• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > D’Assange à Zola : le quatrième pouvoir de A à Z ou l’Inquisition

D’Assange à Zola : le quatrième pouvoir de A à Z ou l’Inquisition Version 2.0 ?

En 1906, Alfred Dreyfus a été réhabilité grâce, entre autre, à Emile Zola qui a publié, dès 1896, « Pour les Juifs » et le 13 janvier 1898 le célèbre « J’accuse » (paru dans « L’Aurore » d’Ernest Vaughan ; à défaut du « Figaro » qui avait refusé cette lettre ouverte au Président Félix Faure). Joseph Pulitzer[1], lui, s’était vu refuser l’autorisation d’interviewer Dreyfus dans sa prison de l’île du Diable (le Guantanamo français de l’époque). Il avait demandé, ensuite, à Zola d’être l’envoyé spécial de son journal, « World’s », pour rencontrer Dreyfus. C’était évidemment impossible pour Zola qui était, déjà alors, sur le point de s’exiler en Angleterre sous le coup de sa condamnation en France du 23 mai 1898 .... (Il attendra, là-bas, la loi d'amnistie de 1900 pour revenir à Paris et ..... y mourir « asphyxié » en septembre 1902 ....)

Il était déjà évident que le « quatrième pouvoir » passait de la barbarie à la décadence sans être passé par le civilisation, espérée par beaucoup. Et maintenant, les Zola, Pulitzer[2] Vaughan et leurs leçons semblent déjà bien oubliés. Tout est aseptisé aux conditions d’hygiène de la pensée conforme aux normes de la « Coporate press », à l’aune de nos valeurs judéo-chrétiennes, à l’autosatisfaction d’être dans sa propre tour d’ivoire, en harmonie avec « nos » fils de pute. On se retrouve dans un magma absolument homogénéisé, de clinquant, bling-bling, BCBG, « place to be », fast food de la simili culture « Notre Dame » .....

Alors pourrait-on espérer un « cinquième pilier », une « cinquième colonne », un « cinquième pouvoir » .... justement celui de celles et de ceux qui feront connaître les turpitudes auxquelles ils ont accès, par leurs fonctions et/ou leurs recherches ? On pense évidemment aux Chelsea Manning, Edward Snowden, Julian Assange, Thierry Meyssan, Bob Woodward Carl Bernstein et Mark Felt[3], Danie Ellsberg[4], Seymour Hersh[5], Noam Chomsky, Jean Bricmont, Etienne Chouard, Juan Branco ; Michel Collon, Pierre Péan, Anna Morelli, Diana Johnstone, Naomi Klein, Pol Jorion, Judi Rever, William Blum (†) ; Joan Carrero, Yves Engler, Peter Erlinder, Jennifer Fierberg, Howard W. French, Andre Vltchek, Jean Flamme, Ann Garrison, Manlio Dinucci .... etc., etc.

Termineront - ils tous comme les Sacco et Vanzetti, Che, Lumumba, Allende, Hammarkjold, Politkovskaïa, Silkwood[6], McCarten[7], Turing, Seth Rich, John Jones, Ilaria Alpi, Alison Desforges, Sian Cansfield , Anselme Mutuyimana, Pieter-Jan Staelens, : Thomas Ngeze, et tous les autres anonymes ?

On a étrangement peu d’échos de « Reporters Sans Frontières[8] » et autres ICIJ[9] et même d’Amnesty International à propos d’Assange .... On peut être étonné, car à côté de la jurisprudence du cas « Assange-Manning », il y avait déjà, bien entendu le « Décodex » du « Monde ». Sont apparus aussi les outils légaux et officiels de hacking des réseaux sociaux et les éteignoirs des blogs citoyens « amateurs ». Les contrôles judiciaires (« intimidations ») des journalistes de la France des Droits de l’Homme et du Citoyen, l’ouverture à de potentielles dérives de la mise en œuvre des lois dites « mémorielles », et l’influence grandissante des lobbies liés aux multinationales (De Beers, Monsanto, Halliburton, M.S.F aka Maffias Sans Frontières ;...), ne seraient-ils pas des indices ayant de quoi inquiéter, ayant de quoi se préparer au « pire » ?

Une certaine actualité semble confirmer le sentiment qu’il y a manifestement un problème dans ce qui nous était présenté comme un quatrième pouvoir. Ne se pourrait-il pas qu’un quatrième pouvoir « version 4.5 » émerge en lieu et place « d’un véritable 5ième pouvoir » ?. Cette version upgradée ne serait-elle pas destinée à brider le « caractère futé » des citoyens lambda que nous sommes tous, à divers degré, pour enfumer la différence entre de vraies fakes news ou de faux leaks. En effet qui parle du fait que ce sont les services de renseignements français qui ont prévenu le Président Musévéni d’Ouganda que le Rwanda préparait un attentat pour l’éliminer ? Qui parle aussi du fait qu’une guerre semble bien sur le point de trouver « sa » raison d’éclater, entre l’Ouganda et le Rwanda ? Qui signale que les conseillers russes (du côté Musévéni d’Ouganda) et US (du côté Kagamé du Rwanda) se regardent en chiens de faïence ? Qui annoncera l’assassinat d’un Kagamé ? Qui en dévoilera la planification ? Qui annoncera l’assassinat d’un Musévéni ? Qui en exposera les préliminaires ? Ceux qui avaient planifié celui d’Habyarimana ? Ceux qui avaient organisé celui de Ndadaye et de celui de Kabila Père ? Peut-on accepter que la France, seule, se doit d’ouvrir les coffres forts de ses services de renseignement sans attendre que les USA, le Canada, l’Angleterre, la Belgique, Israël en fassent autant ?

Qui remarque enfin que le livre de Judi Rever [10]aurait obtenu un traducteur en néerlandais et peut être aussi un éditeur dans la langue de Vondel ? Mais qui relève ensuite, les assauts des hordes de zélateurs et autre pourfendeurs des « non Survivants du Génocide » (Survie et Ibuka. Inc ) qui annoncent triomphalement que les éditions[11] Fayard refusent de le publier dans la langue de Voltaire ?...... Une nouvelle affaire « Mein Kampf » ??????? Une seule n’aurait–t-elle pas suffi ?

De Zola à Assange, l’« Inquisition Version 2.0 » n’est-elle pas en pleine phase de promotion ?

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Pulitzer

[2] Joseph Pulitzer, né József Politzer le 10 avril 1847 à Makó en Hongrie et mort le 29 octobre 1911 à Charleston en Caroline du Sud,

[3] Woodward ,Bernstein (alias Deep Throat du “Watergate” - † 2008)

[4] De la RAND Corporation, du « Pentagon Papers »

[5] My Lay – Abou Grahib

[10] In Praise of Blood, The Crimes of the Rwandan Patriotic Front (Penguin Random House)


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 31 mai 08:38

    Allons, allons... Les urnes ont parlé ! 

    Une majorité des 50% d’électeurs de ce pays vient de remettre du carburant dans la bécane infernale, l’autre moitié est écœurée ou s’en branle carrément.

    Alors, Assange qui a trahi notre allier le plus fidèle...

    https://www.les-crises.fr/1000-emplois-supprimes-par-general-electric-lhistoire-dun-piege-americain-et-dune-trahison-francaise-par-jean-charles-hourcade/

    Z’avez oublié Stéphanie Gibaud, Denis Robert (quoi que...)... et un raton laveur à votre liste infernale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès