• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Convergence des luttes : la grande peur des capitalistes

Convergence des luttes : la grande peur des capitalistes

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la prochaine élection présidentielle ne se jouera pas sur le bilan -désastreux- de la gestion épidémique par le gouvernement actuel mais bien sur des questions qu’on aurait aimé voir disparaître du débat public : le racisme, l’immigration, la religion. La technique du bouc-émissaire chargé de faire passer comme secondaire le débat sur le bilan du quinquennat Macron fonctionnne toujours aussi bien : on parle plus des musulmans que du covid !
On en pourrait même craindre qu’à l’occasion des présidentielles (si ce n’est avant) la stigmatisation des musulmans se renforce encore pour monter du cran caractéristique de ce genre de régimes qui s’appuient sur la haine et le harcèlement des minorités, afin que le peuple ne se retourne pas contre le gouvernement, seul et véritable responsable de la situation du pays.

A tel point que cela devient tout simplement insupportable. Alors que les actes anti-musulmans se multiplient en France, on s’aperçoit même bien vite que loin de susciter l’indignation ou la compassion sur les réseaux : en réalité ces manifestations islamophobes semblent même être plutôt soutenues par de nombreux Français. Cette situation est le fruit d’une intense propagande gouvernementale qui depuis des mois tentent de faire monter les tensions, n’hésitant pas à faire passer l’islamophobie pour une défense de la laïcité, ou de la République. C’est pourtant bien ce même régime qu’on nous demandera bientôt de sauvegarder, au nom de la lutte contre ce « pire » qu’il a contribué à dédiaboliser (Hannah Arendt disait pourtant « Politiquement, la faiblesse de l’argument du moindre mal a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu’ils ont choisi le mal. ») ; et comble du comble au nom de des valeurs de la France -celles qui sont justement bafouées quotidiennement par ceux-là même qui prétendent les défendre. Toute honte bue, ils sont tellement arrogants et sûrs de leur tactique pour 2022 qu’ils n’essaient même plus de cacher leur mépris des institutions qu’ils dirigent -et salissent, montrant ainsi à quel point elles ont besoin d’être entièrement refondées dans une 6ème République : privilèges ( dîners), mensonges (courbes de Castex), autoritarisme (Macron décide de tout tout seul) mépris( fêtes de Vidal) entre-soi (pentouflage Poirson), ridicule (Pannier-Runacher qui produit les vaccins en France) chasse aux sorcières (islamo-gauchistes partout de Blanquer et Vidal)-, laisser faire (extrême-droiteux agissant en toute quiétude grâce à Darmanin) duperie (vote de lois scélérates et députés godillots LREM), et j’en oublie encore….

En moins d’un quinquennat et avec l’occasion inespérée pour lui et son camp qu’a offert la crise du Covid, Macron aura quasiment fini de détruire la 5ème République et continué de saper tout ce qu’il restait de la démocratie. L’inquiétude est bien sûr qu’il finisse par ne plus vouloir rendre le pouvoir, ou que les lois scélérates votées sous sa mandature servent à un pouvoir au moins aussi dangereux que le sien.

Ici et aujourd’hui c’est donc le musulman, qu’il soit arabe ou noir, qui se trouve être dans le viseur de ce gouvernement. On leur reproche leur séparatisme, leur culture, leur origine, leur comportement. On les soupçonne de soutenir des idées politiques anti-républicaines, de vouloir envahir la France, d’être proches des islamistes- et par extension bien sûr des terroristes. Avec comme soutiens les fameux islamo-gauchistes.

En réalité le pouvoir et ses soutiens craignent par-dessus tout ces fils et petits-fils (et filles bien sûr !) d’immigrés qui sont très éduqués, très intégrés et très au fait des discriminations dont ils sont l’objet. Ils ont fait tout ce qu’on leur a dit de faire, et maintenant ils prennent conscience de l’injustice du sort qui leur a été fait, à eux et leurs anciens. Ils ont compris pourquoi on les laissait dans les ghettos tout en leur reprochant de ne pas s’intégrer, ou en quoi leur lutte contre les discriminations rejoignait les autres luttes sociales (femme, noire et exploitée, en Ehpad ou dans les hôtels, par Uber ou par Amazon), et même pourquoi les gouvernements successifs continuent de ne pas vouloir légaliser le cannabis malgré tous les avantages qui en découleraient pour tout le monde. Ils constatent et dénoncent comment l’Etat préfère maintenir les tensions plutôt que de les apaiser, car cela leur permet justement de les utiliser pour diviser, stigmatiser, surveiller ou réprimer.

Le pouvoir a lui aussi très bien compris qu’aujourd’hui la lutte des classes et la lutte contre les discriminations est le lien de convergence qui pourrait le renverser. La fille (ou le fils) d’immigré représente un danger pour le pouvoir capitaliste et bourgeois car il est au carrefour des discriminations, à l’embranchement des luttes (intersectionnalité). D’ailleurs l’attaque sans comparaison qui se fait pour séparer les deux luttes est une preuve de la peur du pouvoir et de ses affidés. La vieille gauche désormais macroniste -qui ne sait même plus qui elle est- se déchire à grands coups d’islamo-gauchistes, de wokes ou d’indigénistes, sans aucun recul ni aucune réflexion sur ce qui se joue réellement. Saisis pas la peur du « grand remplacement », ils s’autorisent « patriotes » mais se refusent encore à s’assumer racistes… D’où leur agitation trollesque désormais permanente autour de tous ces mots que ces « bien-pensants » utilisent pour faire passer les défenseurs de cette convergence des luttes minoritaires pour des fascistes en puissance.
En réalité leur plus grande frayeur, après s’être rendus compte que tous ces gens qu’ils méprisaient -et continuent pour la plupart de mépriser- c’est que ces gens « qui ne sont rien » commencent à revendiquer les mêmes droits que les autres, abaissant ainsi la valeur de leurs privilèges. Le décalage sans doute provient de ce que la gauche et son paternalisme à relents colonial se trouve mis face à ce qu’il est réellement, et beaucoup ne le supportent pas. A cette occasion je regrette d’ailleurs que les autres minorités stigmatisées -et pourtant il y en a- ne soient pour la plupart pas déclarées solidaires de ce combat des minorités pour l’égalité. La vraie. La polémique sur « l’arabe de service » est exactement la preuve que ces « universalistes » ou « laïcistes » sont d’accord pour le noir ou l’arabe qui amuse la foule avec l’acceptation du rôle qu’on veut bien lui donner, mais beaucoup moins pour celui qui revendique de parler d’égal à égal avec l’Homme blanc sur BFM ou Cnews (comme Anasse Kazib par exemple).

Pourtant l’avenir est là devant nous : tous les réactionnaires racistes ne parviendront jamais à arrêter l’Histoire, car le mélange des cultures et des couleurs est déjà là, comme il est Naturel qu’il soit. La convergence des luttes est en route et plus le pouvoir frappera fort, plus les opprimés se rapprocheront les uns des autres. Le capitalisme étant le responsable ultime de tous les maux dont les peuples souffrent, il sera remplacé qu’on le veuille ou non. A nous de choisir par quoi.

#Résistance #convergencedesluttes

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  1.61/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 19 avril 10:23

    ça fait toujours très chic de citer encore et encore Hannah Arendt  smiley


    • Clocel Clocel 19 avril 10:30

      @Gégène

      La philosophe à la hache, ça va bien avec l’époque.


    • amiaplacidus amiaplacidus 19 avril 16:22

      @Clocel
      Hannah Arendt, juive, maîtresse du nazi Martin Heidegger, comment dire ...


    • V_Parlier V_Parlier 20 avril 08:16

      @Clocel
      Ce sont juste des mantras de trotskystes et assimilés, même pas de la philosophie. En plus les luttes ne convergent absolument pas. Même si c’est dans l’intérêt de Macron il n’a même pas besoin de pousser à cela. Il y a ceux qui veulent détruire le pays (y compris l’auteur et Macron, chacun dans son style) et un tas d’autres (plus ou moins divisés) en face.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 10:45

      Le titre de l’article fait penser qu’on avance vers l’indispensable renaissance d’une vraie Gauche, pour combattre réellement le toujours bien réel responsable des maux dont souffrent les peuples : le capitalisme.

      Puis on découvre une fois de plus l’enfermement dans le négationnisme concernant le bien réel remplacement de population par l’immigration non contrôlée, le “bon racisme“ anti-blancs contre le mauvais racisme anti-noirs et anti-arabes, la négation de la dramatique islamisation de la France par le refus de voir en quoi les croyances religieuses en sont responsables et puis, évidemment, l’adhésion à la monstrueuse tricherie qui fait de la très saine islamophobie une haine des musulmans.

      Un article, donc, pour maintenir la fausse Gauche en son lamentable état, et pour réclamer, une fois de plus, une convergences des luttes pour le n’importe quoi dont les saccageurs capitalistes de l’humanité se satisfont très bien, avec, évidemment, en France, les gouvernants macroniens.


      • samy Levrai samy Levrai 19 avril 10:57

        @Pierre Régnier
        Toujours pas de sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN pour la vraie gauche ? On continue à servir la finance et surtout à ne pas rendre le pouvoir au peuple ? Je ne vois guère de différence entre la vraie et la fausse gauche, je ne vois que des clowns.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 11:31

        @samy Levrai
        Il y a des sorties probablement nécessaires mais je préfère, pour mes enfants, petits-enfants et ceux qui les suivront, entrer de manière positive dans la “nouvelle civilisation“.

        Un commentaire rétablit très bien, plus bas, la réalité sur ce que l’auteur appelle la stigmatisation des musulmans :Oui ils sont tellement stigmatisés par le régime que le même Darmanin se déplace pour un simple graffiti sur une mosquée quand bien des Eglises subissent chaque semaine bien pire sans qu’il n’en dise le moindre mot“.

        J’aurais préféré que cet honnête rétablissement de la réalité vienne de la Gauche, de cette vraie Gauche dans laquelle j’ai milité  durant toute ma vie, et que je crois toujours indispensable pour la solidarité de tous les peuples, dans la réalisation du bel objectif de la France réellement républicaine : Liberté, Égalité (pas seulement en droit) et Solidarité (la Fraternité ne se décrétant pas).

        Parce que, quoi qu’ils en aient fait et continuent d’en faire, les électoralistes de toutes tendances de la fausse Gauche, je continuerai d’affirmer que l’autre nom du “solidarisme est le socialisme. En précisant qu’il faut plus que jamais le préciser écologique et libertaire.


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 19 avril 13:37

        @Pierre Régnier

        De quel nouvelle civilisation vous parler ?

        Ceux qui se disent de gauche haïssent toute forme de civilisation car elle représente tout ce qu’ils détestent, non par idéalisme mais par haine de soi et du monde qui les entoure. Ils se drapent d’une défense de la nature pour dissimuler leur rêve de transformation du naturel aux besoins de leurs idéologies. Ils se drapent d’un anticapitalisme pour mieux dissimuler leur dépendance à celui-ci et leur incapacité à s’adapter en dehors de lui. Ce sont en réalité les meilleurs représentants du monde humain en dégénérescence.

        La nouvelle civilisation espéré n’est réalité qu’une invitation à l’autodestruction et au néant. 


      • binary 19 avril 14:17

        @Pierre Régnier
        L auteur montre une fois de plus, que l islam a très bien compris à quoi pouvait servir la gauche.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 16:38

        @Florian LeBaroudeur

        La “nouvelle civilisation“ que veut la fausse Gauche conduit bien, comme vous le dites, à l’autodestruction et au néant.

        Et la destruction de la France est déjà bien avancée par son islamisation, pour laquelle militent (le plus souvent par simple bêtise et paresse intellectuelle) les islamo-gauchistes et les islamo-“écolos“.

        Mais tous les démocrates doivent, selon moi, travailler à l’établissement d’une nouvelle civilisation, dans laquelle sera mise en place une égalité des individus, par des revenus financiers proches, et par un même respect pour toutes les catégories.

        Et ceci ne pourra se faire, bien sûr, que dans un monde où les moyens naturels de vivre auront été préservés. Une vraie Gauche aurait dû, pour cela, mettre en place depuis longtemps, (du vivant de Réné Dumont au moins), une radicale décroissance de la consommation, donc de la production, en même temps que, mondialement, une répartition radicalement différente des ressources nationales et individuelles.


      • Caleb Irri 19 avril 23:15

        @Pierre Régnier

        Le racisme est-il un marqueur droite/gauche ? Si oui alors vous êtes à droite et moi à gauche car je ne suis ni noir ni raciste, ni des blancs ni des noirs. Et je n’ai pas de problème vis à vis de l’immigration, je pense que chaque être humain possède le même droit de vivre que moi, ni plus ni moins. Si vous étiez de gauche VRAIE, vous ne pourriez pas tenir un tel discours... La fausse gauche est celle qui croit à la propagande de ceux qui répètent à longueur de temps les éléments de langage des macronistes eux-mêmes à la traine derrière le RN.

        Vous vous dites de gauche ? Connaissez-vous les propositions COMMUNISTES (pas trop de droite) de Bernard Friot ? Si non comment pouvez-vous vous croire de gauche ? Si oui adhérez-vous à celles-ci ? Si non comment pouvez-vous vous croire de gauche ? 

        Ne soyez-pas ridicule, si le racisme et le capitalisme étaient les valeurs de la gauche elle serait juste de droite. Vous n’avez pas dû vous remettre du hold-up macroniste qui par son confusionnisme permanent (le « en même temps ») vous a embrouillé l’esprit. Vous vous êtes fait berner, et dorénavant vous croyez au grand remplacement, théorisé je crois par un ami de votre vraie gauche c’est cela ? ah non pardon, on me dit que c’est juste une référence pour Zemmour et ses amis... Mais Zemmour n’est-il pas de gauche ? Ah non pardon on me dit qu’il est un tout petit peu condamné pour des faits de... racisme !

        Ah l’inversion des concepts pour embrouiller l’ennemi, c’est vraiment une réussite. Vous êtes tellement nombreux à vous être fait berner.... à croire que vous aviez déjà ce petit fond que je décris dans mon torchon d’article. Sérieusement les racistes de racistes c’est du haut niveau. La vraie gauche accusée de soutenir les islamistes, c’est de la haute voltige. Surtout quand on sait les relations troubles de la France avec notamment l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Turquie et autres modéles de démocraties laïques. Si vous cherchez des infos sur l’islamisation de la France, écoutez-donc la dernière inteview de Thinkerview vous serez édifié.
        Vous y apprendrez peut-être même comment les islamistes ont été utilisés et soutenus par les Etats-Unis et leurs alliés « pas trop de gauche » pour lutter contre le bloc communiste « pas trop de droite » qui était à leurs yeux plus dangereux que ces islamistes.

        Je continue à publier sur Agoravox car j’espère toujours que certains n’ont pas encore basculé dans la folie ambiante et qu’on regardera plus tard sans doute cette période comme le début d’une grande régression. Au lieu de protéger et la France et les Français et les musulmans et les autres en montrant l’exemple vous vous montrez de plus en plus sectaires et intolérants...au nom même de la lutte contre l’intolérance des radicaux. Tout ceci ne peut mener qu’à la catastrophe, et vous semblez ne pas comprendre que votre peur vous conduit comme chaque fois à la réalisation du monstre que vous aurez contribué à créer. C’est d’une tristesse absolue quand on y pense. Nous vous voyons chuter, nous vous appelons à revenir à la raison car ce que vous faites, on le sait, entrainera cela même que vous craignez, et au lieu de nous écouter vous vous enfoncez toujours plus, de la peur à la colère et de la colère à la haine. D’ailleurs, ce que je fais en ce moment augmente peut-être même cette colère dans le même genre de cycle.

        Je m’arrête donc là. 

         


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 22 avril 15:44

        @Caleb Irri

        Je ne sens aucun besoin de “revenir à la raison“, comme vous dites, car je ne crois pas qu’elle m’a quitté depuis 1967, lorsque, à Pointe-à-Pitre où j’étais, envoyé de métropole avec d’autres techniciens pour faire fonctionner la télévision naissante, je suis intervenu publiquement pour dénoncer le racisme qui y régnait envers les antillais, très majoritairement noirs comme chacun sait.

        C’est au micro d’un meeting du Parti communiste que je suis intervenu, mon propre parti, le PSU, n’existant pas en Guadeloupe à l’époque.

        Depuis 1967, hélas, j’ai vu une bonne partie de la “Gauche“ (de ma Gauche) glisser progressivement vers l’imbécile “racisme inversé“ prétendument juste, celui-là : le racisme anti-blancs.

        Je pense que c’est vous, avec toute la fausse Gauche, qui devez “revenir à la raison“.

         


      • Julien30 Julien30 19 avril 10:54

        La convergence des luttes des dinguos de l’extrême-gauche intersectionnaliste pour renverser le capitalisme ? Ca fait du bien de rire en ce début de semaine, continuez l’auteur.

        Bon sinon pour remettre vos âneries à leur place :

        « laisser faire (extrême-droiteux agissant en toute quiétude grâce à Darmanin) »

        Il laisse tellement faire qu’il a dissous sans motif valable Génération Identitaire.

        «  la stigmatisation des musulmans se renforce encore pour monter du cran caractéristique de ce genre de régimes qui s’appuient sur la haine et le harcèlement des minorités »

        Oui ils sont tellement stigmatisés par le régime que le même Darmanin se déplace pour un simple graffiti sur une mosquée quand bien des Eglises subissent chaque semaine bien pire sans qu’il n’en dise le moindre mot.


        Tout ce que vous croyez est non seulement faux mais hautement nuisible, heureusement peu de gens se laissent avoir par de telles énormités.


        • kalagan75 19 avril 11:22

          Notre grand Meluche 1er est parti chercher de l’aide en Amérique du sud . Ca doit faire plus que 10 km de rayon ...


          • sylvain sylvain 19 avril 11:27

            mais beaucoup moins pour celui qui revendique de parler d’égal à égal avec l’Homme blanc sur BFM ou Cnews


            Parceque cyril hanouna est blanc ?? Les « minorités » sont très bien représentés dans le paysage médiatique dominant, on a des acteurs et présentateurs noirs ou arabes en nombre, je ne parle même pas du milieu LGBT ou juif qui est largement surreprésenté . C’est d’ailleurs pareil en politique, on a des ministres de toutes les couleurs, dans des proportions qui correspondent peu ou prou à leur part dans la société . 

            Par contre je crois bien qu’il y dans les 1 ou 2 % d’ouvriers ou employés alors qu’ils représentent plus de 50 % de la population . On ne parle que des inégalités homme-femme, alors que la différence moyenne des salaires est de l’ordre de 20 % . La différence entre le décile inférieure et supérieure dépasse les 300% ....

            La gauche, et je ne parle pas des socialistes, bobo et autre hypocrites, mais d’une partie de la gauche militante et médiatique, a totalement invisibilisé la misère qui s’est installé dans les couches inférieures, elle a culpabilisé les personnes sur leur couleur de peau ou leur sexe avant toute chose . Elle a réinventé le racisme et l’a remis sur ses rails d’une manière que je pensais impossible . Il n’y aura pas d’intersectionnalité suite à ça, c’est allé trop loin, on a été trop bête et le ressentiment est énorme . La suite ce sera le communautarisme blanc, car les communautaristes ont gagné la partie et explosé l’humanisme . Je ne pensais pas que les destructeurs de cette philosophie auraient été des militants de gauche, mais c’est le cas


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 11:42

              @sylvain

              Oui “c’est le cas“ mais, à presque 83 ans, je dis qu’il ne faut pas baisser les bras. Il n’y a pas d’autre avenir réellement humain que dans le solidarisme, et celui-ci porte toujours cet autre nom : le socialisme.

              Le choix est encore et toujours entre SOCIALISME OU BARBARIE.


            • sylvain sylvain 19 avril 12:55

              @Pierre Régnier
              je suis d’accord . Les puissants ont toujours joués de la division sociale pour mieux régner, ce qui me désepère est qu’aujourd’hui leurs marionettes les plus efficaces se trouvent dans le milieu gauchiste militant .

              Les élites n’ont même pas à intervenir directement, ils mettent sur leur plateau télé des débiles ou des égoistes narcissiques pour noyer sous une masse de conneries toute lutte un peu sensée, et ça marche .


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 16:09

              @sylvain

              Dans la “masse de connerie“ que vous évoquez, je place celle qui a conduit à symboliser la “défense de la liberté d’expression“ dans un dessin de Charlie Hebdo représentant le prophète Mohamed cul nu, avec une étoile jaune au milieu des fesses en l’air. Bien sûr il fallait, comme ce fut fait, condamner fermement l’assassinat du professeur qui s’était servi de cette caricature pour un cours sur la liberté d’expression. Mais où a-t-on vu des professeurs “de gauche“ se mobiliser pour qu’on ne réduise pas à ce vulgaire dessin, surtout à l’Éducation Nationale (et dans la bouche du Président de la République) une telle “défense“ de la précieuse liberté ?

              Et où étaient donc, avant cela, les militants “de gauche“, ou simplement les démocrates intelligents et courageux lorsque Cabu (dont j’ai toujours admiré le talent de dessinateur) fut utilisé par Charlie Hebdo pour une lâche couverture qui faisait dire au même prophète Mahomet “C’est dur d’être aimé par des cons“, sans que soit rappelé que le “mal aimé“ avait été le créateur même de la “connerie“ dont il se plaignait ?


            • sylvain sylvain 19 avril 19:04

              @Pierre Régnier
              ah oui cet épisode, mais c’est macron qui a décidé d’afficher ces caricatures et de les faire symboliser la liberté d’expression . Cela en dit long d’ailleurs sur son réel amour de cette liberté, qui la moque plus qu’à son tour, or je ne le vois pas doté d’un grand sens de l’autodérision .
              C’est le pire coup qu’on pouvait lui porter : la liberté d’expression comme un dessin ordurier symbolisant l’incompréhension et le conflit entre 2 peuples . Contrairement à la plupart des idiots utiles du « décolonialisme », je ne pense pas que macron ait agit là par bêtise teinté de narcissisme, même si parfois j’en doute


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 20:31

              @sylvain
              Occuper une fonction durant plusieurs années conduit à en apprendre un peu sur cette fonction, et à le mettre en pratique. Mais Emmanuel Macron reste cependant, avant tout, ce qui a toujours dominé chez lui, un carriériste sans idéal humain.

              Avec son ancienne prof, ambitieuse comme lui et dont il a fait sa femme, il a constaté que la politique n’était plus, en France, qu’une affaire de démagogie. Il a trouvé dans la “Gauche“ d’après Mitterrand, le réducteur de la politique à cette caractéristique, un allié précieux qui ne lui demanderait jamais d’adhérer à un quelconque idéal, puisqu’elle-même n’en avait plus.

              Mais il faut dire qu’il a trouvé, aussi, un peuple disposé à accepter cette démagogie. J’en veux pour preuve flagrante la résignaton de ce peuple quand, après qu’un brillant acrobate ait grimpé vers un 4e étage pour y sauver un enfant qui s’y était suspendu à un balcon côté rue, et après que le Président ait félicité cet acrobate à l’Élysée, aucune enquête n’a été exigée par la population sur les raisons qu’avait eu l’enfant de se suspendre ainsi.


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 avril 10:03

              Je dois l’avouer et me repentir. J’ai été très injuste envers notre Président.

              C’est que j’étais mal informé. Mais je viens de m’en rendre compte, grâce à la publicité qui occupe désormais, pour notre plus grand bien, la plus grande place dans les médias de gauche comme de droite.

              Je croyais que les aides financières de l’État pour l’achat d’une pompe à chaleur ou pour des panneaux solaires, parmi beaucoup d’autres, étaient prises sur le budget de la nation.

              Mais je viens de comprendre, en voyant le grand sourire d’Emmanuel Macron sur ses photos jointes systématiquement aux messages qui nous informent sur ces aides, que ces fonds sont, en réalité, généreusement pris par lui sur son personnel compte en banque. 


            • sylvain sylvain 20 avril 10:40

              @Pierre Régnier
              généreusement pris par lui sur son personnel compte en banque. 

              d’une certaine manière, vu la mentalité de notre élite, ce n’est pas tout a fait faux . Le roi prenait sur « ses » deniers pour aider la populace, c’est juste que tous les deniers de l’état étaient à lui


            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 19 avril 12:59

              Toujours le vieux discours marxiste pour entretenir les apparences

              La vérité est que la gauche s’est embourgeoisée et a désormais un électorat de classes supérieures.

              Pour 2022, 44% des cadres sont prêts à voter à gauche contre 27% des Employés et 21% des Ouvriers.

              https://www.marianne.net/politique/gauche/a-un-an-de-la-presidentielle-la-deroute-annoncee-de-la-gauche

              Et en cas de qualification miracle pour le second tour, elle devra davantage compter sur le soutien des cadres et des riches.

              Quant aux descendants de l’immigration, ils ne sont plus aussi dupe, la preuve avec les résultats en deçà de la gauche dans les bastions d’ile de France lors des municipales. Le séparatisme, c’est surtout le mur résidentiel entre les bobos des beaux quartiers et les populos des banlieues sales, les premiers ne voudraient surtout habiter et se mélanger avec ceux qu’ils idéalisent.


              • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 20 avril 00:26

                Ca commence a bien faire cette farce surjouée du misérabilisme musulman discriminé en France.

                Y’a quasi aucun pays au monde ou il est autant considéré.

                Même dans les pays arabes ou il devrait être heureux leur vie est bien pire qu’en France.

                Les musulmans devraient avoir plus peur de leur religion que des capitalistes.

                Les capitalistes ne jettent pas de l’acide aux femmes, n’exigent pas un certificat de virginité et ne détestent pas les juifs ou les catholiques.

                Les capitalistes n’imposent pas une infériorité de la femme sur l’homme.


                • Caleb Irri 20 avril 08:11

                  @Spartacus Lequidam

                  Les musulmans sont les premières victimes des islamistes. Ils ont effectivement plus peur non pas de leur religion mais des tarés qui agissent au nom de leur religion. Les évangélistes font peur aux catholiques lambda. 
                  Les musulmans ne jettent pas d’acide aux femmes ni rien de ce genre ça c’est ce que font les islamistes dont vos maîtres sont si friands lorsqu’il s’agit de signer des contrats d’armement ou de pétrole. 
                  Les 20 pourcents de salaire en moins des femmes par rapport aux hommes en France j’imagine que si ce n’est pas le capitalisme ce sont les musulmans aussi, avec le réchauffement climatique et sans doute aussi le covid ? 

                  Pourquoi vouloir à tout prix haïr plutôt que d’essayer de comprendre ? Cela demande-t-il tant d’efforts ?


                • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 21 avril 11:08

                  @Caleb Irri

                  Islamo-gauchisme surjoué en misérabilisme. Et ca continue la tartufferie !

                  Mon pauv’ petit opprimé qui veut jouer les martyrs, on te dis des vérités, faut sortir c’est « haïr » et pour se faire passer pour éternel malheureux.

                  L’Islamo-gauchiste incapable d’accepter la critique, et toujours sur-jouer l’opprimé.

                  C’est tellement devenu un reflexe que c’est con !

                  Entre une femme qui doit subir des tests de virginité, la soumission imposée, et s’habiller a la mode voilée moyen âge pour faire partie de la tribu communautaire et ce qu’elles ont comme vrai liberté hors des musulmans en France, c’est comparaison tartuffe et a coté faute de répondre sur le fond.

                  Les musulmans dans la rue se comportent en tribu moyenâgeuse, sectaire et communautariste.
                  Et quand on critique leurs comportements, ils se réfugient dans le déni simpliste d’une oppression totalement fictive et surjouée.
                  Un musulman est plus libre en France que dans n’importe des pays musulmans.


                • Jean Keim Jean Keim 20 avril 08:24

                  Toute idéologie est source de violence, que dire de plus, tuer ou mourir pour des idées quoi de plus stupide ?



                  • tashrin 21 avril 14:10

                    @Jean Keim
                     mourir pour des idées 

                    (...) D’accord, mais de mort len-eeeeeeente
                    Papoum papoum...


                  • zygzornifle zygzornifle 20 avril 08:37

                    Les capitalistes détiennent les gouvernements la police et l’armée, ça risque de finir en boucherie ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité