• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Comme Ton Gouvernement, Le Salaire, Tu Baisseras

Comme Ton Gouvernement, Le Salaire, Tu Baisseras

Ce qu’il y a d’épatant avec ce gouvernement, ce qu’on le voit venir de loin. Toujours, il utilise les mêmes ficelles. Les plus grosses, de préférence. Paraît que plus elles le sont, mieux ça passe (Dixit : Chirac).
Or donc, voilà que certains ministres annoncent que, “par solidarité”, ils sont prêts, les braves gens, à accepter une baisse de leurs émoluments.
Amis fonctionnaires (ou pas), ne vois-tu rien venir ?

Qui se souvient de cette réunion, incroyable, de notre gouvernement, à Versailles, un 28 juin de l’année 2009 ?
Ah, qu’elle était belle, la photo, ensoleillée, de cette fine équipe, bûchant un .. dimanche !
Oh bien sûr, il était question de plancher sur le Grand Emprunt annoncé par M. Sarkozy quelques jours plus tôt, n’est-ce pas, mais, nous, qui ne sommes en aucun cas des benêts de compétition, on l’a bien vu, le truc, énorme, tellement il crevait l’œil : le dimanche ! Ton gouvernement taffe un dimanche ! Tiens donc ! Un hasard, sans doute ! Au moment pile, où ce même gouvernement bataillait ferme, via son ministre du Travail de l’époque, l’auvergnat Brice Hortefeux, pour autoriser le citoyen à .. travailler le dimanche (sur la base, comme de bien entendu, du volontariat qui n’existe que dans la tête d’un ministre, tant dans la “vraie vie” ça ne se danse pas du tout ainsi !)

Et donc, rebelote cette semaine, alors que le mot de rigueur ne doit surtout pas être prononcé [*] et que dans le même temps, la Grèce vient d’annoncer - entre autres - un gel de toutes les retraites sur 3 ans ainsi que celui des salaires des fonctionnaires, suivie par l’Espagne où là, ce n’est pas un gel, mais une baisse de 5% du salaire des fonctionnaires (à partir du 1er juin, suivi, cependant, d’un gel en 2011) et du Portugal avec, là encore, une baisse des hauts salaires dans la fonction publique, des élus et des membres du gouvernement de 5%, notre bon gouvernement prépare la même douloureuse, mais en prenant soin, en amont, de “donner l’exemple”. Baissons nos rémunérations (13 471€ mensuels bruts pour un ministre, 12 124 pour un secrétaire d’Etat - je vous fais fi des divers frais, dits de fonctions, remboursés, et plafonnés, généreusement à 5837€/mois) ensuite de quoi, ma foi, comment ce pourrait-il que "notre ami" le fonctionnaire ne suive pas le mouvement ? Hein ? Enfin quoi, ce serait bien le diable, si ce fonctionnaire ne se mettait pas, et fissa, au diapason ! Et par esprit de "solidarité", bien sûr ...
Finaud, non ?

Cela dit, ne soyons pas trop sévère, ou injuste, ce gouvernement montre moins l’exemple qu’il suit celui de ses voisins (qui rappelons-le, s’en sortiraient moins bien que nous).
Soit la Grande-Bretagne, avec un Cameron qui, allez hop, décrète un gel (décidément, c’est LE mot tendance du moment) des salaires des membres de son gouvernement pendant 5 longues années.
Soit, itou, l’Espagne, ou Zapatero a décidé, ce mercredi 12 mai, une baisse de 15% du salaire de ses ministres.
Or, comme je l’ai rappelé, cela s’accompagne, très souvent, du même traitement pour les fonctionnaires.

Or donc, pourquoi cela se passerait-il différemment en France ? “Au nom de quoi ?” comme aime à le dire M. Sarkozy, notre bon président, qui rappelons-le, lui, tel le Proglio (ou le Pérol) de base, à peine arrivé au pouvoir, s’est copieusement augmenté de 172% bruts, alors que, quelques semaines auparavant, le 21 septembre 2007 à Calvi, François Fillon déclarait que la France était “en situation de faillite” (comme quoi, ça ne date pas d’hier, comprendre : la crise a bon dos, parfois ..).

Cette proposition indécente, baisse de salaire des fonctionnaires, mais également dans le privé, n’est pas nouvelle. En février 2009, Le Figaro tâtait déjà le terrain. Et dans les faits, on pouvait l’observer, notamment en mai 2009, chez Hertz (ce qui ne choqua aucunement, Brice Hortefeux, bien au contraire, là encore, il s’agissait de "solidarité" autre mot-clé avec "gel" !)
Alors, je sais, certains parleront de populisme, de démagogie, voire d’irresponsabilités, mais je le dis et le maintiens : pourquoi serait-ce aux salariés de Grèce, d’Espagne, du Portugal, de France, et bientôt d’Italie, voire d’Allemagne et de Grande-Bretagne de payer pour des erreurs – et le mot est bien faible – dont ils ne sont en rien responsables ?
Comment peut-on oser nous dire que “la crise ne nous a pas coûté, un centime d’euro”, vu que, si il y a "gel" – ou baisse – des salaires, et que dans le même temps, augmentent taxes diverses et variées, électricité, gaz, carburants, etc., il est évident que nous sommes plus que perdants, que notre portefeuille sera moins gaillard ?
Encore une fois, pourquoi est-ce à nous de consentir à des sacrifices, toujours nous, et pas ceux qui sont les vrais responsables de cette crise ?
Combien de temps, encore, allons-nous accepter l’intolérable ?

Quoi qu’il en soit, l’affaire semble pliée, la douloureuse n’en finit plus de tomber, ces fonctionnaires qui devaient être “moins nombreux mais mieux payés”, vont devoir se serrer la ceinture, voire plus.
Et dans le privé, itou.
Même que, ça ne fait que commencer.

Bienvenue, citoyens et contribuables, dans une “République irréprochable” !


[*] Le 6 mai, François Fillon annonçait un “gel” des dépenses de l’Etat sur trois ans [2011/2013]. Le même homme qui, donc, nous avait avertis que la France était “en faillite”, le 21 septembre 2007.
D’où cette question à 1000€ :
Pourquoi ne pas avoir gelé ces mêmes dépenses dès 2007, ami sarthois ? “Au nom de quoi” ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Germain de Colandon 17 mai 2010 10:32

    « Plus le mensonge est gros, plus il passe » est en réalité une citation de Joseh Goebbels.

    GdC
    http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/


    • robin 17 mai 2010 10:46

      Dire qu’il y aura toujours un paquet de gogos, de collabos ou d’imbéciles ordinaires qui vont gober cette propagande qu’il faut baisser son salaire, ce qui de toute façon ne sert strictement à rien, car , volonté absolue de ne pas moraliser la finance aidant, si dans le même temps un actionnaire ou un trader facétieux décide à nouveau un coup de casino foireux, l’économie de 5 points durement arrachée en plusieurs années sera détruite en 5 minutes et plus que doublée dans l’autre sens ! A quoi bon ?


      • perlseb 17 mai 2010 11:53

        Le problème de fond est bien là. Sans parler du cataclysme économique qui consiste à générer une grave crise de déflation en baissant les salaires des fonctionnaires, les oligarques n’auront jamais assez d’argent. Il faut bien distinguer les besoins du peuple que l’on peut satisfaire des envies des oligarques qui sont sans limites.

        Ce que chaque oligarque veut, sans le dire vraiment, c’est bien évidemment être le plus riche du monde, le maître de l’univers. Et on ne tondra jamais assez le peuple pour satisfaire ces grands malades.


      • Néo-Résistant Néo-Résistant 17 mai 2010 14:02

        Pour arriver à un vrai résultat, c’est tout le système libéral qu’il faut mettre par terre... 

        Tout l’équilibre de notre société réside dans une équation très simple : le monde économique, financier et social est régi par des lois promulguées par le monde politique, si ce pouvoir politique est indépendant du pouvoir économique, financier et social et que les médias indépendants font honnêtement leur travail d’information les problèmes éventuels peuvent être réglés par de nouvelles lois pour le plus grand bien de l’intérêt général et la démocratie fonctionne à la satisfaction de toutes les composantes de la société.

        Par contre, s’il y a une collusion entre les financiers, les médias et les hommes politiques, le système dérive rapidement en faveur les intérêts particuliers qui en ont pris le contrôle et la démocratie est vidée de toute sa substance.

        Avec la crise que nous vivons actuellement la collusion entre les médias, les politiques et les financiers est de plus en plus évidente, le système libéral aboutit probablement à ce qu’en espéraient ses auteurs : une régression sociale majeure et brutale pour augmenter encore la part du capital dans le partage de la richesse produite au détriment de la population qui produit physiquement ces richesses.

        Quand on sait que 80% des citoyens sont non politisés et intoxiqués par TF1, le Figaro et consorts, il est évident que c’est à la minorité dite agissante qu’appartient la possibilité de renverser (pacifiquement de préférence !) la « dictature des marchés » et jeter le libéralisme dans les poubelles de l’histoire.

        Une révolution de type « orange » mais cette fois favorable aux salariés et non au libéralisme.  

        http://www.everyoneweb.fr/marredelagauchecaviar/



      • gimo 17 mai 2010 17:18

        Sachez ou sont vos ennemis une fois pour toute !!!!

        simplement sur agoravox  
        60% SONT DES BOBO RETRAITE PAYER AVEC la dette à crédit
        40 % genre enseignants fonctionnaire « boulo 6 mois par année après vacance et ponts
        ah !!!!! ils écrivent sans trop de faute d’orthographe quand on n’a rien a foutre d’autre !!!

         Une nation pourrie par ses planqués qui viennent vous dire la morale
        avec 4x4 faire 500m pour amener leur môme par la pétase de service a l’école et autres merde du genre
        une nation achetée pillée à travers la fonction publique et ses politiques !!!
        je vous fais grâce des magouilles par tonne et enveloppes de tout genre
         tout confondu direct et indirect 15 million de parasites qui profite des deniers publics
        il faut quelle crève pour qu’ils comprennent : !! 
        UNE NATION pillée » par eux après moi le déluge !!!
        donneur de leçon et demandent aux autres de faire des sacrifices 
        le sommet de la pourriture humaine 
        des vermines  qui ruine une nation c’est bon pour tout les pays du monde
        des pourris qui entraînent des nations dans la misère 
        les autres !d’autres con comme eux les suivent pour être des « bobo con »
        je sais c’est dure d’ entendre dire la vérité 
         tout le reste c’est de la simulation d ’ égoîste pourri jouant les savants 
        après moi le déluge !!
        je suis dégouté de cette société de merde hypocrite voleur




      • ektin 18 mai 2010 01:12

        Gimo, pauvre gars ! On te plaint sincèrement, nous les fonctionnaires retraités, assis tranquillement à la terrasse de nos villas sur la côte d’azur, un verre de champ’ à la main.
        C’est quand même dommage pour toi de n’avoir que quelques neurones et de les utiliser uniquement à pédaler dans la haine. Si tu pouvais te faire greffer un cerveau de mongolien, tu gagnerais en capacité intellectuelle et en joie de vivre.


      • gimo 18 mai 2010 03:39

        @ ektin


        Je pense que pour toi même des neurones greffés il y aurait rejet (pour corps incompatible)

        c’est bien !!!!!! tu t’es reconnu dans mon commentaire !!!!! c’est bien !!! tu as fait un gros effort  !!


        je vois que tu as déjà expérimenter la vaseline d’après tes écrits CI
        - DESSOUS

        je sais que l’intelligence c’est pas ton fort alors un peu de pudeur STP

        quand on ne vaut pas grand chose dans la vie et on ne comprend rien de chez rien

        alors !! on a la réaction que tu as eu


        Par  ektin (xxx.xxx.xxx.159) 7 avril 00:53


        Sans doute un des derniers cocus de nabot 1er qui n’aurait pas encore détecté le gout de la vaseline.


        Fin des commentaires avec toi !!! t’en vaux pas le temps perdu 

        d’une personne qui a le cul assit sur deux chaises et pleine de contradictions

        bien le bonjour chez vous !!!!

        PS :  /rassure toi je n’est point de haine et je suis heureux mais conscient 

         :: !!!  contrairement à toi


         


      • Yvance77 17 mai 2010 10:55

        Salut,

        Excellent post comme d’habitude.

        Il est évident que ces chiens prépare le terrain et les tours de vis qui vont saigner encore plus des pans entiers de la populations.

        Qu’ils serrent les cordent plus fort encore jusqu’à ce que cela casse ... et on verra qui rira ensuite.

        A peluche


        • Etre Realiste 17 mai 2010 11:57

          Bel article !!
          Mais attention, un UMPISTE va venir nous dire, qu’il faut « se désendetter », qu’il faut résorber les déficits, que c’est la faute des fonctionnaires, de la RATP, de la SNCF, et des salariés qui ne veulent pas bosser jusqu’au cancer ou jusque 70 ans !!

          La pensée libérale, domine en FRance et en Occident, même des chômeurs, des ouvriers à 1200 euros, des petits employés de bureau à 1300 euros, n’hésitent pas à prononcer de telles inepties !
          Ils n’hésitent plus à voter SARKOZY-TATCHER-BUSH.....

          Ils donnent des leçons sur les déficits publics qui sont dûs aux intérêts exorbitant payés au financiers, alors qu’eux-même avec 2 salaires de pauvres (1200+1700 euros net pour monsieur et madame) se prennent pour CRESUS :
          _ils achètent un appart à 300 000E sur 30 ans
          _ils achètent le « SCENIC » bien beauf, à 18000E sur 5 ans
          _ils se payent le voyage avec le revolving à 19,81% sur 2 ans

          Il se financent avec de l’argent qui n’existent pas, ils crééent de la DETTE....et ils viennent nous donner des leçons !!
          Quel CULOT !!


          • patdu49 patdu49 18 mai 2010 07:54

            un couple avec 2900€ par mois, n’exagères pas quand même .... il ne pourra pas acheter un logement à 300 000 €, car ça representerait 1600€ de mensualité sur 30 ans, ça voudrait dire qu’ils auraient 4800€ de revenus pour être à 33% d’endettement.


          • JL JL 18 mai 2010 08:50

            Etre réaliste s’écrie : « ils créent de la dette ! »

            Comme si c’était mal !

            Ce qui est mal c’est créer une dette que d’autres paieront, pas de créer une dette que l’on pairera soi-même. Il ne faut tout de même pas tout mélanger !

            Quant à la dette que représentent les retraites par répartition : ce n’est pas une dette à proprement parler : il ne faut pas confondre solidarité intergénérationnelle bien ordonnée et dette même si l’on peut parler en l’occurence de dette intergénérationnelle.

            La dette la plus grave est celle qui consiste à emprunter sur les marchés internationaux pour financer les dépenses de fonctionnement. Doublement grave puisque d’une part elle ne fait que reporter et aggraver les problèmes, et d’autre part, revient à créer une hémorragie financière puisqu’on sait que les deux tiers de cette dette là est détenue par des non résidents en France.

            @ Patdu49 : pour ce qui concerne l’achat immobilier, il y a toujours un apport personnel : avec 110 000 euros, ça passe.


          • bonsens 18 mai 2010 11:01

            @ pat : le genre qu’il decrit , cela a un peu d’apport perso donné par les parents , et cela a droit aux aumones sociales « pret à taux zero , un pour cent logement , deductions diverses et variées » , c’est comme cela qu’ils arrivent à rentrer dans l’épure ...
            j’ai perdu le lien , mais j’etais tombé l’année derniere sur un article assez jubilatoire nommé je crois « je hais les classes moyennes » qui décrivait trés trés bien tout cela


          • bonsens 18 mai 2010 16:53

            cela me revient , c’était « pour en finir avec la classe moyenne » , sur le blog de seb musset


          • patdu49 patdu49 19 mai 2010 16:38

            OUAI bah non on est pu dans classe moyenne avec un logement de 300000€ ..
            on est dans les classes aisées ..

            et je ne connais pas beaucoup de personnes qui héritent de + de 100 000€ en etant assez jeune pour se permettre encore un emprunt de 200 000 sur 25 ans ou 30 ans ..


          • sleeping-zombie 17 mai 2010 12:03

            Salut,

            Pourquoi c’est toujours sur nous, pauvres salariés, que ça tombe ?
            Ben... c’est forcé.
            Cette crise, comme la précédente, et sans doute comme la suivante, n’en est pas une.
            Si si, je le dis et le répète.
            On n’est pas en crise.

            Il n’y a pas eu de sécheresse qui a détruit l’agriculture.
            On ne vient pas de se rendre compte qu’on a plus de pétrole.
            Il n’y a pas eu de guerre qui a détruit toutes nos infrastructures.
            etc...

            Bref, tout le système de production est intact.
            Cette pseudo-crise ne concerne que le partage des richesses.
            Ce n’est qu’une sorte de signal, collectif et relativement inconscient, qu’utilise une partie de la population pour se lancer simultanément dans une grande curée, dont le seul but est d’augmenter sa part de cadeau. Le terme « crise » signifiant juste « on est prêt à être brutal ».

            Après ? c’est juste mécanique : si le gâteau n’est pas plus grand et que quelqu’un a sa part qui grandi, c’est que forcément... et c’est celui qui se retrouve devant le fait accompli.

            Il parait que la crise ça rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
            Je vois pas en quoi c’est une crise.
            Coluche


            • Blanqui de Paris 17 mai 2010 12:43

              Un autre article dans Agoravox traite aujourd’hui du manque de combat et d’engagement politique de nos jeunes...

              Alors la question est : pourquoi ne pas laisser le système aller au bout de sa logique mortifère ?

              Pourquoi s’opposer a quelque chose qui va tous nous obliger à nous reprendre en main en tant que citoyen ?

              Laissons les mettre la retraite a 75 ans (« après vous aurez droit à un RMI vieux ») , diminuer les salaires de 20% (« c’est pour que nous acceptions de ne pas délocaliser , sale branleur de Français »), Laissons les envoyer des enfants de 15 ans à la mine ( « bah quoi faut bien être compétitif avec la Chine, non ? »)
              etc...etc...

              Après les Français finiront peut être par se souvenir de qui ils sont , ceux qui ont fait la révolution, la commune, le Front Populaire, et peut être qu’on en arrivera à ne plus élire des guignoles-traîtres à la tête de notre Pays.


              • curieux curieux 17 mai 2010 13:11

                Tu as sûrement raison. Il faut que ceux qui ont soutenu et qui soutiennent le système en prennent plein la gueule. Les autres ne se faisaient pas d’illusions. Ils sont donc préparés, donc pas surpris. Quand les journaleux répètent les prévisions des politicards menteurs pour 2050 alors qu’ils ne savent pas prévoir le lendemain, ca laisse rêveur.


              • Blanqui de Paris 17 mai 2010 13:59

                Oui Mr Curieux,

                Etre citoyen c’est des droits et des devoir à commencer par assumer ses actes et ses votes.

                Ils l’ont voulu, ils ont voté une peu en cachette, parce que je pense qu’une bonne partie des électeurs à voter Karcher-anti banlieue avant de voter libéralisme et bien ils ont eu tout pour eux , le libéralisme au Karcher sur leurs existences.

                On apprend de ses erreurs parait-il....


              • Furax Furax 17 mai 2010 13:48

                Il faut les prendre au mot. Au dessus de trois fois le SMIG, on taxe les revenus à 100% !


                • herve33 17 mai 2010 13:52

                  Absolument d’accord avec cet article , d’autant plus que d’autres pays européens l’ont fait ( baisser les salaires des fonctionnaires ) , on nous parlera de solidarités ...
                  Mais il faut savoir que déjà le fait de ne remplacer qu’un fonctionnaire cause déjà d’énormes dégâts , le plus gros étant sans aucun doute de fermer la porte aux jeunes pour les postes de la fonction publique .


                  • Dominique TONIN dume 17 mai 2010 13:53

                    D’accord avec vous, l’écrivain.
                    Sont pas complètement fous les guignols du gouvernement Français ! Voient bien l’impopularité et la faillitte ds laquelle ils sont. Alors ils essayent de sauver les meubles, ms il est un peu tard, à mon avis. La faillitte est bien là, les dettes abysalles et la défiance des français à leur égard grandissante (proportionnelle à la dette)
                    La solution ? elle ne viendra pas d’eux, peu enclins à l’autoflagellation et trop « collés au plafond » pour apprécier l’empleur des dégâts.
                    Non, la solution viendra du PEUPLE, par son vote intelligent, en virant ts ces bons à rien qui depuis trente ans nous mènent dans le goufre !
                    La solution, elle pourrait venir du « PF » :
                    www.peuplefrancais.fr et plus si affinité !
                    Enfin, qd les médias daigneront me donner la parole ! Ce jour là, ils pleureront les politiques, et dans les chaumières, notre ménagère, sa couvée et son tendre époux/travailleur, retrouveront le sourire. Car le père TONIN, il a des biscuits à faire valoir, des idées à développer et une langue bien pendue et pas de bois !
                    Commençons à nous mobiliser, 2012 n’a jamais été aussi près !


                    • Voris 17 mai 2010 14:50

                      Comme ton président, ton pantalon tu baisseras devant le capital.


                      • Kétamine 17 mai 2010 18:56

                        Effectivement, on semble aller vers une récession épouvantable, si les salaires des fonctionnaires baissent, cela va accélérer le mouvement. Les salariés du privés seront juste là pour trinquer à la santé des fonctionnaires qui n’auront plus d’argent à injecter dans l’économie du pays. Les ménages effrayés par l’avenir (le leur et celui de leurs enfants) vont faire chuter drastiquement leurs dépenses, plus personne pour consommer les magnifiques produits made in China et les quelques produits européens. La France bascule bientôt dans le tiers monde. Merci le libéralisme, merci l’UMP, merci l’Union Européenne ne nous avoir conduit dans le mur.


                        • Defrance Defrance 17 mai 2010 20:38

                          Dommage, Seguin est mort avant d’avoir raison ?


                        • Defrance Defrance 17 mai 2010 20:35

                          La Bastille n’existant plus, ce 14 Juillet, c’est la BOURSE qu’il faut raser !

                           Cette institution a été complètement dévoyée, de plus , avec les transactions électroniques qui permettent de se goinfrer en moins d’une heure, plus rien ne peut fonctionner !

                           Les spéculateurs devront être PENDUS par les pieds pour ne pas abimer leur nœuds pap ou leur cravattes !


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 mai 2010 21:15

                            Rien à ajouter. Excellent.

                            + 1, avec mention.


                            • VivreDifferent VivreDifferent 17 mai 2010 22:33

                              Les salaires des travailleurs de base, ça fait déjà un paquet d’années qu’ils baissent constamment en valeur réelle ; en effet, l’inflation calculée ne prend pas en compte l’immobilier, alors que le logement fait partie des besoins de base ! Hors le prix de l’immobilier a augmenté démesurément depuis 20 ans. Conséquence : un travailleur qui ne possède pas de patrimoine (pas propriétaire de son logement et pas d’héritage immobilier en vue) est beaucoup plus pauvre qu’il y a 20 ans.

                              Sur la constitution de l’indice des prix à la consommation (base du calcul de l’inflation) :
                              http://www.insee.fr/fr/themes/indic...

                              Seulement, maintenant, avec la crise, et la montée du chômage, ils vont pouvoir baisser les salaires de manière encore plus directe ; nous, travailleurs, allons encore payer longtemps et très cher cette crise provoquée par les rentiers et leurs représentants (les banques). 

                              Nous allons même payer deux fois : une fois en tant que travailleur, et une autre fois en tant que contribuable. (car les riches eux, contrairement à la croyance populaire, payent proportionnellement beaucoup moins d’impôts que le travailleur moyen ; quand je trouverai le temps, j’essaierai de publier un article pour le démontrer, chiffres à l’appui)



                                • curieux curieux 18 mai 2010 00:09

                                  Avec de tel vendu et vendues , qu’est-ce qui pouvait arriver ? Sinon la situation actuelle. Et pourtant ces articles datent d’un certain temps
                                   
                                  http://www.voltairenet.org/mot120821.html?lang=fr


                                  • Christoff_M Christoff_M 18 mai 2010 03:25

                                    N’oublions pas que nous avons un gouvernement depuis Sarkozy avec des gens parmi les plus payés d’Europe, on se demande s’il n’ont pas fait le bouclier fiscal et la réforme des tranches supérieures pour prévoir leur retraite et l’avenir de leurs familles et de leurs enfants....

                                    Sans compter les cumuls de mandats et cumul poste de représentant d’état et conseiller ou avocat d’affaires dans le privé...

                                    Vous savez ce que je pense des « avocats d’affaires » comme des hommes d’affaires« et conseillers en haut lieu, ce sont les machines à blanchir nos hommes politiques, l’équivalent des Clearstream pour les banques.... on ne peut pas être conseiller privé de groupes étrangers et élu d’un pouvoir à la tete d’un état soi disant démocratique !!

                                    En France si !! on peut critiquer Berlusconi, mais nous depuis Pasqua, Balladur, Sarkozy, Balkany, ce n’est pas mieux, le pouvoir politique français ne se distingue pas par son intégrité,
                                    Paqua et Balladur étant trahis, après Chirac, par leur »petit protégé« ....
                                    Qui n’est autre que le torpilleur de la droite qui l’a élevé et notre »cher" président actuel, dont nous n’avons pas fini de payer les ardoises !!


                                    • fhefhe fhefhe 18 mai 2010 05:15

                                      Cout des mesures prises par le Gouvenement de Sarkosy en 2007 :
                                      — Détaxation des Heures supplémentaires 4,6 Milliards d’€ .
                                      — Déduction des intétêts d’emprunts immobiliers 2 Milliards d’€ .
                                      — Déduction des droits de sucession 5 Milliards d’€
                                      — Bouclier Fiscal 15 Milliards d’€ .

                                      Pourquoi ce rappel ? 
                                      Pour , peut-être , gagner les 1 000€ de la dernière question de l’Article.

                                      En effet en « anticipant » en 2007 le gel des dépenses publiques , pour 2011/2013 , le Gouvernement n’avait pas « prèvu » qu’un an plus tard une crise « sans » prècédent allait pertuber ses prévisions .
                                      Qu’il faille aider les banques , le secteur automobile...et maintenant les défaillances de certains pays de l’UE...
                                      Que le nombre de chômeurs allait exploser ,
                                      Que la TVA pour les Restaurateurs allait baisser de 19,6% à 5 ,5 .
                                      Etc....

                                      Liste non exhaustive des mesures prises depuis 2007 pour préserver le pouvoir d’achat de la « Bourgeoisie » ( celle définie par Karl Marx : Classe Sociale Dominante )



                                      • bzorglub 18 mai 2010 08:03

                                        Les Americains ont invente la guerre eternelle avec Al Quaida et l’Europe invente la crise eternelle
                                        qui va nous saigner pour toujours !
                                        A+


                                        • patdu49 patdu49 18 mai 2010 08:23

                                          en tout cas, ce n’est pas moi qui va relancer l’économie, pas par ma conso ... que je sois à travailler au SMIC ou bien au chômage, désolé mais j’ai pas les moyens de faire travailler :

                                          - artisans du BTP ( j’aurais bien des travaux à faire, habitant une ruine, mais les banques ne prêtent pas aux pauvres)
                                          - restauration, hotelerie, campings (du luxe)
                                          - magasins de bricolage, de jardinerie, animalerie, fleurs (du luxe)
                                          - prêts à porter, chaussures, linge de maison etc .. ( du luxe)
                                          - produits alimentaires de marques, apéritifs, bons vins, bons fruits, bons légumes (du luxe)
                                          - réparation de voiture au garage, remplir reservoir de gasoil ( du luxe)
                                          - téléphonie mobile (du luxe)
                                          - équipements multimédia, imprimantes, etc, encre, electroménagers ( du luxe)
                                          - ameublement , déco, vaisselle etc (du luxe)
                                          - boulangerie, patisserie, petits commerces ailmentaires ou non (du luxe)
                                          - casino, jeux d’argent, loisirs, fêtes foraines, articles de sports etc .. (du luxe)
                                          - bijoux, parfumerie, tatouage,coiffeur, produit hygiène corporelle ou domestique, para-pharmacie etc ( du luxe)
                                          - cadeaux, jouets, chocolats, confiserie, vie sociale ( du luxe)

                                          par contre peuvent compter sur moi  :

                                          - assureur ( j’hésite à suprimer)
                                          - banquier ( je paye, rubis sur l’ongle) ma carte bleu et mon crédit pour ma ruine)
                                          - produits alimentaires souvant 1ers prix super U ( faut bien que je bouffe et je vais au moins loins)
                                          - mon buraliste, mes clopes mon seul luxe que je privilégie. ( pas touche, et venez pas me faire une remarque moralisatrice sur mes clopes, je m’en tape)
                                          - edf gdf, je suis très généreux, n’etant pas isolé thermiquement
                                          - eau
                                          - impots locaux

                                          voilà, j’ai pu un rond, désolé pour les autres... ça sera très très rare que je déborde, sauf urgence ... et encore je tenterais système D pour me dépanner.


                                          • ravachol 18 mai 2010 08:39

                                            Bonjour
                                            Un autre gros mensonge,on fait des projections jusqu’en 2050,et l’on met
                                            l’allongement de la duree de vie dans la balance.Or nous sommes en train de
                                            connaitre les derniers vieux,ils ont vecu sainement jusqu’a nos jours,et ils ont pofité
                                            des progres de la medecine(cardiaque.... etc)
                                            Aujourd’hui c’est differend,des services d’ancologie debordés,des medecins qui sont tres
                                            inquiet quand aux futurs degats de kreusfeld jacob,et j’en passe.....
                                            Et bien sur un service de sante qui se degrade a la vitesse d’un tgv.
                                            Se sera evidement tout benef pour les caisses.


                                            • bonsens 18 mai 2010 11:35

                                              mais croyez vous que quand ce big bang ( ou plutot big splash ) sur les revenus de 99 pour cent des gens se sera produit ( 99 pour cent = tout le monde sauf les « people ») , croyez vous -donc- que les gens seront plus malheureux ? Vu la mentalité qui régne dans ce pays , je ne crois pas. Il se pourrait même qu’ils soient plus heureux au quotidien . Les difficultés matérielles seront compensées pour le français lambda par la joie - malsaine , je vous l’accorde- de voir que le petit euro que le voisin avait -dit on - en plus lui a été pris et que , enfin , tout le monde est financiérement égal . Tous dans la mouise mais tous égaux .
                                              Le blaireau de base préfére marcher à pied à coté de son voisin , plutôt que rouler en pigeot 1100 centimétres cube si son voisin devait lui rouler en pigeot 1100 centimétres cubes et demi .
                                              c’est attristant mais c’est ainsi que voulez vous : ce n’est pas la gauche qui peut instaurer le communisme.
                                               Elle ne le peut pas alors que Sarkozy , lui , va le faire ( mise en commun de la médiocrité matérielle pour 99 pour cent des gens , un pour cent de « people » étant complétement hors-systéme, sur une autre planéte , dirons nous ) . Il a déja commencé d’ailleurs .
                                              Ah ! que ce sera bon de manger tous la même merde à la soupe populaire , solidaires comme des fréres , dans l’égalité et la transparence , chacun comptant les haricots et les charançons dans l’assiette du voisin , et dénonçant aussitôt aux autorités toute différence, aussi minimes soit-elle . Il faut avoir été enfant de famille nombreuse pour vraiment comprendre de quoi je parle.
                                              Quelle joie ce sera : tous unis ,dans la jalousie d’abord , puis dans la joie de la revanche .
                                               Vite , que cela vienne . Je suis comme un gosse la veille de Noêl , l’impatience m’empêche de dormir .


                                              • Luc Paul ROCHE Luc Paul ROCHE 19 mai 2010 17:27

                                                très bon article

                                                vous analysez parfaitement le fond de la démagogie libérale : même lorsque ces gens-là font mine d’appeler à la vertu et de faire payer les riches, c’est en fait dans la poche des salariés de base qu’ils continueront à se servir

                                                plus clairement : lorsqu’un libéral dit « il faut faire payer les riches et limiter les avantages des dirigeants » cela signifie « il faut pressurer les pauvres et avantager les potentats... mais, cette fois, en douce »


                                                • ravachol 23 mai 2010 08:30

                                                  Je signale aux lecteurs que des mesures concretes,chiffrees et courageuses ont deja ete
                                                  prises.Suppression de la prime de 150euros aux « RSA »
                                                  Gel des envellopes « RSA »de l’etat aux departements.


                                                  • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 23 mai 2010 20:18

                                                    je viens de lire que l’Espagne entend baisser de 5% les salaires moyens et de 15% ceux des membres du gouvernement. Disons qu’elle ne fait que nous précéder et nous donner un avant goût de ce qui nous attend. Partant sur cette base. Le salaire moyen d’un ministre est de 13 000€ sans compter les avantages en nature : on sort 15%, il reste : 11 050€ . Le salaire moyen d’un employé est de 1300€ dont on sort 5% ce qui fait 1235€.
                                                    Le salaire d’un ministre sera donc de 9 fois celui d’un employé. ET CETTE BANDE DE RACLURES VA SE LA JOUER SOLIDAIRE DU PETIT PEUPLE...LES 1235€ QUI ME RESTERA JE VAIS LES INVESTIR DANS UNE GUILLOTINE.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès