• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Couillonnade bien organisée

Couillonnade bien organisée

Quand le candidat Macron Président-Roi parlait de révolution, il devait confondre progrès et régression.

 Après avoir laminé le « code du travail », porté atteinte à la justice au travers « des conseils des prud’hommes », il s’en prend aujourd’hui aux chômeurs en organisant une répression sans précédent. En agissant ainsi le Président Macron et son équipe gouvernementale montre parfaitement ses préférences pour l’élite financière de ce pays, et de ce fait l’esprit révolutionnaire se transforme en régression sociale.

Depuis toujours, Les patrons représentés aujourd’hui par le MEDEF, dont le porte parole Gattaz, cherchent à revenir à une époque révolue, époque où les droits des travailleurs n’existaient pas, où les patrons étaient maîtres absolus avec droits de vie et de mort sur leurs opérateurs. Même si les temps ont changé sur la forme, l’exploitation des travailleurs s’accentue et prend des proportions qui vont s’avérer pleines de conséquences néfastes pour l’avenir de la classe salariale et du peuple en général.

Après avoir sacrifié l’investissement à la rentabilité immédiate, avoir recherché la délocalisation vers des mains d’œuvre moins chères, avoir aggravé les conditions de travail par une accélération des rythmes et l’utilisation de produits dangereux, avoir politiquement, par des chantages odieux, pillé les fonds de l’Etat, ils font voter des lois, par leurs représentants au Gouvernement et à l’Assemblée Nationale, qui nous replongent à l’époque des maîtres des forges, élite de la grande bourgeoisie .

Selon cette engeance d’exploiteurs les travailleurs gagnent trop, et sont fainéants. Aussi ces champions de l’exploitation entendent bien accélérer prioritairement leur processus d’enrichissement en rationalisant encore plus les emplois, bloquant les salaires, limiter voire supprimer les doits du travail, favoriser la recherche de procédés nouveaux (robotique) afin de réduire encore plus le nombre d’emplois pour mieux s’enrichir et ce avec les fonds financiers de l’état. Ces maîtres de ce système capitaliste détiendront officiellement à la fois le pouvoir politique et économique du pays.

Vivre en France est devenu très difficile : Les retraités qui n’ont pas les moyens de s’offrir des maisons de retraite décentes compte tenus de leurs pensions qui depuis 5 ans n’ont pas augmentées et de ce fait restent souvent isolés et finissent leur vie dans la solitude, abandonnés de tous.

 Les étudiants qui vont être de plus en plus confrontés à l’élitisme, aux hasards des possibilités débouchant sur la difficulté pour des étudiants d’origine ouvrière d’accéder aux grandes écoles universitaires.

 Le chômage qui malgré les cadeaux faits au patronat tardent à se développer et la situation de l’emploi qui risque de s’aggraver d’avantage.

La liste est longue, mais ce qui reste évident c’est la cause de cette situation. L’industriel à laissé place à l’économiste, La course au profit provoque les bas salaires et favorisent les revenus boursiers des grands actionnaires. La rationalisation des emplois permet aux grosses entreprises de payer moins de charges sociales et par conséquent met à mal nos organismes sociaux (retraite, assurance sociale, caisse de chômage, etc.)

Pour toutes réponses à ces difficultés que le peuple rencontre elles sont souvent insultantes : « Les Français vivent au dessus de leurs moyens » pourtant les organismes caritatifs sont de plus en plus sollicités ??

  « Les Français sont des fainéants aussi il faut durcir les contrôles en direction des chômeurs » Si quelques individus profitent de cette situation, il ne faut pas jeter l’opprobre sur tous les demandeurs d’emplois. Mais il est plus facile de mettre en accusation les salariés que de condamner un patron voyou qui délocalise sa production à l’étranger et supprime des centaines d’emplois dans notre pays, tout en bénéficiant de la diminution voire la suppression de l’impôt sur la fortune ??

Toutes ces phrases assassines n’ont qu’un seul but c’est de culpabiliser le peuple afin de déplacer les responsabilités car si le peuple est pauvre c’est de sa faute, si il y a tant de chômeurs c’est aussi de sa faute !! Mais jamais cette élite bien pensante n’est et ne sera responsable de quoi que ce soit ?? .

 

29/12/2017


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 17:35

    Nous aurions eu la même politique avec Lepen ou Melenchon, il ne s’agit que de l’application des Grandes Orientations de Politiques Economiques (GOPE), feuille de route obligatoire distribuée par l’UE aux différents pays.


    Il ne peut y avoir de politique nationale propre sans sortie préalable de l’UE et de l’OTAN.

    Cet article n’est qu’un instrument de propagande bafouant les effets et ignorant les causes .
    Pour qui roule l’auteur ? pour la finance internationale, pour faire perdurer son règne  ?

    • Jeekes Jeekes 29 décembre 2017 18:40

      @ l’auteur
       
      ’’Toutes ces phrases assassines n’ont qu’un seul but c’est de culpabiliser le peuple afin de déplacer les responsabilités car si le peuple est pauvre c’est de sa faute, si il y a tant de chômeurs c’est aussi de sa faute !! Mais jamais cette élite bien pensante n’est et ne sera responsable de quoi que ce soit ?’’
       
      Bon, mais finalement il branle quoi, le peuple ?
      Il réagit quand ?
      Qu’est-ce qu’il attend pour aller leur foutre sur la gueule, voire les pendre haut et court ?
       
      J’ai comme un doute.
      Il aimerait pas ça finalement, le peuple ?
      Il serait pas trop chiasseux-égoïste-abruti ?
      Il serait pas incapable de comprendre à quel point on le prend pour un con ?
       
      Allons, à votre question, j’ai bien envie de répondre que oui, c’est quand même en très grande partie de sa faute...
       


      • HELIOS HELIOS 30 décembre 2017 14:06

        @Jeekes

        ... le Syndrome de Stockholm, vous connaissez ???

        Le peuple est l’otages d’« élites » sans foi ni loi, Macron en est le symbole.

        Lorsque l’intelligence collective s’efface derrière les petits intérêts des uns et des autres et que le résultat est un jeu a somme nulle, notre pays s’enfonce, s’enfonce...

        Il faut virer de partout ceux qui cherchent en permanence un petit avantage qu’ils ne construisent pas par leur travail... sinon, effectivement, il ne nous restera que les piques...

      • Jeekes Jeekes 30 décembre 2017 14:36

        @HELIOS
         
        Ben oui...
         
         smiley
         


      • JL JL 29 décembre 2017 19:41

        ’’Jamais aucune dictature n’a pu se maintenir durablement par la seule force matérielle (militaire, économique, etc.). La force n’est acceptée à long terme que si elle s’arrange pour paraître légitime, c’est-à-dire justifiée par un principe supérieur. Ce qui exige un immense travail symbolique pour façonner et orienter la multitude des entendements et des sensibilités. Non pas pour les rendre plus aptes à percevoir et comprendre la complexité des intérêts humains, mais au contraire pour les en empêcher. Le capitalisme est à cet égard non seulement une vaste entreprise de spoliation et d’asservissement des masses plébéiennes par des oligarchies richissimes mais encore une entreprise de crétinisation systématique du plus grand nombre, y compris au sein des différentes aristocraties ou élites, qui ont même de « grandes écoles » pour ça.
        Dans les démocraties bourgeoises, les médias de la presse écrite et audio-visuelle constituent l’instrument de beaucoup le plus efficace, plus encore que les appareils scolaires, de cet abêtissement des populations indispensable à un fonctionnement globalement consensuel du système. En toute logique on devrait s’attendre à ce que la critique des médias institutionnels soit une préoccupation prioritaire de tous les opposants à l’ordre établi.’’
         
        Analyse à lire en totalité là : Contre « le cirque politico-médiatique établi et sa logique de spectacularisation du monde » (tribune), par Alain Accardo, jeudi 28 décembre 2017


        • Legestr glaz Ar zen 29 décembre 2017 22:26

          L’analyse de l’auteur repose sur le pouvoir de Macron$ et de son « équipe gouvernementale ». 

          Libertad14 a manqué un épisode, et le plus étoffé. 

          Libertad14 ne sait toujours pas que la France appartient à un système « supranational », que la France a transféré la plus grande partie de ses « pouvoirs » à l’Union européenne et que ceci est consacré dans la Constitution françaises aux articles 55 et 88-1. Macron$ et son « équipe gouvernementale » appliquent comme de bons petits soldats les GOPE et les recommandations diverses et variées de l’Union européenne. 

          Libertad14 agit comme cette femme tombée dans le coma dans le film « good bye Lenine ». 

          Libertad14 regarde consciencieusement le doigt alors qu’il faudrait regarder la lune.

          Quelques liens qui pourront être utiles à Libertad14 sorti de sa léthargie récemment.






          • Libertad14 Libertad14 30 décembre 2017 06:23

            @Ar zen


            On peut toujours trouver des responsables partout ailleurs, mais quand les mauvaises herbes poussent dans notre jardin rien d’efficace ne se fera si l’on attends que ce soit les autres qui le fassent !!

            Oui les puissances financières européennes imposent et sont très bien organisées au niveau européen voire mondiale.

            Aussi face à ce monde de l’argent, devant cet ennemi tout puissant je crois que le combat commence en priorité dans son jardin et ce qui n’empêche pas d’avancer conjointement avec ses voisins susceptibles de mener le même combat. Toute prise de conscience collective commence par une mobilisation individuelle.
            Ceci dit il y aura toujours des attentistes qui préféreront attendre que le salut vienne d’ailleurs, trouvant que la situation est assez confortable ainsi et limitant leurs courage au courage des autres.

          • Legestr glaz Ar zen 30 décembre 2017 08:40

            @Libertad14

            Il faut en permanence désigner le vrai ennemi, celui qui a le pouvoir de nuisance. Vous ne pouvez gagner un combat que si vous parvenez à identifier votre adversaire, ses forces et ses faiblesses. Les décisions ne se prennent plus en France. Notre Président et son gouvernement ne font qu’appliquer des procédures venues de l’extérieur de notre pays. 

            Si la nourriture est mauvaise à la cantine vous pouvez, effectivement ,blâmer le cuisinier. Vous pouvez même changer de cuisinier. Si les repas sont toujours infects, vous pouvez changer encore de cuisinier. Mais après 5 ou 6 changements consécutifs de cuisiniers il vous faudra vous poser la question de savoir si c’est bien le cuisinier qui est en cause dans la qualité des repas. Et alors, vous en viendrez peut être à examiner comment le « gérant » fait ses achats. Quels produits met-il à la disposions des cuisiniers, quelle est la qualité des denrées, leur variété, leur abondance. 

            Finalement, le cuisinier n’y était pas pour grand chose, il faisait sa cuisine avec ce que le gérant lui mettait à disposition. 

          • Legestr glaz Ar zen 30 décembre 2017 11:02

            @Libertad14

            Comprenez que la Constitution française a acté la prépondérance des traités, des règlements européens, des directives européennes, des normes européennes, des décisions européennes sur le droit national. C’est écrit dans la Constitution !

            Le rôle du Conseil constitutionnel est d’examiner la constitutionnalité des lois promulguées en France. Si celles-ci sont « contraires » au droit européen, elles sont invalidées ! Est-ce que c’est difficile à comprendre ? Je ne le pense pas. Il y a que « ’personne » n’explique ce genre de chose. On en arrive donc à parler de « désobéissance » aux traités et de rapports de force. Mais c’est totalement incohérent comme position puisque la Constitution française « interdit » de désobéir au droit européen. La seule et unique possibilité c’est d’appliquer l’article 50 tout à fait constitutionnel !

            Puisque que vous parlez de courage, celui ci consiste à militer pour la sortie de l’UE toute affaire cessante. Toutes les règles économiques qui sont imposées à la France sont des règles qui tiennent de l’ordo-libéralisme allemand et ceci est irrémédiablement inscrit dans les traités. Il n’y a que cela à comprendre : toute politique autre que ordo-libérale est impossible dans l’UE ! Rien ni personne ne peut changer cette donnée ! Ceux qui ne veulent pas comprendre en seront pour leur frais.

          • Libertad14 Libertad14 30 décembre 2017 17:59

            @Ar zen


            On peut toujours se faire plaisir en essayant de philosopher avec de grandes phrases, ça fait du bien , mais ne fait pas avancer les consciences.
            A mon avis l’adversaire du peuple c’est avant tout le capital et pas seulement le Capital européen mais le capital international. 
            si nous avons bien du mal à révolutionner notre pays je n’ose imaginer ce que ce serait au niveau mondial. Nous connaissons les responsables : dans notre pays, ils sont politiciens réformistes ou politiciens voyous aidés dans leurs démarches par des carriéristes ou des individualistes qui ne pensent qu’a eux. 
            Oui ils sont maîtres de l’information distillent leur poison avec subtilité. peut être faudrait’il avant de prêcher pour son clocher rechercher en premier lieu de s’exprimer non pas pour se faire plaisir mais pour tenter de faire progresser une réelle opposition au Capital dans notre pays . 
            Ce n’est certes pas en s’en prenant à la terre entière que les choses évoluerons. En agissant ainsi c’est dire au peuple tout est foutu il n’y à plus rien à faire !! C’est le plus sur moyen de continuer à faire vivre ce régime capitaliste comme l’ont toujours fait la droite et les réformistes.

            L’évolution des consciences se pratique sur le terrain en expliquant les injustices, les inégalités, parler un langage audible et compréhensible à tous, montrer que faire de la politique c’est s’élever au dessus de l’ignorance, c’est participer à l’avenir de son pays.  

          • Legestr glaz Ar zen 30 décembre 2017 09:00

            Voici un article qui tombe à propos.


            Lisez et comprenez « l’entourloupe » d’un fonctionnement « supranational ». La France succombe devant les traités européens. 

            24% de chômage en Guadeloupe et se sont des travailleurs détachés de l’UE qui viendront travailler au grand chantier de l’hôpital. Merveilleuse UE !


            • JL JL 30 décembre 2017 09:36

              @Ar zen
               
              ne regardons pas derrière nous.
               
              Aujourd’hui la mécanique qui assure la pérennité du pouvoir en France est essentiellement huilée par les médias ; cf. ce que je disais ci-dessus : Dans les démocraties bourgeoises, les médias de la presse écrite et audio-visuelle constituent l’instrument de beaucoup le plus efficace.
               
              Si malgré tout, un président animé d’intentions réformatrices qui ne seraient pas du gout du CAC40 ou du Medef, pour ne citer que ces deux-là bien de chez nous, quoique ... arrivait malgré tout à l’Élysée, il lui arriverait ce qu’il est arrivé à Mitterrand, ou Tsipras, ou Theresa May, ou ... Salvador Allende ! La liste est si longue que j’en oublierais : ne sous estimez pas les Pouvoirs qui nous exploitent.
               
              Il faut cesser de se tromper de cible : En toute logique on devrait s’attendre à ce que la critique des médias institutionnels soit une préoccupation prioritaire de tous les opposants à l’ordre établi.
               
              Je vous suggère de commencer par là.


            • Legestr glaz Ar zen 30 décembre 2017 10:51

              @JL

              Je partage vos craintes. C’est pour cette raison qu’il faut agir rapidement sur la Constitution. Il faut supprimer la procédure du Congrès, instaurer l’initiative populaire et le vote blanc de plein exercice, en autres choses. 

              Les puissances de l’argent auraient bien voulu faire entrer la Suisse dans l’UE mais la Constitution suisse protège ce pays de tout transfert de souveraineté. 

              Une bonne rédaction de la Constitution peut protéger les peuples et les dirigeants politiques voulant mettre bien commun et l’intérêt général au centre des préoccupations politiques. La puissance du peuple inscrite dans « sa » Constitution est la meilleure des protections. 




            • Pyrathome Pyrathome 30 décembre 2017 14:00

              @JL

              ne sous estimez pas les Pouvoirs qui nous exploitent.

              Ne pas non plus les surestimer, ils peuvent gagner temporellement c’est ce qu’il se passe aujourd’hui, mais ils ne gagneront pas toujours. Leur temps est compté et ils le savent car le voile opaque qui entourent leurs agissements et les protègent est déjà très abimé, déchiré, prêt à tomber complètement ....
              Une illusion peut se dissiper très vite, ils n’ont pas dix ans devant eux avant une fuite en avant suicidaire....

            • JL JL 30 décembre 2017 14:36

              @Pyrathome,
              bonjour,
               
               ’Une illusion peut se dissiper très vite, ils n’ont pas dix ans devant eux avant une fuite en avant suicidaire....’’
               
              Fuite en avant suicidaire ? Hum ... ne sont-ils pas les premiers de cordée ?


            • zygzornifle zygzornifle 30 décembre 2017 12:04

              il y a des tubes de vaseline disponibles pour les douillets dans les antennes d’en marche ......


              • Pyrathome Pyrathome 30 décembre 2017 14:05

                @zygzornifle
                 N’optez pas pour de la vaseline, malheureux ! 

                Équipez-vous plutôt d’un coupe-zizi bien tranchant, l’appel de De Gaule en juin 40 est toujours valable et d’actualité, le nazisme 2.0 ne passera pas....

              • HELIOS HELIOS 30 décembre 2017 14:26

                @Pyrathome

                hélas, mille fois hélas, je pense que vous revez !!!
                ça va faire mal, trés mal... il ne reste que la vaseline et le paracetamol...

                a moins qu’on se reveille... mais c’est mal parti, je le crains, car, pour cela il faut reunir TOUTES les forces possibles, et c’est loin d’etre le cas tant que les uns feront la fine bouche et et les autres jugeront avant les actes.

              • Pyrathome Pyrathome 30 décembre 2017 21:34

                @HELIOS

                hélas, mille fois hélas, je pense que vous revez !!!

                J’espère bien que je rêve ! et que si une majorité se remettait à rêver alors la matérialisation prendrait forme inéluctablement...
                Voyez-vous, les petits 0,0001% sont terrorisés à l’idée que les 99,9999 % restants se remettent à rêver, ils savent que le rêve crée le réel.... smiley

              • capobianco 2 janvier 2018 09:19

                @HELIOS
                «   pour cela il faut reunir TOUTES les forces possibles, et c’est loin d’etre le cas tant que les uns feront la fine bouche et et les autres jugeront avant les actes. »

                C’est exacte sauf que ceux qui font la fine bouche et jugent par avance ne sont là que pour entretenir la division et la confusion. Voyez sur Avox, le moindre sujet politique voit arriver la nuée des détenteurs de « la vérité » upr qui, comme vous pouvez le voir dés la première réaction à cet article, expliquent que macron, le pen, JLM c’est tout pareil, que le combat est ailleurs, des arguments très « mobilisateurs » donc.

                Le « système » pour la « défense du système » est bien en place avec des médias totalement acquis et aux ordres et des « équipes » pour déstabiliser le peu d’espace libre d’information. Tout débat avec ces « équipes » est du temps inutilement perdu, il faut soit les ignorer soit les combattre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles







Palmarès