• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Conseils pour un iconoclasme moderne

Conseils pour un iconoclasme moderne

Il paraît qu'aux États-Unis des adeptes du politiquement correct ont décidé de militer activement sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle pour mettre à bas des statues qui peuvent blesser telle ou telle minorité, remettre en question les nouveaux dogmes auxquels « l'homo festivus » est censé adhérer sans se poser de questions (le multicul, le commerce dit équitable, le développement dit durable, tout se doit d'être citoyen ou civique etc...).

Le citoyen est un enfant totalement crétin à qui il faut tout dire, on ne sait jamais :

S'il voit une effigie de Wagner, il peut avoir une envie subite d'envahir la Pologne, un buste de Pétain et il aura envie de nommer un auvergnat radical premier ministre pour faire le sale boulot après s'être fait nommer au pouvoir etc...

(voir l'article à ce lien)

Une statue ne doit plus rappeler des évènements qui pourraient engendrer la nostalgie des fameuses heures les plus sombres de notre histoire. Toute mémoire historique faisant mal, n'étant pas très agréable, doit être effacée. Je suggère dans le même ordre d'idée de détruire tous les monuments aux morts français, parler d'une guerre alors que maintenant dans notre monde apaisé on s'aime tous, c'est malheureux. Pourquoi parler encore de ça en classe ? Pourquoi ne pas parler de ce qui s'était passé de bien au même moment ?

Je pense qu'au Louvre et dans les autres musées parisiens il serait bon de décrocher tous les Rubens, tous les Titien, les Maillol, les toiles de de Vinci, sans parler des Rembrandt ceux-ci pouvant constituer une offense pour toutes les femmes un peu rondes. Et puis elles sont toutes en robe, une femme en robe c'est intolérable, une femme s'habille comme elle le veut ! Sans parler des caryatides à l'Opéra Garnier, l'artiste ayant cruellement souligné leurs formes par un ruban autour du ventre. Quel sexisme ! Quel manque total de conscience du « Gender » ! Même les hermaphrodite de Praxitèle sont un peu trop maniérés dans la sculpture ! Voilà qui est blessant pour les personnes transgenre, c'est transphobe, il faut le dire.

Et qu'est-ce que ce « déjeuner sur l'herbe » où seule une femme est nue ? Il n'y a aucun représentant issu de la diversité dedans, un vrai scandale !

Et puis toutes ces œuvres artistiques issues de la culture occidentale en général et française en particulier sont particulièrement stigmatisantes pour les communautés ethniques et religieuses vivant chez nous et pas selon nos paradigmes, il faudrait bien tenir compte de ça également. Décrochons, cassons, déboulonnons, démolissons toutes les églises, les monastères, les prieurés, abbayes. Bétonnons tout cela et à la place construisons des centres communautaires géants où tout le monde se tiendra par la main pendant de grandes cérémonies de fraternité.

Et n'oublions surtout pas les livres. La plupart des livres d'avant 2017 sont tous bons à jeter au feu, sauf ceux qui évoquent la question des femmes, les questions communautaristes, de « Gender », et surtout qui entretiennent le masochisme mémoriel absolument nécessaire pour que les français continuent de se repentir d'être, français....

Les imbéciles déboulonneurs de statues sont dans la haine de leur propre culture, la haine de leur histoire. Ils sont également incultes, des ignares chimiquement purs qui veulent le rester. Je me moque, je raille mais dans une société comme la nôtre où l'Art, la Musique et la Littérature sont traités avec un profond mépris et ignorés par la grande majorité de la masse, ils ont beau jeu. Qu'est-ce qu'un spectateur et sectateur d'Hanouna en aura à faire de ces destructions ? Tant qu'il peut continuer à se faire décerveler il s'en fout. Il vit dans l'illusion de pouvoir accéder à n'importe quelle connaissance par le net, mais cliquer sur un article « Wikipédia » cela n'a jamais été se cultiver...

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 28 août 2017 12:19

    Amaury GrandGil
    Je demande. Non, je ne demande pas, j’exige que Versailles qui fut le siège d’un gouvernement assez peu démocratique (Louis prétendait, dès la mort de Mazarin, régner « par lui-même »), soit totalement transformé et qu’on y efface toute trace de cet ancien autoritarisme si peu conforme à nos valeurs démocratiques actuelles.
    La chapelle de Versailles peut aisément être transformée en mosquée.
    Combien la galerie des glaces, les Grandes écuries et le musée Louis-Philippe pourraient-ils héberger d’immigrants ? Des milliers, probablement.
    Le canal pourrait aisément être comblé. Je vois très bien à la place une dizaines de terrains de football. Nul doute que nos amis qataris ne manqueront pas de contribuer à financer les travaux comme les clubs dont ils pourront ensuite se faire gloire.
    Quand je pense qu’il y a encore à Paris des places dites « Royales », avec statue de Louis XIII au milieu de celle des Vosges, Louis XIV au milieu de la place des Victoires, et même encore Henri IV au milieu du Pont-neuf, je suis scandalisé.
    Je veux partout des lanternes mélenchoniennes, afin qu’on puisse pendre plus commodément à la première occasion les réactionnaires - dont vous êtes assurément !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:28

      @Christian Labrune
      Hélas, ils y viendront bientôt, par trouille et ignorance


    • Alex Alex 28 août 2017 12:26
      « Le King’s College de Londres va remplacer les portraits de quelques-uns de ses fondateurs [tous blancs] par un mur de la diversité [...] l’environnement étant jugé trop “intimidant” pour les minorités ethniques. »


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:29

        @Alex
        N’ont-ils pas pensé à apprendre à ces personnes l’histoire de ce lieu ? Et ça ne changera pas la réalité de la couleur de peau des fondateurs ?


      • Elliot Elliot 28 août 2017 12:48

        A son époque, Ernest Renan ne connaissait par la force des choses que des Français dont les racines régionales étaient parfois différentes voire contradictoires mais qui toutes s’unissaient - à de rares et violentes exceptions près - dans ce creuset qu’a allumé la grande révolution de 1789.

        Après la parenthèse de la restauration, la Monarchie de juillet a rendu son drapeau actuel à la France et les trois couleurs signant l’acte de décès de la monarchie de droit divin. Elle a aussi aboli le privilège pour la religion catholique d’être religion d’état ouvrant ainsi la citoyenneté pleine et entière aux autres courants religieux jusque là tolérés.

        La conception de la nation comme un principe spirituel avait de fait chez Renan – sans peut-être qu’il en eût pleinement conscience - une dimension raciale.

        Les tenants fanatiques d’une race française opposée à la race germanique à l’aube des deux grandes guerres tiraient en tout cas argument des écrits de Renan pour théoriser à cet égard.

        Renan n’est certes pas responsable du mésusage fait de ses œuvres mais il en est fâcheusement victime.

        Ce  « plébiscite de tous les jours », tel que Renan définissait l’attachement supposé à la terre de France mais surtout à la terre natale,ne concernait donc que ceux qui avaient un passé commun, c’est-à-dire ceux qui partageaient plus ou moins les mêmes racines dans l’attachement à la terre nourricière.

        Qu’on le veuille ou pas et ils sont nombreux ceux qui pleurent sur les neiges d’antan la France est devenue multiraciale donc par la force des choses - dès lors que le creuset républicain a cessé de fonctionné - multiculturelle.

        Ce serait un bien puisque l’adaptation au monde en dépend si par la même occasion on n’assistait pas au délabrement de l’enseignement de la langue d’usage, le français qui n’est pas la langue maternelle de tous les petits Français comme elle ne le fut pas aux beaux débuts de l’instruction publique et obligatoire.


        Il faut donc croire que les hussards noirs de la république n’ont pas eu d’héritiers à la hauteur ou plus raisonnablement que le fatras imposé dans les programmes néglige faute de temps les notions essentielles comme le français ou le calcul. De réforme en réforme l’enseignement tombe, semble-t-il, toujours plus bas. Cela devrait interroger et cela paraît être le cas avec le nouveau Ministre.

        Maintenant personne n’a exigé que l’on mette à bas la statuaire dans les églises ou dans la rue ou encore faire finement remarquer que le « déjeuner sur l’herbe » ne montre aucune personne de la diversité est proprement ridicule.
        Tirer prétexte de ce qui se passe aux USA avec des statues de confédérés ( dont d’ailleurs la seule présence ne serait pas possible en France où l’on a plutôt tendance à ériger des statues aux vainqueurs ) pour agiter cette perspective me semble impertinent quoique bien en phase avec vos obsessions.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:20

          @Elliot
          Renan n’a jamais parlé de race française, et il a tout sauf une définition racialiste de la citoyenneté, je vois que vous ne l’avez pas lu.

          La France est multiraciale ? Je croyais que les races n’existaient pas ??????
          La France n’est pas multiculturelle elle est atomisée, c’est pas pareil.

        • Elliot Elliot 28 août 2017 20:23

          @Amaury Grandgil

          C’est surtout vous qui ne savez pas lire : je n’écris nulle part que Renan a parlé ni même évoqué la race, je dis qu’il a servi d’inspiration à ceux qui ont inventé la race française pour l’opposer à la race teutonne et qui se sont réclamés de ses écrits en tant que porte-parole de l’Extrême-droite militante à la fin du IXXe et dans le premier tiers du XXe, les Barrès, Léon Daudet et consorts…

          Comme certains se réclament du Coran...

          Si les races n’existent pas, ce qui est un fait avéré scientifiquement mais pas du tout imposé dans la langue de tous les jours car il y bien des racistes ou des personnes accusées de l’être.

          De toute manière, les ethnies, elles, existent bien et la France est donc multiethnique.

          Cette formulation vous convient-elle à défaut de satisfaire votre esprit étriqué ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 août 2017 09:18

          @Elliot
          Vous ètes donc plus intelligent que Renan ?

          Vous ne craignez pas le ridicule dites donc ?
          Les personnes accusées de racisme car de droite sont donc forcément racistes ?
           smiley

        • Elliot Elliot 29 août 2017 13:35

           @Amaury Grandgil


          En tout cas, je ne suis pas assez intelligent pour décrypter les cheminements tortueux de vos raisonnements.
          En plus vous embarquez dans ce mauvais procès qui m’est fait Renan comme témoin à charge, qui n’a rien demandé et ne serait sûrement pas en symbiose avec vos élucubrations.
          Enfin et, comble du ridicule, vous m’accusez de mesurer mon intelligence à l’aune de la sienne, ce qui est proprement ahurissant !
          Je ne sais trop quelles personnes de Droite ( dont je ne parle pas ) j’ai accusé de racisme.
          Mais si vous évoquez Léon Daudet et Barrès et d’autres encore du même acabit, leurs écrits souvent brillants, ce qui tranche avec les vôtres, confirment assez leur racisme antigermanique et antisémite.

        • Christian Labrune Christian Labrune 28 août 2017 13:12

          Qu’on le veuille ou pas et ils sont nombreux ceux qui pleurent sur les neiges d’antan la France est devenue multiraciale donc par la force des choses - dès lors que le creuset républicain a cessé de fonctionné - multiculturelle.

          @Elliot

          Personne ne songerait à s’émouvoir du syncrétisme qui résulte de l’interpénétration des cultures dans le petit village que notre planète est devenue. Au reste, ce qu’on appelle la civilisation « occidentale » ne se limite ni à l’Europe ni à l’Amérique : le Japon et la Chine font partie désormais de la même civilisation, et lorsque des gens venus d’extrême Orient s’installent en France, ils en adoptent les usages, nous font profiter des leurs et ne songeraient nullement à nous persuader de la supériorité d’un bouddhisme, d’un taoïsme ou d’un shintoïsme qui exigeraient le massacre des chrétiens ou des athées que nous sommes et que nous entendons rester.
          Les difficultés surgissent lorsqu’une non-culture (si l’islam est une « culture », le nazisme en était une autre !) débarque ici pour poignarder les citoyens au coin des rues. Vous allez me dire que c’est un fantasme, un préjugé, mais je crois bien que non : il me semble bien (mais détrompez-moi si je fais erreur !) que ces sortes d’événements ont pu se produire quelquefois en France, ces dernières années. Planter un couteau dans le lard du premier passant, est-ce un fait « culturel » ? et l’assassinat devra-t-il être considéré désormais, au nom de votre multiculturalisme, comme l’un des beaux-arts ?


          • Elliot Elliot 28 août 2017 15:03

            @Christian Labrune

            Curieuse mise en parallèle de l’Islam et du nazisme , habituelle à certains milieux qui ne brillent pas en général par leur subtilité et que Mélenchon appelle fort justement les gros ballots.

            Ce qui est excessif est insignifiant comme ces défenseurs de l’identité française incapables d’écrire sans faute et dont la syntaxe approximative leur donne juste le droit de se taire.
            Si vous considérez que l’architecture, les philosophes arabes, les géomètres, les astronomes, les mathématiciens qui ont apporté l’algèbre, les médecins, si tous ceux-là et d’autres que j’oublie qui se revendiquent de l’Islam ne font pas partie de l’héritage culturel mondial, il faudra aussi retirer le label chrétien aux constructeurs de cathédrales et à ceux qui ont façonné notre langue et nos modes de vie.

            A part le réseau autoroutier ( belle engeance ! ) que reste-t-il en Allemagne du nazisme qui vaille la peine d’être évoqué ?

            Après le communisme au couteau entre les dents voici le Musulman le couteau au poing.

            La puissance technologique et le massacre par ordinateur est effectivement un grand avantage « culturel » ( en fait pour l’opérateur, c’est une opération statistique car il ne viendrait à l’esprit de personne de condamner celui qui accumule les morts dans un jeu vidéo ) dont ne disposent pas les demeurés au poignard mais ils se revendiquent de l’Islam et cela vous suffit apparemment à condamner l’Islam. 

            Qui s’en remettra !


          • Christian Labrune Christian Labrune 28 août 2017 16:31

            @Elliot
            Mélenchon étant un islamo-gauchiste, et cette sinistre engeance ayant récupéré toutes les thématiques fascisantes de l’extrême droite des années 30, particulièrement les pires, vous pouvez bien penser que je n’accorde pas le moindre intérêt à ce que peut débiter un personnage aussi minable et crapuleux.
            Il me semble que le monde occidental n’en est pas resté aux cathédrales, et la civilisation, partout où elle existe -évidemment pas à Raqqa ou à Mossoul - procède de la continuité d’un gigantesque effort d’approfondissement de la connaissance. On en sait quand même un peu plus aujourd’hui sur la matière et sur l’univers que les arabes à l’époque des Abbassides de Bagdad, laquelle n’est pourtant pas la pire : après Averroes, l’histoire du monde islamique est celle d’une très longue décrépitude, et les ottomans ayant interdit l’usage de l’imprimerie jusqu’au XIXe siècle -.plus de trois siècles après Gutemberg ! il ne pouvait guère en aller autrement. Quand nos philosophes des lumières, au temps de Louis XV, repensaient entièrement la question du politique, l’obscurantiste Mohammed ben Abdelwahhab, dans la péninsule arabique, inventait le wahhabisme : pas d’autre horizon désormais pour le « progrès », dans l’islam, qu’un retour aux moeurs préconisées par un chamelier sanguinaire du VIIe siècle ! C’est dans cette pourriture idéologique qu’est encore en train de mariner la majeure partie du monde islamique.

            Les théories des djihadistes après Hassan al-Banna et Sayied Qotb ne diffèrent en rien, dans l’ordre de l’atrocité, du système des nazis : racisme génocidaire qu’illustra déjà dès la fin des années 20 un Mohammed Amin al Husseini, mufti de jérusalem qui deviendrait à Berlin le copain de Heinrich Himmler. Ce nom vous dit peut-être quelque chose ? Cette même idéologie fanatique et criminelle, on la retrouve aujourd’hui inlassablement récitée du côté chiite.
            Si vous n’avez pas encore compris ce que sont les intentions de l’islam actuel, lisez Hassan al Banna, lisez Qotb et quelques autres énergumènes du même tonneau, ça vous donnera une idée très précise de ce que les musulmans rêveraient de vous infliger. Fort heureusement, quand on a au moins quatre siècles de retard, quand on en est encore à rêver à Barcelone ou ailleurs une Saint-Barthélémy comme celle de 1592, et quand on va de l’avant en regardant derrière soi vers le VIIe siècle, on a toutes les chances de se casser la gueule et c’est ce qui va forcément arriver au monde musulman. Il l’aura parfaitement mérité.

             


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:21

            @Elliot
            Quelle pontification..


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:22

            @Elliot
            Le déni de réel on ne sait jamais ça peut peut être fonctionner


          • Massada Massada 28 août 2017 13:26

            Tout objet dans un espace public doit véhiculer des valeurs communes.
             

            Je suis un chaud partisant de la liberté d’expression, j’estime que l’on doit avoir le de dire ce que l’on veut mais un monument dans un espace public ne peut pas représenter qu’un seul point de vue.
            Il doit y avoir consensus. Un seul groupe ne peut pas décider.

             
            La majorité de ces statues ont été érigés au moment où les suprémacistes blancs étaient au pouvoir et où la ségrégation était en plein essor.
            Si on conserve ces monuments, on appuye les valeurs de suprématie blanche.
             
            Je trouve normal de repenser à la pertinence des monuments. L’histoire ne peut pas être écrite une seule fois et n’être jamais révisée. 



            • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 août 2017 16:48

              @Massada

              Vos propos pourraient être « mal interprétés » par certains « anti sionistes »...


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:24

              @Massada
              Des suprémacistes blancs au pouvoir en France ?

              Quand ?
              Pour le reste, ce consensus sur un monument n’existera jamais et il amènerait à abattre quasiment tous les monuments anciens en France

            • sls0 sls0 28 août 2017 15:25

              Plus je lis les articles de l’auteur, plus je le trouve assez spécial son monde fantasmé.

              Faire le parallèle entre le déboulonnage du créateur du ku klux klan et un déjeuner sur l’herbe il faut oser.
              Même d’une recette de la tarte au citron il pourrait nous sortir ses théories fumeuses limite nauséabondes parfois.
               
              Pour sortir de l’insignifiance il existe différents chemins, le votre me parait assez glissant mon bon Amaury.
              Un jour vous allez sortir la grosse bétise qui vous mettra hors jeu, même chez les extrémistes la honte d’être associé a la connerie peut faire réfléchir.
              Le K.K.K. et le déjeuner sur l’herbe, il fallait oser.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 août 2017 16:38

                @sls0
                Euh, est-il bien question « du déboulonnage du fondateur du KKK » ????

                J’ai comme un gros doute là dessus.

                Par ailleurs, « en son temps », « Le déjeuner sur l’herbe » fit grand scandale, et très certainement les défenseurs de l’art « pompier », les conformistes de l’époque, auraient bien voulu le déboulonner.

                Comme quoi « ce n’était pas mieux avant »


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:26

                @sls0
                J’évoque où dans l’article le salopard objectif du KKK ?

                Otez moi d’un doute, vous me lisez avant de répondre ? smiley
                Avoir des convictions contraires aux votres c’est être extrèmiste, belle leçon de tolérance


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:27

                @Olivier Perriet
                Tout à fait ! il s’est toujours trouvé des crétins pour ne rien comprendre à l’art


              • sls0 sls0 28 août 2017 17:55

                @Amaury Grandgil
                Vous vous basez sur un acticle que vous mettez en lien. Ben on suis le lien.

                Vous vous contenteź de lire le titre avec le biais cognitif de confirmation qui vous aveugle.
                Il se trouve que dans l’article on parle du buste du créateur du KKK.
                Désolé comme septique je remonte toujours à la source de l’information.
                Je l’ai écrit plus haut, même en prenant la recette de la tarte au citron comme base d’un article, vous arriverez toujours à placer votre discours extrême sorti de votre monde fantasmé inventé pour vous sortir de votre statut d’inexistant.

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:59

                @sls0
                Quand on ne pense pas comme vous on a un discours extrèmme


              • Xenozoid Xenozoid 28 août 2017 18:00

                @Amaury Grandgil

                anarchiste de droite ?

              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 18:03

                @sls0
                j’extrapole en suivant la logique des iconoclastes, car il n’y a pas eu que le buste du fondateur du KKK, prétexte de Libé pour culpabiliser toute parole contre cette nouvelle censure...

                De par ma profession j’ai vu de nombreux bibliothécaires mettre des livres au pilon car politiquement incorrects...
                Les romans de Céline sont interdits à l’étude, etc...



              • Xenozoid Xenozoid 28 août 2017 18:12

                @Amaury Grandgil


                tu extrapoles beaucoup de sperme sur la pensée anti, s.... ?
                chapeau.


              • sls0 sls0 28 août 2017 18:33

                @Amaury Grandgil
                Tout à fait ! il s’est toujours trouvé des crétins pour ne rien comprendre à l’art.


                Fan de l’architecture ďAlbert Speer Amaury ?
                Quand même plus sexy un buste de Marianne que celui de Pétain dans une mairie.
                Là ce n’est que le coté esthétique.
                Aux USA le premier ammendement permet à tous de s’exprimer, vous y auriez plus de libertés pour vos délires.
                S’il y a une minorité raciste qui a droit à la parole, la majorité a elle aussi droit à la parole.
                Si une majorité d’électeurs dit qu’elle n’apprécie pas le buste du fondateur du KKK dans un lieu publique, il n’est pas étonnant qu’on l’enlève.

              • sls0 sls0 28 août 2017 18:36

                @Amaury Grandgil
                Je n’écris pas de penser comme moi coté idéologique mais d’au moins lire les articles qui vous servent de base. En plus vous les mettez en lien.


              • sls0 sls0 28 août 2017 22:24

                @Amaury Grandgil
                Plus haut vous écrivez que vous extrapolez, pour un coup je suis d’accord avec vous, vous extrapolez même beaucoup, c’est même un des caractéristiques de vos articles.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 août 2017 09:15

                @sls0
                trois commentaires que vous parlez tout seul...

                en réponse à un discours vous n’ètes que dans la malveillance, comme les autres bien pensants, ce que vous ètes.

              • Xenozoid Xenozoid 28 août 2017 17:36

                si il y a une logique,c’est laquelle ?



                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 août 2017 17:50

                  @Xenozoid
                  réponse standard aux coms de Xenosoid et ce qu’il pense de mes articles


                • Xenozoid Xenozoid 28 août 2017 18:05

                  je sens la parano arriver....heheh



                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 août 2017 18:37

                    Après le débats sur la guerre de sécession revisités 2 siècles après...

                    Les Etats du Nord n’ont pas réellement aboli l’esclavage pour des raisons positives vis-à-vis des Noirs, ça nous ramène sur le débat Malcolm X / Martin Luther King.

                    Le film Lincoln était pas mal sur les ambiguïtés des unionistes par rapport aux Noirs et à l’esclavage j’ai trouvé.

                    C’est sûr que ça va au delà du déboulonnage d’une statue...


                    • Xenozoid Xenozoid 28 août 2017 18:46

                      a quoi sert une statue ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès