• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Communiquer c’est AGIR

Communiquer c’est AGIR

      « Ouais, arrête de faire des vidéos, et agis ! »

 « Alors comment t’expliquer… »

 

J’ai eu pas mal de commentaires, désobligeants dans ma position me recommandant vivement et pour diverses raisons, d’arrêter de faire des vidéos et de passer à l’action ! Pour moi cela reflète le manque de considération totale pour les métiers de services communément admis dans notre beau pays à la dérive. Les médias sont une source intarissable de communication. Bien sûr la publicité et le divertissement y ont trouvé toute leur place mais pas seulement. Les médias sont aussi un extraordinaire vecteur de propagande et certains « biens placés » l’ont compris il y a déjà bien longtemps.

Il y a deux types de personnes qui pensent ce genre d’inepties : ceux qui se sentent suffisamment « éveillés » et qui n’en peuvent plus de voir des vidéos explicatives. Certains d’entre eux prônent la lutte armée et rapidement ! Le problème c’est que « la masse » elle est très loin d’être suffisamment aux faits de certains points d’histoire et du monde économique et beaucoup sont toujours bercés, de gré ou de force, par la mythologie républicaine. Je pense pour ma part au contraire que nous ne communiquons pas assez et surtout pas suffisamment ensemble. Mais nous allons y revenir.

Ensuite il y a les ceux qui multiplient les manifs, en général ce sont les mêmes qui signent toutes les pétitions qui passent. Souvent c’est leur fierté et ils n’hésitent pas à rappeler autant que possible à la plèbe qu’eux sortent dans la rue. Soit, mais pour quel résultat ? Quel syndicat de nos jours n’est pas corrompu par ceux-là même avec qui ils négocient ? Les manifestants sont-ils parvenus à faire reculer la loi travail ? N’est-ce pas les syndicats déjà qui à l’époque ont signé les conventions collectives ? Certes manifester c’est agir je ne peux pas le nier mais pour autant cela ne remet pas en cause le travail de ceux qui pratiquent « la contre-information. »

Car oui communiquer c’est agir, et non seulement ça mais c’est même indispensable !

La propagande mensongère et la diabolisation retournent les cerveaux et entrainent les consciences dans un monde illusoire dont l’histoire écrite est falsifiée, réarrangée et où l’information grand public sert les intérêts des « propriétaires » de presse. Regardons simplement la liste des propriétaires des grands médias, faisons le comparatif avec leurs liens dans le monde économique et politique et nous avons compris le principe.

Alors comment lutter contre ces médias qui incitent à penser selon leurs intérêts ? Comment rétablir la vérité après des années « obligatoires » passé au sein d’une Éducation nationale où le mémoricide est monnaie courante ? Et bien en ré-informant justement, en rééduquant. En pointant du doigt tous les points d’histoire sur lesquels on nous ment depuis le début. Aucun programme scolaire ne parle de franc-maçonnerie, pourtant comment nier leurs liens avec l’histoire et surtout la politique ? Les médias pratiquent le bashing à outrance, la diabolisation forcenée et ça marche ! Poutine passe pour le Diable, Trump un taré et l’Iran pour l’enfer sur Terre par contre on ne touche toujours pas à…c’est bon je n’ai rien dit.

La communication c’est le nerf de la guerre, elle est au centre de tout et depuis l’aube des temps. Une mauvaise communication, ou volontairement erronée, cause de véritables ravages. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de persuasion du matraquage médiatique sous couvert d’éducation et de principes droits-de-l’hommistes. Certaines vérités parfois complètement folles sont parfaitement admises simplement parce qu’elles ont été répétées tant de fois, et parfois sur plusieurs générations, qu’il devient presque impossible à un esprit lambda d’imaginer que le contraire puisse être vrai.

La contre-information ou le contre-apprentissage doit non seulement exister mais doit diffuser en masse pour contrer le mensonge et diffuser les versions contradictoires. Il faut développer et professionnaliser les contre-médias et non pas les faire taire. Il en va de l’équilibre de la pensée de manière générale.

 

Mais pourquoi ne se réveillent-ils pas ? 

Régulièrement j’entends certains esprits contestataires se plaindre que « les gens » ne se réveillent pas malgré les appels incessants des lanceurs d’alertes, vidéastes et autres conférenciers qui s’égosillent çà et là sur internet, par écrit ou encore en écumant les salles polyvalentes dans le seul but de secouer l’esprit des gens afin qu’ils comprennent les réalités que l’on nous cache. Mais de quelles vérités parle-t-on, et pourquoi le peuple est endormi ?

Incontestablement, et les résultats électoraux en sont malheureusement la preuve, la grande majorité des habitants de ce pays se laisse endormir par les grands médias voir même se fout royalement de l’actualité et encore pire : de la politique ! Tout le monde voit bien que ça ne tourne pas rond mais chacun vit sa petite vie en épargnant pour soi, en survivant tant bien que mal pour d’autres. Pourtant la solution est en nous. Nous sommes individualisés, catalysés par les lumières des centres commerciaux et les montagnes de divertissements qui nous sont proposés à chaque coin de rue, à la télé, sur internet. Bien sûr et heureusement, certains ont compris, sortent la tête de l’eau et commencent à penser différemment. D’autres même sont déjà dans le concret et prennent des initiatives intéressantes pour tenter de remédier à tout ça. Des collectifs se créer.

Un problème c’est que beaucoup assimile ce « sommeil » de masse à un manque d’intelligence et c’est parfois le cas mais ce n’est pas le cœur du problème. Ce qu’il faut réveiller ce sont les consciences. Je m’explique : il ne faut pas confondre : ne pas comprendre l’information et ne pas « regarder » la bonne information. Je connais des gens qui ne connaissent ni Chouard, ni Hillard ou même Foucher, ni personne même si certains sont pourtant très présent sur les réseaux et pire encore, Asselineau qui était carrément candidat à la présidentielle ! Alors quant à savoir qui sont Soros, de Castries ou que ne sais-je encore n’en parlons pas. La plupart des gens de ce pays se foutent royalement de l’actualité et de la politique ou alors n’ont pas d’autres sources d’informations que les journaux locaux ou télévisés. Dans ces conditions difficile de prendre conscience de quoi que soit. La propagande est efficace parce que les habitants de ce pays sont éduqués sous la coupe d’une mythologie républicaine qui déguise colonisation en Empire et coup d’état en Révolution. Nous avons tous été programmé pour avaler des mensonges et ce sont ces mêmes mensonges qui forment l’idéologie républicaine, celle-là même qui a donné le pouvoir aux plus fortunés avec les dégâts que nous pouvons constater.

Si tu ne vas pas à l’information, l’information viendra à toi

Il faut porter l’information, la bonne information et envahir l’espace ! Il faut arrêter de communiquer ? Non ! Il faut créer un gigantesque réseau de médias dissidents qui relayent partout et en masse tout ce que les médias conventionnels ne nous disent pas et contredire ce qui est mensonger ou volontairement mis de côté et le boulot ne manque pas ! Les gens n’ont qu’à allumer la télévision pour tomber un fois sur deux sur une émission de débat totalement orientée vers la bienpensance voir un journal propriété d’un milliardaires ou sous la tutelle de l’État. Le reste du temps il faudra se contenter de programmes censés divertir et qui endormiront gentiment le petit esprit contestataire. Il suffit de sortir dans la rue pour croiser des unes de journaux et autres affiches clinquantes mais toujours sont mis en avant les travaux des médias conventionnels.

Il faut contrer cela, avec qualité et méthode. Il faut que la contre-information soit portée le plus loin possible ! La plupart des gens ne feront pas l’effort d’aller chercher cette même autre point de vue c’est pourquoi au lieu de critiquer « ceux qui font des vidéos ou des articles » pour contre-informer il serait plus judicieux de soutenir le mouvement et de relayer autant que possible.

Comment réagir quand on ne voit même pas ce qui se passe !

Personne n’est aveugle, il faut simplement regarder au bon endroit. Il faut réveiller les consciences, cessé de croire que parce que nous avons compris « certaines choses » nous serions devenus plus intelligents que la moyenne ! Les gens ne réagissent pas parce que l’information, la vrai échappe à leur conscient. Alors informons et dénonçons c’est le travail de chacun. Que ceux qui peuvent produire produisent et que les autres relais, à nous tous nous pouvons contrer le pouvoir de la propagande et que ceux qui nous rentre dans le lard en commentaire ou ailleurs aillent plutôt construire eux-mêmes quelques choses parce que l’heure n’est plus à la chamaillerie mais bien à l’action justement.

Communiquer c’est Agir et c’est nécessaire.

« Communiquer, c’est mettre en commun ; et mettre en commun c’est l’acte qui nous constitue. Si l’on estime que cet acte est impossible, on refuse tout projet humain. » Albert Jacquard

 

Visitez aussi le blog :

http://chroniques-humaines.over-blog.com/

La chaîne ChroniquesHumaines

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw

Les chaînes ChroniquesHumaines ! On se réveille et On partage !

https://www.youtube.com/channel/UCb20fdGNH4PqGUc-P3XyBRg

https://www.youtube.com/channel/UCtJ0fc5sYGbh10ghAeQ7ARg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Diogène Diogène 26 février 11:04

    Agir, ce n’est pas seulement communiquer.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 février 15:04

      @Diogène
      Oui on fait que ça bien sûr


    • Giordano Bruno 26 février 12:21

      Communiquer, c’est agir, en effet. Ajoutons l’« axiome » du livre « La logique de la communication », au fondement de l’Ecole de Palo Alto : « On ne peut pas ne pas communiquer » et il en résulte :

      On ne peut pas ne pas agir. A méditer...

      Nos actions auront tel ou tel effet, bon ou mauvais, mais il est illusoire de croire ne rien faire. En politique, ce qu’on suppose généralement être de la passivité est en fait une action de consolidation du pouvoir en place (celui des fous de l’argent).


      • UnLorrain 26 février 13:54

        « vous vous gaspilleriez » me répondit un doux blogueur...a cela,que je m’inquiétait,terriblement,je venais de voir ce docu TV où en Géorgie ( méthode Russe ? ) on soigne du staphylocoque doré untel et une enfant...en occident on en meurt par milliers ( un jeune homme atteint et au nom très connu,perd la moitié de sa jambe,peut même avoir envie de franchir le Styx qui sait )


        • pipiou2 26 février 13:57

          ça doit être grisant de se sentir « au-dessus de la masse », non ?


          • beo111 beo111 26 février 14:27

            @pipiou2

            Oh on s’en remet vous savez ya pas de soucis smiley

            D’autant plus que l’on peut se sentir au dessus de la masse dans un domaine, par exemple la conscience politique, et reconnaître ses lacunes dans d’autres, je ne donnerai pas d’exemple, la liste est longue.

            Par contre je profite de votre « commentaire » pour énoncer une rectification concernant une idée exprimée par l’auteur. Il dit que les acteurs des médias alternatifs doivent se professionnaliser, et il faut les aider à le faire.

            C’est vrai, mais il ne faut pas se focaliser là dessus je pense. Car une professionnalisation massive est très difficile à atteindre, elle a ses impératifs qui sont tôt ou tard avec la recherche de la vérité, ou pour être plus précis avec le partage altruiste d’une information vérifiée.

            Et surtout, de toute façon nous ne sommes de taille pour batailler avec le grand capital sur son terrain.

            Par contre, un autre terrain peut être la création, et des gens qui s’estiment « au dessus de la masse » doivent être en mesure d’être créatifs, sinon leur « au dessus de la masse », c’est du vent.

            D’autant plus que le système dominant aura tôt fait de recopier la création, avec plus de moyens car des moyens il en a.

            Mais dans ce cas au repas de famille, à la pause déjeuner au boulot, ou dans tout autre contexte où quelqu’un parle un peu rapidement de la dernière bonne idée médiatique pour informer, vous, vous pouvez dire que vous savez d’où cela vient, et vous avez capté l’attention des gens.


          • pipiou2 26 février 14:45

            @beo111
            C’est dingue le nombre d’Agoranautes qui se sentent au-dessus de la masse concernant la conscience politique et qui pourtant ne connaissent aucune lacunes.

            Et donc les chevilles ça va ?


          • beo111 beo111 26 février 14:56

            @pipiou2

            Ils ne vont pas chercher absolument à les publier, c’est humain, non ?


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 février 15:05

            @pipiou2
            t’as vraiment que ça à foutre de ta journée ?


          • beo111 beo111 26 février 14:10

            Bien d’accord avec l’auteur.

            Ce que vous ne voyez souvent pas, c’est que si vous n’aidez pas les médias alternatifs, ou que vous ne pouvez vous empêcher de les traîner dans la boue, vous allez souffrir.

            Vous allez souffrir à chaque repas de famille, vous allez souffrir à la pause déjeuner au boulot, vous allez souffrir à chaque fois que l’on vous assènera un sous-produit de la pensée dominante, construit, relayé mainte et mainte fois par les médias aux mains des puissances d’argent.

            Vous pourrez bien sûr vous enorgueillir d’avoir sporadiquement renversé la vapeur au moyen d’un bon mot, d’une bonne répartie, mais globalement vous n’avez pas le temps. Vous n’avez pas le temps ni la patience ni même parfois les connaissances ou le vécu pour déconstruire systématiquement le discours dominant.

            Surtout qu’en terme de communication, ce que l’on énonce pas relève de l’évidence.

            Vous avez l’énergie pour déconstruire mille évidences ?

            Si c’est le cas tant mieux pour vous et tant mieux pour nous, mais si ce n’est pas le cas il ne vaut mieux pas gâcher votre énergie qui est rare à cracher sur la production de gens, qui même s’ils ne sont pas parfaits, cherchent en tout cas à dire ce qu’ils ressentent face à ce monde.


            • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 février 15:06

              @beo111
              Merci smiley


            • foufouille foufouille 26 février 14:57

              "ncontestablement, et les résultats électoraux en sont malheureusement la preuve, la grande majorité des habitants de ce pays se laisse endormir par les grands médias voir même se fout royalement de l’actualité et encore pire : de la politique !"
              nous avons juste le choix entre des ploutocrates et des super communistes pas mal faux cul.
              achlino est connu sur tout internet grâce à son armée d’adorateurs.
               


              • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 février 15:07

                @foufouille Les faits sont les faits


              • foufouille foufouille 26 février 15:10

                @Chroniqueshumaines
                tu votes asselineau ?


              • foufouille foufouille 26 février 20:16

                @totrob
                la politique est de la merde. ils vont jusqu’à s’infiltrer dans un parti pour le pourrir ou prétendre que non il gagne pas 4000€ ou juste 5900 comme le merlan.
                alors soit tu es pour le faux communisme soit tu es d’extrême droite.


              • alain_àààé 26 février 15:06

                excellent article mais nous vivons dans un monde ou l information et toujours trés peu diffusé car celui ou celleci personne ont une information mauvaise ou bonne ne la divulgera pas ou partiellement car il aura toujours le pouvoir sur les autres.je prendrais mon ex:quand j étais militaire au début de l armée comme pupille de l état.l état nous donnais unpeu d argent sur le budget militaire qui correspondais a 5francs par mois en 70.un beau jour mon capitaine me demande si je touche l argent de l état donc ces 5francs.je lui dit non. mon capitaine demanda a mon colonel comment se fait il que je n avais cette argent.il alla un commandant qui s occupait de la comptabilité lui répondis que je devais connaitre la loi et que s il ne les réclamait pas.comment dit le proverbe personne nul n est sensé ignoré la loi.c était cet ordure qui empochait mon argent a ma place.MON CAPITAINE LUI DIT QUE LE MOIS PROCHAIN S IL NE TOUCHAIT SON ARGENT IL SE VERRAIT LE DROIT D INFORME LE COLONEL.voila comment un commandant se mettait dans sa poche mes 5 francs


                • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 26 février 15:08

                  @alain_àààé
                   smiley


                • nono le simplet nono le simplet 26 février 15:54

                  je serais assez d’accord pour dire qu’on est mal informés par les media classiques à l’exception bien sûr du Canard Enchaîné ...

                  mais aussi, il faut dire que les « gens » n’ont que les media qu’ils méritent et que s’ils regardent en majorité TF1 ou A2 c’est parce qu’on ne leur prend pas la tête avec des analyses subtiles dont ils n’ont rien à cirer ... deux débats tous les 5 ans suffisent à leur donner mal à la tête le reste du temps ...
                  on regarde une émission politique ? ah non j’ai la migraine ! 

                  • christophecroshouplon christophecroshouplon 26 février 17:25

                    Excellent article, excellente demarche que je fais mienne depuis des mois.
                    Tout passe par l info, eveiller les consciences en effet et le faire ensemble et mu par un esprit ouvert et humaniste sans juger qui que ce soit
                    Voter, militer, raler, manifester, commenter, tout cela est VAIN
                    Exemple par la preuve. Il y a 3 mois seulement nous etions 20 sur ma chaine
                    https://www.youtube.com/channel/UC-BS5yD81iOk5WxYs7PxOkw?view_as=subscriber
                    Aujourdhui 9300, et bientot 10 000
                    Et ca monte en crescendo et ca eveille plein de gens
                    Bien a vous


                    • Ruut Ruut 27 février 19:20

                      Pour agir il ne faut pas être isolé.
                      Ou alors il faut être autonome ce qui est vraiment rare.

                      Et tous nos médiats modernes font tout pour isoler les individus.

                      2 travails pour pouvoir survivre au froid et a la faim. (ne laissant plus de temps a la réflexion)
                      Insécurité au travail ( forçant toute véléhité a être masquée et donc non visibles par ceux qui sont comme vous)
                      Destruction ou politisation des Syndicats (ce qui isole encore plus les travailleurs faute de crédibilité et détruit leurs revendications légitimes, qui feraient pourtant beaucoup de bien au futur de l’entreprise)
                      etc....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès