• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Coronavirus ou politiques austéritaires : qui tue vraiment le plus (...)

Coronavirus ou politiques austéritaires : qui tue vraiment le plus ?

Notre pays, comme une bonne partie du monde, vit aujourd’hui au rythme des annonces sur le Coronavirus apparu en Chine voilà quelques mois.

Au-delà des nombreuses analyses sur les mesures mises en place ici où là (et leur relative efficacité), ou même en dépit des données parfois contradictoires qui surgissent un peu partout ces derniers temps, il m’apparait comme nécessaire de faire une analyse plus poussée de ce que ce virus, véritable « Cygne noir » de l’année 2020, dit de nos sociétés occidentales. Et de leur fragilité intrinsèque.

 

Létalité vs mortalité

On parle du « taux de létalité » d’un virus par rapport au nombre de morts, en rapport au nombre total de contaminés, qu’il peut provoquer. A ne pas confondre avec le taux de mortalité, dont tous les médias nous abreuvent, mais qui se rapporte à la population dans son entier. Il s’agit bien ici de létalité du virus, et à ce jour, sur 100 personnes infectées, on aurait aujourd’hui une létalité moyenne d’environ 3%.

Mais ce chiffre cache des réalités bien plus contrastées.

Les chiffres se succèdent. Mais deux retiennent l’attention en ce moment, ceux des pays du peloton de tête.

Létalité actuelle en Chine : 1% des infectés (reconnus comme tels)

Létalité actuelle en Italie : 6% !

Je dis « reconnus comme tels » car là aussi, on estime qu’il y a de nombreux cas passés « sous le radar », ce qui veut dire qui n’ont pas été diagnostiqués, et qui donc mécaniquement feraient baisser le taux de létalité…

L’Italie est le deuxième pays le plus touché au monde, et le premier en Europe. Comment expliquer de tels écarts avec la Chine, pays d'émergence du virus ?

La mutation ? A priori non : le virus a bien muté, mais la souche mutée (la souche L) est juste plus infectieuse (70% des contaminations) que la souche originelle, la souche S (30% des contaminations). Aucune mutation, à ce jour, n’a été constatée sur la symptomatologie du virus. Le seul gène muté identifié concerne bien une protéine permettant une fixation plus efficace du virus sur les cellules, d’où la prédominance du taux d’infectiosité de la souche L sur la souche originelle.

L'échelle de population ? Pas forcément : malgré que la Chine ait environ 27 fois plus de population, elle n'a eu que 5 fois plus de malades en nombre. Le rapport nombre de cas déclarés/taux de létalité est très en défaveur de l'Italie, du coup. Non, quelque chose ne colle pas. Il y a autre chose.

On sait aujourd’hui qu’environ 15% des cas seraient sujets à de potentielles complications. C’est-à-dire que, sur 100 personnes infectées, environ 85 guériraient sans problème, mais une quinzaine risqueraient de présenter des troubles sérieux susceptibles de dégrader très rapidement l’état de santé. Et nécessitant de fait une hospitalisation en réanimation, avec mise sous assistance respiratoire : dyspnée, détresse respiratoire aigüe, insuffisance rénale voire pneumonie…

De fait, avons-nous, dans nos sociétés européennes soumises à des politiques austéritaires depuis 2008 (la fameuse « règle des 3,5% » de déficit imposée par Bruxelles, et payée sur le dos des Services Publics des pays membres, hôpitaux en tête), et plus particulièrement en France, des systèmes de santé aptes à faire face à un afflux de malades avec complications ?

La vraie question est là : en Chine (et quoi qu’on pense du régime politique en place dans ce pays, et de la façon qu’il a eu de faire face à cette épidémie), le taux de létalité de 1% est aujourd’hui pérenne. Au tout début de l’épidémie (avant son pic), il approchait plutôt les 3%. La réaction particulièrement musclée du gouvernement chinois semble avoir produit ses effets : des moyens démesurés ont été mis en œuvre pour faire chuter les contaminations et soigner le maximum de cas graves. Plusieurs hôpitaux sont sortis de terre en dix jours, littéralement. Cela implique d'énormes moyens, du travail pour des milliers de personnes nuit et jours.

Confinement obligatoire de plus de 50 millions de personnes, avec contrôle de température, interdiction de déplacements et surveillance quasi militaire de tout le monde. Les comités de quartier, groupes issus de la révolution maoïste, ont été mis à contribution : ils contrôlent et surveillent étroitement les allées et venues dans les zones touchées, jusqu’à la capitale, Pékin, qui a vu plusieurs dizaines de millions de personnes restées confinées plus de deux mois chez elles…Le reste des mesures est à l'avenant : plus de trafic aérien sauf nécessité, idem pour les déplacements en voiture, école par internet pour les gamins, etc.

 Une telle chose serait-elle seulement imaginable chez nous, en France ou en Europe ?

L’Italie semble avoir suivi le chemin chinois : cela a-t-il suffi ? A priori non : hausse contenue des nouvelles contaminations (ce qui va dans le bon sens), voire stagnation en ce moment, mais par contre, niveau létalité, c’est juste l’explosion à la mi-février. Les services d’Urgence et de réanimation se sont effondrés : devant l’afflux régulier de nouveaux cas graves, ils n’ont pu absorber la charge de travail. Et les gens sont morts dans les couloirs des hôpitaux, faute de respirateurs…

 

Effondrement sanitaire

Témoignage d’un chirurgien hospitalier à Bergame (Italie), région très touchée :

« Les cas se multiplient, jusqu’à un taux de 15/20 hospitalisations par jour pour toutes la même raison. Les résultats des analyses se succèdent : positif, positif, positif… Soudain, la gestion de la salle d’urgence s’effondre. Des dispositions d’urgence sont émises : une aide est demandée à la salle d’urgence ! Une réunion rapide pour apprendre comment utiliser le dispositif de détection électronique en salle d’urgence et quelques minutes plus tard, je suis déjà en bas, à côté des soldats sur le front de la guerre…

L’écran du détecteur affiche toujours la même litanie : fièvre et difficultés respiratoires, toux, insuffisance respiratoire…Examens, radios sont prescrits et réalisés en urgence. Et toujours les mêmes symptômes qui reviennent : pneumonie interstitielle bilatérale. Tous doivent être hospitalisés. Certains doivent déjà être intubés et aller aux soins intensifs. Pour d’autres, il est déjà trop tard. L’unité de soins intensifs est pleine, et lorsque c’est plein, d’autres sont créées. Mais chaque respirateur/intubateur vaut de l’or. On prend ceux des salles d’opérations qui ne sont plus utilisés pour toute opération non urgente… »

Dans cette région, le taux de létalité a désormais dépassé les 6% : on le voit, il s’agit d’une progression exponentielle. Les personnes dont parle ce monsieur vont mourir, ou sont déjà mortes.

Mais qui ou quoi les a réellement tuées ? Est-ce le virus ? Ou plutôt le système de santé complètement débordé du pays ? Et qui en est le responsable ?

Effet collatéral : le système italien, débordé par cet afflux de nouveaux cas, ne peut plus prendre en charge les autres urgences… infarctus, appendicites, accidents graves qui continuent d’arriver, etc. Dans ces conditions, il faut choisir : la mort dans l’âme, les médecins priorisent ceux qui auront le droit à un respirateur, et les autres, ceux qui mourront.

La Chine a surmonté cette phase car elle a réussi à étaler la période de contamination, à éviter un pic désastreux qui aurait mis à genoux son système de santé. Mais aussi parce qu'elle a mis des moyens financiers et matériels considérables dans son système hospitalier.

En résumé, elle n’a pu contenir cette épidémie, et éviter un effondrement de ses services hospitaliers que grâce à deux choses :

1/une gestion certes autoritaire de la crise (comme l’a fait l’Italie en restreignant les déplacements), car on sait aujourd’hui que le virus se transmet par contact rapproché.

2/Mais aussi et surtout des moyens suffisants, car c’est la deuxième jambe indispensable pour la gestion de cette crise : nouveaux hôpitaux construits très rapidement et suffisamment équipés, masques, gants, gels hydroalcooliques produits en nombre suffisant et distribués autant que nécessaire, là où la demande existe. 

 

France, mars 2020. Sommes-nous prêts ?

Au vu de tous ces éléments, notre pays arrive aujourd’hui en tête du peloton des pays contaminés par le virus (en 5ème position exactement), et celui-ci se répand de plus en plus chaque jour, malgré le travail admirable de toutes les structures hospitalières et de santé. L'épidémie est encore maitrisée, mais sera-t-elle maitrisable longtemps ? 

On sent une certaine fébrilité en haut lieu, et pour cause : plus de 3000 cas en France à cette heure, et plus de 60 morts. Avec, là aussi, une propagation exponentielle. Il y a quinze jours le pays ne comptait que quelques dizaines de cas, et peu de morts ! A ce rythme, la décision des autorités de restreindre les déplacements et les rassemblements pourrait paraître aller dans le bon sens…

Il s’agirait de notre fameuse « première jambe » : contenir et étaler la propagation dans le temps. Interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes, fermeture des écoles, universités et crèches, congé maladie pour les parents qui travaillent tous les deux etc. Mais il y aurait peut-être à redire : pourquoi ne pas restreindre également les transports ? Quand on sait que les métros resteront ouverts, et qu’une seule personne contaminée peut laisser le virus (qui survivra plusieurs jours) sur une barre de maintien, ou un bouton de porte… Sans doute pour éviter la panique ? C’est déjà peine perdue : dès la fin du discours du président, les supermarchés n’ont pas mis 5 minutes pour être pris d’assaut… Vendredi à l’heure où j’écris ces lignes, à Marseille où je me trouve la situation est hallucinante : prise d’assaut des grandes surfaces, les gens font des réserves de tout ce qu’ils peuvent. Pâtes, pain, riz, papier hygiénique : les rayons sont vides, la panique est déjà là.

Et la seconde jambe ? Me demanderez-vous : notre système de santé, et nos hôpitaux peuvent-ils faire face à un afflux massif de cas graves, nécessitant des places en réanimation avec assistance respiratoire ? Il est vrai que le gouvernement a aussi décidé de mobiliser la réserve sanitaire, en convoquant tout médecin retraité en dessous de 5 années de fin d'exercice, pour pouvoir prescrire des arrêts de travail et renforcer les équipes existantes. 

Mais la réponse à cette quesiton lancinante du "pouvons-nous faire face" ?, vous la connaissez hélas tous : l’état des urgences en France est extrêmement grave en temps normal, et ce depuis plusieurs années.

Les Agences Régionales de Santé ont fermé un nombre incalculable de lits, sous des prétextes purement comptables. Elles ont mené une politique du chiffre, regroupant les hopitaux jugés "peu rentables", au nom du sacro saint "Service Médical Rendu". Idem pour les médicaments... La Tarification à l’Activité (ou « T2A ») en vigueur dans l’hôpital public a cessé d’achever le peu d’efficacité et de sens du Service Public Hospitalier qu’il restait dans notre pays. Depuis plusieurs années, les hôpitaux sont victimes d’une transformation à marche forcée. Il s’agit de privilégier ce qui est rentable, au détriment du Service Public pour toutes et tous, sans conditions. Résultat : des ruptures de traitement, des files d'attente interminables aux urgences, des RDV qui peuvent atteindre plusieurs mois pour un IRM, un examen autrefois routinier, et j'en passe et des meilleures.

Résultat ? Des urgences sous-équipées et sous dimensionnées, n’arrivant déjà à plus faire face lors d’épisodes problématiques (canicules, épidémie de grippe saisonnière, attentats…). 

Résultat ? Un manque chronique de matériel, du simple masque de protection en passant par les gants, les respirateurs, les écouvillons et tout ce qui est indispensables aux médecins pour se protéger et sauver les vies des patients.

Résultat ? Des soignants littéralement épuisés, et qui désertent en masse la profession.

 

Fausse alerte ?

Il est d'ailleurs éloquent que les services d’urgence aient tiré la sonnette d’alarme avant  cette crise : ont-ils été entendus ?

Il y a juste un an, en mars 2019, de nombreux services d’urgence déclenchaient un mouvement de grève historique sur tout le territoire français : six mois plus tard, en août 2019, la ministre de la santé d’alors, Agnès Buzyn, daignait jeter un œil aux revendications des personnels soignants à bout de souffle et de moral. Aux infirmières épuisées par les plus de 60h hebdomadaires de rotations obligatoires (dont une majorité en heures supp non payées ni récupérées), aux médecins qui démissionnent en masse pour repartir dans le privé, aux cadres hospitaliers en burn-out, elle a jeté quelques miettes : 70 millions reversés sous formes de primes.

La Loi « Santé », adoptée en juillet 2019 par un Parlement de playmobil LREM aux ordres, était censée répondre à la crise : en promouvant une logique de territorialisation des ressources et des compétences, en « décloisonnant » les spécialités et en jouant sur certains critères (regroupement de médecins pour pallier la pénurie sur certains territoires, suppression du numerus clausus, recrutement de médecins étrangers facilité, expérimentation du « télésoin » à distance, mise en œuvre de l’arlésienne du dossier médical j’ai nommé « le Dossier Médical Partagé »…).

Pari réussi ? Au-delà du verbiage -creux- et des mots, bien souvent seuls remparts aux maux que connaissent l’Hôpital Public, ce fameux plan s’est trouvé être une coquille vide de plus.

Quand on répond uniquement avec de la novlangue, et quelques mesurettes à la marge, à une situation délibérément dégradée depuis plusieurs années, peut-on s'en étonner ?

La qualité des soins et de la prise en charge aux urgences a ainsi continué de se dégrader, bien au-delà de la promulgation de cette loi bidon… en témoignent ces affaires qui n’ont cessé de défrayer la chronique, comme ce vieillard de 86 ans mort sur un brancard à Brest, après 6 heures passées dans un couloir sans aucune prise en charge, ou cette fillette de 11 ans, Lou, morte après plusieurs passages aux urgences de l’hôpital Necker, des suites d’une gangrène non diagnostiquée…c'était en Décembre dernier.

Mais aussi et surtout par la mobilisation des personnels soignants qui n’a jamais faibli : en témoigne début 2020 la lettre de démission collective de 1200 cadres et médecins de service hospitalier, qui réclament, après plus de huit mois de grève et de conflit (huit mois !) une enveloppe supplémentaire de 700 millions d’euros pour les équipements et les salaires. Soit, exactement 10 fois plus que ce qu’a consenti à leur donner l’ex ministre de la Santé, partie remplacer au pied levé le naufragé de la campagne électorale parisienne, un certain Benjamin Grivois.

Sans parler de l'état des administrations : la même chose est en train de se passer dans les CARSAT (dont la disparition est actée en septembre 2021, suite au dernier projet de retraite à points, voté démocratiquement au 49.3 il y a quelques jours), dans les CPAM ou les CAF, victimes de plans de restructuration successifs, qui ont vu leurs moyens et leurs personnels fondre comme neige au soleil en quelques années.

Rien que sur Marseille, plus de quinze accueils et 6 centres de Sécurité Sociale fermés en l'espace de 6 ans...un exemple parmi tant d'autres.

Alors aujourd’hui, rapport au coronavirus on apprend que les Caisses d’Allocations Familliales ont fermé leurs portes au public par mesure de précaution. Concernant les Caisses d’Assurance Maladie, si vous allez dans un accueil vous constaterez sans doute avec étonnement que les seuls remparts contre une possible contamination par le virus, pour les agents, sont juste les cordons de sécurité instaurant une distance d’un mètre entre les agents d’accueil et les usagers. Aucun masque, ni gant, ni verrière de protection également pour les centaines d’agents des nombreuses administrations (Urssaf, Carsat, la Poste, impôts…) qui reçoivent des centaines de milliers d’usagers par jour !

Sur deux jambes, vous avez dit ?

 

Responsables, mais pas coupables ?

Alors… « Le pire de la crise est devant nous ».

« J’en appelle à la responsabilité des français ». « La Nation doit faire corps ».

Et vous, Monsieur le président, vous n’êtes toujours responsable de rien ?

En étant le continuateur de cette politique austéritaire, qui privilégie les dividendes versés aux actionnaires, le versement d'un CICE sans aucune contrepartie, qui en a juste gavé certains jusqu'à s'en faire péter la ceinture, pendant que d'autres meurent aux urgences, et en favorisant et accélérant sans cesse la privatisation des derniers Services Publics, au détriment de l’intérêt général, vous êtes bien responsable et coupable de ce qui s’annonce.

C’est-à-dire un risque d’épidémie sur tout le territoire, avec un afflux massif de malades en détresse respiratoire dans des structures sous-dimensionnées et déjà au bord de l'implosion, avec à la clé un potentiel effondrement des services d’urgence et de réanimation conduisant à des milliers de morts qui auraient pu-et dû !!- être évitées.

Prions pour que cette funeste possibilité ne se réalise jamais.

Mais, soyons réalistes : nous ne sommes qu'au début de ce qui s’annonce comme un désastre national.

Ca n'est pas moi qui le dis : tous -ou presque- sont unanimes pour le rappeler. "Le pire est devant nous".

 

Diagnostic

Alors, osons poser un diagnostic

Ca n’est pas le virus qui tue, mais bien les politiques qui sont traduites en actions, et qui conduisent à privilégier la rentabilité, le marché, le profit, plutôt que les seuls intérêts qui vaillent : ceux de l’Humanité. De « ceux qui ne sont rien ».

Et les médias, en reprenant tous en chœur et sans discernement, les éléments de langage d’une majorité qui essaie de camoufler le résultat de sa désastreuse politique, sont aussi coupables de ce qui arrive. En glosant sans discontinuer depuis plusieurs jours, occultant tout autre sujet, sur la « mortalité » du virus, et en écartant tout ce qui vient d’être souligné ci-dessus…ils se font complices de cette situation, une fois de plus !

Une seule question demeure : le font-ils par aveuglement, par idéologie ou volontairement ? Sont-ils seulement capables de le constater ? De s'en rendre compte ? Que nenni ! Si nous survivons à cette crise, ils recommenceront leur insupportable petite rengaine : "il faut privatiser, libérer, tout livrer aux lois du dieu marché ! Y compris l'Hopital Public et la Santé !"

Comme le disait Jean Dutourd « Le mensonge est aussi consubstantiel à la politique que l'alcool à la soif. ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Excellent article. Depuis 1984, la prévention des maladies mentales (il y a déjà eu un suicide en Indes d’un homme paniqué par le corona) et de leurs conséquences : les maladies somatiques (le soma et le psychique étant liés) a été détruite au nom de la sacro-sainte société néo-libérale de marché. C’est aussi l’apparition du fameux DSM qui ne permet plus de poser un réel diagnostic. La note sera très salée. JE SAVAIS. Lire C. NOTS.


    • Maladies psy-somatiques : asthme, allergies, diabète, hypertension, cardiaque, cancer,.... 


      • Mais voilà, prévenir les causes n’est pas rentable. Il fallait enrichir les entreprises pharmaceutiques. Au nombre des maladies psycho-somatique, je rajoute : ulcère, problèmes intestinaux (Crohn,..), alzheimer, parkinson. De nombreuses maladies pourraient être évitée si le système de société changeait et se pré-occupait avant tout de santé publique.


        • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:25

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          De nombreuses maladies pourraient être évitée si le système de société changeait et se pré-occupait avant tout de santé publique, prévenir les causes n’est pas rentable...entendons-nous souvent...

           

          Rien de plus faux, nous le savons tous, puisque nous savons tous que le prix d’éléments définis comme intangibles et donc non valorisés, est immense 

          Du latin ecclésiastique intangibilis (que l’on ne peut pas toucher).

          intangible \ɛ̃.tɑ̃.ʒibl\ masculin et féminin identiques

          1. Qui échappe au sens du toucher.
            • Un service est tout d’abord intangible, pas directement observable, par rapport à un produit qui a une forme, est visible, solide, peut être palpé et a fait l’objet d’une série de transformations physiques. — (Jean-Claude Dufour & Stéphane Maisonnas, Marketing et Services : Du Transactionnel au Relationnel, Presses de l’Université Laval, 1997, p. 16)

          https://fr.wiktionary.org/wiki/intangible



        • De nombreux chinois pratiquent le YI-KING qui les aident à orienter leurs actions dans le bon sens 


          • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:03

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Le Yi Jing (chinois simplifié : 易经 ; chinois traditionnel : 易經 ; pinyin : yì jīng ; Wade : i4ching1, également orthographié Yi King ou Yi-King), prononcé en français i ting, est un manuel chinois dont le titre peut se traduire par « Classique des changements » ou « Traité canonique des mutations » ou encore « Livre des transformations ».

            Il s’agit d’un système de signes binaires qui peut être utilisé pour faire des divinations. Le Yi Jing s’appelle aussi Zhou Yi (chinois : 周易 ; pinyin : Zhōu Yì ; Wade : Chou1 I4) c’est-à-dire « changements de Zhou » pour la raison que son élaboration date du Ier millénaire avant l’ère chrétienne, époque des Zhou (1027, 256 av. J.-C.).

            Il occupe une place fondamentale dans l’histoire de la pensée chinoise et peut être considéré comme un traité unique en son genre dont la finalité est de décrire les états du monde et leurs évolutions. Premier des cinq classiques, il est donc considéré comme le plus ancien texte chinois.

            Le Yi Jing est le fruit d’une recherche spéculative et cosmogonique élaborée, dont les articulations ont influencé durablement la pensée chinoise. Sa structure mathématique a impressionné Leibniz qui y aurait vu la première formulation de l’arithmétique binaire. De fait, partant d’une opposition/complémentarité entre les principes d’engendrement Yin et Yang (yin // réceptif // lune // femelle // passif alors que yang // créatif // soleil // mâle // actif) et subdivisant cette dualité de façon systématique (adret = côté au Soleil alors qu’ubac = côté à l’ombre ; vents favorables opposés aux nuages contraires), le Yi Jing arrive à la série des 64 figures qui peuvent interpréter toutes les transformations possibles.

            « Le Yi-King ou Livre des transformations de l’archaïque magie chinoise apporte l’image la plus exemplaire de l’identité du Génésique et du Génétique. La boucle circulaire est un cercle cosmogonique symboliquement tourbillonnaire par le S intérieur qui à la fois sépare et unit le Yin et le Yang. La figure se forme non à partir du centre mais de la périphérie et naît de la rencontre de mouvements de directions opposés. Le Yin et le Yang sont intimement épousés l’un dans l’autre, mais distincts, ils sont à la fois complémentaires, concurrents, antagonistes. La figure primordiale du Yi-King est donc une figure d’ordre, d’harmonie, mais portant en elle l’idée tourbillonnaire et le principe d’antagonisme. C’est une figure de complexité. »

            — Edgar MorinLa Méthode 1. La Nature de la Nature1

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Yi_Jing


          • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:10

            @Vivre est un village

             Le Yin et le Yang sont intimement épousés l’un dans l’autre, mais distincts, ils sont à la fois complémentaires, concurrents, antagonistes. La figure primordiale du Yi-King est donc une figure d’ordre, d’harmonie, mais portant en elle l’idée tourbillonnaire et le principe d’antagonisme. C’est une figure de complexité. »

            — Edgar MorinLa Méthode 1. La Nature de la Nature1

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Yi_Jing

            Participatif et Yin et Yang et Harmonie et Vie
            Herz und Mund und Tat und Leben (Le cœur, et la bouche, et l’action, et la vie) (BWV 147) est une cantate religieuse de Jean-Sébastien Bach jouée à Leipzig le vendredi 2 juillet 1723...

            Herz und Mund und Tat und Leben (Le cœur, et la bouche, et l’action, et la vie) (BWV 147) est une cantate religieuse de Jean-Sébastien Bach jouée à Leipzig le vendredi 2 juillet 1723 à l’occasion de la fête de la Visitation de la Vierge Marie.

            Le choral qui conclut les deux parties de cette cantate bénéficie d’une notoriété particulière : son thème est connu pour avoir été transcrit à de multiples reprises, notamment au piano, sous le nom de « Jésus que ma joie demeure »1.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Herz_und_Mund_und_Tat_und_Leben

            https://www.youtube.com/watch?v=38TS7EOGo9A

            La musique et l’ineffable

            Qu’est-ce que la musique ? se demande Gabriel Fauré à la recherche du « point intraduisible », de la très irréelle chimère qui nous élève « au-dessus de ce qui est... ». C’est l’époque où Fauré ébauche le second mouvement de son premier Quintette https://www.youtube.com/watch?v=CoapXJzm7CM, et il ne sait pas ce qu’est la musique, ni même si elle est quelque chose  !

            Il y a dans la musique, une double complication, génératrice de problèmes métaphysiques et de problèmes moraux, et bien faite pour entretenir notre perplexité.

            D’une part la musique est à la fois expressive et inexpressive, sérieuse et frivole, profonde et superficielle ; elle a un sens et n’a pas de sens. 


          • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:11

            @Vivre est un village

            La musique est-elle un divertissement sans portée ? ou bien est-elle un langage chiffré et comme le hiéroglyphe d’un mystère ? Ou peut-être des deux ensemble ? Mais cette équivoque essentielle a aussi un aspect morale : il y a contraste déroutant, une ironique et scandaleuse disproportion entre la puissance incantatoire de la musique et l’inévidence foncière du beau musical.

            De temps en temps une sublime et bouleversante évidence ; le psaume XIII de Lizt https://www.youtube.com/watch?v=lQbn1Q-kc2s, de la Symphonie en fa majeur, op. 76 d’Antonín Dvořák https://www.youtube.com/watch?v=FO7bvdPA1Nk , le second quatuor de Fauré https://www.youtube.com/watch?v=NUzlJpKoQy0les Parfums de la nuit, Kitiège et Boris Godounov semblent lever l’équivoque définitivement...

            Mais la dérisoire contradiction renaît, insoluble entre les pouvoirs de la musique et l’ambiguïté de la musique !

            Le charme que la musique exerce est-il une imposture, ou le principe d’une sagesse ?

            Nous aurons à rechercher si le mot de ces contradictions n’est pas précisément dans l’opération impalpable du charme et dans l’innocence d’un acte poétique qui a le temps pour seule dimension.

             

            Source : Vladimir Jankélévitch La musique et l’ineffable


          • Garibaldi2 15 mars 06:04

            Dites les duesttistes, vous commencez à être légèrement chiants !


          • rita rita 14 mars 10:04

            Croire les chiffres venus de Chine, c’est croire au Père Noêl !

            La pandémie est bien là, les « vrais » chiffres viendront après !

            J’ai eu un chien ( y a longtemps ) qui se nommait Virus hélas écrasé par un chauffard !


            • SamAgora95 SamAgora95 14 mars 20:15

              @rita
              Croire aux chiffres venus des pays Occidentaux notamment la France, c’est croire au Père Noel !

              80% d’entre nous avons ce nouveau virus de la grippe, beaucoup sont des porteurs sains.

              Il n’est pas plus dangereux que la grippe ni plus contagieux.

              Les chiffres fournis par nos gouvernements sont totalement faux, il suivent une progression décidée à l ’avancen et sont basés sur aucune réalité, la preuve en ai avec les témoignages qui indiquent que même avec les bons symptômes personne n’est testé.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 20:20

              @SamAgora95

              Ta gueule...comme disait Trust pense avec ta tête, pense plus avec ton cul ...


            • SamAgora95 SamAgora95 14 mars 20:34

              @Aita Pea Pea

              Jamais testé de penser avec mon cul, mais visible j’ai affaire un connaisseur...


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 20:35

              @Shaw le MarRi de LORPHELIN

              C’est qui Arkana ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 20:38

              @SamAgora95

              Ben t’es Dieudo ...ça laisse des traces dans le slip .


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 20:41

              @Shaw le MarRi de LORPHELIN

              M’en fiche je préfère la Manche .


            • Xenozoid Xenozoid 14 mars 20:52

              @Aita Pea Pea

              kenny arkhana, la rapeuse ? chanteuse qui avais fait la rage



            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 21:04

              @Shaw le MarRi de LORPHELIN

              Vais t’inviter par chez moi ...pas besoin de moulinets et de paroles hautes avant de filer un bourre pif ...lol


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 mars 21:29

              @Shaw le MarRi de LORPHELIN

              Tu l’auras ma poule...je t’invite sur le petit port d’Etaples. Que du bonheur.


            • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 22:09

              @. Anthropophages y en a discuter le goût de bras.


            • L' Hermite (IX) CaptainFuture 14 mars 23:35

              @Shaw le MarRi de LORPHELIN
              @JC

              Consigne coronavirus : tout est bon dans le voisin , n’ hesitez pas a a les mettre a proffit en cas de default du gouvernement ...

              Au thym ( autain ) pour JC, pour cadou je vois plus une marinade au « rhum marin » ... Fifi c’ est un agnau de quinze jours , le lait de sa mere est tarit depuis bien longtemps , mais un peut de bleu ardechoix devrais l’ attendrir smiley

              Bonne bouffe , ne soyez pas la proie au diner de cons ... 
              cen’ est plus une meta-amphore du tesseract :)


            • L' Hermite (IX) CaptainFuture 14 mars 23:38

              @JC_Lavau

              @. Anthropophages y en a discuter le goût de bras.

              Passerelle a enterprise 9999999999 pour teleportation ...
              finalement c’ est pas le CO2 qui nous aura eu ...

              mais un truc 100% bio <humour> bis repetita :)
              Tu aura eu finalement raison , un peut avant la fin ...


            • Jonas Jonas 14 mars 10:41

              Pour stopper ce type de virus, il faut faire les choses dans l’ordre.

              La première mesure à prendre est évidemment la fermeture des frontières : le vecteur de propagation de l’épidémie est l’être humain. Tant qu’il circule librement, le virus se propagera. Plus de 400 000 personnes entrent chaque jour en France (par avion, par voiture, par bateau), en provenance de Chine, d’Italie, et d’ailleurs, ce qui facilite la diffusion massive du virus.

              Ensuite, dans un deuxième temps, on prend des mesures à l’intérieur du pays.

              Il est totalement irresponsable au nom de l’économie de marché, si le virus est hautement contagieux, de ne pas avoir pris ces mesures élémentaires


              • troletbuse troletbuse 14 mars 10:49

                @Jonas
                Fermer les frontières ? Mais Micron vous a dit que le virus pouvait se cacher dans le repli.........nationaliste.


              • rogal 14 mars 11:42

                @troletbuse

                Fermeture cette nuit du port de Nice aux passagers. Repli du nationalisme corse, pas particulièrement frileux, sur ses frontières.


              • SamAgora95 SamAgora95 14 mars 20:45

                @Jonas

                Pour stopper le virus, il faut déjà savoir d’où viennent les décomptes du nombre d’infectés et du nombre de décès !

                Des hôpitaux ? Non, la plupart refusent de procéder au dépistage (consigne du gouvernement).

                Alors d’où viennent ces chiffres, qui semblent animés d’une certaine magie, car d’après les chiffres le virus est capable de distinguer les frontières, d’accélération ou de décroître de façon inexplicable, et s’attaque en priorité au pays que les USA avaient dans leur viseur (Chine,Iran,Italie), on-t-ils perdu le contrôle de leur créature médiatique ?


              • Jonas Jonas 15 mars 01:32

                @SamAgora95 « Pour stopper le virus, il faut déjà savoir d’où viennent les décomptes du nombre d’infectés et du nombre de décès ! »

                La propagation du virus semble hors de contrôle en France. Les spécialistes n’arrivent plus à identifier les foyers, et à l’heure actuelle, ils ont l’air de ne même plus arriver à estimer le nombre de personnes potentiellement infectées.
                À ce stade, il faut préconiser des mesures radicales :

                1. fermeture des frontières
                2. identifier les foyers infectieux et mettre en place la mise en quarantaine.

                ----------------------------------------------
                "et s’attaque en priorité au pays que les USA avaient dans leur viseur (Chine,Iran,Italie), on-t-ils perdu le contrôle de leur créature médiatique ?."

                Les USA sont également touchés par le virus, et 120 pays le sont dans le Monde, je ne vois pas l’intérêt de raconter de telles allégations sans preuves.


              • Ce n’est pas l’austérité qui est mortelle, mais la manière dont est utilisé l’argent.


                • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:15

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  L’Élef est la monnaie locale et citoyenne du bassin chambérien. C’est une monnaie complémentaire de l’euro (mais qui n’a pas vocation à le remplacer) et 100% locale ! Elle peut-être dépensée auprès d’entreprises et commerces locaux qui s’engagent vers des pratiques plus environnementales et sociales.

                  Promouvoir une économie locale citoyenne
                  • Encourager chacun à faire des achats dans des commerces de proximité, de remettre du lien et du sens au coeur de nos échanges, de contribuer à la dynamisation de l’économie et de l’emploi local
                  • Encourager des entreprises locales qui s’engagent et agissent pour des pratiques économiques et responsables (respect d’une Charte, démarche de progrès au niveau social, environnemental, éthique...)
                  • L’Élef est uniquement une monnaie de consommation, et non d’épargne, et encore moins de spéculation ! Tous les Elefs dépensés restent sur le territoire au service de l’économie réelle. Avec l’Élef, pas d’évaporation des richesses locales !
                  • L’Élef est une monnaie citoyenne pilotée démocratiquement par les usagers, les entreprises et les collectivités. Ensemble, nous décidons des règles de fonctionnement de la monnaie, car c’est notre outil d’échange à tous.
                  • Les € échangés contre des Élefs en circulation sont placés sur un compte bancaire du Crédit Coopératif. Quand un Élef est échangé, c’est un € qui est utilisé par notre partenaire bancaire pour soutenir le développement de l’économie sociale et solidaire dans toute la France. C’est le double-effet de la monnaie locale.
                  Les bonnes raisons d’utiliser l’Élef
                  • Encourager l’économie réelle et dynamiser les échanges et la création de richesses locales
                  • Valoriser les commerces et professionnels qui s’engagent à tendre vers des pratiques plus responsables
                  • Se réapproprier la monnaie et lui redonner du sens
                  • Soutenir des initiatives citoyennes locales qui vous plaisent
                  • Se relier et se faire confiance entre adhérents utilisateurs et professionnels du réseau
                  • Participer à une démarche collective et définir ensemble les règles de la monnaie

                • Vivre est un village Vivre est un village 14 mars 11:16

                  @Vivre est un village

                  Les plus de l’Élef
                  • Soutenir une économie qui a du sens : tous les échangés en élefs sont déposés à la banque constitueront un fond de garantie destiné à financer des projets dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Le partenaire bancaire de l’initiative est le Crédit Coopératif.
                  • Soutenir des initiatives citoyennes et locales : grâce au fonds citoyen qui soutient la création d’entreprises locales porteuses de sens !
                  • Une place pour chacun dans les décisons prises : l’ELEF est une monnaie 100% de confiance, tous les adhérents peuvent participer aux grandes décisions de la monnaie, et aussi à la vie quotidienne du projet aux côtés des groupes et de l’équipe
                  La Charte de l’Élef

                  En utilisant l’Élef, vous adhérez à la Charte. C’est un pas important pour signifier un engagement en faveur du développement d’une économie réelle, plus locale, responsable et solidaire.

                  Avec l’élef, les entreprises s’engagent

                  En adhérant au Réseau de l’élef, les entreprises et professionnelss s’engagent sur la charte de valeurs et informent des pratiques qu’ils mènent dans leur activité ou souhaitent engager dans une démarche d’amélioration continue (approvisionnement local, réduction des déchets...). 

                  Les pratiques mises en valeur, les valeurs en pratique ! Jetez un oeil aux engagements pris par les prestataires de l’élef :

                  https://lamonnaieautrement.org/


                • BA 14 mars 13:06

                  Un témoignage exceptionnel :


                  Eric Jozsef, correspondant du journal Libération à Rome, décrit l’effondrement total de l’Italie : les hôpitaux italiens sont submergés par les malades du coronavirus. Conséquence : les gens de plus de 60 ans ne sont plus soignés : ils sont sacrifiés pour sauver les malades plus jeunes.


                  « Ils ont commencé à sacrifier les gens de plus de 80 ans, puis les gens de plus de 70 ans, et maintenant dans certains hôpitaux, ils sacrifient les gens de plus de 60 ans. Ne sous-estimez pas le coronavirus. Tenez vos distances. Vous passerez pour des imbéciles, au départ. On était tous comme ça au départ. On était tous à minimiser, à dire : « On en fait trop. »


                  https://www.facebook.com/Loopsider/videos/2553967204877636/



                  • tobor tobor 14 mars 22:50

                    @BA
                    Bref, l’Italie aura un petit délai avant de devoir réformer son système de pensions...


                  • ZXSpect ZXSpect 15 mars 07:15

                    @BA

                    Bruno Arfeuille…. soyez responsable et humain.

                    .

                    Vous ne faites aucun commentaire personnel et pertinent, mais colportez ce que vous trouvez de plus anxiogène sur le web.

                    .

                    Chacun est déjà abreuvé d’informations sur le sujet et souvent de sources plus sérieuses.

                    .

                    Ce que vous faites est tristement inutile et malsain !


                  • zygzornifle zygzornifle 14 mars 13:53

                    Ca n’est pas moi qui le dis : tous -ou presque- sont unanimes pour le rappeler. « Le pire est devant nous ».

                    En 2022 la réélection de Macron ....


                    • Montagnais Montagnais 14 mars 15:15

                      « La propagande hégémonique ne saurait souffrir aucun démenti »


                      Eternelle vérité


                      Le sino-virus serait-il un terrible nouveau Golem ?


                      Assistera-t-il ? défendra-t-il ? ou détruira-t-il ses créateurs ?


                      En tout cas, une belle correction infligée aux sectateurs du culte à Mammon




                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 14 mars 16:20

                        @Montagnais
                        Savez ce que c’est : quand ça va mal, faut ré-écouter les anciens.
                        Yep.
                        « L’offre d’agonies excède largement la demande. C’est chose bien pénible ».
                        Céline. ( « d’un château l’autre »).

                        Sinon, si jamais le réanimateur met le truc sur « off » et éteint le scialitique , j’aimerais bien qu’il y ait une infirmière au grand cœur qui me mette ça dans les oreilles, pour le « voyage » :
                        https://www.youtube.com/watch?v=_DTWeXQ3UDk

                        Quand on a entendu ce truc, on peut partir.
                        Enfin, je crois. On verra sur place.


                      • Raymond75 14 mars 15:47

                        « Une telle chose serait-elle seulement imaginable chez nous, en France ou en Europe » ?

                        Les Italiens, dont on se moque régulièrement (pas sérieux, indisciplinés, frivoles, dragueurs) sont en train de montrer une belle discipline collective, et avec un esprit très latin puisqu’ils chantent à leurs fenêtres pour garder bon moral :

                        https://www.youtube.com/watch?v=Jo4OfB57zdg

                        Et en France ? J’ai plus de doutes ; nous sommes devenus un peuple geignard, sans unité, individualiste profond, qui n’a plus aucune culture de l’intérêt général ... Mais la peur peut changer les mentalités : à suivre donc.

                        On critique toujours le gouvernement, quel qu’il soit, tout en attendant tout de lui. Mais nous, que sommes nous ?


                        • BA 14 mars 18:40

                          Samedi 14 mars 2020 :


                          Coronavirus en Italie : 1441 morts, 21 157 personnes contaminées.


                          L’Italie franchit le seuil des 20.000 contaminations.


                          Nouveau bilan en Italie où, ce samedi, le pays recense un total de 21.157 cas de contamination contre 17.660 vendredi soir, soit une hausse de 3497 contaminations supplémentaires.


                          Quant au nombre de décès, il s’élève désormais à 1.441, contre 1266 vingt-quatre heures plus tôt, soit une hausse de 175 morts supplémentaires.


                          https://www.lefigaro.fr/sciences/2020/03/14/01008-20200314LIVWWW00001-en-direct-coronavirus-le-point-en-france-et-dans-le-monde-samedi-14-mars.php



                          • ZXSpect ZXSpect 15 mars 07:10

                            @BA

                            Bruno Arfeuille…. soyez responsable et humain.

                            .

                            Vous ne faites aucun commentaire personnel et pertinent, mais colportez ce que vous trouvez de plus anxiogène sur le web.

                            .

                            Chacun est déjà abreuvé d’informations sur le sujet et souvent de sources plus sérieuses.

                            .

                            Ce que vous faites est tristement inutile et malsain !


                          • tobor tobor 14 mars 22:19

                            À l’échelle nationale, face à un premier diagnostique positif il est entrepris de remonter sur tous les contacts du malade et leurs contacts les jours précédents et de les tester. Il en est fait de même pour tous les premiers cas et en arrivant à une dizaine d’infectés, il était temps de fermer les frontières et de prendre certaines mesures prises un mois plus tard (si le risque est aussi énorme tel que présenté actuellement). Mais au lieu de prendre des mesures, pour ne pas créer de panique (?) il a plutôt s’agit de rassurer sur le peu de risque que le virus se répande chez nous...

                            Au plus le nombre de cas augmente, au plus il devient vain de tracer les allées et venues de tous les contacts et de leurs contacts, jusqu’à l’inutilité complète quand certains d’entre eux ont pris les transports en commun, étés chanter dans un karaoké ou fait tourner les joints. Ça fini par impliquer trop de monde et amène à la situation présente : privation complète pour tous et toutes, fini de faire la fête mais ruée dans les supermarchés où de potentiels porteurs peuvent encore se démultiplier !

                            C’est presque comme s’il avait fallu attendre un certain nombre critique de cas pour pouvoir prendre certaines mesures critiques et inédites, un exercice de confinement u.e voire mondial.


                            • tobor tobor 14 mars 22:45

                              Au passage, notons que l’u.e nous signifie via ses recommandations (GOPE) que « y’en a marre des vieux » et qu’ils ne méritent pas ce qu’ils envisageaient comme retraite. Les états membres vont devoir tôt ou tard réformer/racketter les pensions et payer l’économie faite à ...l’u.e, pour ses grands projets de sauvetage de la planète, qu’on se rassure ! Le parlement belge a rejeté le projet mais devra finir par se conformer, en attendant, ça a fait peu de remous dans la presse en laissant l’impression de n’avoir pour une fois, pas étés trop mal représentés.

                              En France par-contre, le syndrome du bon-élève de ce gouvernement a amené de la colère et des soulèvements, discussions et analyses telles que tout le monde a compris ce mépris des anciens !

                              Bref, une maladie qui élimine essentiellement des retraités fait à ce niveau là du bon boulot comme l’avait ironiquement (?) évoqué un député lrem en début d’année 2020. Puisque les décès d’infectés sont en moyenne au-dessus des 70 ans ou interviennent sur des patients cumulants déjà des pathologies graves, il s’agit essentiellement d’assistés, des charges à pure perte pour les sauveurs de la planète...


                              • Rinbeau Rinbeau 14 mars 23:24

                                Les politiciens sont des incapables pour gérer harmonieusement un pays et sa population ! choyer les élites c’est tout ce qu’ils savent faire !

                                donc aucune confiance en leurs mesures à la con.. Auraient-ils si peur de la mort, ces pleutres qui piquent un 400 mètres dans un théâtre pour aller se réfugier dans les jupes des CRS lorsque les sans dents se rappellent à leur bon souvenir ?

                                Quant à moi je ne crains pas la mort et ne respecterait pas la sacré sainte parole de ces incompétents, sachant que pas un virologue sérieux ne sait exactement ce qu’il faut faire dans pareil cas ! alors vogue la galère et on verra bien !


                                • rogal 15 mars 02:56

                                  Au moins assistons-nous à la fin des politiques austéritaires. On « débloque » partout les milliards à la pelle, et même à la pelleteuse. Champagne pour tous (ou presque) !

                                  Pour les finances publiques françaises, entre coups et contre-coups, quelques centaines de milliards de dette en plus. À rembourser par les ponctions sur les patrimoines ; ou bien encore par la pure création monétaire, donc par l’inflation.

                                  D’une manière ou d’une autre, ça va tanguer et pas qu’un peu.


                                  • Garibaldi2 15 mars 06:32

                                    Sur https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe-semaine-15.-saison-2018-2019

                                    C/C de l’article https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/128121/1952067

                                    ’’Points clés

                                    Bilan préliminaire de l’épidémie de grippe 2018-19
                                    Santé publique France s’appuie sur un réseau d’acteurs pour assurer
                                    la surveillance de la grippe : médecins libéraux, urgentistes, laboratoires, réanimateurs et épidémiologistes
                                    CNR Virus des infections respiratoires
                                    ► Epidémie de courte durée
                                    ► Circulation quasi-exclusive des virus grippaux de type A, avec co-circulation des virus A(H3N2) et A(H1N1) pdm09
                                    ► Impact modéré en médecine ambulatoire
                                    ► Impact important en milieu hospitalier et en collectivités de personnes âgées
                                    ► Mortalité importante liée à la grippe
                                    ► Très légère augmentation de la couverture vaccinale
                                    ► Efficacité modérée du vaccin antigrippal, variable selon les souches virales

                                    Chiffres clés en métropole

                                    8 semaines d’épidémie (semaines 02/2019 à 09/2019)
                                    1,8 millions de consultations pour syndrome grippal durant l’épidémie (Figure 1)
                                    65% de virus A(H3N2) et 34% de virus A(H1N1) pdm09 détectés en médecine ambulatoire durant la période de surveillance (semaines 40/2018 à 15/2019)
                                    Environ 65 600 passages aux urgences pour grippe dont près de 11 000 hospitalisations (16%) durant l’épidémie
                                    1 877 cas graves admis en réanimation signalés dont 289 décès durant la période de surveillance (début de la surveillance semaine 45)
                                    13 100 décès toutes causes et tous âges confondus en excès, dont 9 900 attribuables à la grippe durant la période de surveillance
                                    Couverture vaccinale de 47,2% chez les personnes à risque
                                    Efficacité vaccinale de 69% contre A(H1N1) pdm09 et 33% contre A(H3N2) chez l’ensemble des personnes à risque’’.

                                    Le vrai problème du covid-19 c’est arrivées de cas de détresses respiratoires aiguës en un temps très court, donc avec possible saturation des services de réanimation.


                                    • Merci de ne pas encombrer par des commentaires qui ne se rapportent pas au sujet. Par ailleurs, précision : différence entre grippe et Covid : le Covid touche les poumons.


                                      • Julot_Fr 15 mars 08:32

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphire Similairement a la tuberculose provoquee par les migrants.. https://www.sgtreport.com/2020/03/italy-is-second-country-with-coronavirus-outbreak-preceded-by-a-tuberculosis-epidemic/


                                      • rogal 15 mars 11:08

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        Grippe et poumons : vos sources d’information sont-elles fiables ?


                                      • Julot_Fr 15 mars 08:30

                                        Si on extrapole les donnees US a la France, les erreurs medicales tuent 150 personnes par jour.. qu’en est il du virus ?


                                        • gaijin gaijin 15 mars 08:56

                                          un état d’impréparation totale

                                          des chiffres biaisés

                                          une logique de lutte contre l’épidémie au lieu de soigner les malades

                                          des politiques basées sur du fictionnel

                                          .....

                                          no comment !


                                          • gaijin gaijin 15 mars 10:36

                                            @Shaw le Mâre-I de l’Or FÉLIN
                                            hue cocotte ?
                                            je dirais plutôt « roulez petits bolides »
                                            https://www.youtube.com/watch?v=6Oq5rlECUhg
                                            qui va attraper le ponpon de la roue du dharma ?


                                          • zygzornifle zygzornifle 15 mars 09:33

                                            malgré que la Chine ait environ 27 fois plus de population, elle n’a eu que 5 fois plus de malades en nombre

                                            Depuis des lustres les chinois mangent tout et n’importe quoi , en fait ce qui court ou vole moins vite qu’eux est attrapé et dégusté cru ou bouilli , ils ont certainement une immunité bien supérieure a la notre pauvres européens qui mangeons des produits aseptisés .


                                            • BA 15 mars 09:53

                                              Virus / Italie : Le tragique choix des médecins.


                                              « C’est toujours difficile d’établir une hiérarchie entre les patients. Quel est celui que l’on doit sauver au détriment d’un autre ? Faut-il choisir le plus jeune ? Ethiquement, c’est un choix dévastateur. »


                                              Samedi 14 mars 2020 :


                                              Coronavirus en Italie : 1441 morts, 21 157 personnes contaminées.


                                              Nouveau bilan en Italie où, ce samedi, le pays recense un total de 21.157 cas de contamination contre 17.660 vendredi soir, soit une hausse de 3497 contaminations supplémentaires.


                                              Quant au nombre de décès, il s’élève désormais à 1.441, contre 1266 vingt-quatre heures plus tôt, soit une hausse de 175 morts supplémentaires.


                                              https://www.youtube.com/watch?v=obwcFaaEa_0



                                              • Désintox Désintox 15 mars 10:24

                                                En réalité, le gouvernement a fait preuve d’une grande inconséquence en la matière.

                                                Dans les zones scolaires A, B et C, la rentrée s’est déroulée respectivement le 9/03, 2/03 et 24/02.

                                                Cela veut dire qu’on a exposé TOUS les élèves et les personnels de France à la propagation du coronavirus, tout en sachant que nous avons des lycées géants et surpeuplés (1000 à 2000 élèves).

                                                Bien sûr, les enfants et les adolescents sont frappés moins durement que le reste de la population, mais ils portent quand même le virus, et quand ils rentrent chez eux, ils vont voir leurs parents, leurs grands-parents et leurs amis.

                                                Pour finir, ceux de la zone C rentraient le 9 mars de vacances, durant lesquelles ils ont pu voyager, parfois en Italie ...

                                                Quelle folie !


                                                • SamAgora95 SamAgora95 15 mars 11:44

                                                  @Désintox

                                                  Ce n’est pas de l’inconséquence, ils savent parfaitement qu’ils s’agit d’une simple grippe, essayez d’obtenir des information factuelles (non transmise par les médias de propagande, les gouvernement, ou l’OMS), sortez et voyez ce qui se passe ou plutôt constatez qu’il ne se passe rien.

                                                  On nous affole pour des centaines de morts de la grippe, quand habituellement et rien qu’en France elle fait 10 000 victime, les accidents de la route 4 000, je ne vous parle pas des AVC, Cancers etc...

                                                  Les chiffres eux même sont totalement incohérents, comment peut-on donner des taux d’infection et de létalité quand un tout petit pourcentage de personnes présentant les symptômes de la grippe est testé ? d’ailleurs il suffit de tester un député, un ministre, un acteur pour que celui-ci soit positif ! le simple quidam lui est testé une fois mort.
                                                  Cela révèle une chose, tout comme la grippe, presque tout le monde porte en lui ce fameux virus, un petit pourcentage développera la maladie, et certaines personnes fragiles perdront la vie....C EST LA GRIPPE.

                                                  Rien que le fait que toutes la presse soit au diapason, pour nous faire paniquer en décomptant le nombre de mort un à un devrait vous alertez.

                                                  Cette fausse pandémie soi-disant hyper dangereuse sert de prétexte pour provoquer un effondrement économique, programmé.

                                                  ça nous apprendra à laisser la presse au main d’organisations financière privées, ils font de nous se qu’ils veulent, un épouvantail par ci un autre par là et ils nous mènent sans problème à l’abattoir.

                                                  http://ookawa-corp.over-blog.com/2015/01/la-presse-vue-autrement-qui-finance-qui.html


                                                • Désintox Désintox 15 mars 12:58

                                                  @SamAgora95

                                                  J’espère que les seuls à crever de cette maladie seront des négateurs dans votre genre.


                                                • SamAgora95 SamAgora95 15 mars 13:25

                                                  @Désintox

                                                  Je suis pas dans la bonne tranche d’âge, et si je devais mourir d’une grippe imaginaire qui a fait une petite centaine de victimes alors c’est que je fais parti des personnes les plus malchanceuse de la planète...100 cas pour 65 millions...il faut vraiment avoir la poisse !

                                                  Si jamais cette pandémie était réelle, alors il vaut mieux mourir du virus que d’un coup de ache d’un voisin qui cherchera à protéger ses enfants, et je vous parle pas du climat de paranoïa.

                                                  Il n’y a rien, ce n’est qu’une simple grippe et tout le monde peut s’en rendre compte ! Les gents sont incroyablement naïfs, je viens de prendre conscience de l’étendu de ce fait ! Ils préfèrent écouter BFM pour leur dire le temps et la température qu’il fait à l’extérieure, alors qu’il suffit d’ouvrir sa fenêtre et de jeter un coup d’œil.

                                                  L’extérieur nous dits qu’il fait beau, les gent vaquent à leur occupations habituelles, il n’y a ni personnes malade à tous les coins de rue, ni hôpitaux saturés de malade du coronavirus.

                                                  Mais BFM nous dit que dehors c’est l’apocalypse donc c’est forcément vraie, malgré l’évidente réalité.

                                                  Ce n’est plus de la naïveté, c’est de la stupidité à l’état pure.

                                                  Un virus qui respecte les frontière, MDR .... 


                                                • cémoi04 15 mars 12:55

                                                  Ma seule réaction est le dégoût, le dégoût de voir et d’entendre les gens dire :« je vide les rayons des magasins parce que j’ai peur de ma pénurie que je suis en train de faire par mon comportement d’abruti ! » Et comme en 45 à la libération, il y aura une solidarité de dernière heure ! Vive les français !!!!


                                                  • Julot_Fr 15 mars 14:42

                                                    Tout cela est tres pratique pour : 1.masquer le crack boursier resultant du mismanagement de l’economie globales par les banques centrale 2. permettre aux banques centrales de baisser leur taux et accelerer la planche a billets pour s’en mettre plus dans les poches. 3. power grab par nos gouvernement qui nous « veulent du bien » et veulent nous dire ou ont peut mettre les pieds ou pas 4. eventuellement des vaccins obligatoires nous attendent au coin de la rue.


                                                    •  Arrêtez de faire vos chochottes les vioques comme le dit H16 :

                                                       C’est après les municipales que vous craindrez le Conardovirus ..


                                                      • JL JL 15 mars 15:47

                                                        @Armand Griffard de la Sourdière
                                                         
                                                         La décroissance, vue par les maîtres du monde :
                                                         
                                                        1 on fait une pause de toute l’activité économique mondiale ;
                                                        2 — on indemnise à tous bras, sur dossiers ;
                                                        3 on augmente drastiquement les impôts et prélèvements.
                                                        4 on réquisitionne les comptes en banque des particuliers.
                                                         
                                                         Ainsi, Greta et tous ses fans seront contents, et les riches seront à nouveau peinards.


                                                      • Shaw El R.I.C. 15 mars 15:53

                                                        @JL

                                                        Saudade ! smiley smiley ⛵️


                                                      • JL JL 15 mars 15:54

                                                        @JL
                                                         
                                                         « à tour de bras »
                                                         
                                                         smiley


                                                      • @JL
                                                         toutafé JL c’est comme çà que çà marche dans la république en ....et merde smiley

                                                        ps . j’ai remarqué que lorsque vous répondez à un de mes coms ,systématiquement vous êtes moinsé comme si ça venait de moi en fait !
                                                        hum hum (perso je ne note pas car il est visible que les multicompteurs (Link ? ) ne se privent pas pour se décorer eux même ! ce qui est stupide évidemment !


                                                      • JL JL 15 mars 18:15

                                                        @Armand Griffard de la Sourdière

                                                        On est plus en république.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès