• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Covid : Une planète consentante

Covid : Une planète consentante

JPEG

Se demander « Mais qu’est-ce qui se passe ? Tous ces gens qui derrière leur masque ont les yeux vides  » On les croirait sous hypnose. Se sentir si seul au milieu de cette masse qui déambule à pas rapides en se dirigeant vers un but, mais lequel ? Des drones survolent et d’un mégaphone une voix ni homme, ni femme admoneste en boucle : « le port du masque est obligatoire, n’oubliez pas la distanciation sociale ». En rentrant, dans l’immeuble, chacun se regarde furtivement tout en marmonnant des borborygmes et en se tenant le plus éloigné possible. Les portes claquent sur un silence anormal, comme des voisins marchant sur la pointe des pieds. Encore ce matin autour de la machine à café au bureau, avoir tenté d’expliquer les chiffres menteurs, rapporter des études, des faits, mais rien n’y a fait, les yeux restant vides comme ceux des noyés ; Comment est-ce possible, dorment-ils ? En réalité, c’est à peu près ça…

Que de tristesse, il semble que rien ne puisse solutionner cette brisure du consensus, cette fracture émotionnelle basée sur la peur et la désinformation, sauf... En prenant conscience du processus et en le mettant à plat de manière rationnelle.

D’abord aller voir du coté de La Fabrication Du Consentement[1] et l’existence d’une propagande visant à diffuser la vision du monde des dominants. Bien loin de constituer un « quatrième pouvoir » en démocratie, les médias font régner une forme particulière de désinformation qui sert les intérêts des élites politiques et économiques et ainsi, au service, pour endormir les masses… Bon, c’est un début de piste !

Couplé à cela, il y a l’ingénierie sociale et j’y reviendrai dans un article prochain.

C’est avec cet arsenal que depuis mars dernier et le premier confinement, la planète entière à 80% accepte l’inacceptable de perte de sa liberté de mouvement et bientôt de penser.

Facile à la base de se poser les bonnes questions : Se demander si ceux qui dirigent souhaitent notre bien être ? Et surtout, serait-il possible qu’ils nous connaissent mieux que nous même ?

Déjà en 1928, Edward Barney théorisait dans son livre « Propa-Ganda : comment manipuler l’opinion en démocratie  » : « Qu’une foule ne peut pas être considérée comme pensante, car ne réagissant qu’à ses émotions. » Suivant ce constat, mise sur pied d’un arsenal mental, une machinerie qui aide à contrôler par une menace diffuse l’opinion public et à la faire penser contre ses propres intérêts ; à la préparer par acoups, comme des poussées de fièvre à ce qui aurait paru inacceptable quelques mois auparavant. En un lapse de temps très court, en connaissant les ressorts de la nature humaine et spécialement ceux des foules, les dominants, l’oligarchie, la finance, les laboratoires, les gouvernements « élus » ont réussi à faire prendre un virage à 180° qui en ce mois de novembre 2020 fait que la terre entière mange, boit, vit et dort Covid19 en continu et accepte des lois iniques et des règlements qui vont à l’encontre de la bonne santé et du développement de NOS enfants, en leur faisant porter toute la journée à l’école un masque dès l’âge de 6 ans. Les parents, les maitres ne sont-ils pas là pour les protéger ? D’autant que sur les boites de masque il est écrit « ces masques ne protègent pas du Covid 19 »… Quel ressort fait que pourtant ces parents, certainement aimants, accompagnent leurs petits devant l’école, vérifient bien le bon positionnement du masque, acceptent l'application du gel hydro-alcoolique sur leurs mains ? Ces deux actions combinent le fait que le cerveau est sous-oxygéné et qu’il y aura des conséquences dans son développement et cette « désinfection » des mains qui met à mal le système immunitaire en construction. Sans parler de l’inconfort et de l’isolement psychologique. Et bien ces parents s’exécutent sans vraiment broncher, alors qu’il suffirait de ne plus amener leurs progénitures dans ces écoles de maltraitance. Il faut savoir qu’il n’y a aucune loi écrite qui oblige. Il est donc légal d’amener son enfant sans masque, d’exiger qu’il entre car le directeur n’a aucun droit de refuser un élève. (Voir lien vidéo en fin d’article).

Malgré cela… Chaque matin à l’entrée des écoles l’hystérie du nonsense est en marche.

Pourquoi des parents aimants font-ils cela ?

Il y eu l’Expérience de Milgram par le psychologue américain Stanley Milgram qui explique ces phénomènes de soumission.[2] 

C’est une expérience de psychologie publiée en 1963. Cette expérience évalue le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qui se veut légitime et permet d'analyser le processus de soumission à cette autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet. Sans rentrer dans les détails mais en résumant : dans un cadre évolutionniste et conjoncturel l'obéissance est un comportement inhérent de la vie en société ; L'intégration de l’individu dans une hiérarchie implique que son propre fonctionnement en soit modifié : l'être humain passe alors du mode autonome au mode systématique où il devient l'agent de l'autorité. Pour amplifier ce penchant naturel il a suffi que la société organisée créée des symboles reconnaissables : les galons des militaires, les titres ; docteur, professeur, noblesse etc. Et ainsi, environ 70 à 80% des humains suivront plus ou moins ces repères et « respecteront les consignes » émises par une autorité quelconque ; sachant que ces « autorités » savent infantiliser ceux qu’elles veulent contrôler par la culpabilisation, les remontrances acerbes, les peines financières, la prison et même l’internement psychiatriques (Voir Alexandre Soljenitsyne). Sachant cela, il est très difficile de résister à ce rouleau compresseur de la pensée unique si bien orchestré par les médias, le pouvoir en place et même le cercle amical et familial. Penser par soi-même demande une très haute dose de courage et de détermination.

Le libre citoyen, qui ne représente au mieux que 15%, les 5 autres % restant étant les psychopathes dominateurs assoiffés de tout, se sent englué, poissé par une sorte de visqueuse doctrine qui, insensiblement, l’enveloppe et peut annihiler tout raisonnement rebelle. Cette nouvelle évangile se nomme la pensée unique, la seule autorisée par une invisible et omniprésente police de l’opinion et ne pas s’y plier de nos jour revient « à mettre en péril la vie des autres », « d’agir en mauvais citoyen irresponsable »… D’où conséquences.

« La foule, le plus grand nombre donc, ne réagit qu’à ses émotions » et l’esprit libre à part ruminer que « l’enfer c’est les autres » selon Sartre, ne peut que se tapir au fond de son trou en écrivant, ou s’installer sur une ile déserte…S’il en reste encore une ? 

Georges Zeter/novembre 2020

Comment refuser le #masque pour nos #enfants ?

https://www.youtube.com/watch?v=vajbWyT1LD0&ab_channel=Neurosatis



Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 5 novembre 2020 08:55

    Message à Monsieur George L. ZETER ,

    Je vous remercie pour le partage de votre bon article.

    Se croire libre et en démocratie était une erreur. La réalité se fait jour pour ceux qui veulent l’apercevoir. La dictature sanitaire préfigure le « Great Reset » et l’instauration du Nouvel Ordre Mondial.
    Vivre sans conscience a de lourdes conséquences.

    Respectueusement




    • math math 5 novembre 2020 08:58

      L’humanité pense en boucle, aucune imagination pour sortir du cercle mortifère, en errance perpétuelle, a la recherche de son ombre l’humain avance comme les crabes..jamais en ligne droite, sur le côté pour essayer de passer entre les gouttes mais le problème est qu’il est aveugle donc ne voit pas les gouttes ?


      • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 09:26

        Bonjour,

        il a suffi que la société organisée créée des symboles reconnaissables : les galons des militaires, les titres ; docteur, professeur, noblesse etc. 

         En 2021, c’est toujours d’actualité, il y a ceux qui sont importants et ceux qui ne le sont pas, les grands hommes ou grandes dames, et les petites mains et petites gens.

        Ces mêmes petites mains qui acceptent sans broncher et qui répètent à l’envie, qu’elles sont des petites mains, « nous les petites mains ».

        Quand j’entends ces insultes proférées par les dominants et reprises par les dominés, je suis indignée, révoltée. Impossible de faire entendre que cette organisation de la société ne tient pas la route...même avec des exemples concrets, même avec des démonstrations.

        Comme vous le décrivez dans cet article, la plupart sont conditionnés passivement et d’autres acceptent cette condition pour ne pas se laisser mettre de côté. En hurlant avec la meute pour annihiler toute forme d’expression qui nuirait à leurs intérêts. C’est ce que j’appelle le comportement d’évitement pour survivre.

        Merci pour cette analyse.


        • Francis Francis 5 novembre 2020 09:48

          ’’Se demander si ceux qui dirigent souhaitent notre bien être ? ’’

           

           Réponse : Besoin de croire en un monde juste. Besoin de se rassurer. 

           

           « Toute une vie ne suffit pas pour désapprendre ce que naïf, soumis, tu t’es laissé mettre dans la tête - innocent ! - sans songer aux conséquences. » Henri Michaux

           

           « Nos plaies ouvertes saignent parce que les gens voient qu’un tas de connards à qui ils ne confieraient même pas un stand de hot-dogs dirigent leurs vies. » (Tim Willocks)


          • Attilax Attilax 5 novembre 2020 10:21

            @Francis

            lol citer Michaux ET Tim Willocks dans la même phrase, c’est osé smiley


          • Francis Francis 5 novembre 2020 11:48

            @Attilax
             
             dans le même commentaire, nuance.
             
             C’est quoi le problème ? Je ne juge pas subjectivement d’un énoncé sur l’idée que je me fais de son auteur, mais objectivement sur sa valeur informative.


          • Attilax Attilax 5 novembre 2020 12:39

            @Francis

            Aucun problème, le duo Michaud/Willocks est juste inattendu. Mais très frais, j’aime beaucoup !


          • velosolex velosolex 5 novembre 2020 10:05

            Bon, clairement, qu’est ce vous proposez. Se balader la bouche en cœur dans la rue. ? Adopter la pensée magique en chantant « singin’ the rain »«  ?

            Le réel est tétu, et les expériences qui ont été faites sur les gens qui niaient la réalité des murs, et ont foncé dessus, n’ont fait qu’accabler les urgences !

            La liberté est un mythe, ou une paquet cadeau fort en promesses, mais qu’il faut déballer avec mille précautions, et un art du déminage accompli, hors de son jardin, qu’il faut cultiver.

            L’affaire des caricatures nous offre une piqure de rappel. Aucune raison d’être accablé quand on porte des bonnes chaussures, comme disait mon père, qui était cordonnier.

             »C’est à l’empreinte de ses semelles, qu’on juge un homme, me disait il. L’homme doit attaquer le sol d’un pas vif, et l’usure ne doit pas être trop marquée sur les cotés, ce qui marque hésitation et ralentissement, et paresse !

            Mais il faut faire l’éloge des mauvais chemins : Ce sont eux qui nous donne assise et assurance dans le pas. Je plains l’homme qui n’a marché que sur le bitume des viles, et s’est laissé porter par les tapis roulants "

            Sa voix raisonne en moi au delà des années 


            • rogal 5 novembre 2020 10:24

              @velosolex
              Votre père avait bien réson.


            • Francis Francis 5 novembre 2020 10:48

              @velosolex
               
               ’’ l’usure ne doit pas être trop marquée sur les cotés, ce qui marque hésitation et ralentissement, et paresse !’
               
               Ou peut-être un genu valgum aka un genou cagneux.


            • Jean Keim Jean Keim 6 novembre 2020 08:41

              @velosolex

              Donc qq soit la qualité du chemin, son revêtement et l’état d’usure des chaussures avançons allègrement mais avançons masqués...


            • Francis Francis 6 novembre 2020 09:05

              @Jean Keim
               
              ’’avançons allègrement mais avançons masqués.’’
               
              Dans un monde rationnel les bandits avancent masqués.
              Dans un monde inversé, tout le monde est masqué.
               
              Dans un monde rationnel, le programme libéral était masqué.
              Aujourd’hui il fonce, ouvertement.
               
              Serait-ce la lutte finale ?
              Nous ne sommes pas prêts.
               
               


            • ahtupic ahtupic 5 novembre 2020 10:23

              Pourriez vous m’expliquez et me donner la raison pourquoi Troletbuse est interdit sur vos articles ?

              Je m’en suis aperçu par hasard.

              .


              • George L. ZETER George L. ZETER 5 novembre 2020 10:24

                @ahtupic
                bonjour,
                franchement je n’en sait rien...


              • ahtupic ahtupic 5 novembre 2020 11:44

                @George L. ZETER
                Alors qui m’a interdit sans sommation aucune ?
                Vous êtes modérateur. Vous pouvez donc m’autoriser sur vos articles afin que je ne sois pas obligé de prendre mon canot de sauvetage.


              • George L. ZETER George L. ZETER 5 novembre 2020 11:52

                @ahtupic
                comment débloque t on ? 


              • Francis Francis 6 novembre 2020 09:14

                @George L. ZETER

                ’’ comment débloque t on ? ’’
                 
                Allez dans l’espace de modération : un bouton « commentateurs bloqués » apparait dans le menu.


              • Francis Francis 6 novembre 2020 15:34

                @George L. ZETER

                 
                ps. si ce bouton « commentateurs bloqués » n’apparait pas dans la barre de menu quand vous êtes dans l’espace modération, alors c’est que vous n’avez bloqué personne.


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 novembre 2020 10:34

                Il y a des parents qui refusent de mettre leurs enfants à l’école , et pour info un protocole sanitaire N’EST PAS UNE LOI  !

                Que tous les parents se bougent le cul et fasse pression sur l’éducation nationale (e-mail, lettre, appel téléphonique, etc.).


                • George L. ZETER George L. ZETER 5 novembre 2020 11:54

                  @bouffon(s) du roi
                  c’est ça pour vous faire pression ? tous ces mails n’obtiennent aucune réponse, les pétitions ? à la poubelle ! ces gens là ne comprennent que la force ! donc soit présenter TOUS les enfants sans masque à l’école, soit ne plus les amener ! 


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 6 novembre 2020 11:01

                  @George L. ZETER

                  C’est un début non ? et désolé mais les mail reçoivent des réponses.

                  Et vous voulez aussi prendre les enfants comme chair à canon ? qu’on ne les mette pas à l’école, ok.
                  Je vais proposer un article ici (et s’il ne passe pas je le mettrai en commentaire) d’une lettre d’une maman, et la réponse.


                • George L. ZETER George L. ZETER 6 novembre 2020 11:06

                  @bouffon(s) du roi
                  «  prendre les enfants comme chair à canon ? » comme vous y allez ! masquer des enfants 8 heures par jour est incroyablement nocif ! donc mettre en perspective la valeur risques/ bénéfices. ce gouvernement pousse au clash sans offrir aucune autres options. quant au témoignage de cette maman, vous faites du BFM, de l’émotionnel.


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 6 novembre 2020 11:46

                  @George L. ZETER

                  Je suis tout à fait d’accord avec vous mais en envoyant les enfants sans masques (déjà il faudrait qu’ils soient tous sans masques) c’est les mettre ds des positions intenables pour eux (suivant leurs ages c’est encore plus compliqué).

                  Quant au témoignage vous ne l’avez pas lu et il juste plein de bon sens, donc votre réflexion vous pouvez vous la carrer ou je pense !


                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 5 novembre 2020 10:44

                  Salut et merci.La foule donc la masse donc quasiment nous tous sauf exceptions de moments et de personnes a créé ou crée et participe à ce désastre humain total.Rassurons nous cela n’a pas commencé avec Mitterrand, ni il y a 2000 ans , ni à Babylone, ni avec la pseudo Bible mais bien avant, bien sur ici sans avoir des clés qui éliminent la fausse histoire déjà ça coince..par principe du à l’énoncé de quelque chose qui ne rentre pas dans le moule : je suis soumis au maitre.

                  Le refus de la mort, en fait l’inaptitude devenue totale de ne pas savoir vivre avec ce fait absolu est tout près de la racine du mal.

                  Il y a autre chose derrière.

                  La masse en fuite de la vie, de sa vie, est prête à tous pour essaye d’oublier ce qui ne peut s’oublier.

                  La pensée analytique notre seule capacité encore en marche, cette pensée empêche la vie ne sachant PLUS que faire de sa mort.

                  Il n’en faut pas plus pour sombrer,les mots ne suffisent plus à dire, à exprimer cette démence, qui est une sorte de réussite inversée..

                  Je dois regarder ma mort, la mort, point barre, comment ?j e ne peux manger pour personne !!! ..alors elle sera d’elle même intégrée à la vie, ceci a une incidence totalement radicale sur la psyché humaine et permets à notre autres capacités de se remettre d’elles même à fonctionner.

                  Ces autres capacités sont en panne depuis genre 13 000 ans mais c’est un chiffre juste pour donner une idée car cela en terme de date n’est pas du tout connu, il faudrait le demander aux auteurs ou à l’auteur de l’allégorie, de la vision, de cette parole hermétique de Adam et Eve...

                  Etrangement c’est soi soumission soit ça continue à prétendre à faire le malin, celui qui sait, alors que au fond c’est la souffrance non vécue donc non résolue comme la peur, comme les désirs qui ne seront jamais, comme la frustration, comme le non sens total de nos non vies qui guide nos errances..

                  Salutations


                  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 5 novembre 2020 10:46

                    @Géronimo howakhan

                    La seule réponse de la masse : c’est pas moi...alors que si ! Ce maître dément n’est que un effet de ce que nous sommes devenus pas la cause...


                  • Jean Keim Jean Keim 5 novembre 2020 17:21

                    Je rejoins Geronimo howakhan...

                    Il y a eu un moment dans l’histoire de l’humanité où la pensée a pris le dessus sur nos autres facultés avec sa manifestation la plus nocive : la peur et plus précisément la peur de vivre et donc celle de mourir un jour, quand cela a-t-il commencé, à quelle catastrophe planétaire oubliée devons-nous cette déstructuration de l’esprit qui se manifeste aussi bien chez les manipulateurs que chez les manipulés ?

                    Néanmoins s’en tenir à cette question n’est pas le plus important, c’est semblable à ce guerrier qui ayant reçu une flèche, s’enquit de savoir de quel bois elle est faite, de quel oiseau provient l’empenne, etc. et qui mourut faute de soins,

                    La situation virale n’est pas nouvelle avec des statistiques qui fluctuent d’une année à l’autre, seulement des malfaisants pour des raisons fallacieuses ont décidés de monter de toute pièce cette histoire de (pseudo) pandémie, et même des gens instruits, même des pontes en médecine marchent dans la combine, par peur également ? Par peur tout court et/ou par peur de l’autorité, par complicité et intérêts, un peu tout ça sans doute, alors il est attendu que les gens suivent le mouvement, il y a des exceptions mais globalement le professeur, le directeur d’hôpital, le médecin référent, le politique, etc., tout ce monde chante la même chanson, nous allons tous y passer si on ne se masque pas, si on fait le bisou à papi mamie, si je cause avec mes voisins, si, si...

                    Seulement de quoi est faite la pensé, celle du professeur, du policier, du journaliste, de Macron, la mienne, la vôtre, elle ne peut exprimer que ce que chacun d’entre nous connaît et répète à l’envie, la pensée est itérative, récurrente, récursive, elle n’est qu’un processus, même celle des maîtres est ainsi, ils vont probablement aller au bout de leur logique sans percevoir qu’en détruisant la société humaine, ils vont se détruire par la même occasion, seulement l’esprit comme la mer n’oublie rien, le crime contre l’esprit est irrémissible, imprescriptible, seul l’esprit peut le guérir.

                    Qu’y a-t-il au delà de la pensée ? Ne tentons pas de répondre, ce n’est pas dans nos mémoires si ce n’est ce qui a été puisé dans d’autres mémoires.


                    • serge.wasterlain 5 novembre 2020 18:42

                      Ci-après la reproduction d’une conversation avec un covidpanique. Elle n’est pas au mot près, mais a été agrémentée pour en rendre la lecture compréhensible et agréable, elle reflète bien l’état d’esprit dominant que dénonce l’auteur :

                       

                      Moi : ‘’TRRREMBLEZ BRAVES GENS, TRRREMBLEZ ! Devant ce châtiment divin qu’est le coronavirus qui fait des ravages pour nous punir !’’

                      Lui : ‘’Il a déjà tué la moitié de votre famille…’’

                      Moi : ‘’…heu ! non ! personne n’est mort de cette saleté dans ma famille !’’

                      Lui : ’’Bon, allez d’accord, mais il a déjà tué beaucoup de vos amis…’’

                      Moi ‘’…heu ! Ben non ! il n’a tué aucun de mes amis…’’

                      Lui : ‘’…holà-làààà comme vous ergotez… …Il a tué pas mal de vos connaissances que je veux dire…’’

                      Moi : ‘’…Heu, non, juste une de mes connaissances qui est effectivement morte du covid, elle avait dans les 80 ans et je ne connais pas les autres maladies comorbides dont elle souffrait, si toutes fois elle en avait…’’

                      Lui : ‘’…Bon d’accord, mais combien sont malades ou l’ont été ?’’

                      Moi : ‘’Ben désolé, mais à part la personne qui en est morte, je ne connais personne qui a été ou est malade…

                      Lui : ‘’…Décidément, vous le faites exprès, vous n’êtes pas coopératif hein… …Je vous parle des ‘’contaminations’’, Vous êtes d’une mauvaise foi ! vous en connaissez combien des contaminations ?’’

                      Moi faisant celui qui n’a pas compris : ‘’Pardon ! Les ‘’contaminations’’ ? Qué ça quo !

                      Lui : ‘’Ha, vous voyez, vous faites moins le malin ! Je vous parle des tests positifs !’’

                      Moi : ‘’Ha ! J’y suis, ceux que l’on nommait avant les ‘’cas’’, mais dont on a changé la dénomination, car, ‘’cas’’, ça ne fait pas assez grave… …Pas personnellement, mais une personne m’a rapporté le ‘’cas’’ de quelques-uns, des jeunes dont j’ai actuellement assez d’une main pour les compter d’après ce qu’il m’a dit…

                      …notez, c’est marrant les jeunes, eux ils disent ‘’Elle ou Il l’a’’ ou ‘’Il ou Elle l’a eu’’

                      et quand on leur demande le covid ?

                      Eux : ‘’Oui, le covid ! ! !’’ qu’ils me disent : ‘’il l’a’’ quoi ! L’air de dire : Vous êtes bouché ou quoi !’’

                      Moi : ‘’Merde alors, ils sont gravement malades que je demande ?

                      Eux : ‘’Non, pas malade, mais ‘’il l’a quoi’’…’’

                      Béééééééééééé, béééééééééééééééé, bééééééééééééé ! ! ! !


                      • Jean Keim Jean Keim 6 novembre 2020 08:34

                        @serge.wasterlain

                        C’est exactement ça, c’est comme l’homme qui a vu l’homme, qui a vu l’homme, ..., qui n’a pas vu l’ours mais qui a vu un homme qui a vu qq’un qui aurait entendu parler d’un homme qui ...


                      • Copain 5 novembre 2020 19:13

                        Comme je me répète sans arret, pardon

                        Le Coronavirus est juste là pour masquer la faillite bancaire du système et nous mener droit vers cette saloperie qu’est le nouvel ordre mondial. (Anti-Christ)

                        Exagérer les menaces imaginaires, réduire la résilience de la société face aux problèmes et inverser les réalités, voilà certains aspects de la guerre cognitive

                        LA CAUSE DU PEUPLE
                        Comme l’a écrit Goethe, "la vérité doit être martelée avec constance, parce que le faux continue d’être prêché, non seulement par quelques-uns, mais par une foule de gens. Dans la presse et dans les dictionnaires, dans les écoles et dans les Universités, partout le faux est au pouvoir, parfaitement à l’aise et heureux de savoir qu’il a la majorité pour lui.


                        • Copain 5 novembre 2020 19:19

                          @Copain
                          Si je suis un terroriste islamiste, je me prépare à un attentat, je cible ma proie prédéfinie, pourquoi tuer des gens sans importance alors que je peux tuer des proies bien plus importante. Parce que tout simplement les trois bêtes ne font qu’un , la trinité inversée. Et ces trois betes je les nomme, sioniste, franc-maçonnerie ( secte think tank bankster ) et les adeptes de la charia


                        • Jean Keim Jean Keim 6 novembre 2020 08:29

                          @Copain

                          Pourquoi vous restreindre dans votre recherche de coupables, pourquoi rejeter la faute sur les autres, vos affirmations relativement vraies ou fausses ne sont que ce que vous pensez, alors posez-vous la question de savoir pourquoi le contenu de nos pensées est ce qu’il est, quel rôle joue-t-il dans le cours de notre vie.

                          Une lecture correcte des évangiles nous révèle la nature exacte des pensées, les 40 jours de Jésus dans le désert face aux siennes est explicite, bien entendu il faut tenir compte du contexte religieux et culturel, de même quand Jésus révèle à ses disciples le sort qui l’attend et qu’il réprimande Pierre qui lui demande de s’y soustraire, penser qu’à ce moment précis Pierre serait sous la coupe de Satan n’a aucun sens, si ce n’est de comprendre la nature du démon qui réside en chacun de nous, en l’occurence des pensées inappropriées.


                        • BA 5 novembre 2020 19:28

                          Jeudi 5 novembre 2020 :


                          Coronavirus à Lyon : le cri d’alarme du chef de service de réanimation de la Croix-Rousse.


                          "En tant que réanimateur, je n’ai jamais vu autant de morts de ma vie, explique le chef du service de médecine intensive et réanimation de l’hôpital de la Croix-Rousse, Jean-Christophe Richard, dans Le Progrès. En réanimation, chez des patients intubés, placés sous ventilation artificielle et dans le coma, la mortalité se situe aux alentours de 40-50 %. Nous avons déjà été amenés à faire des choix difficiles".


                          Le médecin évoque aussi les difficultés de la population à accepter ce nouveau confinement. "Les gens considèrent que les mesures de contrôle de l’épidémie paralysent l’économie, que les victimes ne seront que des sujets âgés. Mais c’est faux. Dans mon service, le plus jeune malade avait 28 ans. Nous venons d’intuber un malade de 34 ans, qui a passé cinq semaines en réanimation. Le plus jeune mort, de Bourgoin-Jallieu, avait 38 ans. Même si les personnes âgées sont plus fragiles, il y a quand même une dimension de solidarité intergénérationnelle à mettre en avant. Est-ce qu’à 70 ans, on n’a pas le droit d’être soigné ?", s’interroge-t-il.


                          D’après un dernier point, mardi,  dans les seuls HCL (Hospices civils de Lyon) 138 patients atteints du covid-19 étaient en réanimation. 138 patients atteints du covid-19 en « réa » sur... 139 lits de réanimation en temps normal dans toutes les HCL. 138 patients sans compter évidemment tous les patients en réanimation non atteints du covid-19.


                          Les HCL se sont donc adaptées. Déprogrammation en masse de toutes les opérations non urgentes pour « monter » mardi à 237 lits de réanimation « armés », soit donc 100 de plus qu’en temps normal. Sur ces 237 lits de « réa » armés, 92 % étaient occupés ce mardi (138 patients covid-19, 81 patients non-covid-19). Les capacités de départ en réanimation sont donc déjà largement dépassées à Lyon. Et depuis mardi, de nouveaux patients sont arrivés. La tension est encore plus grande.


                          https://www.lyoncapitale.fr/actualite/coronavirus-a-lyon-le-cri-d-alarme-du-chef-de-service-de-reanimation-de-la-croix-rousse/



                          • Bendidon Bendidon 5 novembre 2020 19:29

                            @BA

                            Combien de caissières de supermarchés ont été testées positives et sont tombées malades ?


                          • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:30

                            @BA

                            Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer.
                            Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés.


                          • V_Parlier V_Parlier 5 novembre 2020 23:45

                            @BA
                            En bref, ça veut dire que la couche culotte sur la tronche qu’on se coltine depuis des semaines ne sert à rien, c’est bien ça ?


                          • Jelena Jelena 5 novembre 2020 21:10

                            >> Pourquoi des parents aimants font-ils cela ?

                            Pour rappel, un zombi ne ressent ni amour, ni haine, ni joie, ni tristesse... C’est donc surestimer les capacités émotionnelles d’un zombi que d’écrire ce sont « des parents aimants ».


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 novembre 2020 21:57

                              Martine Wonner femme médecin et députe Alsacien dénonce entre autres cette hypnose des masses par les médias et le pouvoir en place qui nous impose des mesures liberticides, qui nous à confisque / spolie notre liberté de mouvement.

                              Le debriefing de Martine Wonner, député de l’Alsace et médecin psychiatre

                              .

                              Fabrice di Vizio : « Didier Raoult & Cie ont dévoilé le scandale de l’étude parue dans The Lancet ! »

                              • BA 5 novembre 2020 22:40

                                Jeudi 5 novembre 2020 :


                                Le taux d’occupation des lits de réanimation est-il volontairement exagéré ?


                                LA VÉRIFICATION - Selon certains, ce taux serait « gonflé » pour faire croire que la situation est plus grave qu’elle ne l’est en réalité...


                                « Pour nous soignants, tous ces débats autour du calcul d’un ratio sont un peu cyniques, c’est un manque immense de respect pour tous les professionnels de santé qui sont en train de s’épuiser à la tâche », soupire le Pr Marc Léone, chef du service d’anesthésie et réanimation à l’hôpital Nord de Marseille. « La réalité est qu’il n’y a jamais eu de tension aussi forte dans toute l’histoire de la réanimation en France. Il n’y a jamais eu un événement qui arrive ne serait-ce qu’à 10% de ce que l’on vit aujourd’hui. Même un épisode de grippe, cela n’a aucun rapport. C’est comme comparer une vaguelette à un tsunami. »


                                https://www.lefigaro.fr/sciences/le-taux-d-occupation-des-lits-de-reanimation-est-il-volontairement-exagere-20201104



                                • V_Parlier V_Parlier 5 novembre 2020 23:47

                                  @BA
                                  Et surtout, il ne faut pas s’imaginer qu’on a construit des hôpitaux depuis un an. Quant au matos à disposition des soignants, je ne sais pas si ça a changé... qu’on me détrompe.


                                • Marius Morin Marius Morin 5 novembre 2020 23:52

                                  Les puissances médiatiques mettent de l’avant un plan, un agenda, appuyé sur un seul narratif, toujours pour notre bien. 


                                  • BA 8 novembre 2020 13:13

                                    L’université Johns Hopkins donne les chiffres du Covid-19 en temps réel :

                                    Etats-Unis : 237 123 morts

                                    Brésil : 162 269 morts

                                    Inde : 126 121 morts

                                    Mexique : 94 808 morts

                                    Royaume-Uni : 48 978 morts

                                    Italie : 41 063 morts

                                    France : 40 220 morts

                                    Espagne : 38 833 morts

                                    Iran : 37 832 morts

                                    Pérou : 34 821 morts

                                    Argentine : 33 348 morts

                                    Colombie : 32 595 morts

                                    Russie : 30 292 morts


                                    https://coronavirus.jhu.edu/map.html



                                    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 8 novembre 2020 13:16

                                      @BA

                                      On passe tout ça en pourcentage et ça nous donne quoi ? 0,5 à 1% peut être de mortalité et je dois être large ^^


                                    • Adèle Coupechoux 8 novembre 2020 14:12

                                      @tous

                                      Même si cela reste très marginal, ça bouge du côté de Mediapart....pas beaucoup du côté du diplo, juste un frémissement.

                                      https://blogs.mediapart.fr/paul-cassia/blog/021120/catastrophes-sanitaire-et-securitaire


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 14:52

                                        Qui pourrait confirme ceci : Attention : Total délire,..

                                        Pour vous inscrire : rendez-vous ici

                                        Pour vous désinscrire : cliquez ici

                                        Décisions stupides : l’explication de deux psychologues (Pourquoi certains incompétents se sentent si doués ?) 

                                        Chère lectrice, cher lecteur

                                        Aujourd’hui notre monde déborde de puissance de calcul. Il y a des tonnes de gens intelligents.

                                        Davantage de doctorats, plus de brevets, plus de groupes de réflexion...

                                        Plus de cellules grises que jamais qui s’appliquent à résoudre les défis cruciaux de notre époque.

                                        On voit avec quels résultats dans la crise sanitaire du coronavirus…

                                        Des esprits « brillants » qui s’échauffent au point de devenir fous, de perdre tout bon sens, et des sociétés entières qui foncent droit dans le mur en criant « plus vite !! » 

                                        Regardez par exemple la liste diffusée par le gouvernement Français à propos des produits autorisés et non-autorisés à la vente dans les grandes surfaces1 : 

                                        Le Thermomix, c’est oui ✅
                                        Mais les fours, non ! ⛔

                                        Les Poêles ? Accordé ✅
                                        Les Couverts ? Refusé ⛔

                                        La pierrade, oui ✅
                                        La table de cuisson, non ⛔

                                        Un pyjama pour enfant 2 ans, ok ✅
                                        Un pyjama enfant 3 ans, pas ok ⛔

                                        Un journal… oui ✅
                                        Mais un livre, eh ben non ⛔

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité