• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Clip raciste anti-Blanc du rappeur Nick Conrad : Le racialisme est (...)

Clip raciste anti-Blanc du rappeur Nick Conrad : Le racialisme est antisocial et réactionnaire !

Hier, la diffusion sur You Tube d’un clip du rappeur Nick Conrad, "PLB" pour "Pendez les Blancs", a créé une réaction en chaine au regard des paroles de la chanson et des images l’accompagnant. Il chante : "Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang." Tel que le rapporte RTL, on voit dans le clip un personnage blanc torturé par le rappeur et une autre personne. Ils lui font mordre le trottoir pour ensuite écraser sa tête avec un grand coup de pied derrière le crâne. Une scène qui fait référence au film "American History X", avec l'acteur Edward Norton, sur les néonazis aux Etats-Unis qui font subir la même chose à un Noir. Une citation de Malcom X apparaît : "Le prix pour faire que les autres respectent vos droits humains est la mort." On se remémorera d’ailleurs que Malcom X, référence importante parmi les jeunes de quartier, présenté comme un antiraciste, était pour un Etat noir musulman séparé aux Etats-Unis. » Le rappeur se justifie en expliquant qu’il a simplement voulu inverser le racisme anti-Noir, afin de faire prendre conscience de ce que vivent ces personnes dans notre société. Evidemment en France on pend les noirs parce qu’ils sont noirs, et on assassine les bébés dans les crèches réservées aux noirs… Ce qui est révélateur du problème de ce type de rappeur et de ceux qui tiennent ce discours, qui vient plaquer le racisme américain des communautés, hérité d’un racisme d’Etat et de l’esclave, en se victimisant au regard d’une France qui n’a jamais connu sur son territoire ce genre de choses. Le droit du sol date de la première Constitution de la France juste après la Révolution de 1789, et la République a aboli l’esclave à la suite de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Rétablie par Napoléon, elle est définitivement abolie avec la Seconde République, en 1848. L’esclave n’ayant existé que dans certaines possessions françaises d’outre-mer. Ni racisme d’Etat ni esclavage n’ont eu droit de citer sous le drapeau de la République, jusqu’à ce que ce dernier soit reconnu comme crime contre l’humanité par elle.

La vidéo de la chanson, initialement publiée le 17 septembre, a depuis été supprimée sur YouTube "car elle ne respectait pas le règlement de la plateforme concernant les contenus incitant à la haine". Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête. Toute la classe politique a réagi pour condamner, à différents degrés, cela. La Licra a condamné ce clip avec force et saisi la justice.

 

Un débat sur BFM TV qui relativise les réactions d’indignation à ce clip

Sur BFM TV, on s’est emparé du sujet pour expliquer des choses tout de même curieuses, le fond de son traitement se faisant sur le thème « « Pourquoi la classe politique s’est-elle engouffrée dans cette affaire… » Un court montage vidéo introduit le débat, où, pour justifier l’angle de traitement choisi on laisse entendre ne pas comprendre tout ce remue-ménage puisque le clip en question n’aurait été vu que par « quelques dizaines de personnes… » Faux, le journaliste désinforme en minorisant les choses pour justifier l’accroche, ce sont 4000 vues qui ont été comptabilisées avant que You Tube ne retire le clip. Autrement dit, s’il n’avait pas été dénoncé, pour qu’il soit retiré, on en serait sans doute à des dizaines de milliers de vues à présent. Pour appuyer dans le sens d’une hystérie collective au regard des réaction à ce clip, on avance que cette dénonciation aurait été au départ le fait de l’extrême droite. Un traitement qui cherche par amalgame avec l'extrêle droite à déconsidérer ces réactions légitimes de la classe politique, mais aussi relativiste qui pose beaucoup de questions sur la façon dont les médias traite ce type de sujet, alors qu’ils n’hésitent pas à en faire des tonnes sur le thème des discriminations.

Sur le plateau, Anastasia Colosimo, enseignante en théologie politique de la nouvelle génération de Sciences po, dit « c’est de très mauvais gout », pour considérer qu’il y a hystérie à travers cette façon générale de réagir de la part de la classe politique, s’étonnant avec facétie, que « le pays s’arrête de bouger pour cela », ce qui relèverait d’une tendance à « la règle de l’indignation permanente ». Cela finalement ne servirait qu’à faire de la publicité au rappeur, « c’est un jeune rappeur qui a voulu faire du buzz… » Mais cette incitation à la haine raciale contre les blancs, ne comprend-t-elle pas des risques gravissimes au regard de l’état d’une partie de notre société, et donc qu’il faut absolument dénoncer ? N’y a-t-il pas un racisme anti-Blanc déjà promu par les Indigènes de la République, qui développent une action racialiste avec des réunions interdites aux blancs, qui incitent à la haine raciale invitant à ce genre d’excès ? Nous ne sommes pas dans une configuration d’un coup de tonnerre dans un ciel serein. Si on prend en compte ce qu’a traversé la France avec la crise des banlieues et les violences urbaines de novembre-décembre 2005, avec régulièrement des violences dans certains quartiers de banlieues qui répètent cela à l’échelle locale montrant un potentiel de violence inquiétant, comme à Nantes récemment, un rap anti-France s’y répandre à l’image des textes de Booba ou de Médine, le développement de la radicalisation religieuse qui concerne des dizaines de milliers de jeunes dans les quartiers, ceci alors que la France a été l’objet d’attentats qui ont tué à plusieurs reprises avec de nombreux attentats déjoués sur fond de haine anti-France, on ne peut négliger cela. Au contraire, il faut réagir fortement, pour stopper cette démarche racialiste dont la figure d’une Rokhaya Diallo est la référence médiatique, présente sur des dizaines de plateau de télé pour expliquer que notre pays est un Etat raciste, encourageant sans nuance cette haine.

 

Des associations antiracistes qui font un dangereux procès en racisme de la France

Louis-Georges Tin, président d’honneur du CRAN, Conseil représentatif des associations noires de France, s’il condamne le rappeur, enchaine pour dire qu’il n’y a pas de discrimination anti-Blanc en France, mais des millions de non-blancs qui eux connaissent des discriminations et qu’il faudrait donc s’intéresser, au-delà de ces propos qui relèvent d’une « idéologie », à des « actes racistes authentiques »… Il parle de « crime contre l’humanité » de la France (par référence au colonialisme dont il défend régulièrement la thèse) pour la mettre à son tour en situation de procès en racisme, apportant sa contribution pour justifier indirectement le climat dangereux qui encourage ce type de discours anti-Blanc.

 

Rappelons quelques éléments de la réalité au regard de ces propos inconsidérés : 1500 plaintes arrivent sur ce thème des discriminations et du racisme devant les tribunaux ; Le Défenseur des droits, dans son dernier rapport (2017), parle de 80 saisines mettant en cause des discriminations à l’embauche fondées sur l’origine, la première étant celle au titre du handicap, 21,8% de ces saisines ; La Commission nationale consultative des droits de l’Homme constatait, selon le baromètre de Science po pour l’année 2016 que, malgré les attentats, la tendance allait dans le sens d’une France de plus en plus tolérante vis-à-vis des étrangers, contre les idées reçues. Même en multipliant par cent le nombre de ces plaintes, donc 150.000, si on veut considérer que des discriminations ne peuvent toujours être juridiquement établies, on en reste à un chiffre d’un ordre de grandeur pour un pays de 67 millions d’habitants comme le nôtre, qui n’a rien à voir avec les affirmations de Monsieur Tin. Rappelons aussi à ce monsieur qu’il existe bien des discriminations qui touchent les personnes blanches, dans certains quartiers qui deviennent invivable et exsangue de toutes mixité sociale en raison de ce climat d’affrontement. Mais aussi, qu’il y a des camps, séminaires et réunions, dé-coloniaux interdits aux blancs, organisés par une série d’associations et de groupes racialisés. Il y a même eu, pour la sortie du film « Black Panther » à Paris, le 17 février dernier, une projection réservée uniquement aux personnes noires organisée par un collectif dit « afro-féministe ». S’il est question de n’accepter aucune discrimination dont la moindre doit être combattue sans concession, nous avons affaire là à un discours de victimisation qui est un véritable fonds de commerce de certaines associations se définissant comme antiracistes, qui contribue à un climat délétère dans le contexte duquel tout peut arriver.

Dominique Sopo, Président d’SOS racisme, explique lui aussi qu’il faut condamner les propos tenus dans la chanson du rappeur, mais tient un discours de victimisation très proche de Monsieur Tin. Il prend d’ailleurs un exemple, en reflet de ce que dit le rappeur sur le fait d’avoir voulu avec ce clip inverser la situation de racisme que connaitraient les personnes noirs ou arabes en France, pour expliquer qu’SOS racisme avait fait une expérience avec un artiste pour illustrer les discriminations dont seraient victimes les non-blancs en France. Tenant une initiative au Palais de Tokyo, l’association avait fait deux files d’attente pour y entrer, une libre pour les noirs et les arabes et une infranchissable quasiment pour les blancs, pour leur faire vivre ce que vivraient les victimes des discriminations en France. Et donc, en laissant entendre que l’on connaitrait ce genre de situation dans notre pays où on séparerait ainsi en files distinctes selon l’origine ou la couleur des gens à l’entrée de certains lieux. Drôle de façon de contribuer au combat antiraciste que d’encourager ainsi le risque d’un racisme anti-France ou anti-blancs, par ces méthodes de provocation et propos qui défigurent la réalité. 

 

Promouvoir Liberté-Egalité-Fraternité, pour déjouer ce piège

Nous sommes bien au cœur du débat. Ce type de discours encourage à penser la France peut être ramenée au modèle américain multiculturel qui est le résultat d’une histoire où racisme et Etat ont été étroitement mêlés, ce qui n’a rien à voir avec la France, mais c’est pour certaines associations le levier de revendications qui portent la volonté de séparation selon les différences. Ce que l’on veut, c’est imposer une vision racialiste à notre société, promouvoir le multiculturalisme comme projet politique, et avec lui, un moyen de pression pour aboutir à la reconnaissance juridique de règles culturelles ou religieuses (discrimination positive) qui sont à l’opposé des libertés et des droits propres à notre République, désignée comme l’ennemi.

Le racisme n’a pas de visage ou de couleur, c’est un des pires dangers pour la démocratie et les libertés de tous, pour notre lien social, d’où qu’il vienne. Liberté-Egalité-Fraternité, il n’y a rien de plus beau et de meilleure réponse à cela. Si nous sommes libres, c’est parce que nous sommes égaux, et si nous sommes égaux, nous pouvons fraterniser et nous mélanger, au lieu de nous séparer en faisant retour aux tribus et à la notion détestable de races. Promouvoir les valeurs et principes de notre République est sans doute le meilleur des antidotes pour déjouer ce piège qui divise le peuple, et l’expose à l’affaiblissement des forces sociales qui le composent, au risque de rendre impossible les mobilisations sans lesquelles les conquêtes sociales passées et les progrès à venir, se trouveraient gravement compromis. Le multiculturalisme et le racialisme sont indubitablement réactionnaires !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • pemile pemile 27 septembre 2018 16:47
    @Alren "Quant à la véritable guérilla urbaine avec des armes, je maintiens que tu n’y connais rien en stratégie et qu’elle est impossible.« 

    Comme les délires caricaturaux de Laurent Obertone dans son livre »Guérilla", ça plait à tous ceux qui jouent avec les peurs smiley

  • Xenozoid Xenozoid 27 septembre 2018 17:08
    @Nobody knows me
    attention foufouille as été écraser aussi


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2018 09:38

    Le clip « Pendez les blancs » semble aller encore plus loin que d’habitude dans l’ignominie mais, oui, il faut bien parler d’habitude, en France depuis des années, dans l’ignominie de nombreux rappeurs.

     

    Et d’odieuses tricheries et complicité chez ceux qui les soutiennent, même en les « condamnant » mollement, au nom du « droit à la fiction », de la « juste compréhension », et de la liberté d’expression dans « l’art de la chanson ».


    • V_Parlier V_Parlier 27 septembre 2018 10:04

      @Pierre Régnier

      En effet, jusqu’ici les racailles avaient le droit de promouvoir (*) des actes comparables ceux des nazis et du Klu Klux Klan tant qu’elles n’étaient pas blanches. Mais il semble que ça change un peu car même la bobosphère a peur. C’est dre qu’on en est arrivé à un point...
      L’auteur écrit un très long gloubi-boulga pour dire que ce n’est pas tout à fait ça... bref, on connaît...

      (*) En effet ici on n’est pas dans un film qui raconte quelque chose à dénoncer mais bel et bien dans la revendication.

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2018 10:21

      @V_Parlier

      L’auteur écrit un très bon article.


    • Dom66 Dom66 27 septembre 2018 10:24

      @Pierre Régnier

      Salut,

      J’ai lu pas très longtemps l’article, et je n’ai pas envie de commenter, aussi je plusse votre commentaire, j’aurais écris la même chose
      Bonne continuation.


    • Yohan Yohan 27 septembre 2018 09:47

      Sos Racisme devrait être rebaptisé « Sos racisme anti noir anti rebeu »


      • Buzzcocks 27 septembre 2018 10:21

        Y a quantité de messages ignobles sur agoravox qui ne font aucune émission sur BFMTV ... quand cette sombre merde de baudruche publie des ignominies sous 15 pseudos différents, aucun personne politique ne s’en saisit, de Dupont Hihan, à Le Pen.
        Conrad Machin est aussi une sombre merde, on assiste juste à un combat entre groupuscules de plus en plus radicalisés. Et effectivement, ça ne finira surement pas très bien.
        En fait, toute la société se radicalise, des Vegans, en passant par les féministes, les racistes, les adorateurs des complots martiens, des sectes.... toute la société est devenue folle ou presque.
        Vivement que tout ça s’auto détruise ... oups, merde, je deviens aussi un débile radical.

         


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 27 septembre 2018 13:03

          @Buzzcocks

          A propos j’ai déposé une main courante contre mon -mauvais- imitateur, pour injure publique.
          Je fais d’une pierre deux coups puisque c’est vous.
          Réjouissez vous vous ètes victime d’un réac...

        • Buzzcocks 27 septembre 2018 13:37

          @Amaury Grandgil
          Mais faites.... je filerai au juge votre extrait de blog disant que la parodie doit être acceptée. Ou celui sur les collégiens tenant un petit carnet parodique et convoqués par la police pour avoir moqué un prof.
          Mon but était seulement de prouver que vous êtes un sacré bouffon. Ce que vous me confirmez à l’instant.


        • Paul Leleu 27 septembre 2018 13:59

          @Buzzcocks


          le problème c’est que les mecs d’Avox n’écrivent pas des choses comme « pendez les blancs » et « tuez leurs bébés dans des crèches ». D’une part. Et d’autre part, ce n’est pas diffusé comme quelque chose de normal par une société commerciale capitaliste. Et cela à grande échelle. 

          En plus, la réalité, c’est que ce rappeur fait parti de la caste des oppresseurs... il est un valet du capital... c’est pas lui qui trime et qui galère avec des pauvres de toutes les couleurs... lui c’est un sale bourgeois enrichi sur le dos du peuple de toutes les couleurs... voilà la vérité. 

        • aimable 27 septembre 2018 17:22

          @Paul Leleu
          en tenant de tel propos comment osent ils encore se faire passer pour des victimes , ils sont victimes d’eux même et rien d’autre .


        • OMAR 28 septembre 2018 12:06

          Omar9

          .

          @Buzzcocks

          .

          Comme vous avez dû le constater, mon comm à disparu, effacé, censuré...

          .

          C’est dingue de voir combien le sacré bouffé, mon zami @Amaury Gil-El-Seghir a le bras long.

          Lui, il a toute cette opportunité, cette liberté, cet encouragement de vomir tout son fiel sur les blacks, les beurs et les musulmans.

          .

          Mais pas question de lui démonter sa haine et les abjections colportées par ses torchons qui traitent même de sujets réacs sortis tout droit de ses lugubres fantasmes...

          .

          Il n’y a pas que Nock Conrad qui est à vomir...


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 septembre 2018 15:03

          @Buzzcocks

          Je n’ai jamais déposé de main courante...
          Je n’ai pas que ça à faire.
          Par contre avec les injures que vous avez proférées sur facebook j’ai pu déposer une vraie bonne grosse plainte.
          Vraie elle.

        • Pierre Sanders Pierre Sanders 27 septembre 2018 10:27

          Il est beaucoup plus confortable, intellectuellement parlant, de s’étrangler d’indignation que d’acter le fait que Nick Conrad a compris – et il le trompette – que la lutte des races est en train de remplacer la lutte des classes. Il faudra encore quelques années pour que l’opinion en prenne conscience.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2018 13:30

            @Pierre Sanders

            L’opinion prend conscience, de plus en plus, de l’imbécile tricherie de ceux qui soutiennent les rappeurs qui, pour se faire connaître et « gagner » beaucoup de fric, font de plus en plus dans l’ignominie.


          • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:03

            @Pierre Sanders


            ce rappeur bourgeois ultra-riche, payé par la CIA et le capital pour déverser sa propagande de haine et de division sur les prolétaires... effectivement, il est en train de vous la mettre bien profonde.... 

            ce millionaire qui fait semblant d’avoir le moindre point commun avec les prolétaires de toutes les couleurs qui galèrent et qui se font exploiter. 

            Pourquoi son clip est produit ? Parce-que la société capitaliste qui le diffuse travaille à diviser le prolétariat sur des clivages de race... 

            Le travail de Nick Conrad est de permettre que les prolétaires noirs et arabes se fasses enculer toute leur vie à l’usine et dans la galère des quartiers HLM vermoulus par ses copains dealers et assassins. C’est lui le négrier... c’est un pur kapo, un collabo, un traitre... 

          • Pierre Sanders Pierre Sanders 28 septembre 2018 14:32

            @Paul Leleu

            "ce rappeur bourgeois ultra-riche, payé par la CIA et le capital pour déverser sa propagande de haine et de division sur les prolétaires..."

            Il ne faut pas regarder les choses par le petit bout français de la lorgnette. C’est un mouvement général. Même la généreuse, tolérante et humanitariste Suède s’y met.

            Le 9 septembre s’y sont déroulées les élections législatives, voici quelques détails dont la presse mainstream n’a pas parlé (PS=PS, DS = fachos, M= Modérés) :

            Vote masculin :

            DS 24 % (+ 8, par rapport à 2014) – PS 23 % (- 7)

            Dans les sondages, le vote DS féminin était inférieur d’env. 10 %.

            Entrepreneurs et fermiers :

            M 26 % (- 9) - DS 25 % (+ 17) – PS 12 % (- 3)

            Cols bleus :

            PS 31 % (- 8) – DS 26 (+ 15)

            Cols blancs :

            PS 25 % (+ 1) – M 20 % (20 % (- 6) – DS 14 % (+ 8)


          • Pierre Sanders Pierre Sanders 28 septembre 2018 15:01

             @Pierre Régnier

            « L’opinion prend conscience, de plus en plus… »

            ET il faut, en même temps, qu’elle prenne conscience d’à quel point le monde a changé. Villepin, que je n’aime pas – déclarait le 22 mai, sur fond de victoire populiste en Italie, chez Bourdin – que je n’aime pas non plus

            « Il faut constater, aujourd’hui, qu’en quelques semaines, nous avons changé de monde. Nous avons changé de monde sut trois sujets où la politique américaine a marqué avec une brutalité sans précédent et, dans un absence de prise en compte des réalités du monde et des autres, la défense stricte de ses intérêts, ou ce qu’elle croit être ses intérêts : sur l’Iran, on déchire l’accord signé, et ratifié par une résolution des Nations Unies ; sur Jérusalem, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et. en matière commerciale, la hausse des tarifs douaniers, et l’on voit bien que cette brutalité à commencer par les alliés et à commencer par les amis c’est-à-dire par les Européens. »

            … avant d’ajouter deux de ces bravacheries sans suite,  dont les politiciens sont coutumiers :

            «  Il est urgent de comprendre ce qui s’est passé en Italie. »

            « Il est urgent que l’Europe arrive à s’unir, nous avons aujourd’hui une vraie raison de le faire, c’est la politique du faiot accompli, la politique de force menée par Donald Trump. »

            Tu l’as dit, bouffi.


          • Albert123 27 septembre 2018 10:27

            Tout cela finira très mal,


            et sera pleinement justifier d’un point de vu purement causal. quand on appel les coups de bâtons on finit par prendre des coups sur la gueule,

            N’oublions pas non plus que toutes ces associations, ces journaleux et les législateurs valident des choses totalement inconstitutionnelles depuis bien trop longtemps déjà.

            les abrutis qui dédramatisent la situation n’ont aucune conscience des conséquences de l’idéologie qu’ils soutiennent.

            Ne doutons pas que le jour venu, ceux là ne seront bien évidement pas en 1ere ligne.



            • Pierre Sanders Pierre Sanders 27 septembre 2018 10:36
              Ce qu’Eric Coquerel, des Insoumis, reproche à Rick Conrad, vaut son pesant d’abracadabrantesque : « Ce rappeur accrédite l’existe du racisme antiblanc, or le racisme antiblanc n’existe. »

              Il y a des chaumières où, depuis hier soir, on se gratte l’occiput jusqu’au sang

              • Christian Labrune Christian Labrune 27 septembre 2018 11:36
                Il y a des chaumières où, depuis hier soir, on se gratte l’occiput jusqu’au sang
                ...................................................................... ..
                @Pierre Sanders

                Vous faites bien de parler de « chaumières ». L’Elysée n’en est pas une et , s’il n’y avait eu immédiatement tant de protestations parfaitement justifiées après ce clip, son auteur aurait probablement pu espérer pouvoir s’y produire, avec sa petite chanson, lors de la prochaine fête de la musique et poser, comme d’autres confrères issus du même tonneau, en compagnie du président de la République. S’il était réélu pour un second mandat, celui-là - ce qu’à Dieu ne plaise !- il n’y aurait plus cette fois qu’un seul livre sur le bureau de sa photo officielle, comme il n’y en a jamais eu qu’un seul dans la bibliothèque de Christine Taubira : les oeuvres complètes d’Aimé Césaire.

                S’il faut en juger par ce qu’on avait pu entendre à l’Elysée il y a quelques mois, on pourrait bien dire que l’auteur du récent clip n’innove pas le moins du monde. Il exploite même un académisme des plus ringards et il doit être fort surpris que l’opinion publique se mette soudainement à refuser un « art » qu’on avait paru tant apprécier en haut lieu.

                Cela me fait penser à la théorie des catastrophes de René Thom : la neige s’accumule de semaine en semaine sur une pente ; il ne se passe rien mais, d’un seul coup, et sans qu’on sache vraiment pourquoi, c’est l’avalanche.

                Bien d’autres phénomènes « catastrophiques » de cette nature ne devraient plus trop tarder à secouer le pays dans les prochains mois : trop, c’est trop, et le macronisme n’en est pas du tout conscient.

              • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 27 septembre 2018 12:09
                @Christian Labrune

                "trop, c’est trop, et le macronisme n’en est pas du tout conscient.

                « Comme le narcissisme, l’hubris* désigne aussi un manque d’intérêt pour tout ce qui ne concerne pas le sujet personnellement, une absence générale de curiosité. » Voir :

                * Le syndrome d’hubris, la maladie du pouvoir

                 


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2018 14:32

                @Christian Labrune

                Allons allons, Christian, vous ne comprenez rien.

                Qu’un Président de la République sourit largement, avec son épouse, en compagnie d’un artiste qui vient de chanter en anglais, sur le perron de l’Élysée, Je me suis fait sucer la bite, ça ne fait pas partie des mauvaises choses faites en France ces dernières années.

                Si c’était le cas, Emmanuel Macron l’aurait dignement et ferment condamné, en tapant du poing sur la table, dans son récent discours de l’ONU.

                Lui croit en des valeurs universelles alors que vous êtes contre la poésie et la liberté d’expression.

                Aussi je pense, moi, qu’il serait bien qu’il soit réélu pour un second mandat, afin que des rappeurs puissent chanter librement, sur le perron de l’Élysée,  »Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands« ...

                Entre autres belles fictions qu’on devine très humanistes quand on fait l’effort de bien les comprendre.


              • Christian Labrune Christian Labrune 27 septembre 2018 18:00

                @Pierre Régnier


                Vous avez raison, j’ai été injuste. Emmanuel Macron est bien un authentique humaniste, très soucieux, à Manhattan, des inégalités sociales et, après son discours au « machin » que j’ai écouté avec une religieuse attention, j’ai bien été obligé de constater qu’il avait une très haute idée de ce qu’est la Culture. N’a-t-il pas déclaré notamment, que l’UNESCO était la « conscience » de l’ONU. Il ne pouvait pas trouver une meilleure expression, cette instance aura tant fait, ces dernières années, pour faire triompher enfin la vérité historique et nous rappeler que Jérusalem, création de la grande civilisation arabo-musulmane, il y a plus de trente siècles, a toujours été une sorte de capitale du monde musulman, et bien avant ce grand fait historique si solidement attesté que fut l’atterrissage au Mont du Temple du Chamelier sur son bourrin Bouraq, venant de La Mecque en compagnie de l’archange Gabriel par le chemin du septième ciel.

                Il y aurait beaucoup à dire mais je ne peux pas développer plus longtemps : on annonce, d’un instant à l’autre, le discours à l’ONU d’Abou Mazen, un jeune ami de notre vieux Président, d’une grande rigueur intellectuelle lui aussi, et si constamment attaché aux vérités historiques qui doivent nécessairement conditionner toute politique. Je ne peux vraiment pas rater ça.

              • Pierre Sanders Pierre Sanders 28 septembre 2018 12:13

                @Christian Labrune

                «  il doit être fort surpris que l’opinion publique se mette soudainement à refuser un « art » qu’on avait paru tant apprécier en haut lieu. »


                Il peut néanmoins se consoler en pensant qu’il subit le sort de ceux qui sont trop en avance sur leur temps... Il rejoint ainsi Galilée, Jean-Baptise Godin, Aguigui Mouna et François Asselineau.

              • Christian Labrune Christian Labrune 27 septembre 2018 11:00

                Excellent article. Tout est dit et c’en est même un peu embarrassant : on ne voit pas ce qu’on pourrait ajouter.


                • juluch juluch 27 septembre 2018 12:02

                  Un de plus qui fait le Buzz....on ne le connaissais pas ce con à présent tout le monde parle de lui.


                  • covadonga*722 covadonga*722 27 septembre 2018 12:07

                     hé hé les moutons blancs découvrent qu’une guerre leur est faites .Eh oui le monsieur noir énervé s’impatiente dans la communauté on lui a promis le « grand soir le grand pogrom » mais chuutt font les freres et les soeurs chut pas encore , patience lui murmure sos racisme faut le temps de tout mettre en place tttttt dis le monde et bfm c’est pas de la faute du rappeur c’est ces ptits blancs qui commence a avoir la trouille .Vite éteignons l’incendie disent les patrons interlopes du Monde et de bfm faudrait pas qu’une jacquerie sociale et identitaire balaie ce que nous mettons en place depuis 50 ans .Et puis bien sur les soumis en puissance la gauche insoumise qui ne veut pas contrarier son électorat hein Coquerel le collabo le larbin d’Obon le racisme anti blanc n’existes pas hein ma raclure insoumise alors qu’une simple liste des faits divers sur 10 ans démontrerait que 80%des victimes

                    s’appellent dupont/durant et les bourreaux A B F S ben oui je fais comme la presse pour les « aliens » je ne met que les initiales manquerait plus que je stigmatise .

                    Maintenant les « sous-chiens » pourrez pas dire on ne savait pas hein .

                    « Celui qui refuse de veiller aux remparts est tot ou tard condamné a combattre sur le seuil de sa maison »

                    • harry stot 27 septembre 2018 13:53

                      @covadonga*722
                      A mon avis, on aura pas à attendre longtemps pour le grand soir.

                      2019 année de tous les dangers car l’europe est prête à tomber dans les mains des nationalistes et ils ne laisseront pas faire. Les oligarches peuvent a tout moment faire péter l’économie mondiale ramenant l’homme au moyen age
                      Combiné aux tensions éthniques, ça va etre une boucherie/ charcuterie .

                    • georges jean 27 septembre 2018 15:14

                      @covadonga*722


                      Tout n ’est pas faux dans ce que dit covadonga*722

                    • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 15:21
                      @georges jean

                      Tout n’est pas faux dans ce que dit covadonga

                      Pfff ! Même son français est faux...
                      Comme je l’ai entendu dans un sketch de Bun Hay Mean : « quand il a écrit sa phrase, une bibliothèque a brûlé dans le monde ».
                       smiley

                    • Christian Labrune Christian Labrune 28 septembre 2018 21:07
                      2019 année de tous les dangers car l’europe est prête à tomber dans les mains des nationalistes et ils ne laisseront pas faire.
                      ==============================================
                      @harry stot

                      Il est de fait que si Macron et Merkel ne changent rien à leur politique lâchement imbécile, les vieux partis socio-démocrates européens seront balayés en France et en Allemagne comme ils l’ont déjà été dans pas mal de pays à l’Est et même dans une Italie qui nous est si proche.

                      Merkel n’a évidemment jamais voulu faire entrer plus de 90 députés néo-nazis au Bundestag, mais un tel résultat était parfaitement prévisible et, dans les faits, c’est exactement comme si elle l’avait souhaité. Qu’elle accepte aujourd’hui de rencontrer un Erdogan, après les insultes de ce sale cochon l’année dernière, c’est tout aussi inconcevable que l’incompréhensible soutien de Macron à un régime islamo-nazi iranien qui tyrannise tout un peuple depuis quarante ans. Les déclarations du président français à l’ONU cette semaine ont achevé de l’anéantir dans l’esprit de tous ceux qui disposent encore d’un cerveau. Si les choses doivent continuer ainsi, on en vient à se demander si, lorsque les émeutes se généraliseront en Iran, Macron n’y enverra pas quelque Benalla à la tête de plusieurs compagnies de CRS ou de gardes mobiles pour y aider à massacrer l’opposition.

                    • lala rhetorique lala rhetorique 27 septembre 2018 12:19

                      Je ne sais pas comment ils font leurs statistiques par ex discrimination à l’embauche, où ça ? la presque totalité de la fonction publique, ce sont soit des maghrébins, soit b lacks, la ratp : chauffeurs blacks à 90 %, hopitaux idem, on va même avoir bientôt besoin d’un traducteur pour se faire comprendre à l’hosto, les cuistos des brasseries : idem, donc elle est où l’erreur ? Quant au racisme anti blanc, il existe depuis de très nombreuses années car le mec qui vole, viole, trafique la drogue et pratique le terrorisme, c’est pas du racisme ça ? je ne parle même pas des tchats qui sont envahis de passeurs et autres.... et si on leur répond poliment non, vous insultent et insultent la france. Donc ça va hein avec le racisme. L’homosexualité ? bientôt il faudra dire qu’on est homo pour pouvoir être crédible. L’anti sémitisme ? si mon dentiste, mon avocat, mon radiologue, est nul, j’ai même pas le droit de le dire, sinon je suis antisémite. Ras le bol !


                      • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:09

                        @lala rhetorique


                        c’est n’importe quoi... la discrimiation à l’embauche n’existe pas... le racisme est un truc d’américains... à l’époque où Martin Luther King luttait pour avoir le droit de prendre l’autobus, Gaston Monnerville était Président du Sénat à Paris... 

                        c’est du pipo toute cette propagande... les sociétés capitalistes de propagande diffusent cette sous-daube artistique haineuse afin de diviser les prolétaires sur des questions raciales. 

                        L’agent capitaliste rappeur est un bourgeois millionaire, dont le but est de prolonger l’exploitation et la galère des prolétaires de toutes les couleurs... et ça marche bien. Pendant que les pauvres noirs crèvent la dale dans les cités de dealers (amis du rapeur), le rappeur riche vit dans les beaux quartiers et se pavane sur les plateaux télé. 

                        Le rap n’est pas la musique du peuple. C’est la musique produite par l’oligarchie pour le peuple. C’est très différent. Ce n’est pas une création autonome. 

                      • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 14:57
                        @lala rhetorique

                        Quant au racisme anti blanc, il existe depuis de très nombreuses années car le mec qui vole, viole, trafique la drogue et pratique le terrorisme, c’est pas du racisme ça ?

                        Heu... Ben... Non. Ce sont des vols, des viols, du trafic de stupéfiant et du terrorisme.
                        Vous avez zappé les cours de droit vous non ?

                      • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 14:58

                        @lala rhetorique


                        Merde, je crois que je viens de me faire troller.
                         smiley

                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 septembre 2018 13:15

                        Conrad ça donne conard ...Nique Connard !


                        • Serge ULESKI Serge ULESKI 27 septembre 2018 13:25

                          Clip médiocre : texte, voix, son, flow, réalisation artistique.... il fallait que ça vienne sans doute du plus mauvais rappeur du marché ! Pas de veine donc ! Quant à pendre tous les Blancs, ce rappeur pourrait tout de même faire un choix : ils ne sont pas tous à pendre....loin de là ; j’ai des noms s’il le souhaite... comme ceux qui sont responsables du chaos mondial et de l’exploitation éhontée du continent africain.

                          • symbiosis symbiosis 27 septembre 2018 14:07

                            @Serge ULESKI
                            Ainsi que ceux qui ont financé son clip.


                          • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:11

                            @Serge ULESKI


                            Ce rappeur ne va pas « pendre » ses patrons blancs capitalistes... c’est un vulgaire Kapo, un traitre... qui bastonne ses frères prolétaires au service de l’oppresseur... rien de plus... 

                            ce rappeur bourgeois est payé pour créer une sous-culture de haine... qui divise le prolétariat sur des questions de race... afin de faire perdurer l’oppression. 

                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 septembre 2018 14:49

                            @Serge ULESKI

                            Merci Serge ULESKI, vous apportez de l’eau à mon moulin.

                            Depuis des années j’essaie de faire comprendre à mon entourage que Staline et Hitler étaient simplement des orateurs médiocres.


                          • jymb 27 septembre 2018 13:37

                            Le rap, expression artistique de haute école


                            Tiens, voici glané sur You Tube, une perle de culture

                            Que ceux qui arrivent à la fin sans vomir me le disent
                            Pour l’instant le score est à zéro...


                            • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:15

                              @jymb


                              le rap, c’est comme le rock et le jazz avant lui. Ce n’est pas une musique du peuple, c’est une musique pour le peuple

                              Ce n’est pas né spontanément sur un terroir, comme une création culturelle autonome du peuple. 

                              Au contraire, cela a été conçu, créé, médiatisé, sucité, promu, par l’oligarchie à la place de la musique authentiquement populaire. 

                              La vérité, c’est que le rap c’est un peu le Monsanto de la musique... de l’agriculture artificielle qui empoisonne ceux qu’elle nourrit. 

                            • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 14:38
                              @Paul Leleu

                              Au contraire, cela a été conçu, créé, médiatisé, sucité, promu, par l’oligarchie à la place de la musique authentiquement populaire.

                              On préparait déjà la domination mondiale dans les champs de coton ??!!
                              Diiiiiiingue !! Okkkkkkkaaaaaaaaaaaay !

                            • Paul Leleu 27 septembre 2018 20:24

                              @Nobody knows me.


                              le jazz et le rock n’ont nullement été conçus « dans les champs de coton »... c’est juste une légende bisounours bob marley que vous avez ingurgité. 

                              Les esclaves chantaient au contraire des cantiques pleins de dignité et autres négro-spirituals. Des chants souvent a capella, avec une monodie lente proche des chants populaires du monde entier. Pas des propos salaces et alcooliques du jazz... Le jazz c’est une musique de boite de nuit, où des noirs vendus jouaient pour distraire les blancs... C’est du Banania musical, néocolonial... Quant au rock, c’est uniquement une musique de blancs. 

                              Si vous ne connaissez pas la musicologie, faite au moins un effort de logique : les travailleurs, les exploités, et les esclaves ont des musiques de dignité et des chants collectifs, pas de galéjade avec batterie et saxophone « yeah yeah baby baby oh yeah on se fait exploitééééé yeah yeah yeah vient niquer »... c’est pas de la musique de peuple opprimé cela... c’est un truc de night-club. 

                              Le rap poursuit juste cette logique : présenter des « bons noirs » (financés par des disquaires blancs). 

                            • osiris 27 septembre 2018 20:25

                              @Paul Leleu

                               le rap ce n’est pas d e la musique ,puisqu’il n’ y a aucune mélodie ,c’est seulement d e la criaillerie ,c’est à qui qui gueule et qui crache le plus fort ,à la rigueur on pourrait le classer dans le genre théâtre du one man show

                               la musique adoucit les moeurs , le rap durcit les cœurs .


                            • Paul Leleu 27 septembre 2018 20:51

                              @osiris


                              je ne dis pas que « ce n’est pas de la musique » dans l’absolu. Objectivement, c’est une musique conçue et sucitée par les élites pour dominer le peuple. A ce titre, c’est comme la malbouffe par rapport à un plat du terroir : sans saveurs profondes et mauvais pour la santé, pour limiter l’imaginaire du peuple et briser sa volonté. 

                              La musique populaire authentique est une musique autonome esthétiquement et socialement des élites. C’est à dire, toutes ces musiques nées dans les terroirs du monde. Ces musiques respirent l’humus sur lequel elles sont nées. Elles expriment alors l’âme du peuple. 

                              Symboliquement cela rejoint ce que vous dites « la musique adoucit les moeurs, le rap durcit les cœurs »Même si (par ailleurs) je ne suis pas forcément sûr que le rôle de la musique soit d’adoucir les moeurs. C’est un peu plus compliqué à mon avis. 

                              Pour moi le rap (même le plus criard) est une musique. Mais une musique venue d’en haut, et conçue et sucitée dans un but précis. C’est cela que je dénonce. 

                            • placide21 27 septembre 2018 21:12

                              @Paul Leleu
                              Le rap ce sont des slogans (lesquels étaient les cris de guerre des clans écossais) débités sur un rythme saccadé, ce n’est que du rythme pas de la musique.


                            • Nobody knows me Nobody knows me 1er octobre 2018 11:22

                              @osiris


                              Bon vous, c’est pas la peine de passer trop de temps à vous expliquer, ce serait pure perte...

                            • Nobody knows me Nobody knows me 1er octobre 2018 11:23

                              @Nobody knows me


                              Pas de mélodie, donc c’est pas de la musique... Elle est énorme celle-là.

                            • Nobody knows me Nobody knows me 1er octobre 2018 11:30
                              @Paul Leleu

                              Si vous ne connaissez pas la musicologie, faite au moins un effort de logique

                              J’ai pas fait le conservatoire comme vous, mais pour pas voir une continuité et une porosité entre les chants dans les églises, dans les champs de coton, et tout ce qui a découlé de ça, y compris le rock et le jazz, faut vraiment être sourd.
                              Évidemment, derrière il y a des producteurs, il y a eu des récupérations qui ont même exaspéré les chanteurs noirs qui se faisaient dépouiller de leurs idées dès qu’on voyait que leur musique avait du succès.
                              Il y a eu de la récupération mais foutre la domination mondiale culturelle sur le dos de simples artistes, c’est un peu fort de café.

                              Au sujet des propos autorisés en chanson, vous me ferez parvenir une liste ?
                              Vous êtes sûr de vouloir commencer par « pas d’alcool et pas de sexe » ?
                              Parce que franchement, ça sonne un peu comme les bigots bas du front là...

                            • harry stot 27 septembre 2018 13:45

                              Si on pend les blancs, qui va payer les allocs ?


                              • symbiosis symbiosis 27 septembre 2018 14:04

                                Nick machin... ça ressemble à un financement sorossien, ça non ?


                                • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:18

                                  @symbiosis


                                  certainement quelque chose dans ce genre... il y a plein d’officines... on appelle cela l’industrie du divertissement. (le rock, la BD et le cinéma répondent aux mêmes exigences). 

                                  ce rappeur bourgeois est un agent du Capital. Son rôle est de diviser le prolétariat sur des fractures raciales, et de détruire toute musique populaire authentique, afin de faire perdurer l’exploitation et la misère morale... 

                                  bref... une jolie ordure ce type. 

                                • Dom66 Dom66 27 septembre 2018 14:06

                                  Nick Conard !!! encore une grosse merde de plus, qui avec le Buzz va se faire un max de blé..

                                  Perso le rap..j’écoute pas.


                                  • Paul Leleu 27 septembre 2018 14:19

                                    @Dom66


                                    bah... c’est pas pire que le rock, la BD ou le cinéma... ou le foot et la télé-réalité... 

                                    ça répond exactement à la même logique de domination culturelle des classes exploitées. 

                                  • jymb 27 septembre 2018 15:39

                                    @Dom66

                                    Ecoutez juste le morceau que j’ai mis en lien un peu plus haut
                                    Cela vaut son tombereau de putride 

                                  • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 14:31
                                    Tiens ? Il sort un livre lui aussi ??
                                     smiley

                                    • Sergio Sergio 27 septembre 2018 14:47

                                      Il serait intéressant de pouvoir lui laisser plus de temps pour expliquer sa démarche, bien qu’il s’en réfère à Martin Luther King, duquel il se situe à des années lumières dans la forme et le fond à exprimer la lutte contre l’obscurantisme raciale .... Je crois que ce personnage est à sec d’inspiration artistique, il est incapable d’être dans une forme de provocation qui inspire elle, à la réflexion. Avec cette histoire, ce que l’on gagne à tous les coups, c’est une connerie supplémentaire à gérer par le discours, auprès de nos enfants, de mes suivis, de nos voisins et relations et cela me fatigue. Je travaille dans le champs de l’addiction aux substances illicites et remarque la position des consommateurs, qui pour la plupart exècre les propos de ce personnage et je crois, qu’il fédère plus dans son discours, une attitude de rejet des ’siens’ et là je m’avance, mais également et ça craint, le sempiternel discours des biens pensants de toutes obédiences polico/médiatico/sociales et consort. J’ai vécu plusieurs années en Martinique, je m’y suis senti à l’aise mais bien sur, les insultes en créole, je connais et c’était comme ça, c’était pas forcément du racisme anti-blanc, mais j’avais l’impression de porter une culpabilité qui ne m’apprenait pas, ce qui me fait dire qu’au même titre que « tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens », chacun va faire le tri de qui m’aime me suive et demain on n’en reparlera plus, quoique !


                                      • Le Panda Le Panda 27 septembre 2018 15:18

                                        Les propos pour leur donner un mot comprehensible par tout un chacun de : Nick Conrad, sont le reflet de ce que le président de la République : E. Macron donne comme exemples à plusieurs titres en rendant la France « coupable » de divers crimes contre l’humanité. Allant jusqu’à rendre le sens employé par l’auteur : Liberté -Egalité - Fraternité- Puis ne cesser de s’excuser des affres de l’histoire la notre. Encore pire qu’une poubelle. Alors dans la mesure ou le parallèle de ces trois mots qui effectivement datent de 1789. Une question dans son brassage que « guylain chevreir » ne relève pas. Pourquoi ce que le 1er homme de France se permet, le dernier de la liste Nick Konrad ne se permettrait pas ? La France s’écroule comme le jour ou (N.T.M.) sorti (nique ta mère) 30 ans après ils sont toujours là en étant français. Pourquoi Nick Conrad se riverait de quoi que ce soit ou quiconque si le sommet de l’Etat, met la France dans la M.....la plus profonde ? 


                                        • zygzornifle zygzornifle 27 septembre 2018 15:45

                                          Ce rappeur est une véritable « chance pour la France » si chère aux politiques et il illustre bien la nouvelle génération qui monte , qui monte ....


                                          • Xenozoid Xenozoid 27 septembre 2018 16:40

                                            subculture


                                            • Xenozoid Xenozoid 27 septembre 2018 16:44
                                              @Xenozoid

                                              L’efficacité et le progrès sont nôtres une fois de plus,
                                              Maintenant que nous avons la bombe à neutrons
                                              C’est bon et rapide et propre, et ça fait le boulot
                                              Débarrassons-nous des ennemies excessifs,
                                              Mais sans dévaluer la propriété
                                              Aucun sens de la guerre, mais un sens domestique parfait
                                               
                                              Le soleil brille sur un jour nouveau,
                                              Plus de taxes d’aides sociales à payer
                                              D’afreux bidonvilles disparus en un éclair,
                                              Des millions de sans-emplois éliminés
                                              Nous avons enfin plus d’espace pour nous amuser,
                                              Que tous les systèmes aillent tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Nous allons
                                              Tuer, tuer, tuer, tuer, tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Regardez les bulles de champagne,
                                              Le taux de criminalité s’est évaporé,
                                              Sentez-vous libres à nouveau
                                              Oh, la vie est un rêve avec vous, Miss Lily White
                                              Jane Fonda est à l’écran aujourd’hui
                                              Nous avons convaincu les Libéraux que c’était bien,
                                              Alors habillons-nous, et allons danser toute la nuit
                                               
                                              Pendant qu’ils
                                              Tuent, tuent, tuent, tuent, tuent les pauvres ce soir
                                              https://lyricstranslate.com/en/kill-poor-tuer-les-pauvres.html
                                              L’efficacité et le progrès sont nôtres une fois de plus,
                                              Maintenant que nous avons la bombe à neutrons
                                              C’est bon et rapide et propre, et ça fait le boulot
                                              Débarrassons-nous des ennemies excessifs,
                                              Mais sans dévaluer la propriété
                                              Aucun sens de la guerre, mais un sens domestique parfait
                                               
                                              Le soleil brille sur un jour nouveau,
                                              Plus de taxes d’aides sociales à payer
                                              D’afreux bidonvilles disparus en un éclair,
                                              Des millions de sans-emplois éliminés
                                              Nous avons enfin plus d’espace pour nous amuser,
                                              Que tous les systèmes aillent tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Nous allons
                                              Tuer, tuer, tuer, tuer, tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Regardez les bulles de champagne,
                                              Le taux de criminalité s’est évaporé,
                                              Sentez-vous libres à nouveau
                                              Oh, la vie est un rêve avec vous, Miss Lily White
                                              Jane Fonda est à l’écran aujourd’hui
                                              Nous avons convaincu les Libéraux que c’était bien,
                                              Alors habillons-nous, et allons danser toute la nuit
                                               
                                              Pendant qu’ils
                                              Tuent, tuent, tuent, tuent, tuent les pauvres ce soir
                                              https://lyricstranslate.com/en/kill-poor-tuer-les-pauvres.html
                                              L’efficacité et le progrès sont nôtres une fois de plus,
                                              Maintenant que nous avons la bombe à neutrons
                                              C’est bon et rapide et propre, et ça fait le boulot
                                              Débarrassons-nous des ennemies excessifs,
                                              Mais sans dévaluer la propriété
                                              Aucun sens de la guerre, mais un sens domestique parfait
                                               
                                              Le soleil brille sur un jour nouveau,
                                              Plus de taxes d’aides sociales à payer
                                              D’afreux bidonvilles disparus en un éclair,
                                              Des millions de sans-emplois éliminés
                                              Nous avons enfin plus d’espace pour nous amuser,
                                              Que tous les systèmes aillent tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Nous allons
                                              Tuer, tuer, tuer, tuer, tuer les pauvres ce soir
                                               
                                              Regardez les bulles de champagne,
                                              Le taux de criminalité s’est évaporé,
                                              Sentez-vous libres à nouveau
                                              Oh, la vie est un rêve avec vous, Miss Lily White
                                              Jane Fonda est à l’écran aujourd’hui
                                              Nous avons convaincu les Libéraux que c’était bien,
                                              Alors habillons-nous, et allons danser toute la nuit
                                               
                                              Pendant qu’ils
                                              Tuent, tuent, tuent, tuent, tuent les pauvres ce soir

                                            • zygzornifle zygzornifle 27 septembre 2018 16:52

                                              Sera t’il invité chez les Macron a l’Élysée ? Vu toutes les bouses qui y ont défilés cela ne m’étonnerait pas .....


                                              • harry stot 27 septembre 2018 17:05

                                                Bon, vous avez capté le conflit triangulé là ?

                                                D’abord zemmour pour le racisme anti noirs, puis les rappeurs avec le racisme anti blancs et ainsi de suite jusqu’au paroxysme.

                                                • Nobody knows me Nobody knows me 27 septembre 2018 17:12

                                                  @harry stot


                                                  En fait, ce sont juste les sorties « littéraires » de septembre...
                                                   smiley

                                                • blablablietblabla blablablietblabla 27 septembre 2018 17:39

                                                  Ce crétin n’était pas connu , ben maintenant il est connu .


                                                  • Massada Massada 27 septembre 2018 19:06

                                                    C’est de l’humour noir



                                                    • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 19:39

                                                      @Massada

                                                      Rien a voir avec de l’ humour , de l’ ironie , ... ou tout ce qu’ on va essayer de nous vendre .

                                                      Il s’ agit bien d’ une incitation a la guerre civile raciale .

                                                      Que le mec soit noir , beur , indien , ... ou même un petit martien tout vert , les paroles sont les même et la haine répondra a la haine de tout coté ...

                                                       

                                                    • blablablietblabla blablablietblabla 27 septembre 2018 20:24

                                                      @l’ hermite
                                                      Visiblement il na pas compris on jeu de mots l’autre plus bas.


                                                    • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 21:13

                                                      @blablablietblabla

                                                      Faut dire qu’ une telle présentation n’ aide pas a l’ humour .

                                                      Il m’ est arrivé de défendre certain rappeur , même si je n’ aime pas leur musique au non de la libre expression .

                                                      Mais la il ne s’ agit plus d’ expression , mais bien d’ un acte incitatif aux crimes racistes. 
                                                      C’ est tout aussi répugnant que les autre suprématisme (blanc , arabe , asiat ...) .

                                                      bonne soirée



                                                    • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 19:31

                                                      Pour ceux qui n’ aurais pas vu , https://breizatao.com/2018/09/26/pendez-les-blancs-le-rappeur-nick-conrad-appelle-a-assassiner-tous-les-blancs-de-france-dans-son-dernier-clip-video/



                                                      Aller directement a la fin , on y trouve dans le crédit de nombreux petit blanc (regardez bien les patronyme ), ainsi qu’ une société de production a nashville tennesse (usa) . 

                                                      il ne s’ agit en aucun cas , d’ une erreur spontané d’ une racaille de cité , mais bien d’ un clivage de libéré de la société française dans l’ amerique alt-right de trump.

                                                      • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 20:06

                                                        Originaire de la cité du Champy à Noisy-le-Grand, il a grandi dans une famille camerounaise bien intégrée dans le quartier. Selon nos informations, sa mère est employé à Pôle Emploi, et son frère est agent à la RATP. En 2009, la mairie de Noisy-le-Grand avait financé un précédent clip du jeune homme.


                                                        Mis en ligne le 17 septembre, le clip de « PLB » est resté d’abord confidentiel, ne dépassant pas les 5.000 vues. Sur Twitter, Nick Conrad n’a guère plus de 230 followers. Mais il a bénéficié du soutien de Dieudonné, qui a relayé sa vidéo via Facebook le 22 septembre.https://www.lci.fr/social/clip-raciste-de-nick-conrad-qui-est-le-rappeur-qui-appelle-a-pendre-les-blancs-plb-2099605.html


                                                        • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 21:41

                                                          @l’ hermite

                                                          de pire en pire , issu d’ un milieux favorisé , accueillit au conservatoire au nom de l’ égalité des chance il jette le discrédit sur tout ceux moins favorisé qui eux se sont intégré et qui vont supporter toute les violences intercommunautaire que ces paroles vont engendré...

                                                          Nick Conrad, fils de diplomate et passionné de jazz

                                                          Ces propos sont pourtant éloignés de ce que Nick Conrad avait montré artistiquement jusque-là et ce dans un relatif anonymat. Elevé dans un univers d’intellectuels - son père était diplomate -, c’est un passionné de jazz et de Miles Davis en particulier. Plus jeune, il s’était inscrit au conservatoire de Noisy-le-Grand pour y étudier la trompette et il s’était ensuite lancé dans le rap, sans pour autant chanter des textes virulents. (source)



                                                        • osiris 27 septembre 2018 20:46

                                                           Ce rappeur noir est un imbécile ,après avoir tué tous les blancs , il n’ y aura plus d’idéologie droitdel’hommiste pour protéger les noirs qui fuient la misère ou la guerre ; ;ce ne sont sûrement pas d’autres noirs qui viendront les récupérer dans la mer ni compter sur les arabes qui les traitent comme des singes .


                                                          • JeSuisIblis 27 septembre 2018 21:30

                                                            Salut. En ce qui me concerne, ce débile est un artiste raté qui cherche une notoriété. Maintenant est-ce que cette pensée anti-blanc est répandue ? Je ne saurais pas répondre, je n’ai pas de chiffres froids qui parlent (on pourrait par exemple vérifier les actes de violence « gratuits » = sans volonté de voler, même si de toute façon parmi ces mêmes actes il n’y a évidemment pas de distinction « ethnique »), ce n’est pas mon métier.

                                                            Toujours est-il, ne compte pas, ou plutôt plus sur moi, blanc, pour me repentir pour un passé auquel je n’ai pas participé. La culture de l’excuse c’est terminé. Tout le monde a eu sa chance, maintenant ceux qui ne l’ont pas saisi et qui vont incriminer la République pour justifier leur échec, c’est la case prison, ou exil très loin. Fini le repentir, on a été plus qu’indulgent, maintenant le « Gaulois », puisqu’une certaine partie de la population semble faire dans le racialisme, le Gaulois donc, le lâche hein, va montrer les crocs contre tous les intolérants haineux.
                                                            ============
                                                            #jesuisIblis
                                                            #jesuisdanslaMoïse
                                                            xD Ben quoi, si on peut plus plaisanter entre voisins de palier, ou va-t-on ???
                                                            Ah oui bien sûr je suis aussi
                                                            #jesuisCharlie


                                                            • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 21:58

                                                              @JeSuisIblis


                                                              Salut. En ce qui me concerne, ce débile est un artiste raté
                                                              >un autre debile vegan et artiste raté a mis le monde a feu et a sang , l’ as t’ on oublier ?

                                                              Toujours est-il, ne compte pas, ou plutôt plus sur moi, blanc, pour me repentir pour un passé auquel je n’ai pas participé.
                                                              >c’ est du pur bon sens , notre responsabilité est dans les actes présent et futur et non pas dans une lutte rhétorique sur un passé obscurcit volontairement .

                                                              La culture de l’excuse c’est terminé. Tout le monde a eu sa chance, maintenant ceux qui ne l’ont pas saisi et qui vont incriminer la République pour justifier leur échec, c’est la case prison, ou exil très loin.
                                                              >Non pas de prison , y en as marre de subventionner des école de la haine en prison.
                                                              l’ exil est la seule solution dans ce type de delit/crime ,par procuration. 

                                                              le Gaulois donc, le lâche hein, va montrer les crocs contre tous les intolérants haineux.
                                                              > Uniquement dans le cadre militaire/force de l’ ordre , tenons nous a disposition de la reserve si nous en avons encore la capacité physique et mentale.




                                                            • JeSuisIblis 27 septembre 2018 22:41

                                                              @l’ hermite

                                                              Salut, moi aussi je vais passer en mode ermite quelque temps, pour faire le point :) car, si je défends la croûte, je reconnais n’être pas du tout satisfait par le mode de pensée individualiste dominant en société occidentale. Et je comprends que pas mal de gens se retirent dans une des « religions du livre », car cette société sous anti dépresseurs ne semble pas non plus complètement attrayante. Mais il y a des lueurs d’espoir, à mon avis, autres que replonger dans l’obscurantisme. Voir les spiritualités orientales par exemple.

                                                              Ceci étant dit, en ce qui me concerne je ne fais partie d’aucune force de sécurité. J’envisage juste le pire des scénarios, celui où je serai obligé de risquer ma vie pour la nation... avec ou sans l’approbation de l’Etat. Heureusement nous sommes civilisés, et pour l’instant tous ces gens qui clament à la « guerre civile » sont juste à mon avis des gens mal dans leur peau qui aimeraient que ça s’arrête pour eux... :(


                                                            • Cyrus (TRoll de DRame) l’ hermite 27 septembre 2018 23:30

                                                              @JeSuisIblis

                                                              C’ est nécessaire de faire le point ... sinon on se perd :)

                                                              Non ce n’ est plus de l’ individualisme , c’ est une compétition malsaine ou nous nous écrasons les un les autres et ou les plus malins/agressif profite de nos dissension pour affermir pouvoir et richesse.
                                                              Je ne suis pas sur que le monde oriental , le nord ou le sud soit a l’ abris toute les société ont reculer ethiquement et moralement depuis cent ans.

                                                              des lueurs d’ espoirs ? Tout reste a faire au quotidien pour que nos enfants ne vivent pas la meme chose que nous .L’ espoir ne se fabrique pas tout seul ...

                                                              Défendre la nation , ou rester défendre sa famille ca as toujours été le dilemme de l’ homme de bien .
                                                              Parfois on parvient a faire les deux .
                                                              Je craint bien plus que toi les appel a la guerre civile , il y a toujours eu des gens pour envoyé les autre au casse pipe pendant qu’ eux meme restait au village pour faire des affaires ...

                                                              Merci pour tes reponses 




                                                            • JeSuisIblis 27 septembre 2018 21:52

                                                              Et à part ça, j’ai des passe-temps, tels que regarder pensivement les tweets de la petite vicieuse « @s_assabgue » , qui par son vocabulaire semble également faire dans la division, quand elle fait référence à « mes semblables », autrement dit des musulmans, et les autres c’est de la m%%%% ? Je ne parle pas des mouvements tels les Indigènes de la République. Rien que le nom du mouvement, ils se sont crus où ces abrutis, au Far West américain ? Ptdr.

                                                              Alors je ne sais pas si c’est moi qui ai des oeillères, en ne considérant que mon cas particulier qui n’ai jamais discriminé sur une quelconque couleur de peau, mais à en juger autour de moi, je crois plutôt que de certains événements de racisme particuliers, ces blaireaux veulent en ériger une norme qui veut que le Français blanc est raciste. Et bien soit, en tout cas, touchez un cheveu de ma famille, et je vous l’allume votre feu de banlieue. Au moins on saura ainsi, rapidement, qui est du côté de la République, et les autres ?


                                                              • JeSuisIblis 27 septembre 2018 21:57

                                                                @s_assbague pardon


                                                                • goc goc 28 septembre 2018 01:32

                                                                  On est bien dans le bal des faux-culs.
                                                                  Quand je vois la réaction « outrée » de notre presse-tituée concernant une chanson faite par un inconnu en mal de notoriété (merci la presse pour ce buzz), et qu’en même temps tous les médias (tv, radio,presse_aux_ordres) se transforment tous le jours en attaché de presse pour promouvoir la (non) culture américaine, sa violence gratuite, son idéologie « far-west » et son apologie du dieu-dollar comme unique référence de valeur, au travers des films à la gloire de l’armée génocidaire US, des séries débilsantes et/ou banalisant l’agressivité et le meurtre à coup de ralentis et d’explosion d’hémoglobines, et des émissions tv ou le mot « dollar » est prononcé toutes 3 secondes


                                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 2018 08:03

                                                                    @goc

                                                                    La banalisation de l’agressivité et du meurtre dans la culture du fric - principalement américaine mais acceptée et copiée depuis longtemps par la France - n’excuse en rien la culture du prétendu « bon racisme », de la haine et de la violence, de l’ignominie banalisée dans la chanson.

                                                                    Il fut un temps - qu’il faut retrouver et remettre en bonne place dans les valeurs françaises - où notre spiritualité visait, tant bien que mal, à remplacer l’imbécile soumission au fric et à la violence par quelque chose d’humainement supérieur.


                                                                  • goc goc 28 septembre 2018 11:23

                                                                    @Pierre Régnier

                                                                    bonjour Pierre Régnier

                                                                    Bien sur que l’un ne doit pas excuser l’autre, mais franchement comparer les « dégâts » que pourrait faire une simple chanson destinée à la collection de « mal-comprenant » de nos banlieues et de nos télé-poubelles, et le matraquage intensif par nos médias (sans oublier les jeux vidéos) sur ces mêmes « mal-comprenants », n’est pas équilibré. Les dégâts sur les cerveaux de nos chérubins par la banalisation de la violence et du fric propagés par les télés, sont mille fois supérieurs a ces quelques « couplets » pour pseudos caïds de banlieue.

                                                                    En bref, on ne peut pas comparer un pilote de drone qui lance, depuis son fauteuil, un missile sur une fête de village en se croyant dans fortnite, et la « profession de foi » d’un sous-développé mental abruti par un visionnage trop intensif des « anges de la téléréalité ». L’un tue avec une barbarie et une inconscience dramatique, alors que l’autre arrive juste à nous faire mourir...de rire !


                                                                  • babadjinew babadjinew 28 septembre 2018 08:05
                                                                    Tiens les dinosaures découvrent l’américanisation de la french culture ! Mieux vaut tard que jamais.....

                                                                    Z’ont pourtant elu un micron qui à utiliser tout l’american way off life pour aujourd’hui nous traiter de rien...

                                                                    Ben oui le rap violent à rendu pas mal de gosses débiles ultra riche au US certes mais aussi partout dans le monde... Triste mais buisness is buisness n’est ce pas ???Alors ce gosse débile doit aujourd’hui nous remercier car d’une caisse de raisonance de 4000 vues sur youmachin il est maintenant connu par des millions de personnes et son clip doit être disponible sur des milliers de sites de streaming ou de P2P. Jakpot !!!!

                                                                    En attendant faudrait peut être ce poser les bonnes questions !

                                                                    Qui ecoute du RAP ??? Les beurres, les black, les jaunes, les rouges, les verts, les blancs ????Ben figurez vous que même pas ! C’est toutes les couleures, toutes les confessions, toutes les idéologies d’une jeunesses que depuis bien 20 ans nous sacrifions sur l’hotel du NEOLIB (ferait il aussi partit de l’american way off life ???)

                                                                    Plus de 100 000 gosses chaques années exclus du systemes scolaires à 16 ans ce depuis 2 decades !Aucune aide social de 18 à 25 ans pour les gosses de la 6 eim puissance economique de la palnéte.Des concentrations d’exclusions dans des quartiers ou pour raisons de coupe budjectaires tous les travailleurs sociaux ont été viré il y à déjà 20 ans.....Des gosses qui dans leurs énormes majorités (black, blanc, beurre) galérent dans des classes de 33 éléves (lycée), dans des formations sans lendemain, dans des stages à cv débilisant, sans oublier les legions de ceux qui au 21 eim siecle vive dans la rues !!!

                                                                    Quelle reusitte sociètale !!!!!

                                                                    Les dinosaures ont certainement raison d’avoir peur ! Une jeunesse au ventre vide et au rêves brisés (a minima plus de 25% des gosses sont au chomages et 50 autres% n’ont que des bullshit job) est dangereuse pour un systéme qui les TUE a petits feux !

                                                                    Mais de la à croire ou laisser croire que c’est l’autre l’etrangé, le beurre, le black, le boudhiste ou le mulsulman le danger c’est SIMPLEMENT STUPIDE !!!!

                                                                    Les micron et autres pions de l’oligarchie mênent sans faille leur mission (nous detourner du réel économique qu’ils nous imposent en nous divisant afin que l’on s’entretu.)


                                                                    Buisness is buisness...... triste religion......

                                                                    WAKE UP !!!

                                                                    • microf 29 septembre 2018 01:16
                                                                      @babadjinew

                                                                      Très très bon et vrai votre commentaire.

                                                                    • bob de lyon 28 septembre 2018 09:28

                                                                      Inspiré par Rimbaud, cet artiste tout dévoué à son art, ce qui lui dévore tout son temps libre, doit ignorer les informations audio-visuelles et plus sûrement celles relatives aux errements méditerranéens de l’Aquarius.

                                                                      Les reportages donnent à voir des naufragés volontaires et désespérés qui s’agrippent à l’accastillage du bâtiment et qui, une fois montés à bord, embrassent le pont de teck.

                                                                      De ce que j’ai cru voir ces personnes sont en majorité de couleur sombre.

                                                                      Sont-ils masochistes, ignorants, stupides ? Savent-ils qu’ils viennent dans un des pays les plus racistes de la planète où ils se feront exploiter sans vergogne… Comme toujours.

                                                                      C’est bien que ce chanteur* talentueux les prévienne… Et qu’ils ne viennent pas dire plus tard qu’ils ne savaient pas.

                                                                      Je n’ai rien compris ?

                                                                      *J’ai oublié son nom.


                                                                      • Nobody knows me Nobody knows me 1er octobre 2018 12:00
                                                                        @bob de lyon

                                                                        Sont-ils masochistes, ignorants, stupides ? Savent-ils qu’ils viennent dans un des pays les plus racistes de la planète où ils se feront exploiter sans vergogne… Comme toujours.

                                                                        Je suis pas sûr qu’ils aient les mêmes priorités dans la vie que ce rappeur, les moyens d’accéder à des moyens de communication leur permettant de visionner ses clips ou d’écouter ses chansons.
                                                                        Bref, un monde les sépare, peut-être que ce type leur cracherait dessus s’il les croisait dans la rue.
                                                                        Ça sert à rien de lier les migrants avec des artistes qui font polémique en France.
                                                                        Les seuls qui bavent dessus, ce sont les racistes à qui ça donne une occasion supplémentaire de râler sur les noirs, les musulmans, les étrangers et tous ceux qu’ils rassemblent à tort sous la même bannière...

                                                                      • DACH 28 septembre 2018 17:31

                                                                        Remerciements à l’auteur pour cette analyse argumentée. La haine du blance comme de tout ce qui n’est pas Islam est devenue une sorte de culture, dont oles médias comme la classe politique ne mesurent pas les conséquences perverses. Elles sont venimeuses pour notre démocratie républicaine, où échanger des idées dans des débats devient un chamaillage de personnes qui ne laissent plus parler l’autre. Je recommande l’émission du matin de Pacale P sur CNEWS qui constitue un bon exercice de démocratie médiatique, mais il devient difficile !!!


                                                                        • Désintox JPB73 28 septembre 2018 19:18
                                                                          En fait, je pense que nous sommes dans un pays où la plupart des gens sont de moins en moins racistes, mais où il existe une minorité qui l’est de plus en plus.

                                                                          Il suffit de lire les propos haineux que tiennent des participants des forums.

                                                                          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 28 septembre 2018 19:43

                                                                            @JPB73

                                                                             

                                                                            En fait, je pense que nous sommes dans un pays où la plupart des gens sont de moins en moins racistes..."

                                                                             

                                                                            Tout dépend de ce qu’on appelle « racistes ».

                                                                             

                                                                            Pour la Commission nationale consultative des droits de l’homme, il est déjà raciste de ne plus se considérer chez soi comme avant. Et ceux-là sont de plus en plus nombreux.

                                                                             


                                                                          • hocagi@1shivom.com 29 septembre 2018 10:55
                                                                            il est très ’humain’ de vouloir tuer l autre pour le dépouiller et se venger des ’supposes’ humiliation passées, la lâcheté faisant le reste, seuls les individus blancs faibles donc exposés seront lynches a mort a priori, les autres seront a même de se protéger.
                                                                            L humain est totalement câblé ds ce ce sens je suis tjrs surpris que des gens puissent s en émouvoir et/ou scandaliser, la survie ds un monde de 8 milliards d individus oblige au meurtre, c est très regrettable mais sans appel et tout a fait logique.
                                                                            Ou sinon il faut reprogrammer complétement l’adn (dna) de l’ humain, ce que proposait le Christ.
                                                                            Mes origines m empêchent toute violence, voir meme verbale, et ma très grande intelligence sont totalement incompatible avec le racisme, mais elle ne m’ empêche pas de voir les réalités et vérités bien au contraire.

                                                                            • hocagi@1shivom.com 29 septembre 2018 18:26

                                                                              @Self con troll

                                                                              Bonjour
                                                                              Vas, je ne te hais point !
                                                                              ca me rassure un peu MAIS
                                                                              c est pas suffisant, mais ça serait beaucoup trop long a expliquer, dixit un imbécile le Christ qui avait quelques millénaires d avance sur notre pensée et société
                                                                              Portez vous bien tant et autant que vous le pouvez, on est tous en sursis

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès