• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Crédit Mutuel, les caves se rebiffent !

Crédit Mutuel, les caves se rebiffent !

 

Par Gérard Faure-Kapper

 

"- Dis donc, c'est quoi cette histoire de quitus non donné, je n'y comprends rien...

- Je t'explique papa, au Crédit Mutuel, la banque appartient à ses sociétaires qui ont un droit de regard sur la gestion. Ils se réunissent chaque année en Assemblée Générale et donnent, ou non, le quitus au Conseil d'Administration.

- C'est quoi le quitus ?

- Les sociétaires sont satisfaits de la gestion de leur Caisse de Crédit Mutuel et délivrent le Conseil d'Administration de sa responsabilité.

- Et alors, pourquoi ne leur avez vous pas donné ce quitus ? Vous n'êtes pas satisfaits ?

- Non, car il y a des plaintes déposées pour délit d'usure présumé. Le Conseil d'Administration doit répondre devant la juridiction pénale.

- Mais, ils n'y sont pour rien, c'est la Fédération qui est responsable.

- Eh non, eh non, justement, c'est le Conseil d'Administration qui a toute la responsabilité pénale, c'est son président qui risque d'aller en prison.

-Et la Fédération ?

-Blancs comme le vautour qui vient de naître. Ils dirigent réellement, mais le Président est un homme de paille.

- C'est dégueulasse ce système, alors que faut-il faire ?

- Les sociétaires refusent de donner le quitus au Conseil d'Administration lors de l'Assemblée Générale. Le fonctionnement de la Caisse de Crédit Mutuel est alors bloqué, et la BDF fait une descente.

- Homme de pailles ? La BDF, c'est quoi ? Botte de Foin ?

- Papa, tu le fais exprès BDF, Banque de France.

- Et c'est quoi ce délit d'usure présumé ?

- Le Crédit Mutuel a prélevé des commissions d'intervention sur le compte de sociétaires pour rémunérer des acceptation de découvert. Le Crédit Mutuel a omis de les compter dans le taux effectif global. Quand les calculs ont été refait, on s'est rendu compte que le TEG était de 82% et non 12% annoncé.

- Et que risque le Président ? 

- Entre autre, 2 ans de taule.

- Alors, ne pas voter le quitus protège les bénévoles ?

- Oui papa, et pour les prochaines assemblées générales, c'est un devoir mutualiste pour chacun de ne pas voter le quitus."

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 15 septembre 2017 15:24

    le vote ne sert aryen car les absents voteront pour lui.


    • ZXSpect ZXSpect 15 septembre 2017 19:07

      Rien de nouveau par rapport aux nombreux articles précédents et quasi quotidiens sur le même sujet.

      Encore le même bras de fer avec le même établissement bancaire et avec les mêmes arguments.

      l’APLOMB devient pesant !


      • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 15 septembre 2017 19:32

        ? ?? je crois que vous êtes en proie aux idées fixes. Je vous ai déjà expliqué que l’APLOMB n’a rien a voir dans ces articles. 


        De plus, il n’y a aucun bras de fer avec le Crédit mutuel. En tant qu’ex banquier, vous devriez savoir que juridiquement le Crédit Mutuel, ce sont ses administrateurs bénévoles.

        S’il y a conflit, c’est entre le mouvement mutualiste Crédit Mutuel que je défend et ses gestionnaires financiers. Pour utiliser une image, nous voulons chasser les marchands du temple.

        Ce que je défend, c’est le mutualisme. Je ne défend personne en particulier.

        Les autres conflits avec les banques se règlent selon les dispositions du droit et devant la justice. Tout ça est très banal.

        Je vous rappelle pour votre info, je je suis cité à comparaitre en correctionnelle le jeudi 21 septembre au tribunal de grande instance de Laval. Je suis un lanceur d’alerte et c’est normal que la banque instrumentalise la justice, parce qu’avec des arguments rationnels, elle sait qu’elle à tort.

        Maintenant, si je ne parle pas de la banque, de quoi puis-je parler ? Ah, je sais, je vais parler du sublime exemple d’abnégation de notre Président qui, tel Napoléon la veille d’Austerlitz, a dormi sur un lit de camp. Ou bien, tel Douglas Mc Arthur, aux Philipinnes, leur a déclaré « je reviendrais ». Et en insistant sur le plus grand pont aérien depuis la seconde guerre mondiale. Depuis ce matin, je fouille pour essayer de savoir à quoi il fait allusion.

        C’est un exemple que nous devrions tous suivre, n’est-ce pas ? Et au moins, je n’aurai pas d’ennuis avec la justice.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès