• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid-19 : « Les gens vont se révolter »

Covid-19 : « Les gens vont se révolter »

Les mesures politiques prises par Olivier Véran, ministre français de la Santé, à l'encontre de Marseille et d'Aix-en-Provence, montrent l'action de la bureaucratie sur la réalité. En France, les responsables politiques de la haute administration jettent le pays dans la panique et la crise économique XXL.

Philippe Parola, bras droit de Didier Raoult, a expliqué sur CNEWS au lendemain des déclarations d'Olivier Véran sur la fermeture pour deux semaines des bars et restaurants dans la métropole d'Aix-Marseille, que « je suis affligé de ce que j'ai entendu et des mesures qui sont prises » et « je ne parle pas de l'aspect social et économique » car « ce n'est pas mon domaine ». « Pour gérer une crise, au niveau local ou national, il ne faut pas être dans l'affolement » car « il ne faut pas être dans le virtuel, il faut être dans la réalité des chiffres », s'indigne le professeur de maladies infectieuses et de médecine tropicale.

Pour lui, le ministre de la Santé sort ses chiffres d'une boule de cristal. « Je ne connais pas, je ne comprends pas les chiffres qui ont été utilisés hier soir », « encore moins la boule de cristal qui fait faire des prédictions », dit-il. Les mesures de l'exécutif se heurtent au constat du terrain. Le chercheur explique que « nous, ce que nous constatons ici à Marseille, c'est d'une part, une diminution du nombre en pourcentage de tests positifs », « une tendance depuis quelques jours même si le virus circule bien entendu », « une diminution du nombre d'hospitalisations ». 

« A l'IHU (l'institut dirigé par Didier Raoult - ndlr), nous avons 75 lits, dédiés à la gestion du Covid avec 15 entrées et sorties par jour », continue Philippe Parola, expliquant que depuis « quelques jours, le matin quand je fais la relève », « ils nous restent 4 à 5 cinq lits vides » car « les urgences ne nous ont pas demandé d'hospitaliser des patients ». On apprend aussi « qu'il y a dans le dispositif des réanimations à Marseille un nombre constant », qu' « il n'est pas en augmentation » et qu' « il y a encore 40 lits disponibles », « de lits armés pour le Covid en réanimation ». Il souligne qu’« à côté de ça, l'activité à l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) continue à soigner les gens, donc, tout ça me paraît être deux mondes parallèles ». Il se questionne sur la qualité de l’expertise du ministre de la Santé en se demandant « si c'est un monde bureaucratique » et « par qui le ministre est entouré » allant même à mettre en cause la qualité professionnelle du ministre également médecin en disant que « je ne sais pas si lui même travaille les chiffres, si il regarde les publications, ça j'en ai une idée ». Ces mesures du gouvernement français ne sont pas compréhensibles car « en plus », il précise [qu’il y a] cette tendance de diminution de la mortalité qui est un élément aussi très important dans cette phase saisonnière de l'épidémie, [car] elle est générale, elle est européenne ».

Les maires de Marseille et d'Aix-en-Provence dénoncent les mesures du ministre de la Santé. Maryse Joissains, la maire d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) n'a pas du tout apprécié les mesures annoncées par le ministre de la Santé, Olivier Véran, mercredi soir et dont sa ville fait notamment l'objet. « Là, on dérape, moi je dis : ferme-la, Veran ! La haute administration est en train de devenir folle », a-t elle accusé en considérant que le gouvernement est directement responsable de la grave crise économique qui s’annonce car « je n’ai pas envie qu’on ruine ma ville, mes commerçants ». La mairie de Marseille dénonce un « affront » et demande un délai pour les nouvelles mesures. « Je vais le demander clairement au premier ministre, nous voulons que l'Etat révise ses annonces au regard des données du ministère de la Santé », a déclaré Benoît Payan, premier adjoint à la mairie de Marseille car la métropole d'Aix-Marseille a été placée en « alerte maximale » entraînant la fermeture des bars, des restaurants et des établissements recevant du publics sauf ceux qui ont un « protocole sanitaire strict » (théâtres, musées, cinémas). Michèle Rubirola, la maire de Marseille, a déclaré que « c'est une décision qui a été prise sans concertation », « pour moi, c'est une décision incompréhensible, inacceptable », indiquant même que les gens « vont se révolter ».

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2021


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Bec à foin Bec à foin 26 septembre 16:23

    EELV et LR contre LRME... ça devient rigolo quand les états-majors discutent les ordres des géraux, mais on n’en est pas encore à une mutinerie, et encore ùoins à lever les crosses en l’air : les moutons continuent à bêler, même s’il ne comprennent plus rien aux chamailleries entre leurs bergers.


    • Parrhesia Parrhesia 27 septembre 15:03

      @Bec à foin
      Effectivement.
      Puis-je ajouter qu’une population tout juste capable de virer un président Charles de Gaulle en 69 pour finir par le remplacer par une triade Sarkozy/Hollande/Micron, cela n’encourage guère les foules à la soutenir pour la mise en place d’une nouvelle révolte/révolution/chienlit ; ou quel que soit le nom qui lui serait donné !!!
      Derniers survivants de la génération d’avant la deuxième guerre mondiale, où est passée votre espérance de monde meilleur  ???


    • Captain Marlo Captain Marlo 28 septembre 18:02

      @Parrhesia

      Il paraît que les sondages donnent 45% de mougeons pour soutenir Macron !?
      Comme ils sont fâchés avec les chiffres, c’est peut-être 4,5%, non ?


    • Clocel Clocel 26 septembre 16:32

      Silvano Trotta avait annoncé que ces mesures seraient prises il y a plus d’une semaine.

      Ils voulaient punir Raoult qui les a humilié et les marseillais qui l’ont soutenu.


      • Le421 Le421 27 septembre 18:14

        @Clocel
        Quand on ne parle pas de Mélenchon, vous ne dites pas que des âneries...
        La preuve.


      • Reflexo78 26 septembre 17:47
        Florian Philippot : « Révoltez-vous ! »

        Il appelle les Français à se rebeller contre les dernières décisions, plus que jamais anxiogènes et délirantes, d’Olivier Véran et du gouvernement. Ses propos sont clairs, nets et précis


        Dans un développement étonnant, l’ancien directeur scientifique du géant pharmaceutique Pfizer déclare qu’« il n’y a aucune science qui suggère qu’une deuxième vague devrait se produire ».

        L’ancien directeur scientifique de Pfizer déclare que la « deuxième vague » a été truquée lors de tests COVID faussement positifs
        2020/130 Discours historique de Robert Kennedy Jr. à Berlin le 29 août 2020
        https://odysee.com/@laileastick:4/2020-130-discours-historique-de-robert:6
        Pr. Perronne : « Le peuple français doit se révolter, on est dans une attaque frontale contre le peuple, il n’y a pas la justification scientifique... »


        Robert Kennedy : « Nous sommes à un point d’inflexion dans l’Histoire de l’humanité »



        Le Pr Toubiana, épidémiologiste et chercheur à l’Inserm, pulvérise les charlatans du Covid sur LCI !


        Les Tontons flingueurs du Covid-19



        Rappel pour les nouveaux lecteurs : Le scénario de contrôle des populations par une fausse pandémie était déjà écrit en 2010 (Fondation Rockefeller)

        Macron : « La Bête de l’Evénement est là, et elle arrive ! »


        Le Dr Carrie Madej informe des dangers des nanotechnologies injectées avec le vaccin commercialisé en Europe et en Amérique du nord


        • Patrick Samba Patrick Samba 27 septembre 11:22

          @Reflexo78
          Merci de cette somme d’information.
          Macron a voulu la guerre, et en particulier celle de l’information. De la part d’un gouvernant, c’est de la propagande.
          Nous nous devons de répondre à cette guerre par la guerre de la réinformation.


        • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 26 septembre 19:02

          C’était il y a 20 ans qu’il fallait se révolter quand la finance dérégulé n’avait pas encore achever sa mainmise tentaculaire et que les médias n’étaient pas encore sous la férule de leur milliardaire de propriétaire et quand ils disaient « un jour ça va péter » en repoussant sans cesse l’échéance pour profiter le plus longtemps possible des délices de la société de consommation.

          Que peuvent-ils faire maintenant que l’âge de la vieillesse approche et que leurs forces vives de progéniture s’enivrent et s’abiment dans la virtualisation omniprésente de leur vie vide de sens.

          La récréation est terminé et il ne reste plus qu’a récolter les fruits de se qu’on a semé et laisser semé.


          • Captain Marlo Captain Marlo 28 septembre 18:12

            @Florian LeBaroudeur
            Que peuvent-ils faire maintenant que l’âge de la vieillesse approche et que leurs forces vives de progéniture s’enivrent et s’abiment dans la virtualisation omniprésente de leur vie vide de sens.

            Ils peuvent cesser d’ingurgiter la propagande et s’informer sur le site upr.fr !

            La souveraineté est le 1er point du programme de l’UPR, qui propose :
            l’interdiction des lobbies.
            le contrôle régulier des conflits d’intérêts des élus.
            et l’inéligibilité à vie, en cas de corruption des élus....


          • racbel 26 septembre 19:36
            Les gens vont se révolter ? ah bon, tant qu’il y aura du pain et des arabo-musulmans et des juifs à haïr rien ne se passera

            • ETTORE ETTORE 26 septembre 23:29

              On vas attendre le 15 Octobre, hein ?

              Puisque c’est d’Amèrique que viendras notre salut ou notre zombification.

              Mais dans quel résidu de pays, vis t-on ?

              Entre les mous du genou, les tremblants qui font dans leur slip, les agités du coup de fouet, les écrivailleurs lyriques, qui font de la mort supposée, la condition,

              sine qua non de leur survie...

              Personne ne compile les évènements, pour constater que nous montons, marche après marche, au calvaire de nos libertés ?


              • Le421 Le421 27 septembre 18:18

                @ETTORE
                Enfin, c’est surtout dans les villes que ça merde grave.
                Je regarde le spectacle avec une certaine délectation.
                Vont-ils se réveiller les moutons avec leur muselière, qui prennent le RER ?
                Pas sûr !!
                Encore quelques coups de triques.
                Boule dans la bouche et martinet sur les fesses...
                T’en foutrais moi !!  smiley


              • Captain Marlo Captain Marlo 28 septembre 18:30

                @Le421
                Vont-ils se réveiller les moutons avec leur muselière,

                .
                Et nos z’élus, ils font quoi ? Il paraît qu’il y aurait une opposition à Macron ?
                Où ça ?

                Mais que font les Députés et les Sénateurs dits d’opposition ?
                .
                L’UPR leur propose depuis Décembre 2018, d’engager la procédure de destitution de Macron, pour violations de la Constitution : silence radio, y compris de la part des élus de Gauche...

                 


              • Étirév 27 septembre 07:40

                « Les gens vont se révolter » Cela ne fait point de doute.
                Néanmoins, rappelons la chose suivante :
                Par les révoltes et les massacres, on n’arrive jamais à quoi que ce soit. Très peu de temps après, c’est encore pire. Après chaque révolution, ce sont les mêmes désordres, les mêmes malhonnêtetés, les mêmes gaspillages, les mêmes injustices… Les victimes et les bourreaux ont changé de camp, mais il y a toujours des victimes et des bourreaux. Alors où est le progrès ?

                Ce ne sont pas les transformations extérieures qui produiront les véritables améliorations. C’est la mentalité humaine qu’on doit changer, c’est là qu’il faut faire la révolution.
                Maintenant, voyons rapidement comment nous en sommes arrivés à cette situation économique, sociale et morale catastrophique, car il est évident que tout cela ne s’est pas fait en un jour, et qu’une longue préparation a été nécessaire.
                il faut tout d’abord se souvenir qu’après 1789, la France est passée d’une monarchie qui avait pour contre-pouvoirs tous les corps intermédiaires, à une oligarchie financière dénuée de tout contre-pouvoirs, le tout sous le vocable trompeur de démocratie.
                La démocratie est le vêtement dont se pare le pouvoir, depuis, sous le prétexte qu’existe une représentation populaire. Mais cette représentation est, dans les faits, c’est-à-dire concrètement, catégorielle et non pas populaire parce que contrôlée par des partis politiques sous influence des puissances d’argent.
                Sans rentrer dans des explications trop longues, il est important de savoir deux ou trois chose à propos de « démocratie » :
                - La démocratie, qui se définit comme le gouvernement du peuple par lui-même, est là une véritable impossibilité, une chose qui ne peut pas même avoir une simple existence de fait, pas plus à notre époque qu’à n’importe quelle autre, car un même être ne peut être « en acte » et « en puissance » en même temps et sous le même rapport. C’est pour créer cette illusion « démocratique » qu’on a inventé le « suffrage universel » qui est sensé représenter l’opinion de la majorité et supposée faire la loi, mais qui, en réalité, est quelque chose que l’on peut très facilement diriger et modifier à l’aide de suggestions appropriées, comme les sondages par exemple. L’expression que « l’opinion qui est l’erreur du plus grand nombre » est confirmée par Gandhi qui disait que « Ce n’est pas le nombre qui compte, mais la qualité... Je ne conçois pas le nombre comme une force nécessaire dans une cause juste. » ; et René Guénon qui écrivait que : « L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence. »
                - La démocratie, dont le caractère essentiel est de sacrifier la minorité à la majorité, et donc l’élite à la masse, est intimement liée à la conception « égalitaire », c’est-à-dire à la négation de toute hiérarchie. C’est ainsi qu’une véritable élite, qui ne peut être que le petit nombre, et son pouvoir ne venir que de sa supériorité intellectuelle, n’a rien de commun avec la force numérique sur laquelle repose la démocratie qui ne peut, par conséquent, s’instaurer que là où la pure intellectualité n’existe plus, ce qui est effectivement le cas dans notre Société aujourd’hui.
                En conséquences, et dans l’objectif de hâter sa prochaine disparition volontaire (et la « démocratie avec l’eau du bain »), les autorités politiques en charge de la France relaient avec zèle, voire même anticipent, l’agenda mondialiste lequel prospère sur le développement de la misère humaine au profit de quelques usurpateurs, véritables escrocs économiques qui ont, aujourd’hui, pris l’ascendant sur les pouvoirs politiques des États.
                La France qui n’a aucune politique, et encore moins de politique socialiste, dans le sens « social » du terme, est en revanche l’un des principaux fers de lance de cet agenda mondialiste.
                Actuellement, l’hystérie politique du gouvernement « Macron » dans sa gestion du covid-19, gestion totalement déconnectée de son aspect médical, une hystérie accompagnée d’une augmentation des brutalités policières à l’encontre des honnêtes gens lors des « descentes sanitaires » inopinées dans les transports publics par exemple, pour contrôler que chacun ait bien son « Étoile jaune » sur sa face, en sont les plus évidentes démonstrations.
                Sachez que « Satan » et ses agents qui ont renversé le monde, n’y ont mis que des souffrances, et votre bonheur les tourmente !
                C’est que, pour eux, la société c’est le malheur, c’est la misère, le néant, la mort ; ils la veulent ainsi.
                Nous, nous la voulons autrement. Nous voulons la vie et tout l’épanouissement de l’être. Nous voulons un bonheur fait de grandeurs ; nous voulons l’affranchissement du mal qui règne partout afin de pouvoir donner une nouvelle direction morale à l’humanité.
                Une humanité qui, voyant son dernier cycle atteindre « son point le plus bas », a présentement besoin d’une trêve dans sa longue pérégrination à travers les épines et les ronces du chemin de la vie.
                Cette trêve c’est sa Rédemption.
                Aussi, elle recevra, si elle accepte de se prendre en charge, à raison de quelques efforts supplémentaires, des fruits extrêmement bénéfiques…
                Mais l’acceptera t-elle ?

                Pilule bleue et vous continuez de dormir tranquille dans les mailles du filet dans lequel vous vous êtes enfermés.

                Pilule rouge, et vous entrez dans la « Matrice » et commencez à entrevoir pourquoi Dante un jour a écrit : « Ah ! Justice de Dieu ! Qui peut réunir tant de tourments et de châtiments inouïs que j’en ai vus ? Et pourquoi nos fautes nous déchirent-elles ainsi ? »


                • urigan 27 septembre 10:15

                  @Étirév puis-je transferer votre commentaire sur ma page FB ?


                • Ausir 27 septembre 10:53

                  @Étirév
                  Allez donc faire comprende à des gens séduit depuis des décennies par des termes comme « république » « démocratie » « droits de l’homme » « égalité » que leur beau rêve s’effondre et qu’ils ont été floués par les idées modernes , et que finalement c’était mieux du temps des rois , il préfèreront leur idéologie quitte à y perdre la raison .


                • doctorix doctorix 28 septembre 11:04

                  @Étirév

                  Très peu de temps après, c’est encore pire.
                  Pire que ça ?
                  Mais il n’y a rien de pire que ça.
                  Bien sur que la révolte populaire est nécessaire et incontournable.
                  Le plan mondial est diabolique, et s’il aboutissait, nous serions plongés dans le décor du film « Le soleil vert », et, pire encore, l’attaque prévue sur notre génome ferait de nous des zombies soumis et malheureux pour les siècles à venir.
                  Ca ne vaut pas une révolte, ou mieux,une Révolution, d’après vous ?
                  Ca ne vaut pas une bonne série de pendaisons ?
                  Je vois se dessiner une redite de l’élection présidentielle précédente.
                  Comme macron, Edouard Philippe s’est retiré du gouvernement deux ans avant la prochaine élection présidentielle.
                  Comme pour macron, on nous dit, à la même période , et par des soi-disant sondages tout aussi bidons, que Philippe est le personnage préféré des Français, à plus de 60%.
                  On va faire la promotion de ce nouveau pitre pendant deux ans, et puis les « une » des magazines feront le reste.
                  Pas sur que ça prenne cette fois.


                • ShawShaw 28 septembre 11:06

                  @doctorix

                  Pierre-Henri, es-tu capable de dénombrer à l’instant T le nombre de Captain Mougeek qui encerclent Poitiers en ce moment même ?


                • Captain Marlo Captain Marlo 28 septembre 18:45

                  @Étirév
                  La démocratie, qui se définit comme le gouvernement du peuple par lui-même, est là une véritable impossibilité, une chose qui ne peut pas même avoir une simple existence de fait, pas plus à notre époque qu’à n’importe quelle autre,

                  Pas du tout et Dieu n’a rien à voir dans cette question.
                  La Suisse fonctionne avec des referendum, ils n’ont pas l’air de s’en plaindre.
                  Mais la Suisse, comme la Norvège et l’Islande, ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’euro, et ils se trouvent parmi les pays où les habitants sont les plus heureux de la planète !
                  .
                  Il ne peut pas y avoir de démocratie dans l’UE, car il faut appliquer les Traités libéraux, et une fois signés, cause toujours, tu m’intéresses !
                  .
                  Les Mamamouchis européens ne tiennent aucun compte de ce veulent les citoyens, et ils se fichent des referendum comme de leur première chemise !

                  C’est ce que Junker a résumé, en disant aux Grecs qui ne voulaient pas du plan d’austérité : « Il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les Traités européens ! »


                • zygzornifle zygzornifle 27 septembre 09:23
                  « Les gens vont se révolter »

                  Alors faite gaffe a vos yeux , a vos mains et a vos cotes car le Darmanin va se déchainer, il est petit mais c’est un teigneux et il a été promu pour faire mal .....


                  • alinea alinea 27 septembre 17:50

                    Ce n’est pas que j’aime la politique du pire, mais enfin, deux maires de deux villes importantes du sud, sortent de leurs gonds.

                    Je ne connais pas la maire d’Aix, mais connaissant la ville je suppose qu’elle n’est pas une agitée.

                    Un autre maire, m’a-t-on dit a imposé dans sa ville la non obligation du masque dehors.

                    C’est littéralement génial ce qui se passe : le pouvoir descend, et c’est bien ce qu’on veut, non ?

                    Il fallait pour ça, évidemment, aller très loin dans l’arbitraire et le non-sens !! Et même si c’est timide, c’est une brèche qui s’ouvre ; je ne me souviens pas que nous ayons déjà vu cela avant.


                    • egos 27 septembre 20:44

                      Il faudra bien songer en prévision d’une éventuelle 3 ème vague à éditer un Guide d’Orientation saga Sars-Cov 19 & suites,

                      comme il existe un guide du Routard, des Guides Touristiques ou de la révolution.

                      Les gouvernements occidentaux furent mis en cause en raison de leur impréparation face au fléau annoncé,

                      outre une certaine arrogance affichée vis à vis de la Chine durant sa phase de débâcle sanitaire.

                      De part et d’autre de l’Atlantique , Boris Johnson et Donal Trump se distinguèrent par une posture pour le moins téméraire, 

                      sans que leur bilan à ce jour diffère substantiellement de celui de la plupart des grandes nations occidentales, excepté l’Allemagne.

                      Le réélection de D Trump, quasi acquise avant l’épisode Covid est compromise, sa popularité est en chute de 8 à 10 points dans les sondages, cependant rien n’est encore joué.

                      Un fait très étrange aux pays des Hexagones, l’ensemble de la presse, des forces politiques concernées de près ou prou par le Front républicain tire à boulets rouges sur l’occupant de la Maison Blanche, outrancier, provocateur, lié aux milieux ultra conservateurs et souverainistes.

                      Autre angle d’observation : le Conseil de l’ordre des médecins décomptant 42 victimes à la fin du premier semestre 2019 parmi ses troupes, celui du personnel soignant n’est pas publié.

                      Le front anti-masque et anti confinement (eut il été ciblé et localisé début 2019 que ns n’en serions pas là ou ns en sommes à cette date) réunit dans un même élan des professions qu’un autre partie, située à l’autre extrémité de cet arc de résistance eut volontiers qualifié , naguère c.a.s il y a peu, de poujadiste,

                      à une réserve près, que les pétitionnaires, protestataires et révoltés du clavier ne soient proches des ces mêmes milieux et avancent à leur façon masqués ou « pire » voilés.

                      Lorsque l’on raté son entrée, entendre et lire la maitrise de l’épidémie tenon la réussite spectaculaire du spécimen Covid, il ne reste que de mauvaises solutions à apporter à une situation désastreuse (sanitaire, économique, sociale et politique.

                      Et si l’on prenait l’avis des troupes mobilisées au front ?

                      n’y pensons pas, autant tenter de résoudre la quadrature de l’Hexagone et conjurer que une autre menace : cette facilité ou cet orgueil que ns possédons tous en ns , avoir un avis sur tout et son contraire, sur des sujets que ns ne maîtrisons pas.

                      Les anti masque sont il trumpisés, johnsonisés, rastafarisés,

                      il est fort probable que personne ne le saura jamais.


                      • Captain Marlo Captain Marlo 29 septembre 07:41

                        Vidéo a écouter à partir de 50 minutes.

                        Le Professeur Toussaint, épidémiologiste, donne une leçon à la copine de Véran, Caroline Dubost.


                        • Claudec Claudec 29 septembre 17:05
                          Covid-19 : « Les gens vont se révolter »

                          Et le virus, qui n’en a rien à cirer, en profitera pour faire son chemin.


                          • Legestr glaz Legestr glaz 29 septembre 17:27

                            « Les gens vont se révolter ».

                            Mais non, ils ne l’ont jamais fait. Ils ont toujours été des suiveurs manipulés par des groupuscules, eux, très bien organisés, très bien structurés, et en possession d’un projet bien ficelé.

                            Les gens vont « manifesté » et ces manifestations seront très vite contrôlées par les forces de l’ordre. « On » y mettra les effectifs qu’il faut. 

                            C’est pour des raisons « d’effectifs », d’ailleurs, que les mesures prises dans les villes sont différentes les unes des autres. Si des manifestations « éclataient » simultanément dans toutes les grandes villes de France, les forces de l’ordre seraient dépassées et ne pourraient pas tenir. Mais, en matant les manifestants, ville après ville, la main restera au gouvernement de la dictature sanitaire. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité