• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid 19 : quelles sont les alternatives possibles ?

Covid 19 : quelles sont les alternatives possibles ?

 

 Parce-qu’en France depuis des décennies l’industrie pharmaceutique règne sur la pratique et l'information médicale, il ne peut y avoir, pour nos responsables sanitaires, d'autres possibilités thérapeutiques que les traitements qui nous sont proposés par les laboratoires, de même qu’il ne peut y avoir d’autre médecine que la médecine hospitalière ; pour eux la médecine de ville n’existe pas.

Rien d’étonnant alors qu’ils aient donné, en début d’épidémie, pour seule consigne : « En cas d’atteinte virale restez chez vous et lorsque vous vous étoufferez appelez le 15 », le résultat ne s’est pas fait attendre et en l'absence de traitement, les malades les plus fragiles se sont aggravés et les services hospitaliers, déjà réduits à la portion congrue, ont été rapidement saturés. Heureusement que de nombreux médecins de terrain se sont ressaisis et, malgré les avis officiels, ont décidé d'employer des produits qu'il connaissent déjà et qu'on leur dit avoir une action sur la maladie, avec des résultats suffisants pour éviter de nombreuses hospitalisations

Mais faute de vouloir faire confiance à la médecine de ville et aux médecins généralistes, il ne reste comme alternative aux autorités sanitaires qu’a proposer un vaccin ou le confinement généralisé. Hélas le virus étant nouveau, le temps d'attente pour obtenir un vaccin fiable, fabriqué selon des procédés bien rodés (à base de virus vivant atténué ou tué), nécessite de nombreux mois. Alors on décida d’utiliser un vaccin issu de thérapies géniques plus rapide à fabriquer. Cette méthode est nouvelle, elle est séduisante, et peut-être très prometteuse, mais nous n'avons aucun recul suffisant pour savoir si, même dans un pourcentage minime de cas, elle ne déclenchera pas des effets secondaires néfastes à moyen et long terme. Seule une étude rétrospective sur plusieurs millions de cas pourra nous renseigner dans quelques années.

Pourtant c’est ce type de vaccin que la France et l'Europe ont choisi d'injecter à leur population, plutôt qu'attendre la venue sur le marché de vaccins préparés selon des méthodes classiques, aux effets secondaires connus et plus faciles à distribuer à la population pour une vaccination de masse.

On peut se demander pourquoi tant de précipitation pour essayer d'éradiquer cette maladie dont la létalité qui se situe aux environs de 1%, devrait s'améliorer si les médecins de terrain sont mis à contribution pour traiter massivement les cas symptomatiques.

De toutes manières, pour les zélés fonctionnaires du ministère de la santé, dont les médecins n’ont pas vu de malades depuis des lustres, et qui n’entrevoient les pathologies qu’a travers des courbes, des statistiques, et des extrapolations mathématiques, il reste toujours la possibilité de confiner la population afin d'éviter tout contact inter humain susceptible de propager le virus, qui devrait ainsi espèrent-ils, finir par disparaître. Mais pour être efficace un confinement doit être total, avec impossibilité de sortir de chez soi, d'aller travailler, d’utiliser les transports en commun, et la fermeture des frontières. Seuls pourraient circuler et travailler (en scaphandre étanche) ceux qui sont indispensables à la survie du pays en attendant que passe l'orage viral.

Les pseudos confinement qui nous furent infligés n’ont eu pour effet que ralentir la progression du virus dans la population, tuer la vie culturelle et économique du pays, sans pour autant arrêter l’épidémie.

Alors, faute d'avoir su prendre de bonnes décisions au bon moment, d'avoir valorisé les traitements à domicile, d’avoir augmenté les possibilités d'accueil hospitalier, et d’avoir su attendre un vaccin fiable, nos dirigeants, sous l'influence des lobbies médico-pharmaceutiques et d’une administration enfermée depuis des années dans des logiques auto satisfaisantes, risque nous surprendre encore par son amateurisme et son incapacité à gérer de manière responsable et efficace cette crise sanitaire et bientôt économique.

Qu’aurait-ce été si ce fut agi d’ une épidémie d’Ebola, ou d’une guerre ?

 

Docteur Jacques-Michel Lacroix

14/01/2021


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 14 janvier 17:41

    ’’Seule une étude rétrospective sur plusieurs millions de cas pourra nous renseigner dans quelques années.’’

     

    Vachement tentant.

    Et si ça foire, sur ces millions de cas ?

    On fera quoi quand il sera trop tard et quand les laboratoires auront été exempté de toute culpabilité ? 

     


    • Le421... Résistant Le421 15 janvier 18:10

      @Jeekes
      Le seul souci est que les études sont orientées.
      Si un seul type crève à cause du vaccin, cela ne se saura jamais.
      De la même façon, les micro-trottoirs de la télé ne font parler que des gens avec des avis complaisants.
      Les divergents sont écartés.
      C’est le règne de la pensée unique.
      Et ça, ce n’est pas du complot, c’est un constat.


    • babelouest babelouest 17 janvier 10:14

      @Le421 il paraît qu’en Suède (c’est plus petit que la France) il y a déjà eu 23 décès du pseudo-vaccin.....


    • Jeekes Jeekes 14 janvier 17:43

      ’’On peut se demander pourquoi tant de précipitation pour essayer d’éradiquer cette maladie dont la létalité qui se situe aux environs de 1%’’

       

      Bon, déjà ce n’est même pas 1% !

       

      Mais il ne faut pas se demander.

      La réponse est simple et bien connue : le FRIC !

       

      Les dégâts, ils s’en foutent...

       



      • Le421... Résistant Le421 15 janvier 18:12

        @Jeekes
        Quand Macron était candidat, il avait 35€ !!
        J’espère qu’il y aura une véritable enquête sur son enrichissement personnel.
        Indoor et offshore, puisqu’il aime les anglicismes !!


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 janvier 17:46

        Excellent, merci.

        Toute cette farce tragique se résume en effet au fait d’avoir préféré casser une partie de l’économie réelle, ruiné un tas de TPE/Pme et fragilisé psychologiquement une bonne partie de la population plutôt que remettre en service les lits supprimés dans le hôpitaux en ralentissant l’épidémie sans changer son impact.

        En terme de bilan, c’est totalement négatif, sur tous les plans, y compris pour les laboratoires qui vont avoir le retour du boomerang.

        Ce qui est sidérant, c’est que le phénomène concerne de nombreux pays dont les gouvernements, vassaux du plus puissant d’entre eux, ont tous foncé tête baissée dans le schéma qui leur était sans doute imposé, pour des raisons qui restent à déterminer, le profit de la big pharma n’étant pas le seul élément en cause.


        • Fergus Fergus 14 janvier 19:26

          Bonsoir, Séraphin Lampion

          « Sidérant », en effet. Et comme vous, je pense que « le profit de la big pharma n’est pas le seul élément en cause ». Je persiste à penser que, dans notre société moderne, technologique mais aussi très judiciarisée, les politiques  tous régimes confondus  ont une peur panique de l’hécatombe dont ils pourraient être tenus pour responsables. Dès lors, ils ouvrent le parapluie en grand pour se couvrir au maximum des intempéries sanitaires qui pourraient saloper leur plan de carrière !

          J’ajoute que lorsque l’auteur préconise un confinement total en lieu et place des mesures qui nous ont été imposées — un choix autrement plus destructeur de l’économie —, il oublie que pendant ledit confinement total, le virus n’est pas éradiqué et continue de circuler dans la partie des citoyens bien obligés de continuer à faire tourner la boutique. Bref, c’est reculer pour mieux sauter ! 


        • Yoann Yoann 14 janvier 19:39

          @Fergus

          les politiques — tous régimes confondus — ont une peur panique de l’hécatombe dont ils pourraient être tenus pour responsables. Dès lors, ils ouvrent le parapluie en grand pour se couvrir au maximum des intempéries sanitaires qui pourraient saloper leur plan de carrière !

          ça c’est ce qu’on veut vous faire croire, car comment expliquer autant d’erreur de soin ? Doliprane à la maison alors qu’on sait que si ça s’aggrave, c’est 50/50 et que ça va engorger les urgences, l’HCQ interdite complètement suite au lancetgate, alors que les médecins connaissent très bien cette molécule, le remdesivir autorisé direct lui, contrairement à l’HCQ, les conflits d’intérêts qui sont partout, etc etc etc ....
          ça commence à faire beaucoup trop d’erreur, d’ailleurs auraient-ils pu faire pire ? Et le seul truc où les médias attaquent, ça ne vaccine pas assez vite !!! Franchement vous ne voyez vraiment pas de dessein de tout ça ? Parce que là, ça commence à être de plus en plus clair ....


        • Fergus Fergus 15 janvier 08:26

          Bonjour, Yoann

          Il vous a sans doute échappé que les mesures drastiques sont prises dans différents types de pays, y compris ceux dont les élites n’ont pas le moindre intérêt dans l’industrie pharmaceutique, pas plus que dans les Gafam qui profitent des épisodes de confinement !

          Cela démontre que la bonne explication n’est pas là. Mais je reconnais que c’est nettement moins séduisant qu’une bonne vieille théorie de rejet de la gouvernance en lien avec une complaisance souterraine au service des puissances de la finance et de l’industrie. 


        • Et hop ! Et hop ! 15 janvier 09:47

          @Fergus : «  les politiques  tous régimes confondus  ont une peur panique de l’hécatombe dont ils pourraient être tenus pour responsables »

          Dans ce cas pourquoi prendre six mesures successives pour interdire la prescription, la délivrance et maintenant la livraison de l’hydrochloroquine, sachant qe c’est un médicament plus anodin que l’aspirine et que la seule étude qui a montré des effets létaux était un faux grossier immédiatement découvert.
          Pourquoi déconseiller l’azytromycine qui a toujours été prescrite par tous les médecins pour les affections virales avec complications respiratoires ? Pourquoi déconseille les vitamines C et D2 connues pour renforcer l’immunité en hiver ?

          Pourquoi lancent-ils un programme d’injection massive avec le traitement Pfizer qui est expérimental, donc très risqué ?


        • Fergus Fergus 15 janvier 10:24

          Bonjour Et hop !

          Le problème est que, si l’on en croit la grande majorité des scientifiques  et il n’y a pas de soupçon de « conflit d’intérêt pour la plupart d’entre eux —, l’hydroxychloroquine ne présente quasiment aucun intérêt pour les personnes contaminées.

           »le traitement Pfizer (...) est expérimental, donc très risqué"
          Spéculation ! Cela fait pas mal de mois que les premières injections ont été faites, et il n’y a pas d’effets indésirables significatifs dans la presque totalité des cas. Qui plus est, les chercheurs eux-mêmes considèrent que la technique de l’ARN messager utilisée ne présente pas de risque.


        • joletaxi 15 janvier 11:16

          @Fergus

          concernant les traitements, « inventifs » j’avoue que cela m’échappe

          des centaines, des milliers de médecins s’en prévalent, des dizaines d’études" en démontrent l’intérêt,
          alors expliquez-moi, pour quelle raison ces médecins, qui ont on peut le supposer le même diplome, réclament que l’on leur laisse prescrire, sachant que ces traitements sont surs,qu’il n’y a aucune contre indication, et que la seule conséquence de ces traitements pourrait être un bénéfice pour le patient ?

          sachant cela, comment expliquez vous cet acharnement à interdire ces traitements, y compris au prix d’études bidonnées ?

          j’avoue que cela, pour moi, échappe à toute explication rationnelle.


        • Fergus Fergus 15 janvier 14:31

          Bonjour, joletaxi

          Si j’ai bien compris le problème, ni l’azithromycine ni l’hydroxychloroquine n’ont été interdites, mais leur usage a été limité au cadre de la médecine hospitalière faute d’études cliniques permettant de vérifier si ces traitements sont indiqués dans le cas du Covd-19, et par conséquent accessibles aux médecins lambda.


        • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 15:11

          Un pensée pour notre regretté camarade Fergus rattrapé en pleine ascension par le syndrome de Stockholm, et qui semble devoir se consacrer désormais à un lobbying aussi extravagant que ses nouveaux camarades nono, pemile et Cie.
           
          A moins que ... à moins qu’une conversion récente de ses économies en actions Gilead ... elles sont pas chères en ce moment.


        • Fergus Fergus 15 janvier 15:30

          Bonjour, Francis

          N’ayant pas, comme vous, d’éminentes compétences au plan scientifique, je m’en remets aux avis des experts les plus reconnus par leurs pairs.


        • roby roby 15 janvier 15:40

          Les effets secondaires dont certains peuvent êtres importants peuvent apparaître après plusieurs mois on ne juge pas la valeur d’un vaccin injectée à une population sur quelques semaines , surtout que ce labo à déjà été condamné : https://www.france24.com/fr/20090903-le-laboratoire-pfizer-ecope-dune-amende-23%C2%A0milliards-dollars-


        • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 15:41

          @Fergus
           
           ’’je m’en remets aux avis des experts les plus reconnus par leurs pairs.’’
           
          Vous voulez dire : leurs pairs en corruption ?


        • joletaxi 15 janvier 15:41

          @Fergus

          et bien non,
          vous voulez nous faire gober le discours habituel
          j’ai 3 exemples personnels où le médecin refuse de prescrire, et les pharmaciens refusent de délivrer l’ivermectine
          mon médecin traitant, avec qui j’ai ,j’avais ,grande confiance me la refusée, et mieux, à interdit au pharmacien de m’en délivrer,

          il y a une énorme différence entre préconiser et interdire

          essayez de donner une raison logique au refus , et ne venez ^pas avec l’absence d’études cliniques, qui ont juste montré que la caste médicale qui dirige est d’une mauvaise foi crasse... tiens comme pour le climat....

          même si cela ne sauve qu’une vie, par effet placebo,par le saint esprit, par ..homéopathie.. c’est une de sauvée que les « savants » auraient laissé mourir


        • tonimarus45 16 janvier 11:10

          @Francis—tout a fait ’fergus" semble faire un retropedalage ; un pas en avant deux pas en arriere


        • tonimarus45 16 janvier 11:18

          @Fergus et quid des effets secondaires a moyens et a long termes.Y aurait t’il deux fergus ou le meme ferait t’il un retropedalage remarquable ?????Tres critique il n’y a pas tres longtemps vous voila devenu defenseur de ce vaccin dont on ne sait si il sera efficace 4 mois ,6 mois,1 an ??????,Et merci d’eviter de « tortiller du derriere pour faire droit »comme vous l’avez fait a certain posteur qui remarquait votre virage a 180 degre


        • tonimarus45 16 janvier 11:20

          @Francis Comme l’on dit par chez moi « fergus » a tourne « casaque »


        • troletbuse troletbuse 16 janvier 11:21

          @Fergus
          Les éminents zexperts : Avez-vous une liste ? Et quels sont leur accointance avec les labos ?


        • troletbuse troletbuse 16 janvier 11:35

          @tonimarus45
           fergus » a tourne « casaque 

          Je ne le pense pas. Il me fait penser à Collomb. Ben, il reste un bon socialo.


        • Yoann Yoann 14 janvier 18:19

          Les médecins de ville ont été court circuité afin d’éviter qu’ils ne soignent en phase précoce ce qui aurait rendu la « pandémie » nettement moins alarmante ...

          Ce n’est donc pas une histoire de manque de confiance dans les médecins de ville, mais une volonté délibérée d’aggraver la situation pour faire peur à la populace et la mettre en condition pour le vaccin ...

          Comment expliquer que la l’HCQ devienne dangereuse à un tel point qu’il en interdise la prescription ? Comment expliquer cela pour une molécule qui était en vente libre il y a encore un an ?

          En tant que médecin, rapprochez-vous des collectifs « laissez les médecins prescrire » ou autres, ils ont vraiment besoin de toutes les forces vives smiley


          • Eric F Eric F 14 janvier 19:15

            @Yoann
            La focalisation sur le « tout hospitalier » a complètement skippé la prise en considération des soins en phase débutante de la maladie. Ainsi, les autorités médicales ont fait les essais HCQ pour les malades hospitalisés pour lesquels c’est trop tard.
            Ceci étant, le traitement en phase débutante nécessite que le dépistage soit précoce, et par ailleurs les médicaments qui peuvent soigner ne sont pas aussi miraculeux que parfois annoncé. En tout cas, c’est l’approche normale pour toutes les autres maladies.


          • Yoann Yoann 14 janvier 19:30

            @Eric F
            Le conseil avisé du gouvernement : Restez chez vous et prenez du doliprane est criminel car on sait très bien que le covid se soigne mal en stade terminal ...
            Le fameux 4D : Domicile Dodo Doliprane Décès
            Oui pour l’HCQ, on teste en phase terminale alors que tout le monde dit qu’il faut traiter en stade précoce ... Autant d’erreur n’est pas possible, il y a un autre dessein la dessous ...
            L’Ivermectine a l’air de fonctionner très bien aussi, à voir ...


          • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 14 janvier 20:02

            @Yoann

            mais une volonté délibérée d’aggraver la situation pour faire peur à la populace et la mettre en condition pour le vaccin ...


            Le décompte macabre des morts, le comptage aléatoire des victimes, les dépistages à tout va, oui, il fallait mettre le paquet.


          • troletbuse troletbuse 14 janvier 20:57

            @Yoann
            C’était le plan démoniaque, machiavélique et satanique qui était prévu pour le monde occidental. Aucune incompétence malgré le déni des neuneus qui veulent les exonérer de toute responsabilité.
            Espérons que la suite imminente va leur ouvrir les yeux mais il est déjà trop tard.
            Vive le Grand Reset.


          • Yoann Yoann 15 janvier 00:04

            @troletbuse
            Espérons que la suite imminente va leur ouvrir les yeux mais il est déjà trop tard.


            Je me pose franchement la question ....


          • Eric F Eric F 15 janvier 11:10

            @Yoann
            Effectivement les consignes officielles données en Mars/Avril avaient été délétères, et moindre l’approche totalement « hospitalo-centrée » de l’épidémie. Désormais les praticiens sont remis dans le circuit, mais il reste en France les restrictions injustifiées contre certains médicaments (comme l’HCQ), qui on été levées en Italie notamment.
            Il semble qu’initialement ils aient voulu mettre l’HCQ sous prescription pour éviter un rush qui crée pénurie et pour le réserver à l’AMM stricto sensu, mais il y a eu ensuite une mauvaise polémique sur son efficacité sur la base d’un contresens puisqu’il est efficace en début d’infection et non sur les cas graves hospitalisés.

            De là à imaginer de sombres desseins génocidaires ou totalitaires de quasiment tous les gouvernements du monde, ça me semble pour le moins excessif.
            Ils pilotent à vue par temps de brouillard, dans une atmosphère de panique planétaire, sous l’influence des médecins alarmistes relayés par les médias, et dans la crainte qu’il leur soit reproché une hécatombe (on a vu le revirement de Boris Johnson par exemple). 


          • joletaxi 15 janvier 11:24

            @Eric F

            votre explication, ou tentative d’explication pour le hydro qui ne tient pas une minute à l’analyse, ne peut s’appliquer à l’ivermectine, et pourtant elle reste bel et bien « interdite » dans les faits, j’en ai fait l’expérience, à ma grande stupéfaction je dois le dire

            j’avoue ne pas comprendre

            bien sur l’imbécilité , l’idiotie ne sont pas à écarter à priori, mais....


          • joletaxi 15 janvier 11:34

            @Eric F

            Ceci étant, le traitement en phase débutante nécessite que le dépistage soit précoce, et par ailleurs les médicaments qui peuvent soigner ne sont pas aussi miraculeux que parfois annoncé

            ben voyons

            au début, « linfecté » qui ne le sait pas, a une solide grippe qui commence

            en toute logique, il consulte,
            tout médecin soucieux de la santé de son patient, et qui sait, ou présume au vu de la situation, qu’il a peut-être un cas de covid, pratique le test... et il explique à son patient, qu’il a peut-être un médoc efficace, sans garantie aucune, mais également sans dangers, qu’il peut essayer
            si cela s’aggrave, il suivra la procédure
            mais il ne le renvois pas à la maison avec du doliprane
            et il ne refuse pas de lui prescrire, et il n’interdit pas aux pharmaciens d’en délivrer
            si, dans les premières semaines, il fallait peutêtre être prudent, quoique, à ce jour, je ne vois aune explication rationnelle
            et pourtant cette « stratégie » continue


          • babelouest babelouest 16 janvier 15:49

            @joletaxi si le médecin était intelligent (il y en a, si, si), immédiatement il prescrirait un médoc qui a de bonnes chances d’être efficace, et qui moyennant des précautions basiques ne présente aucun risque. En plus, pas cher pour la sécu.
            .
            Mais mais mais mais il il y a « les visiteurs médicaux », traduisons sans hésiter « les prescripteurs financiers »....


          • Jelena Jelena 14 janvier 18:50

            France (Petit Robert version 2021) : Pays ou la muselière est obligatoire partout, sauf sur les plateaux de TV.


            • Francis, agnotologue Francis 14 janvier 19:19

              @Jelena
               
               ’’obligatoire partout, sauf sur les plateaux de TV.’’
               
              Perso, je ne supporte pas de voir des masques dans la télé. Le pire que j’ai vu, c’est une chorale masquée, dimanche soir sur Arte.


            • Eric F Eric F 14 janvier 19:21

              @Jelena
              « Pays ou la muselière est obligatoire partout, sauf sur les plateaux de TV »
              à propos de masques sur les plateaux télé, désormais certains « médecins médiatiques » le portent ostensiblement lors des interviews et débats, mais le réajustent sans cesse sur le nez en les triturant avec les doigts, et dans certain cas ça leur tombe même sous le nez. Ou alors ils mettent des masques tellement « couvrants » qu’on ne voit plus rien du visage.


            • Fergus Fergus 14 janvier 19:28

              Bonsoir, Francis

              Je trouve moi aussi cela insupportable.


            • Eric F Eric F 14 janvier 19:01

              Il y a une importante responsabilité des média grand public, qui ont donné tribune et amplifié les mises en demeure catastrophistes des mandarins hospitaliers. Plus encore que l’aspect pharmaceutique, c’est la focalisation sur les capacités hospitalières qui constitue le critère quasi-exclusif des décisions gouvernementales.
              Or 2 700 lits de réa + soins intensifs + surveillance continue sur les 19 604 (et non 5000 qui ne concerne que la seule réa), ce n’est pas rédhibitoire ! [lien vers le fichier actualisé : onglet « Lits_2013_2018_2019 »]
              Ni 25 000 lits covid sur les 400 000 de l’hôpital public, de l’ordre de 6%.

              En fait il y a panique devant la situation en Grande Bretagne que les autorités craignent de voir se reproduire ici, mais ils n’ont pas mis préventivement en « septaine » les personnes venant de ce pays (un test PCR avant le départ n’est pas une garantie suffisante), ils prennent seulement maintenant des mesures plus strictes (mais insuffisamment).

              La décision de généraliser lubuesque heure de début de couvre-feu à 18h conduit à augmenter le brassage de clients aux heures de pointe, ça n’apportera aucune amélioration et pénalisera pour rien les commerces et les clients. Aucun autre pays d’Europe ne débute son couvre feu avant 20h, la plupart c’est 22h ; et par ailleurs il n’y a aucun recul sur l’impact dans les 15 départements qui l’appliquent déjà.


              • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 14 janvier 20:14

                @Eric F

                La décision de généraliser lubuesque heure de début de couvre-feu à 18h conduit à augmenter le brassage de clients aux heures de pointe, ça n’apportera aucune amélioration et pénalisera pour rien les commerces et les clients. Aucun autre pays d’Europe ne débute son couvre feu avant 20h, la plupart c’est 22h ; et par ailleurs il n’y a aucun recul sur l’impact dans les 15 départements qui l’appliquent déjà.

                On a plutôt l’impression que le gouvernement cherche les limites de soumission des populations


              • troletbuse troletbuse 14 janvier 21:00

                @Parlez moi d’amour
                Ce n’est pas une impression, c’est ce qu’ils veulent.


              • devphil30 devphil30 15 janvier 07:00

                @Parlez moi d’amour

                Au delà des limites de soumission ,c’est surtout de voir que les mesures sont en contradiction forte avec toute forme de bon sens pour la santé.

                Masque dehors , confinement , couvre feu tout cela contribue à fragiliser physiquement , moralement les personnes les rendant encore plus fragile.

                J’attends toujours que l’on vante les bienfaits des vitamines C , D pour combattre se prémunir des infections , les bienfaits du zinc dans l’alimentation , le fait de s’oxygéner etc ....

                Nous ne sommes pas dans une politique de prévention par la santé mais dans une vision lobbyiste médicamenteuse dont la seule finalité est la vaccination.

                Faire tout et son contraire est aussi une forme de manipulation mentale.

                A ce jour on se sais pas trop si on face à des abrutis , des fous , des psychopathes eugénistes , des vendus aux lobbyistes des groupes pharmaceutiques.

                Les pays qui fonctionnent le mieux semblent être ceux ou la doctrine occidentale est la moins présente.

                Ceux qui fonctionnent le moins bien sont occidentaux ,ont pratiqué le confinement à outrance et ont attendu tout d’un vaccin fait à la va vite sans aller vers des thérapies préventives par des médicaments existants pour combattre les attaques virales.

                Tout ceci est bien triste , voir au minimum que ces incapables ont rendu les Français totalement peureux , j’en voit faire du vélo avec un masque , d’autres avec un masque seul dans leur voiture et même certains courir avec un masque.

                Imaginez dans quel état de panique et de stress ils doivent se trouver , les répercutions psychiques et nerveuses pourront être évoqués dans quelques années , voilà où se trouveront le plus de morts.

                Ce sont les effets collatérales de la grippe 19 qui seront les plus dévastateurs que ce virus lui même qui n’a pas de forme plus dangereuse que d’autres qui sont passé depuis 70 ans.

                La société qui est devenu peureuse et elle est prête à tout accepter pour être rassuré même de perdre des libertés


              • Eric F Eric F 15 janvier 11:24

                @Parlez moi d’amour
                Le gouvernement français fait la même chose que quasiment tous les autres gouvernements du monde, ils veulent limiter le brassage de population pour diminuer la transmission virale, en bricolant à partir de différents moyens, aucun n’a trouvé le bon paramétrage. Ainsi certains pays de continents moins touchés que l’Europe et n’ayant quasiment aucune contamination sur leur territoire ferment quand même les écoles ou décrètent un couvre feu.

                Il y a une dérive autoritaire, assurément, du fait de la reprise des mesures coercitives qui avaient été utilisées en Asie début 2020, mais à la fois mal cuisinées par nos gouvernements et mal adaptées à nos modes de vie (la prééminence du groupe par rapport à l’individu n’est pas dans nos mentalités).



                • troletbuse troletbuse 15 janvier 16:52

                  @Sozenz
                  Merci pour cette vidéo. C’est ce que j’ai dit depuis mars 2020. Mais le travail effectué par ce monsieur a du être ardu car l’INSEE fait autant dans la propagande que la statistique
                  Il faut diffuser cette vidéo un maximum. Elle convertira peut-être les sceptiques mais pas les mougeons


                • devphil30 devphil30 15 janvier 06:45

                  Merci pour cet excellent article qui me rassure sur l’objectivité de certains médecins pris dans une tourmente de folie dont ils n’ont pas le contrôle.

                  Le gouvernement est devenu fou pour des aspects et intérêts indiscutablement liés aux groupes pharmaceutiques et d’autres aspects mondiaux de remise à zéro du paradigme de nos sociétés.

                  Ceci est excessivement dangereux car cela rentre dans le cadre d’un plan mondial de destruction sociale , économique en vue de créer des révoltes conduisant à des morts et à l’instauration de gouvernements policiers dictatoriaux.

                  Probablement des objectifs d’oppositions sur des aspects politiques , religieux , ethniques conduisant à des troubles , des morts , des révoltes par la destruction des tissus économiques.

                  Dans le cerveau dérangé des fous qui mène le monde , ils sont peu nombreux , je ne parle pas des simples exécutants mis en avant tous 4 ou 5 ans par une pseudo élection.

                  Je parle des psychopathes qui détiennent un pouvoir absolu sur la vie de milliards de personnes car leur compte en banque est très bien fourni, ceux ci s’arrogent le droit des destruction de vie humaine car là leur à plus de valeur verso leur compte en banque.

                  Aujourd’hui un conflit mondial conduirait à la destruction de la terre , ces psychopathes ne savent pas comment faire pour réduire la population mondiale sans être eux même vitrifiés.

                  Alors ils veulent détruire les économies de proximité , les économies nationales dans lesquels ils n’ont pas d’intérêt.

                  Ceci afin de mettre en avant une mondialisation totale et la finalisation de l’émergence de groupes économiques sans s’en cacher maintenant dont la force rend toute forme de démocratie impossible conduisant de fait à des régimes dictatoriaux.

                  La puissance de ces groupes est connue et cette progression des ogres économiques date des années 60 , le film Mille milliards de dollars avec Patrick Dewaere évoque ce sujet avec brio mais sans aucune mesure avec la puissance actuelle de ces conglomérats économiques qui mènent le monde

                  Désolé pour cette digression sur le sujet initial et encore merci à vous Dr Lacroix pour cet article



                  • chantecler chantecler 15 janvier 07:31

                    @devphil30
                    En partie vrai ce qui vous dites .
                    Mais je ne crois pas au « grand complot » visant entre autres à réduire la population mondiale.
                    Par contre la concentration de l’argent au sein des grands groupes qui ont acquis un pouvoir infini, bien supérieur à celui de nos dirigeants , si .
                    Ces puissances financières qui détiennent depuis longtemps le pouvoir de paix ou de guerre , avec un nombre de morts et d’atrocités à la clé, oui .
                    Oui, l’article est intéressant , mais finalement il résume bien , mais ne nous apprend pas grand chose .


                  • Jacques-Michel Lacroix Jacques-Michel Lacroix 15 janvier 08:05

                    @devphil30
                    Triste constat,hélas
                    Cordialement



                  • devphil30 devphil30 15 janvier 08:32

                    @chantecler

                    Disons que je reste méfiant face à une gestion calamiteuse non pas avec les masques ou pas et toute ces âneries.

                    C’est surtout une communication pour la vaccination d’un vaccin qui à tout juste 9 mois.

                    Le vote pour la non inculpation des laboratoires quand aux conséquences donc c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi sans risque.

                    Ou avons nous vu une entreprise est dédouané à l’avance des risques qu’elle fait courir sur un produit de médecine sans aucun recul.

                    Et pourtant le gouvernement dit qu’il faut y aller , il y a des remontées d’accident de vaccination plus ou moins importants , certains très surement non révélés.
                    Nous n’avons pas tout les chiffres suite au début de vaccination mais les politiques les ont des autres pays et pourtant il faut y aller.

                    Un gouvernement a pour mission de protéger et là nous sommes clairement dans une mise en danger

                    Après comme je le disais avec tous les psychopathes égocentriques richissimes parfois être nommé complotistes n’est que remonté des présomptions de nuisance envers les populations.
                    Disons que l’histoire a montré le coté inhumain et cynique de ceux qui se pensent plus forts par leur influence et leur compte bancaire.


                  • chantecler chantecler 15 janvier 11:37

                    @devphil30
                    Oui.


                  • babelouest babelouest 16 janvier 16:00

                    @devphil30 une voie pour commencer.... emprisonner tous les élus de la majorité y compris les suppléants, organiser autant qu’il le faut d’élections partielles dont ces partis sont exclus, il y a urgence. Bien entendu quand on dit les élus, cela comprend celui qui devrait le premier se retrouver à goûter de LA LANTERNE (version 1793).


                  • BA 15 janvier 07:14

                    Jeudi 14 janvier 2021 :


                    L’Allemagne ferme ses écoles, ses collèges, ses lycées.


                    Angela Merkel plaide pour des restrictions renforcées en Allemagne.


                    La chancelière allemande a demandé une réunion des autorités la semaine prochaine. L’institut Robert Koch, chargé de la veille épidémiologique en Allemagne, s’est dit également favorable à un renforcement des restrictions.


                    La chancelière, Angela Merkel, a plaidé jeudi soir pour des restrictions nettement renforcées en Allemagne face à la pandémie de Covid-19 et demandé une réunion des autorités la semaine prochaine, a indiqué à l’AFP une source proche de son parti.


                    L’Institut Robert Koch, chargé de la veille épidémiologique en Allemagne, s’est dit également favorable à un renforcement des restrictions dans ce pays, qui a enregistré jeudi un pic de décès (1 113) liés au Covid-19.


                    L’Allemagne a pourtant adopté il y a plusieurs semaines des mesures strictes, de la fermeture des écoles et des lycées, à celle des magasins non essentiels, bars et restaurants, en passant par des limitations drastiques des réunions autorisées.


                    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/01/15/covid-19-dans-le-monde-angela-merkel-plaide-pour-des-restrictions-renforcees_6066324_3244.html



                    • chantecler chantecler 15 janvier 07:37

                      @BA
                      Avec toutes ces mystérieuses souches qui déboulent, malgré ou à cause des mesures prises de restrictions et de confinement ,vous allez pouvoir prolonger indéfiniment vos discours anxiogènes .
                      D’autant qu’il n’est absolument pas prouvé que ces vaccins mis au point si rapidement , sont polyvalents .
                      Brighelli sur son site « bonnet d’âne » parle d’attitude sado masochiste de certains .
                      Vous en avez le discours des maîtres .


                    • I.A. 15 janvier 08:49

                      Vous posez les bonnes questions et donnez les bonnes réponses, c’est bien.

                      À l’heure qu’il est cependant, et faute de changement de cap hospitalier, je crains qu’on soit en plein « effet d’aubaine » : organiser le chaos pour détruire les droits et brader les biens publics aux lobbys.

                      Macron joue sa propre partition, l’avidité des mandarins hospitaliers (argent, pouvoir, reconnaissance) lui servant d’alibi et camouflant un peu son petit manège.

                      La pauvreté aidant, et l’immunité collective mise sous cloche depuis bientôt un an, le nombre de malades et de maladies vont littéralement exploser dans les années à venir...


                      • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 10:27

                        ’’pour les zélés fonctionnaires du ministère de la santé, dont les médecins n’ont pas vu de malades depuis des lustres, et qui n’entrevoient les pathologies qu’a travers des courbes, des statistiques, et des extrapolations mathématiques’’

                         

                        Et aussi, des fiches de promotions publicitaires de médicaments et vaccins, rédigées et éditées sur papier glacé par les labo eux-mêmes, plus soucieux de la valeurs de leurs Actions en Bourse que de la santé des consommateurs payeurs, lesquels sont généralement d’une d’une docilité exemplaire.


                        • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 10:29

                          @Francis
                           
                           si vous avez 1H30, écoutez ça : tout est dit à ce sujet.


                        • Eric F Eric F 15 janvier 11:27

                          @Francis
                          On ne peut écouter ou lire exhaustivement l’ensemble des liens proposés par l’ensemble des intervenants, la vie entière n’y suffirait pas, un résume de quelques lignes serait donc le bienvenu.


                        • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 11:52

                          @Eric F
                           
                          Vous voulez quoi ? Un résumé de l’ensemble des liens ? La vidéo est ce résumé.

                           Un résumé de la vidéo ? Alors ne parlez pas des liens.
                           
                           Un peu de logique, svp.


                        • Pimpin 15 janvier 11:24

                          Il faut bien comprendre que les laboratoires n’ont aucun intérêt à vendre des médicaments qui guérissent ! Uniquement des médicaments qui soignent ... à vie. Paracétamol, bien. hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, ... pas bien.


                          • Eric F Eric F 15 janvier 11:31

                            @Pimpin
                            si si, les laboratoires ont intérêt à vendre ces médicaments qui figurent justement parmi les plus utilisés dans le monde, mais il y a des divergences de vue sur les méthodes médicales, les hospitaliers ont accaparé la suprématie, il faut donc faire le forcing pour restaurer la liberté de prescription des praticiens.


                          • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 12:02

                            @Eric F
                             
                             ’’les laboratoires ont intérêt à vendre ces médicaments qui figurent justement parmi les plus utilisés dans le monde’’
                             
                            Ces médicaments sont génériqués, donc aucun profit pour Big Pharma.


                          • Pimpin 15 janvier 13:08

                            @Eric F Non, ils n’ont aucun intérêt pour les labos, ils sont dans le domaine public, rapportent très peu et guérissent ! 


                          • roby roby 15 janvier 15:44

                            Pour répondre à l’auteur de ce bon article si ils commencaient par là ?

                            Serment d’Hippocrate

                            Je jure par Apollon médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin, de remplir, selon ma capacité et mon jugement, ce serment et ce contrat ; de considérer d’abord mon maître en cet art à l’égal de mes propres parents ; de mettre à sa disposition des subsides et, s’il est dans le besoin, de lui transmettre une part de mes biens ; de considérer sa descendance à l’égal de mes frères, et de leur enseigner cet art, s’ils désirent l’apprendre, sans salaire ni contrat ; de transmettre, les préceptes, des leçons orales et le reste de l’enseignement à mes fils, à ceux de mon maître, et aux disciples liés par un contrat et un serment, suivant la loi médicale, mais à nul autre.

                            J’utiliserai le régime pour l’utilité des malades, suivant mon pouvoir et mon jugement ; mais si c’est pour leur perte ou pour une injustice à leur égard, je jure d’y faire obstacle. Je ne remettrai à personne une drogue mortelle si on me la demande, ni ne prendrai l’initiative d’une telle suggestion. De même, je ne remettrai pas non plus à une femme un pessaire abortif. C’est dans la pureté et la piété que je passerai ma vie et exercerai mon art. Je n’inciserai pas non plus les malades atteints de lithiase, mais je laisserai cela aux hommes spécialistes de cette intervention. Dans toutes les maisons où je dois entrer, je pénétrerai pour l’utilité des malades, me tenant à l’écart de toute injustice volontaire, de tout acte corrupteur en général, et en particulier des relations amoureuses avec les femmes ou les hommes, libres ou esclaves. Tout ce que je verrai ou entendrai au cours du traitement, ou même en dehors du traitement, concernant la vie des gens, si cela ne doit jamais être répété au-dehors, je le tairai, considérant que de telles choses sont secrètes.

                            Eh bien donc, si j’exécute ce serment et ne l’enfreins pas, qu’il me soit donné de jouir de ma vie et de mon art, honoré de tous les hommes pour l’éternité. En revanche, si je le viole et que je me parjure, que ce soit le contraire.

                            Traduction
                            J. Jouanna, Hippocrate, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1992, annexe I.
                            (Portrait d’Hippocrate de Cos, Paris - Bibliothèque nationale, manuscrit grec 2144, f° 10 v°, XIVe siècle)


                            • rhea 1481971 15 janvier 16:09

                              Un vaccin à base d’ARN, il faut une analyse ADN avant la piqure.


                              • microf 15 janvier 23:30

                                Voici une Alternative au traitrement du COVID 19, en Occident, calme plat.

                                15 mai 2020 ... Depuis quelques semaines, trois hôpitaux catholiques de Douala au Cameroun, sont pris d’assaut par des malades probablement affectés par ...


                                • yvesduc 16 janvier 14:56

                                  Merci pour votre article. Pour répondre à la question dans le titre, je crois que la Chine a montré l’exemple. L’éradication. L’essentiel des rebonds en Chine sont des cas importés. Si les autres pays avaient agi de la même façon, nous n’en parlerions plus aujourd’hui !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité