• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Communiqué du CDC d’Atlanta sur le Covid-19 daté du 15 (...)

Communiqué du CDC d’Atlanta sur le Covid-19 daté du 15 mars

 

Ce texte est la traduction réalisée par Google en automatique du bulletin du CDC daté du 15 mars

Ce document me paraît utile pour avoir un angle de vue réalisé par les meilleurs experts des Etats-Unis

 

The Centers for Disease Control and Prevention (CDC) is the leading national public health institute of the United States. It is also a United States federal agency under the Department of Health and Human Services and is headquartered in AtlantaGeorgia.

 

Contexte

Le CDC répond à une épidémie de maladie respiratoire causée par un nouveau (nouveau) coronavirus qui a été détecté pour la première fois en Chine et qui a maintenant été détecté dans plus de 100 sites à l'échelle internationale, y compris aux États-Unis. Le virus a été nommé « SARS-CoV-2 » et la maladie qu'il provoque a été nommée « coronavirus disease 2019 » (en abrégé « COVID-19 »).

Le 30 janvier 2020, le Comité d'urgence du Règlement sanitaire international de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'épidémie était une « urgence de santé publique de portée internationale icon externe  » (PHEIC). Le 31 janvier, le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex M. Azar II, a déclaré une urgence de santé publique (PHE) aux États-Unis pour aider la communauté des soins de santé du pays à répondre à COVID-19. Le 11 mars, l'OMS publiquement icône externe caractérisé COVID-19 comme une pandémie. Le 13 mars, le président des États-Unis a déclaré que l'épidémie de COVID-19 était une icône externenationale d'urgence.

Source et propagation du virus

Les coronavirus sont une grande famille de virus communs aux humains et à de nombreuses espèces animales différentes, notamment les chameaux, les bovins, les chats et les chauves-souris. Rarement, les coronavirus animaux peuvent infecter des personnes et ensuite se propager entre des personnes telles que MERS-CoVSARS-CoV, et maintenant avec ce nouveau virus (nommé SARS-CoV-2).

Le virus SARS-CoV-2 est un bêtacoronavirus, comme le MERS-CoV et le SARS-CoV. Ces trois virus ont tous leurs origines chez les chauves-souris. Les séquences de patients américains sont similaires à celle que la Chine avait initialement publiée, suggérant une émergence probable et récente de ce virus à partir d'un réservoir animal.

Au début, de nombreux patients à l'épicentre de l'épidémie à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine, avaient un lien avec un grand marché de fruits de mer et d'animaux vivants, suggérant une propagation de l'animal à la personne. Plus tard, un nombre croissant de patients n'auraient pas été exposés aux marchés aux animaux, ce qui indique une propagation de personne à personne. Une propagation de personne à personne a par la suite été signalée en dehors du Hubei et dans des pays hors de Chine, y compris aux États-Unis . Certaines destinations internationales ont maintenant une propagation communautaire continue avec le virus qui cause COVID-19, comme le font certaines régions des États-Unis. La propagation dans la communauté signifie que certaines personnes ont été infectées et on ne sait pas comment ni où elles ont été exposées. Découvrez ce que l'on sait de la propagation de ces coronavirus nouvellement émergés.

Sur cette page
Carte globale des cas confirmés de COVID-19
icône de la carte

Gravité

Le tableau clinique complet concernant COVID-19 n'est pas entièrement connu. Les maladies signalées ont varié de très légères (dont certaines sans symptômes signalés) à graves, y compris des maladies entraînant la mort. Bien que l' information à ce jour suggèrent que la plupart des maladies Covid-19 est doux, un rapport icône externe hors de Chine suggère une maladie grave dans 16% des cas. Les personnes âgées et les personnes de tous âges souffrant de maladies chroniques graves - comme les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires et le diabète, par exemple - semblent être plus à risque de développer une maladie COVID-19 grave .

En savoir plus sur les symptômes associés à COVID-19 .

COVID-19 est maintenant une pandémie

Une pandémie est une épidémie mondiale de maladie. Les pandémies surviennent lorsqu'un nouveau virus émerge pour infecter des personnes et peut se propager entre les personnes de manière durable. Parce qu'il y a peu ou pas d'immunité préexistante contre le nouveau virus, il se propage dans le monde entier.

Le virus qui cause COVID-19 infecte les gens et se propage facilement d'une personne à l'autre. Des cas ont été détectés dans la plupart des pays du monde et la propagation dans la communauté est détectée dans un nombre croissant de pays. Le 11 mars, l'épidémie de COVID-19 a été caractérisée comme une pandémie par l' icône externede l'OMS.

Il s'agit de la première pandémie connue causée par l'émergence d'un nouveau coronavirus. Au cours du siècle dernier, quatre pandémies ont été causées par l'émergence de nouveaux virus grippaux. En conséquence, la plupart des recherches et des conseils sur les pandémies sont spécifiques à la grippe, mais les mêmes prémisses peuvent être appliquées à la pandémie actuelle de COVID-19. Les pandémies de maladies respiratoires suivent une certaine progression décrite dans un « cadre d'intervalles pandémiques ». " Les pandémies commencent par une phase d'investigation, suivie par des phases de reconnaissance, d'initiation et d'accélération. Le pic de maladies se produit à la fin de la phase d'accélération, qui est suivie d'une phase de décélération, au cours de laquelle il y a une diminution des maladies. Différents pays peuvent être à différentes étapes de la pandémie à tout moment et différentes parties d'un même pays peuvent également être à différentes phases d'une pandémie.

Des enquêtes sont en cours pour en savoir plus. Cette situation évolue rapidement et les informations seront mises à jour dès qu'elles seront disponibles.

Situation aux États-Unis

Différentes parties du pays connaissent différents niveaux d'activité COVID-19. Les États-Unis au niveau national sont actuellement en phase d'initiation, mais les États où la communauté se propage sont en phase d'accélération. La durée et la gravité de chaque phase peuvent varier en fonction des caractéristiques du virus et de la réponse de santé publique.

L'évaluation des risques

Le risque dépend des caractéristiques du virus, notamment de la façon dont il se propage entre les personnes ; la gravité de la maladie qui en résulte ; et les mesures médicales ou autres disponibles pour contrôler l'impact du virus (par exemple, les vaccins ou les médicaments qui peuvent traiter la maladie) et leur succès relatif. En l'absence de vaccin ou de médicaments de traitement, les interventions non pharmaceutiques deviennent la stratégie de réponse la plus importante. Ce sont des interventions communautaires qui peuvent réduire l'impact de la maladie.

Le risque de COVID-19 pour les Américains peut être décomposé en risque d'exposition par rapport au risque de maladie grave et de décès.

Risque d'exposition :

  • Le risque immédiat d'être exposé à ce virus est encore faible pour la plupart des Américains, mais à mesure que l'épidémie s'étend, ce risque augmentera. Des cas de COVID-19 et des cas de propagation communautaire sont signalés dans un nombre croissant d'États.
  • Les personnes vivant dans des endroits où la propagation communautaire continue du virus à l'origine du COVID-19 a été signalée présentent un risque d'exposition élevé, le niveau de risque dépendant de l'endroit.
  • Les travailleurs de la santé qui soignent des patients atteints de COVID-19 courent un risque élevé d'exposition.
  • Les contacts étroits des personnes atteintes de COVID-19 présentent également un risque élevé d'exposition.
  • Les voyageurs qui reviennent de sites internationaux touchés où la communauté se propage sont également exposés à un risque élevé d'exposition, le niveau de risque dépendant de l'endroit où ils ont voyagé.

Risque de maladie grave :

Des informations précoces sur la Chine, où COVID-19 a commencé, montrent que certaines personnes courent un risque plus élevé de tomber très malade de cette maladie. Ceci comprend :

Le CDC a élaboré des directives pour aider à l'évaluation des risques et à la gestion des personnes potentiellement exposées au COVID-19.

Ce qui peut arriver

Il est probable que davantage de cas de COVID-19 soient identifiés aux États-Unis dans les prochains jours, notamment davantage de cas de propagation dans la communauté. Le CDC s'attend à ce qu'une transmission généralisée de COVID-19 aux États-Unis se produise. Au cours des prochains mois, la majeure partie de la population américaine sera exposée à ce virus.

La transmission généralisée de COVID-19 pourrait se traduire par un grand nombre de personnes nécessitant des soins médicaux en même temps. Les écoles, les garderies et les lieux de travail peuvent connaître plus d'absentéisme. Les rassemblements de masse peuvent être peu fréquentés ou reportés. Les systèmes de santé publique et de soins de santé peuvent devenir surchargés, avec des taux élevés d'hospitalisations et de décès. D'autres infrastructures essentielles, telles que l'application de la loi, les services médicaux d'urgence et des secteurs de l'industrie des transports peuvent également être affectées. Les prestataires de soins de santé et les hôpitaux peuvent être débordés. À l'heure actuelle, aucun vaccin ne protège contre le COVID-19 et aucun médicament n'est approuvé pour le traiter. Les interventions non pharmaceutiques seront la stratégie d'intervention la plus importante pour tenter de retarder la propagation du virus et de réduire l'impact de la maladie.

Réponse de CDC

À l'heure actuelle, les efforts mondiaux visent à réduire la propagation et l'impact de ce virus. Le gouvernement fédéral travaille en étroite collaboration avec les partenaires des États, locaux, tribaux et territoriaux, ainsi qu'avec les partenaires de la santé publique, pour répondre à cette menace pour la santé publique.

Le CDC met en œuvre ses plans de préparation et d'intervention en cas de pandémie, travaillant sur plusieurs fronts, y compris en fournissant des orientations spécifiques sur les mesures à prendre pour préparer les communautés à répondre à la propagation locale du virus à l'origine du COVID-19. Il existe une abondance de directives sur la pandémie élaborées en prévision d'une pandémie de grippe qui est en cours d'adaptation pour une pandémie potentielle de COVID-19.

Points saillants de la réponse du CDC

  • Le CDC a mis en place un système de gestion des incidents COVID-19 le 7 janvier 2020. Le 21 janvier, le CDC a activé son centre des opérations d'urgence pour mieux fournir un soutien continu à la réponse COVID-19.
  • Le gouvernement américain a pris des mesures sans précédent en matière de voyages en réponse à la menace croissante pour la santé publique posée par ce nouveau coronavirus :
    • Les ressortissants étrangers qui ont séjourné en Chine ou en Iran au cours des 14 derniers jours ne peuvent pas entrer aux États-Unis.
    • Les citoyens américains, les résidents et les membres de leur famille immédiate qui ont séjourné en Chine ou en Iran au cours des 14 derniers jours peuvent entrer aux États-Unis, mais ils sont soumis à une surveillance médicale et à une éventuelle mise en quarantaine jusqu'à 14 jours.
    • Le 11 mars icône externe, une politique similaire a été élargie pour inclure 26 pays européens pour une période de 30 jours.
    • Le 14 mars icône externe, une politique similaire a été émise pour inclure le Royaume-Uni et la République d'Irlande.
    • Le 8 mars, le CDC a recommandé que les personnes à haut risque de maladie grave à COVID-19 évitent les voyages en croisière et les voyages aériens non essentiels.
    • De plus, la CDC a publié les conseils de voyage spécifiques supplémentaires suivants concernant COVID-19.
  • Le CDC a publié des conseils cliniques, notamment :
  • Le CDC a déployé des équipes multidisciplinaires pour soutenir l'identification des cas par les services de santé de l'État, la recherche des contacts, la gestion clinique et les communications publiques.
  • Le CDC a travaillé avec des partenaires fédéraux pour soutenir le retour en toute sécurité des Américains à l'étranger qui ont été touchés par COVID-19.
  • Une partie importante du rôle du CDC lors d'une urgence de santé publique est de développer un test pour l'agent pathogène et d'équiper les laboratoires de santé publique d'État et locaux d'une capacité de test.
    • Le CDC a développé un test rRT-PCR pour diagnostiquer COVID-19.
    • Au soir du 10 mars, 79 laboratoires de santé publique d' État et locaux dans 50 États et le district de Columbia avaient vérifié avec succès et utilisaient actuellement les tests de diagnostic CDC COVID-19.
    • Combiné avec d'autres réactifs que le CDC a achetés, il y a suffisamment de kits de test pour tester plus de 75 000 personnes.
    • En outre, le CDC dispose de deux laboratoires effectuant des tests pour le virus qui cause COVID-19. Le CDC peut tester environ 350 échantillons par jour.
    • Les laboratoires commerciaux travaillent à développer leurs propres tests qui, espérons-le, seront bientôt disponibles. Cela permettra à un plus grand nombre de tests de se produire à proximité des cas potentiels.
  • Le CDC a développé le virus COVID-19 en culture cellulaire, ce qui est nécessaire pour d'autres études, y compris pour une caractérisation génétique supplémentaire. Le virus cellulaire a été envoyé à l' icône externedu NIH BEI Resources Repository à l'usage de la vaste communauté scientifique.
  • Le CDC développe également un test sérologique pour COVID-19.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • ticotico ticotico 16 mars 19:14

    Et on sait quand Trump a été vacciné ? Il a fricoté avec Bolsonaro et d’autres contaminés... Et, toujours rien.


    • Jean Guillot Jean Guillot 16 mars 23:54

      Un copain à moi qui a fait des études d’épidémiologie m’a dit : Tu sais Jeannot tant que 70% de la population mondiale l’aura pas attrapé (le coronavirus) et ben il partira pas .

      La Chine n’a pas arrêté le coronavirus , elle a stoppé temporairement sa propagation  smiley


      • Garibaldi2 17 mars 12:25

        @Jean Guillot

        C’est aussi idiot que de dire que tant que 70% de la population mondiale n’aura pas attrapé le poliovirus il partira pas. Vous connaissez beaucoup de cas de poliomyélite en France ?


      • Eric F Eric F 17 mars 13:41

        @Garibaldi2
        Il y a un vaccin contre la polio et des thérapies curatives avérées, alors que pour l’instant rien de tout ça pour le co[rona]vi[rus]d[isease]19 (notons que le rhume est aussi du à un coronavirus (lien), mais on n’a ni traitement effectif et moins encore de vaccin, car la souche mute, donc on n’est pas certain d’y parvenir).


      • Garibaldi2 18 mars 06:57

        @Eric F

        Le post de Jean Guillot n’avait rien à voir avec les thérapeutiques et les vaccins, mais avec l’hypothèse idiote que Boris a choisi pour la G-B.

        Il y a des médocs efficaces contre le covid-19 :

        https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/17/la-chloroquine-est-elle-finalement-utilisee-en-france-pour-traiter-le-covid-19_1781865

        (checknews bouffe son chapeau !)

        https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/03/17/la-chloroquine-une-piste-pour-lutter-contre-le-sars-cov-2_6033364_1650684.html

        Pour les personnes très âgées il est évident qu’un protocole compassionnel doit être envisagé quand elles arrivent aux urgences. Si c’est leur seule chance de s’en sortir il ne faut pas la leur refuser. La chloroquine n’étant pas un médicament nouveau, ce n’est pas la même chose que si l’on testait une molécule nouvelle sans AMM.


      • rogal 17 mars 04:19

        « Le tableau clinique complet concernant COVID-19 n’est pas entièrement connu. Les maladies signalées ont varié de très légères (dont certaines sans symptômes signalés) à graves, y compris des maladies entraînant la mort. Bien que l’ information à ce jour suggèrent que la plupart des maladies Covid-19 est douxun rapport icône externe hors de Chine suggère une maladie grave dans 16% des cas. Les personnes âgées et les personnes de tous âges souffrant de maladies chroniques graves - comme les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires et le diabète, par exemple - semblent être plus à risque de développer une maladie COVID-19 grave . »

        Sur certains points une petite amélioration ’’manuelle’’ de la traduction aurait valu la peine : maladie ’’doux / douce’’...

        Dans ce texte, mais aussi au-delà, qu’entendre par ’’maladie’’ ? Est-on malade parce qu’on porte le virus (même sans symptômes), où bien faut-il manifester des symptômes, ou quoi encore ?
        Et la réponse à ces questions fait-elle unanimité chez les scientifiques ou relève-t-elle seulement de l’opinion de qui y répond ?

        Merci d’avance.


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 06:38

          @rogal Le rapport « hors de Chine » renvoie à un article du Lancet qui a été beaucoup cité par les experts. C’est le premier tableau clinique réalisé sur un large échantillon de malades gravement atteints et placés en assistance respiratoire avec pour un partie un décès. C’est un portrait des formes les plus extrêmes de la maladie et le profil des patients ressemble à ce qui est constaté en Italie et en France
          Cette analyse ne donne pas d’éléments statistiques fiable pour des conclusions en épidémiologie


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 06:45

          @Bernard Dugué
          La suite : « Since patients who were mildly ill and who did not seek medical attention were not included in our study, the case fatality rate in a real-world scenario might be even lower. »

          Cette mention signale que les patients présentant des symptômes ne justifiant pas une attention des médecins ne sont pas pris en compte dans cette étude. Ce qui signifie que la létalité réelle est bien inférieure. Le taux de 15% signifie la proportion de gens placés en réanimation parmi ceux qui ont été en admission. Pour le reste, mild signifie une pathologie ne nécessitant pas une admission, et donc comme un rhume ou une grippe. Les gens qui n’ont pas de signes visibles de pathologie mais son porteurs du virus sont infectés. Ce sont les porteurs asymptomatiques. 


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 06:51

          @Bernard Dugué
          Suite. La durée médiane du séjour des admis est de 12 jours, ce qui est à peu près la même chose que pour la grippe, donnée entre 10 et 12 si ma mémoire est bonne. 
          Cet article est d’une grande utilité pour les cliniciens et les systèmes de prise en charge. Mais il ne dit pas le nombre de patients qui à un instant t nécessitent une admission dans une région ou un pays. On sait juste que les admissions risquent d’être saturée et cela s’est vue la première fois en Europe, en Lombardie


        • rogal 17 mars 04:26

          Qu’entendre par ’’maladie’’ ? Est-on malade parce que porteur du virus, même sans symptôme ? Ou faut-il manifester un symptôme, voire tout un tableau clinique ? Ou quoi d’autre ?

          Merci de bien vouloir préciser si la réponse fait l’unanimité chez les scientifiques ou si elle ne relève que de l’opinion personnelle.


          • rogal 17 mars 04:28

            Désolé, le message initial semblait ne pas passer.


          • rogal 17 mars 04:34

            Désolé, le premier message semblait ne pas passer.


            • rogal 17 mars 04:36

              Apparemment le mot ’’virus’’ suffit à rendre malade mon ordi. Au dodo !


            • Raymond75 17 mars 06:53

              Voilà comment les Américains réagissent : ils se précipitent pour acheter ... DES ARMES !!!

              https://www.dailymail.co.uk/news/article-8116579/Nervous-Americans-start-panic-buying-GUNS-amid-coronavirus-panic.html

              Traduction :

              Les ventes d’armes explosent dans tout le pays et de longues files d’attente se forment devant les magasins de chasse au milieu des craintes de coronavirus

               La Californie, New York et Washington ont vu les ventes d’armes à feu augmenter en raison du coronavirus 
               Les acheteurs cherchent à « protéger leur famille » si les stocks s’épuisent à cause du virus
               D’autres craignent que les pouvoirs d’urgence du gouvernement ne restreignent le droit d’acheter une arme
               Certains Américains d’origine asiatique achètent des armes pour se protéger d’éventuelles attaques racistes
               Le coronavirus a tué 69 personnes et en a infecté 3 774 aux États-Unis. Il est originaire de Wuhan, en Chine

              Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

              Ce peuple est rendu fou par la culture des armes et de la violence ; qui peut encore être sensible au ’rêve américain’ ???


              • Eric F Eric F 17 mars 13:45

                @Raymond75
                Macron a dit « nous sommes en guerre » et Trump a traduit « on va te flinguer, bâtard de virus ! », les yankees l’ont pris au mot !


              • berry 17 mars 07:26

                Christian Estrosi est positif au covid 19 et il va bien.

                Au moins, il a pu faire un test immédiatement, ce qui n’est pas le cas des citoyens lambda pour lesquels cette analyse est jugée inutile, « le virus circulant partout » ou impossible « pour ne pas saturer la filière de dépistage ».

                https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/coronavirus-christian-estrosi-maire-nice-ete-teste-positif-au-covid-19-1801190.html


                • nono le simplet nono le simplet 17 mars 07:59

                  deux articles le même jour ? pour effacer celui là peut être ? ou celui là ?

                  franchement, un silence pudique aurait du être la seule réaction saine précédé d’un acte de contrition peut être ...


                  • Goldored 17 mars 08:14

                    @nono le simplet
                    C’est clair.
                    Mais Dugué est un polygraphe égocentrique qui a besoin de se gaver de ses propres mots pour avoir un semblant d’existence.
                    C’est de la logorrhée. Vite ! Un vaccin pour Nanard !


                  • nono le simplet nono le simplet 17 mars 08:30

                    @Goldored
                    comme notre bon président qui va se balader sur le Champ de Mars le 6, maintient le 1er tour des municipales avant hier et nous dit hier soir que c’est la guerre ...


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 13:19

                    @nono le simplet Aucun acte de contrition et je n’avalerai pas d’huile de ricin
                    Mes interprétations étaient en phase avec celle de Bricaire ou Raoult qui malgré cela fait partie du comité scientifique entourant Macron
                    Il faut cesser de cultiver les ressentiments et la vengeance. Et de cogner sur ces parisiens qui étaient sur les quais. Ce sont les mêmes qui étaient loués après les attaques du 13 novembre. Rappelez vous, il ne fallait pas céder à la peur et revendiquer l’art de vivre à la française. Réfléchissez bien à toutes ces choses
                    Pour ce qui est des articles, si je dois en écrire deux par jour, je le ferai !


                  • Eric F Eric F 17 mars 14:01

                    @Bernard Dugué
                    La communication gouvernementale a complètement changé au fil du temps,
                    -d’abord « pas de problème, on est prèt à faire face » (Buzyn)
                    -puis « pas de rassemblement de plus de 5000 personnes »,
                    -le chiffre a été réduit peu à peu, et était encore à 100 samedi dernier,
                    -dimanche, la télé a été mandatée pour fustiger les groupes de 4 personnes dans les parcs (chaque groupe étant distant du voisin de plus d’un mètre étalon), donc Macron a décrété -sans employer le terme la loi martiale sanitaire avec incarcération à domicile. Totalement inconstitutionnel, mais peu importe, c’est le « modèle chinois » qui fait école. Sauf qu’on aurait du appliquer il y a dix jours le confinement drastique des foyers d’infection.
                    Je partage votre point de vue que cette surenchère est excessive, et du reste ça crée la panique dans les gares (pour l’exode) et les supermarchés (pour le black out), avec foules compactes et déplacements lointains accélérant la contamination. La consigne est « terrez-vous, mais pas de panique », ce qui provoque forcément la panique, selon la règle que pour provoquer une pénurie de sucre il suffit de dire ’il n’y a pas pénurie de sucre’.


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 15:16

                    @Eric F
                    C’est pas le modèle chinois qui est utilisé
                    il y a le modèle européen, pensé par Schmitt, analysé par Agamben, l’Etat d’exception
                    Un texte qui devrait réveiller le camarade Gollum

                    https://acta.zone/giorgio-agamben-coronavirus-etat-dexception/


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 15:23

                    @Bernard Dugué
                    maintenant, on peut comprendre que cet Etat d’exception se justifie et nul ne le contesterait, à part les demi-sachants et les pseudo-experts.
                    Il serait intéressant d’avoir l’avis d’Agamben dont le texte était basé sur des appréciation du CNR italien. Ici une réponse à Agamben

                    https://mars-infos.org/agamben-le-coronavirus-et-l-etat-d-4856

                    M. Agamben cite un communiqué de la CNR comme base de son évaluation médicale. C’est un fait curieux. La CNR est l’institution par excellence qui agit et coordonne la recherche au nom et dans la logique de l’Etat. 


                  • Gollum Gollum 17 mars 15:36

                    @Bernard Dugué

                    Un texte qui devrait réveiller le camarade Gollum

                    Ah ? Parce que j’ai besoin d’être réveillé ?

                    Bon c’est vrai que je sors juste de ma sieste que j’ai pu faire dehors pour une fois tellement peu de bagnoles circulent.. Le pied !

                    Sinon pourquoi m’interpeller ? Vous devez confondre avec un autre ?

                    D’autant plus que moi je n’ai jamais rien minimisé, dans un sens ou dans l’autre, j’attends de voir... smiley

                    Bref. smiley


                  • Goldored 17 mars 16:57

                    @nono le simplet
                    Les girouettes pensent que tant ça tourne, tout va bien... C’est propre à leur nature !


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 19:21

                    @Gollum Alors vous n’êtes pas bien réveillé
                    J’attendais votre avis sur le texte d’Agamben et pas votre appréciation sur le virus


                  • Gollum Gollum 18 mars 09:46

                    @Bernard Dugué

                    Vous vouliez mon avis ? Ben fallait le demander au lieu de parler de réveil donc de texte supposé me déranger quelque part.

                    Or votre texte, quelque peu complotiste et même surréaliste ne m’impressionne guère....

                    Par contre je me demande sérieusement si le remède proposé ne sera pas pire que le mal que l’on aurait eu si on avait laissé l’épidémie se poursuivre calmement..

                    Certes on aurait eu plus de morts mais là on risque de fragiliser des entreprises majeures, notamment des banques, qui n’avaient pas besoin de ça.

                    De là à ce qu’une banque systémique majeure rende l’âme avec effet domino, tout serait déjà en place, avec cet état policier déjà là, et bien évidemment on ferait porter le chapeau au virus pour ce qui serait du décès des banques en question.

                    Je ne dis pas non plus qu’il s’agit d’un complot pour aboutir à.

                    Le virus est bien présent, sinon il faudrait envisager que les médecins vus en pleurs à la télé étaient des acteurs, certains sont prêts à l’envisager, moi pas.

                    Je me pose des questions, je ne dis pas qu’il y aura krach bancaire, peut-être que tout sera oublié dans 2 mois..

                    Ce qui est amusant aussi c’est de voir qu’il n’y avait quasi pas d’argent pour les GJ mais là on trouve (où ? grand dieu ?) 50 milliards rien que pour la France. Et pour les US c’est pareil, et dans tous les pays.. 

                    Ah tiens donc ? Les billets poussent donc mieux que les champignons après la pluie ? smiley

                    Quoi qu’il en soit on vit dans un monde de fous.


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 18 mars 17:52

                    @Gollum
                    Il n’y a aucun complot, juste un système qui en voulant aller trop vite s’est fragilisé et a déraillé en rencontrant un virus inconnu


                  • Goldored 19 mars 19:20

                    @nono le simplet
                    Macron va bien chez les vieux pour nous dire qu’il faut pas y aller...
                    « Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais » est son mode de pensée principal.


                  • BA 17 mars 08:58

                    Mardi 3 mars 2020, Bernard Dugué a écrit sur Agoravox : « Les mauvaises nouvelles tombent de jour en jour. Pourtant, je continue à penser que cette épidémie de Covid-19 n’est guère plus grave qu’une grippe saisonnière. »


                    https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/covid-19-sars-cov-2-peut-on-encore-221988


                    Mercredi 29 janvier 2020, Bernard Dugué a écrit :


                    « Coronavirus « 2019-nCoV », le démon de Jinping se propage et le monde a peur d’une banale bronchite.


                    […] Pour le reste, ne paniquez pas, il ne s’agit que d’une banale bronchite. »


                    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/coronavirus-2019-ncov-le-demon-de-221117



                    • nono le simplet nono le simplet 17 mars 09:11

                      tiens, pour détendre l’atmosphère ... une chanson de Brel « Zangra »

                      en hommage aux politiques, spécialistes et auteurs d’Avx ... à écouter jusqu’au bout smiley


                      • vachefolle vachefolle 17 mars 10:20

                        Comme les modérateurs de AGORAVOX refusent de publier mes articles car ils contredisent leurs opinions personnelles, je publie une partie de ce contenu dans ce commentaire :

                        Sortie 2 : Le traitement miracle : « C’est Maintenant ou Jamais »

                        De très nombreuses études sont lancées pour évaluer l’efficacité de médicaments existants, comme par exemple la Chloroquine à Marseille (IHU) ou les injections de vitamine C. Le summum serait de trouver un médicament facile à produire, efficace et sans trop d’effets secondaires. Le Graal.

                        Disons que si aucune étude ne donne de bons résultats avant la fin du mois de Mars, soit 3 mois après le début de l’épidémie, cela voudra certainement dire que ce médicament miracle n’existe pas dans notre pharmacie. Croisons les doigts.

                        Pour l’instant les meilleurs espoirs Francais sont dans le traitement à la hydroxychloroquine réalisés par le professeur Raoult, un spécialiste en infectiologie, qui arrive a faire baisser significativement la charge virale au bout de 6 jours, en complément d’un antibiotique. C’est trés trés intéressant, et il faut espérer que l’administration Francaise ne ralentisse pas les essais à venir pour confirmer, ou non ce véritable espoir.

                        Lien vers vidéo IHU du Professeur Raoult :

                        https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/coronavirus-stade-3-traitement-chloroquine-efficace-professeur-raoult-ihu-marseille-1792037.html

                         


                        • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 17 mars 12:00

                          @vachefolle
                          l’on attend une réaction de Bernard Dugué sur ce sujet car il à mentionné ce professeur dans un de ses articles, et s’il peut nous donner des infos....


                        • vachefolle vachefolle 17 mars 12:14

                          @Ratatouille 2 le retour
                          J’espere que vous n’attendez pas Dugué pour avoir des informations sur le Virus....

                          Regardez la vidéo, ca date d’hier et c’est potentiellement, une trés bonne nouvelle.


                        • Eric F Eric F 17 mars 14:06

                          @vachefolle
                          il faudrait un test à plus vaste échelle sur la chloroquine, et il y a d’autres molécules-candidates parmi les antiviraux existants. Il faut un « crash program » qui shunte la procédure pépère de temps de paix, et faire des essais grandeur nature sur des volontaires (je le serai si je suis infecté, étant « à risque » suite à embolie pulmonaire en 2018).


                        • njama njama 17 mars 12:19

                          Tout cela donne à penser que les connaissances sur les virus sont encore à un stade très empiriques... ça patauge dans les hypothèses, c’est tout sauf de la science.


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 12:46

                            @njama
                            Si, c’est de la science mais un science qui est désarmée car elle est face à une situation inédite avec nombre d’incertitudes qu’elle ne sait pas gérer. C’est le renversement complet du paradigme newtonien d’un mouvement déterministe que l’on peut calculer


                          • pacem 17 mars 13:28

                            @Bernard Dugué « un science qui est désarmée car elle est face à une situation inédite avec nombre d’incertitudes »

                            Faux, vitesse de contagion, létalité et nombre de personnes nécessitant des soins intensifs étaient connus « assez » précisément depuis plusieurs semaines ! smiley


                          • The White Rabbit The White Rabbit 17 mars 13:47

                            @pacem

                            Pour abonder dans votre sens, depuis plusieurs années :

                            https://www.youtube.com/watch?v=6Af6b_wyiwI


                          • pacem 17 mars 13:52

                            @The White Rabbit « Pour abonder dans votre sens, depuis plusieurs années »

                            Ah non ! Si ça vient de Billou (’inventeur du seul OS truffé de virus), là, je me converti négationniste ! smiley


                          • Eric F Eric F 17 mars 14:10

                            @njama
                            empirique, assurément, mais si la situation est aussi chaude qu’on nous le dit, il faut prendre quelques risques de thérapie tâtonnante. Et échanger les expériences dans le monde plutôt que cacher sa copie ou s’approprier les brevets en piquant les idées du voisin.


                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 mars 16:09

                            @Bernard Dugué Voici un exemple de manque de précision pris sur le site du CDC

                            Diamond Princess Cruise Ship 4646

                            ¶ Cases have laboratory confirmation and may or may not have been symptomatic.


                            Un décompte des infectés asymptomatiques ou affectés aurait donné une idée plus précise de grande utilité en épidémiologie. 46 ça fait un échantillon un peu limité mais sur les 600 passagers, ça devient plus conséquent pour des statistiques. 

                            Cela dit, les Coréens sont les seuls à avoir fait des tests à grande échelle sur une population circulante dans les villes


                          • L' Hermite (IX) DR simon wright 17 mars 16:18

                            @Bernard Dugué

                            Cela dit, les Coréens sont les seuls à avoir fait des tests à grande échelle sur une population circulante dans les villes

                            > Super idée , comme ca il en manque ailleur pour dépister de vrai malade ...


                          • sound of sound of 17 mars 13:07

                             Je me demande quel est le laboratoire pharmaceutique qui prendra la manne financière colossale pour ce vaccin ;) Bayer me parait le mieux placé et le plus puissant même si Moderna est très puissante également outre atlantique, ... Ou bien il partagerons le « gâteau » en attribuant la trouvaille « conjointement »... Ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui nous avons une preuve irréfutable des balbutiements de notre médecine actuelle (qui je le rappel, n’est pas une science exacte ...) ou alors ils nous prennent bien pour des cons ! ou un peut des deux ?!! Bref pas de « complotisme », oui je sais smiley !!! Bien que tous nos médecins, soignants ou scientifiques pour la plupart font un travail actuellement extraordinaire sur le terrain, avec des moyens dérisoires en prime ; doublé d’un personnel déjà en crise depuis longtemps ... Il est clair que faire confiance seulement à la sciences tel quelle est aujourd’hui, est une profonde ineptie. Nous devons changer nos perceptions et modifier, soit notre « science », dans sa conceptualisation globale et son établissement et/ou nos consciences ... Question de point de vue, mais dans tous les cas, il y a matière à réflexion, pour ainsi dire !... Quand aux Etats Unis notre Bernard se lance dans des analyses pseudos scientifiques qui me semblent peux pertinente ; qui plus est, quand on lit ces précédent articles dont les analyses et déductions sont de piètres qualités aux affirmations ubuesques ... Et je reste modéré !!! Laissons les Etats Unis gérer leurs crise, mais d’habitude les Etats Unis sauvent le monde, non ?! smiley ... Il est temps pour nous de prendre conscience et de ne pas céder à la peur ... Mais comme chacun aurait pu l’imaginer, il faut malheureusement parfois des événements grave pour que soudain une prise consciences soit prise en « masse »... Reste à savoir quelle sera la nature de cette prise de conscience ... 

                            Spero posse arbitror animo conscientia smiley


                            • Eric F Eric F 17 mars 14:28

                              @sound of
                              « Il est temps pour nous de prendre conscience et de ne pas céder à la peur »

                              sauf que l’on veut nous faire peur pour que nous prenions conscience.
                              Incarcérer les gens pendant plusieurs semaines à domicile, sous peine d’amende et de prison (avec contrôle de l’armée dans certains pays), c’est ce qui peut arriver de plus anxiogène !

                              La panique se voit dans les supermarchés où jamais les gens ne se sont autant entassés ; mais on leur fait miroiter d’être en état de siège, donc ils provisionnent pour le mois , ne sachant ce que sera l’étape prochaine.

                              Les gens sont également inquiets du fait des discours incohérents par exemple sur le masque, qui ne protège pas mais qu’il faut quand même réquisitionner pour les soignants ; sur la pénurie de places pour quelques milliers de cas graves, alors qu’il y a 400 000 lits dans les hôpitaux (avec des arrivées d’oxygène dans la plupart des chambres), etc.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 mars 14:49

                              @Eric F

                              Une arrivée d’oxygène c’est la norme .

                              Mais l’appareillage pour utiliser cette source beaucoup plus rare . Sinon j’ai un vieux compresseur a vendre ...faire offre.


                            • sound of sound of 17 mars 14:49

                              @Eric F

                              Vous avez totalement raison, malheureusement !


                            • Eric F Eric F 17 mars 14:33

                              A propos de « confinement », au lieu d’avoir commencé par fermer les écoles, il aurait mieux valu il y a 15 jours confiner (quitte à le faire drastiquement) les personnes détectées positive au virus en testant de manière plus élargie, et les personnes à risque, et laisser la population « solide » en activité.


                              • sound of sound of 17 mars 14:55

                                @Eric F
                                probablement que, il n’y a pas suffisamment de « testes » ... Outre les choix budgétaires rappelons, que les soignants travaillaient avant la crise avec des moyens réduits dans tous les sens. Pourquoi cela aurait il changé ? Sans parler des discours contradictoires, comme vous l’avez très justement souligné ... Effectivement tout est organisé pour la peur, reste a savoir à qui va profiter cette peur ;)


                              • njama njama 17 mars 15:19

                                « ça irrite beaucoup les parisiens que ce soit les chinois qui font la science actuellement pour les virus, en particulier pour ceux-là »
                                Pr Didier Raoult

                                IHU de Marseille 16 mars 2020

                                Coronavirus : diagnostiquons et traitons ! Premiers résultats pour la chloroquine

                                https://www.youtube.com/watch?v=n4J8kydOvbc&feature=youtu.be


                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 mars 16:05

                                  Il me paraît utile de proposer un axe de recherche pour lutter contre le corona virus.

                                  Utiliser les propriétés extraordinaire du gaz de Brown ou gaz HHO, par exemple en faisant respiré un air en étant saturé.

                                   

                                  Propriété du gaz de Brown :

                                   

                                  Nous possédons (chez Eagle-Research) suffisamment de preuves pour énumérer la réalité potentielle de ces utilisations et cherchons à obtenir des vérifications de sources indépendantes (tant que nous n’avons pas ces vérifications, nous déclarons décrire ce qui suit comme étant des rumeurs).

                                   

                                  Production d’une eau « nouvelle » pure. ..

                                  Nous apprenons que l’eau peut être « programmée » pour transmettre des propriétés thérapeutiques. Cela peut se faire avec l’eau de décharge de la flamme du GB. Il semble que le GB « efface » la programmation antérieure, ce qui permet de la refaire.

                                   

                                  À l’ingestion, cette eau donne une impression de détente et de bien-être.

                                   

                                  Hydratation de l’eau…

                                  Lorsque l’on fait barboter le GB à travers de l’eau propre, l’eau absorbe l’oxygène et l’hydrogène. Nous pensons qu’elle y gagne aussi en énergie (de nature electrique). Boire cette eau nous rend plus alerte, comme le café, mais sans les effets secondaires. Tous les tests effectués sur cette eau ont révélé une super hydratation, jusqu’à dix fois supérieure à de l’eau ordinaire !

                                   

                                  Assainissement de l’eau…

                                  En Amérique du Nord, l’eau est traitée au chlore pour détruire les micro-organismes pathogènes. Le chlore étant un poison mortel, le dosage est calculé

                                  pour ne pas dépasser l’effet recherché. Dans pratiquement tout le reste du monde, l’eau est purifiée avec de l’ozone, qui est une forme d’oxygène

                                  [ oxygène allotropique = O3]. L’oxygène tue les micro-organismes sans nuire aux personnes. Le GB offre un excellent moyen d’oxygéner l’eau.

                                   

                                   

                                  Humidification…

                                  Nous résidons en un lieu où l’air est extrêmement sec. Nous consommons près de quatre litres d’eau chaque nuit dans des humidificateurs pour que l’air des chambres soit respirable. Grâce au GB, nous obtenons le même résultat avec une tasse d’eau (250 ml) par nuit.

                                   

                                  Soulagement des douleurs musculaires…

                                  Appliqué directement sur la peau, le GB transmet l’hydrogène et l’oxygène, via le sang, aux muscles et articulations qui souffrent de déshydratation, ce qui produit un soulagement immédiat des douleurs dues aux crampes et gonflements. Le soulagement perdure longtemps.

                                   

                                  Cicatrisation des plaies…

                                  Appliqués à une blessure, l’hydrogène et l’oxygène insufflés par le GB tuent les micro-organismes anaérobies et favorisent la régénération cellulaire.

                                   

                                  http://homme-et-espace.over-blog.com/article-25846150.html


                                  • ZXSpect ZXSpect 17 mars 16:16

                                    @Daniel PIGNARD

                                    .

                                    On peut aussi ajouter quelques granules homéopathiques…

                                     smiley


                                  • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 17 mars 20:06

                                    @ZXSpect
                                    et des suppositoires mentholé ,ça dégage les bronches.


                                  • berry 17 mars 22:37

                                    Un article de Mondialisation.ca fait état d’études chinoises et japonaises selon lesquelles le covid 19 est originaire des USA :

                                    https://www.mondialisation.ca/covid-19-des-preuves-supplementaires-que-le-virus-trouve-son-origine-aux-etats-unis/5642854

                                    Des évènements à relier avec la fermeture du laboratoire militaire de Fort Detrick en août pour défaut de sécurité, ainsi qu’à la vague de pneumonies mortelles attribuées à des cigarettes électroniques qui est survenue juste après.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès