• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > CRS aux assises : Le mauvais duel du juge Bonduelle

CRS aux assises : Le mauvais duel du juge Bonduelle

Laurent Théron avait été gravement touché au visage par l'éclat d'une grenade de désencerclement, à Paris, lors de la mobilisation contre la loi travail.

 

Dans l’ordonnance de mise en accusation, les deux juges d’instruction, Matthieu Bonduelle et Carine Rosso renvoient aux assises le policier Alexandre M., 51 ans, pour « violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente ». Pour les juges, il s’agit donc d’un crime : « Au moment du lancer de la GMD, à 16h53, Alexandre M. et sa compagnie n’étaient ni assaillis, ni encerclés, ni même réellement pris à partie, étant séparés de plusieurs mètres de manifestants épars. ».

 

Le parquet avait requis un jugement en correctionnelle du policier auteur du lancer, considérant que la blessure n’était pas irréversible. En effet, le ministère public estimait que s’il existait bien une « perte actuelle » de son œil droit, celle-ci ne correspondait pas à une infirmité permanente.

 

Maître Laurent-Franck Liénard, l’avocat de la défense, annonce sa volonté de faire appel de l’ordonnance.

 

L’affaire aurait pu rester au niveau du débat juridique, si ne se posait pas la question de la personnalité d’un des deux juges d’instruction : M. Matthieu Bonduelle.

 

En effet, les prises de position politiques de M. Bonduelle doivent amener à s’interroger sur cette décision. S’agit-il d’une décision de droit ou d’une campagne « anti-flic » ?

 

Qui est M. Bonduelle ?

 

Matthieu Bonduelle, juge d’instruction, a été un temps le patron du très gauchiste Syndicat de la Magistrature. Il est l’auteur d’une lettre ouverte au président de la République, Nicolas Sarkozy, en 2012, dans laquelle il accusait celui-ci d’avoir violé la séparation des pouvoirs. A la même époque et venant du même syndicat, lors d’une interview donnée à Médiapart, une adhérente réclamait, au lendemain de l’élection du président Hollande, le rééquilibrage entre la Justice et l’Intérieur.

C’est également, alors qu’il dirigeait de S.M. qu’est sorti l’affaire du « mur des cons ».

 

Le juge Bonduelle est-il, dans cette affaire, en croisade contre la police ? Il est à craindre que M/ Alexandre M. soit une victime collatérale d’un combat qui le dépasse…

 

Plus que jamais, la réforme de notre autorité judiciaire doit se faire en profondeur, afin d’assurer l’indépendance du pouvoir judiciaire :

  • Indépendance du Conseil Supérieur de la Magistrature et renforcement des pouvoirs de sanctions ;
  • Suppression du ministère de la justice et création d’un procureur général de la Nation ;
  • Suppression de l’Ecole Nationale de la Magistrature et recrutement des juges au sein des professionnels du droit.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mai 10:02

    Bonduelle, la nature, notre futur !


    • Matlemat Matlemat 23 mai 10:40

       Impunité pour les uns , extrême sévérité pour les autres, c’est pas vraiment l’égalité devant la justice, le pouvoir sait très bien que si les « forces de l’ordre » hésitent à fracasser du Gilet Jaune il est foutu.

       Dettinger dort tout les soir en prison pour avoir fait un petit bleu a un policier, des dizaines de GJ mutilés aucune mise en examen de policier.

       Il faut rappeler Benalla qui a commis une soixantaine de délit et n’est même pas interdit de sortie du territoire. 


      • zygzornifle zygzornifle 23 mai 11:09

        Pffff

        Jamais de comparution immédiate pour les flics ....

        Par contre si on fait un doigt, une quenelle, un bras ou même si on tire la langue c’est immédiat ....

        Vous n’avez pas encore compris que si on ose manifester il faut assumer de se laisser massacrer par les flics sans rien dire ....


        • Aimable 23 mai 15:10

          @teuf-teuf
          Aller manifester au Venezuela contre Macron c’est une bonne idée je suis sur que les Français seraient accueillis a bras ouverts par Maduro , qui lui garantirait leur sécurité .


        • zygzornifle zygzornifle 23 mai 15:12

          @teuf-teuf

          Pourquoi aller si loin ?
          Pour se faire fritter la gueule crever les yeux ou arracher une main par la flicaille haineuse et lobotomisée d’une dictature en pleine croissance il suffit d’aller défiler un samedi aprèm en GJ aux chancres Élysée ou dans le centre d’une autre grande ville de ce merveilleux pays devenu fosse septique de notre Europe pourrissante ...


        • Fifi35 Fifi35 23 mai 20:39

          @zygzornifle
          Non mon ami. Pour avoir participé à des manifestations non violentes, je vous confirme que la police s’est comportée correctement.


        • paoum 23 mai 20:48

          @Fifi35
          Non mon ami. Pour avoir participé à des manifestations non violentes, je vous confirme que la police s’est comportée très mal.
          merci de vôtre intervention d’une profondeur rare.


        • Attila Attila 23 mai 21:02

          @zygzornifle
          "Vous n’avez pas encore compris que si on ose manifester il faut assumer de se laisser massacrer par les flics sans rien dire .... "
           . . . et assumer en plus de ne pas comprendre qu’avec le régime de Macron la liberté de manifester ne sont que des mots pour faire joli mais qui ne s’appliquent pas !
          Quand on a compris cela, on s’organise pour former un service d’ordre capable de protéger les manifestants pacifiques grâce à des volontaires formé, entraînés et équipés, guidés par de bons tacticiens.

          .


        • Cadoudal Cadoudal 23 mai 21:12

          @Attila
          Nick Conrad et les colons ont un service d’ordre efficace, ou des protecteurs puissants..lol...

          Le syndicat de police Alliance se dit ce mercredi soir « en colère ». Laurent Nadeau, délégué de la Haute-Vienne, « ne comprend pas »

          https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-limougeaud-remis-en-liberte-apres-avoir-menace-les-familles-de-policiers-colere-du-syndicat-1558547294

          Les syndicats de flics qui appellent à voter Macron ont la comprennette bien lente...

          Qu’ils aillent se défouler sur les indigènes.


        • zygzornifle zygzornifle 25 mai 08:19

          @Fifi35

           Moi aussi mais dès qu’il y a un GJ les flics deviennent soudain haineux et piaffent d’impatience comme un cheval devant une touffe d’herbe , on peut se demander s’il n’y a pas du Macron-Castaner en embuscade la derrière ....

          Les GJ ont fait passer Macron pour un couillon et il ne le supporte pas , 6 mois de manifs on n’a jamais vu cela même sur Jupiter ....


        • leypanou 23 mai 11:26

          s’il existait bien une « perte actuelle » de son œil droit, celle-ci ne correspondait pas à une infirmité permanente 

           : c’est à ce genre d’affirmation qu’on reconnait un vrai pays des droits de l’homme, un pays où la perte d’un œil ne constitue pas une infirmité permanente.


          • Trelawney Trelawney 23 mai 16:58

            @leypanou
            En France, la justice est très lente, mais je suis certain qu’à la fin du procès des appels et des pourvois, la victime n’aura toujours pas retrouvé l’usage de son oeil


          • Laulau Laulau 23 mai 11:30
            • Indépendance du Conseil Supérieur de la Magistrature et renforcement des pouvoirs de sanctions ;
            • Suppression du ministère de la justice et création d’un procureur général de la Nation ;
            • Suppression de l’Ecole Nationale de la Magistrature et recrutement des juges au sein des professionnels du droit.

            En voila un joli programme !

            renforcement des pouvoirs de sanctions. Contre les juges ?

            création d’un procureur général de la Nation ? Nommé par qui ? Le gouvernement ?

            — recrutement des juges au sein des professionnels du droit. Sélectionnés comment et par qui ? Le gouvernement ?

            Vous avez une drôle de façon de garantir l’indépendance de la justice .....

            Il semble que vous n’admettiez pas qu’un juge puisse avoir des opinions politiques .... Toutes les opinions politiques ?


            • Fergus Fergus 23 mai 11:43

              Bonjour, Laulau

              Bonnes remarques.


            • Trelawney Trelawney 23 mai 17:01

              @Laulau
              Tout dépend de l’utilité que l’on fait de la justice. Visiblement pour méchant réac, la justice est la pour sévir et non pas pour rendre la justice
              recrutement des juges au sein des professionnels du droit.  Comme tout politique est un professionnel du droit, imaginez un Balkani juge d’instruction


            • Ruut Ruut 23 mai 16:35

              Le bon côté de ce « CRS aux assises », c’est que ces derniers commencent à comprendre que leurs actions ne resteront pas sans conséquences.
              Peut-être que cela les rendra plus Humain (Bienveillants) dans leur comportement.


              • Fifi35 Fifi35 23 mai 21:08

                @Ruut

                Et le comportement des black blocs ?
                Est-il bienveillant ?


              • Ruut Ruut 23 mai 21:44

                @Fifi35
                Moralement et logiquement, Celui qui dégrade et détruit le bien commun doit au mieux rembourser les dégâts commis au pire finir en prison le temps nécessaire pour que les dégradations commises soit remboursés (prix des dégâts commis/ smic = mois de prisons), voir réparés par l’individu au travers des travaux d’intérêts généraux.


              • Pere Plexe Pere Plexe 23 mai 22:20

                @Ruut
                c’est pour ça que le principe est de distinguer ce qui est pénal, ce qui est puni par la loi, et le civil qui estime le coût.


              • Cadoudal Cadoudal 23 mai 22:28

                @Pere Plexe
                Moi qui pensait que c’était les gendarmettes de 45 kg qui faisaient la loi ??

                « Il m’a dit qu’il était à la recherche de deux filles. Je l’ai pris par le bras. Il m’a asséné des coups de poing au visage. 

                ’homme lui a pris les cheveux pour frapper sa tête contre une armoire métallique : « Il a également réussi à prendre l’une de mes collègues par les cheveux. Il la secouait dans tous les sens. »

                https://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/actualites/en-garde-a-vue-il-frappe-cinq-gendarmes-a-chartres_13567616/

                Il est condamné à dix-huit mois de prison ferme, avec maintien en détention, et à l’interdiction du territoire français pendant cinq ans....looolllll....


              • Florian Mazé Florian Mazé 23 mai 17:43

                Méfions-nous toujours de la magistrature, ni de droite ni de gauche, ni mondialiste, ni patriote, ni (anti)catholique ni (anti)franc-maçonne, ni pour les uns ni pour les autres, ni extrémiste, ni modérée, ni radicale, ni centriste, ni macronienne ni anti-macronienne, ni nationale, ni antinationale, ni compétente, ni incompétente, elle oscille au gré du vent et ne roule jamais que pour elle-même.

                J’en ai fabriquée une de ce type sur mon blog :

                http://leschroniquesdeflorian.unblog.fr/2018/12/05/mlle-sechafroid-la-super-mechante-du-roman/


                • Fifi35 Fifi35 23 mai 21:05

                  @Florian Mazé
                  Ton écrit est d’une grande sagesse.


                • machin 24 mai 05:54

                  Connerie héréditaire ?

                  Mauvaise foi de charbonnier ?

                  Plumitif mercenaire ?

                  Simple rigolo ?

                  Dites-nous tout....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès