• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Contre la planète sauvons la Terre

Contre la planète sauvons la Terre

La planète est partout. Il faut parait-il la sauver de l’inconscience des hommes et de la veulerie de leurs dirigeants. Personne ne sait comment faire mais la jeunesse occidentale sait que les adultes devraient voir ce sauvetage comme leur premier problème et elle donne la direction à suivre : baisser drastiquement l’émission de CO2, le GIEC, Jean-Marc Jancovici et les accords de Paris l’ont dit. Le Secrétaire général de l’ONU a même dit à la COP 25 de Madrid : « Le point de non-retour n’est plus loin à l’horizon. Nous devons mettre fin à la guerre à la planète ».

Une première question s’impose. Pourquoi notre planète qui s’appelle la Terre, a-t-elle perdu son nom dans les médias pour devenir contre tout bon sens l’unique planète de l’univers ? Une réponse est que nous nous trouvons une fois de plus devant l’éternel combat des idéologies et du bon sens. Toutes les idéologies s’affirment comme la vérité absolue et ne supportent pas le doute qui, lui, habite le bon sens. Toutes les idéologies utilisent pour s’imposer la fragilité et la fougue de la jeunesse comme la partie la plus moutonnière des adultes. La jeunesse hitlérienne et les pionniers soviétiques dénonçaient déjà leurs parents récalcitrants. Dans les fausses démocraties inventées au XXe siècle, les pouvoirs ont besoin de la foule pour survivre et plus du tout du peuple et de son bon sens. Les Politiques ont besoin d’électeurs et les médias d’auditeurs, de lecteurs et de spectateurs. Les médias ne vivent que de la publicité et des subventions octroyées par les Politiques. Leurs audiences de la veille est leur premier souci du matin. Elles sont calculées, on ne sait vraiment comment, sous le contrôle des Politiques et sont la base de leurs recettes publicitaires. Les Politiques ne vivent que de l’image attirante ou repoussante que les médias diffusent d’eux. Le dernier sondage est leur premier souci du matin. On ne sait vraiment comment il est fabriqué, mais il est largement diffusé par les médias. Le peuple tient le rôle de Pinocchio mais il est difficile de dire entre les Politiques et les médias, qui jouent le Chat et qui jouent le Renard. Ce qui est sûr c’est qu’à eux deux, comme dans le conte de Collodi, ils tentent de transformer le pays en Pays des jouets (Paese dei Balocchi) et le peuple en baudets.

Essayons de nous extraire de l’idéologie, de revenir à la Terre et d’analyser le problème avec bon sens sans nous précipiter sur la solution que le bon sens, contrairement à l’idéologie, ne trouve que lentement.

Tout d’abord qu’en est-il vraiment du « réchauffement climatique » puisqu’il est martelé d’appeler ainsi l’évolution du climat  ? Personne ne conteste que depuis quelques années les glaciers fondent et les calottes polaires diminuent. La calotte glaciaire de l’Antarctique s’analyse différemment car, contrairement à celle de l’Arctique qui n’est composée quasiment que d’eau salée gelée, elle est principalement composée d’eau douce gelée venant des chutes de neiges sur le pôle sud qui est un continent. Mais deux remarques s’imposent.

La première est que depuis Gutenberg, depuis que nous avons des documents nous parlant du climat, les périodes de réchauffement et de refroidissement ont été nombreuses sans qu’il n’y ait de lien avec l’émission de CO2, ce qui entraîne la deuxième remarque.

Le lien entre le réchauffement climatique et l’émission de CO2 vient du cumul de deux choses :

D’une part l’observation indiscutable que les activités humaines et animales produisent dorénavant plus de CO2 que les activités végétale et océane n’en absorbent.

D’autre part une théorie que le CO2 serait un « gaz à effet de serre » et que ce serait lui, avec le méthane du pet des vaches, qui ferait fondre les glaciers. Et c’est là où se situe la vraie difficulté que le bon sens est forcé de relever car sur ce point on affirme beaucoup plus que l’on n’explique. C’est le maillon faible de la chaîne et comme toujours la chaîne n’a de solidité que celle de son maillon le plus faible. Chacun observe que c’est l’atmosphère qui protège la Terre du vide glacial sidéral. L’atmosphère joue le rôle de la vitre dans une serre. Elle est composée grosso modo de 80% d’azote, de 20% d’oxygène et de traces d’autres gaz, 0,93% d’argon, 0,25% de vapeur d’eau, 0,04% de CO2… Les nuages qui gardent la chaleur de la Terre, ou qui ne la retiennent plus quand ils ne sont plus là, ne sont pas un gaz mais des gouttelettes d’eau en suspension dans l’atmosphère. Il est surprenant de lire qu’on les additionne aux traces de vapeur d’eau pour affirmer mensongèrement qu’ils forment 72% des « gaz à effet de serre ». Ils sont en tous cas les protecteurs de la chaleur terrestre et il est vrai par ailleurs que la quantité de CO2 est passée de 280 ppmv (parties par million en volume) en 1750 à 381 ppmv en 2006. Cela fait certes passer le pourcentage de CO2 dans l’atmosphère de 0,04% à 0,05%, mais qui explique le lien avec le climat qui est proféré partout ?

Un changement climatique peut venir de trois sources :

  • La distance irrégulière de la Terre au soleil et l’inclinaison variable de son axe très bien décrits par les paramètres de Milutin Milankovic,
  • L’activité solaire que nous commençons juste à décrire faute de la comprendre,
  • L’activité des créatures terrestres, qu’elles soient végétales, animales et humaines.

Il s’observe par le déplacement des dépressions et des anticyclones, déplacement dont on ne voit pas clairement le lien avec la quantité de CO2 dans l’atmosphère. On ne voit d’ailleurs clairement pas grand-chose sur le déplacement des dépressions et des anticyclones que l’on constate sans jamais l’expliquer.

L’idéologie, irréfutable sous peine de négationnisme, que la Terre va mourir parce que dans son atmosphère le CO2 passe de 0,04% à 0,05% ne serait-elle pas un dérivatif commode que le capitalisme utiliserait pour cacher le vrai problème autrement plus sérieux ? Pour survivre encore un moment, le capitalisme n’aurait-il pas besoin à la fois de piller les matières premières de la Terre et de ne former qu’une seule civilisation mondiale consumériste, apparemment multiculturelle et en réalité anglo-saxonne ? Entendre à Madrid à la COP 25 qu’il faut « inciter les gouvernements à agir contre le changement climatique » montre bien la force du chant du cygne du capitalisme. Le peuple français doit-il en être dupe ?

Ne faut-il pas mettre fin à la guerre à la Terre en reconnaissant ses civilisations diverses et en tentant chacun chez soi de redonner de la cohérence à sa propre civilisation ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • San Jose 9 décembre 2019 08:43

    Les bouleversements industriels qui se préparent (tout jeter pour tout refaire) sont-ils la cause ou la conséquence de la mise en accusation des GES ? Bonne question !


    • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 08:52

      @San Jose

      C’est toute la question. L’idéologie répond sans hésiter, le bon sens n’est pas convaincu.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2019 08:47

      « La première est que depuis Gutenberg, depuis que nous avons des documents nous parlant du climat  »

      Gutenberg a mis au point un système d’imprimerie particulier qui utilisait des caractères typographiques amovibles, mais il n’a inventé ni l’imprimerie, ni l’écriture : les tablettes d’argile de Sumer parlaient déjà du climat, du déluge, de la sécheresse et donc de la famine.


      • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 08:50

        @Séraphin Lampion
        C’est vrai. Mais est-ce le point important de l’article ?


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2019 10:03

        @Marc Dugois

        étant donnée la durée des cycles naturels sur la terre, oui, car de 1419 à 2019, ça ne fait que 600 ans, c’est-à-dire une durée insuffisante pour observer quoi que ce soit relativement aux millions d’années que représentent les ères significatives.


      • velosolex velosolex 9 décembre 2019 12:26

        @Marc Dugois
        Au fait c’est quoi le point important de l’article ?

        Quelle est la logique de tous ces pas de danse dans tous les sens. 
        Une nouvelle façon plus cool de nier le réchauffement, maintenant que l’eau passe par dessus les bottes ?


      • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 13:00

        @velosolex

        Il n’est pas question de nier le réchauffement actuel mais de s’interroger sur ses causes sans s’aplatir sur l’explication imposée mais jamais expliquée du passage du CO2 de 0,04% à 0,05%


      • velosolex velosolex 9 décembre 2019 13:10

        @Marc Dugois
        Jusqu’à alors toutes les prévisions successives, loin d’être alarmistes, se sont avérées être avec le temps, et l’observation de visu, bien au deçà de la catastrophe. 
        Le nouveau truc développé par les lobbys qui ont tout à perdre, n’est plus de nier le réchauffement, quand celui ci est trop massif, mais de faire semblant de s’interroger précisément sur les causes, de façon benoite et hypocrite. 
        C’est la même technique développé à chaque scandale. Qu’il soit lié à la pharmacie, ou aux produits phytosanitaires. 
        Arrive un moment où l’on ne peut plus tenir la position, et qu’on adapte une nouvelle ligne de défense. 
        Ainsi pour le gaucho, après avoir nié la disparition de abeilles, le laboratoire a changé son discours : D’autres facteurs étaient en jeu, et ils n’étaient en rien responsables.


      • doctorix doctorix 9 décembre 2019 18:58

        @velosolex
        Le volume de glace arctique ne bouge pas :
        https://www.thegwpf.com/content/uploads/2018/09/Homewood-Aug1.png
        Les températures sont stables depuis près de 20 ans :
        http://www.drroyspencer.com/wp-content/uploads/UAH_LT_1979_thru_August_2018_v6.jpg
        Donc faudrait arrêter de nous emmerder avec ça...
        La peur et les écolo-fascistes ont pris le pouvoir. Faudrait commencer à leur claquer le baigneur.
        On peut le faire avec des observations et des faits scientifiques.
        A condition qu’on nous laisse en parler...


      • doctorix doctorix 9 décembre 2019 19:48

        Après 1945, il y a eu augmentation régulière du CO2 tandis que les températures ont baissé jusqu’en 1970.
        Depuis, le CO2 a augmenté de la même manière, mais les température ne bougent plus depuis 20 ans et plus.
        Où donc est la corrélation température  CO2 ???
        Elle n’existe que de 1970 à 1998 mais pas de 1945 à 1970 ni de 1999 à nos jours...
        Autant dire que c’est une foutaise, qui n’a pas besoin de démonstration théorique pour être abandonnée : l’observation des faits suffit.
        Contrairement aux prédictions d’Al Gore, il y aura encore de la banquise aux pôles en 2020 (la même quantité que lors de sa prophétie), et un bon enneigement dans les alpes... Environ 1 mètre partout en haut des pistes, ou plus.
        https://www.skiinfo.fr/alpes-du-nord/bulletin-neige.html
        Enfin je rappelle que les 0,6°C de réchauffement observés depuis un siècle correspondent à la différence de température entre Nice et Montpellier.
        A tous ceux qui sèment la peur pour récolter l’oseille, je dis merde.


      • samy Levrai samy Levrai 9 décembre 2019 08:56

        Bel et courageux article.


        • devphil30 devphil30 9 décembre 2019 09:01

          La suédoise auto proclamé par les lobbys financier pour nous sauver du pétrole , cette communication a finie par être contre productive.

          Au regard de cet article , je suis de plus en plus persuadé que le réchauffement est basé sur une cause mensongère ( plus c’est gros et plus ça passe ) concernant les émissions de CO2.

          Par contre la cause peut provenir d’un décalage de la Terre avec le soleil.

          Je n’omet pas dans l’aspect pollution le fait des rejets industriels qui acidifiés les océans , pollue les terres et bien sûr la pollution des déchets plastiques.

          J’ai mis plusieurs mois a revoir mon analyse et surtout l’analyse qui nous est servi à longueur de journée sur la pollution des véhicules.

          Je répète cette analyse personnelle concerne la partie changement climatique.


          • velosolex velosolex 9 décembre 2019 12:46

            @devphil30
            Humour ?
            Greta n’a pas franchement la préférence des lobbys financiers. A moins qu’ils veulent se tirer une balle dans le pied 
            Mais les transports aériens voudraient bien pendre au moins symboliquement cette gamine, qui refuse de se débiliser avec un smartphone, un autre objet d’aliénation, et qui diabolise le tourisme de la débilisation avec dix voyages aériens par an, pour prendre sa bobine sur la grande muraille, pendant que celle du pôle fond...

            M’enfin on peut pas courir deux avions à la fois.
            Greta fait le job, à la Jeanne d’arc. 
            Ainsi vous faites des recherches avec votre double décimètre sur l’axe de la terre ?...L’humour et le négationnisme font une sacré paire. On rigole quand même. 


          • Cadoudal Cadoudal 9 décembre 2019 13:13

            @velosolex
            -Greta fait le job, à la Jeanne d’arc. 

            Pour une fois que je pourrais trouver un point d’accord avec Santerree et sa gabonnaise...lol...

            « Elle est complètement givrée ». Jean-Luc Mélenchon disserte sur Jeanne d’Arc.
            https://twitter.com/Qofficiel/status/867432727280312320


          • velosolex velosolex 9 décembre 2019 13:42

            @Cadoudal
            Tous les patrons du Gac 40 pensent qu’elle est givrée.
            Elles s’attaquent aux bénéfices et à la bétise.
            C’est intolérable ! 

            Quant à Mélenchon, ça fait longtemps que ce type est totalement à la ramasse, prenant les « travailleurs », ou ce qui en reste pour des veaux. 


          • Cadoudal Cadoudal 9 décembre 2019 14:03

            @velosolex
            Un vieux gauchiste comme toi qui critique Mélenchon...

            Au niveau crédibilité on atteint le niveau d’un Fergus...lol...


          • velosolex velosolex 9 décembre 2019 14:23

            @Cadoudal
            T’en dis plus sur toi que sur moi. Je n’ai jamais aimé les cases. Gauche-droite, comme au régiment, des pataugas pour les ballots qu’on met au garde à vous !

            Dés que tu connais un peu le monde, tu t’aperçois que les compartiments ne sont fait que pour les bas du front, les politiques, et les statisticiens.
             
            La crédibilité, elle ne se décrète pas.
            La rechercher pour plaire, pour des intérêts d’argent ou de pouvoir, c’est chercher à la fois à abuser les gens, et s’abuser soi même. La terre se fout de nos vues d’épicier. Elle nous laisse nous démerder avec nos mensonges !

            La pratique de la peinture et de la psychiatrie m’ont appris que la vérité vient souvent des demi tons, voir des oppositions de couleur. 

            En toute chose, se méfier des trompe l’œil 


          • Désintox Désintox 10 décembre 2019 00:03

            @devphil30
            « La suédoise auto proclamé par les lobbys financier »

            hmmm... la logique n’est pas votre fort.

            Par définition, on ne peut être auto-proclamé... que par soi-même.

            (du reste, on ne sait pas trop si « proclamé » s’accorde avec « auto », « suédoise » ou bien « lobbys »)


          • devphil30 devphil30 10 décembre 2019 07:34

            @Désintox

            Une simple mise en avant d’une personne permet de la faire connaitre.
            Ensuite elle devient auto proclamé reine de l’écologie par l’engouement qui s’en suit ou pas.

            Cela me semblait simple à comprendre et logique pour tout un chacun , une cause de désintox vous semble nnécessaire


          • Désintox Désintox 10 décembre 2019 13:57

            @devphil30
            « Ensuite elle devient auto proclamé »

            Si vous étiez de bonne foi, vous auriez écrit « elle devient autoproclamée ». Mais comme c’est vous qui proclamez, vous avez fait le lapsus « elle devient auto proclamé ».


          • uleskiserge uleskiserge 9 décembre 2019 09:08

            La jeunesse sauvera-t-elle le monde ?

             

            Dans un monde sans adultes et donc, sans responsabilités, la jeunesse est assurée de sombrer et nous avec elle. Faut n’avoir jamais élevé d’enfants pour afficher un tel titre.


            • San Jose 9 décembre 2019 09:20

              @uleskiserge
              .
              Il faut aussi n’avoir jamais été jeune soi-même et n’avoir jamais eu de jeunes camarades à observer, pour ne pas savoir que l’adolescence est le temps des certitudes aveuglantes et de l’intolérance radicale. 


            • velosolex velosolex 9 décembre 2019 12:39

              @uleskiserge
              Les jeunes ont de la voix !
              Ils crient « No future ! »
              Mais c’est les vieux qu’ont le pouvoir.
              Et la cassette de fric.
              C’est ce qui leur permet de croire quand même à l’avenir, ou du moins à leur avenir version « Après moi la fin du monde ! »

              C’est le scénario des remake successifs « cop 21 », « cop 22 » en 3 D, etc..son stéréophonique, .Qu’on nous sert depuis quelques années, à seul fin d’exorcisme de la grande trouille.
              Entendu que les buts de ces baroufs doivent s’inscrire selon leurs conventions, en tenant compte de ne déranger en rien l’expansion du PIB des économies
              Le mot « économie », est devenu le veau d’or. 
              Il a prit l’ascendant sur la vie. 
              Quand on a compris ça on a tout compris. Le reste n’est que gesticulation avec un verre de champagne à la main sur le pont du Titanic


            • doctorix doctorix 9 décembre 2019 19:09

              @uleskiserge
              J’ai élevé cinq enfants et je ne supporte pas qu’on les fourvoie sur de mauvaises pistes en manipulant leurs peurs.
              Quand on veut éduquer ses enfants, on commence par s’informer soi-même avant de leur raconter des bêtises, au lieu de rester béat devant des opérations publicitaires.
              Vous aurez l’air fin, dans trente ans, quand la banquise sera toujours là, et que la température sera la même qu’aujourd’hui.
              Mais d’ici là, les terriens se seront vu extorquer des milliers de milliards de dollars pour lutter contre les moulins à vent.
              Et de cela, de cela seulement, vous serez responsable.



            • Clocel Clocel 9 décembre 2019 09:17

              Dit avec beaucoup plus de talent que je ne le pourrais par le cher George Carlin :

              https://www.youtube.com/watch?v=0qS0TcI8QLE


              • JL JL 9 décembre 2019 10:15

                @Clocel
                 
                 Quelle différence cela fait-il au bout du compte, entre « la planète est foutue » et « l’humanité est foutue », puisque nous sommes l’humanité ?
                 
                 Ce type sur la vidéo est un sophiste comique.
                 
                 L’écologie c’est la préoccupation, non pas de la planète qui s’en fout, mais du vivant que nous sommes.


              • Matlemat Matlemat 9 décembre 2019 12:00

                @Clocel
                 Le plastique qui se retrouve dans l’environnement se retrouve ensuite dans notre assiette, il y a les rejets accidentels et les rejets volontaires qui en théorie sont déjà passibles d’amendes, il suffirait d’appliquer la loi.


              • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 09:19

                Un changement climatique peut venir de trois sources :

                • La distance irrégulière de la Terre au soleil et l’inclinaison variable de son axe très bien décrits par les paramètres de Milutin Milankovic,
                • L’activité solaire que nous commençons juste à décrire faute de la comprendre,
                • L’activité des créatures terrestres, qu’elles soient végétales, animales et humaines.

                les deux premières raisons pouvant être éliminées, la rotation étant très régulière en ce moment et l’activité solaire faible, il ne reste pas grand autre choix que la troisième ...


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2019 10:05

                  @nono le simplet

                  vous pensez aux lombrics, alors ? ou aux plantes invasives ?


                • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 10:47

                  @Séraphin Lampion
                  le lombric est un animal méconnu et pourtant essentiel ... dans un hectare de forêt outre les quelques kg de mammifères et les quelques grammes d’oiseaux, plusieurs tonnes ( 3 de mémoire ) de vers de terre font respirer le sol et digèrent les végétaux ... vers de terre quasiment absents des grandes cultures ...
                  dans mon nouveau jardin je viens d’ajouter du fumier pris chez mon voisin où les vers de terre pullulent ... un sacré investissement ...
                  pour le reste je sais bien que quelques animaux et quelques arbres traversent les routes pour percuter les automobilistes mais comme pour les poissons volants ce n’est pas la majorité du genre ...


                • velosolex velosolex 9 décembre 2019 12:57

                  @nono le simplet

                  J’ai bien peur que quant on aura compris comment la terre marche, on devra rendre les clés. 
                  Ca me rappelle une émission sur Renoir que j’ai vu il y a quelques jours. 
                  Le grand peintre avait toujours beaucoup de lui, mais comme sur son lit de mort il faisait une dernière peinture, en tremblant des pinceaux, il dit à la compagnie :
                  « Je crois que je commence enfin à comprendre la peinture…. »
                  Moralité :
                  Heureux les imbéciles qui ne doutent jamais. Le royaumes des aveugles et des sourds leur est ouvert. 


                • velosolex velosolex 9 décembre 2019 13:01

                  @nono le simplet
                  Avant les négationnistes du réchauffement, il y eut ceux qui nièrent que la terre était ronde.
                  Et aussi ceux qui s’accrochèrent à l’idée que la terre était au centre de l’univers ; Il y eut même des calculs et un modèle mécanique le prouvant
                  https://bit.ly/2t1bGuD
                  L’heliocentrisme, cette théorie fumeuse


                • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 13:15

                  @velosolex
                  les explications sur les raisons d’accuser le CO2 comme responsable d’un réchauffement qui n’existe pas sont croustillantes aussi ...
                  comme le complot pour soutirer de l’argent aux peuples à travers la taxe carbone ... comme si y avait besoin d’un complot pour nous piquer du pognon smiley


                • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 13:17

                  @exol
                  Mélenchon mon voisin et bébert mon ver de terre ... quelle image poétique et tentante ...


                • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 13:38

                  @alexis42
                  mon tour de garde pour jouer avec les gosses s’est terminé hier soir ... désolé


                • velosolex velosolex 9 décembre 2019 14:41

                  @nono le simplet
                  « le capitalisme arrivera à vendre la corde qui servira à le faire pendre ». C’est du Staline, je crois. Ou du Lenine. En tout cas pas de l’Edouard Philippe en visite à Rouen… 
                  La catastrophe en cours est encore une aubaine pour les marchés.
                  Tout se vend, tout s’échange, même les droits à polluer, et le foutage de gueule qui va avec. La terre vous dira « merci »...ou « merde »
                  Et ce gouvernement a tiré un peu trop fort sur la ficelle de l’angélisme « taxons l’essence pour sauver la planète »....
                  Arrive un moment où l’assurance gomme la prudence la plus élémentaire, et où le chiffre qui s’inscrit à la pompe n’est plus que la facture du mépris. 
                  L’erreur en dénonçant la manœuvre politique serait de lier le réchauffement et tout ce qui va avec de bétise, de surconsommation, d’aveuglement….


                • pemile pemile 9 décembre 2019 16:59

                  @alexis42 « vous ne vous seriez pas ridiculisé ! »

                  Vous ne seriez pas le frère de Ouam ? Vous semblez souffrir du même syndrome de la poutre !


                • San Jose 9 décembre 2019 17:17

                  @nono le simplet
                  .
                  Citation  : quelques animaux et quelque arbres traversent les routes pour percuter les automobilistes mais comme pour les poissons volants ce n’est pas la majorité du genre
                  .
                  Alors là le nono est de plus en plus fort ! 
                  Moineau, buse, chevreuil, lapin, tout cela a percuté ma voiture, mais nono s’est pris un poisson volant dans la pare-brise ! smiley


                • nono le simplet nono le simplet 9 décembre 2019 17:40

                  @San Jose
                  ah non moi c’était une soucoupe volante ... mais bon c’était à la foire du trône ...
                  PS : mon pare-brise est un mâle ...


                • San Jose 9 décembre 2019 18:54

                  @nono le simplet
                  .
                  Incroyable, en rentrant du magasin de bricolage où j’ai encore acheté des trucs au-dessus de mes compétences (du parquet premier prix : il ne faut pas être un manche pour arriver à le placer correctement avec toutes ses torsions) j’ai justement il y a une demi-heure percuté un chevreuil ! C’est le troisième en 27 ans dans ma cambrousse. 


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 décembre 2019 19:06

                  @San Jose

                  T’auras de quoi réveillonner ...miam


                • pemile pemile 9 décembre 2019 21:35

                  @alexis42 « je préférerais de simples preuves »

                  Après vous, après nous avoir appris que la queue du blaireau fait 20cm au repos, quelle est sa taille en action ?


                • nono le simplet nono le simplet 10 décembre 2019 16:13

                  @pemile
                  à noter que le blaireau est un des nombreux mammifères à posséder un os pénien ou baculum ... l’homme en étant dépourvu sauf malformations rares ou vantardises puériles ...


                • pemile pemile 10 décembre 2019 17:16

                  oups : vous vous êtes .. / mais vous ne ..


                • Pimpin 9 décembre 2019 10:20

                  Le capitalisme n’est pour rien dans cette affaire ! le capitalisme c’est juste un outil pour financer les entreprises.

                  Avec ce capitalisme on peut mener une infinité de politique différentes, bonnes ou mauvaises.

                  Seuls les dirigeants politiques sont responsables. Par idéologie, par besoin d’augmenter les taxes à cause de l’échec de leur politique ...


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 décembre 2019 11:12

                    @Pimpin

                    vous appelez comment l’idéologie qui n’est pas socialiste ?


                  • Clocel Clocel 9 décembre 2019 11:41

                    @Séraphin Lampion

                    Dany-Robert Dufour « Baise ton prochain »

                    https://www.youtube.com/watch?v=U82Lut5LpYc


                  • Pimpin 9 décembre 2019 12:53

                    @Séraphin Lampion
                    Une idéologie, tout simplement. Il y a plein de sujets idéologiques possibles.


                  • Fifi35 Fifi35 9 décembre 2019 15:30

                    @Séraphin Lampion
                    Le pragmatisme !


                  • JL JL 9 décembre 2019 15:58

                    @Fifi35
                     
                     je pense que vous devez confondez pragmatisme et opportunisme.
                     
                     Le socialisme, jusqu’à preuve du contraire, n’est pas dénué de pragmatisme : en revanche, ceux qui croient que les arbres montent jusqu’au ciel en sont dépourvus.
                     
                     « Comme ils ont en poche les clefs des prisons Et qu’ils font métier de mentir Ils s’appellent les réalistes. » (Marcel Martinet)


                  • Fifi35 Fifi35 9 décembre 2019 21:21

                    @JL

                    Pas totalement faux...
                    Pourtant j’estime que le socialisme manque de pragmatisme dans le fait qu’il est « rousseauiste ». 
                    Ne pas prendre en compte que l’homme est un animal social, mais avant tout un animal poussé par la dominance, pour survivre et se reproduire, pousse le socialisme au mur de l’idéologie... Qui s’effondre face à la réalité !
                    Le réalisme et l’humanisme sont-ils antinomiques ?
                    Je ne le pense pas, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir.


                  • JL JL 10 décembre 2019 09:48

                    @Fifi35
                     
                    ’’ prendre en compte que l’homme est un animal social, mais avant tout un animal poussé par la dominance,’’ ça consisterait en quoi, selon vous ?
                     
                    Protéger les premiers de cordée ? Pour gravir quel sommet ?
                     
                    Celui de la domination, c’est le néolibéralsme.
                    Celui du progrès social ? C’est le socialisme.
                     
                    Le néolibéralisme c’est l’opposé du socialisme.
                    CQFD


                  • Fifi35 Fifi35 10 décembre 2019 19:37

                    @JL
                    Non JL, ce n’est pas ce que je voulais expliquer.
                    La dominance n’est pas domination. C’est le propre d’une espèce que d’agir pour sa survie. Et l’homme n’ayant pas ou prou de prédateur, il devient un loup pour ses congénères, car il sait que seuls les siens peuvent lui porter atteinte. A lire « Eloge de la fuite » de LABORIT.
                    Le concept et la mise en oeuvre du socialisme fut un échec, car il ne prend pas en compte ce qu’est vraiment l’humain. 
                    Je ne remets pas en cause la bonne foi de tous ceux qui adhèrent à cette idéologie qui pour moi relève de l’utopie, simplement parce qu’elle est contraire à l’évolution des espèces. En aidant les plus faibles, on affaiblit et on finit par tuer les plus fort. Les plus faibles ne sont plus aidés à leur tour et c’est la fin de l’humanité !
                    Le néolibéralisme, c’est le darwinisme poussé à l’extrême. Moralement choquant, mais darwinien. Les plus forts survivent et les plus faibles périssent. L’espèce se maintient. Mais au prix du renoncement des principes qui ont fondé la civilisation des hommes que l’on peut résumer dans les 10 commandements.

                    Je ne suis ni libéral ni socialiste. Reste à trouver un chemin différent, plus en équilibre et moins destructeur que ces deux concepts idéologiques qui ont provoqué la mort de tant d’hommes. 


                  • JL JL 10 décembre 2019 20:03

                    @Fifi35
                     
                     j’ai lu « éloge de la fuite » mais il y a si longtemps que je ne me souviens plus de ce qui y est dit.
                     
                    Je ne sais pas ce que c’est la dominance dans un autre domaine que la génétique.
                     
                    Je pense que celui qui a écrit les choses les plus pertinentes sur le sujet précis dont nous parlons, c’est André Comte-Sponville :
                     
                    « Si l’éthique était source de profit, ce serait formidable : on n’aurait plus besoin de travailler, plus besoin d’entreprises, plus besoin du capitalisme – les bons sentiments suffiraient. Si l’économie était morale, ce serait formidable : on n’aurait plus besoin ni d’État ni de vertu – le marché suffirait. Mais cela n’est pas…. C’est parce que l’économie (notamment capitaliste) n’est pas plus morale que la morale n’est lucrative – distinction des ordres – que nous avons besoin des deux. Et c’est parce qu’elles ne suffisent ni l’une ni l’autre que nous avons besoin, tous, de politique. » (dernier paragraphe de son excellent ouvrage : "Le Capitalisme est-il moral ?’ édité en 2006 au Livre de Poche, 6 euros).
                     
                    Le darwinisme de base est amoral. En revanche, je ne soutiendrais pas que que le darwinisme social c’est la loi de la jungle : ce serait un oxymore.


                  • San Jose 11 décembre 2019 20:54

                    @Fifi35
                    .
                    L’éloge de la fuite est à lire, et est court, mais ce n’est pas tout à fait cela. 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 9 décembre 2019 16:58

                    @ l’auteur

                    une fois de plus, la terre n’a pas besoin d’être sauvée... c’est juste ceux qui l’habitent qui ont un problème...

                    quand nous aurons disparu de sa surface, il lui faudra quelques milliers d’années pour s’en remettre, mais elle s’en remettra,...sauf que nous ne serons plus là pour le constater. smiley


                    • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 17:01

                      @olivier cabanel

                      La Terre est le nom que les hommes lui ont donné et qui a besoin d’être sauvé.


                    • Fifi35 Fifi35 9 décembre 2019 21:30

                      @olivier cabanel
                      Juste et plein de bon sens !


                    • Tall Tall 9 décembre 2019 17:16

                      Et blablabla et blablabla ... en attendant, ça gaze et ça chauffe à fond la caisse.

                      Et vas-y que je te sors du pétrole de schiste aux USA, des gazoducs géants de Russie et des mines de charbon en Chine, tandis que géant Aramco vient d’entrer en bourse.

                      Le business des énergies fossiles ne s’est jamais aussi bien porté !

                      C’est des milliers de milliards $ par an de chiffre d’affaire.

                      Mais le réchauffement anthropique serait un grand complot capitaliste d’après les mabouls de service. Pour freiner leur meilleur business sans doute ?

                      Mais oublions ces dingos ...car sérieusement, on est bien parti pour un +5°C minimum avant bientôt

                      Les jeunes générations vont nous haïr ... à raison.


                      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 9 décembre 2019 17:53

                        A mes yeux, ces discussions n’ont aucune valeur, ce sont les scientifiques qui sont en première ligne, c’est leur boulot et ils le font généralement très bien. Quand l’idéologie ou la politique s’en mêle, c’est la catastrophe.

                        Donc écoutons les :

                        Le taux de CO2 n’a pas cessé d’augmenter depuis un siècle, il est clairement lié aux activités humaines, il a une incidence presque certaine sur le réchauffement actuel, les modèles sont maintenant suffisamment précis pour décrire l’évolution climatique dans ses grandes lignes, et elle n’est pas bonne du tout.


                        • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 18:04

                          @Gilles Mérivac

                          Oui le taux de CO2 augmente à cause de l’activité humaine, personne à ma connaissance ne le conteste. Mais tout le problème est dans son « incidence presque certaine sur le réchauffement actuel ». Ce presque n’a rien de scientifique et est martelé pour rentrer de force dans les esprits en le parant faussement de la science.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 18:17

                          @Gilles Mérivac. Et c’est quoi tes études et travaux en physique de l’atmosphère et des océans ?
                          Ça t’est arrivé quand, de faire tomber un escroc international ?
                          Depuis quand tu n’as pas ouvert d’aide-mémoire de chimie ou de table de solubilités ?


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 18:55

                          @Marc Dugois : « personne à ma connaissance ne le conteste ». Il est très malsain de croire sur parole des menteurs professionnels, payés pour mentir aux peuples.
                          Le dioxyde de carbone atmosphérique suit les températures océaniques avec un décalage d’environ 800 ans.


                        • Marc Dugois Marc Dugois 9 décembre 2019 19:09

                          @JC_Lavau

                          Il me semble tout de même que toutes les machines thermiques produisent du CO2, y compris les humains et que les myriades de machines partout dans le monde créent plus de CO2 que les végétaux et les océans n’en absorbent. Ce n’est pas exacte ?


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 19:22

                          @Marc Dugois. Et la désorbtion du CO_2 dissout dans les océans quand la température monte, c’est pour les chiens ?
                          Tu ajoutes foi à des physiciens du dimanche 29 février 1979, naturalistes du dimanche 29 février 1953.

                          Nous sommes bien environ 800 ans après l’optimum médiéval.

                          De toutes les manières, la discussion est futile : nous demeurons en pénurie de dioxyde de carbone pour la végétation.

                          La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

                          Ils attendent 1200 ppm et plus. Les cours de physiologie végétale, ça existe.


                        • Fifi35 Fifi35 9 décembre 2019 21:28

                          @Marc Dugois
                          Le vrai problème pour notre planète, c’est la surpopulation humaine. 
                          Mais cela est un sujet tabou. 
                          La terre y remédiera un jour en détruisant ce parasite, ou c’est le parasite qui se détruira de lui-même ou par lui-même.


                        • Désintox Désintox 10 décembre 2019 00:23

                          @JC_Lavau
                          « Et la désorbtion du CO_2 dissout dans les océans quand la température monte, c’est pour les chiens »

                          Désorption : émission de molécules de gaz ou de liquide préalablement adsorbées par la surface d’un solide.

                          Par conséquent, il ne saurait exister de désorption de molécules dissoutes dans un liquide.

                          Quant à la « désorbtion », on cherche encore, mais Lavo-la-science va bientôt faire une communication à l’académie sur le sujet.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 18:12

                          On nous questionne sur cet article canadien :https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/201912/07/01-5252823-oceans-et-rechauffement-climatique-la-menace-inattendue.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-actualites_section_ECRAN1POS3« Phototrophie et photosynthèse »  Les présupposés standards sont des canulars, et des canularsmalveillants. Respectivement :« Les gaz polyatomiques sont des gaz à effet de serre » est un mensonge flagrant, mais je n’ai pas encore trouvé le temps de construire un article complet : il faut réexpliquer toutes les bases, à des ignorants outrecuidants, tout boursouflés de leur guerre civile contre les instruits. Premièrement, une molécule de gaz polyatomique qui a absorbé un photon I.R. à sa fréquence de résonance mécanique n’a aucun moyen de le réémettre, aux basses températures de l’atmosphère. L’air ne peut que se réchauffer localement par collisions moléculaires ; aussi le gradient thermique est un peu moins raide que s’il était purement adiabatique. Très très peu. Le seul effet sensible est de relever légèrement l’altitude des nuages et de la tropopause. Seules les couches d’aérosols, eau ou silicates, essentiellement les nuages, peuvent jouer le rôle de couvercle de serre. Encore faut-il examiner leurs coefficients d’émissivité spectrale (le complémentaire de l’albedo)... Le jour, le même gaz polyatomique a *un effet anti-serre* : il bloque les photons solaires à sa fréquence de résonance. Ceux-là n’arriveront jamais au sol. Notamment à la résonance 4,3 µm du CO_2 et 2,6 µm de l’eau. Convertir les longueurs d’ondes en fréquences.Fréquence (en hertz, ou cycles par seconde) = célérité de la lumière dans le vide (en mètres par seconde) divisée par longueur d’onde dans le vide (en mètres par cycle).4,3 µm <==> 70 terahertz.2,6 µm <==> 115 terahertz.Or ce sont les fréquences qui sont physiquement significatives pour les résonances moléculaires en vibration.  Second canular : « Bouh ! Il y a un réchauffement climatique ! C’est vilain et c’est anthropique ! Pis ça va faire des déserts !  ». Dans toutes les fluctuations climatiques précédentes, les périodes chaudes ont au contraire été plus pluvieuses, et nettement bénéfiques. Bien au contraire des glaciations, qui ont désertifié. La fraude consiste à remplacer un déplacement dans le temps par undéplacement dans l’espace. Dans le temps, si la mer est plus chaude, elle évapore davantage, il pleut davantage sur les continents, et les déserts reverdissent. Dans l’espace, les propagandistes climastrologues nous font nous imaginer dans le Sahara et le Sahel, dans les hautes pressions de föhn redescendant des cellules de Hadley. Passez muscade !  Troisième canular : il y aurait trop de CO_2 atmosphérique, et ce serait caca. La réalité est juste le contraire : nous sommes encore en tragiquepénurie de dioxyde de carbone atmosphérique, du point de vue de 98 % des espèces végétales terrestres. Elles attendent le retour à 1200 ppm et plus. Entre temps, elles s’adaptent à la pénurie en écarquillant leurs stomates, ce qui les rend fort fragiles aux sécheresses.  Canular spécifique à cet article : le trophisme et la thermodynamique de la « protéorhodopsine » ont mystérieusement disparu. Ça consomme quoi ?Et ça rejette quoi ? Mystère et boule de gomme...


                          • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 18:14

                            @JC_Lavau. 

                            Certes il y le mot magique « nutriment », qui fait un effet magique sur les ignares. Sauf que nous êtres vivants, sommes invariablement des systèmes thermodynamiques ouverts. Nous particulièrement, comme tous les autres animaux, oxydons des matières organiques ingérées, en utilisant du dioxygène de l’air (ou du dioxygène dissous dans l’eau, pour les animaux marins ou aquatiques). Et nous rejetons des fèces et du dioxyde de carbone.


                             Certes, l’eutrophisme bactérien de certains lacs existe, quand il y a surabondance d’anions phosphate et sulfate disponibles en solution, plus de la matière organique à oxyder, en surabondance ; faute d’une épuration correcte des eaux usées urbaines. En mer, des zones anoxiques existent. Ça reste toujours transitoire et localisé, sauf dans la mer Noire sous 200 m de profondeur : mer trop peu brassée. Voilà : Quatre gros canulars, bien assez bons pour les croyants. Pour les crédules ignares, en demande de prothèses narcissiques : « Grâce à ma crédulité et à mes instincts grégaires, voilà que je suis devenu l’élite des citoyens conscients ! »


                             


                          • San Jose 9 décembre 2019 18:58

                            @JC_Lavau
                            .
                            Vous aussi, vous dites dioxygène ? Ce n’est pourtant pas de votre génération. Il y a aussi l’octoxyde de triuranium. Ces trucs sont à la chimie ce que l’écriture inclusive est à l’égalité des sexes. 


                          • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 19:23

                            @San Jose. Le biture de zitron aussi était de ma génération.


                          • doctorix doctorix 9 décembre 2019 19:29

                            @San Jose
                            Comme le monoxyde de di-hydrogène, dont l’abus peut tuer, surtout dans le pastis.


                          • Désintox Désintox 9 décembre 2019 21:14

                            @JC_Lavau

                            Ô grand Lavo, pouvez vous soumettre vos élucubrations à une revue scientifique à comité de lecture ?

                            Oui, je peux le faire.

                            Il peut le faire ! Applaudissez le grand Lavo !


                          • Cadoudal Cadoudal 9 décembre 2019 21:23

                            @Désintox
                            Effectivement il l’a fait Monsieur Lavau...
                            Ça veut dire que ses neurones sont bien rangés.
                            Et ils sont pas nombreux ici...

                            Moi aussi j’ai essayé de faire des études scientifiques, on m’a dit que c’était pas un secteur d’avenir...lol...

                            « Dans une société, certains domaines doivent être exclus de l’investigation scientifique. L’origine étrangère des Français en est un cas »,

                            https://www.lexpress.fr/actualite/societe/immigration-quarante-ans-de-guerres-chez-les-demographes_2098609.html


                          • JC_Lavau JC_Lavau 9 décembre 2019 21:38

                            @Superintox. Donne toi la peine d’ouvrir des cours, de géosciences par exemple, de thermodynamique des gaz, d’océanographie, de chimie des solutions, de physique atomique, de spectrographie, de physiologie végétale. Enfin remue tes fesses, quoi !


                          • Désintox Désintox 10 décembre 2019 00:11

                            @JC_Lavau
                            " thermodynamique des gaz, d’océanographie, de chimie des solutions, de physique atomique, de spectrographie, de physiologie végétale"

                            Ouf ! Rien que ça ? Il ne manque que la pataphysique !

                            Lavo Trouvetout, expert en tout !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 11:12

                            @Superintox. Le spécialiste est un monsieur qui sait beaucoup de choses sur peu de chose, et à la limite tout sur rien du tout.


                          • Le Gaïagénaire 10 décembre 2019 16:55

                            @JC_Lavau 10 décembre 11:12

                            Pour être inclusif j’écrirais : le spécialiste est une personne qui sait beaucoup de choses sur peu de choses et à la limite tout sur rien du tout. 

                             et encore merci pour votre 9 décembre 18:12


                          • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 19:31

                            Mise en page détruite...
                            « Phototrophie et photosynthèse »  
                            Les présupposés standards sont des canulars, et des canulars 
                            malveillants.

                            Respectivement :« Les gaz polyatomiques sont des gaz à effet de serre » est un mensonge flagrant, mais je n’ai pas encore trouvé le temps de construire un article complet : il faut réexpliquer toutes les bases, à des ignorants outrecuidants, tout boursouflés de leur guerre civile contre les instruits. 
                             
                            Premièrement, une molécule de gaz polyatomique qui a absorbé un photon I.R. à sa fréquence de résonance mécanique n’a aucun moyen de le réémettre, aux basses températures de l’atmosphère. L’air ne peut que se réchauffer localement par collisions moléculaires ; aussi le gradient thermique est un peu moins raide que s’il était purement adiabatique. Très très peu. Le seul effet sensible est de relever légèrement l’altitude des nuages et de la tropopause.
                             
                            Seules les couches d’aérosols, eau ou silicates, essentiellement les nuages, peuvent jouer le rôle de couvercle de serre. Encore faut-il examiner leurs coefficients d’émissivité spectrale (le complémentaire de l’albédo)... 

                            Le jour, le même gaz polyatomique a un effet anti-serre : il bloque les photons solaires à sa fréquence de résonance. Ceux-là n’arriveront jamais au sol. Notamment aux résonances 4,3 µm du CO_2 et 2,6 µm de l’eau. 
                            Convertir les longueurs d’ondes en fréquences.
                            Fréquence (en hertz, ou cycles par seconde) = célérité de la lumière dans le vide (en mètres par seconde) divisée par longueur d’onde dans le vide (en mètres par cycle).
                            4,3 µm <==> 70 terahertz.
                            2,6 µm <==> 115 terahertz.
                            Or ce sont les fréquences qui sont physiquement significatives pour les résonances moléculaires en vibration.  
                             
                            Second canular : « Bouh ! Il y a un réchauffement climatique ! C’est vilain et c’est anthropique ! Pis ça va faire des déserts !  ». Dans toutes les fluctuations climatiques précédentes, les périodes chaudes ont au contraire été plus pluvieuses, et nettement bénéfiques. Bien au contraire des glaciations, qui ont désertifié.
                             La fraude consiste à remplacer une évolution dans le temps par un déplacement dans l’espace. Dans le temps, si la mer est plus chaude, elle évapore davantage, il pleut davantage sur les continents, et les déserts reverdissent. Dans l’espace, les propagandistes climastrologues nous font nous imaginer dans le Sahara et le Sahel, dans les hautes pressions de föhn redescendant des cellules de Hadley. Passez muscade ! 
                             
                            Troisième canular : il y aurait trop de CO_2 atmosphérique, et ce serait caca. 
                            La réalité est juste le contraire : nous sommes encore en tragique pénurie de dioxyde de carbone atmosphérique, du point de vue de 98 % des espèces végétales terrestres. Elles attendent le retour à 1200 ppm et plus. Entre temps, elles s’adaptent à la pénurie en écarquillant leurs stomates, ce qui les rend fort fragiles aux sécheresses. 
                             
                            Canular spécifique à cet article : le trophisme et la thermodynamique de la « protéorhodopsine » ont mystérieusement disparu. Ça consomme quoi ?
                            Et ça rejette quoi ? Mystère et boule de gomme...


                          • Le Gaïagénaire 12 décembre 2019 00:46

                            @JC_Lavau 10 décembre 19:31

                            Corrigé.


                          • pallas 9 décembre 2019 19:43
                            Marc Dugois

                            Bonsoir,

                            Les humains ont perdu leurs capacités de reproduction, il suffit de regarder les jeunes générations, physiquement grossier.

                            Le cerveau a perdu sa capacité d’empathie, le cortex frontal n’existe plus, le siege de la conscience, c’est une défaillance génétique

                            Cela crée des psychopathes, sociopathes, schizophrènes, bi polaires, avec des corps défectueux en prime

                            C’est un phénomène mondial, qui atteint son paroxysme, touchant toutes les populations et corps socials

                            Il n’en reste pas moins la stérilisation total et définitif de notre espece

                            L’OMS est au courant, c’est le probleme numéro un, ils sont en panique en haut lieu, leurs gamins sont déficients génétiques.

                            L’humain n’a pas d’avenir sur cette planete.

                            La sixieme extinction massive d’espece, touche toutes les espèces, et les plus faibles disparaitront, la notre va disparaitre.

                            Salut


                            • Désintox Désintox 10 décembre 2019 00:15

                              @pallas

                              « Cela crée des psychopathes, sociopathes, schizophrènes, bi polaires, avec des corps défectueux en prime »

                              Après les spécialistes en climatologie, voici venir les experts en psychologie !

                              Youpi !


                            • Désintox Désintox 9 décembre 2019 21:04

                              « contrairement à celle de l’Arctique qui n’est composée quasiment que d’eau salée gelée »

                              Faut-il rappeler que la glace ne contient pas de sel ?


                              • doctorix doctorix 10 décembre 2019 09:40

                                @Désintox
                                C’est vrai pour celle du pastis, que vous connaissez bien et dont vous semblez abuser.
                                Mais pour celle de la banquise, c’est de l’eau de mer gelée.
                                D’après vous, cette eau met son sel dans une petite salière avant de se décider à geler ?
                                Quand on prétend désintoxiquer les autres, on devrait commencer par se désintoxiquer soi-même.
                                Ainsi, une eau de mer salée à 35 g/litre gèle à -1,9°C, plus il y a de sel et plus ça gèle bas, ça s’appelle le delta cryoscopique, et c’est enseigné en troisième, un stade que vous n’avez sans doute pas atteint.... Ce qui ne vous empêche pas de donner des leçons à tout le monde.


                              • nono le simplet nono le simplet 10 décembre 2019 09:45

                                @doctorix
                                Mais pour celle de la banquise, c’est de l’eau de mer gelée.
                                D’après vous, cette eau met son sel dans une petite salière avant de se décider à geler ?

                                 elle est salée quand elle gèle mais devient douce en quelques années ...


                              • doctorix doctorix 10 décembre 2019 10:15

                                @nono le simplet
                                N’importe quoi...
                                Les réchauffistes sont bien les nullités qu’on devinait.
                                Le sel emprisonné dans la glace ne peut s’en extraire.
                                Ce sont les glaces qui recouvrent aussi bien les terres que les banquises qui sont faites d’eau douce (précipitations), mais la glace issue de la mer reste salée.



                              • doctorix doctorix 10 décembre 2019 14:46

                                @Désintox
                                Cet article dit juste le contraire :
                                Formée par congélation de l’eau de mer, la banquise contient donc de l’eau salée.
                                https://www.20minutes.fr/vacances/98697-20060718-un-iceberg-contient-il-de-l-eau-douce-ou-de-l-eau-salee
                                et me parait autrement crédible.
                                Le mieux est de tester : faites geler de l’eau dans laquelle vous aurez dissout 35g/litre de sel, dans votre congélo.
                                Et dites-nous si vous voyez du sel sortir du bloc de glace....
                                Il est vrai que sur ce sujet les avis et explications divergent....
                                Le mieux est que je fasse l’expérience, et je vous raconte.


                              • nono le simplet nono le simplet 10 décembre 2019 18:08

                                @doctorix
                                Le sel emprisonné dans la glace ne peut s’en extraire.
                                et pourtant il le fait ... un petit tour sur wiki te ferait du bien où c’est très bien expliqué ...


                              • Désintox Désintox 9 décembre 2019 21:10

                                Encore un article climato-négationniste.

                                Dans le monde, le réchauffement climatique est observé, analysé et modélisé par des dizaines de milliers de scientifiques, mais voilà qu’un rond de cuir à la retraite trouve une réfutation, tout seul, comme un grand, alors qu’il n’y connaît que dalle !

                                Mon cher monsieur, si vous êtes si malin, soumettez donc un article à une revue scientifique avec un comité de lecture apte à valider ou réfuter vos théories. Je crois savoir quel sera le résultat.

                                Cet article ne vaut rien.


                                • doctorix doctorix 10 décembre 2019 10:10

                                  ui@Désintox
                                  Pour dénigrer des gens qui ne sont pas d’accord avec vous, vous recourez à l’insulte (négationniste, quand ce n’est pas débile profond), ce qui vous dispense d’argumenter scientifiquement, selon vous.
                                  Le nombre ne fait rien à l’affaire, mais il y a quand même des dizaines de milliers de scientifiques qui s’opposent à la théorie poussée par les media (et les milliardaires qui les possèdent).
                                  Ils doivent se faire discrets devant l’opprobre et l’insulte généralisée, mais ils sont bien là.
                                  En voici une toute petite liste :
                                  https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique
                                  Et cette liste s’allonge de jour en jour.
                                  L’obscurantisme est de votre côté.
                                  Vous serez un jour les Diafoirus de ce siècle.


                                • Désintox Désintox 10 décembre 2019 13:52

                                  @doctorix
                                  Dans le monde entier ...

                                  La liste est maigre.


                                • Tall Tall 10 décembre 2019 00:22

                                  Les climaboules sont de sortie ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès