• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid : Saga Africa et secousses pour la France

Covid : Saga Africa et secousses pour la France

JPEG

16 mars 2020 : Nouakchott-Mauritanie, masques et lavage des mains obligatoire. Toutes les écoles, universités, administrations, commerces, aéroports et frontières terrestres fermés et ce jusqu’en mai. Couvre feu de 18heures à 6heures. France à la même date : macron avec bribri font les marioles et encouragent les gens à sortir au théâtre, les frontières sont grandes-ouvertes, les commerces aussi, les aéroports accueillent tous les vols et le port du masque est déconseillé. Les élections municipales du 1er tour sont maintenues. Le match Turin/Lyon attire 57000 supporters et comme dit le président Aulas de Lyon : « Tous les supporteurs de Lyon et de la Juve peuvent venir sans difficulté (…). La crainte pour nous n’est pas liée au virus mais plutôt à la qualité de cette équipe turinoise. »[1] Heureusement il ne fera pas partie du comité scientifique sachant si bien conseiller le président… Au final en ce mois de mars 2021 : Mauritanie, 442 décès pour 5 millions d’habitants[2] - 5 cas mortels recensés pour 100 milles habitants - France 88444 morts pour 67 millions[3] - 218 cas recensés pour 100 milles habitants. Si on excepte les 51000 décès de l’Afrique du sud[4], la France seule surpasse en nombre de fatalités tout le continent africain, peuplé de 1,2 milliard d’individus…[5]

Ce sont des chiffres qui soulignent oh combien la France a sauté dans le train déjà en marche et n’a jamais réussi à refaire son retard. D’où depuis 1 an, ces ordres, contre-ordres et billevesées, avec pour couronner le tout, un exécutif qui s’auto congratule de l’incroyable efficacité dont il a fait montre afin de gérer cette crise... Si le ridicule tuait il se nommerait Covid-En Marche !

Tout Seul, macron n’est pas à blâmer, comme serviteur en service commandé pour l’Europe. Il suit la feuille de route sanitaire, qui, et ça se voit jour après jour n’est point là pour éradiquer une pandémie tuant 0,050% des malades, mais est là pour mettre à genoux le continent entier, afin de le livrer aux multinationales de tout poil, aux lobbies, à des groupes communautaires très influents et à des individualités sans foi ni loi. Lambeaux d’Europe en charpie et divisée comme jamais, alors ? Si l’union fait la force, la désunion fait quoi ? Des victimes je dirai et son corolaire la ruine ! Il n’est donc pas surprenant que le garrot des lois liberticides se resserre et que la gestion de la peur irrationnelle soit devenue la vraie pandémie. Les forces de l’ordre ne connaissent plus aucunes limites dans l’utilisation de la violence aveugle et injuste, le chômage va exploser et l’économie réelle, celle des PME et commerces va être amenée à une banqueroute prochaine et généralisée. Les suicides augmentent, les dépressions n’en parlons pas, les violences conjugales et son pendant le divorce déchire les familles, les malades autres de la Covid sont non-diagnostiqués ou non-soignés, les enfants dans les écoles appelons cela de la maltraitance, les étudiants qui ont faim de tout et…Apres nous le déluge ! Ainsi nous plongent les technos de Bruxelles vers un abîme nihiliste qui fera du monde « d’avant » un souvenir jauni sur carte postale dont les plus vieux, au coin du feu raconteront à leurs petits enfants. « Je me souviens lorsque nous étions libre de circuler et de penser. Ah liberté chérie à jamais envolée »…

Saga Africa ambiance secousses

Et pour des secousses, ben y’en a ! Du haut de sa grandeur déchue, la France, incarnée par macron continue de toiser l’Afrique de très haut. Cependant, lorsqu’on regarde la carte de l’épidémie aujourd’hui, les cas de Covid-19 africains représentent moins de 5 %, de tous les cas mondiaux ; C’est certainement sur ce continent où l’on sait le mieux contenir et combattre les pandémies. Les « sommités scientifiques » du nord affirmaient un carnage Covid-19 qui allait ravager le continent... Cependant, presque partout ils ont su vite s'organiser, car au plan scientifique, beaucoup de pays luttent déjà contre d'autres maladies, comme Ebola, la Tuberculose, le Cholera, la fièvre jaune, le Paludisme ou le VIH. Les États se sont montrés réactifs et se sont appuyés sur la coopération régionale, alors qu’en Europe chacun faisait cavalier seul. Plusieurs hypothèses sont avancées en guise d’explications, comme par exemple le fait que les connexions internationales de l’Afrique avec le reste du monde sont moins développées que celles de l’hémisphère nord. Il y a l’hypothèse du climat plus tempéré, ou que les gens vivent davantage dehors ; Pourtant l’Amérique du sud avec le même climat est gravement touchée. Il y a aussi peut être d’autres formes de coronavirus qui circulent et que des protections immunitaires entre les différentes infections se sont développées naturellement. De toute manière ici, soit on survit, soit on meurt. Il y a un fait certain : la jeunesse de la population. Dans nos pays, les plus de 65 ans représentent 20 % et ils ne sont que 3 % en Afrique.

Mot d’ordre : solidarité et coopération.[6] Très rapidement, les pays se sont épaulés à l’échelle régionale et l’Union africaine s’est vraiment organisée. Les pays situés à l’Ouest, par exemple, ont désigné un coordinateur, le président du Nigeria, qui a mis à disposition des avions cargos et de la logistique tout en centralisant les données. Prenons un exemple, le Sénégal. Dès le mois de mars 2020, son président a appelé à une large consultation nationale du secteur public, du secteur privé, communautaire, des coutumiers, des religieux, des syndicats. Les gens ont parlé ensemble de la Covid-19. Cela a formé la base d’une loi d’habilitation qui est passée au Parlement. Ce texte a permis au Chef de l’État d’agir par ordonnances et d’imposer à ce moment-là des mesures barrières. Des mesures qui ont été bien respectées car elles avaient été acceptées en amont par la population bien informée. Ce processus démocratique aurait dû prendre place en France, où au contraire macron et son « conseil de guerre restreint » prend toutes les décisions sans en référer à personne et en plus, dicte ses ordres à un conseil scientifique tellement noyauté par des conflits d’intérêts qu’on se croirait dans… Une république bananière. Il ne faut pas oublier l’aspect culturel et principalement l’entraide apportée et donnée à chacun. La mobilisation communautaire produit des effets extraordinaires. Des petits groupes se sont organisés pour mobiliser tous les tailleurs et confectionner des masques. Il ne s’agissait pas pour le Sénégal ou le Burkina Faso d’attendre qu’on en importe. Les villages les ont fabriqués, les gens ont fait preuve de solidarité l’un pour l’autre, à laquelle d’ailleurs ils sont préparés depuis leur naissance, au contraire de nous qui vivons dans des sociétés riches, individualistes et déshumanisées.

Parlons héro

Citons celui considéré comme le « diable » par les bien-pensants inféodés aux laboratoires ; J’ai nommé le Professeur Didier Raoult né au Sénégal et qui nous parle des futurs scientifiques africains : « Les meilleurs étudiants actuellement sont les étudiants africains et orientaux. Aujourd'hui, en France, dit-il, 50 % des thésards sont des étrangers. Si on enlève l'immigration, il n'y a plus de recherche française. Ne vous faites pas d'illusion, la science française fonctionne avec des immigrés ; le moteur de la guerre, ce sont les immigrés. Ce sont les meilleurs. Et pourquoi ce sont les meilleurs ? Parce qu'en Afrique, pour échapper à votre destin, vous n'avez pas 36 solutions. » Macron lors de sa visite dans l’unité de recherche du professeur, lance aux membres de l'équipe : « Vous venez d'où ? » - Réponses : « d'Algérie, du Maroc, de Tunisie, du Liban, du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso. »[7] Et la Chloroquine ? Tous ces africains hurlent de rire car ils en avalent de la nivaquine depuis leur tendre enfance sans avoir eu aucun effet secondaire…

Quant à la vaccination ?

Dans les pays économiquement forts, la machine médiatique omniprésente encense les progrès des vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca. Jamais on ne parle de celui des chinois, qui est maintenant utilisé un peu partout. On sourit même lorsqu’on évoque le vaccin russe Sputnik5, bien que des dizaines de pays africains, d’Amérique latine, d’Asie, soient en train de l’acheter... Nous sommes devenus les victimes narcissiques de nous-mêmes et nous ne pouvons plus nous inspirer du reste du monde tellement nous sommes beaux… Boursouflés d’orgueil et de morgue, le navire coule, mais l’orchestre continue de jouer le requiem des « gens qui savent trop », trop beaux, trop haut, too big to fail.

Histoire de mettre les pendules à l’heure. Depuis janvier le continent africain a subi une hausse de 40% des décès liés au Covid…Ce chiffre concerne plus spécialement l’Afrique du sud et son variant et le Nigéria, pays le plus peuplé du continent avec ses 195 millions. Une vidéo jointe de « Abel en Vrai » explique assez bien ce qu’il se passe et surtout l’égoïsme et le sens des affaires de big pharma qui comme au temps du Sida n’est pas prêt de lâcher la poule aux œufs de diamants… Quid, des souffrances et des morts, il faut que les milliards s’engrangent et que le capitalisme triomphant s’impose.  

Enferré dans ce modèle occidental mortifère, le regard sur l'Afrique reste très vertical et très condescendant. Alors, président macron, vous-même, si symbolique de cette narquoiserie, quand est-ce que les cons-descendent ?

Georges Zeter/mars 2021

Vidéo  : ILS NE VEULENT PAS VACCINER L’AFRIQUE ! RIEN NE VA +

Article inspiré par : LE REPORTAGE DE LA RÉDACTION : de Nadine epstain. France culture. 31/12/2020



Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 8 mars 12:11

    L’Afrique n’a pas encore les moyens de s’offrir des virus médiatiques...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 mars 14:18

      Tiens v’la un communiqué de la CIA ?

      T’as rien à nous dire sur ton pays ? smiley


      • George L. ZETER George L. ZETER 8 mars 16:02

        @Olivier Perriet
        yep, nothing morron ! 


      • cettegrenouilleci 10 mars 09:53

        @George L. ZETER

        Bonjour.

        Merci pour votre article.

        petite vidéo rafraîchissante :

        https://www.youtube.com/watch?v=Bx0oDQMejuo


      • titi 8 mars 16:03

        «  Nous sommes devenus les victimes narcissiques de nous-mêmes et nous ne pouvons plus nous inspirer du reste du monde tellement nous sommes beaux… »


        Je pense que ce n’est pas ça le problème.

        Le problème c’est que notre société est sclérosée.

        Les russes, les chinois se sont pas emmerdés avec tout nos « principes de précaution ».

        Ils n’ont pas attendu les « validations » du Lancet. Ils ne se sont pas posé la question pendant 6 mois à savoir si, oui ou non, l’échantillon à qui on a injecté le placébo était bien représentatif.

        Résultat leur vaccin ils l’ont en un temps record.


        Et maintenant dire que leurs vaccins fonctionnent ça remet en cause tout le reste : le Lancet, les procédures de validation et les comités Théodules et leurs appointés.


        Vous parlez de « big pharma », mais le coupable c’est plutôt « mesquin pharma »









        • Passante Passante 8 mars 19:03

          ça arrive même dans les meilleurs familles..

          & c’est officiel depuis 15h :

          bachar et asma el-assad ont le covid  voilà.

          hélas seuls les arabophones peuvent, avec délectation, suivre le match d’insultes v/s éloges sur twitter, l’enfer et le paradis sont invoqués

          qu’est-ce qu’on s’ennuie smiley

           


          • BA 8 mars 19:23

            Un article absolument ahurissant sur les magouilles des copains de Macron.


            Le laboratoire Lilly commercialise un médicament, le Bambalaba.


            L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament vient d’accorder une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) pour ce médicament.


            Alors comment l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament a pu être séduite par le Bambalaba, dont la présomption d’efficacité est très inférieure à tous les autres traitements ambulatoires, en perfusion au lieu de comprimés, et pour 1 000 euros au lieu de 10 ? Aurait-elle été séduite par le blabla de Lilly ? Et comment expliquer aussi ces commandes avant autorisation, cette distribution à marche forcée dans les hôpitaux qui n’en veulent pas ?


            Quand on ne comprend pas la décision sur le plan médical, on en cherche ailleurs les raisons. Dans la « belle famille » de Lilly, il y a :


            - Béatrice Cazeneuve, la mère, « commerciale » de Lilly France,


            - Jean-René Cazeneuve, le père, député LREM,


            - Marguerite Cazeneuve, la fille, actuellement cheffe du pôle santé du cabinet du Premier ministre après l’avoir été à l’Elysée,


            - le mari de Marguerite Cazeneuve, Aurélien Rousseau, directeur ARS Ile-de-France 


            - Pierre Cazeneuve, le frère, adjoint au chef de cabinet à l’Elysée. Les complotistes vont se poser des questions, totalement déplacées ! Non, les critères pour obtenir une ATU sont purement médicaux.


            https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/covid-quand-lansm-danse-le-bambalaba-avec-lilly


            • sylvain sylvain 8 mars 22:50

              je crois que la moyenne d’age au mali est aux alentours de 17 ans, ça doit aider un peu aussi .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité