• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Damas » au cinéma de l’OTAN !

« Damas » au cinéma de l’OTAN !

L'OTAN des complotistes !
Sans preuves, l'OTAN accuse...

Syrie, 5 avril 2017 :

Contrairement au Président Bachar el-Assad, les terroristes (rebelles et jihadistes) n'ont signé aucune convention sur les armes chimiques et ne se gênent donc pas pour acheminer et utiliser ces armes qu'ils stockent là où "bon" leur semble !

Bombarder par exemple l'un de ces lieux de stockage ou de fabrication d'armes détenus par des terroristes ou bombarder des terroristes qui sont en train d'utiliser au même moment des armes chimiques sur la population syrienne ne fait pas pour autant de Bachar el-Assad un "utilisateur" d'armes chimiques...
Il faut donc raison garder et ne pas emboîter le pas aux déclarations provenant de sources terroristes, de rebelles ou d'organismes qui les soutiennent tel que les casques blancs, de tous membres de l'OTAN, en particulier la France, le Royaume-Uni ou l'Allemagne désireux depuis le tout début de faire tomber à tout prix le régime de Bachar el-Assad, coûte que coûte, quitte à financer ou armer sur place des mercenaires ou des rebelles, voir des terroristes...

Il suffit de se souvenir de ce que le gouvernement français a déjà commis en Libye sous la présidence de Nicolas Sarkozy et de son premier ministre François Fillon, actuellement candidat à la présidence de la République, pour comprendre que tout est possible avec les membres de l'OTAN...

Foncer militairement tête baissée en cédant uniquement à des émotions, sur la présentation de simples photos, détruire un régime souverain sous de faux prétextes et s'excuser ensuite, après enquête approfondie de l'ONU ! C'est un peu trop facile !

Agresser unilatéralement un pays souverain sans enquêtes sérieuses et approfondies suivies de résolutions de l'ONU constitue une violation inacceptable du Droit International.

Faire respecter le Droit International c'est aussi faire en sorte que puissent être jugés devant un tribunal international tout chef d'état, tout responsable, tout membre de l'OTAN qui le viole sans motif valable...

Probablement une attaque chimique sous faux pavillon d'après Kla.tv

http://www.kla.tv/10268&autoplay=true

86 morts suite à une attaque chimique dans la ville syrienne de Khan Cheikhoun selon le dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH)...
Mais le patron de l'ONU, lui, se garde bien d'accuser qui que ce soit !

Pourtant, le président François Hollande, le chef de la diplomatie britannique et Donald Trump (membres de l'OTAN) et quelques candidats à la présidence comme Benoit Hamon pour ne citer que lui accusent d'emblée le régime de Bachar el-Assad sans preuves (aucune enquête de l'ONU) et les médias mainstream qui abondent en omission ou en désinformation militaire, en particulier "Le Monde" (l'auteur d'un certain "décodex"), ou France 3 sur le service public, ce qui est encore bien plus grave, se font le relais de ces accusations "complotistes" ignobles !...

A noter qu'Emmanuel Macron et François Fillon ne condamnent pas l'agression du Président Trump.

Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ne l'ont pas approuvé.

Seul François Asselineau l'a carrément condamné !

Concernant maintenant l'attaque chimique :

Imaginez-vous si à chaque fois qu'il y avait un attentat dans un pays nous accusions systématiquement à chaud le gouvernement du pays en question d'être le responsable des attentats commis envers sa population par des terroristes, ou si nos organes de presse, entretenaient habilement et systématiquement cette hypothèse dans leurs articles ou leurs JT...

Par exemple au lendemain de l'attentat du 11 septembre 2001 en Amérique, je doute que les américains auraient particulièrement apprécié cela.

Rappelons qu'après son adhésion à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, la Syrie a remis l'inventaire de ses armes chimiques à la date limite fixée au 20 septembre 2013 par l'accord russo-américain du 14 septembre 2013 et que les 600 dernières tonnes d’agents toxiques déclarées en 2013 par le régime syrien ont été neutralisées en Méditerranée, sur un navire américain alors que les USA n’ont toujours pas achevé la destruction de leurs propres armes chimiques, plus de vingt ans après avoir signé la convention internationale prohibant leur possession !...

190 États (Syrie comprise) ont adhéré à la Convention
Deux l’ont signé mais ne l’ont pas ratifié donc ne l’appliquent pas :
Israël et le Myanmar.
Après l’adhésion de la Syrie, il ne reste que 4 États non signataires :
l’Angola, l’Égypte, la Corée du Nord et le Sud Soudan.

Déjà par le passé les accusations de l'OTAN étaient infondées car l’attaque à l’arme chimique du 21 août 2013 ne pouvait provenir de l'armée de Bashar el-Assad mais plutôt de rebelles ou de terroristes...
C’est le MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui le confirme dans cette étude exhaustive publiée le 14 janvier 2014.

http://s3.amazonaws.com/s3.documentcloud.org/documents/1006045/possible-implications-of-bad-intelligence.pdf

Rappelons que le Droit International ne déroge pas non plus à la "présomption d'innocence"...

Je constate de plus en plus que les journalistes respectent de moins en moins la Charte de déontologie de Munich (ou Déclaration des devoirs et des droits des journalistes), que les citoyens sont ainsi manipulés de plusieurs façons par une petite dizaine de grands groupes médiatiques qui dirigent les médias (et dont la puissance tend à décupler au fur et à mesure que le chiffre tend à se restreindre au fil du temps), les chaînes de télévisions, les radios, les journaux et même les sondages d'opinion, ce qui entraine une très importante et grave désinformation de masse et une manipulation de l'opinion publique inacceptable en particulier en période électorale.

Le CSA, pourrait ainsi en suivant, si l'on n'y prend garde, en plus des médias, des journalistes et de nos deux derniers Présidents de la République ne plus être le garant du droit et de la morale dans notre pays...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/direct-attaque-chimique-en-syrie-une-resolution-des-etats-unis-de-la-france-et-du-royaume-uni-presentee-devant-le-conseil-de-securite-de-l-onu_2130609.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Gwynplaine Jeussey de Sourcesûre 10 avril 2017 10:11

    Les JT sont devenus des spectacles. Selon la chaîne, vous pouvez choir la catégorie qui vous convient : comédie, action, jeunesse, émotion, fiction.

    Pour avoir de l’information, il faut choisir un autre thème, celui de « document ». Mais vous n’avez droit qu’à ce qui a été « déclassifié », hors prescription et totalement aseptisé. Éventuellement, vous pouvez obtenir une information assez neutre et complète sur les conquêtes napoléoniennes. Pour la Commune, il faudra attendre un peu.

    • leypanou 10 avril 2017 11:07

      Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ne l’ont pas approuvé.

      Seul François Asselineau l’a carrément condamné ! : sur cette affaire, je suis à 100% sur la ligne Asselineau.

      Ras le bol des interventionnistes impérialistes sous couvert de défense de droits de l’homme, toujours à géométrie variable (non au Yémen mais oui en Syrie).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

33240jeanpierre


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès