• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid-19 et dexaméthasone : un scoop de la mi-juillet connu depuis mars ? (...)

Covid-19 et dexaméthasone : un scoop de la mi-juillet connu depuis mars ? Orage cytokinique et corticoïdes : on en parlait déjà en 2000…

 

Les résultats de l’étude Recovery concernant la dexaméthasone dans le traitement du Covid-19 ont été publiés dans leur version finale le 17 juillet 2020. Les conclusions relatives à l’utilisation de ce corticoïde dans la prise en charge hospitalière du coronavirus ont été assez largement reprises dans les médias. On peut toutefois rappeler que l’utilisation des corticoïdes dans la prise en charge du SARS-CoV-2 était rationalisée dès le mois de mars, y compris en médecine de ville. On peut également signaler que plusieurs équipes hospitalières traitaient tous leurs patients en détresse respiratoire à l’aide de corticoïdes depuis mars également. Pour autant, ces équipes ne semblent pas avoir pu publier leurs résultats, apparemment disponibles depuis plusieurs mois.

Les spécialités médicales contre le Covid-19 animent la toile. À la fois au niveau de la prise en charge précoce[1][2] ou hospitalière[3][4]. En prise en charge hospitalière on parle, entre autres, des corticoïdes[3][4], de molécules plus récentes telles le tocilizumab ou l’anakinra[1][3][4] ou le nouvellement célèbre remdesivir dont on peut suivre la saga sur le blog de Laurent Mucchielli (sociologue)[5][6][7][8][9][10][11] ou sur France soir[12][13][14][15][16][17][18].

Le 16 juin 2020, un communiqué de presse présentait la dexaméthasone (corticoïde) comme premier médicament contre le Covid-19 et on entendait parler de « percée scientifique » selon l’OMS[4]. La publication médicale définitive relative à cette annonce est sortie le 17 juillet 2020 dans le New England Journal of Medecine[19][20].

Dans la foulée on titre, tel un scoop, sur « le corticoïde anti-Covid-19 » qui ne doit pas être donné « au début de la maladie » ou « trop vite » [21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38]

Sur ce sujet on peut rappeler que[4] :

1/ Sur l’évolution de cette maladie liée au SARS-CoV-2, le déclenchement de l’usage des corticoïdes à partir du 7ème jour est présenté depuis des semaines[39][40][41]. Cette approche thérapeutique est même proposée en médecine de ville par le médecin généraliste Pierre-Jacques Raybaud dès fin mars[41].

2/ Une publication du 24 janvier 2020 dans The Lancet présentait déjà des indications concernant la composante inflammatoire du Covid-19[42][43]. Cette étude portait entre autres sur le dosage des cytokines. Ces composés sont impliqués dans la sur-réaction inflammatoire qui peut se déclencher dans le cas du Covid-19, après quelques jours. Ce phénomène est appelé choc cytokinique ou orage cytokinique[44]. Le schéma d’évolution possible de la maladie semble donc décrit dès fin janvier[42][43].

3/ Il y a 20 ans (avril 2000), la revue Pour la Science parlait déjà des corticoïdes dans la régulation de l’orage de cytokines[45]. Cet article est même proposé par le Vidal en bibliographie sur le choc cytokinique[44].

 

À partir de ces éléments on peut s’interroger :

Depuis mars, alors que ces informations étaient disponibles, les prises en charge des patients hospitalisés au-delà du 7ème jour comportaient-elles toutes une thérapie contre la réaction sur-inflammatoire ?[3][4]

Pourquoi ce buzz à la mi-juillet sur la dexaméthasone et sa place dans le traitement des patients atteints du coronavirus ?

 

En ce qui concerne la dexaméthasone, le Professeur Bruno Mégarbane (Chef de service de réanimation à l’hôpital Lariboisière) a déclaré la donner en traitement à tous ses patients[4][46], dès le mois de mars 2020[4][47].

L’équipe du Professeur Bani Sadr du CHU de Reims était sur l’approche thérapeutique impliquant les corticoïdes pour tous les malades en détresse respiratoire, depuis des semaines également[3][4][48], dès le 27 mars 2020[49][50][51]. Cette démarche s’inscrit dans le prolongement d’une étude chinoise sur la méthylprednisolone dans le traitement du Covid-19, publiée le 13 mars 2020 dans JAMA Internal Medecine[52].

On parle des corticoïdes et du choc cytokinique depuis 2000. La phase inflammatoire possible du Covid-19 est présentée depuis janvier 2020. Alors que certaines équipes hospitalières proposent dès mars une approche anti-inflammatoire systématique à leurs patients, on peut remarquer que d’autres équipes se lancent dans des études randomisées, tel l’essai Recovery, où 4321 patients « n’ont reçu aucun médicament particulier, mais prenaient un placebo »[53]. On semble constater deux visions différentes de l’éthique médicale.

Les résultats de cet essai randomisé Recovery apparaissent disponibles en preprint le 22 juin 2020[54]. On peut se demander si ces résultats n’arrivent pas un peu tard par rapport à la dynamique de l’épidémie en Europe occidentale. Certains médias titrent encore à ce sujet à la mi-juillet. Chercherait-on par ces conclusions, énoncées plutôt tardivement, à convaincre les lecteurs du caractère inévitable des tâtonnements (égarements ?) qu’on peut sembler avoir constatés durant la vague épidémique ? Faut-il conclure qu’il était nécessaire d’attendre le mois de juillet pour définir une prise en charge médicamenteuse efficace du Covid-19 à l’hôpital ? Insister encore, dans le titre, sur un traitement qui ne doit pas être donné « au début de la maladie » ou « trop vite » ne risque-t-il pas de contribuer à lutter contre la notion d’une possible prise en charge précoce ?[1][2]. On peut remarquer que le contenu de certains articles affirment : « Les données confirment que la dexaméthasone ne doit pas être donnée aux patients au début de leur maladie, ce qui semble logique […] » [21]. Serait-on en train d’enfoncer des portes ouvertes depuis fort longtemps ? Sur la prise en charge précoce, à la même période (le 12 juillet 2020), on trouve des articles dans lesquels l’Inde rappelle que l’hydroxychloroquine est recommandée pour les cas bénins[54b][54c][54d]

Parallèlement, à la lecture des commentaires d’un article[48], on apprend que le Docteur Jean-Philippe Kevorkian (Hôpital Lariboisière, Paris) cherche à publier (sans succès) ses résultats concernant une thérapie impliquant les corticoïdes depuis fin avril 2020. Cela semble également être le cas de l’équipe de Reims : il est question de « mésaventure similaire »[48]. Le 7 juillet 2020 on peut lire : « Comment réagit-on lorsque l’on veut en informer ses collègues de façon « réglementaire » en réalisant une étude certes « artisanale » mais méthodologiquement valable, et qu’elle se voit refuser au bout de 2 mois alors qu’une semaine plus tard, l'étude RECOVERY valide « triomphalement » le bien-fondé de la stratégie proposée ? »[55]

Pourtant une équipe française réussit à publier un article dans The Lancet Rheumatology au sujet de l’anakinra (une autre molécule envisagée pour lutter contre la sur-inflammation)[56][57]. Cette étude est un suivi de cohorte impliquant une comparaison avec un groupe historique. De même, on trouve des études rétrospectives sur le tocilizumab (autre thérapie pressentie contre le choc cytokinique[3][4]) dans la littérature[44][58][59]. Ce type d’études, non randomisées, sur les corticoïdes ne semble pas avoir voix au chapitre. La valeur ajoutée du traitement étudié influencerait-elle la publication des travaux ?

Sur l’éthique, on se souvient de la tribune écrite par Gilles Chatellier et Gilles Hayem, qui semblent être coauteurs de la publication française sur l’anakinra[56][57]. On peut lire « « La médecine fondée sur les preuves ne peut être réduite aux essais randomisés ». Dans les circonstances de la maladie Covid-19, il est difficile de proposer un placebo à des patients en danger, comme l’exigent les études fondées exclusivement sur la randomisation (tirage au sort) […]. »[60].

Aujourd’hui on titre : « Publications scientifiques rejetées pendant le COVID : que s’est-il passé ? »[61].

Aujourd’hui, des médecins hospitaliers semblent affirmer : « Cet épisode Covid a eu une vertu considérable : remettre la clinique en 1ère ligne » [55]. On se souvient que les médecins de ville ne semblaient pas être à même de proposer une prise en charge médicamenteuse curative, sur la base d’une approche clinique[1][2]

 

 

Précédentes tribunes :

Covid-19 : et si la France faisait confiance à ses généralistes ?

Covid-19 : Azithromycine testé en préventif. Et si en pleine période de pandémie la France faisait du curatif ?

Covid-19 : que penser des essais cliniques avec groupe placebo en période d’épidémie ?

Covid-19 : masques, azithromycine, généralistes, essais cliniques, vaccin, confinement, chloroquine… Éléments de langage pour un 20 h 02

Antibiotiques : azithromycine, macrolides, C3G, doxycycline… Un traitement du Covid-19 par les médecins de ville serait possible ?

Enquête d’un syndicat de médecins généralistes : 9000 décès à domicile en rapport avec le Covid-19 … vraiment ?

Didier Raoult, collectif « Laissons les médecins prescrire », prise en charge précoce du Covid-19 : vers un scandale de santé publique ?

Désinfox coronavirus, fake news, libération du marché de l’info… et pendant ce temps-là les articles sembleraient disparaître du web ?

Chèque-Niouze : le docteur Robinson Crusoé prescrit (hors AMM) du jambon et du fromage aux intermittents du spectacle en cas de Covid-19 ?

L’azithromycine aurait un rôle capital dans le traitement précoce du Covid-19 : les médecins n’oseraient plus divulguer leurs résultats ?

Estimations des décès liés au Covid-19 à domicile par le certificat de décès : naïveté ? Poisson d’avril ? Arnaque délibérée ?

Le traitement précoce du Covid-19 révèlerait des inégalités territoriales et sociales : union nationale ? Urgence sanitaire ? Vraiment ?

Covid-19 et soignants : des ovations, des primes, des jours de congés, des médailles, le 14 juillet… N’en jetez plus !

Marre d’avoir peur du Covid-19

Taux d’hospitalisation, de mortalité, d’asymptomatiques, chiffres sur le Covid-19 : il y a des médecins généralistes en France

Hydroxychloroquine : une étude controversée et Véran saisit le HCSP. L’azithromycine serait efficace contre le Covid-19 : on saisit quoi ?

Le covid ou la covid ? Trois mois après son baptême, l’Académie française aurait trouvé le sexe DU Covid-19. Un peu tard non ?

Covid-19 : puisqu’il n’y a jamais eu de pénurie de masques pour les soignants, on pourrait arrêter de faire des réserves de PQ au congélo ?

Covid-19, The Lancet, Véran, HCSP, ANSM, décrets, Conseil d’État, loi… Alors, dans les faits, l’hydroxychloroquine interdite ou pas ?

Le tocilizumab serait prometteur contre le Covid-19. Vite, des patients pour faire une étude et publier en grillant les autres ?

La France avait-elle les moyens d’opter pour un traitement curatif précoce du Covid-19 en médecine de ville ?

La France serait-elle prête à affronter la deuxième vague de Covid-19… ou la première ? Didier Raoult aurait-il (parfois) raison ?

Covid-19 : de la mascarade aux masques en rade ? Maskovid mène l’enquête

Dexaméthasone contre le Covid-19 : une percée scientifique selon l’OMS ? Et si on utilisait des anti-inflammatoires contre l’inflammation ?

L’idée brillante que Didier Raoult et les médecins de ville ont en commun et dont les médias parlent peu ? Laissons les médecins prescrire ?

 

 

[1]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-idee-brillante-que-didier-raoult-225482

[2]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-avait-elle-les-moyens-d-224985

[3]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-tocilizumab-serait-prometteur-224876

[4]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dexamethasone-contre-le-covid-19-225346

[5]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/290320/derriere-la-polemique-raoult-mediocrite-mediatique-et-interets-pharmaceutiques

[6]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/130420/chloroquine-protocole-raoult-liberte-de-prescrire-des-medecins-bilan-provisoire

[7]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/210420/pedagogie-clinique-du-covid-19-entre-medecine-de-soins-et-recherche-industrielle

[8]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/060520/le-remdesivir-l-industrie-pharmaceutique-et-la-crise-du-covid

[9]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/260520/fin-de-partie-pour-l-hydroxychloroquine-une-escroquerie-intellectuelle

[10]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/080720/hydroxychloroquine-versus-remdesivir-la-guerre-du-medicament-n-est-pas-terminee

[11]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/140720/ce-que-revele-l-evolution-du-cours-boursier-de-l-action-de-gilead-science

[12]http://www.francesoir.fr/societe-economie/lancetgate-quel-role-joue-le-laboratoire-gilead-qui-developpe-le-remdevisir

[13]http://www.francesoir.fr/une-breve-histoire-du-remdesivir-gs-5734-une-molecule-dinteret-therapeutique-tres-discutable-sur-le

[14]http://www.francesoir.fr/societe-sante/remdesivir-une-molecule-dinteret-therapeutique-tres-discutable-sur-le-covid-19-partie

[15]http://www.francesoir.fr/societe-sante/remdesivir-lopinion-de-lagence-europeenne-du-medicament-met-elle-en-danger-la-sante

[16]http://www.francesoir.fr/remdesivir-pour-quelques-milliards-de-plus-producteur-gilead-participation-de-lagence-europeenne-du

[17]http://www.francesoir.fr/societe-sante/l-entreprise-gilead-aurait-elle-dissimule-la vraie-toxicite-du-veklury-remdesivir

[18]http://www.francesoir.fr/societe-sante/remdesevir-largent-avant-la-sante

[19]https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2021436

[20]https://www.nejm.org/doi/pdf/10.1056/NEJMoa2021436?articleTools=true

[21]https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-essai-clinique_146088

[22]https://actu.orange.fr/societe/sante/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-CNT000001rHfLH.html

[23]https://www.tdg.ch/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-dentree-123985954119

[24]https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/33259-Dexamethasone-corticoide-anti-covid-administre-debut-maladie

[25]https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6051149/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-selon-les-resultats-dun-essai-c

[26]https://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Monde/Le-corticoide-anti-Covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut.html

[27]https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronavirus-le-dexamethasone-efficace-contre-les-formes-graves-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie?id=10544918

[28]https://www.lematin.ch/story/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-dentree-123985954119

[29]https://2m.ma/fr/news/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-selon-un-nouvel-essai-clinique-20200719/

[30]https://izlandbipbip.com/news/divers/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-essai-clinique/

[31]https://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-plus-de-2-millions-de-cas-et-pres-de-77000-morts-au-bresil-suivez-notre-direct-17-07-2020-8354229.php

[32]https://www.lexpress.fr/actualite/monde/direct-covid-19-barcelone-reconfine-inquietude-en-bretagne-la-pandemie-est-loin-d-etre-finie_2131159.html

[33]https://www.lecourrier.vn/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie/822473.html

[34]https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-af31b36f276d8f469078a04770be4c20

[35]https://masantefacile.com/le-mag-corticoide-anti-covid-19-etre-donne-maladie.php

[36]https://www.tvanouvelles.ca/2020/07/17/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie

[37]https://www.koldanews.com/2020/07/17/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie-1231981-aspx-a1215829.html

[38]https://www.sudinfo.be/id223156/article/2020-07-17/le-corticoide-anti-covid-19-ne-doit-pas-etre-donne-au-debut-de-la-maladie

[39]https://www.antibioest.org/video-du-pr-f-bani-sadr-utilisation-des-corticoides-et-covid-19/

[40]https://www.youtube.com/watch?v=eJblVhiro8w&feature=youtu.be

[41]https://blogs.mediapart.fr/pierre-jacques-raybaud/blog/310320/covid-19-proposition-d-un-nouveau-traitement-et-protocole-par-tritherapie

[42]https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30183-5/fulltext

[43]https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S0140-6736%2820%2930183-5

[44]https://www.vidal.fr/actualites/24612/covid_19_le_role_du_choc_cytokinique_et_les_premieres_pistes_therapeutiques/?fbclid=IwAR1X7qw4RDQTQtL_5mBJrbdATFf7yJ—VtqLprUSC17uW8OMjT2YLAKAyIQ

[45]https://www.pourlascience.fr/sd/biologie-moleculaire/cytokines-et-sensibilite-aux-maladies-4033.php

[46]https://twitter.com/boutaour/status/1273347875502686216

[47]https://www.europe1.fr/sante/coronavirus-comment-la-dexamethasone-peut-sauver-des-patients-gravement-atteints-3975557

[48]https://francais.medscape.com/voirarticle/3606082

[49]https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/reims/sante-infectiologue-virologue-epidemiologiste-role-ces-medecins-face-au-coronavirus-1843444.html

[50]https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/reims/coronavirus-chu-reims-sauve-patients-corticoides-1844328.html

[51]https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-chu-de-reims-soigne-des-patients-gravement-atteints-avec-un-corticoide-la-6879757

[52]https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2763184

[53]https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-que-sait-on-de-la-dexamethasone-ce-traitement-qui-reduirait-la-mortalite-du-covid-19_fr_5ee8bda6c5b61111ea61b335

[54]https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.06.22.20137273v1

[54b]https://www.expresspharma.in/latest-updates/indiscriminate-use-of-remdesivir-tocilizumab-on-covid-patients-can-cause-more-harm-than-good/

[54c]https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwjbieLm8N3qAhUqy4UKHaMpBgYQFjAAegQIBBAB&url=https%3A%2F%2Fwww.mohfw.gov.in%2Fpdf%2FClinicalManagementProtocolforCOVID19.pdf&usg=AOvVaw3a5ZVasGL6vjnZIyLc3bRZ

[54d]https://www.mohfw.gov.in/pdf/RevisedguidelinesforHomeIsolationofverymildpresymptomaticCOVID19cases10May2020.pdf

[55]https://francais.medscape.com/voirarticle/3606125

[56]https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30164-8/fulltext

[57]https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S2665-9913%2820%2930164-8

[58]https://www.pnas.org/content/117/20/10970

[59]https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30173-9/fulltext

[60]https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/06/18/la-medecine-fondee-sur-les-preuves-ne-peut-etre-reduite-aux-essais-randomises_6043319_3232.html

[61]https://francais.medscape.com/voirarticle/3606128

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • leypanou 22 juillet 2020 08:50

    La médecine fondée sur les preuves ne peut être réduite aux essais randomisés ». Dans les circonstances de la maladie Covid-19, il est difficile de proposer un placebo à des patients en danger, comme l’exigent les études fondées exclusivement sur la randomisation (tirage au sort) […].  : hou la la, il y a quelques lumières sur agvx où l’essai randomisé est l’alpha et l’oméga de la médecine « sérieuse ».


    • njama njama 22 juillet 2020 12:52

      @Alcyon
      Ce genre d’études randomisées contre « vrai » placebo n’a jamais été fait pour aucun vaccin car jugé contraire à l’éthique.

      Mais on pourrait très bien comparer deux groupes sans tirer au hasard, sur la base de cohortes comparables évidemment, âge, sexe,...
      On attend toujours une étude qui comparerait des vaccinés et des non-vaccinés, je serais volontaire pour figurer dans la seconde catégorie smiley
      et vous dans la première j’imagine smiley


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 22 juillet 2020 13:15

      @njama
      « On attend toujours une étude qui comparerait des vaccinés et des non-vaccinés,.. »
      .
      Votre souhait a été exaucé :
      https://www.vaccineinjury.info/survey/results-unvaccinated/results-illnesses.html
      https://www.vaccineinjury.info/survey/results-vaccinated/results-illnesses.html
      .
      Maintenant on y croit ou on n’y croit pas...Mais ceci est une autre histoire. smiley


    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 22 juillet 2020 13:26

      @Michael Gulaputih
      Rendons à César ce qui lui appartient : les liens ont été cités par @Doctorix dans je ne sais plus lequel de ses articles.


    • njama njama 22 juillet 2020 22:48

      @Michael Gulaputih
      Merci pour les liens


    • Zeb_66 23 juillet 2020 21:22

      @Alcyon
      Voici un article qui explique en détails comment fonctionne L’HCQ et pourquoi il ne fonctionne pas toujours.
      Il montre en plus que l’HCQ peut aisément être remplacé par la Quercetine.
      Le facteur décisif c’est le zinc.
      C’est en anglais, très bien expliqué mais assez technique. Aujourd’hui la majorité des articles de recherches sont en anglais.
      Donc :
      - HCQ + zinc fonctionne
      - Quercetine + zinc fonctionne également, n’a pas d’effets secondaires et est disponible partout librement.
      https://dadamo.com/dangerous/2020/04/07/covid-19-chloroquine-zinc-and-quercetin/
      Le gros avantage de l’association Quercetine + Zinc et qu’en dehors de son application antivirale il permet de rééquilibrer de très nombreuses fonctions
      enzymatiques essentielles.
      Sans parler du coût dérisoire du traitement.
      Impossible à breveter et donc pas de gros bénéfices pour les actionnaires, bon sang mais c’est sûrs on n’en parlera jamais dans les médias, pas d’AMM, pas de
      prescription !
      - Faire des recherches sur Quercetin(anglais) Quercétine(français) Quercetin + zinc
      Tout ce battage médiatique n’a aucun intérêt pour nous permettre de faire face à ce virus d’ailleurs peu virulent.
      Tous les jours ou 1 jour sur 2 :
      Quercétine 500mg + bromelaïne + Vit. C
      Zinc chélaté 15mg + Vit. B6
      + Une alimentation correcte ET BASTA...


    • Yanleroc Yanleroc 23 juillet 2020 21:53

      @Zeb_66

      Et si c’est insuffisant parce que pas suivi,

      Il reste l’ hydroxychloroquine qui est de nouveau autorisée alors que le Bouzin sous la pression et les dollars, l’avait classée vénéneuse ! Agnès Buzin n’a pas de bons aspects planétaires en ce moment, il vaut mieux qu’elle se fasse oublier comme Levy et Castaner !

      L’HCQ est de nouveau autorisée, ça veut quand-même dire quelque chose !!


    • Zeb_66 24 juillet 2020 13:29

      @Yanleroc
      à ma connaissance l’HCQ est seulement autorisé en milieu hospitalier !
      et puis la solution alternative par la Quercétine est infiniment plus intéressante,
      elle n’a pas d’effets secondaires et on peut se la prescrire soi-même tout le long de l’année en prévention.


    • Yanleroc Yanleroc 25 juillet 2020 03:05

      @Zeb_66, lisez, elle est autorisée pour les medecins generalistes qui voudront bien la prescrire !


    • Francis, agnotologue JL 22 juillet 2020 08:51

      Article très technique, et très « lié »
       

       Au hasard, j’ai suivi le lien [55]https://francais.medscape.com/voirarticle/3606125 :

       

      « Comment vit-on la crise du Covid quand on est cardiologue au sein du service de diabétologie d’un hôpital parisien qui se voit du jour au lendemain vidé de ses malades habituels remplacés par des malades Covid ? Comment raisonne-t-on face à des symptômes inédits ? Que se passe-t-il quand on s’aperçoit, début avril, que la thérapeutique – un ensemble de molécules, dont des stéroïdes – que l’on a proposée à un malade fonctionne ? Comment réagit-on lorsque l’on veut en informer ses collègues de façon « réglementaire » en réalisant une étude certes « artisanale » mais méthodologiquement valable, et qu’elle se voit refuser au bout de 2 mois alors qu’une semaine plus tard, l’étude RECOVERY valide « triomphalement » le bien-fondé de la stratégie proposée ? Enfin, que retire-t-on de cette période exceptionnellement intense pour sa pratique professionnelle et à titre personnel ? C’est à toutes ces questions que répond le Dr Jean-Philippe Kevorkian, cardiologue dans le service de diabétologie du Pr Jean-François Gautier à l’hôpital Lariboisière (Paris), qui revient sur son vécu de l’épisode Covid dans cette interview passionnante. »


      • leypanou 22 juillet 2020 11:57

        @JL
        est-ce que ce médecin a compris que la parution d’un article ne dépend pas de son intérêt scientifique mais de son opportunité idéologique ?
        Or, jusqu’à preuve du contraire, le véritable but des 2 revues mentionnées est la préparation des esprits au caractère indispensable des vaccins anti-covid.
        8 semaines pour avoir une réponse : çà a fait combien de morts alors que cela aurait pu être évité ?


      • Ouallonsnous ? 22 juillet 2020 18:38

        @JL

        Article très technique, et très « lié »

        Mais surtout, encore un article pour faire le buzz du covid, alors qu’il n’y a plus de risque viral en France métropolitaine depuis cinq mois !

        Cet auteur s’alignerait il sur les mascarades macronistes préparatoires d’un reconfinement, la situation économique et la classe moyenne n’étant assez dégradée aux yeux des ennemis de la France (UEuropéistes) qui, il faut bien le reconnaître font florés dans la population la plus mal informée, à voir tous ces malheureux et malheureuses arc boutés sur leur masque en plein cagnard où derrière leur volant, et affirmant qu’il font ce qu’ils veulent !!!?

        Ne se fieraient ils pas un peu trop à leur télé et ses messages anxiogènes de type et fréquence publicitaire, affirmant que le covid rôde toujours, renforcé par les gros yeux de Foutriquet dans sa dernière apparition ?


      • njama njama 22 juillet 2020 10:31

        Merci Dover63, toujours aussi fouillés et excellents vos articles.

        Essayez de les proposer à l’AIMSIB, pour une meilleure audience.

        https://www.aimsib.org/


        • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 22 juillet 2020 13:23

          @njama
          Pas mieux.


          @Dover63
          Super article vraiment bien documenté. Il y a de quoi lire !


        • BA 22 juillet 2020 10:36

          Mercredi 22 juillet 2020 :


          Coronavirus : huitième jour à plus de 60.000 cas en 24h aux Etats-Unis.


          Les 68.524 nouvelles infections relevées sur une journée portent à 3,89 millions le nombre total de cas positifs aux Etats-Unis depuis le début la pandémie, pour un total de 142 068 morts. De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, les Etats-Unis, après avoir connu une amélioration vers la fin du printemps, voient depuis plusieurs semaines l’épidémie repartir à la hausse.


          L’inquiétude et la pandémie se propagent. Le président américain Donald Trump a pour la première fois reconnu mardi que les Etats-Unis subissaient une hausse « inquiétante » des contagions dans une partie du pays.


          « Nous implorons les jeunes Américains d’éviter les bars bondés et les rassemblements en lieux clos bondés », a déclaré le président des Etats-Unis à la Maison-Blanche, en demandant aux Américains de se laver les mains, de pratiquer la distanciation physique et de se masquer.


          « Cela va sûrement, malheureusement, empirer, avant de s’améliorer », a-t-il concédé, rompant avec l’optimisme qui caractérisait jusqu’à présent ses commentaires sur la crise sanitaire.


          https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/en-direct-mercredi-22-juillet-2020-coronavirus-le-point-sur-la-situation-en-france-et-dans-le-monde-1225397


          • njama njama 22 juillet 2020 10:51

            @BA
            Plus on teste plus il y a de « cas » cela va de soi, ça ne change pas pour autant la mortalité

            un total de 142 068 morts... De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue

            pour 330 millions d’habitants ?

            En France c’est plus, 30.000 pour 67 millions d’habitants...


          • Francis, agnotologue JL 22 juillet 2020 11:18

            @BA
             
             on compte plus les morts, on compte les cas. C’est quoi les cas ? Les tests ne font pas de différence entre virus actif et virus inactif.
             
             De ces deux faits je conclue que l’augmentation du nombre de cas traduit l’augmentation de l’immunité collective.
             
             BA, ces copié-collés aveugles sont aussi emmerdants que ceux des trolls pornos qui sévissent depuis plusieurs jours.


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 13:44

            @Alcyon
            1er août : nombre de décès par million au mieux légèrement inférieur à la France

            avec mon petit calcul simple de prédiction sur 15 jours j’arrive aussi au 1 aout ... Chili Pérou Brésil auront aussi dépassé la France bien avant la mi-aout e le Mexique peut être avant la fin aout
            mon petit graphique à date fixe est éloquent sur le sujet


          • njama njama 22 juillet 2020 13:49

            @Alcyon
            Aux States les hôpitaux touchent des primes pour chaque cas mis sous respirateur... les médecins sont fortement incités à mettre « Covid » comme cause de décès, les tests ne sont pas vraiment fiables, le nombre de cas est à prendre avec des pincettes...
            le « vaccin magique » est encore dans les starting-blocks...
            A croire que ça vous excite de maintenir la pression (?) ou que vous êtes hypocondriaque (?) Vous travaillez pour Sanofi ?


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 13:55

            @njama
            et allez le complot ...
            non seulement tu ne comprends rien de rien aux stats, mélangeant mortalité et létalité dans un boulgui boulga infect mais tu finis par sortir l’arme fatale des fake-news ... écœurant ... tu vaux pas mieux qu’Idefix et c’est pas un compliment smiley


          • njama njama 22 juillet 2020 13:59

            @Alcyon & nono
            Le nombre de décès UK peut être divisé par deux

            Health Secretary Matt Hancock has called for an urgent review into how coronavirus deaths have been recorded in England.
            (...)
            There have been 40,528 deaths linked to the virus in England.
            How many confirmed cases are there in your area ?

            Prof Carl Heneghan from University of Oxford, who spotted the issue with the data, told the BBC there was « huge variation » in the numbers of daily deaths reported in England by PHE.

            While NHS England currently reports 30-35 deaths per day, Public Health England (PHE) data often shows double that or more, he said.

            The reason is that anyone who has tested positive for coronavirus but then died at a later date of another cause would still be included in PHE’s Covid-19 death figures.

            « By this PHE definition, no one with Covid in England is allowed to ever recover from their illness, » Prof Heneghan says.

            « We need correct and accurate statistics so we can really understand the trend - otherwise it’s very difficult to know what’s going on, » he added.
            ...

            https://www.bbc.com/news/health-53443724


          • Francis, agnotologue JL 22 juillet 2020 13:59

            @njama
             
             je ne crois pas que le fan club des labos pourvoyeurs de vaccins soit constitué de travailleurs, mais plutôt de porteurs d’actions, et leurs idiots utiles bien entendu.
             
            Pour ce qui concerne les porteurs d’actions, je suppose qu’ils tueraient père et mère pour voir monter les cours.
             
            Le capitalisme financier fait des ravages dans les grandes largeurs.


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 14:31

            @njama
            Le nombre de décès UK peut être divisé par deux

            selon la BBC ... je croyais que les media étaient aux ordres de la désinformation ?
            en fait, c’est quand çà t’arrange ...
            sinon l’info est à prendre en considération bien sûr ... et attendre les conclusions ...
            le « peut » exprime une possibilité, pas une affirmation ...


          • Francis, agnotologue JL 22 juillet 2020 14:40

            @nono le simplet
             
             ’’. je croyais que les media étaient aux ordres de la désinformation ?’’
             
             
            En régime libéral, qui est le vrai patron de l’info ? L’annonceur de publicité, c’est lui qui fait vivre les médias.
             
            Or : « Aux yeux d’un commerçant, un consommateur averti en vaut la moitié d’un. » Albert Brie
             
            Conclusion, les médias désinforment les consommateurs.


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 14:55

            @JL
            Conclusion, les médias désinforment les consommateurs.

            oui je sais c’était ma question et c’est ta réponse ... à la Georges Marchais ... blaireau ... et en plus je parle au charcutier et c’est l’andouille qui répond ...


          • Francis, agnotologue JL 22 juillet 2020 14:56

            @nono le simplet
             
             ’’ le « peut » exprime une possibilité, pas une affirmation ’’
             
             Tiens tiens ! Nono découvrirait-il l’eau tiède ? C’est un premier pas vers la pensée complexe.
             
            nb. la pensée complexe, ça commence dès la sortie de la pensée binaire.


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 14:59

            @Alcyon
            oui je sais, j’ai deux colonnes en plus pour les décès de chaque pays ... grâce aux tableaux FT et Le Monde (avec mise à jour régulière) que tu avais fourni smiley


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 15:01

            @nono le simplet
            mais si j’en parle à ces blaireaux ils vont crier « fake-news ! fake-news ! » comme Trump leur maître à ne pas penser ...


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 15:12

            @JL
             Tiens tiens ! Nono découvrirait-il l’eau tiède ?

            je répondais à la limande qui n’a pas du voir cette nuance... pas sûr que tu l’avais vu aussi à la première lecture ... smiley


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 15:15

            @Alcyon

            tableaux FT

            NYT bien sûr


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 15:18

            @Alcyon
            au passage le Chili a fait une mise à jour et rentre dans les clous ...


          • njama njama 22 juillet 2020 17:05

            @nono le simplet
            le chili ???
            Argentine, dc Covid presque inexistant
            hormis au Chili les courbes de dc sont molles, soit les populations latinos y sont moins sensibles pour x facteurs dont le climat, soit hypothèse plus probable et connexe le covid a perdu de sa virulence...

            FRANCE — CHILI — ARGENTINE — BRÉSIL —BOLIVIE — PÉROU MEXIQUE

            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country=FRA CHL ARG BRA BOL PER MEX&pickerMetric=location&pickerSort=asc




          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:15

            p@njama
            hormis au Chili les courbes de dc sont molles,

             smiley
            encore une fois tu regardes un graphique global mondial avec des pays très disparates et tout est plat, fatalement ... j’ai mis un petit graphique plus haut bien plus parlant ...
            et ne vas pas me dire qu’il est faut ! il est juste ! tu peux d’ailleurs vérifier grossièrement ... si tu en es capable ...
            alors elles sont molles les courbes ? smiley


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:19

            @njama

            déjà si tu regardais ça sur ton ourdata tu raconterais moins de conneries
            je ne connais pas le site, j’ai mis 10 secondes à trouver ...


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:24

            @nono le simplet
            évidemment l’autre blaireau de fifi le belge ne doit pas non plus être capable de passer en cumulatif sur ourdata ... c’est compliqué y a 2 cases à cocher smiley


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:27

            @nono le simplet
            et, évidemment si on ajoute la Belgique tout s’écrase aussi en cumulatif ...
            cours des stats page 2 paragraphe 1


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:27

            @nono le simplet
            oups
            +belgique


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:30

            @nono le simplet
            et si on passe en échelle log ça écrase encore plus
            l’ignorance n’est pas une excuse !


          • Legestr glaz Legestr glaz 22 juillet 2020 17:43

            @nono le simplet

            On peut faire dire strictement ce que l’on veut avec des statistiques trafiquées pour faire avaler cette grosse supercherie. Le covid19 n’a pas été plus mortel qu’un autre virus grippal. Et pourtant, on ne peut pas dire, qu’en France par exemple, tout n’a pas été mis en oeuvre pour ne pas soigner dès les premiers symptômes. « Restez chez vous et vous guérirez. Appelez les urgences si les symptômes s’aggravent ». De la grande médecine !

            « Celui qui contrôle la peur des gens, maîtrise leur âme » !

            C’est le conseil donné par Machiavel aux Médicis pour qu’ils maintiennent facilement leur pouvoir en place. 

            Les travaux menés en psychologie politique depuis une dizaine d’années montrentl’importance des effets sociaux de peurs sciemment entretenues par la collusion entre les sphères du politique et des médias.

            Au plan pratique, comment fonctionne cette manipulation des esprits par la peur ?
            — Par la sélection et l’omission d’informations, la fabrication de données, la distorsion des statistiques, la transformation d’actes particuliers en tendances généralisées, la déformation du sens des mots, l’inversion des relations entre cause et effets, la simplification de situations complexes.

            — La psychologie sociale établit que l’anxiété généralisée affecte la qualité des capacités de réflexion et de raisonnement. 

            Conclusion : Les politiques, aidés en cela par les médias aux ordres, créent de toute pièce une peur, une angoisse sociale, une atmosphère anxiogène, qui anesthésient les capacités de réflexion du Peuple, pour faire passer des lois liberticides et éviter toute contestation. 

            le domaine politique est un lieu privilégié pour l’observation de l’influence des discours exploitant la peur. L’anxiété généralisée affecte la qualité des capacités de réflexion et de raisonnement. L’attention fixée sur le danger ou une menace diminue la capacité de traiter l’information et augmente les conduites d’échappement au risque.

            Les discours alarmistes et anxiogènes ainsi que la désignation d’ennemis intérieurs servent alors à légitimer des mesures disproportionnées qui portent atteinte aux droits fondamentaux, dans le but de mieux contrôler la population.

            La classe politique, impuissante devant l’oligarchie financière qui dirige l’économie mondiale, a besoin pour rester au pouvoir d’agiter le chiffon rouge de la peur pour détourner l’attention du peuple.


            Allez-y nono, agitez bien le chiffon rouge mais, ici, personne n’est dupe ! Vous pouvez remballer vos chiffres bidonnés, vous n’êtes pas crédible. Avez vous noté le nombre d’étoiles que recueillent vos commentaires « si avisés ». Et encore, plusieurs trolls vous viennent en aide.


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:53

            @Legestr glaz
            On peut faire dire strictement ce que l’on veut avec des statistiques trafiquées pour faire avaler cette grosse supercherie.

            on peut surtout faire dire n’importe quoi quand on comprend rien smiley
            et quand on n’y comprend rien on devrait être autorisé à fermer sa gueule !


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 17:56

            @nono le simplet
            y a beaucoup d’adeptes de la « cloche » ici ... j’espère qu’ils ne parlent pas de Raoul ; c’est irrespectueux pour ce grand nom de la science ...


          • Legestr glaz Legestr glaz 22 juillet 2020 18:00

            @nono le simplet

            — Par la sélection et l’omission d’informations, la fabrication de données, la distorsion des statistiques, la transformation d’actes particuliers en tendances généralisées, la déformation du sens des mots, l’inversion des relations entre cause et effets, la simplification de situations complexes.

            — La psychologie sociale établit que l’anxiété généralisée affecte la qualité des capacités de réflexion et de raisonnement. 

            Auriez vous peur nono ? Votre capacité de réflexion est altérée ? smiley

            Les carottes sont cuites pour vous nono, condoléances, le stratagème est totalement démonté.

            Il ne s’agit pas d’une accusation, mais d’un bilan impitoyable [de la situation actuelle]. Je pourrais me gifler, parce que j’ai regardé Sars-CoV2- beaucoup trop longtemps avec panique. Je suis également quelque peu ennuyé par le fait que nombre de mes collègues immunologistes ont jusqu’à présent laissé la discussion sur la Covid-19 aux virologistes et aux épidémiologistes. Je pense qu’il est temps de critiquer certaines des principales déclarations publiques, totalement fausses, concernant ce virus.

            Tout d’abord, il était faux de prétendre que ce virus était nouveau.

            Deuxièmement, il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait pas déjà une certaine immunité contre ce virus.

            Troisièmement, c’était le comble de la stupidité que de prétendre qu’une personne pouvait avoir la Covid-19 sans aucun symptôme ou même de transmettre la maladie sans présenter le moindre symptôme.


            Vous pouvez, bien entendu, contester les bases même de la psychologie sociale. 


          • nono le simplet nono le simplet 22 juillet 2020 18:25

            @Legestr glaz
            Les carottes sont cuites pour vous nono, condoléances, le stratagème est totalement démonté.

            ah t’en es un beau de stratagème ... aussi cinglé qu’Idefix


          • Legestr glaz Legestr glaz 22 juillet 2020 18:32

            @nono le simplet

            Vous n’avez vraiment rien à dire !

            Parce que, en définitif, qu’est-ce que vous entendez démontrer par vos interventions ? Que le covid19 est dangereux et mortel ? J’ai bien compris ?

            Parce que, s’en prendre au messager c’est totalement improductif, et vous le savez bien. Une « saillie » désespérée qui ne fait rire personne, même pas vous, tellement vous êtes au ras des pâquerettes, et je respecte beaucoup les pâquerettes. 


          • njama njama 22 juillet 2020 22:35

            @nono le simplet

            Le cumul des décès n’est pas significatif de l’évolution dynamique de l’épidémie , car il dépend en bonne partie de la gestion de la crise sanitaire. 
            Cas d’école, l’Allemagne, 3 mars 22 juillet entre 4 et 5 fois moins de décès qu’en France ! pour un même virus qui n’a que la Rhin à traverser ça fait beaucoup trop !
            faut dire qu’en France et ailleurs des chiffres ont été bidonnés, en avril les décès Ehpad ont été rajoutés Covid sans la moindre preuve.

            Fallait sûrement donner un peu d’épaisseur à l’événement politique pour justifier le confinement général et l’anesthésie du pays décidé le 11 mars sur la base de 48 décès dont 33 avaient plus de 75 ans !

            FRANCE ALLEMAGNE
            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country=FRA DEU&pickerMetric=location&pickerSort=asc


          • nono le simplet nono le simplet 23 juillet 2020 03:15

            @njama
            Le cumul des décès n’est pas significatif de l’évolution dynamique de l’épidémie , car il dépend en bonne partie de la gestion de la crise sanitaire. 

            au lieu des stats tu devrais essayer la peinture sur soie comme loisir smiley


          • njama njama 23 juillet 2020 14:41

            @Alcyon
            moyenne d’âge des décès attribués Covid 81 ans et des minous, oui c’est vrai la vie ça coûte des vies... c’est viral on n’a pas encore trouvé l’antidote


          • JC_Lavau JC_Lavau 23 juillet 2020 15:14

            @Alcyon. Quelle surprise ! Encore un voeu de mort...


          • Yanleroc Yanleroc 23 juillet 2020 15:25

            @Alcyon

            mon pauvre Alcyon, tu fais dans l’inversion accusatoire, ça ne vaut pas un clou ! Aujourd’hui tu nous dis qu’on met les autres en danger parce qu’on réfute le port du masque qui est illégal et inutile voir dangereux,

            demain tu nous diras qu’on met les autres en danger parce qu’on refusera la vaccination forcée,

            après demain tu nous diras qu’on est dangereux pour notre pays, parce qu’on refusera de faire la guerre à un pays qui ne nous à rien fait...

            Demande tout de suite à rétablir la peine de mort, la torture et le Bûchet, parce que sinon la vague qui va te submerger ce sera celle qui mettra à bas tous les soumis amoureux de leurs chaînes comme toi et le mensonge, ta propagande et tes velléités despotique n’y pourront rien ! Profite !


          • njama njama 23 juillet 2020 15:27

            @Alcyon
            avec des statistiques pareilles ils vont avoir du mal à le vendre leur vaccin magique ! sauf dans les catégories seniors et hyper-seniors. On pourrait l’appeler le vaccin Ehpad smiley

            Distribution des personnes décédées du coronavirus (COVID-19) en France du 1er mars au 12 mai 2020, selon la tranche d’âge
            Moins de 15 ans : 0 %
            15 - 44 ans : 1 %

            45 - 64 ans : 10 %
            65 - 74 ans : 18 %
            75 ans et plus : 71 %

            https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/


          • foufouille foufouille 23 juillet 2020 15:39

            @njama

            Les russes sont cons, ils nt vacciné les riches et militaire.



          • Yanleroc Yanleroc 23 juillet 2020 22:14

            @Alcyon

            Tu sais que ton FDP pourrait te coûter l’excommunication !?... Mais je ne suis pas comme ça, on a besoin de toi comme faire valoir en plus.

            Tu sais que l’HCQ est de nouveau autorisée.. Ou pas !?.. Pourquoi est ce que ceux pour lesquels tu travailles l’autorisent après l’avoir classée comme substance vénéneuse ?.. Parce qu’ils sont paumés comme toi et obligés de reconnaître leurs erreurs !.. Mais toi tu es le dernier des Mohicans, version FakeNews en mode panique !!...

            Après de nombreuses péripéties et entourloupes, l’Hydroxychloroquine ou HCQ est de nouveau autorisée, ça veut quand-même dire quelque chose !!

            Covid-19 : la délivrance d’hydroxychloroquine est-elle de nouveau autorisée ?

            Comme l’a remarqué un ex-médecin et blogueur, la limitation de la délivrance de l’hydroxychloroquine dans les pharmacies de ville pour les patients Covid-19 a pris fin le 10 juillet

            Vous nous demandez : « Est-il exact que la chloroquine et l’hydroxychloroquine, ces médicaments dangereux en janvier, sont à nouveau autorisés pour certaines maladies depuis la mi-juillet… peut-être le 10 ? »

            Vous écrivez que ces médicaments étaient « dangereux en janvier ». Vous faites vraisemblablement référence à l’inscription au début de l’année de la chloroquine et de son dérivé l’hydroxychloroquine sur la liste II des « substances vénéneuses », via un arrêté signé par la ministre de la Santé d’alors, Agnès Buzyn. Certains ont alors accusé le gouvernement de vouloir priver la population d’un remède potentiel au nouveau coronavirus. Comme nous l’écrivions à l’époque, le classement de l’hydroxychloroquine parmi les « substances vénéneuses » est l’aboutissement d’une démarche lancée il y a plusieurs mois par Sanofi, l’entreprise fabriquant le Plaquenil, seul médicament contenant de l’hydroxychloroquine disponible en France. Le classement sur cette liste signifie que le médicament ne peut être obtenu que sur ordonnance.

            « La prescription de Plaquenil semble avoir été assouplie en catimini » Vous nous demandez si la chloroquine et l’hydroxychloroquine sont de nouveau « autorisées pour certaines maladies depuis la mi-juillet ». C’est le propos qu’on retrouve sur plusieurs blogs depuis quelques jours : « La chloroquine réautorisée en douce par [le Premier ministre] Castex », titre celui-ci, obtenant plusieurs milliers d’interactions sur Facebook, notamment dans des groupes favorables au professeur Raoult (grand promoteur de l’hydroxychloroquine). L’auteur cite comme source le Quotidien du médecin. Il renvoie en fait à un blog hébergé sur ce site, et tenu par un ancien chirurgien urologue, qui questionne en titre : « La prescription d’hydroxychloroquine élargie ? »

            VOUS NOUS AVEZ DEMANDÉ : Quelles différences entre l’hydroxychloroquine et la chloroquine ?

            Ce médecin a remarqué (par l’entremise d’un de ses lecteurs) l’existence d’« un arrêté pris le 10 juillet, publié au Journal officiel le 11 juillet » et qui comporte un article 36 ainsi rédigé : « L’arrêté du 23 mars 2020 prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire est abrogé. »

            Or, constate l’urologue, cet arrêté du 23 mars comportait un passage restreignant la prescription de l’hydroxychloroquine. Puisque ce texte a été abrogé, ce médecin considère que « la prescription de Plaquenil semble avoir été assouplie en catimini par le gouvernement ».

            De fait, la restriction de délivrance de Plaquenil (et donc d’hydroxychloroquine) dans les pharmacies de ville, qui datait de mars, a bien été levée au mois de juillet.

            Restriction de la délivrance de l’hydroxychloroquine en mars On peut retracer le parcours législatif de l’hydroxychloroquine et du Plaquenil au cours des cinq derniers mois. Tout commence le 23 mars, avec un décret plusieurs fois mis à jour. Dans sa version du 26 mars, il comporte un article 12-2 autorisant, sous certaines conditions, la prescription d’hydroxychloroquine à des patients gravement atteints par le Covid-19 et hospitalisés.

            A l’inverse, et c’est cet aspect qui a monopolisé l’attention de ses détracteurs, cet article 12-2 limite la délivrance de Plaquenil en ville (hors des hôpitaux). En effet, il dispose : « La spécialité pharmaceutique Plaquenil, dans le respect des indications de son autorisation de mise sur le marché, et les préparations à base d’hydroxychloroquine ne peuvent être dispensées par les pharmacies d’officine [de ville, ndlr] que dans le cadre d’une prescription initiale émanant exclusivement de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatrie ou dans le cadre d’un renouvellement de prescription émanant de tout médecin. »

            VOUS NOUS AVEZ AUSSI DEMANDÉ L’hydroxychloroquine a-t-elle surtout été utilisée par les plus riches ?

            Dit simplement : les patients habituellement traités avec de l’hydroxychloroquine y avaient toujours droit. Quant aux patients Covid, ils pouvaient se voir prescrire de l’hydroxychloroquine par leur médecin… mais cette prescription ne devait pas leur permettre d’obtenir le médicament en question dans leur pharmacie.

            C’est ce que nous écrivait la direction générale de la santé (DGS) il y a plusieurs semaines, au sujet de cet article 12-2 : celui-ci « inscrit l’hydroxychloroquine en ville comme à prescription restreinte par les spécialistes. En pratique, rien n’empêche un médecin [généraliste] de prescrire ce qu’il souhaite (libre prescription garantie). Néanmoins, le garde-fou est le pharmacien qui, lui, n’a pas le droit de délivrer un médicament à prescription restreinte si le prescripteur n’est pas habilité ».

            De décret en décret Ces nouvelles règles sont donc entrées en vigueur à la fin du mois de mars. Deux mois plus tard, à la fin du mois de mai, l’animateur de CNews Pascal Praud remet le sujet sur la table. Il est persuadé que cet article 12-2 a été abrogé le 11 mai, et donc que la délivrance de Plaquenil est de nouveau libéralisée. Il a raison sur l’abrogation du décret, mais tort sur la fin de la limitation de délivrance, vous expliquait alors CheckNews.

            En effet, le décret du 23 mars est presque intégralement abrogé par l’article 26 d’un décret du 11 mai, le 2020-545. Toutefois, celui-ci maintient le texte de loi (l’article 12-2 du décret du 23 mars) en vigueur, puisqu’il le reproduit à l’identique dans son article 17.

            Pour compliquer encore un peu le suivi, ce décret du 11 mai (2020-545) est lui-même abrogé… par un autre décret daté du même jour, le décret 2020-548, publié dans le Journal officiel du 12 mai. Mais là encore, le fameux texte limitant la délivrance de l’hydroxychloroquine en ville garde force de loi, puisqu’il est de nouveau reproduit à l’identique à l’article 19 du décret 2020-548.

            Fin de la prescription aux patients hospitalisés Ensuite, l’article 19 de ce deuxième décret du 11 mai (2020-548) est lui-même abrogé par un décret du 26 mai, paru au Journal officiel du 27. Une fois n’est pas coutume, dans ce même JO, un arrêté vient reproduire le fameux texte limitant la délivrance de Plaquenil dans les pharmacies de ville. Notons que seuls les paragraphes de l’article limitant la délivrance de l’hydroxychloroquine sont reproduits. En effet, les premiers alinéas de l’article, qui ouvraient la porte à une prescription de cette molécule pour des malades Covid hospitalisés, disparaissent.

            Le comble ? Cet arrêté de la fin du mois de mai maintient le texte limitant la délivrance de la molécule en l’inscrivant presque là où il est apparu au départ : dans l’arrêté du 23 mars, en créant un article 6-2 - alors qu’il se trouvait initialement dans le décret du 23 mars (l’arrêté et le décret ayant été publiés dans le même JO du 24 mars).

            Contactée sur ce quasi-retour à la case départ, la DGS explique : « Tant que l’hydroxychloroquine pouvait être prescrite comme traitement pour les « patients Covid » [en l’occurrence les hospitalisés en situation grave, ndlr], elle devait figurer dans un décret en vertu de la loi. Dès lors que la prescription à ces patients spécifiques a été supprimée le 26 mai, ce traitement redevenait un traitement classique pour des « pathologies non-Covid », d’où le transfert des dispositions restantes [la limitation de la délivrance en ville] du décret vers l’arrêté. »

            « Retour au droit commun » Depuis la fin du mois de mai, il n’était donc théoriquement plus possible (hors protocoles de recherche) de prescrire de l’hydroxychloroquine à des patients Covid, même hospitalisés. Et la restriction de délivrance dans les pharmacies de ville aux patients Covid était toujours en vigueur.

            Ce gymkhana législatif s’est achevé le 10 juillet, avec la parution d’un arrêté qui, dans son article 36, abroge l’intégralité de l’arrêté du 23 mars.

            Depuis, « cette prescription fait retour au droit commun », commente la DGS. L’hydroxychloroquine peut donc être prescrite dans le cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM), c’est-à-dire en respectant ses indications habituelles (comme pour le lupus érythémateux, la polyarthrite rhumatoïde…). Ou alors être prescrite hors AMM, « sous la responsabilité du médecin au vu des données acquises de la science, (qui, à ce stade, ne font apparaître aucun bénéfice de ce traitement contre le Covid-19) », nous écrit la DGS.

            Fabien Leboucq


          • Ouallonsnous ? 25 juillet 2020 23:20

            @BA

            Bizarre tout de même, vous devriez aller vérifier, il y a encore des cas alors que les virus s’éteignent avec la grippe à la fin de l’hiver !


          • Ouallonsnous ? 25 juillet 2020 23:22

            @BA
            Bizarre tout de même, vous devriez aller vérifier, il y a encore des cas alors que les virus s’éteignent avec la grippe à la fin de l’hiver !


          • nono le simplet nono le simplet 29 juillet 2020 06:56

            @Alcyon
            je suis halluciné par le négationnisme de certains
            pour la plupart ça relève de la connerie mais pour d’autres ça relève de la psychiatrie


          • babelouest babelouest 29 juillet 2020 07:15

            @foufouille
            Pour les militaires, c’est dommage ; en revanche pour les riches, cela fait le ménage !


          • njama njama 22 juillet 2020 10:38

            L’épidémie se termine, sa manifestation obéit au schéma usuel très constant d’une courbe en cloche.

            Les liens fonctionnent, les graphiques apparaissent après une dizaines de secondes

            Daily new confirmed COVID-19 deaths per million people
            Shown is the rolling 7-day average. Limited testing and challenges in the attribution of the cause of death means that the number of confirmed deaths may not be an accurate count of the true number of deaths from COVID-19.

            FRANCE :

            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= FRA&pickerMetric=location&pickerSort=asc

            BELGIQUE :

            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= BEL&pickerMetric=location&pickerSort=asc

            ALLEMAGNE :

            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= DEU&pickerMetric=location&pickerSort=asc

            ITALIE :

            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= ITA&pickerMetric=location&pickerSort=asc

            ESPAGNE :
            https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= ESP&pickerMetric=location&pickerSort=asc


            • njama njama 22 juillet 2020 10:43

              EUROPE :

              https://ourworldindata.org/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&minPopulationFilter=1000000&time=2020-03-05..&deathsMetric=true&dailyFreq=true&aligned=true&hideControls=true&perCapita=true&smoothing=7&country= Europe&pickerMetric=location&pickerSort=asc

              Cela va tout à fait dans le sens des dernières informations de l’IHU de Marseille

              Bulletin d’informations scientifiques – Nous avons le droit d’être intelligents !
              Pr Philippe Parola – Directeur de service de soins et d’unité de recherche à l’IHU Méditerranée Infection

              (vidéo 4’15) https://www.mediterranee-infection.com/covid-19-ou-en-sommes-nous/


              • njama njama 22 juillet 2020 12:55

                @Alcyon
                On attendrait de vous une critique plus consistante qu’un propos sort tout droit du café du commerce. L’avez-vous écouté seulement ?


              • Legestr glaz Legestr glaz 22 juillet 2020 17:48

                @njama

                Alcyon est un troll à la solde du gouvernement et des puissants. Il est là pour faire passer le « message anxiogène ». Il est là pour mentir et faire avaler des couleuvres à ceux qui ne peuvent, et/ou, ne veulent se renseigner au delà des médias aux ordres. Pour Alcyon 2+2 ne feront jamais 4. 

                « Celui qui contrôle la peur des gens, maîtrise leur âme », voilà pourquoi il faut absolument que la situation soit anxiogène ! Rien n’est dû au hasard. Dans les hautes sphères ils ont lu Machiavel et connaissent parfaitement bien les ressorts de la psychologie sociale, contrairement à une majorité de Français, hélas ! 


              • babelouest babelouest 29 juillet 2020 04:36

                @Alcyon
                plutôt des super-charlatans du ministère....


              • njama njama 22 juillet 2020 10:58

                Utilité d’un « vaccin magique » pour la population ? considérations sur le bénéfice-risques...auxquelles s’ajoutera un % relatif d’efficacité complétement inconnu.

                un vaccin pour les séniors smiley

                Distribution des personnes décédées du coronavirus (COVID-19) en France du 1er mars au 12 mai 2020, selon la tranche d’âge
                Moins de 15 ans : 0 %
                15 - 44 ans : 1 %

                45 - 64 ans : 10 %
                65 - 74 ans : 18 %
                75 ans et plus : 71 %

                https://fr.statista.com/statistiques/1104103/victimes-coronavirus-age-france/


                • njama njama 22 juillet 2020 12:42

                  @njama
                  et donc si on applique ces % au nombre de morts actuels, sur les 30.000 morts attribués au Covid, 26.700 (89 ¨%) avaient plus 65 ans, 21300 avaient plus de 75 ans, et seulement 300 avaient entre 15 et 44 ans.


                • troletbuse troletbuse 22 juillet 2020 12:50

                  @njama
                  Oui mais, on va nous dire que si y’avait pas eu le covid, les vieux seraient toujours vivants.
                  Tiens je viens d’enterrer un ancien collègue de 71 ans. Malheureusement, c’était pas le covid


                • njama njama 23 juillet 2020 00:39

                  Oui mais ces données ne permettent pas de justifier une vaccination universelle

                  Elles ne pourraient justifier de vacciner les Moins de 15 ans : 0 % / les 15 - 44 ans : 1 %
                  Les 45 - 64 ans : 10 % pourraient y réfléchir, bénéfice-risques...
                  Les 65 - 74 ans : 18 % y réfléchir à deux fois
                  Les 75 ans et plus : 71 % y réfléchir à trois fois, car il faut leur laisser la liberté de choisir de se laisser emporter ad patres s’ils sont chanceux par ce corona pour tirer leur révérence.


                • njama njama 22 juillet 2020 13:51

                  Deuxième vague ?! « C’est difficile de rester silencieux »

                  (...) L’immunité de groupe -grâce notamment à l’immunité croisée avec les autres coronavirus- semble sur le point d’être atteinte, le virus a perdu (comme il est naturel) de sa virulence à la faveur d’un processus d’adaptation à la nouvelle espèce d’hôtes que nous sommes pour lui, les indicateurs sont dans l’ensemble aussi rassurants qu’il est possible de l’être... mais il en faudrait plus pour calmer la panique chronique des autorités et de la presse.

                  On prend comme un danger terrible la circulation résiduelle du coronavirus alors que sauf à trogloditiser durablement la population, il est normal et même bon à ce stade qu’il circule ainsi, puisqu’il le fait aujourd’hui à peu près sans dommages et essentiellement auprès des jeunes, qui ne risquent rien, hors cas bien sûr tristes mais heureusement exceptionnels.

                  Tout ceci alors qu’après huit mois d’épidémie worldwide, le Sars-CoV-2 a fait moitié moins de victimes que la grippe de Hong Kong de 1968-69, avec une surestimation évidente tenant à la manière de comptabiliser les décès, dont la plupart ne sont de toute manière pas dus au coronavirus mais aux conséquences de la panique qui s’est emparée de nos sociétés et des décisions qui ont été prises.

                  Bref, la bouffée délirante perdure et il serait tout de même temps de remettre -enfin- les choses en perspectives !...

                  https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/07/19/deuxieme-vague-c-est-difficile-de-rester-silencieux-307633.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité