• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Consultation publique au sujet de l’EPR de Flamanville

Consultation publique au sujet de l’EPR de Flamanville

Je propose ce complément de la part d’un avis avisé ; je précise que je n’ai pas son autorisation, mais je l’ai trouvé dans la liste des commentaires de cette consultation publique donc je suppose que sa diffusion ne pose pas de problème, au contraire.

C’est très technique mais une bonne part est compréhensible pour le péquin moyen, voire nul, que je suis.

Il éclaire pas mal de points que j’essaie de toujours mettre en avant pour les scientifiques avertis et pro nucléaire de ce site.

Je redonne, pour ceux qui n’auraient pas lu le précédent article, le lien vers les commentaires et l’inscription à cette consultation, sur le site de l’ASN.

https://www.asn.fr/Reglementer/Consultations-du-public/Consultations-du-public-en-cours/EPR-projet-d-avis-de-l-ASN-relatif-a-l-anomalie-de-la-composition-de-l-acier-du-fond-et-du-couvercle-de-la-cuve#commentbloc

 

 

EPR : Le risque d'un scandale d'État est-il une raison suffisante pour prendre le risque de lancer l’exploitation

L’EPR de Flamanville est déjà un scandale d’Etat qu’il démarre ou non. L’exposé qui suit le confirmer. Faut-il éluder l’historique des manquements, connivences, maquillages et du sous-jacent corruptif qui sont à l’origine de ce scandale. Le fait que ce scandale mette en péril la crédibilité industrielle du pays est-il une raison suffisante pour prendre le risque de lancer l’exploitation d’un dispositif défaillant présentant un risque, même minime, pour les populations ?

C’est en fait le sens de la consultation qui est proposée, car autrement elle pourrait apparaître saugrenue. La population du pays dont l’avis est sollicité n’a assurément pas dans son immense majorité la technicité nécessaire à pour se prononcer sur la validité ou la dangerosité de la cuve du réacteur de l’EPR de Flamanville. Car pas plus à Flamanville qu’à Fukushima ou Tchernobyl, en l’état des connaissances, aucun expert n’est en mesure d’évaluer le périmètre sinistré avant que l’incident n’ait lieu.

C’est donc sur les responsabilités impliquées dans la réalisation des éléments de la cuve ainsi que son sous-jacent corruptif, sur la base de mes propres questionnements et de mon expérience personnelle des ateliers du Creusot que j’apporterai ma contribution à la consultation lancée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Jean-François VICTOR
Président et Directeur Général d’UIGM qui devient CREUSOT MECANIQUE le 31 Juillet 2003
Je précise n'avoir aucun a priori de principe sur le nucléaire

A quelles dates ont été fabriquées les calottes du réacteur de Flamanville 3 et par qui ?

La Note ASN en vue de la réunion du 23 mars 2016 avec le HCTISN
https://www.dropbox.com/s/ai35jjjhioyv965/Note ASN en vue de la r%C3%A9union du 23 mars 2016 avec le HCTISN.pdf ?dl=0
présente un historique de fabrication
https://www.dropbox.com/s/72i14ylkwp8fpj7/ASN historique fabrication 23.3.2016.jpeg ?dl=0
sur la base des indications du Groupe AREVA, historique sur lequel l’ASN n’est jamais revenu. Les dates de coulée, probablement indiquées par AREVA, sont le 23.1.2007 pour le fond de cuve et le 5.9.2006 pour le couvercle. Mais dans une Note du 26 Septembre 2016, le Cabinet John Large & Associates (diligenté par Greenpeace)
https://www.dropbox.com/sh/wz4ar9p7lq6h9tr/AAAb1ghPB3vehZ-FLiAaaqTTa?dl=0
indique une fourchette de dates plus large de 2004 à 2007 p 20 « Creusot commenced manufacturing of the upper and lower head components in or around 2004 with the manufacturing process extending through to 2007. Around that time, ASN expressed ‘situation préoccupante’ (ie “worrying situation”) about the state of the technical documentation of the RPV QT,[ 33 ] warning AREVA of the risk of manufacturing these components in the absence of an approved QT.[34] This suggests that at the time of manufacturing the FA3 upper and lower heads, the Creusot manufacturing route had not been assessed and approved by ASN and that, it follows, no Certificate of Conformity was in place for the manufacture of the RPV upper and lower head shells.[35]

Les dates proposées par John Large sont beaucoup plus vraisemblables car on ne prend pas la décision de lancer la fabrication le matin même de la coulée initiale, la réalisation impliquant trois sites industriels Industeel (Arcelor) Creusot Forge (pour les opérations de forge proprement dite) et Creusot Mécanique (pour l’usinage de la pièce), ce qui suppose de nombreuses dispositions préalables, la mobilisation et la coordination de plus d’une vingtaine de corps de métier (ajusteur, chauffeur de four, chef de projet, contrôleur, coordinateur qualité, forgeron, fraiseur, ingénieur R&D, presseur, usineur…), la numérisation des opérations du projet et une planification qui peuvent prendre plusieurs mois avant qu’on ne procède à la fonte de ferraille automobile recyclée et à la coulée initiale (par Industeel).

Par ailleurs la plaquette de Creusot-Forge et Creusot Mécanique, imprimée en Janvier 2011
https://www.dropbox.com/sh/wz4ar9p7lq6h9tr/AAAb1ghPB3vehZ-FLiAaaqTTa?dl=0
, propose bien en page 3 un historique de ces ateliers mentionnant en 2005 la fabrication des premières pièces du réacteur EPR Génération III+.

Or Creusot Forge et Creusot Mécanique de Juillet 2003 à Octobre 2006 sont filiales à 100% du Groupe SFARSTEEL lui-même filiale à 100% du Groupe FRANCE-ESSOR lui-même propriété à quelques 97% de Michel Yves Bolloré (frère de Vincent). La même plaquette précité précise bien dans sa même page 3 que l’intégration de ces deux sociétés intervient en 2006, plus précisément en Octobre 2006.

D’une manière ou d’une autre la fabrication chevauche la date d’une cession dont il est nécessaire de souligner ici la singularité.

Michel Yves Bolloré a obtenu Creusot Mécanique (alors appelé UIGM) à la suite d’un dépôt de bilan/reprise assimilable à une captation d’entreprise, après qu’AREVA (actionnaire à 30 %) ait refusé de participer à une augmentation de capital de 1M€. La connivence entre AREVA et Michel Yves Bolloré est donc dès 2003 on ne peut plus explicite : premier cadeau. Pour ce qui est de la Forge dont AREVA était le principal client, la pression n’avait pas besoin d’être très forte pour qu’Arcelor accepte l’idée de s’en séparer, probablement avec une prime de fonctionnement assez conséquente : deuxième cadeau.

Michel Yves Bolloré qui, à l’initiative d’AREVA, a obtenu Creusot Mécanique par Jugement du Tribunal de Commerce de Chalon sur Saone le 31 Juillet 2003
https://www.dropbox.com/s/0w8hthbm9bvyylv/Jugement du Tribunal de Commerce de Chalon 31 Juillet 2003.pdf ?dl=0
pour 800.000 €, va revendre en Octobre 2006 (trois ans plus tard) ces deux ateliers (Creusot Mécanique et Creusot Forge) à ce même AREVA pour 170 M€. Montant qui implique un goodwill de près de 100M€ : troisième cadeau, toujours aux frais du contribuable.

Propriétaire et dirigeants de SFARSTEEL/France-ESSOR sont bien responsables du lancement de cette fabrication, probablement très avancée lors de la cession de SFARSTEEL à AREVA. Et Michel Yves Bolloré avait de bonnes raisons de ne pas tenir compte des avertissements de l’ASN au Groupe AREVA et de se lancer dans la fabrication de pièces (déterminantes pour les projets et l’avenir de l’industrie nucléaire française) puisqu’il était en train de négocier avec AREVA la vente de ses installations du Creusot. Il offrait ainsi à AREVA la possibilité de justifier auprès de ses actionnaire (essentiellement l’Etat) une évidente et presque ridicule survalorisation des usines constituant SFARSTEEL.

Et les dirigeants du « géant du nucléaire » avaient probablement d’autres raisons de fermer les yeux, car tous les indices d’un sous-jacent corruptif (au détriment du contribuable) sont réunis.

L’abandon de Creusot Mécanique (UIGM) à Michel Yves Bolloré autant que le montant du Goodwill lors du rachat de SFARSTEEL sont éminemment suspects. Et le Ministre de l’Economie et des Finances dans une récente prise de position exceptionnellement colérique
https://www.youtube.com/watch?v=dD4xX2aIpqI
est tout à fait fondé à parler « connivences sans contrôle de l’Etat ». Et Bruno Lemaire de préciser à cette occasion que le sauvetage d’AREVA correspondait à des montants "supérieurs à l'intégralité des économies que le ministre des Comptes publics doit trouver en 2017 pour nous ramener sous les 3% (de déficit public par rapport au PIB)".

Inutile de dire que l’état-major d’AREVA n’a aucune envie qu’on s’en vienne procéder à l’exégèse de ses relations avec Michel Yves Bolloré. La dissimulation de son rôle s’impose, ce n’est qu’une dissimulation parmi tant d’autres. Il faut noter que son nom n’est nulle part mentionné dans les documents soumis par l’ASN à la consultation du public.

Mais au-delà de la responsabilité du lancement de cette réalisation, les ateliers du Creusot étaient-ils en mesure de lancer cette fabrication ?

Affirmativement non. D’abord pour un problème bien établi de capacité de production, clairement indiqué par … EDF.
Actu Environnement 7.7.2016 Les experts s’inquiètent depuis 2016
https://www.dropbox.com/s/n0rb8sm2dfskii5/1 D%C3%A9fauts de la cuve EPR%C2%A0%3A les experts s%27inqui%C3%A8tent depuis 2006.pdf ?dl=0
« Areva et EDF ont confirmé qu'elles n'étaient pas en mesure de fabriquer le couvercle
et le fond de la cuve de l'EPR au Creusot. A l'avenir, la fabrication de ces pièces
devrait être confiée à Japan Steel Works (JSW). Cette confirmation soulève des commentaires qui dépassent le mandat du groupe de travail, explique un participant.
Quel est l'avenir de la filière nucléaire française si Areva ne peut pas fabriquer ces
équipements ? Réaliser l'ensemble de la cuve au Japon n'est-il pas plus pertinent ?
D'autant que pour l'EPR de Flamanville, JSW a fabriqué le corps de la cuve et
Creusot Forge les deux pièces défectueuses (l'usine française n'ayant pas la capacité
technique de fabriquer les autres parties, explique la note d'EDF). » (sic)

La décision de réaliser ces pièces au Creusot était donc une aberration, mais il faudrait aussi tenir compte de l’état de délabrement dans lequel AREVA a trouvé les ateliers qu’il venait d’acheter disons « au prix fort, à moins que ce ne soit à un prix de complaisance » où la fabrication des fond et couvercle de cuve étaient très probablement assez avancée.

« En 2006, André-Claude Lacoste , président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, se rend au Creusot. Il en revient absolument effondré. Les procédures de fabrication ne sont pas aux normes du nucléaire. (…) une fois dans les murs, AREVA découvre une usine en mauvais état, avec beaucoup de choses à redresser. Il n’y avait pas de bureaux, pas de chauffage, les toits fuyaient se souvient un ancien cadre (…) le groupe lance aussitôt un audit. Ses conclusions sont alarmantes. Des roumains ont été employés au noir : ils venaient travailler la nuit. Leur équipement était si peu conforme aux normes de sécurité que les auditeurs ont retrouvé des traces de semelles fondues au sol. Un dirigeant peu scrupuleux a favorisé des fournisseurs amis, gonflé ses notes de frais et émis de fausses factures… » Le NouvelObs 24.11.2016 https://www.dropbox.com/s/i59r1g1wojddmiw/NouvelObs 24.11.16.pdf ?dl=0

Une seule explication à la décision de fabriquer au Creusot couvercle et fond de cuve bien que ces ateliers soient en limite de capacité, justifier par cet artifice l’exorbitante survalorisation dont a bénéficié Bolloré. C’est la raison évidente pour laquelle ces fabrications ont été validées en interne, malgré les avertissements et mises en garde de l’ASN.

Et pour mieux évaluer cette survalorisation, il est éloquent de suivre à travers les bilans et Documents de Référence des années suivantes l’évaluation et le devenir de ces entreprises. Le Bilan 2011 de AREVA NP SAS
https://www.dropbox.com/s/9lsnx8yi564zm5u/BILAN%20AREVA%20NP%20SAS%202011.pdf?dl=0
fait état page 13 d’un ajustement à la baisse de SFARSTEEL déprécié de 80 M€ et page 27 de pertes de 9.124.000 € confirmées par le rapport de gestion annexé du Président Knoche. Pour un € de chiffre d’affaire, CREUSOT FORGE et CREUSOT MÉCANIQUE génère un € de perte. Tableau du rapport de gestion
https://www.dropbox.com/s/dohyixn9jla9mmp/PERTE%3ACA 2011.jpeg ?dl=0

Le Directeur Financier d’AREVA va devoir faire disparaître dès 2012 les traces d’une acquisition dont la profitabilité s’est révélée immédiatement très discutable et catastrophique à terme. En page 14/43 du Bilan 2012 d’AREVA NP SAS
https://www.dropbox.com/s/m8wb9u5u1xoxad9/BILAN AREVA NP SAS 2012.pdf ?dl=0
on peut lire :
« Trois fusions ont été réalisées au cours de l’exercice 2012 visant à rassembler sous la même entité juridique, AREVA NP SAS, les sociétés AREVA CREUSOT FORGE SAS et CREUSOT MÉCANIQUE SAS afin d’utiliser au mieux les capacités en terme d’efficacité industrielle(sic), de flexibilité et de pérennité (resic). Ces fusions avaient également pour objectif de donner davantage de lisibilité (reresic) aux activités de la ligne des produits forgés-usinés-moulés.
…une première fusion-absorption de CREUSOT FORGE SAS par AREVA CREUSOT FORGE SASa té réalisée avec effet au 1er Juillet 2012 et une rétroactivité fiscale et comptable au 1er Janvier 2012
Une seconde fusion entre CREUSOT MÉCANIQUE SAS et AREVA CREUSOT FORGE SAS a été réalisée avec effet au 31 décembre 2012 minuit et une rétroactivité fiscale et comptable au 1er janvier 2012
La troisième fusion a consisté en l’absorption par AREVA NP SAS de la société AREVA CREUSOT FORGE SAS réalisée avec un effet au 31 décembre minuit et une rétroactivité fiscale et comptable au 1er décembre 2012. »

Les pertes du Creusot vont donc se faire oublier et se perdre dans les pertes d’AREVA NP SAS, systématiquement « épongées » par … le contribuable.

Cette malencontreuse fabrication va rapporter quelques 132 M€ net après impôts à Michel Yves Bolloré qui n’hésite pas à s’en féliciter dans la presse en se prévalant d’une décision relevant du pur patriotisme dans la tradition industrielle du gaullisme Interview dans le Journal de Saône et Loire (16 Juin 2006).
https://www.dropbox.com/s/r3u2adq1ri4u4pv/9 InterviewMYB 16.6.2006 copie 2.pdf ?dl=0
Mais elle coûtera à travers EDF et AREVA des milliards d’euros au contribuables français en raison des retards de mise en service de l’EPR de Flamanville et de l’inévitable remplacement à terme du réacteur. Et ça, on peut douter que de Gaulle l'aurait entériné...

D’un égarement à l’autre.

Dès 2008, AREVA va éprouver le besoin d’acquérir 1,3 % du capital de JAPAN STEEL WORKS ce qui pourrait sembler contradictoire avec la récente reprise de SFARSTEEL puisque JSW en est à ce moment-là l’unique et direct concurrent.

On notera le revirement franchement paradoxal de la position du Groupe à travers les Documents de Référence du Groupe.

PAGE 206 du DDR AREVA 2007
https://www.dropbox.com/s/1om965d8n418gw2/DDR 2007 AREVA.pdf ?dl=0
« Le 8 février 2006, AREVA NP et FRANCE-ESSOR ont signé un accord finalisant le rachat de
Sfarsteel, l’un des principaux producteurs mondiaux de très grandes pièces forgées, situé
dans le bassin du Creusot (Bourgogne). L’intégration de Sfarsteel à la Business Unit
Équipement permet de conforter l’offre d’AREVA sur le marché des réacteurs de nouvelle
génération en sécurisant les délais de livraison et la qualité des pièces forgées. Impact de +
33,8 millions d’euros en 2006. »

DDR d’AREVA en 2009
http://www.dropbox.com/s/qt80ew6ytxr9o27/DDR%202009%20AREVA.pdf?dl=0
dans lequel on peut lire :
« 4 novembre 2008 : AREVA et Japan Steel Work (JSW) ont signé un accord permettant
d’assurer jusqu’en 2016 et au-delà les approvisionnements d’AREVA en pièces forgées de
grande taille, essentielles pour la fourniture des équipements nucléaires. Le groupe a
également annoncé une prise de participation amicale, à hauteur de 1,3 %, dans le capital
de JSW »

Dans le DDR AREVA de 2014
https://www.dropbox.com/s/aowiemrilmh4gbn/DDR%202014%20AREVA.pdf?dl=0
on peut lire :
« Le marché des pièces forgées nucléaires a longtemps été bi-polaire avec Creusot Forge et
son principal concurrent, le Japonais JSW (Japan Steel Works), qui assurent la couverture
d’une large partie des besoins du marché occidental pour les produits forgés. Depuis 2006,
l’offre s’est accrue avec des investissements importants en Allemagne, Italie, Corée du Sud,
Chine et Inde. »

Acquisition pour un montant de 47M€, sur une base une fois encore très survalorisée puisque le Groupe de Michel Yves Bolloré vendu 170.063.586 € ne représente, à secteur comparable, que 4,7 % de son concurrent JAPAN STEEL WORKS

Survalorisation qui se confirme bien au fil des années, si on analyse la Valorisation entre 2008 et 2015 des titres JAPAN STEEL WORKS telle qu’elle apparaît dans les documents de référence du Groupe AREVA, le nombre d’actions détenues 4 830 000 restant stable avant de se « volatiliser »
DDR 2008 page 295 47 000 000 € http://www.dropbox.com/s/p2eutmr2p6v7pq1/DDR%202008%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2009 page 291 43 000 000 € http://www.dropbox.com/s/qt80ew6ytxr9o27/DDR%202009%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2010 page 249 38 000 000 € http://www.dropbox.com/s/ueplljb08506vf7/DDR%202010%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2011 page 251 26 000 000 € http://www.dropbox.com/s/93itxzca0pbzsnt/DDR%202011%20AREVA.pdf?dl=0
( le 3 octobre 2011 AREVA cède l’ex SFARTSEEL de MY Bolloré pour l’euro symbolique)
DDR 2012 page 240 24 000 000 € http://www.dropbox.com/s/vn60o2x73r9ae2n/DDR%202012%20VF%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2013 page 239 20 000 000 € http://www.dropbox.com/s/tsfprm97qy6os5a/DDR%202013%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2014 page 221 14 000 000 € http://www.dropbox.com/s/aowiemrilmh4gbn/DDR%202014%20AREVA.pdf?dl=0
DDR 2015 page 218 ZERO pas de justification http://www.dropbox.com/s/72yg77llzfzlkgj/DDR%202015%20AREVA.pdf?dl=0

Pourquoi avoir attendu que la participation de JAPAN STEEL WORKS ne vaille plus rien pour se désengager ?

En résumé,
Les turpitudes du groupe AREVA compromettent aujourd’hui la crédibilité industrielle du pays et les équilibres budgétaires de la Nation. Bruno Le Maire a d’ailleurs souligné que les besoins d'Areva étaient « supérieurs à l'intégralité des économies que le ministre des Comptes publics doit trouver en 2017 pour nous ramener sous les 3% (de déficit public par rapport au PIB) ». Challenges 12 .7.2017
https://www.challenges.fr/finance-et-marche/bruno-le-maire-stigmatise-la-gestion-d-areva_486810

Le Parquet Financier dispose de toutes ces informations (Courrier du Juge Renaud Van Ruymbeke 1.9.2015)
https://www.dropbox.com/s/h9fuj6wvxx4aj92/r&eacute ;p%20Van%20Ruymbeke013.pdf?dl=0
Pourquoi ne lance-t-il pas l’instruction ? En raison de la prescription pénale des faits ? Quelle date doit être retenue pour faire courir la date de départ de la prescription des faits, celle des faits ou celle à laquelle ces faits sont apparus ?

Faut-il dissimuler plus longtemps les responsabilités impliquées dans ce désastre et lancer l’exploitation d’un dispositif nucléaire défaillant dont aucun expert pas plus à Flamanville qu'à Tchernobyl ou Fukushima, ne peut évaluer les conséquences en cas de fissure du réacteur dont l’hypothèse n’est pas à écarter ?

La réponse est dans la question

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 09:43

    En revanche, sur l’Ukraïne ? Pas un mot ?

    Seule compte pour toi la guerre contre ton propre pays ?
    Conformément aux ordres des fortunes pétrolières qui dirigent le WWF et PisseVerte...

    • frugeky 16 août 09:53

      @JC_Lavau
       Vois pas le rapport.
      En quoi est-ce patriotique de continuer d’engraisser une famille de milliardaires aux frais du contribuable, qui plus est pour obtenir un outil de basse qualité mettant en jeu la sécurité de la nation entière ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 10:39

      @frugeky. Je doute que tu aies compris un traître mot.


    • frugeky 16 août 10:59

      @JC_Lavau
      je vois surtout que vous en bavez pour le nuc et semblez être farouchement anti-ecolo. Me trompe-je ?
      Faut dire que vous semblez pas non plus avoir lu l’article.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 11:04

      @frugeky. On sait déjà qui les dirige, ces croyants naïfs, dont l’auteure.


    • frugeky 16 août 12:24

      @JC_Lavau
      Et vous ? Vous êtes dirigé par les Bolloré ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 12:28

      @frugeky. Quand Michel Rocard déplorait qu’on n’ait pas nationalisé Creusot-Loire, crois-tu que ç’aurait été pour en faire cadeau à Bolloré ?


    • Le421 Le421 16 août 18:38

      @nono le simplet
      Je me demande comment il est possible qu’il y ait une personne pour défendre l’EPR de Flamanville...
      Mais bon.
      Nous sommes en République, la voix de tous compte.
      Le seul souci, c’est que même ceux qui ne sont pas d’accord payent.
      Si c’était différent...
      Y’en a qui feraient moins les érudits et les flambards !!


    • nono le simplet nono le simplet 16 août 19:48

      @Le421
      absolument ! de plus ils devraient être obligés de vivre a proximité, en cas d’accident ils prendraient du recul ... sur leurs opinions smiley


    • hans-de-lunéville 17 août 18:38

      @Le421
      « Je me demande comment il est possible qu’il y ait une personne pour défendre l’EPR de Flamanville... » , une personne qui y travaille ?????


    • bob14 bob14 16 août 10:01
      +++++
       
      Les déchets nucléaires français auront doublé de volume en 2030 

      Un ou plusieurs sites devraient être rapidement aménagés pour entreposer provisoirement - près d’un siècle tout de même - les assemblages de combustibles usés...

      Plus d’un million de mètres cubes de déchets nucléaires stockés en France...
      Des déchets radioactifs français ont aussi été immergés dans l’Atlantique 8

      C’est dans le cadre d’opérations coordonnées par l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’OCDE que la France avait procédé à ces immersions....

      43 sites pollués par la radioactivité recensés en France

      Ces sites sont essentiellement répartis à Paris, en Ile-de-France, ainsi que dans l’Est et le Sud-Est....

      Pour l’ASN, Fessenheim doit fermer si les travaux ne sont pas finis

      Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire a déclaré que si la dalle de béton du réacteur de Fessenheim n’est pas épaissie d’ici juillet 2013, « on ferme. »


       Une note interne d’EDF pointe du doigt l’état de délabrement des groupes électrogènes de secours censés prendre le relais en cas de coupure de courant dans nos 19 centrales nucléaires.

      « À surveiller », « dégradé », voire « inacceptable ». Des mots qui font froid dans le dos. Surtout quand ils désignent les groupes électrogènes de secours de nos centrales nucléaires. D’après une note interne d’EDF dévoilée par le site internet Le Journal de l’Energie, ces générateurs diesels susceptibles de fournir une alimentation électrique aux réacteurs en cas de coupure électrique sont dans un état « dégradé ». Un constat d’autant plus inquiétant qu’ils constituent un élément crucial de sécurité.es centrales Française sont dans un sale état..etc !







      • alinea alinea 16 août 10:05

        @bob14
        Vous n’avez pas honte de dire du mal de votre pays ? smiley , puisque l’on vous dit que ON maîtrise !


      • sarcastelle sarcastelle 16 août 10:27

        @bob14

        Quel est le rapport entre l’EPR et les locaux où les émules de Marie Curie avec l’insouciance de leur époque n’étaient pas très regardants sur les traces qu’ils pouvaient y laisser ? 

      • alinea alinea 16 août 10:36

        @sarcastelle
        Il ne s’agit de trace d’atomes !! mais de semelles fondues, dans une fonderie !! Ce qui prouve la haute sécurité et les bonnes conditions de travail de Roumains dont on imagine la paye.


      • sarcastelle sarcastelle 16 août 13:28

        @alinea

        .
        Non, je parlais du lien de bob14 : « 43 sites pollués par la radioactivité recensés en France ».

      • alinea alinea 16 août 13:36

        @sarcastelle
         smiley
        J’y ai pensé tout de suite après en me lavant les cheveux ( comme quoi il est toujours bon de se laver la tête !) mais j’ai pas dû frotter assez fort car je n’en goûte encore pas trop l’humour !
        Mourir de passion est une chose, mourir comme un con en est une autre !
        Mais c’est bien là que se tapit tout l’humour !


      • sarcastelle sarcastelle 16 août 13:58

        @alinea

        .
        Je ne vous suis pas bien. 

      • nono le simplet nono le simplet 16 août 15:17

        @sarcastelle
        moi si ... smiley


      • alinea alinea 16 août 15:51

        @sarcastelle
        je vous mets sur la voie : Marie Curie, un quidam ordinaire à Tchernobyl...


      • sarcastelle sarcastelle 16 août 18:23

        @alinea

        .
        Vous voulez dire que Marie Curie se serait bien gardée de se porter liquidatrice à Tchernobyl ? 
        Vous savez, Marie Curie, cette grande figure... Elle est connue aussi pour les voitures d’ambulance radiologique qu’elle a fait construire pour le front... Oui, vous lisez bien, dans une France envahie par le boche, elle soignait nos blessés héroïques avec les rayons du Herr Professor von Röntgen... On se pince...


      • alinea alinea 16 août 19:18

        @sarcastelle
        Moi je parlais de sa mort !!
        M’énervez pas hein, je l’ suis assez comme ça.
        Voilà personne ne parle de l’article, personne n’en a rien à foutre de mettre notre pays dans les mains de malfrats qui ne pensent qu’à faire du fric ; chacun y va de son petit refrain que madame la marquise va très bien. Chacun ressort de vieux arguments éculés, genre notre autonomie, notre souveraineté !! je rêve, je cauchemarde.
        La putasserie politique que j’ai vue dans des articles où je n’aurais pas dû aller, bref ; et je ne parle pas de mes cons de chats ( je ne sais pas lequel) qui m’a rapporté une chauve-souris, alors qu’il n’y en a plus, que les insecticides tuent tout le monde ; je parle du monde vivant pas des névrosés humains.
        Mais j’ai appris quelque chose : on soigne les blessés de guerre avec des rayons X ; alors merci sarcastelle


      • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 19:38

        @alinea : « on soigne les blessés de guerre avec des rayons X ».

        « Soigner » ? Non, mais savoir quoi et où opérer. 
        Très énervée depuis qu’elle 
        avalé une poignée de grains de café !
        Grains de café ! Grains de café ! Grains de café ! ...

      • nono le simplet nono le simplet 16 août 19:57

        @JC_Lavau
        camarade JC (Jesus Christ ? ) , Ce n’est pas @Alinea qui a écrit ça mais @Sarcastelle et Alinea l’a repris d’une manière sarcastique ...

        avant de t’enflammer, essaie de lire et de comprendre, ça t’évitera de passer pour un imbécile ce que tu n’es pas, j’en suis sûr ... enfin, je m’en doute ... enfin, en tous cas, je le souhaite !

      • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 20:32

        @nono le simplet. Je méprise la mauvaise foi. 

        Aussi je méprise ta mauvaise foi, et aussi celle d’alinéa, esprit obscur et embrouillé.

      • nono le simplet nono le simplet 17 août 05:04

        @JC_Lavau
        ton mépris m’honore smiley


      • nono le simplet nono le simplet 17 août 06:33

        @JC_Lavau

        et arrête de voter pour toi, ça se voit smiley

      • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 11:01

        Michel Rocard avait bien énoncé, mais hélas il le disait au passé, quand les conneries majeures étaient faites : « Il fallait nationaliser Creusot-Loire ».



          • alinea alinea 16 août 12:31

            @chantecler
            Quand on pense qu’il y a un tas de gens assez benêts pour sacrifier leur vie s’il le faut au démon que représentent « ces gens-là » !!
            Astrid, c’est pas loin de chez moi ; j’y vois un avantage : il y aura peut-être moins de touristes dans le coin !
            Je ne résiste pas à copier la conclusion de l’article que vous donnez en lien ; en vain sûrement car il semble bien que l’humanité a déserté quelques corps engoués à jamais !
            En attendant je trouve que la Grandeur de la France a trouvé les abîmes idoines pour se défaire !

            "Consacrer d’immenses ressources financières à un projet indéfendable sur les plans technologique, économique, politique et moral ne s’explique que par les fantasmes narcissiques d’une caste de technocrates irresponsables cautionnée par quelques parlementaires qui ne le sont pas moins. Ce projet doit impérativement être abandonné : il y a mieux à faire avec l’argent public. Le réacteur surgénérateur au plutonium refroidi au sodium est de loin la technique la plus dangereuse et la plus chère que l’homme ait inventé pour faire chauffer de l’eau."



          • scorpion scorpion 16 août 11:34

            A genou bande d’infidèles devant le Dieu nucléaire. Areva vieille il ne peut rien nous arriver car nous sommes les rois du monde, cocorico !!! Bon d’accord on enterre les étrons de cette belle technologie un peu partout en France ou dans le monde, bon d’accord si un accident arrive on ne sera pas l’arrêter et on pourrira la moitié du pays, bon d’accord on a le cul posé sur 58 bombes à retardement mais vous les anti-nucléaires comme vous êtes trop bêtes et nous les pro-nucléaires trop beaux, trop forts et trop intelligents vous pouvez pas comprendre...


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 11:39

              @scorpion. A genoux esclaves, devant la JUSTE dictature du WWFariat !


            • scorpion scorpion 16 août 11:47

              @JC_Lavau
              Mais oui mon JC lavauto, tu es beau, tu es fort, calme toi mon gars, tout va bien se passer... Quand on y pense, quels cons ces Russes, ces Japonais et ces Américains incapables de maîtriser un réacteur qui s’emballe. Les nuls, ils avaient juste à passer un coup de fil au JC lavauto qui les dépannait dans l’heure ....


            • alinea alinea 16 août 11:52

              @JC_Lavau
              Ce n’est qu’une question de bon sens pour bon nombre d’entre nous ! WWF n’est pas une doctrine ni une idéologie et tout le monde sait dans quoi elle trempe ! Les autres aussi d’ailleurs, mais, quand même, elles font du bon boulot dans bien des endroits.
              Du reste je ne sache pas que WWF soit particulièrement impliquée ans le nucléaire !!


            • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 12:11

              @alinea. Ils ont juste lancé leurs meutes d’idiots utiles à l’assaut contre le surgénérateur de Creys.

              Un de ces idiots utiles a eu la bonne idée de mourir, ce qui est toujours bon pour les médias.

              Jamais ils n’ont pardonné « Vive le Québec libre ! ».
              Jamais ils n’ont pardonné « Un peuple d’élite, sûr de lui et dominateur ».
              Jamais ils ne pardonneront la moindre tentative d’indépendance de ces soixante millions de consommateurs captifs que sont mon peuple.

              Leur filiale PisseVerte est en retour de bons procédés, actionnaire de BP...

            • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 11:58

              Areva ? Il n’y a pas plus propre que sa PDG dans la guerre sexiste :


              • alinea alinea 16 août 12:12

                @JC_Lavau
                C’est peut-être pour ça que Sarko l’a gentiment « écartée » !! smiley


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 12:25

                @alinea. Tu as déjà vu le petit comte Sarközy être contre une guerre civile en France, contre des français ?


              • frugeky 16 août 12:27

                @alinea
                Y’a un bouqin, de fiction, de Manotti/Doa qui donne une raison du pourquoi de l’écartement. Mais c’est, évidement complotiste.


              • sarcastelle sarcastelle 16 août 13:40

                Le nucléaire est inhumain : sa simple évocation plonge trop d’humains dans le désespoir pour qu’on le continue ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès