• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contes du jour et de la nuit
#66 des Tendances

Contes du jour et de la nuit

 

La Roche aux Guillemots

 Le ‘Postponement Day’, familièrement appelé le ‘Boris’, est fêté chaque 23 juin depuis maintenant 53 ans*. La foule s’amasse sensible au décorum mais peu de gens savent encore la raison originale de la cérémonie. Deux camps se dessinent parmi les spectateurs qui, la cérémonie se déroulant, s’insultent copieusement et enrichissent ainsi le ‘Oxford English Dictionary’ de nouvelles trouvailles. La Reine s’avance lentement en tenant sur un coussin bordé d’hermine les feuillets signés du Premier Ministre demandant à Bruxelles le report du Brexit. Le débat à la chambre des députés fut âpre, presque belliqueux : les uns refusant à tout prix ce que les autres désiraient, même si personne n’aurait pu exprimer clairement de quoi il s’agissait. Le premier ministre aurait bien convoqué de nouvelles élections, mais pratiquement plus personne ne participait à celles-ci, même dans les maisons de retraite. Les parchemins de la demande de report seront ensuite jetés à la mer au rocher des guillemots, près de Douvres, comme le veut la tradition.

 

Une vendetta

 Les recommandations de la ‘Muslim Fellows of England’ basée à Londres ont été suivies : l’éradication des trafics de toutes sortes dans les zones de non-droit contre une reconnaissance officielle de l’Organisation des cousins muzz était possible. Les troubles et les désordres divers cessèrent en effet quelques années après la déclaration de reconnaissance au prix d’un certain nombre de tabassages et de rapatriements forcés de membres de bandes rivales dont personne ne se préoccupa. Deux mondes coexistaient dans la même Nation, l’un profondément religieux, l’autre ne s’interdisant que l’ennui.

 

L'Ivrogne

  Daisy McGovern, la candidate républicaine à l’élection présidentielle en Novembre prochain indiqua sur Twitter qu’elle ne participerait pas, pour respect pour le peuple américain, au ‘asshole meeting’ qui permet d’insulter sans aucune limite les autres Hommes politiques. Ceux-ci indiquèrent qu’elle se tirait parce qu’elle n’avait pas les boules pour se battre. Elle répondit aussitôt que si elle était élue elle ne tolérerait pas que des terroristes même américains puissent porter tort à l’une des plus hautes autorités morales de la planète, c’est à dire elle. Le même jour, le Président sortant démocrate annonçait qu’il se représenterait pour la cinquième fois en déclarant : « C’était déjà pas légal la troisième fois, alors qu’est-ce que ça change ? On va pas s’emmerder pour des détails. En plus si je ne me présente pas vous risquez de vous coltiner une grognasse pour quatre ans. Quatre ans, c’est quelquefois long, très long ! » Les médias soulignèrent son comportement poutinien, d’ailleurs il prenait, c’est bien connu, des mufflées aux mojito-vodka.

 

 Coco

  Dans les rues de Washington les gens se ruaient sur les articles à bon marché du Black Market Day. C’était le jour de l’année pendant lequel les trafiquants de toutes sortes pouvaient vendre officiellement leur marchandise en provenance des pays les plus divers : de la cocaïne pour la Colombie, du chocolat pour la Suisse, des avions Rafale pour la France... Le Président américain effectuait ce même jour un parcours de golf avec le Président de l’Union Européenne nouvellement nommé par le Bundestag. Pressés par les journalistes après son parcours, et interrogés sur la question des attentats en Europe, les deux chefs d’État décidèrent d’envoyer une mission en Chine pour se rendre compte comment les autorités faisaient pour contenir l’agitation des Ouïghours. Les membres de la mission ne purent cependant pas descendre de l’avion.

 

 La Confession

  Le monde musulman s’enflamme en criant qu’ils n’admettent pas les perfides allusions en provenance des USA l’associant à des actes de terrorisme. D’immenses cortèges de manifestants se forment à Nouakchott, Oran, Gabès, Tripoli, parmi de nombreuses autres villes. Au Caire des émeutiers attaquèrent l’ambassade des Etats-Unis et la représentation diplomatique de l’UE. Sous la pression des événements, le conseil de sécurité de l’ONU décida de mesures drastiques, personne ne précisa lesquelles, même en confession. 

 

Souvenir

   Le Parlement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord se réunissait normalement au Palais de Westminster. Mais après le départ de l’Écosse et de l’Irlande pour rejoindre l’UE et la déclaration d’indépendance du pays de Galles, la centaine de parlementaires qui subsistait a préféré se réunir au château de Douvres, plus facile à chauffer et qui est de plus tout proche de l’endroit où la submersion du parchemin du report a lieu.

 

La Parure

  Une réunion des membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) se tint dans la nuit et son secrétaire général déclara solennellement au petit matin : « Les troubles doivent cesser entre membres de l’OTAN. Nous n’acceptons pas que les uns exterminent les autres avec des armes délivrées, voire même financées, par des pays tiers, eux-mêmes membres de l’OTAN. » 

 

Le Père

   Devant l’assemblée nationale populaire, le Président de la République populaire de Chine a confirmé que le système de crédit social permettait une réelle démocratie en marginalisant les éléments perturbateurs qui nuisent à l’avancée du pays. Ce n’est pas parce que la Chine est la plus puissante militairement, la plus puissante économiquement, la plus puissante scientifiquement et technologiquement que nous devons cesser nos efforts pour réaliser concrètement le communisme inspiré de Mao Zedong. Les forces réactionnaires et petites bourgeoises tentent d’abattre notre peuple par des insinuations malveillantes à propos de certaines villes ou ethnies suppôts de l’impérialisme décadent.

 

 Un lâche

  Le Président américain s’associa aux efforts des anglais pour rétablir l’ordre et demanda au Président Turc de retirer les 350 000 hommes des troupes d’élite qui envahirent la Grèce suite au boycott prononcé par l’UE. Le Président américain demanda dans le même temps le rattachement de la Turquie à l’Union Européenne. La France réagit immédiatement et proposa la création d’une commission de médiation auprès du parlement européen récemment installé à Vesoul au Hall du marché qui l’accueille et est moins coûteux à chauffer.

 

----- 

* en partie inspiré d’un humoriste britannique.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Jjanloup Jjanloup 4 décembre 17:32

    Contes frappés au coin du bon sens, je suggère ce lien en conclusion...

    https://www.youtube.com/watch?v=eryzp0Pklc8

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès