• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contourner la censure européenne, facilement et sans VPN !

Contourner la censure européenne, facilement et sans VPN !

 

La censure de certains médias comme RT constitue un fâcheux précédent ; il est cependant possible de la contourner très facilement.

 

Car la liberté d'expression a des limites, certes, mais ces limites sont définies par la loi : incitation à la haine contre les personnes ou les biens, insulte publique, diffamation, atteinte à la vie privée ou à la pudeur, etc... Dans le cas présent, aucune règle n'a été enfreinte par RT, la censure est donc parfaitement illégale. Le manque d'objectivité n'est pas moindre parmi les médias ukrainiens, qui restent, eux, autorisés. Les médias occidentaux ne sont pas en reste, bien que plus subtils : ils savent jouer du mensonge par omission, plus compliqué à démasquer.

Dernier point : si censure il doit y avoir, elle ne peut relever que du pouvoir judiciaire. Toute censure imposée directement par le pouvoir exécutif constitue une violation grave du principe de séparation des pouvoirs. A fortiori lorsque le pouvoir exécutif en question, à savoir Mme Ursula Von der Leyen, n'est pas élu.

 

Voici donc comment contourner, sans installer de VPN, cette censure illégale : il suffit de changer les DNS, ce qui pour le coup, est parfaitement légal.

Pas de panique ! C'est facile. Pour faire simple, quand vous saisissez un nom de domaine (https://francais.rt.com/ par exemple), votre demande est transmise à un serveur DNS (par défaut, il s'agit de votre FAI - fournisseur d'accès à internet). Le nom de domaine est alors converti en une adresse ip sous forme numérique, celle du site recherché, qui est alors routée vers sa destination. Eh bien, à cause de Mme Ursula, votre FAI vous renvoie volontairement vers une adresse ip erronée. 

La solution ? Remplacer votre FAI par un serveur DNS indépendant. Quelques clics sur votre ordinateur suffisent. L'astuce est expliquée ici : https://www.numerama.com/tech/793985-comment-contourner-un-blocage-dns.html

L'image jointe à l'article vous explique pas à pas comment procéder, sous Windows 10.

Serveurs DNS Windows 10 {PNG}

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Decouz 14 mars 12:23

    Vous avez des sites russes en anglais (et en russe pour ceux qui comprennent).


    • Gasty Gasty 14 mars 16:13

      @Decouz

      Il y a d’excellents traducteurs très pratique. J’utilise une extension pour Firefox qui s’appelle «  Mate Translate ». Il peut traduire une page Web entière d’un seul clic.Je pense qu’il est disponible également pour d’autres navigateur.


    • Gégène Gégène 14 mars 12:30

      on va essayer, merci !


      • Decouz 14 mars 12:31

        La vieille Pravda, non qu’elle dise la pravda (vérité) mais elle permet d’avoir le point de vue de l’autre, censurer, c’est prendre les lecteurs pour des enfants incapable de se faire une opinion, mais c’est aussi admettre, reconnaitre, que les journaux peuvent conditionner les opinions.


        • Clocel Clocel 14 mars 12:40

          RT et Sputnik ne produisent plus de contenu en français.


          • xana 14 mars 16:08

            @Clocel
            Faux.
            Aujourd’hui j’ai changé de site DNS (j’ai pris Yandex). Très simple.
            Instantanément j’ai retrouvé RI (français) RI International (anglais) Sputnik (fr) et Sputnik international.

            Ce ne sont pas à mon avis les meilleurs sites de news, mais ils sont toutefois beaucoup moins biaisés par la propagande que les sites mainstream que je ne regarde pratiquement plus (sauf pour voir s’ils ont caviardé ou masqué les nouvelles qui ne leur sont pas favorables.

            Aujourd’hui le site qui me paraît le meilleur est Réseau international. Je lis aussi trois sites chinois dont un en français, quelques sites iraniens et Syriens. Et Visegrad Post...

            A mon avis RT est trop obséquieux avec l’Occident. Ca ressemble à Moscow Times, ce site russe pro-occidental que les Russes ne veulent pas censurer, sans doute pour que les Russes puissent rire de la sottise des occidentaux. Par contre RT reçoit des informations de partout.

            Aucun site n’est parfait évidemment ; par contre la télé est parfaitement nocive (trop d’émotionnel qui empêche de penser). La bonne solution est de lire beaucoup de sites différents avant de se faire sa propre idée.


          • Attila Attila 14 mars 18:09

            @Clocel
            Je l’ai avec un VPN :
            https://francais.rt.com/

            .


          • xana 14 mars 18:56

            @xana
            Ouais... Mais ce soir je suis à nouveau bloqué pour RT et Sputnik.
            J’imagine qu’ils ont trouvé autre chose.
            Comme je l’ai écrit, cà n’est pas vital pour moi, mais je n’accepte pas qu’on censure dans une soi-disant « démocratie ».
            Quand j’aurai trouvé je me ferai un devoir de publier pour les autres.

            Bonne soirée !


          • yakafokon 15 mars 06:27

            @xana
            Regardez ce que nous dit Attila !
            C’est ce que j’ai fait également...et ça marche !


          • agent ananas agent ananas 15 mars 06:48

            @xana

            Ici en Angleterre ça marche sans VPN. J’avais mis RT dans mes favoris au cas où le site ne soit plus référencé par Google ...
            Par contre RT a disparu de youtube ... On peut voir RT international sur Rumble mais en service minimum ... RT France, RT America, RT UK ont disparus, quoique les émissions phares comme CrossTalk et Going Underground continuent d’être diffusées au contraire de Keiser Report ou Interdit d’Interdire en France, terminées ...


          • Pierrot 15 mars 09:40

            @Clocel
            Sur RT France, j’ai encore pu lire des informations datées de ce matin, 15 mars. Le site continue donc bien de produire des contenus, et certains concernent même l’actualité française.
             
            Si le site de Sputnik France semble avoir cessé de publier de nouvelles informations depuis le 4 mars, les sites internationaux de Sputnik (en anglais et en espagnol) restent quant à eux toujours actifs.


          • o.man 15 mars 23:14

            @Clocel
            Pas grave , il faut parfois chercher l’info ailleurs ...
            https://fr.news-front.info/


          • Ruut Ruut 16 mars 13:37

            @Attila
            L’application Mobile RT France fonctionne toujours


          • zygzornifle zygzornifle 14 mars 16:41

            La solution ? Remplacer votre FAI par un serveur DNS indépendant. Quelques clics sur votre ordinateur suffisent

            Fait depuis bien longtemps car les DNS de Free bloquent pas mal de sites ....


            • sophie 14 mars 16:42

              je vais tester sur l’ordi de mon voisin au cazou.


              • fabrice6883 fabrice6883 14 mars 17:45

                sans VPN, vous avez sputniknews.cn, le site chinois , traduit en français.



                • xana 14 mars 19:10

                  Ca marche parfaitement. Et je suis époustouflé par le traducteur chinois-français...

                  Merci beaucoup à Fabrice 6883 et à CYRUS...


                • Matlemat Matlemat 14 mars 21:27

                  @CYRUS
                  Comment faites vous avec Brave ?


                • 6russe2sioux CYRUS 14 mars 21:44

                  @Matlemat

                  apparement brave est batit sur chromium , le plugin chrome devrai marcher ...

                  ( j’ ais pas tester mais au pire il va te refuser de l’ installer )


                • Djam Djam 14 mars 20:52

                  @ c481

                  Heuuuu super, mais avec mac os on procède pareil ??


                  • Djam Djam 14 mars 20:56

                    @Djam
                    J’enlève ma question... la réponse est sur le site smiley


                  • leguminator 15 mars 00:14

                    Il faut tout de même faire attention et se renseigner afin de savoir si ce serveur DNS conserve des traces vous concernant.

                    C’est à ce niveau qu’un VPN (pas tous) peut faire la différence comme et ne conserver aucune trace.

                    Faut juste savoir ce que vous recherchez : seulement accéder à du contenu censuré ou également réduire vos traces. A vous de choisir ;)


                    • Pierrot 15 mars 10:58

                      @leguminator
                      D’une part utiliser un VPN constitue, en soi, un motif de suspicion envers ses utilisateurs.

                      D’autre part, les VPN et les réseaux qui les desservent conservent également des traces. On sait qu’en plusieurs occasions déjà, ces traces sont tombées entre les mains des autorités, et que nombre de services et d’opérateurs VPN réellement anonymisants ont d’ores et déjà été fermés ou démantelés, ce qui laisse planer un doute quant à l’efficacité réelle de ceux qui restent.


                    • zygzornifle zygzornifle 15 mars 09:10

                      Pour surfer sans traces il faut utiliser l’oignon, TOR ....



                      • pemile pemile 15 mars 09:36

                        @tous

                        Quelles infos sur RT ou Sputnik que vous n’auriez pas pu trouver ailleurs ?


                        • Pierrot 15 mars 10:43

                          @pemile
                          L’objet de votre question semble suggérer que vous ne savez pas correctement vous informer.

                          Pour pouvoir le faire, il faut être averti des faits ou des événement éventuels, mais aussi pouvoir réaliser des recoupements et des vérifications, notamment auprès des autres médias disponibles, afin de compléter les informations et d’estimer leur qualité et leur vraisemblance.

                          Or, cette démarche, qui est absolument nécessaire, n’est pas réalisable si l’on n’accède qu’à des médias qui expriment le même point de vue, pratiquent la même censure (souvent partielle) et diffusent les mêmes mensonges. En particulier, on ne peut pas limiter ses sources d’informations à nos médias main stream, qui se gargarisent actuellement de propagande guerrière anti-russe (et qui, d’ailleurs, n’avaient pas attendu le début du conflit pour le faire). D’autant moins que les « informations » importantes qu’ils ont présentées durant ces derniers jours ont, pour la plupart, été finalement démenties.

                          Plus les sources d’informations sont diversifiées, plus on a de chances d’élargir suffisamment sa vision de l’actualité pour pouvoir la juger. En conséquence, il est important de pouvoir accéder également à des médias (quoi qu’on puisse par ailleurs penser de leur objectivité) qui, notamment, ne se limitent pas aux sujets affectionnés par les pouvoirs occidentaux et ne censurent pas le point de vue des russes, ni le dénaturent.

                          RT et Sputnik étaient depuis plusieurs années dans le viseur des autorités occidentales, sans qu’on n’ait pratiquement rien eu à leur reprocher. Leur censure n’avait manifestement pas pour objectif d’empêcher la diffusion de mensonges, mais plutôt celle de vérités dérangeantes, indiscutables et propres à contredire une propagande officielle mensongère. Comme lors des manifestations des Gilets Jaunes, couvertes en direct par les journalistes de RT, par exemple.


                        • pemile pemile 15 mars 10:47

                          @Pierrot « L’objet de votre question semble suggérer que vous ne savez pas correctement vous informer. »

                          Si, justement, donc répondez plutôt à ma question, quelles infos sur RT ou Sputnik que vous n’auriez pas pu trouver ailleurs ?


                        • Pierrot 15 mars 11:24

                          @pemile
                          Prenez d’abord la peine de comprendre mon commentaire, qui explique pourquoi votre question n’est pas pertinente.

                          La question n’est pas tant de savoir quelles informations on trouverait sur RT mais pas sur BFM ou Le Monde, mais plutôt comment ces informations sont traitées et présentées, quels détails sont opportunément occultés et quelles conclusions sont sournoisement suggérées aux lecteurs, voire si des démentis à ces informations sont ensuite publiées quand elles se sont finalement avèrées inexactes.

                          Par exemple, quand les uns titrent sur ces « salauds de Russes » qui bombardent des cibles civiles (écoles, hôpitaux, centrales électriques, etc.), les autres nous apprennent que le Ukrainiens avaient auparavant pris militairement possession de ces lieux... ce que des images de sources indépendantes prises ont prouvé par la suite.

                          Alors, oui, sans entrer dans les détails, ces informations publiées sur RT étaient également disponibles sur nos médias main stream. Toute la différence, c’est que les premières indiquaient que les forces ukrainiennes se cachent derrière les civils afin de monter des incidents de toute pièce, tandis que les secondent accusaient les forces russes de crimes de guerre, relayant ainsi la propagande du pouvoir ukrainien.

                          Vous saisissez ?


                        • Pierrot 15 mars 12:13

                          @Pierrot

                          ^ ... ce que des images de sources indépendantes prises auparavant ont prouvé...


                        • pemile pemile 15 mars 12:33

                          @Pierrot "Alors, oui, sans entrer dans les détails, ces informations publiées sur RT étaient également disponibles sur nos médias main stream.« 

                          Ce que vous ne comprenez pas c’est que lorsque je vous demande »quelles infos sur RT ou Sputnik que vous n’auriez pas pu trouver ailleurs ?" je ne fais pas allusion à nos médias main stream, qui ne nous servent que le même genre de synthèses très superficielles et orientées !


                        • pemile pemile 15 mars 12:38

                          @Pierrot
                          PS : et sur article concernant la censure de l’information, une comparaison France vs Russie aurait été bienvenue, non ?


                        • 6russe2sioux CYRUS 15 mars 12:40

                          @pemile

                          tu n’ as pas a dicter leur choix au auteur ...

                          surtout quand tu est pas foutu d’ essayer d ’en ecrire un .


                        • sirocco sirocco 15 mars 12:48

                          @Pierrot

                          SVP ne nourrissez pas le troll, ignorez-le.


                        • c481 15 mars 13:38

                          @pemile &@Pierrot
                          Bonjour, 
                          Je me permets d’intervenir dans votre discussion ; un peu de courtoisie svp ;)
                          La France n’est pas la Russie ni la Chine, nous sommes fiers de notre liberté d’expression. La censure existant dans d’autres pays ne saurait justifier la censure chez nous. RT & Sputnik ne font pas partie de mes sites d’infos favoris, loin s’en faut, mais je n’accepte pas la censure, c’est une question de principe.


                        • pemile pemile 15 mars 16:47

                          @c481 « mais je n’accepte pas la censure, c’est une question de principe. »

                          Idem, mais bis repetita, il faut a minima reconnaitre que ce n’est pas une censure de l’information, mais uniquement de deux medias non libres.

                          Je consultais tous les jours le fil d’info de sputnik, c’était surtout une compilation de la presse régionale française et il n’y avait quasi aucune information sur la Russie (à part la promo de leurs produits)


                        • c481 15 mars 20:57

                          @pemile
                          Tout à fait, la plupart des articles étaient soit des reprises, soit futiles. C’est pourquoi je comprends d’autant moins la censure. Et pour les quelques articles polémiques, je suis assez grand pour faire le tri.


                        • pemile pemile 15 mars 23:32

                          @c481 « C’est pourquoi je comprends d’autant moins la censure. »

                          Ca fait partie des « sanctions » dérisoires mais symboliques pour dire à Poutine qu’on est « en guerre » ?


                        • Decouz 15 mars 11:12

                          Si on peut les trouver ailleurs pourquoi les censurer ? Ce serait juste une question d’interprétation ou de présentation ? Mais l’interprétation n’est-t-elle pas libre et chaque journal n’utilise-t-il pas la mise en page de la manière qui lui parait la plus utile à ses opinions.


                          • Decouz 15 mars 11:15

                            @Decouz
                            ou de dosage des différentes informations, pareil, c’est juste dire que l’autre journal ne présente pas les choses de la même manière et que cette autre manière est anathème, non convenable, que les lecteurs ne sont pas assez murs pour comprendre et balancer les thèses, et que l’on va leur servir la bonne interprétation.


                          • Pierrot 15 mars 12:01

                            @Decouz
                            La présentation est le plus souvent partielle et partiale. Outre les détails importants qui peuvent être opportunément occultés, le choix des mots permet de porter l’attention sur certains points au détriment d’autres plus significatifs, de fausser la compréhension d’une situation ou de modifier les échelles de valeur. Et je ne parle pas des mensonges...

                            En somme, des médias peuvent traiter une même information, mais sans dire la même chose, sans traiter les mêmes sujets ni aboutir aux mêmes conclusions.

                            Quant à l’interprétation des lecteurs, elle est insidieuse, car elle leur est généralement suggérée sans que ceux-ci s’en rendent compte, de sorte qu’on arrive souvent à les enfermer dans une opinion avant même que l’information leur soit totalement délivrée.

                            Le problème pour les lecteurs, c’est de pouvoir recevoir une information la plus proche possible de la réalité afin de pouvoir se forger leur propre opinion, relativement à leur propre situation et à leurs propres intérêts, indépendamment de celles instillées par les médias qu’ils consultent. Cela nécessite de pouvoir accéder à des sources les plus diversifiée possible.

                            L’intérêt de censurer un média, ce peut être de l’empêcher de diffuser une propagande mensongère (c’était le prétexte invoqué dans le cas de RT et de Sputnik). Mais c’est aussi de l’empêcher de fournir des éléments d’information et de réflexion à ses lecteurs, afin que la propagande des médias non censurés ne soit plus (ou plus aussi facilement) contredite.


                          • Pierrot 15 mars 12:08

                            @Decouz
                            Dans le cas présent, une autre explication possible serait un racisme anti-russe viscérale.
                             
                            En effet, la connerie humaine est insondable. Notamment chez nos dirigeants, incluant celles et ceux qui n’ont pas été élus et qui n’avaient aucune légitimité pour ordonner cette censure.


                          • Decouz 15 mars 11:24

                            Comme l’écrit un journaliste de la Pravda « censure et sensationnalisme, ennemis publics ». Bien sur il y a de la censure en Russie, mais si on fait pareil...

                            On peut mentir par omission, mais également par exagération et manque de mesure, il est vrai que le journal doit se vendre, et un titre racoleur c’est plus attirant qu’une analyse.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 13:42

                              Adresses DNS sans censure :

                              Cloudflare :

                              DNS1 : 1.1.1.1  

                              DNS2 : 1.0.0.1

                              plus d’informations

                              J’accède sans problème à :

                              https://francais.rt.com/


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 14:01
                                « Fausses informations » de Washington : Pékin dément que Moscou lui ait demandé de l’aide

                                En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/97093-fausses-informations-washington-pekin-dement-moscou-demande-aide


                              • GoldoBlack 15 mars 13:43

                                Donnez-nous notre propagande quotidienne !


                                • Taverne Taverne 20 mars 21:07

                                  Pour l’information alternative ! Contre la vérité alternative de Christelle Néant ! 

                                  Nous avons besoin de médias alternatifs comme Agoravox et d’autres ; nous devons aussi faire notre propre idée en consultant les journaux.

                                  Mais n’acceptons jamais que l’on nous impose une vérité alternative à la George Orwell !

                                  Christelle Néant, partisane qui se fait passer pour indépendante ne s’exprime pas en disant « je » comme une journaliste indépendante. Elle dit « nous ». Lire par exemple cet article. 

                                  « Nous », c’est l’armée pro Russe du Dombass dont Néant est la porte-parole.

                                  Une journaliste s’engage elle-même en disant « je » et ne se défausse pas sur des témoignages anonymes dont il est impossible de prouver la véracité. 

                                  L’information alternative, oui. La vérité alternative : non ! Vent fois non !


                                  • Venceslas Venceslas 10 juin 16:13

                                    @Taverne
                                    Entièrement d’accord avec vous. Sur tout que pour moi, mes articles sont censurés. Alors crier à la persécution contre RT, Spoutnik et Néant, ça me fait grincer des dents. Surtout quand on connaît la censure qui sévit en Russie. Et on n’a pas peur d’assassiner des journalistes, là-bas.


                                  • Xenozoid Xenozoid 10 juin 16:20

                                    @Venceslas

                                    a propos de journalistes, Assange est en confinement,et le novidchock ne fait plus recette...

                                    ici on accuse les journalistes , qui dévoilent des secrets que tout le monde connait, de viol et d’espionage monsieur ,nous ne sommes pas des sauvages...lol la réjouissance grrr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

c481


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité