemps déjà, je m’étais fait copieusement traîner dans la merde...

      C’est un domaine où on trouve plus d’intégristes que dans une Madrassa wahhabite, soyez prévenu !


      • JMBerniolles 25 janvier 2019 13:31

        @Clocel

        Merci beaucoup pour votre commentaire de vieux sage apparemment ….

        J’ai déjà été dénoncé comme nucléocrate, me voilà climato sceptique.

        Il y a toute une sémantique du système pour étouffer les réflexions personnelles, les questionnements,...  

        Un complotiste est en réalité quelqu’un qui réfléchit et voit les failles, souvent énormes, des versions officielles….

        Un climato sceptique est souvent quelqu’un qui analyse les question du Cliamt sous l’angle scientifique, c’est souvent aussi un climatologue reconnu comme Richard Lindzen ….


      • Konyl Konyl 25 janvier 2019 14:24

        @JMBerniolles

        Le problème c’est que le réchauffement climatique, que l’on doute ou pas de l’effet de l’homme, n’est pas la bonne cible. Nous devrions parler de pollution, et ça contre la pollution, il n’y a pas assez qui est fait. Et les climato-sceptiques de base, associent les deux, donc si « pas de réchauffement », alors « on peux polluer », donc « on est un con ». 


      • Abolab 25 janvier 2019 14:33

        @Konyl
        Comme le rappelle, le prix Nobel de Physique Ivar Giaever dans sa critique de la religion climatique du GIEC, le CO2 n’est pas un polluant, c’est une brique essentielle de la vie sur terre et de toute l’écosystème terrestre. L’écologie scientifique peut vous apprendre cela, écologie scientifique qui est niée par la climatologie dogmatique et sa théorie de l’équilibre radiatif de la terre, qui n’a aucun sens d’un point de vue écologique, le déséquilibre radiatif étant nécessaire pour le développement de la vie, via la photosynthèse.


      • baldis30 25 janvier 2019 14:36

        @JMBerniolles
        pensez aussi à Christopher Landsea démissionnaire du GIEC, dont les données ont été modifiées par le GIEC pour qu’elles rentrent dans la conclusion pré écrite ... !
         Ainsi qu’au deux Pielke, les meilleurs hydrologues actuels sur la planète ... eux aussi démissionnaires... ça fait beaucoup .... et surtout cela montre aussi que les deux côtes des U.S.A. souvent en conflit ne le sont pas sur ce sujet ...


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 14:39

        @Konyl. Et tu aurais des preuves à l’appui de ton accusation si sectaire, encontre les réalistes ?


      • Konyl Konyl 25 janvier 2019 14:49

        @Abolab
        Je ne parlais pas du CO² comme polluant, au cas ou je n’ai pas été clair.


      • Clocel Clocel 25 janvier 2019 15:15

        @Abolab

        Tout à fait !

        Un sol mort ou malade (tué par l’agriculture mécanisée et chimique) bombardé de carbone alimente les bactéries et autre mycélium du sol qui mobilisent l’azote de l’air et recréé, avec les vers de terre le complexe argilo-humique nécessaire pour faire passer le minéral dans le vivant. L’oxygène est relargué dans l’atmosphère.

        Un sol équilibré possède un C/N de 10. (Rapport carbone/azote)

        C’est ce qu’à démontrer les travaux sur le BRF et le maraîchage en sols vivants.

        Il semble qu’il s’agit en fait d’une redécouverte car cette pratique semble être à l’origine des oasis et de la Terra preta au Brésil.

        La fertilité était obtenue à partir du pétrole brut jusqu’à élaboration d’un sol vivant.

        Voir ce que les musulmans avaient fait de l’Andalousie et ce qu’elle est devenue après leur départ.


      • Abolab 25 janvier 2019 15:26

        @Konyl Pourtant c’est bien ce que le GIEC pointe du doigt, le CO2, au point que l’Association Américaine de Physique a explicitement et officiellement désigné le CO2 comme polluant, et référentiel pour tous les gaz à effet de serre, d’où l’idée de taxe carbone...

        Et comme l’Europe ne fait que copier ce que disent les Etats-Unis avec 5 à 10 ans de retard, voilà que le gouvernement Macron nous sort aujourd’hui la taxe carbone.

        Ce sont plutôt les partisans du GIEC qui confondent pollution et changement climatique. Pour preuve, dans tous les documentaires alarmistes sur le réchauffement climatique causé par le CO2, qu’est-ce que l’on nous montre ? Des images de pollution causées par les énergies fossiles, des villes à l’air pollué, etc.

        Ce qui n’a rien à voir avec le CO2. D’ailleurs les mesures prises soit-disant pour le climat n’ont absolument aucun impact sur la qualité de l’air et la lutte contre la pollution... Rien n’est fait par exemple pour filtrer de manière beaucoup plus forte les rejets de particules fines et autres produits de la combustion incomplète des énergies fossiles.


      • Clocel Clocel 25 janvier 2019 15:26

        @Clocel

        « a démontré »... désolé...


      • Abolab 25 janvier 2019 15:32

        @Clocel
        Vous avez tout-à-fait raison d’évoquer la vie des sols... et le BRF. L’agro-foresterie est en effet une voie d’avenir et nécessaire, tout comme l’afforestation écologique.

        Le développement de l’agriculture chimique consécutif à l’expansion effrénée de l’agriculture animale, qui a accaparé les terres agricoles, est bien aussi responsable du déséquilibre de l’écosystème, déjà enclenché par la déforestation massive de la planète...

        Plus de sol vivant = meilleure régulation des échanges gazeux entre la biosphère, dont fait partie l’homme, et l’atmosphère, qui est le fruit d’un long processus respiratoire de la végétation et des organismes (incluant les bactéries) sur terre.


      • Abolab 25 janvier 2019 15:37

        @Abolab
         Dans le sens : + de sol de vivant = meilleure régulation des échanges gazeux


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 16:19

        @Clocel. On a déjà fait plus clair.
        Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, précisait Boileau.
        Elles datent de quand, tes dernières études en pédologie ? Et à quelle source ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 16:22

        @JMBerniolles. Ou Judith Curry.
        Elle a perdu la foi carbocentriste, et évoque avec amusement et humilité l’époque « où on se croyait les maîtres de l’univers ».


      • JMBerniolles 25 janvier 2019 16:54

        @Konyl

        Mais je suis d’accord avec vous sur le fait que la pollution atmosphérique, des rivières et même de la mer dans certaines régions est un vrai problème. 

        Mais le but de l ’ « écologie politique » n’est de traiter des vrais problèmes de l’environnement.

        C’est juste un vecteur de carrière exploitant la naïveté d’électeurs, un prétexte pour développer des bulles financières, mettre en place une pluie de taxes dont les sommes récoltées ne vont pas à la défense de l’environnement…. 


      • JMBerniolles 25 janvier 2019 16:56

        @baldis30

         Merci pour ces précisions…..


      • mmbbb 25 janvier 2019 19:46

        @Konyl ils sont assez con pour ne pas l avorir compris 


      • mmbbb 25 janvier 2019 19:52

        @JC_Lavau tu devrais plutot de precipiter a Davos puisque ce matin j ai entendu un representant ( Unesco me semble t il ) en rajouter une couche sur ce fameux CO2 et tancer les representants des gouvernements à agir plus vite . Tu aurais un large auditoire relaye par les medias du monde entier , et ta these serait enfin acceptee et celle du GIEC infirmée . Tu serais plus utile ainsi au lieu de professer dans le vide .


      • Abolab 25 janvier 2019 19:55

        @mmbbb
        Effectivement, ils sont assez cons pour avoir placer le dioxyde de carbone dans la liste officielle des polluants (sans parler du fantasme de l’acidification des océans qui nuirait aux coraux, ce qui a été débunké : effet plutôt favorable à la biodiversité des planktons et non nocifs pour les coraux) et l’Académie des Sciences française est assez maladroite (pour être poli) pour promouvoir l’interdiction totale des émissions de CO2 d’ici 2100...


      • Abolab 25 janvier 2019 19:57

        @Abolab Il n’y a plus maintenant qu’à arrêter de respirer et se laisser mourir...


      • mmbbb 25 janvier 2019 21:02

        @Abolab moi je constate les polluants les vrais tout le monde s en branle un des premiers ; le plastique , il aura suffit 3 generations a peine pour que les oceans mers soient pollues Il n y a pas besoin d etablir de courbes de mesures de projection de modelisation , non il suffit de parcourir les mers et d effectuer de nombreux releves en analysant l eau . L effet pernicieux du plastque est de se decomposer en particules et de se melanger ainsi au plancton voir par exemple les travaux de l IFREMER sur la méditerranée. Quant a l acidification des oceans , ce n est pas un phenomene mineur puisque les coraux dépérissent neanmoins . In fine moi je m en tape , je ne serais pas la dans 50 ans Je suis toujours etonne que la communaute scientifique aille chercher le debut de la preuve de la vie dans le systeme solaire et eventuellement dans la decouverte des exo planetes ( je n ai aucune objection ) mais en revanche n a pas beaucoup d emoi par le saccage des ecosytemes . Quant a Claude Allegre tout scientifique qu il soit , il arrive a dire des choses a la legere , notamment sur l adapation de l homme A une nuance , il est scientifique il devrait avancer des ordres de grandeur, il y quelques centaines d annees , la population se chiffrait a quelques millions d etres , aujourd hui et demain ce sera 9 millairds , avec un peu de raisonnement, on s apercoit que la problematique ne sera plus la meme , mais je me repete je m en tape je ne serais plus la En resume c ’est la conjonction de plusieurs problemes ( rechauffement ( antro machin du au CO2 ou pas de CO2 vapeur d eau, methane) , pollution , lka demographie la destruction des ecosytemes ) a terme qui risque de rendre la vie plus difficile . Ce sont les generations futures qui le verront. pour rappel on s etait bien foutu de la gueule de Rene Dumont en 1973 , comment il n y a aura plus assez d eau pour boire le pastis et pourtant et pourtant 


      • Abolab 25 janvier 2019 21:51

        @mmbbb Non, l’acidification ne nuit pas aux coraux et même permet la meilleure dissolution de leur squelette (une fois mort) dans les océans. Mais aucun impact négatif sur leur croissance. Cela a été démontré. Ceux qui parlent de problème d’acidification de l’océan à cause de l’élévation de CO2 (gaz trace) dans l’atmosphère font du catastrophisme sans savoir réellement de quoi ils parlent.

        Nous sommes tout-à-fait d’accord sur l’effet néfaste du plastique. Et la présence de plastique, dont le GIEC ne se soucie pas du tout, peut également influer sur la manière dont l’océan absorbe ou pas les radiations solaires.

        Le problème avec la surpopulation de la planète n’est pas tant la surpopulation que le modèle alimentaire qui alimente ces milliards d’humains : les milliards et milliards d’animaux consommés et consommant des milliards de tonnes d ’aliments végétaux qui poussent à la déforestation tout azimut de la planète voilà déjà deux siècles, et le développement d’une agriculture chimique productiviste : voilà le vrai problème environnemental. Le modèle alimentaire carné, lacté, raffiné et chimique de la production agricole.


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:19

        @mmbbb1. Acidification ? On s’est déjà occupé ici de cette fraude hégémonique :

        Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »

      • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:23

        @mmbbb. Merci d’avoir démontré ton despotisme compulsif, qui se répand en injonctions délirantes.
        Pour ton ignorance insondable et ton outrecuidance pyramidale, on savait déjà : tu avais déjà multiplié les preuves.


      • mmbbb 26 janvier 2019 10:32

        @JC_Lavau comme je l ai deja dit le CO2 est une querelle byzantine , maintenant c ’est la vapeur d eau et demain cette these sera demontee au profit d une autre . notamment le methane Cette these commence a poindre avec le permafrost qui font Que les gouvernements s attaquent aux problemes ecologiques notamment la pollution des oceans . Combien de tonnes de dechets se deversent dans ces eaux chaque année La c ’est un probleme tangible immediat Quant a ton commentaire tu raisonnes comme un Stalinien un pire un dur La preuve en lisant des artciles tres orientes , surtout ton antisonisme et ton antiamecanisme primaire . In fine tous les personnes qui n adoptent pas ta these sont des cons notamment les scientifiques Au cas ou tu l aurais oublier, mon petit stalinien de service , les scientifiques ne sont pas tous d accord sur ce sujet . Cette commuanute est divisee sur l approche de ces divers problemes . Cela a donc echappe à ton discernement ? Toi qu a un QI de 135 ? . Ton cerveau qui servira de modele au prochain cerveau quantique . puisque que ta these est le cantique des cantique scientifique . Donc tu devrais d adresser a eux en premier , moi je ne suis que tres secondaire contrairement a ton affirmation péremptoire . Tu devrais leur envoyer une lettre personnamisée .Comme le lien que j avais laisse a Spart, lien d un directeur de recherche de Lauzanne en Suisse, glaciologue , tu pourras ainsi leur affirmer a tous et toutes qu ils sont tous ignorants de tout , qu ils sont habites par une une outrecuidance pyramidale et j ajoute une ignorance abyssale et qu ils devraient se sousmettre aux Saintres Ecritures de JC LAVAU, l homme omniscient qui est la droite du seigneur . L homme de la certitude evangelique scientifique . Tu m a toujours pas demontre pourquoi la voie des Drus s est effondrees a Chamonix . Tu devrais aller de confronter aux glaciologues du CNRS .  Puisque tu es si habiles , tu devrais proposer ta canditadure a l UNESCO et donner des solutions sur les problemes a venir , tu serais beaucoup plus utile au lieu de repandre ta morgue , ta condescendance ton mepris . Cela ne m atteint pas cela a autant d effet sur moi qu une goutte d eau sur une toile ciree , c ’est a dire aucune accroche . Au cas ou tu ne l aurais pas compris , rechauffement climatique antromorphique ou pas, CO2 ou pas CO2 , methane ou pas, vapeur d eau ou pas vapeur d eau , l etude de ces causes sont laissee a des doctes personnes de ta haute stature intellectuel , mais dans les 25 ans 30 ans ce sont les consequences qu il faudra gerer Et demain ce sera la condtion humaine de quelques 9 millairds d habitant . Evidemment cella a echappe a ton ami Claude Allegre, toi qui est un scentiqfique , loordre de grandeur est tout de meme detraminant . La cela t echappes complement. La est le probleme non c est tout de meme assez aise a comprendre PS d ici quelques annees ce sera le methane qui devrait boulverser ces modeles puisque certains scientifiques s inquietent de la fonte de ce permafrost . Tu devrais anticiper et aller traiter ces scientifques de nazes d outrecuidants de cretins de cons de tares de sous hommes et proposer tes Saintes ecritures a 25 € .Les ornithologues aussi, ceux qui pendant des annees apres de longues etudes et de statisques ont determine les effets du changement sur la nidication par exemple, le probleme d adaptabilité de certaines especes , ces scientifiques nomment cela des indicateutrs biologiques , idem Tu devrais leurs adresser la meme lettre sur leut incompetance leur ignorance leur outrecuidance . leur connerie insondable et proposer des Saintes Ecritures de JC LAVAU Amen . à 25 € Je vais arrêter cet inventaire a la Prévert sur ces scientifiques ah si je te citerai celui ci Rodolpho Dirzo de l universite de Stanford qui mena une etude sur l effondrement des populations animales et vegatles dans les annees a venir si rien n est fait . Encore un double tare puique ce scientifique est amercain . Tu vois LAVAU , je me sens mois seul , je ne suis pas l unique outrecuidant cretin ignorant de tout , d une bêtise indondable ,hableur mais heureusemnt il y a LAVAU JC  ! LAVAU JC ! 


      • mmbbb 26 janvier 2019 10:44

        @mmbbb fautes de frappes ! je tape trop vite


      • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 10:49

        @mmbbb. Tu devrais demander assistance à ton psychiatre.
        Ici, nous ne sommes que des bénévoles, nous n’avons ni vocation ni mandat, ni honoraires pour prendre en charge un cas aussi lourd.


      • Doume65 26 janvier 2019 11:40

        @Abolab
        « l’acidification ne nuit pas aux coraux et même permet la meilleure dissolution de leur squelette (une fois mort) dans les océans.

         »

        Si ce n’était qu’une fois mort, ce ne serait en effet pas un problème.
        Un exemple concret de l’acidification, non pas pour un corail, mais sur un escargot de mer.


      • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 11:49

        @mmbbb. Tu as trois moyens d’échapper aux conséquences pénales de tes actes :
        L’hospitalisation volontaire,
        L’hospitalisation d’office, par exemple si arrêté pour excès de vitesse, tu te bats avec les gendarmes,
        L’hospitalisation à la demande d’un tiers.
        Demande conseil.


      • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 12:13

        @Doume65. Foutage de gueule. A chaque éruption sous-marine, le pH local fait un bond côté très acide. Cela n’empêche nullement la vie marine, qui bien au contraire se dépêche de profiter de la disponibilité localement accrue en soufre.
        Simplement en quelques générations, et c’est très rapide les générations d’invertébrés et petits vertébrés, la diversité génétique déjà présente exprime ses adaptations aux nouvelles conditions du moment. Cela dure comme cela depuis plus de six cent millions d’années pour les métazoaires, depuis plus de 3,8 milliards d’années pour les unicellulaires.

        De plus les propagandistes qui dirigent les carrières des scientifiques subalternes, dictent aux obéissants subalternes des conditions anti-physiques, anti-chimiques, anti-géochimiques, anti-pédologiques, anti-physiologiques qui ne seront jamais réalisées : selon eux, tout soudain les fleuves deviendraient acides, ne charrieraient plus aucun cation, plus rien que des anions HCO_3^-...

        Tu ne te renseigneras donc jamais sur l’érosion chimique des continents ? On te l’avait déjà expliqué en classe quand tu étais en culotte courte et préférais lancer des boulettes que d’écouter. Tu n’apprendras donc jamais rien sur le cycle du potassium, depuis les fleuves jusqu’au volcanisme gris, en passant par les néosynthèses micacées des grands fonds puis les subductions ?

        Ah oui c’est vrai, Audrey Garric de Li mMonde déteste la géochimie et les géochimistes. C’est rien que des incroyants et des rebelles à la VRAIE Foi... Et elle ne sait même pas que la physiologie végétale et la minéralogie, ça existe. Toi non plus, du reste.


      • mmbbb 26 janvier 2019 12:32

        @JC_Lavau  je connais le droit Le pénal beaucoup y echappent Les prisons sont pleines Quant aux gendarmes ils feraient meiux de suivre les fichiers S . Manque de personnel dit on L automobiliste est une vache a lait c est connu C est plus facile que la delinquance ordinaire bien que je ne soutiens pas les personnes roulant comme des dingues . Quant a Michel Noir de Lyon, cela ne la pas empeche de faire des affairss, c ’est juste une question de carnet d adresse et de relations

        Je te remets le commentaire qui a ete efface Ce qui confirme ton penchant stalinien 

        je ne te demande rien, aboslument rien et je me contrefiches te tes conseils surtout de tes préconisations Tu as exactement une réponse de stalinien . Les proces staliniens etaient ainsi . Tu aurais pu avoir le siege de procureur , tu en as le profil , c est exactement la même méthode adoptéee . Les staliniens n admettaient pas la controverse , les opposants etaint consideres comme des malades mentaux , c est ce que tu fais. La tu aurais mieux fait de la fermer . Saint JC LAVAU ! Et cesse de nous faire chier avec la rupture de ta femme , tes problemes avec ton ex femme , de tes gosses me semble t il ? La garde que tu n a pas ? C est un truc dans ce genre au regard de ton acrimonie . A chaque article sur un sujet féministe , tu tombes dessus et tu sors ta haine , tu maudis le genre feminin, , Je la comprends ton ex gonzesse , rester avec un lourdingue de ton genre , un batard qui passe son temps a mepriser , a repandre sa morgue Cela ne doit pas être réjouissant a vivre bien que tu saches ecrire des equations savantes sur les nuages . Je me joins au courage de ton ex femme de t avoir quitte . Tu devrais aussi consulter un pychiatre cela te fera du bien non .. je te retourne le compliment. C ’est gratuit . PS danc cette reponse , je te dis de repondre a ces scientifiques qui n ont pas la même analyse la même approche , tu ne comprends pas abruti

        Ne l effaces pas cela marquerait ton honnête a minima C ’est pour cela que j ai pris le soin d en faire une copie . Je te le remettrai de t inquietes pas Je me doutais de ta probite c est fait 


      • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 13:50

        @mmbbb. Que telle ou telle secte télécommandées par des banksters profitent de ta sottise et de leur matraquage de propagande pour te dicter quelques symptômes socialement admissibles par les dites sectes et les dits gangs, certes.
        Il demeure que tu exhibes ici nombre d’autres symptômes qui suffisent amplement au diagnostic de ta maladie mentale individuelle (en plus des pathologies qui te sont dictées par la propagande au pouvoir).

        Je ne discute pas sciences et techniques avec un fou.


      • baldis30 26 janvier 2019 17:50

        @Abolab
         bonsoir,
        « Ce sont plutôt les partisans du GIEC qui confondent pollution et changement climatique. etc .... »
        En peu de mots vous mettez le doigt sur la confusion ... ce qui est grave c’est que l’esprit de discernement n’existe plus, même au pays de Descartes.
        Un exemple grave parmi d’autre : la génèse des cyclones dans l’Atlantique ! Il a été mis en évidence ( formulation Gray-Landsea) les paramètres agissant sur le nombre de cyclones dans cette partie du globe ... les deux auteurs sont démissionnaires du GIEC.
        Aucun des cinq paramètres n’a de rapport avec le réchauffement ...
        Autre exemple : la fréquence des tornades aux U.S.A - même Université d’origine qui n’est pas le M.I.T ( Landsea) - Madame C. Woodhouse a démontré la corrélation de l’accroissement de leur nombre et violence avec la présence de La Nina, inversement l’existence d’El Nino a un effet modérateur, tant en nombre qu’en violence ( sur l’échelle SAFFIR-SIMPSON) !
        N’est-on pas aller jusqu’à entendre que les séismes étaient plus nombreux parce qu’il y a plus de CO2.


      • Abolab 26 janvier 2019 18:35

        @Doume65 Un bel exemple de biais de confirmation. 

        1) L’océan n’est pas une boîte de Petri, 2) la situation de ce pauvre escargot de mer, volontairement malmené en laboratoire par des chercheurs NOAA, devrait faire l’objet d’une enquête de la part d’un comité de bioéthique animale, et 3) si la concentration en CO2 de l’atmosphère n’a pas augmenté en un siècle de plus de 200 ppm, je doute que cela suffise, dans les conditions réelles de l’océan, à augmenter la valeur de CO2 en surface à 1600 ppm...


      • Abolab 26 janvier 2019 18:44

        @baldis30 Je confirme, tout cela n’a rien à voir avec le CO2. Les mouvements cycloniques sont plutôt sensibles aux variations de l’amplitude thermique sur 24 heures. Plus l’amplitude thermique est élevée (différentiel de température jour/nuit), plus l’intensité des mouvements d’air le sera également.


      • Nicolas_M Nicolas_M 25 janvier 2019 12:21

        Vous faites une erreur assez commune, vous parlez des « les théories émises par le GIEC ».

        Le GIEC n’est pas un organisme scientifique. Il n’a jamais émis la moindre hypothèse et n’a jamais affirmé que le réchauffement était anthropique. Ce n’est pas son rôle.

        Son rôle, quel est-il alors ? Il suffit d’aller sur le site gouvernemental : le GIEC évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat. Il compile des études scientifiques et à partir de cela crée des conseils à destination des gouvernements.

        Il y a eu plus de 50 000 articles scientifiques sur le climat. 99,94 % d’entre eux vont dans le sens d’une origine anthropique du réchauffement climatique. Cela ne prouve en aucune manière une origine anthropique, pas plus que votre ramassis de pseudo-calculs à partir de données fragmentaires ne prouve la non origine anthropique du réchauffement. Ca donne juste une indication, une probabilité élevée de l’origine anthropique.


        L’absence de preuve ne peut pas et ne doit pas être un frein à des décisions visant à diminuer l’impact de l’homme.


        • baldis30 25 janvier 2019 13:03

          @Nicolas_M

          bonjour,
           vous affirmez in fine « diminuer l’impact de l’homme. »
          Où se trouve la démonstration ? Où ! .... Autre que l’incantation !
          Autre que la confusion entre réchauffement et pollution !
           Quant au catastrophisme ah ... que de spécialistes .....
          j’ai toujours en souvenir ce congrès tenu à Niort en octobre 1998 où le sieur Rebelle est venu présenter son catastrophisme en affirmant que Nîmes 3/10/1988 c’était El Nino et le déjà RCA .... ben voyons .... Connaissant assez bien le sujet (et ce n’est pas vous qui me contredirez....) avec 30 incidents analogues en trois cent ans je me permis de réagir ... j’étais le seul à la faire ..... Navré de la suite qui vous remettra les idées en place -je l’espère mais le lendemain matin de mon intervention plusieurs personnes de météo-France vinrent me remercier car eux ne pouvaient pas le faire leur patron fortement partisan du RCA étant dans la salle et ils auraient été sanctionnés ! Merci pour l’esprit scientifique !
          dans la construction du GIEC rien ne tient debout à commencer par causer de terme de « mesure des températures »... ah on mesure un température .... tout au plus on la repère sur une échelle ce qui interdit toute moyenne ... C’EST CEL UNE MESURE ... Que représente le terme MESURE ?
           Ensuite et ce qui alerte normalement des esprits normalement constitués ( on a même eu un président NORMAL) c’est que la représentation d’un climat est essentiellement liée à la botanique  (si le mot vous dit quelque chose en termes de connaissance scientifique) : les limites de culture en extérieur de la vigne et de l’olivier n’ont pas varié au cours des cinq cents dernières années et pour la vigne ont même régressé, puisqu’on ne la cultive plus dans le sud de l’Angleterre pourtant baigné des eaux chaudes du Gulf Stream .. ( d’accord selon certains œnologues c’était de la piquette ; NORMAL  : vigneron c’est un métier latin ...) .
          D’autres considérations également comme la paléo palynologie, la paléo sédimentation et récemment une étude parue dans Nature sur l’alternance désert / végétalisation du Sahara sont là pour vous montrer la variabilité climatique ...
          RCA ... Fumisterie ....


        • baldis30 25 janvier 2019 14:41

          @baldis30

          évidemment tout ce que l’on troue à redire à mon argumentation c’est une étoile moinsant ...
          meuh oui petit malin bien reconnu ..... je sais d’où elle vient je me plais à le signaler ...
          Au fait.... combien de botanistes et de ceux qui pratiquent ce domaine de façon utilitaire, à un titre ou à un autre parmi les membres du GIEC ... des noms ....


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 15:00

          @Nicolas_M, Statutairement, l’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks est payé pour mentir aux peuples. 

          Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité

          Il fait son travail : il ment, et il contraint à mentir tous ceux dont il peut diriger les travaux et la carrière.

          Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

          Hearst n’agissait pas différemment envers ses journalistes : Vous faites la propagande que je vous dis de faire, sinon c’est la porte.


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 15:02

          @baldis30. On attend encore toujours le premier pédologue qui serait intégré à cette fine équipe.


        • leypanou 25 janvier 2019 15:05

          @Nicolas_M
          Cela ne prouve en aucune manière une origine anthropique 

           : et pourquoi sortir les 99,94%, pour impressionner ? Et les 50 000 articles mentionnés ne veulent rien dire : si 99,94% de chercheurs mangent à la même gamelle, c’est normal s’il y a 99,94% qui sont d’accord.

          Combien de chercheurs ont été licenciés ou privés de ressources pour cause de « non dans la ligne » ?


        • JMBerniolles 25 janvier 2019 17:06

          @Nicolas_M

          Comme vous le dites le Giec n’est pas un organisme scientifique. Et il ne comprend pas que des scientifiques, c’est pourquoi il est totalement perméable, pour des questions de carrières personnelles également, aux idées politiques préétablies.

          Vous avez tout de même remarqué que le Giec défend à mort l’ « hypothèse » (on oublie toujours que cela n’a pas été démontré scientifiquement) de l’influence anthropique sur le climat.

          Si l’on vraiment limiter l’impact humain sur l’environnement il faut peut-être se pencher sérieusement sur le problème de la démographie mondiale galopante. 


        • JMBerniolles 25 janvier 2019 17:13

          @JC_Lavau

          Très juste le parallèle avec les journalistes prostitués… 
          Le terme est désobligeant pour les prostituées qui ne vendent que leur corps, alors que les journalistes des grands médias (y compris le Canard qui s"avoue lui-même enchainé, Médiapart …), et malheureusement des scientifiques, dont beaucoup dans le domaine du Climat, vendent leur âme au système dominant.


        • Abolab 25 janvier 2019 17:16

          @JMBerniolles Plus que le problème de la démographie, je pense, c’est le problème du modèle alimentaire de cette démographie : le modèle occidental carné et lacté ayant été exporté dans le reste du monde par des biais économiques, y compris dans les pays à tradition alimentaire plutôt végétale. Il y a des Mc Donalds partout sur la planète, et l’agriculture animale a déforesté la terre au point de créer une extinction planétaire massive d’une grande partie de la biodiversité. Le désastre anthropique n’est pas devant nous, il s’est déjà produit et continue malheureusement de se produire, tandis que les climatologues du GIEC parle de CO2 dans des grandes messes dans lesquelles ils mangent de la viande issue de la déforestation.


        • JMBerniolles 25 janvier 2019 17:18

          @leypanou

          Je doute que le chiffre de publications sérieuses soit exact, mais cela met en évidence le fait que beaucoup de financements vont vers des Labos travaillent sur le réchauffement climatique anthropique.

          Si la Recherche sur les cancers bénéficiait de la même manne financière ce serait bien et montrerait que l’on s’occupe de l’humain. 


        • Abolab 25 janvier 2019 17:23

          @Abolab
          Comme l’affirme un article en attente de modération, c’est bien une question de laïcité. Il devrait y avoir séparation de l’Etat d’avec les croyances dogmatiques de l’Eglise du GIEC.


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 18:51

          @Nicolas_M. La princesse NKM est contre. Sous le contrôle de son climastrologue de la cour, elle proclame que les incroyants sont des connards.

          On n’arrive pas non plus à obtenir la séparation de l’état français d’avec la C.I.A., d’avec le CRIF, d’avec les Young leaders, etc.


        • Doume65 26 janvier 2019 11:43

          @baldis30
          Si tu as un jour 41° C, diras-tu au médecin « Vous n’allez pas me soigner pour ça ! Allons, que signifie mesure ? » ?


        • mmbbb 26 janvier 2019 11:52

          @baldis30 alors pourquoi les vignerons bordelais deploient une energie folle a creer avec l appui de l INRA a trouver de nouveaux greffons afin d anticiper ce changement ? Parlez en a LAVAU ! Ces vignerons auraient ils besoin d un psychiatre ? Ces scientifiques de l INRA seraient ils atteints de troubles de la raison . Vous faites references a la botanique . les botanistes constatent ces changements en haute montagne . Meme remarque ! 


        • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 12:18

          @mmbbb. DONC il faut donner tous pouvoirs aux militants carbocentristes, et multiplier les triomphales « routes solaires ».
          J’ai bon ? Tu ferais un bon homme de paille pour la dictature mondiale des banksters ?


        • mmbbb 26 janvier 2019 13:28


          @JC_Lavau tu es con ou tu le fais expres, Sais tu lire analyser . Je te dis simplement que ces scientifiques comme dans d autres domaines , a la demande des vignerons bordelais, font des etudes prospectives , Ils recherchent des anciens cepages ( reserve importante en france comme les legumes et fruits ) et ils élaborent de nouveaux greffons avec les cepages actuels afin de garder au moins la typicite des vins de ce terroir . C est tout Je rapporte et cela se limite uniquement à ces etudes. Les ingenieurs agronomes de l INRA sont des scientifiques Je te rappelle cette simple evidence outrancière .  A Lyon , désormais, il y a une cellule de veille sanitaire sur le moustique tigre . Dorénavant il est a Lyon. J ai une amie de ma compagne qui a vu debarquer un homme en charge de la surveillance de cet insecte , apres un signalement , afin de determiner le lieux de reproduction de ce moustique qui differe des autres anophèles . Il repera un jouet abandonne dans le jardin, dont l anfractuosité de ce jouet en plastique renversé , servit a la ponte , Il fut emmene ( cette personne vit dans l est lyonnais , Je rappelle que le moustique tigre n est pas une espèce endémique, Que vienne faire les bankters et la dictature mondiale dans ce cas précis ? Adresse ta these a la mairie de Lyon puisque tu habites a cote .L equipe municpale sera ravi de te recevoir et l édile de Lyon,aura enfin l origine de cette invasion ; le moustique tigre est le cheval de troie du « bankters » autremenet du banquier ganster littéralement ,. Et comment peut on prendre tes theses au serieux lorsque tu avances de telles inepties . Faire ainsi un salmigondis entre une realite scientifique constatée mesurée suivie ( cet insecte est remonte du Var et il est suivi par les entomologistes, donc des scientifiques , cet insecte , je me répète n est pas une espce endémique , et comme tout insecte il peut etre vecteur de maladie en l oocurence de virus, c est pour cela qu il est surveillé ) et le rappochement entre « une collusion internationale de » bankster ", Il n y a que Lavau qui puisse le prétendre, le faire l affirmer et toiser ses contradicteurs Je me demande qui a le plus besoin d un psychiatre , je me le demande vraiment , Cela dépasse, mon entendement , Comment peut on prendre ta these au serieux ? Tu te sens bien ? qui est le plus con de nous deux ? Je vais te faire plaisir , je veux bien paraitre le plus con, cela ne me derange pas



          Lien 

          https://www.grandlyon.com/services/lutte-contre-le-moustique-tigre.html

          Je ne raconte pas n importe quoi 



        • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 13:52

          @mmbbb. Mais pourquoi n’expliques tu pas tout ça à ton psychiatre ?


        • baldis30 26 janvier 2019 16:23

          @mmbbb

           là vous tombez encore plus mal !
          Vous parlez de psychiatrie ... Lavau vous a répondu sur le sujet... j’approuve ...
           Des changements en haute montagne ... et là vous tombez encore plus mal ...
           Encore, encore .... on importe des variétés himalayennes .... pour lutter contre .... contre quoi au fait ... vous devez le savoir 
          Vous feriez mieux de BIEN vous renseigner sur ce qu’apporte la botanique .. par exemple dans le recherche d’un lit fossile ... et il n’y a pas que cela .... et aussi en matière palynologique ... par exemple ...
           


        • baldis30 26 janvier 2019 18:02

          @Abolab

          bonsoir,
          Une étude américaine récente sur la désertification du Sahara a mis en évidence un cycle sur ce territoire et plus généralement sur la zone intertropicale : l’influence du premier cycle de Milankovitch ( précession des équinoxes) apparait importante. ceci a tout de même été publié dans Nature, mais n’a pas été encore repris dans la gazette paroissiale de Saint-Philippe du Roule car son comité de lecture a des doutes. L’étude est faite à partir de la sédimentologie océane et a nécessité de gros moyens !
          Tournons nous vers Trump... que je n’apprécie pas (euphémisme) : il a des conseillers, et ne l’oublions pas des intérêts .. mais devant de telles preuves corrélant des études anciennes en d’autres lieux il a une argumentation !


        • Abolab 26 janvier 2019 20:20

          @baldis30 Bonsoir, concernant la désertification du Sahara, il y a de bonnes évidences archéologiques que le pastoralisme a joué un grand rôle. Et aujourd’hui, nous reproduisons la même chose, mais de manière accélérée, en Amazonie : ce ne sont plus de simples chèvres dans ce cas, mais de gros bulldozers déforestant 24h/24h la forêt tropicale.


        • baldis30 27 janvier 2019 08:46

          @Abolab

          bonjour,
           le problème n’est pas que le Sahara mais toute la zone intertropicale ... Que la culture sur brûlis ait joué un rôle négatif, c’est une certitude mais la répétition des cycles désert / végétalisation mise en évidence par la sédimentologie est une donnée cyclique.
          Si on fait référence aux glaciations du quaternaire depuis les Donau I, II, III, Gunz, mindel, Riss, et jusqu’à Würm on a les références nécessaires sur une genèse cyclique ...
          La palynologie en tant que représentante de l’occupation botanique, et l’étude de la concentration des sédiments ( autres que ceux, atlantiques, mentionnés ci-dessus) en Be10  dont la création est intimément liée à l’intensité de l’activité solaire ont aussi montré l’existence de cycles ( autre que le cycle bien connu de 23 ans de l’activité solaire) assez régulier. les références sont des études en France ( lac des rousses, lac du Bouchet), mais aussi toutes les études semblables réalisées en Europe par des équipes qui n’ont pas la réputation de saboter les preuves.....
          Et il y a convergence entre les données indépendantes qui permettent de remonter bien plus loin que la dendrochronologie limitée au dix mille dernières années. On parle de 140.000 ans .... pour les données des lacs ...


        • Abolab 27 janvier 2019 12:12

          @baldis30, Oui, il y a de de toute évidence des cycles naturels influençant les climats locaux. Que ce soit les cycles solaires, les cycles botaniques à grande échelle ou autres, possiblement associés à d’autres événéments et/ou à des téléconnections climatiques...

          Ces cycles ont pu accéléré la transformation de la forêt équatoriale en savane, mais ensuite, le pastoralisme et l’introduction de bétail dans la savane a été l’élément anthropique déclencheur de la désertification. Et cela n’est pas documenté uniquement pour le Sahara, mais pour toute l’Afrique Centrale.


        • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 2019 13:02

          @Abolab. Je m’étais intéressé aux pédogenèses tropicales. En effet la latérite est le matériau privilégié pour les réactions argiles-chaux, qui ne marchent jamais si bien qu’avec de la kaolinite.
          Or l’Afrique diffère de toutes les autres terres à climats et sols ferrallitiques par l’abondance des cuirasses ferrugineuses (complexé au départ par des acides fulviques, le fer s’est accumulé en bas de flancs de vallées, en Fe2O3 bien insoluble), et les inversions de relief qui en découlent. Au point qu’on peut utiliser les cailloutis de ces cuirasses sur les routes. Ces cuirasses sont inconnues sur la côte Est de Madagascar et en Amazonie. Mais l’Amazonie subit aujourd’hui une dégradation définitive et irrémédiable comme l’Afrique.
           
          Les directeurs d’opinion par chez nous vous mentent en parlant d’oxygène « pour la planète », alors qu’il s’agit d’abord d’un désastre irrémédiable pour des millénaires, aux dépens des brésiliens eux-mêmes. Sur place : ces sols sont impossibles à restaurer en moins de dizaines de milliers d’années.

          La corruption endémique à Madagascar la condamne au sous-investissement tragique. A la saison des pluies, la route de Fianarantsoa est impraticable, de la boue molle. Des forceurs bravent l’interdiction, et restent plantés jusqu’au moyeu.


        • Abolab 27 janvier 2019 15:16

          @JC_Lavau, Oui, le CO2 n’est bien entendu pas un polluant, mais le premier facteur de lutte contre la désertification mondiale, mais tout accélérateur du verdissement de la terre qu’il soit, il n’est pas de taille face aux bulldozers de l’agroalimentaire.

          D’un côté, on essaie de nous vendre la protection du climat, et de l’autre, on nous impose des traités commerciaux, comme le MERCOSUR, qui vont accélérer la déforestation tropicale en favorisant l’importation de boeuf sud-américain et d’OGMs issus de la déforestation en Europe.

          Signe tragique de la situation, les sables du Sahara eux-mêmes traversent l’Atlantique par millions de tonnes tous les ans via les courants atmosphériques et se déposent sur les zones déforestées de l’Amazonie.


        • Alren Alren 25 janvier 2019 13:31

          Dormez tranquilles braves gens ! Rien ne vous menace !

          Tout indique une déglaciation rapide et en augmentation dans les régions polaires et froides.

          La toundra libère des poches de méthane en faisant d’immenses trous. Le krill à la base de la chaîne alimentaire dans l’océan antarctique et les oiseaux riverains, est en train de se rapprocher du continent, trouvant visiblement trop chaude l’eau où il abondait (500 millions de tonnes). Les jeunes se développent mal et la population diminue. Le krill consomme moins de plancton lequel absorbe le CO2 atmosphérique et qu’il envoie au fond sous forme de composés organiques comme excréments.

          Le corail de la célèbre Barrière supporte visiblement mal la pollution venue d’Australie pas plus que le réchauffement des eaux.

          Bien sûr qu’un phénomène comme El Nino peut, quand il apparaît, modifier les données sur une année. Sur une année ou deux dans le pire des cas mais pas sur un siècle.

          L’échauffement des températures est en corrélation avec la révolution industrielle et la consommation effrénée de charbon qui lui est liée.

          C’est de la paranoïa que de croire que tous les climatologues qui tirant le signal d’alarme sont tous de mauvaise foi, tous corrompus !



          • baldis30 25 janvier 2019 14:47

            @Alren
            , « L’échauffement des températures est en corrélation avec la révolution industrielle et la consommation effrénée de charbon qui lui est liée. »

             FAUX ET USAGE DE FAUX .... Alors l’optimum climatique du petit Moyen Âge est dû essentiellement à la combustion des bûchers sur lesquels on brûlait les hérétiques ....
            Voilà la forme de votre raisonnement ...
            Etes-vous conscient de ce que vous avancez ? Le ridicule ne tue pas ... ! Heureusement  ! sinon nous devrions financer vos funérailles intergalactiques en Univers-vision 


          • berry 25 janvier 2019 18:38

            @Alren
            Vos arguments ne valent pas un clou.
            Les milliers de climatologues du GIEC qui tirent le signal d’alarme n’existent pas, si ce n’est dans la bouche des politicards mondialistes. La climatologie est une discipline toute récente et les vrais spécialistes compétents doivent être quelques dizaines ou centaines à travers le monde. Leurs avis ne sont pas unanimes, loin de là.
            La France Insoumise est peut-être contente de taper sur les patrons qui polluent, mais les dizaines de milliards dilapidés dans les éoliennes et les panneaux solaires seraient plus utiles ailleurs.
            Cette vidéo de François Gervais bat en brèche la thèse du réchauffement climatique causé par l’homme :
            https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k
            Vous devriez la regarder, elle fait un carton sur internet et c’est mérité (300 000 vues en quelques semaines).


          • HELIOS HELIOS 26 janvier 2019 12:55

            @Alren
            votre raisonnement est exactement le même que celui qui suggère, exige de développer plus d’Europe... moins ça marche, plus il en faut... dans la diminution du CO2 comme dans le « plus d’Europe »...


          • Alren Alren 26 janvier 2019 14:10

            @JC_Lavau

            Je fais une réponse collective devant la ligue de ceux qui accusent la communauté des climatologues et glaciologues de corruption ou de naïveté.
            Vous sous-estimez grandement l’éthique et l’intelligence de ces universitaires qui curieusement ne roulent pas en voiture de luxe ni n’ont de villas sur la méditerranée !

            S’ils disent que le réchauffement climatique est anthropique c’est qu’ils ont éliminé la seule possibilité de cet indiscutable réchauffement à savoir l’activité solaire.
            En effet l’hypothèse que le soleil dans sa rotation galactique rencontre des nuages de poussières qui provoquent des glaciations dont nous serions en train de sortir, ne tient pas ici.

            Car comme le faisait justement remarquer avec agressivité un de mes contradicteurs (parlant de mes funérailles ce qui est sans doute une non respect de la charte d’Agoravox), il s’est produit aux alentours du Xème siècle un réchauffement climatique et au début du XVIIème un « petit âge glaciaire ».

            Les deux épisodes sont trop rapprochés pour envisager la poussière intersidérale.
            Reste pour expliquer ces phénomène un changement d’activité du soleil. Lequel en plus du fameux cycle de onze ans connaît des alternances de forte activité, responsable de réchauffement et des périodes de calme qui entraînent un refroidissement.
            Mais justement, actuellement le soleil est très calme et nous devrions connaître globalement une période plus froide.

            Si ce n’est pas le cas c’est que l’activité solaire n’est pas en cause.
            Reste la composition de l’atmosphère en gaz à effet de serre. CQFD


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 14:17

            @Alren. C’est la bureaucratie qui détient les crédits et les carrières, qui décide qui peut encore travailler, et qui doit pointer au chômage.
            J’ai donné ici des preuves de quelques unes des fraudes exigées par la bureaucratie :

            Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »

             

            La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

             
             

            Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

            ...


          • baldis30 26 janvier 2019 18:14

            @Alren
            « communauté des climatologues et glaciologues »
             ah communauté ... comme vous y allez !
            pas un peu de communautarisme au passage ? 
             Les sédimentologues n’existent pas, les palynologues n’existent pas , les géologues n’existent pas, les sismologues n’existent pas, les météorologues n’existent pas, les historiens n’existent pas, les paléobotanistes n’existent pas, les forestiers n’existent pas, les paléontologues n’existent pas parce qu’on ne sait pas s’il y avait des hommes à l’époque qu’ils étudient ( euh ...) ... en bref les autres n’existent pas ... et il y aurait des pléthores de climatologues et de glaciologues ... en voilà des communautés qui coûtent un pognon digue ( je ne sais pas où j’ai piqué cette expression, aidez-moi à retrouver son origine...) !
            La culture des salades a de l’avenir en période de R.C.A.
            Comme disait la mère de napoléon ... pourvu que ça dure !


          • Abolab 25 janvier 2019 14:10

            Le changement climatique existe, il est, non pas la conséquence du dioxyde de carbone ou d’un effet de serre, mais de la déforestation massive de la planète depuis les deux derniers siècles. En effet il y a eu plus de déforestation anthropique au cours des deux derniers siècles qu’au cours de toute l’histoire de l’humanité (FAO, 2012) et la déforestation est la principale cause de réchauffement de la surface de la terre (mesurée par satellite Li et al, 2015) et de dérèglement du cycle de l’eau, modifiant les climats locaux, régionaux et même continentaux par phénomène de téléconnections. Rien à voir avec l’effet de serre, déjà expérimentalement réfuté par le physicien RW Wood à la fin du XIXième siècle. Malheureusement, Al Gore ne lit pas la science et a embarqué dans sa propagande nombre de scientifiques qui n’ont non plus aucune culture de l’histoire des sciences, ce qui a donné naissance au GIEC et à sa religion climatique intergouvernementale.


            • baldis30 25 janvier 2019 16:37

              « @Abolab

              bonjour
                »expérimentalement réfuté par le physicien RW Wood à la fin du XIXième siècle.« 
               C’était la première réfutation des travaux d’Arrhenius .... elle tomba dans l’oubli et pourtant on a toujours dit philosophiquement parlant que : la théorie doit se plier aux exigences des constats sérieux »
              mais c’est de la philo...... donc c’est encore plus inaccessible aux cerveaux fatigués des politiciens


            • Abolab 25 janvier 2019 16:54

              @baldis30
              Oui, Wood réfuta l’idée d’effet de serre initiée par Fourier puis reprise par Pouillet. La réfutation expérimentale du papier d’Arrhenius vient particulièrement de l’expérience en laboratoire de Knut Ångström sur le CO2, au début du XXième siècle, elle aussi complètement mise de côté voire interprétée de manière frauduleuse par les partisans de l’effet de serre...


            • Francis JL 25 janvier 2019 14:34

              ’’Rôle majeur de la vapeur d’eau dans l’effet de serre’’

               

               Il y a longtemps que je l’ai dit ici

              .

              ’’En 15 ans nous augmentons le CO2 fossile de 10 %. Soit ! Mais il faut relativiser : en effet, le pourcentage de vapeur d’eau dans l’air varie en dessous de 4 %. 10 % de CO2 en plus cela fait passer le rapport de « CO2 / vapeur d’eau » de 0.85 % à 0.95 %. Je ne crois pas que cela suffise à réchauffer significativement la planète mais en revanche, cela peut perturber le climat.

              "

               

              Réchauffement ou refroidissement, qui peut le dire ? En revanche ce que je crois c’est que ça les dioxydes perturbe gravement la stabilité. En témoignent les tempêtes et les prévisions qui n sont plus ni les unes ni les autres, ce qu’elles étaient.

               

               


              • Francis JL 26 janvier 2019 17:36

                @Julien S
                 
                Pas clair : est-ce que vous êtes en train de me dire que une part de CO²

                est aussi agissante que 100 parts de H²O ?
                 


              • Francis JL 26 janvier 2019 19:37

                @Julien S
                 
                 vous devez confondre le CO² et le protoxyde d’azote N²O

                dont l’impact sur le prétendu effet de serre serait plusieurs dizaines de fois supérieur à celui de l’oxyde de carbone ou de la vapeur d’eau.


              • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 14:42

                Le Treut a menti : Temps de résidence = stock/ flux = 5 ans pour le Co_2 atmosphérique.


                • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 14:42

                  @JC_Lavau. CO_2.


                • JMBerniolles 25 janvier 2019 17:33

                  @JC_Lavau

                  Le Treut parle d ’estimations sur le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère.. Le calcul est complexe entre les sources, les captations (qui doivent prendre en compte l’état de la végétation), les dissolutions dans les océans, les transports….

                  Les mesures de concentration atmosphérique à Mauna Loa assez loin des grandes variations, en dehors des relâchements/dissolutions de CO2 par le Pacifique lui-même, semblent assez stables. Cela va plutôt dans le sens d’un temps de séjour du CO2 dans l’atmosphère assez long. 


                • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 18:33

                  @JMBerniolles. Non plus. Même wikipedia confirme les chiffres. Même wikipedia ! C’est dire qu’ils ont été acculés par trop de sources publiques et vérifiables... 
                  150 Gigatonnes de trafic CO2 annuel, dont l’essentiel est dû aux pluies, neiges, nuages et brouillards.
                  Stock atmosphérique : 760 Gigatonnes.

                  Temps de résidence : cinq ans.

                  Un recoupement aisé est par les chiffres d’érosion chimique des continents, tous continents sommés. Mais les chiffres dont je dispose sont vieux d’une quarantaine d’années.

                  Je confirme que Treut a menti, par passion militante et aveuglement militant.


                • JMBerniolles 25 janvier 2019 21:55

                  @JC_Lavau

                  Effectivement je n’avais pas regardé les ordres de grandeurs..

                  Si le CO2 n’a pas de réaction chimique dans l’atmosphère la variation de la concentration en CO2 est donnée par dC/dt=div C sur le volume de l’atmosphère

                  Si la concentration Mauna Loa ne varie pas trop cela veut seulement dire que les émissions compensent à peu près les captations, dissolution dans les océans, entraînements par les précipitations....

                  Je n’avais pas regardé les ordres de grandeurs. Effectivement les flux de captations, de dissolution dans les océans et de pertes par l’intermédiaire des précipitations sont très importants par rapport à la quantité de CO2 présente dans l’atmosphère. Tu as raison. Le temps de séjour ne peut absolument pas atteindre 100 ans. Il n’est que de quelques années comme tu le dis.


                • joletaxi 25 janvier 2019 22:20

                  @JMBerniolles

                  j’sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que vous pr^chez dans le désert,ce qui en soi peut être valorisant.
                  entendu vaguement dans le« poste »
                  Philippe, le ministre, enfin, c’est ce que l’on dit s’invite à un débat « citoyen »
                  et revient en boucle
                  la transition machin est indispensable, pensez aux enfants, ça va être terrible blablabla...mais faut faire payer ... les autres hein, pas moi, tiens les riches, bien fait pour leur g...
                  la propagande , le blitz , le matraquage incessant a produit ses effets
                  35.000 jeunes dans les rues de Bruxelles, ça vous dit ?
                  et ne comptez pas convaincre avec des arguments, personne, moi y compris, n’y comprend rien(qui va m’expliquer l’effet de serre ?)

                  Bien sur , il y a eu OM, les vikings au Groenland, mais ... balbalbla
                  le climatologue a bien cerné le problème:we have to get rid off the Mwp
                  non, l’avenir est sombre
                  tiens les plastiques:cela fait 30 ans que je laisse traîner derrière le bateau des lignes
                  jamais pris un morceau de plastique, alors les pailles....
                  bref, l’heure est à la collapsologie religieuse, rien ne pourra éradiquer la tumeur, sauf quand on aura touché le fond, c-a-d être revenus à la misère qui était le lot de la majorité il n’y a pas si longtemps.
                  et pourtant
                  https://www.contrepoints.org/2019/01/25/335558-un-autre-10-years-challenge

                  si ça va mieux, c’est que ça va mal non ?


                • JMBerniolles 25 janvier 2019 22:47

                  @joletaxi

                  Merci de remonter le moral... La transition énergétique c’est avant tout une immense bulle financière.... Un exemple ? L’isolation thermique d’un ancien appartement c’est au moins 20.000 euros d’où un emprunt. L’efficacité n’est absolument pas garantie ce qui fait que cette dépense ne sera jamais récupérée...

                  Les EnR éolien et photovoltaique ce sont des surcoûts pharamineux pour une production marginale qui pose beaucoup de problèmes sur la stabilité du réseau.

                  Le bulle financière liée à ces EnR est estimée à 1000 milliards d’euros en Allemagne


                • joletaxi 26 janvier 2019 11:16

                  @JMBerniolles

                  désolé, moi cela fait un bout de temps que je suis désabusé, ce combat, car il s’agit d’un combat politique et rien d’autre, est perdu.
                  Bien sur, il y a des escarmouches, des batailles d’arrière garde, mais ni vous ni moi, ne pourrons renverser ce que des années de propagande univoque ont instillé dans l’esprit de la population.
                  Même si demain, la Seine est couverte de glace au mois de mai, ils y croiront encore.
                  Et cela est vrai dans tous les domaines, voire les controverses sur la vaccination, les pesticides, les particules etc, ils auront réussi à faire croire que l’on a détruit le jardin d’Eden, et que l’on peut y retourner.
                  Et bien sur ,cela passe par une gouvernance de gens’intelligents",seuls aptes à prendre les bonnes décisions, dont la principale est de mettre à bas le capitalisme, origine de tous les maux.
                  L’ONU évidemment est aux manettes(quand on voit leurs résultats, il y a de quoi frémir)
                  C’est d’ailleurs une constante chez tous les vrp en poele à frire,que de, immédiatement après le goulbigoulba habituel sur l’écologisme, se placer sur le plan politique(cf les déclaration de l’égérie des démocrates aux USA)
                  Les seuls qui vont tirer les marrons du feu, ce sont ... les chinois, qui se foutent allègrement des ours polaires.
                  Trump, inconsciemment était dans le vrai, quand on remonte aux origines du mouvement, avec Mr Strong,réfugié en Chine, qui a posé les bases de cette escroquerie mondiale.
                  Et, sous des dehors bonhommes(j’ai été très impressionné par la revue de troupes, du nouveau grand timonier), la Chine a de vieux comptes à régler avec l’occident, et le Japon, ils ont bonne mémoire.
                  Bon, ma commande sur alibaba est arrivée, je vais monter ce gadget


                • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 11:28

                  @joletaxi. Bah oui, des gens « intelligents », voir la triomphale « route solaire » de la pimprenelle du Poitou.
                  Non mais allo quoi ?


                • troletbuse troletbuse 25 janvier 2019 14:59

                  Les vautours de la finance aidés par les politicards utilisent cet argumentaire pour s’en foutre plein les fouilles. Rappelez vous la canicule de 2003, ils en ont profité pour fabriquer et vendre des climatiseurs partout, donc accroître la pollution et la production d’énergie polluante.

                  Leur rapacité est telle qu’ils vendraient des climatiseurs aux Esquimaux et des appareils de chauffage aux Pygmées. La pollution, ils s’en branlent.


                  • cevennevive cevennevive 25 janvier 2019 15:22

                    Bonjour à tous,

                    Je viens de recevoir un coup de téléphone inquiétant ! il paraît que dès la fin de l’année, les consommations d’électricité seront soumises à la taxe carbone et que cela renchérira nos factures de plus de 20% !!! Et ce n’était pas une quelconque maison de vente d’énergie ou autre qui me faisait de la publicité.

                    « Ils » vont m’envoyer un courrier m’expliquant les aides que je pourrais avoir compte tenu de mes faibles revenus (ou comment économiser de l’argent pour m’acheter la corde pour me pendre...)

                    Je verrai bien.

                    Y a-t-il quelqu’un qui ait reçu ce genre de nouvelle ?


                    • alinea alinea 25 janvier 2019 20:12

                      @cevennevive
                      Pas encore cevennevive ! c’était qui ? Enedis ? EDF ?


                    • joletaxi 25 janvier 2019 22:33

                      @cevennevive

                      mais c’est normal, pensez aux enfants bon dieu
                      vous ne savez pas ?
                      on a pris un retard inadmissible sur les teutons, qui eux ont plein de zozoliennes, et autres panneaux solaires
                      donc, le kwh va doubler de prix, en peu de temps
                      mais en éteignant les veilleuses de tous vos appareils inutiles, et en mettant le thermostat sur 18°, des conseillers intelligents vous expliqueront que vous êtes une bonne écocitoyenne
                      Et les gens achètent le bobard, cf plus bas


                    • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:41

                      @joletaxi. Enfants du bon dieu, canards sauvages, l’important c’est le coup de fusil.


                    • nono le simplet nono le simplet 26 janvier 2019 04:45

                      @cevennevive
                      bonjour,
                      j’ai bien peur que ce soit du démarchage commercial pour te faire quitter EDF au profit d’un concurrent, avec les méthodes classiques pour inquiéter le badaud ...


                    • cevennevive cevennevive 26 janvier 2019 08:25

                      @alinea, Nono, Jo, bonjour,

                      N’ayez crainte, j’ai déjà refusé de recevoir « l’envoyé spécial » qui se déclarait envoyé par EDF. La voix féminine m’a dit qu’elle allait m’adresser un courrier.
                      Ce qui est un peu curieux, c’est qu’elle m’a demandé mon âge...
                      « Réboussière » comme je suis, je ne crois pas qu’ils réussissent à m’embobiner.
                      Pour avoir accès à mon compteur, il faut entrer dans ma cuisine, et pour accéder à ma maison, il faut savoir où elle se trouve dans un petit village éparpillé.
                      Bonne journée mes amis.

                      M. Berniolles, pardonnez-nous ces apartés, quoique le motif soit tout de même un peu en rapport avec votre article. Toutes sortes de malhonnêtes se précipitent devant le pactole que représente ce principe : « sauver la planète » que je trouve d’une stupidité crasse.
                      Bien à vous.


                    • baldis30 26 janvier 2019 18:22

                      @cevennevive

                      bonsoir, 
                       Attention ! vous utilisez un terme qui n’est compréhensible qu’à une petite communauté de Volques Arécomiques  : « réboussière » !


                    • baldis30 27 janvier 2019 09:00

                      @nono le simplet
                      bonjour
                       « démarchage commercial »
                       absolument.... mais comme ils ne produisent rien ils achètent l’électricité à EDF pour la revendre ... Un montage d’arnaque de l’entreprise publique que même les pires truands n’osent imaginer ... mais c’est légal .. penser aussi à l’éolien, La « guardia di finanza » italienne a saisi on ne sait combien d’installations bien subventionné, notamment par l’Europe et appartenant à .... .....cherchez les noms, et pour les personnes qu’ils représentent vous les trouverez très facilement du côté de Regina Coeli, lieu bien connu de vacances gratuites prolongées, chauffées, logées, nourries..... 
                      Ceci n’est pas possible en France, ceci n’est pas possible en France, ceci n’est pas possible en France, ...... puisque je vous le dis, vous devez me croire ....car on n’a plus de places en prison....


                    • JMBerniolles 27 janvier 2019 09:31

                      @cevennevive

                      Bonjour,
                      Pas de problèmes. Au contraire. Ce sont les manipulations sur la question du Climat qui ont « justifié » toutes ces taxes qui frappent tout le monde mais surtout les gens en situation de précarité. Et pour moi il y en a beaucoup trop dans notre pays, c’est pourquoi je comprends parfaitement l’explosion des GJ.

                      Les quotas CO2 d’abord qui sont devenus des produits boursiers montrant combien cette affaire est liée au système financier dominant. Les éco taxes sur tous les produits industriels, la taxe carbone qui revient toujours dans les projets …

                      Dans le domaine de l’énergie le mensonge est permanent. 


                    • troletbuse troletbuse 25 janvier 2019 17:30

                      Pour rire un peu, il ne faut pas oublier la création d’une autre imbécilité dont on entend parler tous les jours : la température ressentie.

                      Il faut -10° au thermomètre mais vous pouvez ressentir -12° ou bien -8°, ce qui voudrait dire que tous ces connards ou connardes peuvent très bien se passer de thermomètre puisque après avoir lu la température sur un instrument de mesure, ils vous en donnent une autre qu’ils considèrent juste. Ils ont un sacré tarbouif qui leur permet de RE sentir la température smiley


                      • JMBerniolles 25 janvier 2019 17:45

                        @troletbuse

                        Il y a la température ambiante et le ressenti biologique qui dépend aussi des pertes de chaleur de votre corps qui peuvent être accentuées ou non.

                        Par exemple, si vous êtes assis devant une vitre froide vous ressentez spécifiquement la perte de chaleur par rayonnement de votre corps… ou bien avec un fort vent froid, comme dans un jour de Mistral en Hiver à Avignon… L’humidité de l’air joue aussi … 

                        Mais vous avez raison quantifier cet effet est difficile. Il doit dépendre aussi des métabolismes de chaque individu… 


                      • Francis JL 25 janvier 2019 18:29

                        @troletbuse

                        @JMBerniolles
                         
                         la température de l’air, aka la température ambiante est mesurée par un thermomètre.
                         
                        La température ressentie est fonction du rayonnement direct et réfléchi.


                      • sicome 25 janvier 2019 18:39

                        Savez vous comment on mesure cette fameuse temperature moyenne mondiale . D abord la surface de la terre est d environ 550 millions km2 dont environ 200millions de terres emergees et 350d oceans ,mers , etc .La temperature sur les terres est mesuree a 0,75 m du sol sous abris , il y avait il y a qq annees 10000 points de mesure, soit en moyenne 1 tous les 20000km2 !!! essentiellement dans les pays industrialises alors dans les deserts, les montagnes( aux sommets a mi pente dans les vallees !!!)et 6000points de mesures sur les oceans 1 tous les 60000 km2 autant que je me souvienne sur des bouees !!! alors si les courants bougent .. rires. Bien sur on fait des moyennes quotidiennes a l aide d ordinateurs de drones etc mais il y a 10 a 20 ans  ?


                        • baldis30 26 janvier 2019 18:33

                          @sicome

                          bien des points de mesure à terre sont situés dans des aéroports. Certes ils ne sont pas tous pollués, mais un petit séjour -lorsqu’il était encore possible sur les terrasses des bâtiments vous ôtez toute illusion sur la neutralité olfactive de ce que vous respiriez ...
                          Est-ce que les instruments de mesure sont nettoyés tous les jours ... c’est une question fondamentale en la matière !


                        • Decouz 25 janvier 2019 18:43

                          Si il y a du vent par exemple, on ressent plus froid, à température égale, c’est le principe de l’éventail,

                          "Pour quantifier cet effet, les météorologues calculent la température ressentie ou indice de refroidissement éolien à l’aide d’une relation mathématique empirique, qui tient compte de la température de l’air et de la vitesse du vent. Cette information est particulièrement utile dans les régions au climat rigoureux (Canada, nord des États-Unis

                          " Méteo France


                          • Decouz 25 janvier 2019 18:46

                            "Par temps calme, notre corps nous isole quelque peu de la température extérieure en réchauffant une mince couche d’air proche de la peau, appelée couche limite. Lorsque le vent souffle, il emporte cette couche d’air protectrice avec lui, exposant la peau à l’air froid. Le corps doit ensuite produire de l’énergie pour réchauffer une nouvelle couche protectrice. Si le vent emporte ces couches les unes après les autres, la température de la peau baisse et l’on ressent davantage le froid.

                            Le vent entraîne aussi l’évaporation de l’humidité de la peau, un processus qui aggrave d’autant la perte de chaleur corporelle. Des études ont montré que la perte de chaleur est beaucoup plus rapide quand la peau est mouillée que lorsqu’elle est sèche "

                            (Pour le Canada) :

                            https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/meteo-sante/indice-refroidissement-eolien-temps-froid/indice.html


                            • Désintox Désintox 25 janvier 2019 20:43

                              Nous sommes en hiver et les auteurs de fake news se répandent sur Agoravox en propos climato-négationistes.

                              Pendant ce temps, c’est l’été dans l’hémisphère sud. En Australie, les températures montent presque jusqu"à 50°C.


                              • JMBerniolles 25 janvier 2019 21:34

                                @Désintox

                                Heureusement qu’il y a des gens comme vous pour rétablir les vérités remisent en cause par d’affreux negationistes. Je préfèrerais climato sceptique, est-ce possible ?

                                Je n’ai pas l’impression qu’il y ait les problèmes de chaleur rencontrés les années précédentes à l’open d’Australie. C’est Nadal qui est assomant pas les températures.


                              • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:13

                                @Désintox. Tu as déjà oublié la fraude sur les relevés de températures hivernales en Australie ? Si la station transmet une température négative, la mesure est annulée, pour des raisons politiques évidentes.


                              • Abolab 25 janvier 2019 22:18

                                @Désintox
                                 Ce qui est intéressant, c’est qu’ils parlent toujours de température maximale diurne, mais jamais de température minimale nocturne.

                                Vous ne pouvez réellement observer les variations de température qu’en vous intéressant à l’évolution des températures maximales ET minimales.

                                Car météorologiquement, ce qui va le plus influencer le climat va être le différentiel de température entre le jour et la nuit : plus il est grand, plus cela va intensifier les mouvements d’air.


                              • Désintox Désintox 25 janvier 2019 22:19

                                @JMBerniolles
                                L’Australie est dans l’hémisphère sud. C’est l’été.


                              • Désintox Désintox 25 janvier 2019 22:25

                                @JMBerniolles
                                Gardez votre ironie à deux balles. Encore une fois, si vous pensez détenir des données valables, soumettez un article à une revue scientifique avec un comité de lecture.

                                En ce qui concerne le vocabulaire, je ne pas trouve pas moins cher pour vous que « climato-négationniste ».


                              • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:28

                                @Surintox. Wow ! On apprend sur Gogoravox que l’Australie est dans l’hémisphère Sud, grâce à l’instructionné de la tête. 
                                Wunderbar...


                              • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:39

                                @Surintox. L’équipe dirigée par Henrik Svensmark a eu un parcours du combattant de seize mois pour réussir à faire publier ses résultats. Le tir de barrage habituel...
                                Résultats entièrement confirmés et enrichis au CERN depuis, programme CLOUD.
                                Evidemment que la presse aux ordres se garde bien de t’en informer.
                                Aux ordres...


                              • joletaxi 25 janvier 2019 22:44

                                @Désintox

                                c’est inquiétant hein, surtout que l’on a jamais vu ça

                                https://s3.amazonaws.com/jo.nova/graph/temp/aust/vic/melbourne-42-degrees
                                graph.gif

                                ce dérèglement climatique, ce chaos, cette crise a des effets partout

                                http://www.drroyspencer.com/2019/01/dangerous-record-breaking-cold-to-invade-midwest-chicago/

                                chaud froid, sécheresse,inondations, tempêtes, tornades, ouragans, si vous mangez végan, et vous déplacez à vélo, plus jamais vous ne serez soumis à ces catastrophes, promis, juré, si je mens.... ;


                              • JMBerniolles 25 janvier 2019 22:59

                                @Désintox

                                Mais deux balles comme vous dites c’est la valeur de vos commentaires.

                                Mais oui je débats avec des scientifiques sur le Climat, des gens de Sauvons le Climat, par exemple et d’autres y compris des climatologues. J’ai eu quelques échanges sur le sujet, par exemple, avec Sylvestre Huet du Journal (est-ce encore un journal ou une officine de propagande et de police de la pensée) Libération.

                                Il n’avait pas d’autres arguments que des attaques personnelles de bas niveau contre Vincent Courtillot

                                Ici il y a JC _Lavau et d’autres...


                              • HELIOS HELIOS 26 janvier 2019 13:15

                                @Désintox

                                ici, dans l’hemisphère sud, l’été n’a jamais été aussi frais... mais c’est sur, ce n’est pas l’Australie, juste l’ouest du continent latino sur 4000 km de mer : le Chili.

                                Je vous adresse bien le bonjour d’ici, je vais aller au marché, en voiture, ce jeudi le diesel vient de baisser a 590 pesos le litre (impots compris) parce que les marchés regorgent de ce carburant

                                il est 9:13 ce samedi a Valparaiso et il fait 15°, beau temps.
                                Je vous envoie un petit rayon pour vous réchauffer.
                                Janvier et fevrier sont equivalents a juillet août.

                                 590 pesos = 0,766 Euro.


                              • baldis30 26 janvier 2019 18:35

                                @Désintox

                                « L’Australie est dans l’hémisphère sud. »
                                 je l’aurais pas cru ... mais si vous le dites ...


                              • baldis30 27 janvier 2019 09:04

                                @JMBerniolles

                                bonjour,
                                 « Mais deux balles comme vous dites  »
                                 Vu les autres commentaires venant du même désintox il préfèrerait suivre la méthode Ferry ( douze balles ...) à notre égard ....


                              • JMBerniolles 27 janvier 2019 09:34

                                @baldis30

                                Merci pour vos commentaires dynamiques….  


                              • CN46400 CN46400 25 janvier 2019 20:55

                                Enthropique, effet de serre, CO2... curieux quand même cette sensation d’être promené par des scientifiques, alors que toute votre éducation tendait à les poser sur un piedestal....


                                • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:14

                                  @CN46400. Entropique n’est pas anthropique. Et tous les deux servent.


                                • baldis30 26 janvier 2019 18:45

                                  @CN46400

                                   On ne vous empêche pas de vous instruire ...il y a des cours par correspondance dans les lieux où n’existent pas les cours du CNAM pour ceux qui, n’ont pu ( faute d’argent) et quelquefois voulu faire des études et les sacrifices de temps qu’il faut ... désolé ... c’est ce qui fait aujourd’hui la force de la Russie, et qui bientôt fera, à plus petite échelle la force de la nation qui a fait le plus d’effort en matière éducative et classée première par l’Unesco en cette matière .... ( cherchez le nom...c’est très curieux ....) .
                                  « L’éducation coûte cher ? essayez l’ignorance ! » ( Lincoln)
                                  « Le premier devoir d’un pays c’est l’éducation, le deuxième devoir d’un pays c’est l’éducation  » ( Lénine)
                                   J’en déduis que Lincoln était léniniste et que Lénine était le vulgaire plagiaire d’un président capitaliste.... au trou tous les deux !
                                  ....


                                • pipiou 25 janvier 2019 20:56

                                  C’est un discours purement politique.

                                  Si vous aviez une approche un peu scientifique vous reconnaitriez que :

                                  l’impact anthropique sur certains équilibres planétaires est incontestable,

                                  l’impact anthropique sur le climat est très probable.

                                  Il est encore plus difficile de prouver que l’homme n’a aucun impact sur le climat que l’inverse.


                                  • JMBerniolles 25 janvier 2019 21:25

                                    @pipiou Oui et votre discours c’est quoi ?


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:11

                                    @pipiou. On attend encore les preuves de ton éventuel niveau scientifique.


                                  • Désintox Désintox 25 janvier 2019 22:27

                                    @JC_Lavau
                                    C’est à vous de prouver votre niveau, puisque vous contestez le consensus entre scientifiques.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 25 janvier 2019 22:35

                                    @Surintox. Pff ! J’ai déjà fait tomber des escrocs, mais ils étaient plus petits que l’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks.

                                    En un sens, on pourrait prétendre que je n’ai plus fait de thermodynamique ni de mécaflu au delà des années soixantes. En un sens.

                                    Toutefois, la corrosion des métaux et les méthodes électrochimiques d’analyse chimique font invariablement appel à la thermodynamique chimique, équation de Nernst, par exemple. Années septantes.
                                    Années septantes, nucléation et germination, que ce soit dans les métaux, les vitrocérames, les liants hydrauliques ou les réactions géopolymériques, là encore, casse-cou sans réviser sa thermo. Méthodes spectrographiques d’analyse chimique, et re-radiocristallographie. Géochimie et pédogenèse tropicale.

                                    Années octantes, élaboration d’un processus industriel, finalement breveté, casse-cou sans révision approfondie de la thermodynamique de l’air humide, la physique des capteurs, la physico-chimie des dispersoïdes, le contrôle-commande d’un processus.

                                    Années nonantes, spectrographie infra-rouge et micro-ondes des gaz, rayonnement du corps noir (or le raisonnement de Max Planck était entropique, et fort subtil), enseignement de l’optique et des lois de base de la radio-électricité, syntaxe géométrique de la physique macroscopique, physique atomique, physique nucléaire, optique cohérente et lasers, ... Physique des états condensés, rayonnement synchrotron, Relativité Générale...

                                    Années deux milles : fait tomber un escroc international, notamment par une révision accélérée de la radiocristallographie. 
                                    http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0

                                    Révision impromptue de la thermodynamique de l’air humide et du rayonnement du corps noir, suite aux raisonnements farfelus d’un randonneur-bivouaqueur, raisonnements dictés par les commerciaux. Son problème était la rosée par une nuit claire et humide.
                                    http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1026.0.html
                                    Je commence donc à découvrir les fraudes de Gilles Delaygue. Bientôt je découvre bien d’autres pots aux roses chez ces fraudeurs, payés pour frauder, payés avec nos impôts pour nous abuser.

                                    L’histoire est loin d’être terminée. Quand tu cesses d’apprendre, c’est que tu es mort.

                                    Oui je sais, il y a encore des dugudus qui vont confondre entropique avec anthropique...


                                  • joletaxi 25 janvier 2019 22:46

                                    @Désintox
                                    le consensus ?
                                    curieux, les scientifiques qui partent à la retraite deviennent « négationnistes »,on se demande bien pourquoi ?


                                  • JMBerniolles 25 janvier 2019 23:05

                                    @Tresintox

                                    Si vous n’êtes pas capable de comprendre que JC_Lavau est un vrai scientifique vous allez avoir du mal à démasquer les intox scientifiques qui sont malheureusement assez nombreuses....


                                  • pipiou 26 janvier 2019 00:22

                                    @JMBerniolles
                                    Que le réchauffement est indéniable, que l’impact de l’homme et ses milliards de copains sur la planète est incontestable et que la cause anthropique de ce réchauffement rapide est pour l’instant l’hypothèse la plus probable.

                                    Et ne pas la prendre au sérieux est sacrément risqué ; donc ce que vous faites serait débile de la part d’un scientifique qui n’est pas le professeur Nimbus.

                                    Que donc votre article n’a pas de base sérieuse, c’est juste un nouveau pamphlet de quelqu’un qui se la joue « à contre-courant ».


                                  • pipiou 26 janvier 2019 00:23

                                    @JMBerniolles
                                    Les scientifiques qui tournent mal ça existe, comme certains qui croient aux E.T. et je ne sais quels autres « entités ».


                                  • pipiou 26 janvier 2019 00:24

                                    @joletaxi
                                    Quand on part à la retraite on n’a plus toute sa tête ...


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 01:37

                                    @pipiou. Un jour quand tu seras grand, quand tu seras un grand chêne, cela te fera rire quand tu penseras au temps où te conduisais en gland.

                                    Ceux qui parviennent à sortir d’une secte sont atterrés des çonneries qu’ils avaient cru.


                                  • JMBerniolles 26 janvier 2019 10:24

                                    @pipiou

                                    Je n’ai pas l’habitude de ne pas respecter les gens.
                                    Donc ne prenez pas mal ce que je vous dis.

                                    Manifestement vous ne comprenez pas les points les plus élémentaires que je mets en avant et qui sont tirés de données officielles… Ce n’est pas moi, par exemple, qui ait inventé El Niño ni son impact climatique et en matière de réchauffement + 0.2 °c..

                                    Si vous aviez suivi les échanges sur cet article et notamment le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère vous auriez vu qu’un des pilier du Giec, Le Treut, cite un temps, 100 ans et plus totalement hors des données du Giec même sur le bilan CO2. Comme l’a fait remarqué JC_Lavau.

                                    Si l’on considère les quantités estimées de CO2 captées chaque années par les précipitations, la dissolution dans les océans, la captation par la végétation (Bien supérieures au relâchement annuel de CO2 anthropique) par rapport à la quantité globale de CO2 contenue dans l’atmosphère (environ 760 Gigatonnes) le temps de résidence du CO2 dans l’atmosphère est de quelques années.

                                    La différence est énorme. Elle marque la volonté de diaboliser le CO2 émis par les activités humaines qui est ainsi sensé rester plus de 100 ans dans l’atmosphère. C’est grossièrement et criminellement, du point de vue scientifique, faux.


                                  • baldis30 26 janvier 2019 18:48

                                    @JMBerniolles
                                    « votre discours c’est quoi  »
                                     rappelez vous ce que disait Einstein
                                    « Rien ne me donne plus l’idée de l’infini que l’espace et la bêtise humaine, mais pour l’espace je n’en suis pas très sûr  »


                                  • pipiou 26 janvier 2019 20:00

                                    @JMBerniolles
                                    Manifestement vous ne comprenez rien à ce que je vous dis et vous noyez vos arguments d’une soupe qui ne leur donne pas plus de consistance.
                                    Que ce soit el nino où el macho, ou ce que vous voulez, et alors ? ça fait partie du climat qui, au final se réchauffe, oui ou non ?


                                  • JMBerniolles 26 janvier 2019 20:55

                                    @pipiou

                                    Il y a deux notions A) le changement climatique. C’est sur quoi s’était entendue l’Académie des Sciences fin 2010. B). Le réchauffement planétaire à la surface du Globe

                                    Ce que vous appelez réchauffement du climat est le point B sans doute. Comme je le dis dans l’article depuis 1998 il y a une « pause » dans le réchauffement, bien que la concentration moyenne en CO2 de l’atmosphère se soit accrue de 40 ppm environ. Disons que l’évolution de la température moyenne à la surface du Globe n’est plus liée à l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère. Je vous rappelle que le Giec associe le réchauffement au relâchement de CO2 par les activités humaines. C’est un problème qui a donc été dénoncé par des climatologues du monde entier (USA, Russie, Italie, Suède, Maroc....) dans un adresse à Ban Ki Moon à l’occasion de Doha en 2014. Il y a eu un réchauffement des années 60 jusqu’à 2000 qui n’est pas expliqué de manière satisfaisante. Y compris par l’approche simple de Vincent Courtillot. Puis les températures moyennes terrestres se sont stabilisées. Avec des pics qui correspondent à El Nino. Celui-ci n’est absolument d’origine anthropique. Donc sur une période de 20 ans il est montré que l’évolution de la température moyenne à la surface du Globe n’est pas reliée aux activités humaines. Cette durée est reconnue comme significative. C’est pourquoi je dis que l’ hypothèse anthropique est morte.

                                    S’il y a des signes de changement climatique, dans certaines régions du Globe, il n’y a pas de bouleversements majeurs dans le Climat.

                                    Nous sommes dans un pays où le mensonge au niveau médiatique, mais aussi malheureusement chez beaucoup d’ « experts » mis en avant par le système est généralisé... Donc il faut réfléchir par soi-même et s’informer dans des canaux alternatifs. J’imagine que si vous êtes sur ce site c’est dans cette optique.

                                    Vous avez tout de même remarqué combien la soi-disant Urgence climatique est utilisée politiquement contre le mouvement des GJ. Qui savent évidemment que ce n’est pas en leur piquant 50 euros supplémentaires que l’on va sauver la Planète. Pour eux l’équation est simple la pression fiscale, la spéculation immobilière... sont tels qu’ils ne peuvent plus vivre. Et il est facile de constater que la santé, l’habitat, l’éducation, les transports,... se dégradent rapidement.


                                  • baldis30 27 janvier 2019 09:08

                                    @Désintox
                                     En matière scientifique il n’y a pas de consensus,
                                    IL N’Y A QUE DES PREUVES IRREFUTABLES


                                  • Francis JL 27 janvier 2019 09:10

                                    @baldis30
                                     
                                     c’est quoi une preuve irréfutable, sinon un consensus ?


                                  • JMBerniolles 27 janvier 2019 09:43

                                    @baldis30

                                    Vous êtes sûr qu’il a dit cela. Je le connaissais plus indulgent avec les gens… Pas avec les gouvernants… 

                                    Sur cette question je parodierai volontiers Woody Allen : 5 milliards d’années lumières c’est très loin, mais l’infini c’est vraiment très loin surtout sur la fin …. 


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 27 janvier 2019 11:15

                                    @JL. Dans un grand nombre d’institutions, wikipedia par exemple, les qu’on s’en suce ne sont que des braquages à main armée.
                                    Morris et Goscinny avaient dessiné cela dans La bande à Jos Jamon. Dans l’unique rue, deux hommes discutent :
                                    — En tout cas, jamais Jos Jamon n’aura ma voix.
                                    Arrive Pete l’indécis (il a changé plusieurs fois de camp durant la guerre de sécession) qui le braque de son revolver :
                                    — Même si je vous le demandais gentiment ?

                                    Au 18e siècle, les chimistes débutants étaient d’accord sur le phlogistique, de pesanteur négative. Tandis que Lavoisier, lui, fréquentait des astronomes, qui eux ne voient jamais de pesanteur négative. Bon, la guillotine a été requise pour faire taire définitivement l’empêcheur de phlogistiquer en rond.


                                  • baldis30 27 janvier 2019 17:22

                                    @JMBerniolles

                                    bonsoir,
                                    En ce qui concerne Einstein, bien de ses proches ont confirmé l’origine de cette pensée ! on ne peut pas oublier que le phénomène de dénigrement de la science n’est pas d’aujourd’hui, simplement en examinant les réactions de la presse de l’époque de la RR et pire de la RG ( un allemand, juif). A un degré moindre ( parce qu’elle était d’origine nordique la MQ subit moins d’attaques quasi-religieuses ).
                                    Ne remontons pas à Galilée c’est connu ... faire passer la connaissance comme une chose satanique remonte à des livres dits sacrés (sacrés ... sacrés ... sacrés c....).


                                  • molloy molloy 25 janvier 2019 23:45

                                    L’auteur est partisan du nuke et de l’extraction des huiles et pétrole de schiste. C’est son choix. 

                                    Dans une démarche bushiste (Trumpienne fonctionne aussi), il évoque et dénonce le complot des blouses blanches ( Pas celui de Staline, non, l’autre...). 

                                    Ca relève de l’imposture.


                                    • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 08:40

                                      @molloy. D’autant que tous les goyim adorent des faux dieux...
                                      Ils ne sont pas adeptes de la Vraie Foi.


                                    • JMBerniolles 26 janvier 2019 10:35

                                      @molloy

                                      C’est un peu confus cet amalgame…  

                                      Je dois préciser qu’en ce qui concerne les hydrocarbures stockés dans la roche mère, je suis partisan de la prospection en France et dans ses territoires d’outre mer… l’exploitation est un autre stade qui dépend de la démarche précédente.

                                      Faire croire aux gens que l’on va pouvoir se passer rapidement des hydrocarbures est une manipulation vraiment grossière qui ne résiste pas à la moindre réflexion sur le sujet.

                                      Votre commentaire vise ensuite à faire croire que tous les scientifiques du climat sont rangés derrière la doctrine qui est imposée politiquement. C’est aussi une manipulation grossière… 


                                    • baldis30 26 janvier 2019 18:51

                                      @molloy

                                      à l’heure à laquelle vous avez écrit votre message vous avez utilisé 75 % d’électrons sales, et aux cheveux crasseux provenant du nucléaire. 


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 26 janvier 2019 01:08

                                      Un bouquin à lire de toute urgence :

                                      François Gervais : L’urgence climatique est un leurre

                                      https://www.amazon.fr/Lurgence-climatique-leurre-Fran%C3%A7ois-Gervais/dp/2810008515


                                      • Alcyon 26 janvier 2019 11:07

                                        Commençons à relever sophisme et erreurs.

                                        « ...Il y a là une source de discussions et de controverses, en tout cas d’incertitudes. »


                                        Sophisme de toutité.


                                        "Les manipulations commencent aussi là malheureusement. Quand on parle du réchauffement de + 0.6 °c depuis les années 70, on oublie systématiquement de dire qu’il se compose de + 0.8 °c pour l’hémisphère nord et de + 0.2 °c pour l’hémisphère sud.

                                        C’est totalement contradictoire avec l’un des principes qui fondent les prévisions du Giec, c’est-à-dire que l’effet de serre du CO2 « 


                                        Double mensonge pur et dur.

                                        Ce n’est pas +0.8 et +0.2 (prochaine fois que tu mentiras, arrange toi pour que ça fasse +0.6 en moyenne et non +0.5).

                                        Ce n’est pas contradictoire avec l’un des principes du GIEC (prochaine fois, arrange toi pour comprendre que le GIEC ne fait que compiler des articles scientifiques, et donc que les principes viennent de scientifiques).


                                        Ca commence mal donc, on a déjà des fausses informations.


                                         »Des années 70 à la fin des années 90 le réchauffement, + 0.6 °C environ donc, a été indéniable. A partir du pic de 1998, il a été reconnu, y compris par Phil Jones notamment, que cette température moyenne s’établissait sur un plateau (les tenants du réchauffement anthropique appellent naturellement cela une pause)."


                                        Ahh les climato-débiles et leur pause. Apprenez à faire une régression statistique bande de mono-neuronaux. Mais le pire c’est de faire cette phrase et puis .... rien. Désormais une année normale est similaire à 1998, mais les climato-débiles continuent à spammer leurs conneries.



                                        • JMBerniolles 26 janvier 2019 13:51

                                          @Alcyon

                                          Il faut se garder d’aller trop vite dans les commentaires :

                                          Il faut comparer les augmentations de températures des hémisphères sur la même période. Avec la nécessité d’avoir les données des mesures satellitaires sur l’hémisphère sud… Sur les Données NASA cela donne de 1980 à 2010 ce que j’ai cité.. soit effectivement + 0,5 °c global

                                          Les 0,6 °c constitue une donnée admise depuis les années 60 …  

                                          Ce n’est donc pas la même période.

                                          Les problèmes qui se posent ne sont pas de l’ordre de lissage statistiques.
                                          Si l’on veut juger l’effet anthropique, il faut déjà enlever l’influence d’ El Niño , soit + 0.2°c en 1998, 2005, 2010 …. Vous savez évidemment que la fréquence El Niño a augmenté dans les années 2000 …

                                          Si vous gobez les affirmations du Giec, ne traitez pas les gens qui réfléchissent un peu au-delà de débiles… 


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 2019 18:30

                                          @Alcyon, ou le « climato-débile », selon ses propres termes.
                                          Jusqu’à plus ample informé, l’agriculture en Europe était bien plus florissante durant l’optimum romain, que durant les siècles qui suivirent, quand les Ostrogoths et les Wisigoths furent chassés de leurs Suède natale par le refroidissement climatique général. Ils descendirent jusqu’à l’actuelle Roumanie, d’où ils furent chassés par les Hunis des steppes.
                                           
                                          Jusqu’à plus ample informé, les règnes de Louis XIII et de Louis XIV furent atroces pour les petites gens, la paysannerie notamment. Voyant arriver dans Paris des migrants plus que pauvres qui n’avaient plus de terres ni d’outils, monsieur Vincent concluait « C’est pour moi ».
                                          Jusqu’à plus ample informé, un siècle plus tôt, la vie paysanne décrite par Rabelais et les poètes du 16e siècle, était incomparablement plus heureuse, en un temps plus chaud.
                                           
                                          Jusqu’à plus ample informé, la végétation terrestre et le phytoplancton, les goémons et laminaires aussi, ça carbure au dioxyde de carbone et au soleil. Comme je l’avais déjà recueilli, une abondance normale du dioxyde (soit un minimum de 800 ppm) permet un bien meilleur développement racinaire qu’à présent, et de là une une bien meilleure résistance aux épisodes de sécheresse : 

                                          La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

                                           
                                          Revoir les cours de physiologie végétale, bon sang. Revoir l’adaptation stomatique à la pénurie en dioxyde de carbone.
                                           
                                          Jusqu’à plus ample informé, quand John Maynard Keynes écrivit la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, il allait contre la doctrine unanime du temps, soit la grande dépression. Selon la doctrine unanime, il était urgent de ne surtout rien faire, d’attendre que spontanément les investissements redémarrent dans le vide. Les pensées de meute peuvent sacrément déconner, et ruiner presque tous les travailleurs.
                                           
                                          Selon la pensée de meute en vigueur à la C.I.A. il leur suffirait de faire assassiner Fidel Castro par la grande pègre dirigée par Sam Giancana, puis d’envahir militairement, pour que les Cubains leur tombent dans les bras. Les pensées de meute peuvent salement déconner.
                                           
                                          Les milliardaires qui dirigent tous les media aux ordres ont un intérêt à faire croire toutes sortes de carabistouilles aux petits bourgeois semi-instruits tels que le débile plus haut : ils leur confient ainsi la mission de ruiner le pays, et d’y pratiquer un maximum de guerres civiles. Application à la Pimprenelle du Poitou, et sa triomphale « route solaire ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JMBerniolles


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité