• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Création des « Chantiers de Jeunesse »

Création des « Chantiers de Jeunesse »

Le service militaire ayant été aboli, l’Etat français lance cette initiative sous le commandement du général de la Porte du Theil. Elle se propose de donner aux jeunes hommes de France, toutes classes confondues, un complément d’éducation morale et virile qui, des mieux doués fera des chefs et de tous des hommes sains, honnêtes, communiant dans la ferveur d’une même foi nationale.

Dans un premier temps, les jeunes hommes en âge d’accomplir leurs obligations (20 ans) y seront incorporés pour un stage de six mois. Ils vivront en camps près de la nature, à la manière du scoutisme et accompliront des travaux d’intérêt général, notamment forestiers.

L’ambiance sera paramilitaire, le sens de la hiérarchie et du respect des chefs sera très développé, et bien sûr les valeurs de la Révolution nationale en marche imprégneront cette œuvre participant à l’effort de redressement national.

Coupés des influences politiques malsaines, les Chantiers seront le fer de lance d’une future armée qui servira à libérer le territoire des indésirables et du terrorisme. Par la suite, ils fourniront aux forces alliées des hommes opérationnels et volontaires.).

 

Bien sûr, vous aurez remarqué que ces quelques informations n’ont rien d’actuel, mais concernent la mise en place par le gouvernement de Vichy d’un instrument d’embrigadement et de propagande grossier qui serait inimaginable aujourd’hui.

Un chef d’état qui n’aurait remporté que 24% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle ne réintroduirait pas le service militaire obligatoire en France vingt ans après sa suppression, même si pendant sa campagne électorale il avait promis de donner à tous les jeunes « une expérience directe de la vie militaire avec son savoir-faire et ses exigences » et déclaré que la restauration du service national inspirerait le patriotisme et la cohésion sociale, ça ressemblerait trop à un couplet de « Maréchal nous voilà ! »

En outre cela supposerait que chaque année, 600 à 800 000 personnes des deux sexes (parité oblige) seraient prises en charge pour une formation militaire et passeraient au moins un mois dans les forces armées, ce qui coûterait très cher à l'État français.

On ne sait d’ailleurs pas pourquoi Madame Florence Parly a déclaré la semaine dernière qu’une telle période sous les drapeaux ne serait "probablement pas obligatoire" pour les jeunes.

Le porte-parole de l’Elysée qui a annoncé la mise en place d’un à la fois "universel" et "obligatoire" devait parler d’autre chose, un stage de formation en entreprise, par exemple, ou plutôt dans l’administration puisqu’il est question « d'engagement civique » et "des domaines sociaux, environnementaux, et culturels". On n’imagine pas que quiconque aurait l’idée saugrenue de remplacer les postes supprimés dans la fonction publique par des conscrits !

D’ailleurs, le président lui-même n’a pas fait de service militaire, la pratique étant déjà abandonnée quand il était en âge de le faire. Il avait été jugé à cette époque que les service militaire obligatoire était une politique coûteuse, et d’ailleurs, les pays qui poursuivent cette pratique doivent aligner d'énormes budgets de défense pour peu d'avantages militaires perçus.

Alors, on peut penser que les médias sont en train de diffuser des « fake news » et qu’il est urgent de prendre des mesures.

Références : 

Création des « Chantiers de Jeunesse »

Les chantiers de la jeunesse


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 14 février 18:35

    Les députés, dans une semaine, rendront un rapport et des préconisations sur le sujet, et l’on parle plutôt d’un parcours citoyen en trois étapes et tranches d’âge.

    Ne pourriez vous pas attendre ces propositions et les réflexions du groupe de travail ad hoc, avant de distiller des analogies avec les « chantiers de jeunesse » d’une autre époque et d’une triste idéologie ?


    • Gwynplaine Clark Joseph Kent 15 février 07:50

      @ZXSpect

      « La prévention vaut mieux que la guérison. »

      Panoramix

    • Alren Alren 14 février 18:39

      Félicitations pour cette allusion aux Chantiers de Jeunesse de l’Occupation !

      Car c’est bien l’idée qui sous-tend le projet de l’anti-France Macron : transformer les jeunes esprits éventuellement contestataires du projet de société dont il est le pion en dociles soutiens de l’ultra-droite économique, servile servant de l’UE et des USA. Il rêve !!!

      Il aurait dû se renseigner : les Chantiers de Jeunesse furent des lieux où se développèrent un fort esprit de résistance et de patriotisme et l’école des Cadres d’Uriage un haut lieu de la critique du pétainisme et de la Collaboration !

      Il est sûr que mettre en contact des jeunes dépolitisés avec les jeunes militants de la FI faciliterait le travail d’éducation populaire nécessaire à un changmeent d’orientation sociale !


      • Albert123 14 février 18:45

        les néo féministes ont « 50 nuance de gray »


        les gauchistes le régime de Vichy.

        bref une fascination morbide et récurrente, pour ne pas dire obsessionnelle, pour ce que ces militants prétendent combattre.
         



        • Alren Alren 15 février 17:45

          @Albert123

           Le régime de Vichy a été LA vitrine de ce que l’extrême-droite avait et a à proposer aux Français.

          Nous devons vivre avec l’histoire pour ne pas avoir à la revivre, du moins ce qu’elle a été de pire.

          Il n’y a rien de morbide là-dedans, c’est une commémoration négative aussi nécessaire que les commémorations positives, telle que la Libération qui a signé la fin du régime de Vichy.


        • Dr PEB Dr PEB 15 février 18:25

          @Alren
          En fait, l’extrême-droite française est à l’origine d’une bonne part de la première France libre. Le mouvement gaulliste a des racines puissantes tant à l’Action Française, qu’à la Cagoule et que chez les Croix-de-Feu.

          En revanche, une bonne part du personnel collaborationniste est issu de la gauche pacifiste ou communiste. Laval lui-même venait du centre gauche quant à Pétain, il était bien plus laïc et républicain que Foch. Ne parlons pas de Castelnau !


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 février 19:46

          Sur ce projet à la con,( faut vraiment être un politicobobo pour s’imaginer que nos « chances pour la France » qui résident dans nos banlieues chaudes vont grâce à ce service devenir en 3 à 6 mois de vrais « enfants de cœurs », et que les fils de bourgeois les inviteront plus tard chez eux, comme dit l’autre « faut quand même pas trop rêver »

            !

          Lu sur le web ce commentaire :


          Le coût de fonctionnement de 3 milliards par an c’est l’équivalent de 20 rafales soit au bout de cinq ans 100 rafales. C’est aussi le déficit annuel des hôpitaux. À cela s’ajoutent 15 milliards d’investissement pour les infrastructures.La hausse de  1,8% de la csg des retraites fait entrer 5 milliards dans les caisses de l’état. Cet apport sera en grande partie consommé par ce projet insensé .


          ...dire que nos militaires en opérations payent de leurs poches certains de leurs équipements

          .. sans autres commentaires !


          @+ P@py


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 février 20:53

            @Gilbert Spagnolo dit P@py


            Il y a prés de 10 ans, sur Agoravox, j’ai écrits cet article :

            10 « pioupious » français peuvent être sacrifiés à cause d’un manque de drones d’observation... et de moyens financiers !

            Comme dit l’autre, depuis les moyens n’ont hélas guère changés, et je pense qu’il serait bon que nos politicard arrêtent d’ergoter sur le sexe des anges, et donne la priorité aux choses essentielles !

            C’est vrai qu’eux ont leurs culs bien à l’abri, et ne risque pas leurs vies, alors ont bien le temps de nous sortir moult idée à la con, comme celle-ci !


            @+ P@py


          • Dr PEB Dr PEB 15 février 18:28

            @Gilbert Spagnolo dit P@py

            Une des raisons sans doute de l’arrêt du service militaire par un ancien d’Algérie est justement le risque d’apprendre à certains le maniement des armes et la conduite des opérations.

            Actuellement, l’armée d’active refuse des binationaux...


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 14 février 21:08

            Comme dit P@py, pour un projet à la con c’est un projet à la con !


            Cette dérive autoritariste ridicule et malsaine d’un pouvoir à la dérive ; vaccination obligatoire, service national obligatoire, censure internet, etc etc, surtout au vu de la personnalité gay-friendly++ du chef suprême de la rem, qui paradait en super héros sur garçon une revue spécialisée, dans un photo-montage avec sa tronche hilare greffée sur le corps parfait d’un athlète, est à la mesure de cette fin de cycle politique. 

             smiley

            En marche vers le chaos, c’est bien ça. On tente de masquer sa faiblesse, sa vacuité abyssale par un style coquelet enragé, genre sarko en mieux, mais personne ne s’y trompe. Tout ça ne peut que (très) mal finir...

            • baldis30 15 février 09:20

              @Piere CHALORY
              bonjour,

              « En marche »

              je ne comprends pas ces deux termes.... à notre époque on ne marche plus... c’est d’un ringard .. On prend sa BMW ou son Audi ... Pour mieux se faire voir et de plus haut on enfourche sa Rossinante, .... et on par ... au troy d’abord, et vite au galop.. au galop... là peut-être comprendrais-je ... !  smiley 


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 16 février 18:02

              @Piere CHALORY

              Bonsoir, pour la « République en marche ou crève », une petite formation para-militaire pour nos jeunes serait un + de la part de la France devenue la larbine préférée des States, pour les re-fourguer à l’OTAN. Des supplétifs en rab, ce serait toujours ça de plus, non ? Il faut penser Printemps, ça tombe bien, c’est bientôt le mois de mars, le mois des fous !


            • Piere CHALORY Piere CHALORY 16 février 18:25

              @Nicole Cheverney


              Oui Nicole, le fascisme printanier arrive !

              Le jour viendra, printemps été, automne hiver ; comme une collection Ysl/bergé barbare, où les rats déguisés en superstars ne trouveront pas de trou assez grand pour se cacher, il seront démasqués et attrapés au lasso ; comme ils le méritent...


            • eric 14 février 21:40

              J’ai pas regardé, mais à priori, c’est débile et infaisable rapidement.

              On se souvient que notre service, vers la fin, concernait la moitié de la moitié d’une classe d’âge. Les filles n’étaient pas appelées, et la moitié des garçons non plus en gros.

              On va donc sur le papier, et hors évolutions de la natalité que je n’ai pas regardé, 4 fois plus de concernés pour deux à 4 fois moins de temps ( 3 ou 6 mois, soit entre l’équivalent de ce qu’on avait à l’époque ou le double...)

              Comme on a diminué les cadres, transformés des casernes en grands magasins ou centre culturel, et qu’il va falloir définir ce que l’on fait faire à nos chères têtes blondes ou pas, avec qui et où, qu’il est difficilement concevable de rendre un service obligatoire sans qu’il le soit pour tous, cela veut dire des structures d’accueil et d’encadrement pour de l’ordre de 800 000 personnes...

              Notre armée est conçu sur un modèle avec encadrement à 50% des effectifs si j’ai bien compris. Pour des appelé, cela pourra être moins, mais on parle quand même de quelques centaines de milliers de cadres en plus

              L’idée de faire des chantiers de jeunesse a beaucoup de mérite : Souvent, c’était du bâti provisoire, voir des camps de toile dans les forêts. Compte tenu de l’impact écolo. cela ne résoudra qu’une partie de la question.

              En réalité, pour que cela marche, quantitativement, on va devoir mettre les gamins dans des services civils auprès de structures existantes. ce seront des emplois d’avenir sans le nom et moins payés.

              Tout bénéf. Les administrations qui sous-traitaient le sale boulot auront à nouveau de la main d’œuvre corvéable à merci. Comme tous le monde devra y aller, il n’auront pas que les bras cassé comme dans le passé, mas auront aussi des diplômés comme du temps du service militaire.

              Mais comme en trois mois, tu ne peux apprendre à maîtriser vraiment que des trucs pas trop complexes, le résulta sera le même.

              Ce sera bon pour les stat. du chômage, à peu prêt au moment ou Macron se représentera.


              • baldis30 15 février 09:29

                @eric
                bonjour,

                 Ceux qui n’ont pas compris, ne comprendront que bien plus tard ... et peut-être sera-t-il trop tard !

                Tous les ralliés ... font largement penser aux habitants provisoires d’une ville d’eau jadis... jadis ... !

                Ainsi une des lois de Murphy ne dit-elle pas  :

                « La leçon des leçons de l’Histoire c’est qu’on ne retient pas les leçons de l’Histoire.  »

                Les tentatives hégémoniques ne datent pas d’aujourd’hui chez nous ... et CHEZ D’AUTRES également ... A NOTRE DETRIMENT .... !


              • Dr PEB Dr PEB 15 février 18:34

                @eric
                Sur le volet « service civique », quand bien même ça serait obligatoire, il y aura sans doute des arrangements possibles selon les catégories socio-professionnelles. Non, on ne pourra pas payer de remplaçant mais ça sera plus subtil.

                Par exemple, le parcours pourra être intégré dans le cadre des études supérieures, comme un stage supplémentaire dans des endroits intéressants qui enrichiront le CV...

                Autre difficulté : il va falloir trouver les encadrants civils !


              • bob14 bob14 15 février 06:11

                Des militaires pour éduquer les Français ?...quel est le « connard » qui à eu cette idée.... ?


                • Gwynplaine Clark Joseph Kent 15 février 07:42

                  @bob14

                  en fait, cette idée est un vieux serpent de mer :


                  mais jusqu’ici, elle n’avait jamais dépassé la période des campagnes électorales.

                  mais on pourrait aller plus loin et faire comme en Suisse : chaque citoyen et chaque citoyenne ferait une période militaire chaque année et garderaient leur fusil chez eux : ça fournirait une partie de la logistique pour la révolution, et ils sauraient tirer.

                • eric 15 février 13:21

                  @bob14
                  Malheureusement, ce n’est pas de cela qu’il s’agît. L’Armée est remarquable pour cela ; Confère l’école des Mousses et autre solutions à racailles qui marchent très bien.

                  Mais ici, on parle d’autre chose.

                  L’armée n’a pas les moyens humain de gérer tout ou partie d’une classe d’âge à 700 000 personnes
                  C’est juste physiquement impossible.

                  Du reste,on parle de service « NATIONAL » et pas « MILITAIRE ».

                  Je pense que leur lapsus vient du fait que l’armée sera optionnelle et sur la base du volontariat. Cela peut faire un vivier de recrutement par la suite.

                  L’essentiel des gamins ira faire de l’emploi sans avenir et sans la compensation financière qui allait avec.


                • baldis30 16 février 09:50

                  @bob14
                  Hein ?

                  « Des militaires pour éduquer les Français ?... »

                  Leclerc de Hautecloque, De Lattre de Tassigny, De Gaulle, Saint-Exupéry, et quelques autres de même envergure .....

                  donnez moi vite de tels militaires pour éduquer les français !


                • Timmar 15 février 14:02

                  génération grillé, sacrifié....je suis jeune et en aucun cas envie de gâcher 3 à 6 mois de ma vie à faire un travail mal payé, DE FORCE (c’est ça qui me dérange le plus) sans aucune relation avec ma vie à moi.

                  Encore une foi, on néglige les individus, la jeunesse aspire à des changements en profondeur de notre société et notre économie. Des changements qui seront NECESSAIRE à notre SURVIE. 
                  Je ne connais AUCUNE personne de moins de 30 ans favorable à ce genre de réforme.
                  Si on veut éviter guerre et catastrophes écologiques ; pour vivre vieux il va falloir qu’on se bouge le cul !



                  • Buzzcocks 15 février 16:18

                    @Timmar
                    J’ai fait mon service militaire, pas vraiment de gaieté non plus. Mais, je reconnais que ce fut une expérience qui marque une vie. Il suffit de mettre ensemble deux mecs qui l’ont fait pour qu’ils racontent leurs histoires de bidasses, et toutes les conneries qu’ils ont vues ou faites.

                    On croise des gens improbables, on se retrouve confronté pour la première fois à une administration avec son côté ubuesque. C’est quand même hyper drôle de voir fonctionner une grosse structure comme l’armée, les ordres stupides, les chefs bourrés, les décisions qui n’ont pas de sens.

                    Sur le coup, on se dit, « c’est pas possible, ils sont tous complètement cons », et quand on sort, on en rigole.

                    Et puis perdre sa vie dans un travail mal payé, à l’armée ou dans le privé, c’est pareil :)


                  • zygzornifle zygzornifle 15 février 15:01

                    Je déteste, ça me rappelle une certaine jeunesse des années sombres endoctrinée et ensuite envoyée au casse pipe ..... La c’est le monde du travail le casse pipe et les patrons se frottent déjà les mains , des bons p’tits jeunes corvéables a merci, allez les jeunes lâchez vos Iphones et battez vous pour votre avenir qui est pour l’instant entre les mains des négriers autrement vous serez bouffés par cette meute de loups affamés.....


                    • damocles damocles 15 février 18:06

                      C’est surtout un moyen de sortir 600 000 personnes des statistiques du chômage....


                      • foufouille foufouille 15 février 18:24

                        ça ressemble plus à un lavage de cerveau sur la belle ploutocratie.


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 15 février 18:29

                          Quelle précipitation pour critiquer ce qui n’est pas encore construit !

                          Il s’agit d’un service civil, je pense qu’il n’y aura aucune utilisation d’armes à blanc
                          Je rappelle que la conscription n’est pas abolie mais suspendue, ce n’est pas de la remettre en route qu’il s’agit
                          Les chantiers de jeunesse existent. Pendant plus de 40 ans j’en ai encadré. Aujourd’hui encore je m’en occcupe comme bénévole, mais ma derniere participation physique date de l’été 2009, j’avais perdu 5 kg en 3 semaines, et cela m’avait fait du bien, car le cadre bénévole travaille autant que les jeunes bénévoles aussi. 
                          Je suis avec l’association Jeunesse et Reconstruction, internationale, politiquement et religieusement neutre. 12 jeunes par chantier, des volontaires, bizarrement avec des filles majoritaires, 9 sur 12.

                          Les jeunes bénévoles font plusieurs chantiers au fil des ans. Mixage de cultures au plan mondial. Pour la langue on se débrouille, mes chantiers par choix étaient de langue française et les volontaires de Russie, Turquie, Espagne, Italie, Grece, Ukraine, Tchéquie, Colombie, Allemagne, Canada, USA....sont des jeunes formidables. L’internat sous tente, les douches et wc sommaires, mais nikel, la cuisine faite par 2 jeunes différents chaque jour pour toute la "troupe...un bel apprentissage de la vie en groupe

                          Actuellement il existe un service civique payé pas cher, là avec le service civil je pense qu’il n’y aurait pas de salaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès