• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dangereuse rupture de la politique étrangère française

Dangereuse rupture de la politique étrangère française

L’élection de Nicolas Sarkozy devait mettre fin au règne immobile de Jacques Chirac. Si les Français savaient ce qu’ils laissaient derrière, ils ne savaient sans doute pas encore ce qu’ils allaient perdre.

Le non-alignement de la France au puissant allié américain constituait une position d’indépendance enviée par bon nombre de pays européens. Amis, alliés, mais non alignés : Hubert Vedrine l’avait pourtant rappelé avec force dans son rapport de 2007.

Proclamé successeur de de Gaulle, en sachant où cela a conduit en Algérie et en 1968, M. Sarkozy s’est empressé de faire le chemin inverse de son illustre prédécesseur en redirigeant la France vers une réintégration à l’Otan.

Pressé de revêtir les sweats de la « NYPD » pour des joggings people et de rejoindre G. W. Bush pour son premier voyage hors de la France, N. Sarkozy avait donné le ton.

Bercés par les messes du 20 heures, séduits par la liberté d’entreprendre et les facettes glorieuses des Etats-Unis, les Français ne voient pas pour partie les risques liés au fait de s’aligner sur une position atlantiste : les Français ont la mémoire courte.

L’alignement qui placerait dorénavant la France dans les rangs des « alignés » plutôt que dans un rôle de neutralité où la France avait tout à gagner est signe de fragilité. Car en s’alignant sur les Etats-Unis et sur son « club de coopération » qu’est l’Otan, la France se positionne au même titre que le Royaume-Uni comme « cible » pour des terroristes de tout ordre, mais également comme puissance féodalisée aux intérêts supérieurs des Etats-Unis sur le reste du monde.

Une position de vassalité qui ne s’avère donc pas sans risques

Les Français ont, semble-t-il, des lacunes dans leur connaissance de l’Histoire. Si cela n’est pas étonnant vu la sélectivité des programmes scolaires, il est étonnant de constater le silence de connivence qui s’applique aux nombreuses bourdes commises par ce gouvernement d’improvisation.

Affaibli par les tragi-comédies du type parade de M. Khadafi dans les rues de Paris, le rayonnement de la France n’est plus qu’une image relayée par les médias pour laisser croire à la masse que la France pèse encore sur la scène internationale.

Il suffit de voir l’inflexion de l’information donnée au sujet du chemin de croix de la flamme olympique (cf. « quelques incidents » alors que l’on frôlait le lynchage des porteurs) pour réaliser à quel point l’information est distillée, modifiée, tordue dans le sens qu’on veut bien lui donner. En l’occurrence, celui du bon service au pouvoir en place.

Cela fait déjà plusieurs années, et notamment après les essais nucléaires de 1995 puis la crise des « banlieues » en 2005, que l’image de « patrie des droits de l’homme » en avait pris un coup. Temporairement revigorée par la position contre la guerre en Irak et le discours de M. de Villepin à l’ONU en 2003, la France est en train de dilapider son capital « sympathie » au regard d’un monde qui change vite, très vite.

S’aligner sur le « plus fort » constitue une facilité idéologique et sans aucun doute économique (voir les tracés de pipelines et gisements pétroliers/gaziers pour comprendre), mais engage le pays à « suivre » plutôt qu’à être maître de son destin.

Embourbés en Irak, fragilisés économiquement, défiés internationalement, les Etats-Unis ne sont pas dans une phase où l’indexation atlantiste sera bénéfique pour ses alliés. Au contraire, les Etats-Unis auront tout intérêt à demander des appuis et donc à utiliser les forces des alliés pour assumer leurs erreurs monumentales de stratégie.

L’envoi de renforts en Afghanistan, mobilisant près de 60 000 hommes au total (dont plusieurs milliers de Français), et ce depuis 2001, ne fait que traduire cette réalité.

Par ailleurs, la politique étrangère française ne cesse de briller par sa fragilité, accentuant l’affaiblissement par l’alignement. Il est donc nécessaire de revenir sur les « exploits » du règne Sarkozy depuis 2007 en termes de politique étrangère, le tout bien évidemment en scandant que les caisses sont vides tout en jouant du carnet de chèques et autres valises.

Les infirmières bulgares et la parade de M. Khadafi à Paris

Premier coup « médiatique », l’affaire des infirmières bulgares. Capitalisant sur le travail mené par les diplomates européens pour faire sortir les infirmières de prison, M. Sarkozy grille la politesse et cherche à s’arroger les lauriers de leur libération, non sans poser la question du rôle de la femme du président, de ses conseillers ainsi que de l’absence de M. Kouchner et R. Yade.

Pas de valises de billets, mais quelques réacteurs nucléaires et une parade à Paris pour se refaire une santé : voilà le deal établi avec M. Khadafi. M. Khadafi, dictateur « soft » à la tête d’un pays où la liberté d’expression n’existe pas, terroriste à ces heures... aucun problème !

Il voulait se réinsérer sur la scène internationale, la France lui offre l’occasion de parader, y compris à l’Assemblée nationale, le tout à grands frais et sans broncher.

Il paraît que tout le monde s’en fout. Mais quand même.

Où était Mme Yade concernant les droits de l’homme ? Quel a été le prix à payer pour vendre quelques centrales nucléaires et autres armes ? Combien coûte cette politique de « l’urgence » ?

La France a commencé à baisser la culotte. Il paraît qu’il faut fermer les yeux...

L’affaire dramatico-politico-médiatique de l’Arche de Zoé

Occupé par le Darfour - et le Liban -, M. Kouchner souhaitait déployer des Casques bleus pour protéger les populations de l’ouest du Soudan, coincées entre la frontière du Tchad et les milices soutenues par Khartoum.

Ironie du sort, au même moment, une association plus ou moins « opaque » pour venir en aide à des enfants orphelins souhaite réaliser une opération coup de poing sur ce terrain en pleine manœuvre politique.

Plutôt que de faire barrage en amont, voire de taire l’action de cette association, Mme Yade a préféré monter l’histoire au premier rang des faits du 20 heures, donnant ainsi au président tchadien une formidable cible pour monnaie d’échange.

En effet, Idriss Déby est en position de fragilité : les rebelles ainsi que le régime du Soudan peuvent à tout instant renverser son régime (cf. derniers combats de février). L’appui du colonisateur historique ne serait pas de trop pour s’assurer quelques garanties.

L’Arche de Zoé tombe à point.

Cueillis dès leur arrivée au Tchad, jugés expéditivement, ils deviennent - après quelques péripéties de N. Sarkozy avec les journalistes - la monnaie d’échange pour un support militaire.

Quelques discours plus loin, M. Déby troque la grâce (et non l’amnistie) contre des supports militaires. Début février, le deal est conclu. Il paraît que la Françafrique c’est fini...

Pas de valises, mais beaucoup de moyens. N’Djamena est sauvée, les otages peuvent être graciés. Mais l’affaire n’est pas finie car le régime du Tchad est toujours fragile. La mise sous pression se fait toujours via les indemnités et les poursuites en France des membres de l’association.

Ces derniers ont simplement constitué un « jouet » politique. Dommage que Mme Yade n’est pas eu la dimension nécessaire pour agir plus finement et éviter l’engrenage ci-dessus énoncé.

Le sous-marin Kouchner au Liban

Fort de sa nouvelle absence au Tchad, M. Kouchner occupait l’espace au Liban pour soutenir la nomination d’un président anti-syrien au Liban. Des mois de tractation et, à ce jour, toujours pas de président.

La présence même de M. Kouchner pose la question de la légitimité de la France à participer à ce rang à de tels échanges, particulièrement dans un pays coupé entre les pro et anti-syriens, entre les pro et anti-Hezbollah. Cette question est véritablement à se poser quand on sait que M. Kouchner soutenait la guerre en Irak et envisage (cf. entretien télévisé) « le pire, c’est-à-dire la guerre » avec l’Iran. Une fanfreluche, surtout quand on sait le mal que se donne l’administration Bush pour trouver le prétexte qui déclenchera les hostilités.

Encore une fois, beaucoup de vent, peu de résultats.

La répression en Birmanie

Heureusement, l’actualité est bien faite : au mois de décembre 2007/janvier 2008, voilà que la Birmanie tente de faire entendre ses voix opprimées.

Quelques discours, aucune action, un grand vide diplomatique. La répression est opprimée, le black-out règne. On n’en saura pas plus. Mme Yade et M. Kouchner n’en parleront pas plus de 5 minutes.

Pas de pétrole, pas d’achat d’Airbus et de centrale nucléaire ? Donc pas utile.

La tragique saga médiatique du sauvetage d’Ingrid Bétancourt

Entre l’assassinat de B. Bhutto, la déstabilisation galopante du Moyen-Orient et de l’Asie orientale, la répression birmane et autres révoltes en Ethiopie, nous avons le droit à la « saga » Ingrid Bétancourt.

Devenue malgré elle - elle aussi - l’objet politico-économique le plus recherché d’Amérique latine, des années de captivité, des missions et autres avions à n’en plus finir : toujours rien.

Chavez négocie d’un côté, Uribe flingue de l’autre les interlocuteurs. Quelques otages sont libérés, mais cela refroidit les Farc de poursuivre dans cette voie à la vue des réactions des autorités colombiennes.

I. Betancourt n’est pas près d’être sauvée, prise entre des conflits d’intérêts et autres valises de billets. Mais, pendant ce temps-là, on ne parle pas du reste du monde...

La répression au Tibet et l’affaire de la flamme olympique

L’histoire s’accélère. La Chine accueillant les jeux Olympiques de Pékin en 2008 poursuit son travail de répression au Tibet, ce dernier utilisant l’image médiatique pour faire entendre ses souffrances.

Excellente occasion pour « l’Occident » de fragiliser la Chine tout en s’émouvant d’un coup d’un seul des décennies d’oppression au Tibet. Ce n’est pas nouveau (cf. pressions envers Taiwan), mais cela permet de faire pression sur la Chine, reste à savoir dans quels buts réels...

Un excellent prétexte pour revenir sur le devant de l’actualité pour Mme Yade, qui doit-on le rappeler, n’avait pas été conviée au voyage en Chine.

Quelques « conditions » plus tard, un chemin de croix pour la flamme olympique, des déclarations de boycott inadaptées mélangeant fête sportive et transcription de l’incapacité politique à faire changer la Chine, voilà que la cérémonie d’ouverture sera boycottée.

Un aveu de faiblesse supplémentaire, entre « petite décision », confusion des moyens et des fins ; autrement dit, toutes les conditions pour que la situation s’envenime un peu plus.

Cela me rappelle étonnamment certaines pages sombres de l’Histoire où l’on a trop voulu mélanger politique et sport : des dimensions qui devraient pourtant rester hermétiques.

Le Baron de Coubertin l’avait bien compris, l’essentiel étant de participer.

La réintégration de la France à l’Otan et l’envoi de troupes d’appui en Afghanistan

Parallèlement, M. Sarkozy déclare à la suite de sa visite de plusieurs jours au Royaume-Uni sa volonté de réintégrer l’Otan, immédiatement suivie d’une déclaration - sans même avoir consulté une seule seconde le Parlement - d’envoi de nouvelles troupes en Afghanistan.

La primeur de ces dernières informations, sans aucun débat ni échange, est d’autant plus amère que l’Afghanistan constitue une zone d’ombre sur la carte du monde : depuis 2001, rien ne filtre de ce pays en ruine.

Livré à une guerre des clans, le leader Hamid KarZaï ne pouvant sortir de Kaboul sans risquer de se faire tuer, l’Afghanistan constitue une zone de combat permanent qui coûte plus de 100 M€ cumulés par jour écoulé. Une bagatelle.

Après des élections locales perdues, au moment même où l’on souhaite engager un second tour de vis pour faire des économies de bout de chandelle, voilà que nous sommes capables d’engager de telles dépenses - sans parler du bilan humain - sur un terrain militaire où on ne sait même pas qui l’on combat et pour quelles raisons.

Plongés dans une guerre civile rampante, au milieu de civils armés, envoyer de nouvelles troupes constitue la double occasion d’engouffrer encore quelques milliards et de perdre quelques vies humaines. Pour quels résultats ?

L’exemple irakien devrait pourtant donner froid dans le dos... Le goût du pétrole et les enjeux géostratégiques, notamment dans ce pays au carrefour des pipelines, de la Russie, de la Chine de l’Iran et de l’Inde (rien que ça), sont sans doute plus forts que l’intérêt des populations.

Bilan

L’ex-ministre de l’Intérieur est devenu ministre de l’Extérieur.

Les marges de manœuvre des acolytes Kouchner et Yade sont si risibles que les décalages de discours ne font que traduire le malaise qui règne au sommet de la « diplomatie » française.

N. Sarkozy ne souhaite pas discuter avec le Parlement ou même ses ministres des positions à tenir : il souhaite apposer sa vision personnelle en étant à la fois sur tous les fronts, mais aussi sur aucun fond.

S’alignant avec la politique provocatrice des Etats-Unis, ralliée à l’Otan, la France est en train de se lier les poignets avec du fil barbelé, le tout à grands frais. L’Histoire a montré à de nombreuses reprises que les pays « alliés » étaient souvent les premiers à subir les conséquences des pays « puissance ». Le manque de recul, de tact et d’analyse sur les évolutions du monde constitue un risque majeur pour notre rayonnement extérieur, mais également pour notre économie et nos relations internationales.

A vouloir trop faire la morale sans même évaluer notre poids international, cette diplomatie surévalue ses capacités et sous-évalue les capacités des autres nations à utiliser chaque faille à leur propre avantage.

Avons-nous des leçons à donner en termes de médias quand on connaît les manœuvres à l’œuvre pour offrir les chaînes publiques à Bolloré tout en renflouant TF1 ?

Pouvons-nous critiquer les autres pays du monde alors que l’on tend vers un système à la Berlusconi où tous les supports d’information parlent d’une seule et même tonalité ?

Avons-nous les moyens - et est-ce la priorité - d’agir au niveau international alors que nous ne sommes pas capables d’écouter dans notre propre pays les citoyens qui veulent faire avancer les choses ?

Qu’avons-nous à gagner dans « l’atlantisme » alors que la position de refus d’engagement vis-à-vis de l’Irak a prouvé toute sa pertinence depuis 2003 ?

Se mettre en avant et dire aux autres ce qu’ils ont à faire, le tout sans avoir de critique sur les positions américaines constitue la meilleure chance d’avoir un retour de bâton, d’une façon ou d’une autre.

De plus, quand on connaît la politique de défiance, verrouillant chaque jour un peu plus le pouvoir et déstabilisant un peu plus les contre-pouvoirs en France, ce gouvernement s’attèle à créer de la dissension, du mécontentement et de la tension.

Cette stratégie, tant est qu’il y en ait une, risque de se payer cher, à court ou moyen terme.

Crédit photo : americanparano.blog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (206 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


  • Sébastien Sébastien 11 avril 2008 12:30

    Car en s’alignant sur les USA et sur son « club de coopération » qu’est l’OTAN, la France se positionne au même titre que le Royaume-Uni comme « cible » pour des terroristes de tout ordre mais également comme puissance féodalisée aux intérêts supérieurs des USA sur le reste du monde.

    Vous pensez vraiment que l’on a besoin d’adherer a l’OTAN pour etre la cible de terroristes ? Comme tous les pays occidentaux, la France est en premiere ligne.

    A l’inverse, pensez-vous qu’adherer a l’OTAN justifie d’etre une cible pour des terroristes ?

    Et puis ca revele bien une mentalite francaise peureuse et attentiste comme Chirac. Heureusement que ca bouge avec Sarko.


    • miwari miwari 11 avril 2008 12:49

      Pour brasser du vent, ça il sait le faire.

      Pour l’instant les seuls bénéficiaires sont l’Amérique et Israël

      Vivement qu’il pense un peu à nous, vous ne croyez pas ?


    • Len 11 avril 2008 17:00

      Et oui, les français ont élus un Président pour le pouvoir d’achat, pour lutter contre les patrons-voyous, etc.

      Pour être élu, il s’est adressé aux gens "d’en bas", en les flattant, en leur disant ce qu’ils voulaient entendre

       

      Et ils se retrouvent avec un agité qui :

      * s’aligne sur Bush au moment où les autres pays prennent ses distances avec lui

      * veut autoriser les OGM en France, contre l’avis d’une TRES large majorité de français

      * veut "dépénaliser" le droit des affaires

      * va envoyer nos soldats se faire tuer en Afghanistan pour un conflit qui n’est pas gagnable

      * veut diminuer la qualité de l’enseignement en sabrant les crédits

      * veut diminuer la qualité des soins en sabrant aussi des crédits

      Etc.

      Maintenant qu’il est élu, il agit dans le seul intérêt de ses copains fortunés.

       

       

      Ca s’appelle "se faire mettre profondément"

       


    • sam 11 avril 2008 18:02

      Effectivement, le rapprochement de la France Sarkozienne de la politique US ne profiterait qu’a cette dernière et à son principal allié israel- Avec cette politique, le conflit des civilisations s’accentue davantage malheureusement.


    • sam 11 avril 2008 18:13

      La rapprochement de la France de Mr. Sarkozy à la politique des USA de Bush, ne peut que profiter à cette dernière et principalement de son allié israel ! La France perdrait énormément de sa notoriété sur le plan international


    • miwari miwari 11 avril 2008 19:45

      Ouille je suis innocent, je jure n’avoir rien fait pour qu’il soit là ou il est.


    • marc 13 avril 2008 18:04

      Len

       

      Sans compter qu’il a fait voter un texte de construction européenne qui reprend exactement le texte du TCE en plus compliqué alors qu’il avait promis un texte simplifié purement institutionnel. Toute la classe politique ( sauf les communistes) ayant hypocritement accepté de s’asseoir sur le vote des français de 2005

      Forfaiture !!!


    • Baltar 13 avril 2008 22:28

      désolé j’ai voté "négatif" : j’ai cru que c’était llerma ...


    • tvargentine.com lerma 11 avril 2008 13:12

      Décidement ça devient grave !

      En Argentine,mes amis connaissent Nicolas Sarkozy et Carla Bruni et ils ont une très bonne image de la France,chose qui n’existait pas encore voici quelques années ou la vision de la France c’était Charles Aznavour et Edith Piaf

      La France à vraiment une image moderne,de plus,le financement du TGV entre Buenos Aires,Rosario et Cordoba est français (Natexis)

      Nous voyons bien ici le travail de communication du Président Nicolas Sarkozy pour redonner un brillant au pays de Lumières après une fin de régne Mitterandienne dans des odeurs pétainistes et une fin de régne dans les affaires de Chirac

      Le renouveau et le dynamisme de la politique étrangère n’a rien à voir avec les tractations secretes et qui n’allaient pas loin des Dumas et compagnie

      On dispose d’une personne connaissant bien le monde et les peuples et c’est rien qu’en cela une véritable rupture

       

       


      • millesime 11 avril 2008 14:58

        @lerma

        si N.Sarkozy connaissait si bien que cela le monde et les peuples, il n’aurait pas tappé dans le dos de Madame Merkel et tourné le dos à l’Allemagne comme il est en train de le faire.

        L’Europe c’est surtout le couple Franco-Allemand, qui depuis 30 ans tire cette Europe, et en quelques mois seulement N.Sarkozy vient de tout remettre en cause.... (l’Argentine c’est vraiment très loin de nos préoccupations voire de nos intérets) désolé que vous n’en soyez pas conscient.. !


      • Charles Ingalls Charles Ingalls 11 avril 2008 16:45

        (Lerma) "la vision de la France c’était Charles Aznavour et Edith Piaf"

        Arf ya pas à dire, le président Aznavour et sa première dame Edith Piaf, ca aurait une autre gueule que Mickey et Minnie...

        (Lerma) "On dispose d’une personne connaissant bien le monde et les peuples et c’est rien qu’en cela une véritable rupture"

        Tout à fait d’accord avec vous, il a une excellente connaissance du monde et des peuples...

        Je trouve juste un peu dommage qu’à la fin de son excellent discours à Dakar, il n’ait pas interpreté un petit bout du sketch l’Africain (avec l’accent s’il vous plait !) de Michel Leeb histoire de finir le tableau...


      • LaEr LaEr 11 avril 2008 17:33

        Il connait tellement bien le monde et son ancien job de ministre de l’intérrieur qu’il ne sait pas faire la différence entre sunnite et chiite...

        Bravo l’artiste...

         

         


      • jamesdu75 jamesdu75 11 avril 2008 18:41

        Qu’est ce que vous pouvez raconter comme connerie Lerma. Je suis au Mexique et la femme de mon beau Frére est d’argentine. Carla Bruni est connu pour ceux qui lisent ELLE. Sarkozy est surtout connus pour les vidéos qui sont passé sur youtube style au G8 ou casse toi pov con. D’ailleurs c’est même passé dans une emission satirique de Televisa Azteca. A part sur CNN espagnol quand ca concerne l’europe la France comme tout les pays du monde sont occultés par les pays latinos, ils s’en foutent totale. A part les USA et les autres pays d’amerique du SUD, la politique d’europe c’est plus pour ceux qui etudie l’europe.

        Pour tous les habitants du continent SUD amercain de toute facon l’europe se resume a Madrid Londres et PARIS. Et pas le paris des banlieus mais celui d’une carte postale. Ils ne savent même pas quel est notre monnaie. Donc vos amis sont au courant de sarko mais je doute qu’ils y voit un libérateur la dedans. Sachant que SARKO = Bush et vus comment Bush traite les latinos des USA. C’est comme si vous etiez entrain de de dire les Francais pensaient du bien de Poutine ou Kahafi.

         

        Donc arrêter de dire des connerie. L’argentine, vous avez dût connaitr avec une semaine Club Med et point final, votre pote doit être le directeur de l’hotel. Essayer de reflechir avant de parler.


      • Serpico Serpico 11 avril 2008 22:16

        hihihi...

         

        Les soc., c’est faux-cul et grippe-sou. Rien à gratter de ces gens-là.

         

        On se demande même à quoi sert le PS.


      • Serpico Serpico 11 avril 2008 22:18

        Jamesdu75 : "Lerma...Essayer de reflechir avant de parler."

         

        ****************

         

        On veut garder Lerma vivant.


      • jrr 11 avril 2008 13:50

        En tuant les vers de terre, les imbéciles de MONSANTO sont en train de tuer les sols – de les asphyxier par manque d’oxygène ! Et idem pour les abeilles etc. ! Regarder les belles plantations de maïs dans les sols tués par le roundup !

         

        Il sont en train de tuer l’humanité, ces connards d’amerloques ! Avec la bénédiction de ce gland de sarkozy ! C’est combien, l’achat d’un député français par MONSANTO ? Pas cher pour leur monnaie de singe que NOUS finançons ! En attendant que ces singes débiles d’amerloques fassent crever la planète !

         


        • m148 m148 11 avril 2008 14:06

          L’auteur évoque les signes indiquant l’alignement inconditionnel de la France sur les USA (Voyage à Wolfeboro, discours aux ambassadeurs sur le "choc des civilisations", etc...) mais la nomination de Kouchner au ministère des affaires étrangères était en soi un signal de rupture en terme de politique étrangère : C’est la fin du multipolarisme au profit de la logique des blocs. Je rappelle que Kouchner est partisan du droit d’ingérence et était en faveur de l’intervention en Irak. Enfin bon, les français ont le gouvernement qu’ils méritent !

          On peut aussi évoquer le cas de la Palestine : Si Chirac accueillait Arafat en France pour des soins, Sarkozy invite Israël au salon du Livre de Paris pour le soixantenaire du pays.


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 avril 2008 15:12

            Permettez-moi une remarque,

            La France, membre fondateur de l’OTAN en 1949, en a toujours été membre et d’ailleurs, elle participe à son financement. Elle s’est juste retirée de la structure militaire intégrée en 1966


            • millesime 11 avril 2008 16:54

              le seul problème c’est qu’en 1949 les objectifs assignés à l’OTAN étaient clairs, alors qu’actuellement ils sont pour le moins flous, on peut dire archaïques... ! de sorte que l’OTAN semble devenir le bras armé des Etats-Unis (pour conserver leur domination mondiale... !)


            • Christophe Christophe 14 avril 2008 12:54

              @hihihihi,

              Il faudrait d’abord savoir de quoi vous parlez.

              Bernard Dugué expose clairement que la France est membre de l’OTAN depuis 1949 ; je travaille d’ailleurs avec l’OTAN pour les besoins des forces militaires françaises.

              L’OTAN n’est pas que la structure militaire intégrée ; il existe une foultitude de structures ; principalement celle permettant de corriger la plus grosse lacune constatée sur les terrains d’opération durant la seconde guerre mondiale : l’approvisionnement.

              De Gaule a fait en sorte que la France puisse mener sa politique étrangère indépendemment des USA ; il a même, faut-il le rappeler, renvoyer les américains chez eux alors qu’ils voulaient implanter des bases militaires US en France. Ce n’est pas de l’anti-américanisme, nous pouvons être opposés à la recherche de domination américaine sans être contre les américains ; mais cela est une nuance qu’il est difficile d’intégrer pour des manichéens.

              Il est évident que l’adhésion à l’OTAN que souhaite notre président est bien la voie de la vassalité à la politique étrangère des USA ; puisque la France participe et finance les autres structures de l’OTAN sauf celle citée par Bernard qui n’est autre que le bras armé, doté d’une certaine légitimité, des interventions militaires voulues par les USA dans le monde.

              Pour résumer, en effet, nous finançons l’OTAN car nous oeuvrons avec et exploitons certains de ses services.


            • Internaute Internaute 11 avril 2008 15:16

              Il est intéressant de voir aujourd’hui les socialistes reprocher à Sarkozy son rapprochement de l’OTAN alors qu’il y a quarante deux ans, ceux-ci ont déposé une motion de censure contre le retrait des forces françaises de l’OTAN qui signifiait selon eux un affaiblissement du lien transatlantique auquel ils tenaient tant.

              Pour ma part, n’ayant pas changé d’avis, je donne raison temporairement aux socialistes.


              • LaEr LaEr 11 avril 2008 17:35

                Et en 50 avant JC....

                42 ans.... Vous en avez d’autres comme ça ?

                Il y a 42 ans, la droite était contre le divorce....


              • titi 11 avril 2008 22:47

                Très bonne réponse.. il y a 42 ans et pourquoi pas 2000 ?

                Par contre pourquoi n’appliquez vous pas ce raisonnement à la stratégie de recul par rapport à l’OTANT ?
                C’était peut être une bonne stratégie il y a 42 ans, mais maintenant ? Pourquoi la France serait absente d’une alliance qui maintenant atteint l’Oural ?

                 


              • La Taverne des Poètes 11 avril 2008 16:36

                "OTAN pour moi", s’est dit Sarkozy. C’est-à-dire que sa décision de faire retourner la France dans le Commandement intégré de l’OTAN est guidée par une politique personnelle (s’allier aux puissants amis, instiller une gouvernance à l’anglo saxonne) et non par l’intérêt de la France et des Français. 

                François Bayrou a déclaré dimanche lors du Grand rendez-vous Europe1-TV5-Le Parisien  : "Ce qui est en train de se passer dans ce domaine est une rupture historique qui risque d’entraîner une perte d’influence pour la France. Je m’en inquiète et cela mérite un grand débat national. J’espère que beaucoup de citoyens français vont s’en emparer, parce que je suis sûr que des citoyens français ne veulent pas revenir à cet alignement auquel ils ont longtemps refusé de se plier".

                A mon avis, la France jouera un rôle bien moins grand dans le monde. En Afrique, son désengagement est déjà annoncé. Face aux forfaits perpétrés par certains pays comme la Chine au Tibet, son silence se fera plus pesant encore qu’auparavant pour ne pas gêner ses alliés de l’OTAN. De façon générale, l’image de la France va décliner ; elle sera associée à celle de l’Oncle Sam. On peut craindre aussi un recul de la francophonie et de notre "exception culturelle".

                 


                • millesime 11 avril 2008 16:59

                  l’alternative la plus adaptée à la France, c’est le couple Franco-Allemand pour poursuivre et développer une Europe forte et "indépendante" de la politique US, hélas Nicolas Sarkozy semble tourner le dos à cette alternative... !


                • La Taverne des Poètes 11 avril 2008 17:13

                  Ramasse ta guitare, tu ne sais pas en jouer.


                • chris11 11 avril 2008 18:49

                  "En Afrique, son désengagement est déjà annoncé"

                  Malheureusement , si l’on se désengage en afrique c’est sans doute pour avoir des troupes disponibles sur d’autres lieux d’opérations . L’Iran ???


                • Jocrisse Jacques 13 avril 2008 16:14

                  Ah, si Bayrou l’a dit !


                • anuck 11 avril 2008 16:38

                  C’est bien beau tout cela, mais a-t-on vu des hommes politiques de gauche ou même du centre demander à ce qu’il n’y ai pas de troupes en afghanistan ? A part demander de faire un bla-bla à l’assemblée pour se donner bonne conscience, il n’y a rien. Et les Français dans leur ensemble, ils sont très muets. A croire que cela ne les dérangent pas trop que nos soldats aillent se faire déguiller là-bas. Et les syndicats et les églises et les associations professionnelles...... Rien, pas la moindre petite once de révolte.

                   

                  Je signale qu’il y a déjà eu 14 morts en afghanistan parmi les troupes françaises.


                  • jrr 11 avril 2008 16:38

                    MONSANTO empoisonne l’humanité avec le soutien de SARKOZY !

                    Les produits MONSANTO empoisonnent et tuent les vers de terre et autres insectes (abeilles...), ce qui entraîne la mort progressive des sols par asphyxie... ces produits sont en outre cancérigènes... les rendements des cultures dominuent rapidement... les famines approchent...

                    HITLER érait un enfant de choeur par rapport à MONSANTO.

                    Et SARLOZY n’est qu’un imbécile.

                     

                     

                     


                    • valere valere 11 avril 2008 16:48

                      De toute façon, Bush avait bien dit qu’il ferait de la France un grand champ de blé.

                      Avec Sarkodingo qui est la botte des amerloques, on est fouttus.

                      Si les ricains bouffaient leur m...de, Sarko nous dirait de faire pareil.

                      Sarko a peut être mangé une vache US, clonée et atteinte de la maladie de la vache folle. Cela expliquerait ses tics nerveux.

                       


                      • meuzky 11 avril 2008 17:18

                        Enfin, il ne faut pas se prendre pour ce qu’on n’est pas !

                        On s’imagine que la France est réellement influente dans le monde, mais çe n’est pas vrai. Arrêtons de se croire plus fort que nous ne sommes, ça fait déjà bien longtemps que la France a du mal à se faire entendre sur la scène mondiale.

                        De plus, si on met de côté notre anti-américanisme primaire, il faut se rendre à l’évidence, se rapprocher de la plus grande puissance mondiale ne peut pas être une mauvaise décision, tout comme se rapprocher de la Chine.


                        • LaEr LaEr 11 avril 2008 17:39

                          Oui, c’est vrai... d’ailleur, en 1939, la France aurait du s’allier avec la grande puissance de l’époque : le IIIleme Reich...

                           


                        • Fred 11 avril 2008 18:50

                          "Oui, c’est vrai... d’ailleur, en 1939, la France aurait du s’allier avec la grande puissance de l’époque : le IIIleme Reich..."

                           

                          vous comparez pas quand meme les US a l’Allemagne Nazi ? Je sais que les Francais detestent les Americains mais quand meme.


                        • titi 11 avril 2008 22:40

                          La plus grande puissance en 1939.... c’était la France. En fin tout le monde en était convaincu (Allemands compris)


                        • LaEr LaEr 14 avril 2008 10:34

                          Je tiens juste à signaler à certains que mon précédent post était de l’ironie.

                          Vous savez, cette forme d’humour dont certains semblent dépourvus...

                          Je tenais juste à renvoyer dans ses buts l’auteur de "se rapprocher de la plus grande puissance mondiale ne peut pas être une mauvaise décision, tout comme se rapprocher de la Chine."

                          Car se rapprocher d’un Etat, quel qu’il soit, uniquement parceque c’est une grande puissante, ce n’est que de la lâcheté, et que, en effet, en 1939, ce genre de volonté n’aurait amené qu’au rapprochement avec le régime Nazi...

                           


                        • Aafrit Aafrit 11 avril 2008 17:46

                          Oui, là ou il faut, pour but la démocratie à l’Irakienne..et l’arnaque des autres peuples

                          Jacob votre intelligence et celle d’einchtein sont sur le meme axe, sauf qu’il y ait un petit "pi" upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f3/Pi-CM.svg , supposons que celle d’Einstein (une evidence) ne peut etre qu’à la valeur de 180, quelle est la valeur que peut avoir la tienne ?


                          • Aafrit Aafrit 11 avril 2008 17:50

                            Einstein..






                          • CAMBRONNE CAMBRONNE 11 avril 2008 18:11

                            Bonjour à tous les grands stratèges agoravoxiens.

                             

                            De Gaulle s’était payé le luxe de sortir de l’organisation militaire de l’OTAN en 1966 .

                            Il a parié sur le fait qu’il n’y aurait pas de guerre avec le pacte de varsovie . Pari gagné . Que se serait il passé dans le cas contraire ? Pour les joyeux innnocents que vous êtes à peu près tous , cela aurait été la merde . L’interopérabilité de nos forces avec celles de l’OTAN était quasi nulle . On nous avait donné un petit créneau à tenir du coté de la trouée de FULDA .Les Allemands redoutaient que nous tirions nos missiles tactiques sur leur sol . Les alliés n’avaient aucune confiance en un pays qui disait qu’il n’interviendrait qu’en cas de menace de son pré carré de son sanctuaire national . En un mot l’armée française dans le cadre de la défense de l’europe occcidentale , c’était peanuts .

                            Exemple de non interopérabilité : Le calibre de nos canons de tous types . Une fois nos munitions épuisées nous n’aurions pas pu utiliser les stocks de nos alliés . C’est comme la télé couleur choisie par le grand charles ; En dehors de nous personne ne pouvait la regarder .

                            C’est sympa de faire son malin quand on sait que de toute façon sa sécurité sera assurée par les boys US.

                            Depuis des années (1974 pour être plus précis ) on essaie tout doucement en évitant que l’opinion soit informée de rentrer dans la boutique commune . Notre marine est parfaitement intégrée depuis longtemps et régulièrement vous avez des opérations sous commandement NATO auxquelles participent nos forces navales .

                             

                            A Mons état major de l’OTAN en Europe nos officiers sont présents depuis longtemps aussi .

                             

                            Qu’est ce qui a changé alors  ? Le courage d’appeler un chat un chat et d’affronter la statue du commandeur dans ce pays qui est concensuellement gaulliste depuis que De gaulle est mort .

                             

                            Salut et fraternité .


                            • Philippe D Philippe D 12 avril 2008 00:54

                              Merci pour ces explications qui ont le mérite de sentir le vécu de l’intérieur.

                              Il serait quand même intéressant que l’on veuille bien nous expliquer un peu mieux ces choix et les raisons qui y conduisent.

                              Ou alors, non, les français ne sont pas prêts, pas la peine de rajouter une couche sur les emmerdes et on fait ça en douce. C’est sûr que si on lance le débat sur ce sujet on aura droit à un joyeux bazar.

                              Par principe je préférerai la première solution, même si l’efficacité dictait sans doute le contraire.


                            • Djanel 12 avril 2008 08:02

                              Au pauvre cambrone

                               

                              .

                              je m’apperçois qu’avec vous la réalité n’est pas suffisante. Vous devez donc vous inventer un imaginaire pour placer vos médiocres idées avec des "si "

                              __ Ha !!! Si la France était carrée, elle ne serait pas ronde.

                              __ Ha !!! Si une guerre avait eu lieu avec le pact de Varsovie, de Gaulle aurait eu tord.

                              __ Ha !!! Si le chien n’avait pas pissé, il aurait pu attraper le lapin.

                              __ Ha !!! Si je me torchais le cul de temps en temps, je sentirtirais moins fort. Qu’attendez-vous pour le faire ?

                              Cambrone le conditionnel est utile pour se corriger mais seulement pour un futur immédiat et non pas pour refaire l’histoire en nous racontant des sornettes.

                              je me marre 


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 10:15

                              Philippe D

                               

                              Merci d’avoir lu mon post . il est dommage que ce que j’y exprime soit complétement occulté dans notre pays ; il faudrait que je me fende d’un article .

                              Sortir de l’OTAN était un acte de folie orgueilleuse bien dans la ligne de De Gaulle . Il en a même bradé l’Algérie pour pouvoir gagner du temps et se lancer dans la "grande politique " . quand je dis brader c’est brader . L’indépendance était devenue inéluctable mais les pourparlers ont été abrégés et le sahara donné aux algériens qui n’y avaient pas plus droit que nous ou le peuple sarahoui ..

                              Nous sommes rentré depuis longtemps dans l’OTAN (les structures de commandement ) discrétement pour ne pas faire de peine aux gaullistes ni au bon peuple .

                               

                              Je suisd’acord avec vous qu’il est dommage de prendre le peuple pour idiot mais l’expérience d’aujourd’hui ou on dit les choses aurait tendance à me faire préférer l’ombre à la lumière .

                               

                              Salut et fraternité .


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 10:17

                              Djanel

                               

                              Marre toi et reste donc dans la fange de ton gourbi


                            • claude claude 12 avril 2008 17:48

                              cher cambronne,

                              moi ce qui me gène plus que la réintégration dans l’otan, c’est la culotte que l’on a baissé devant la flicaille chinoise...

                              j’aurais pensé que cela aurait irrité votre patriotisme.

                              la réintégration de la france dans une structure plus importante, ne m’embête pas plus que cela, car la défense coûte de plus en plus cher, du fait de la sophistication des technologies, et l’union faisant la force, nous avons plus de chance d’avoir une protéction de bonne qualité en nous alliant à d’autres armées.

                              petite question au connaisseur de l’histoire que vous êtes : l’attitude de gaulle n’était-elle pas guidée par le fait qu’il gardait bien au chaud, une vieille rancune envers les américains, ce depuis la II° guerre mondiale ???

                              bonne journée,


                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 17:58

                              Bonsoir Claude

                              Les chinois ! Tout un programme ! On a commencé par leur faire perdre la face . c’est une erreur grave et cela ne sert à rien sauf à souder les chinois derrière leur gouvernement .

                              D’autre part je crois savoir que ce sont les organisateurs des jeux qui sont responsables de la flamme . Quand ce sont les grecs il n’y a pas de problème sauf peut être lors d’un passage en turquie mais devant le bordel organisé à Paris les choses se sont envenimées . Que faire ? cogner sur les flics chinois avec nos flics à nous . Diplomatiquement pas terrible .

                               

                              Pour revenir à De Gaulle , bien sur qu’il avait une dent , voire tout un rattelier contre ceux qui l’avaient supporté dans tous les sens du terme ;

                               

                              Bien à vous chère claude .


                            • Quousque Tandem Alain Bondu 12 avril 2008 21:03

                              ces bavardages sur la sortie du commandement intégré de l’OTAN dans les années 60 sont exaspérants. En fait , la raison essentielle de cette sortie est que la France étant sur le point de disposer de l’arme atomique, De Gaulle a estimé que cette arme devait rester à la disposition du gouvernement français et qu’elle ne pouvait donc en aucun cas être à la disposition d’une puissance étrangère, fût-ce par le biais d’un organisme supranational, fût-il l’OTAN. Je m’étonne que Cambronne n’ait pas connaissance de cette interprétation.

                              Lors de la crise des fusées sur Cuba, très peu de temsp auparavant (et alors que la décision de sortie du commandement intégré avait d’après ce que je crois savoir déjà été expliquée aux américains), De Gaulle a été le PREMIER chef d’état à informer Kennedy de son soutien plein et entier.


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed 11 avril 2008 18:29

                              L’Auteur dit :

                              "Le non-alignement de la France au puissant allié américain constituait une position d’indépendance enviée par bon nombre de pays européens. Amis, alliés, mais non alignés : Hubert Vedrine l’avait pourtant rappelé avec force dans son rapport de 2007."

                              Amis et alliés cela veut dire alignés vers les mêmes objectifs, non ? La France était soudée aux USA dans les deux destructions de l’Irak et dans l’efffritement de la Yougoslavie et elle est aujourd’hui en plein jeu US en Afghanistan ! A vrai dire aucun pays européen, n’auyant pas le courage de s’oppopser aux agissements des deux alliés, n’est jaloux de la politique souterraine française !

                              Enfin, soyez sérieux la France n’a jamais adhéré au mouvement des non alignés, bien au contraire elle était et elle est dans le camp des alignés contre l’autre camps des non alignés !

                              Moi je pense que la France qui connait mieux que tout le monde le vieux Monde à majorité non alignée faisait au contraire marcher les USA dans bien des cas !

                              Depuis l’hors jeu de Chirac (à la derniére minute) qui pensait récolter les faveurs des "pays arabes" en laissant les USA bombarder seuls l’Irak, une page était tournée, l’intelligence de la France est devenue transparente pour tous ! La stratégie française est périmée !

                              Le non alignement de la France vis à vis des USA est comme la neutralité Suisse vis à vis des voleurs de richesses nationales africaines !

                              Tant que les humains s’aligneront à la bêttise cela va continuer bien sûr...

                              MOHAMMED.

                               


                              • Icopas 11 avril 2008 19:48

                                bene bene....

                                Sarko ne s’aligne pas sur les Américains, il s’aligne sur le gouvernement américain et sa frange (fange) la plus dangereuse. Celle qui a menti grossierement au monde pour faire sa guerre pétrolière en Irak.

                                Cette histoire fait peser combien le choix soit-disant européen du TCE et son enfant, camoufle un renoncement total à construire une Europe indépendante et démocratique.

                                Les dirigeants européens actuels (et non les Européens ou les Français) sont membres des factions pro-néo-cons en Europe. Leur position consistant à casser l’Europe sociale s’accomode bien d’un alignement sur l’autre force anti-sociale qu’est le gouvernement des USA. Une même politique menée amène forcement à l’alignement militaire.

                                Il faut être logique, et voir la cohérence de l’attitude : anti-social, militariste, autoritaire, ultra-libéral, l’Union Européenne là dedans reproduit jusqu’à la caricature les ultra-libéraux de Washington.

                                Sarko ne fait pas tache là dedans sauf dans ces excès puérils, ses caprices, son instabilité ...

                                Baucoup de gens ne mesurent pas par exemple le prix qui va être necessairement payé pour les mamours de sarko avec Bush qui conduisent à augmenter l’intervention militaire en Afghanistan.

                                Au nom de la chasse au taliban, menée de telle façon qu’elle ne se distingue aucunement d’une guerre impériale traditionelle, on écrase un peuple sous des bombes, on fait se lever des résistants un à un .

                                Un engrenage classique basique, traditionel.

                                Sarko est de peu de raison là dedans, il appelle le sang au sang par alignement écervelé et jusqu’au boutiste.

                                Sarko américain ? mais il n’est pas américain, il est Bushien. Et se veut pointe avancée de l’Union Européenne atlantiste.

                                Changement de caniche....

                                 


                                • NikeLaos NikeLaos 11 avril 2008 21:10

                                  On a beau retourner le problème dans tous les sens, c’est mort. Comme si les citoyens du monde se réveillaient d’une longue léthargie, savamment entretenue par des héritiers en carosse. On doit bien se marrer dans les milieux autorisés. Bon, qu’on en finisse, mais vite. Epargnez nous la lente agonie pathétique du taureau blessé auquel le matador éburné feint d’imposer sa volonté de mâle impuissant. Laissez nous courrir dans les champs d’éoliennes, ceuillir des abricots Monsanto juteux et mutants, laisser nous faire l’amour une dernière fois avant d’envoyer des missiles payés par nous-même sur des pays dont personne ne sait rien. Laissez nous respirer une dernière fois cette atmosphère moribonde qui promettait pourtant un avenir à toutes les éspèces dignes de ce nom, laissez nous plonger encore une fois sur un tombant des Maldives, pour jouer avec les tortues et les bébés requin avant de regarder le soleil se coucher dans son écrin de feu. Faites nous la grâce de ne pas commencer le bombardement par la pointe de Pen’march en novembre, parce que c’est vraiment trop beau. Prenez tout ce que vous voulez, nous n’avons déjà plus grand chose. Il nous restait un vague espoir, rebut d’énergie adolescente et sans doute boutonneuse, mais elle aussi, vous en êtes venu à bout. Laissez nous jeter un dernier regard sur ce monde que nous allons quitter prématurément, mais avec le sourire résigné de ceux qui ont, un moment au moins, imaginé que tout aurait pu se passer... autrement. Une prochaine fois peut-être. Les balles sont dans votre camp.


                                  • Quousque Tandem Alain Bondu 12 avril 2008 21:16

                                    @ NikeLaos

                                    Brrrr... j’ai des enfants et des petits-enfants ! j’espère que ce très beau texte n’est pas prophétique.

                                    Mais c’est comme pour l’effet de serre. Il est grand temps.


                                  • JPC45 11 avril 2008 21:55

                                    L’hypocrisie en France est encore une fois de mise. Les EU sont nos alliés mais ce n’est pas bien de le dire. c’est mieux de dire que l’on soutient Cuba.

                                    Je rigole d’autant plus quand on voit dans la liste des membres de FAF (French Amrican Foundation) des noms comme Hollande et Monteboug. Après denoncer la position atlantiste de Sarkozy, c’est un peu fort...

                                    http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id :=1381&id :=124

                                     


                                    • jaja jaja 11 avril 2008 22:11

                                      Pas la peine d’aller fouiller dans les poubelles d’organisations telles que la FAF... Se souvenir que Mitterrand jouait déja les caniches de l’armée US lors de l’écrasement de l’Irak durant la première Guerre du Golfe suffit...

                                      et n’empêche en rien d’être violemment opposé aux menées de l’impérialisme américain et de ceux qui, ici, lui lèche les bottes, plus ou moins discrètement, appartenant à la FAF ou non...


                                      • Icopas 12 avril 2008 01:14

                                        Aller voir les noms des participants de la trilatérale, aux raouts de Biderberg, à une série de clubs ultra-libéraux bien en cour et on aura une liste impressionante de dirigeants travaillant consciensieusement à l’atlantisme.

                                        Les apparentements deviennent alors plus clairs sur les forces politiques et les gens "dominants" de ces partis.

                                        Le malheur dans tout cela c’est que beaucoup de choses procedent de la manipulation, pas au complot mais à l’accord global.

                                        Des décisions implicites, consensuelles sont prises par une petite caste sociale influente et les systèmes démocratiques ne servent plus que de boites de vitesses et d’embrayages pour l’application des retours en arrière (intitulés "réformes" dans la novlangue de nos brejneviens), les choses portant toujours nom de l’inverse strict de ce qu’elles sont, les agressions impériales deviennent lutte contre le terrorisme, etc.

                                        La démocratie est piétinnée largement. Un exemple : la promesse de nouvelle consultation pour le TCE est annulée et le texte repassé en violant promesse et esprit démocratique. Le PS qui portait même promesse de respecter le peuple et le consulter laisse passer le texte. C’est l’exemple type de l’accord implicite qui consiste à faire passer des choses par la déloyauté, le mensonge et l’irrespect.

                                        Quand une décision populaire ne leur convient pas ils l’annulent et contournent celle-ci... D’accord, ils sont d’accord là dessus.

                                        L’UE se berlusconise à grande vitesse, des dirigeants instables et dangereux comme Sarko se mettent à fleurir, prenant la société entière à témoin sur leurs affaires de cul, ne pouvant s’empecher d’injurier publiquement le quidam qui passe là sans leur faire allégeance, mentant à la vitesse d’un écureuil dans une roue, maneuvrant pour controler les médias et dissuader les derniers médias libres comme le net, jouant les politiques violentes, dilapidant le bien public à grande échelle dans le soutien à une classe déja injustement choyée, porposant l’impunité des délis patronaux, et, evidemment se goinfrant largement et publiquement, personnellement sur le bien public (Sarko, rends l’argent de ton augmentation indigne de 200% ! dire que tu proposais de payer les gens au mérite !)....

                                        Et maintenant il s’agit de nous mener en Afghanistan à plus grande échelle alors que cette démarche montre son échec, les sommes dépensées deviennent folles et les talibans progressent de jour en jour.

                                        Sarko est l’image même de l’échec. Peit-être allons nous voir le retour de berlusconi en Italie sur les abandons de la gauche, le retour du ducillon .... ils pourra avec notre petit Nicolas faire de bonnes fiestas people à moins que sur un chagrin d’amour il saute par la fenêtre de l’Elysée ou appuie sur le petit bouton rouge.....

                                        La France est particulière en Europe non par le social mais par les pouvoirs immenses et disproportionnées donnés à son président. ces pouvoirs devaient tôt ou tard nous poser un problème le jour où une créature instable arriverait au sommet de la pyramide.

                                        Nous y sommes......

                                         


                                      • Patience Patience 12 avril 2008 07:10

                                        "Sarko est l’image même de l’échec"

                                        Cette phrase semble sortie des tréfonds de ma pensée. Je n’ai donc pas à la faire mienne, elle l’est déjà.

                                        Je suis, de plus, bien d’accord avec votre commentaire ainsi qu’avec l’article de Rage.

                                        Pourquoi 53 % des Français ont-ils voté pour ce caniche atlantique ? Espéraient-ils pouvoir lui tenir la laisse assez serrée pour l’empêcher de sauter sur les genoux de l’Otan ?

                                        En fait, Sarko est aussi menteur que les Français sont naïfs.

                                         


                                      • millesime 12 avril 2008 16:26

                                        @icopas

                                        si vous voulez avoir un aperçu des ceux qui nous gouvernent (mondialement)

                                        voici un lien : www.syti.net/organisations

                                        bonne lecture .... !

                                         


                                      • millesime 12 avril 2008 16:59

                                        lu dans Marianne, sous la plume d’ Elie Barnavi (historien)

                                        Pourquoi s’accrocher à une Alliance qui n’a plus vocation à être ce qu’elle était (à savoir une coalition euro-américaine destinée à faire pièce à l’expansionnisme soviétique) ?

                                        La France entend faire mieux qu’un retour pur et simple au sein du commandement intégré. N.Sarkozy a compris qu’il était illusoire de vouloir une Europe de la défense déconnectée des Etats-Unis, puisque leurs alliés ne le permettraient pas. Le seul moyen d’avancer est de procèder par "coopérations renforcées". (faire avec quelques uns ce qu’on ne saurait faire avec tous) tout en laissant la porte ouverte à ceux qui voudront rejoindre le peloton de tête. (sic)

                                        D’où le voyage à Londres, la Grande-Bretagne étant à la fois le principal allié de Washington en Europe,et, avec la France la seule puissance militaire du continent. Il a calculé, enfin, que les Etats-Unis, Atlas fatigué de porter seul le fardeau du monde, seraient ouverts à l’idée d’un pôle de défense européen qui compte au sein de l’OTAN. ( donc le bras armé des Etats-Unis )

                                        Il est certes difficiles de préjuger du résultat. Pour l’OTAN beaucoup dépendra de l’évolution de la situation en Afganistan. Pour la France du bon vculoir des Britanniques à renouer avec l’esprit de St Malo, où fut lancée, voila dix ans la coopération militaire entre les deux pays.

                                        Enfin pour l’Europe, cela dépendra de la capacité à convaincre l’Allemagne que la coopération renforcée avec Londres n’est pas l’amorce d’un abandon de l’axe franco-allemand....(pourtant çà en a tout l’air)

                                        (gageons que "l’indépendance militaire de l’Europe" n’est pas pour demain.. !)

                                        un livre à lire selon Elie Barnavi : "l’occident expliqué à tout le monde" 


                                      • alceste 12 avril 2008 07:29

                                        @ l’auteur

                                        Je partage votre point de vue sur les conséquences de cet engagement total de la France dans l’Otan, mais il y a un point sur lequel j’aimerais revenir : l’utilisation des termes englobants "l’Amérique", "les Etats-Unis", me paraît injuste pour le peuple américain qui n’est pas forcément responsable des sanglantes âneries du gouvernement de G.W. Bush - un récent sondage d’opinion a montré que 80% des Américains étaient mécontents de la façon dont leur pays était gouverné. http://www.nytimes.com/2008/04/04/us/04poll.html?scp=13&sq=poll&st=nyt


                                        • miwari miwari 12 avril 2008 11:04

                                          Je pense que la majorité des posters (en tous les cas ça me concerne) quand il critique l’Amérique ne critique pas le peuple Américains mais la politique de ce pays or a ce que je sache c’est bien la majorité des américains qui ont votés pour Bush (si on fait abstraction des magouilles, élection suspecte lors du dernier référendum).

                                          Votre remarque peut donc aussi s’appliquer au Iraniens, aux Afghans, … or je n’ai jamais vu une remarque de ce type quand on diabolise l’Iran ou l’Afghanistan on met tout le monde peuple et gouvernement dans le même sac.

                                          Deux poids deux mesures ?


                                        • alceste 12 avril 2008 12:17

                                          @ miwari

                                          Je comprends bien votre intervention, et comme tout le monde, il m’arrive par facilité d’utiliser des termes qui désignent tout un pays au lieu de cibler telle ou telle institution ; si j’ai ici parlé des Américains, c’est parce que l’article portait sur l’entrée de la France dans l’Otan. J’espère que vous voudrez bien croire que l’observation que j’ai faite est valable pour toutes les nationalités.


                                        • Rage Rage 12 avril 2008 12:50

                                          Bonjour,

                                          Vous avez raison de préciser la nuance forte entre "les amércains" et le mot que j’emploi "les USA/les Etats-Unis" : ce que pense le peuple et fait son gouvernement est - malheureusement - très différent.

                                          Par conséquent j’englobe dans les mots les "résultantes" de l’action de la nation USA, ce qui ne revient en aucun cas à dire que tous les américains étaient ou sont "pro-guerre en Irak". Cela est tout aussi vrai pour la France et les français qui majoritairement ne sont pas favorables à l’alignement atlantiste mais doivent suivre la décision de leur représentant politique.

                                          Dans un cas comme dans l’autre, il est bien regrettable de constater les écarts entre ce que le peuple pense et ce que ses représentants lui imposent comme choix.

                                          Le véritable danger de fond, c’est toujours de voir quel contenu on inclu dans les mots :

                                          - On réintègre le commandement militaire de l’OTAN : pour quoi faire ? Pour se défendre face à un ennemi commun ou bien pour piloter des actions d’intérêts particuliers ? Pour le peuple Afghan ou pour le pétrole qui transite par le pays ?

                                          - On valide en catimini le TCE : Pour quelle Europe ? Une Europe des nations indépendante des USA ou bien pour une Europe succursale des intérêts des USA ? Pour quel socle commun : le progrès des nations ou un grand marché libre économique ? Pour une Europe forte politiquement ou pour un "caniche" ?

                                          Ceci est tout aussi vrai pour la politique intérieur... si les français cherchaient à savoir ce qui se cache derrière les discours, ils découvriraient bien des choses... dont un magnifique ventilateur à brasser du vent et pas mal de mafias/lobbies très structurés. 


                                        • alceste 16 avril 2008 10:39

                                          @ rage,

                                          je regrette de vous répondre si tardivement, et (je me répète) je partage tout à fait votre analyse : il y a un certain temps d’ailleurs que les appétits de certaines entreprises multinationales sont dirigés vers l’Afghanistan, entre autres...Il est important d’avoir la mainmise sur les approvisionnements en énergie. Et tous les moyens sont bons, y compris la désinformations systématique. Mais pour en revenir à ma remarque sur la distinction à faire entre peuples et gouvernements, c’est encore une des rares convictions positives qui me restent ! - peut-être un souvenir naïf du bien vieux film "Si tous les gars du monde" ?


                                        • Lucrezia 12 avril 2008 08:10

                                          Arrêtez de ne lire que les Titres de la Presse écrite ou uniquement les les Unes des Journeaux Télévisés ...

                                          Lisez donc les textes officiels, à savoir les discours ...au lieu de faire de l’anti-sarkozisme primaire !

                                          On croirait entendre un militant d’extrême Gauche ...

                                          A force de crier "au loup" sur toute action du gouvernement, non seulement vous vous décridibilisez et les Français ne vous écoutent plus !

                                          Quand allons-nous avoir une vraie Gauche en France qui soit ouverte à un vrai débat d’idée sur la France et non pas un débat infantile ou l’adersaire à tord sur TOUT et ou il faut le dénigrer et le dévaloriser impérativement quelque soit son action, bonne ou mauvaise ....


                                          • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 13:36

                                            par Lucrezia (IP:xxx.x29.150.51) le 12 avril 2008 à 08H10

                                             

                                            Arrêtez de ne lire que les Titres de la Presse écrite ou uniquement les les Unes des Journeaux Télévisés ...

                                            Lisez donc les textes officiels, à savoir les discours ...au lieu de faire de l’anti-sarkozisme primaire !

                                            On croirait entendre un militant d’extrême Gauche ...

                                             

                                            Tiens ! On croirait lire un militant sarkozyste ! C’est vrai qu’ils ont intérêt à essayer de se faire entendre, tant c’est une espèce en voie de disparition.

                                            Brigitte Bardot à la rescousse !


                                          • Lucrezia 13 avril 2008 15:22

                                            Non, seulement un AGORAPHILE et Républicain....qui aime le VRAI débat et non pas seulement le débat stérile et démago que tu emploies !

                                            Et je remarque qu’à ce petit jeu, la Gauche est champione.... Il faut dire qu’elle a su copier sur des experts à l’Est ....


                                          • mi2nmi 12 avril 2008 09:31

                                             

                                            Suivi de l’info sur la colombie, les FARC, Chavez et le contexte latino-américain lié à "l’affaire ingrid Betancourt" sur mon Blog
                                             
                                             
                                            De nombreux articles traduit qui proviennent des sites TeleSUR, Telam, Clarin, Semana etc...
                                             
                                             

                                            • jrr 12 avril 2008 09:55

                                              La France, patrie de la gastronomie…

                                               

                                              80 % des Français ne veulent pas du round up et des OGM mortifères mal foutus de MONSANTO, qui tuent les sols en attendant de tuer les humains !

                                               

                                              Ils exigent des études de toxicité indépendantes !

                                               

                                              Ils refusent le racket planétaire maffieux des criminels génocidaires BUSH-MONSANTO !

                                               

                                              SARKO, LE PEUPLE AURA TA PEAU !

                                               


                                              • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 13:40

                                                Chacune des interventions du pitre hihihi est une insulte à l’intelligence !


                                              • Mon Moulin 12 avril 2008 15:07

                                                 

                                                A Bucarest, un document tenu secret a été adopté par les pays de l’OTAN sur un "plan politico-militaire d’ensemble". "Rien n’indique que les Français aient obtenu des Américains une quelconque refonte de la stratégie, dit l’expert Daniel Korski, du Conseil européen pour les relations internationales. A Paris, en juin, les Afghans doivent présenter leur programme économique aux donateurs."

                                                 

                                                http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/04/12/afghanistan-un-flou-entoure-la-revision-de-la-strategie-de-l-otan-souhaitee-par-paris_1033875_3216.html


                                                • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 15:12

                                                  Salut à tous

                                                   

                                                  Je regrette d’être autant moinssé sur le post où j’exprime ce qu’était dans les faits le "glorieux "retrait de l’OTAN de De Gaulle . Mon ego importe peu dans cette affaire mais je constate qu’il est impossible dans ce domaine de sortir de la pensée unique .

                                                   

                                                  Quand je dis que si la guerre avec le pacte de Varsovie avait eu lieu nous aurions été sacrèment dans la merde , cela ne veut pas dire que que je refais le monde avec des SI . Ce que je veux dire c’est que De Gaulle a commis une faute grave en sortant de l’OTAN . Faute qui heureusement n’a pas eu de conséquences mais ce n’est pas grace à nous . C’est parceque les américains ont toujours réussi à faire suffisemment peur aux soviètiques pour qu’ils restent tranquilles .

                                                  Dans la défense du "monde libre" nous étions peanuts ! ça c’est une réalité et non une supputation !

                                                  On parle du prestige de la france dans le monde à l’heure gaulienne ! Le Québec libre a fait rigoler tout le monde sauf en france . Ce que De Gaulle a fait de mieux c’est de nous donner une bonne constitution et une bonne politique intérieure , ce qu’il a fait de plus mal c’est sa politique étrangère . Hasard ce que les français ou du moins ceux qui parlent en leur nom retiennent en positif c’est tout le contraire . Cela s’appelle la pensée unique .

                                                   

                                                  Salut et fraternité .


                                                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 15:27

                                                    Je continue

                                                     

                                                    Parmi les mauvaises actions de De Gaulle , la pire est d’avoir trompé les français sur ce qu’ils étaient réellement et sur le poids que représentait leur pays .

                                                    Il a réussi à faire croire à ses concitoyens qu’ils s’étaient libérés tous seul ou presque alors que le poids de la résistance et de nos armées régulières n’a pas pesé lourd dans la balance . 151 Hommes du commando Kieffer en normandie . Paris libéré parceque les allemands ne l’ont pas détruite alors qu’ils auraient pu .. Cela évitait d’avoir de la reconnaissance envers nos alliés . 

                                                    En suite par rancune envers des aliés qui l’avaient traité parfois avec condescendence à londres et à Alger il n’a eu de cesse de se démarquer des Américains alors que notre sécurité reposait sur eux .

                                                    Je répète qu’à l’époque le monde entier rigolait des rodomontades du grand Charles , sauf en France car il n’y avait pas internet mais une télé d’état bien verouillée .


                                                    • amedee 12 avril 2008 15:30

                                                      il y a vraiment de quoi s’inquiéter.

                                                      Sarko, son historique le prouve, est au minimum un grand opportuniste. Son objectif est 2012 et s’il se rallie aux américains et aux israeliens c’est uniquement et jusqu’à nouvel ordre, à mon avis, parce qu’il pense qu’ils ont le vent en poupe et qu’ils peuvent l’aider (pognon et médias).

                                                      Ce qui est inquiétant, c’est qu’il se dise que la méthode néocon fonctionne (lire ici Maccain=Bush 3 selon carig roberts ex secretaire d’état de reagan) . Le mélange pognon, médias et pouvoir est porteur des pires germes et sarko y est à fond. Et ce n’est pas les atomes crochus avec les neocons qui manquent .

                                                      Si mac cain gagne (ou plutot losqu’il gagnera), je vous garantis que la france sera dans de sales draps. une nouvelle culture débarque et ça n’a rien à voir avec les jeans , le mac-do et le coca.


                                                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 16:00

                                                        Je continue

                                                         

                                                        Le chef d’oeuvre de De Gaulle c’est sa politique arabe . Belle réussite .Dans un premier temps lachage d’Israel aprés la guerre des six jours .Dans un deuxième temps dance du ventre devant tous les chefs d’Etats arabes.

                                                        Ses héritiers dont chirac ont poussé le bouchon jusqu’à fournir une centrale nucléaire aux irakiens de Saddam Hussein . Lui fournir des avions avec pilotes pendant la guerre contre l’Iran .

                                                         

                                                        Ou se trouve donc la honte à se démarquer de la politique étrangère de De Gaulle . ?

                                                         

                                                        Et la France Afrique que tout le monde condamne , et foccard ? Tout ça c’est du gaulisme au premier ou au deuxième degré .

                                                         

                                                        A suivre !


                                                        • armand armand 12 avril 2008 17:29

                                                          Cambronne :

                                                          Excellente analyse. Je garde à De Gaulle ma reconnaissance pour le 18 juin, pour la constitution, bof... j’avais cru comprendre qu’il avait eu en tête le Comte de Paris dans un premier temps, puis qu’il l’a laché - comme il a laché pratiquement tout le monde qui a cru en lui.

                                                          Ceci dit, rappelons quand même que De Gaulle s’est immédiatement rangé du côté des Etats-Unis dans l’affaire des missiles de Cuba au lieu de jouer au non-aligné.

                                                          Concernant l’exécution de Laval, le personnage était tellement répugnant que je ne trouve pas le procédé excessif ; En revanche, pour Bastien-Thiry la clémence l’aurait grandi. Mais je crois me souvenir qu’il a refusé car l’attentat avait mis en danger la vie de son épouse.

                                                          Napoléon III a été plus grand prince lors de l’attentat d’Orsini - on a dû pratiquement l’obliger à condamner les principaux responsables qui avaient, faut-il le remarquer, non seulement manqué de peu de tuer l’empereur et l’impératrice, mais assassiné des braves passants qui n’y étaient pour rien. Et Napoléon III a obtenu que certaines comndamnations soient commuées en déportation (pour la petite histoire, l’un des conjurés, DeRudio, s’est échappé de Cayenne, a gagné les USA où il est devenu officier de cavalerie et a survécu à la bataille de Little Bighorn...)


                                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 17:45

                                                          Salut Armand

                                                           

                                                          Heureux de vous lire ; j’avais l’impression sur ce sujet qui me tient à coeur de crier dans le désert

                                                          Il est interessant de constater que Mitterrand a été le plus zélé continuateur de la politique étrangère de De Gaulle quand on a lu et entendu ce qu’il en disait .

                                                          Pour N III d’accord avec vous . Voila quelqu’un que la république a lynché alors qu’il fut le grand précurseur de la troisième qui n’a eu qu’à chausser ses bottes . Victor Duruy étant le vrai fondateur de l’ecole publique et Ferry son digne successeur .

                                                           

                                                          Salut et fraternité


                                                        • Philou017 Philou017 12 avril 2008 18:03

                                                          Les Etats-Unis aussi ont fourni des armes à l’Irak et même des armes chimiques. On ne peut pas dire qu’ils sont ou aient été pro-arabes. Votre argumentation est bien faible.


                                                        • masuyer masuyer 12 avril 2008 16:12

                                                          Bonjour Cambronne,

                                                          vous êtes bien de la droite anti-gaullienne ce qu’il m’avait déjà semblé. Ce n’est pas un reproche. Mais ne vous étonnez pas de vous voir moinssé puisque vous vous attaquez ni plus ni moins qu’à un mythe.

                                                          Un mythe ne supporte pas de réexamen historique dans la culture qui l’a vu naitre.

                                                          Bien que je n’ai ni sympathie particulière pour De Gaulle, tout en n’ayant pas non plus pour lui une antipathie forte, je suis assez d’accord avec ce que vous écrivez tout en en ayant pas la même analyse.

                                                          Y aura-t-il un mythe Sarkozy comme il y a un culte gaullien avec son culte et ses apôtres ?


                                                          • masuyer masuyer 12 avril 2008 16:32

                                                            Mes amis m’appellent naphtaline


                                                          • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 17:12

                                                            Salut Mazuyer

                                                            Il n’y aura pas de mythe sarko , pas de mythe Pompidou ni Giscard ni Chirac . Il y a déja un mythe Mitterand et bien sur un mythe De Gaulle . Les Français ont surtout besoin de réver et les champions récents sont bien ceux que je cite . Pardon , j’oubliais Mendès france .

                                                             

                                                            Ce qui est le plus renversant c’est de voir droite et gauche réunies autour du grand charles . Ce fut un grand bonhomme , je lui en veux pour quelques faits bien précis , en particulier d’avoir menti à son retour en 58 mais il fut grand . comme tous les gens hors du commun il a fait des conneries et je le répète la sortie de l’OTAN en fut une belle . Nous avons eu de la chance car nous avons mis nous même et toute l’europe en danger à cause d’une réaction d’orgueil national et surtout personnel .

                                                            Il a fait rentrer les communistes au gouvernement en 44 , mais il est difficile de lui reprocher en raison des circonstances . il a par contre évité une insurrection communiste et la prise du pouvoir par eux . Ce qui ne vous réjouit probablement pas mon cher Mazuyer .

                                                             

                                                            Merci de m’avoir lu sereinement et à bientot .


                                                          • claude claude 12 avril 2008 18:01

                                                            cher cambronne,

                                                             

                                                            excusez-moi de vous avoir posé une question à laquelle vous avez répondu, quelques posts plus bas...

                                                            j’aimerais vous en poser une autre : que vouliez vous que le grand charles fisse avec les revendications légitimes des algériens à être indépendants ?

                                                            la politique extérieure des années 60 etait particulièrement sensible :

                                                            • les 2 blocs américains et russes se comportaient comme des coqs avant la bagarre, et nous coincés entre les 2... n’oublions pas que la frontière communiste, la RDA- la hongrie- techéchoslovaquie, était à moins de 1000km de chez nous...
                                                            • et les pays colonisés voulaient être indépendants...

                                                            il semble que les anglais aient mieux réussi leur décolonisation, mais celle-ci n’est pas totalement finie, le commonwealth existant toujours, sa gracieuse majesté étant, en autres, toujours le chef des états du canada, de l’australie...

                                                            alors, quelle aurait été la vraie solution de l’époque ?

                                                             

                                                            bonne journée,


                                                          • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 18:20

                                                            Claude

                                                             

                                                            Je ne reproche pas à De Gaulle l’indépendance de l’Algérie qui était inéluctable mais de l’avoir bradé . Tout le monde s’entend à constater que De Gaulle lassé par la lenteur des pourparlers d’Evian a fait accélérer les négociations en ordonnant de lacher du lest ; en particulier en ce qui concernait les harkis et surtout le sahara qui n"avait pas vocation particulière à être algérien .

                                                             

                                                            Bien à vous .


                                                          • maxim maxim 12 avril 2008 16:50

                                                            salut Cambronne ...

                                                            juste un petit mot à rajouter à tes commentaires ....

                                                            les Américains n’aimaient pas De Gaulle ,ça date de 1943 quand ceux ci voulaient traîter avec Giraud son rival lorsqu ’ils s’étaient rencontrés à Alger ......

                                                            De Gaulle a toujours garde une dent contre eux .....

                                                            il faut dire également que Churchill ne le portait pas dans son coeur non plus ........

                                                            une sacrée organisation l’Otan ,en 1963 nous avons participé à des manoeuvres dans la région d’Ajaccio entre les forces de l’Otan ,les Amerloques avaient au moins 20 ans d’avance sur nous au point de vue du materiel ,du confort ,de la logistique ......

                                                            nous on avait l’air d’arriérés avec nos Jeeps et nos GMC et Dodges qu’ils nous avaient laissés pendant la 2éme guerre mondiale ......

                                                            en Aviation ,l’Aeronavale à part les Vampires , avait encore des Corsairs ,des Beechcraft ,des Avengers ,des Dakotas ( c’est encore sur ces coucou qu’on sautait en parachute ).......il en croyaient pas leurs yeux les Ricains ,ils avaient l’impression de revenir à la guerre du Pacifique !


                                                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 17:34

                                                              Salut Maxim

                                                               

                                                              Heureux de te lire . Ce que j’ai dit sur l’OTAN , je le pense sincérement et je ne pense pas me tromper .

                                                              J’ai eu la chance de travailler dans son cadre en pologne pendant la guerre froide et je peux te dire que l’amitié et la coopération étaient réelles face à "l’ennemi "du pacte de varsovie .

                                                              Travail collectif où nous mettions tout sur la table sans nous occuper de ce que faisaient ou pensaient nos gouvernements respectifs .

                                                              Des camarades américains et français ont été tués à cette époque dans le silence absolu des gouvernements . Un Français en RDA et un américain en Pologne .

                                                              Sans l’OTAN l’union soviétique serait toujours en Pologne, Allemagne , Tchécoslovaquie et j’abrège . Pire elle serait peut être à BREST autant qu’à Brest Litovsk .

                                                               

                                                              L’OTAN aujourd’hui parait peut être moins nécessaire mais dans la mesure où nous avons une armée digne de jouer éventuellemnt en deuxième division il nous faut imperativement faire partie d’une allliance et pour qu’une alliance fonctionne il faut de la coordination .

                                                               

                                                              Salut à toi Maxim et fraternité ..


                                                            • Philou017 Philou017 12 avril 2008 18:15

                                                              Ach, la bonne vieille antienne du bolchévique à Paris... Vous devez regretter le bon vieux temps, Cambronne.

                                                              Vous avez tort d’avoir peur, la CIA veille depuis longtemps :

                                                              Évoquant les résultats des programmes d’influence des États-unis, lors d’une cérémonie officielle le 25 octobre 2007, Karen Hugues, sous-secrétaire d’État chargée de la Diplomatie publique [propagande] et des Affaires publiques [relations publiques], a déclaré : « Plus de 130 participants [à nos programmes depuis 1945] sont devenus les leaders de leurs pays, y compris l’actuel Premier ministre de Grande-Bretagne [Gordon Brown], le président de France [Nicolas Sarkozy] et le président de Turquie [Abdullah Gül] ».

                                                              www.voltairenet.org/article152550.html

                                                              Chaque station de la CIA, c’est comme ça que l’on appelle le bureau clandestin de la CIA à l’intérieur d’une ambassade des Etats-Unis, comptait parmi ses membres des agents engagés dans l’Action Clandestine. En plus d’intervenir en faveur de certains candidats aux élections, la CIA avait aussi infiltré les institutions du pouvoir dans de nombreux pays dans le monde. Je suis certain que la Suède ne constitue pas une exception, et ne fut pas une exception pendant les années de Guerre Froide.

                                                              Il y avait une intervention dans le processus électoral, de la propagande via les media, et aussi l’infiltration et la manipulation des organisations féministes, religieuses, de jeunesse et étudiantes, les syndicats - très important - mais aussi les services militaires et de sécurité et, bien sûr, les partis politiques. Tout ces institutions et organisations constituaient un gibier pour la CIA.

                                                              En bref, la CIA a influencé les sociétés de pays à travers le monde entier. Elle le faisait parce qu’elle ne faisait pas confiance à la démocratie dans les autres pays. Il y avait une volonté de contrôle. La politique secrète des Etats-Unis était de ne rien laisser "au hasard", c’est à dire selon la volonté des peuples et ce quel que soit le pays. Ils devaient être "guidés" de manière à se retrouver sous contrôle états-unien. Le mot clé était "contrôle". Rien n’était fait par altruisme ou idéalisme.

                                                              www.confidentiel.net/article.php3

                                                              En vous faisant le chantre de l’anti-communisme, vous rentrez dans le jeu des puissances qui nous manipulent, pour leur propre intérêt uniquement.

                                                              Soyans lucides, devenons libres et indépendant.

                                                              Ce que De Gaulle avait initié à sa maniere. Mais c’est sans doute plus confortable de se sentir appartenir à un camp et de hurler avec les loups contre les loups de l’autre coté.


                                                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 18:33

                                                              Philou 17

                                                               

                                                              Celui qui hurle confortablement avec les loups pour l’instant , c’est vous . Ce que vous reprochez à la CIA tous les services le font plus ou moins dans le monde en fonction de leurs possibilités . La DGSE avec ses petits moyens l’a fait et le fait encore en afrique et dans quelques coins du monde . Quelle puissance ne fait pas ce qui est en son pouvoir pour avoir des amis aux commandes . Que faisait le KGB dans sa zone d’influence . Que fait le FSB aujourd’hui .

                                                              Vous avez vu "la vie des autres " ? Non ? vous devriez . C’est un excellent film .

                                                              il faudrait arréter de diaboliser la CIA et uniquement la CIA alors qu’elle fait le travail normal d’un service de renseignement . La" station "US en ambassade s’appelle en Français un "poste" . même mission ; pas souvent les mêmes moyens .

                                                               

                                                              Dernier point le coup du bolchévique à Paris en 1944 ce n’était pas une vue de l’esprit .

                                                               

                                                              Bien à vous .


                                                            • Philou017 Philou017 12 avril 2008 19:47

                                                              Non ,je crois ce que font les organisations Américaines d’espionnage et d’influence (Cia parmi d’autres), personne ne l’a fait dans le passé. Cela tient à l’ampleur des moyens financiers, publics et privés, dont dispose ce pays. Aussi à sa structure qui est celle d’une fédération continentale, qui permet bien des manipulations de son propre peuple.

                                                              Bien sur l’ex Urss a fait pareil, mais avec des moyens moindres. Nous aussi , à une plus petite échelle encore.

                                                              Si j’insiste là-dessus, c’est que cette influence occulte continue de s’exercer aujourd’hui, contrairement à l’URSS. Y compris dans les partis politiques et les médias. Il n’y a qu’à voir le nombre de politiques et de journalistes passés par la French Américan Foundation, pour ne citer que celle-là. Cette fondation, financée par des banquiers et des personnalités de haut niveau, est tout sauf philantrope. Son programme de détection appelé "Young leaders" cherche à embrigader ceux perçus comme les futurs "leaders" de la société Française.

                                                              www.revue-republicaine.fr/spip.php www.voltairenet.org/article146888.html

                                                              forestent.free.fr/faf.html

                                                              Rien d’étonnant à voir donc que les leaders politiques et beaucoup de journalistes sont beaucoup moins anti-américain que la moyenne des Français. Y compris Sarkosy, qui a été fortement soutenu par un financier Canadien proche des néo-cons.

                                                              www.rue89.com/rue-des-erables/sarkozy-decore-desmarais-son-riche-et-discret-ami-canadien

                                                              www.mondialisation.ca/index.php

                                                              matchafa.quebecblogue.com/2007/09/13/carlyle-les-desmarais-et-le-toujours-corrompu-sarkozy/

                                                              Même RSF(reporters sans frontieres) est une organisation qui est visiblement téléguidée par la CIA.

                                                              www.mondialisation.ca/index.php

                                                              ... avec le soutien également de financiers Francais et autres

                                                              www.michelcollon.info/articles.php

                                                              www.michelcollon.info/articles.php

                                                              Ignorer toute cette manipulation, c’est se soumettre à toutes les propagandes et avaler bien des couleuvres. D’où la nécessité d’un peu d’information.


                                                            • Patience Patience 12 avril 2008 21:17

                                                              Merci Philou pour ces quelques rappels fondamentaux.

                                                              Trop d’ignares s’expriment encore avec autorité alors que d’autres s’acharnent à leur cacher la vérité.

                                                              Vérité pourtant aveuglante.

                                                               


                                                            • mandrier 12 avril 2008 22:04

                                                              Seulement 30 années plus tard, lors de congrès de lutte anti-sousmarine auxquels nous étions invités par l’US-Navy qui voulait savoir ce que valaient nos nouveaux avions de patrouille maritime Atlantic, ils n’ont pas du tout appréciés que nous trouvions , et leur sous-marin et en plus un intrus non invité....

                                                              Et lannée suivante ce fut pareil.... Les Francais savaient faire de la haute technologie (Merci m. Dassault !)

                                                              Quand nos Rafale ont été calibbrés à Lakehust pour les études d’appontage, ils étaient bien les premiers à s’intéresser à l’avion et ses perforfances qui les emmerdaient bien....

                                                              Et quand je vois des Marines en opération, c’est bien des radio Thalès qu’ils trimballent ! A propos de Marines, je préfère nos saccos bien à nous : ils sont peu nombreux certes ! Mais ils sont excellents.... (on vient de le voir ces jours ci encore !)

                                                               


                                                            • armand armand 12 avril 2008 22:39

                                                              C’est sans doute pour ça qu’au moment du 11 septembre la CIA disposait au Proche Orient d’une équipe de gros paresseux qui traînaient dans les bars des hôtels de luxe et... ne parlaient même pas arabe ?

                                                              Le plus drôle avec philou et consorts c’est qu’ils créditent la CIA d’une toute-puissance qu’elle aimerait bien avoir - mais elle en est loin !

                                                              Raison généralement avancée : vieilles habitudes de la Guerre Froide et agents qui n’ont pas envie de mouiller la chemise sur le terrain.

                                                              Pour ça aussi que la CIA a complètement sous-traité en Afghanistan aux services pakistanais, avec le résultat que nous savons !

                                                              Même une grande puissance peut avoir des lacunes inouïes.


                                                            • Philou017 Philou017 13 avril 2008 11:12

                                                              En juillet 2001, George Tenet, directeur de la CIA, demande en urgence un entretien à Condolezza Rice et l’obtient. Il lui expose alors les menaces d’attentat de la part d’Al Qaida. En aout 2001, Bush recoit un mémo de la CIA  "Bin Ladin Determined to Strike in US" .

                                                              La cellule du renseignement militaire "Able Danger" avait amassé des renseignements sur la nébuleuse appelée "Al Qaida" et alerté des dangers d’une attaque. Des agents du FBI, notamment celui qui surveillait Moussaoui, avaient lancé d’autres avertissments.

                                                              Le gouvernement US avait reçu onze avertissments differents de service de renseignements étrangers.

                                                              Donc, pas d’incompétence là-dedans. Seulement une volonté au plus haut niveau de ne pas tenir compte des avertissements. Pourquoi, c’est une autre histoire...

                                                              La CIA n’est pas omnipotente, elle dispose quand même d’enormes moyens. ET elle n’est pas seule. D’autres servces de renseignements et des organismes au service de l’ingérence Américaine comme la NED ou USAID sont tres actifs, avec des moyens conséquents.

                                                              D’anciens agents de la CIA ont décrit ce pouvoit d’influence, bien plus important qu’on ne le croit :

                                                              "J’ai essayé de montrer comment nos opérations maintiennent des conditions favorables pour les sociétés multinationales Etats-uniennes" explique-t-il. "Ces conditions favorables, ainsi qu’une hégémonie politique, étaient nos véritables objectifs... "élections libres" signifiait en réalité notre liberté d’intervenir avec des fonds secrets pour nos propres candidats. "Syndicats libres" signifiait la liberté de créer nos propres syndicats. "Liberté de la presse" signifiait notre liberté de payer des journalistes pour publier nos informations en leur propre nom. Lorsqu’un gouvernement élu menaçait les intérêts économiques et politiques des Etats-Unis, il devait être renversé. La justice sociale et économique était des concepts parfaits dans le cadre de nos relations publiques, mais rien de plus."

                                                              www.confidentiel.net/article.php3

                                                              et www.confidentiel.net/plan.php3

                                                               


                                                            • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 13:47

                                                              Cambronne :

                                                              il faudrait arréter de diaboliser la CIA et uniquement la CIA alors qu’elle fait le travail normal d’un service de renseignement .

                                                               

                                                              C’est vrai, ça merde, quoi ! Ils sont vachement sympas, la CIA : ils font leur boulot : comme à Haïti, comme au Chili, comme en Equateur, comme ils ont essayé au Venezuela, comme depuis qu’ils existent, quoi : ils ne font qu’oeuvrer pour la paix. Halte à la diabolisation : c’est rien que des bons pères de famille...


                                                            • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 14:58

                                                              Sisyphe

                                                               

                                                              Oui en général ce sont de bons pères de famille comme la plupart des membres des services spéciaux .

                                                              C’est souvent un critère de recrutement et un signe d’équilibre personnel .

                                                               

                                                              Cdt


                                                            • armand armand 13 avril 2008 18:13

                                                              philou :

                                                              Certes. Je maintiens que la CIA en 2001 n’avait pratiquement personne sur le terrain. Il qu’il était notoire que les agents en poste au Proche Orient ne parlaient même pas l’arabe.

                                                              Cela ne veut pas dire qu’il n’y avait pas des mises en garde. Mais comme vous savez (rappelez-vous le film Les 3 Jours du Condor) il y a des milliers d’agents qui sont en fait des travailleurs de bureau, éclusant toute la presse, la radio, les communications. Donc des milliers de renseignements qui remontent. Et on sait que même aidé, financé à l’origine par les USa via le Pakistan, le groupe de Ben Laden était quasiment impossible à infiltrer. Or rien ne remplace les agents sur le terrain.


                                                            • Icopas 12 avril 2008 17:04

                                                              Alors ? Anti-américain ou pas ?

                                                              Et bien non, on peut être contre une politique sans être contre un peuple.

                                                              Le brave soldat américain qui venait sauver l’Europe de la tyrannie ? Oui mais Bush ? le planqué alcoolo qui n’a pas fait le Vietnam mais est bien dans l’esprit d’envoyer des petits jeunots tuer et être tués en Irak , le nouveau vietnam US ?

                                                              Le soldat russe auquel on doit autant et sinon plus qu’au soldat américain devait-il nous faire génuflexer devant Brejnev ? au nom de la 2e guerre mondiale ? de quoi parle-t-on ?

                                                              Faut-il parce qu’on aime la France devoir aimer Pétain ? Ou bien en aimant la France et les Français fallait-il lécher Laval et Pétain , puis, 3 mois après célebrer Jean Moulin ?

                                                              Les américains, au nom de La Fayette, devaient-ils soutenir Vichy, les guerres coloniales ?

                                                              Doit-on soutenir Bush et son insoutenable million de morts irakiens au nom des plages du débarquement ?

                                                              Laisser tuer des civils à coup de canon parce que Saddam ?

                                                              Que peuvent les Chinois sur ce qui se fait en leur nom au Tibet ?

                                                              Je pense qu’il demeure raisonnable de ne pas mettre les peuples dans le même sac que leurs dirigeants (qui des fois sont en même temps leurs bourreaux) , distinguer un système de ses individus, d’un peuple.

                                                              C’est pour cela que l’allégeance de Sarko à Bush ne me parait pas trop américaine mais un soutien à un gouvernement et surtout une politique, menée comme ici, avec manipulations et mensonges pour le peuple américain. Il n’y a rien d’américain dans le fait de torturer, de tuer, de faire des guerres pour du pétrole, d’exploiter des peuples entiers, menacer le monde ...

                                                              Nos alliés ? Mais pourquoi devrait-on être alliés + avec un peuple qu’avec un autre ?

                                                              Nos alliés ? Qui ? le gouvernement américain qui a commandé que la torture dans des prisons clandestines de la CIA en Europe se fasse , et non sur le territoire américain (car les responsables auraient été en prison, c’est pour cela qu’ils font également cela à Guantanameo !) ?

                                                              Quelle type de relation est-ce cela ? Alliés ou vassaux ? Que va soutenir sarko en Afghanistan alors que tout le monde cherche à en partir et que, de jour en jour, la politique de brutalité renforce les talibans ?

                                                              Si ça continue, va-t-on en Irak prendre la place de bataillons américains s’enfuyant la queue entre les jambes à cause de leur politique meurtrière qui fait passer maintenant le souvenir de Saddam pour un brave type qui était juste un peu autoritaire ?

                                                              Jusqu’où ?

                                                              Alors, Sarko  ?

                                                               


                                                              • armand armand 12 avril 2008 17:33

                                                                Icopas :

                                                                Le GI qui a libéré la France est reparti, et la France a eu son indépendance nationale sous un chef comme De Gaulle ;

                                                                Si la France avait été libéré par l’armée soviétique m’est d’avis que celle-ci ne serait pas partie. Ou pas avant d’avoir laissé quelque Duclos, Marchais ou Thorez au pouvoir sous la bienveillante autorité du parti communiste dit français. Elle aurait échangé une dictature étrangère contre une autre.

                                                                Toute la différence est là.


                                                              • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 17:48

                                                                Très juste 

                                                                Etre libéré par les russes ce n’était pas un cadeau . un certain nombre de prisonniers de guerre français se sont retrouvés "par hasard"en sibérie pour longtemps après avoir été "libérés"par les soviétiques .


                                                              • Philou017 Philou017 12 avril 2008 18:33

                                                                Armand : "Le GI qui a libéré la France est reparti, et la France a eu son indépendance nationale sous un chef comme De Gaulle ;"

                                                                Pure illusion. Les EU ont pleinement profité de leur popularité pour installer un systeme de controle et d’influence à grande echelle.(voir aussi mon message plus haut).

                                                                L’histoire de Gladio est édifiante : Les Armées secrètes de l’OTAN sur les magouilles incroyables de l’apres-guerre.

                                                                Synopsis du livre de M. Daniele GANSER

                                                                Le GI est parti (pas tout de suite) , mais l’espion en cravate est resté et s’est démultiplié...

                                                                Si le régime communiste était exécrable, il n’y a pas lieu de se féliciter outre mesure du protectorat Américain. La seule voie de la liberté, c’est l’indépendance. Ce n’est visiblement pas l’avis de Sarkoléon.


                                                              • dalat-1945 12 avril 2008 18:36

                                                                @ Philou 017

                                                                Toujours aussi givré le Philou !


                                                              • masuyer masuyer 12 avril 2008 19:05

                                                                Dalat

                                                                A part accuser les commentateurs qui vous déplaisent d’être givrés et parler de vos vacances et de votre arbre généalogique avec les autres, vous faites aussi des commentaires construits et argumentés ?


                                                              • CAMBRONNE CAMBRONNE 12 avril 2008 19:06

                                                                Salut Dalat

                                                                 

                                                                Amitiés


                                                              • Soleil2B Soleil2B 12 avril 2008 20:31

                                                                Libérés par les russes ?

                                                                - La Hongrie a été libérée par les russes !

                                                                - Quelques milliers de soldats hongrois regroupés dans l’unité d’élite de l’armée hongroise Gyorshadtest ont attaqué la 12e armée soviétique et participé aux côtés des Allemands à la bataille d’Uman au cours de laquelle vingt divisions soviétiques sont mises hors de combat. 

                                                                - Sûr que les russes en entrant en Hongrie allaient leur offrir la Vodka !

                                                                - Accessoirement, pourquoi Pàl de Nàgy Bocsa y Sàrközy a-t-il quitté la Hongrie en 44 lorsque tout était joué et non pendant la marche main dans la main avec Hitler ?


                                                              • Soleil2B Soleil2B 12 avril 2008 20:42

                                                                Si tu viens encore ici faire l’apologie d’ Hô Chi Min, faudra pas t’étonner des insultes le Viet !

                                                                - Et Cambronne qui te salue !

                                                                - Pouah !


                                                              • armand armand 13 avril 2008 10:56

                                                                hihiihi :

                                                                Bonne question. Parce que je ne crois pas du tout à une super-puissance (même aux pieds d’argile) islamiste, comparable à ce qu’était l’URSS. Plutôt à une nébuleuse de psychopathes, d’illuminés millénaristes - bref les recrues habituelles des sectes- surfant sur les rancoeurs justifiées ou non du monde islamique, et copieusement entretenu par les petrodollars de notre grand allié séoudien (ou de riches séoudiens soucieux d’oeuvres ’pieuses’)

                                                                Pour moi, la meilleure réponse, dès 2001, eût été policière, psychiatrique, diplomatique et ... pédagogique. C’est à dire une offensive en règle contre les séminaires de la haine que sont les écoles coraniques subventionnées par l’Arabie séoudite, avec droit de regard sur le contenu des cours, etc.

                                                                Evidemment, le minus qui habite la Maison Blanche en a décidé autrement. A part le renversement du régime des talibants, absolument justifié, et que personne ne contestait au début, Bush s’est engagé dans la vendetta familiale de son clan contre Saddam Hussein, et, si ce n’était pas déjà limite comme justification, a complètement merdé les opérations, lui et ses imbéciles de copains, style Bremer. Résultat, l’enlisement que l’on sait et la formidable aubaine pour tous les jihadistes - et anti-américains primaires !

                                                                De plus, vous oubliez un détail : le financement des jihadistes est assuré... par les milliards que nous gaspillons en achetant le pétrole.


                                                              • armand armand 13 avril 2008 18:07

                                                                hihihihi :

                                                                La vendetta n’explique pas la première guerre du golfe : tout le monde était d’accord pour y aller parce qu’on n’envahit pas un pays souverain, si antipathique qu’il soit. La guerre de 39-40 a éclaté non à cause de la barbarie d’Hitler, mais parce qu’il a envahi la Pologne.

                                                                C’est par la suite que Bush fils a développé une fixation sur Saddam Hussein.

                                                                Je ne nie pas qu’il y ait une hydre salafiste, mais ce n’est pas un bloc massif comme l’URSS. Et je pense qu’on la combat mieux par l’éducation - en fourrant notre nez sur ce qu’on apprend concrètement aux enfants dans les madrasas.

                                                                Un exemple : échaudé par l’extrémisme, le Pakistan s’est récemment adressé au gouvernement (communiste) du Bengale occidental pour s’inspirer du curriculum des écoles religieuses de cette province de l’Inde où l’on n’enregistrait aucune violence intercommunautaire. Car on y enseigne les autres religions (et pas pour les maudire ou les tourner en dérision) et les langues étrangères, en plus de l’Islam. 


                                                              • jrr 12 avril 2008 21:18

                                                                http://www.canadians.org/francais/medias/alimentaire/2004/22-mars-04.html

                                                                Les Japonais disent NON au blé transgénique de MONSANTO !

                                                                 

                                                                 


                                                                • moebius 12 avril 2008 21:36

                                                                  article superficielle


                                                                  • GRL GRL 12 avril 2008 22:42

                                                                    " L’élection de Nicolas Sarkozy devait mettre fin au règne immobile de Jacques Chirac. Si les Français savaient ce qu’ils laissaient derrière, ils ne savaient sans doute pas encore ce qu’ils allaient perdre. "

                                                                    ... Et visiblement pas non plus ce qui risque de suivre ...

                                                                    Votre article m’interesse beaucoup car il etudie une progression de faits et non pas un seul fait.

                                                                    Tout exprès , j’’y ajouterai ceci : Le président élu par certains français est aussi celui qui va bientôt présider l’Europe. Pendant cette période qui commence en juillet, un évènement majeur pour la suite de l’histoire va se produire , en ce moment d’inversion progressive de la balance des puissances dans le monde : Les élections Américaines.

                                                                    Les élections Américaines sont peut etre la régression d’un plan de guerre impliquant tous les pays alignés de l’occident, plan qui a déjà démarré depuis longtemps avec l’Amérique. Par le choix des démocrates , les Américains donnent ainsi une chance au monde de s’apaiser... Mais il peut aussi en etre autrement . Les conservateurs peuvent tres bien passer ... et continuer ce que nous voulons profondément voir s’arrêter . Continuer la guerre.

                                                                    Ma question pour vous est alors : Selon ce bilan d’actions que vous présentez , quel homme sera Nicolas Sarkozy, depuis la présidence de l’UE ...

                                                                     1 ) ... pendant les derniers mois de la période éléctorale américaine ?

                                                                     2 ) ... pendant la présidence américaine si les conservateurs, étaient une fois de plus élus ?

                                                                    La troisième question est alors : Le président français , et nous tous fatalement dans son sillon , est il victime de sa personnalité , acteur , ou les deux à la fois ?

                                                                     


                                                                    • tvargentine.com lerma 13 avril 2008 00:46

                                                                      @jamesdu75

                                                                       

                                                                      Je pourrais te faire découvrir l’Argentine du nord au sud et de l’est à l’ouest ,car je fréquente pas les "clubs"

                                                                      Je pourrais meme te vendre une ford escort modele 91 qui roule au gaz si un jour tu décides de voyager en Argentine en dehors des "tours opérators"

                                                                      Bref tu ne connaitras jamais LE LAC DE DIAMANT (San Carlos) et bien d’autres choses....

                                                                      http://www.servicios.clarin.com/buscador/jsp/clarin/v9/resultados.jsp?palabras=sarkozy&desde=0&largo=10&op=buscar&como=Y&donde=TIT&secId=&fecha=90&lr=lang_es&q=&pubId=CLARIN

                                                                       

                                                                       


                                                                      • frédéric lyon 13 avril 2008 09:36

                                                                        Il n’y a pas de rupture dans la politique étrangère de la France, car la France a toujours été dans le camp des démocraties occidentales : ce sont les pays de l’Europe qui font partie ou feront un jour partie de l’OTAN, les pays d’Amérique du Nord, et les pays d’Asie qui sont dans le camp démocratique, au premier rang desquels se trouvent le Japon et l’Inde.

                                                                        Rien de nouveau sous le soleil.

                                                                        Il y aurait rupture si la France s’alliait au Hamas et à l’Iran !

                                                                        Ceux qui militent contre cette alliance sont :

                                                                        1) les communistes et assimilés qui souhaitaient, il y a peu de temps encore, que la France soit envahie par l’Armée Rouge pour parvenir au pouvoir en France, comme leurs frères communistes des pays de l’ancien bloc de Varsovie étaient parvenus au pouvoir dans leurs pays : Dans les fourgons d’une armée d’occupation.

                                                                        Ils sont aujourd’hui des orphelins, car l’URSS s’est écroulé, mais ils se sont trouvés récemment de nouveaux maîtres étrangers.

                                                                        2) des représentants d’une minorité allogène musulmane qui soutiennent le terrorisme islamique par solidarité confessionnelle et trahissent donc les intérêts de notre pays et ses institutions démocratiques, au nom d’une religion violente et barbare, en crachant dans la main de ceux qui leurs donnent refuge et leur permettent de ne pas crever de faim.

                                                                        TOUT LE MONDE LE SAIT EN FRANCE. Et les dénégations n’y changeront rien.

                                                                        Les premiers sont les alliés des seconds et leur prochain objectif commun sera d’essayer de sauver la peau des deux derniers régimes fascistes musulmans qu’il nous reste à éliminer : la Syrie et l’Iran.


                                                                        • masuyer masuyer 13 avril 2008 09:54

                                                                          Frédéric,

                                                                          afin de mieux diaboliser tes ennemis, tu aurais pu rajouter que les "allogènes" ne sont pas Grenelle de l’environnement-compatibles.

                                                                          Bonjour à ta maman et à son poulet frite dominicale.


                                                                        • masuyer masuyer 13 avril 2008 11:28

                                                                          Bonjour hihihi,

                                                                          vous pouvez m’appeler naphtaline, il n’y a pas offense.

                                                                          Je ne demandais pas au petit Frédéric de ne pas diaboliser ses ennemis, au contraire je l’aidais dans sa tâche, car certaines de ses limitations cognitives rendent sa prose sujette à moqueries. Et comme ce pauvre Frédéric est un grand sensible.

                                                                          Pour le couscous, mes 5 épouses s’en occupent.


                                                                        • Eloi Eloi 13 avril 2008 16:08

                                                                          @ frederic lyon and consort

                                                                          Parfaite logique

                                                                          • les gens de gauche soutiennent le communisme ou l’islamisme (rayez la mention inutile)
                                                                          • pour d’autre les gens de droite sont des fachos

                                                                          Hé ! La seconde guerre mondiale est finie ! La guerre froide est finie ! Va peut-être falloir réactualiser vos logiciels !

                                                                          On fera un grand pas le jour où les gens de votre sorte comprendrez que votre binairisme, votre noir et blanc, votre bien et mal, c’est l’unique cause de tout ce merdier !


                                                                        • frédéric lyon 13 avril 2008 10:37

                                                                          Je relève en passant une phrase contenue dans l’article de notre auteur kollaborationniste :

                                                                          ............................................................

                                                                          "Car en s’alignant sur les Etats-Unis et sur son « club de coopération » qu’est l’Otan, la France se positionne au même titre que le Royaume-Uni comme « cible » pour des terroristes de tout ordre"

                                                                          ....................................................

                                                                          Notre kollabo de service n’oublie pas la petite menace qui est censée nous faire réfléchir : Gare aux attentats, si vous ne vous couchez pas. 

                                                                          Celà nous rappelle, bien sûr, tous ceux qui nous menaçait des foudres de l’Armée Rouge si nous restions dans le camp de l’OTAN, ou des foudres de l’Armée Nazi si nous refusions d’aller capituler à Münich !

                                                                          En l’espèce cette menace est un peu éculée, puisque la non-intégration de la France dans le dispositif militaire de l’OTAN ne nous a pas BIEN SUR évité les attentats de la rue de Rennes et de la Station Saint-Michel.

                                                                          Rien de nouveau sous le soleil.

                                                                          Et bien si, tout de même, il y a quelque chose de nouveau dans la situation actuelle : Pour la première fois dans notre Histoire, une minorité allogène, entrée en France par effraction, défend ouvertement des positions diamétralement opposées aux intérêts de son pays de refuge.

                                                                          Aucune autre communauté immigrée en France n’a jamais tenu de tel propos ni n’est intervenu aussi ouvertement pour tenter d’influencer la politique de la France, dans un sens défavorable aux intérêts de notre pays et ouvertement favorable à leurs pays d’origine et à une idéologie ou une religion qui nous est parfaitement étrangère et qui s’attaque aussi clairement aux fondements de la démocratie.

                                                                           

                                                                           


                                                                          • masuyer masuyer 13 avril 2008 11:22

                                                                            Frédéric, ta trop longue fréquentation des milieux néo-nazis t’a semble-t-il fait oublié que "collaboration " en français s’écrivait avec un c et non un k.

                                                                            Tiens cultives-toi un peu :

                                                                            http://www.monde-diplomatique.fr/2004/02/RUSCIO/10999

                                                                            http://www.mrax.be/article.php3?id_article=471

                                                                            Et pour clore le tout, je reposte un de mes vieux commentaires afin d’éclairer au mieux la loghorrée de Frédéric

                                                                            par masuyer (IP:xxx.x6.180.143) le 31 décembre 2007 à 10H31

                                                                             
                                                                            Ce qui est surréaliste ici, c’est l’insondable crétinerie de Frédéric Lyon. Puisqu’il persiste, je continue mes petits exercices de littérature comparée.

                                                                            Avant de procéder à cet exercice, je vous propose un petit texte qui montre que les phobies de Frédéric Lyon ne sont ni nouvelles, ni propres à notre pays :

                                                                            "La xénophobie à l’égard des Italiens se développe

                                                                            L’identité italienne est perçue comme négative. Des stéréotypes sur les Italiens circulent et s’amplifient. L’idée que les Italiens sont étrangers aux lois, aux mœurs et à la langue anglaise s’impose. Par exemple, en 1883, le New York Times soupçonne les Siciliens d’être porteurs de puces. L’animosité grandit au tournant du siècle. En réalité, comme dans tout pays d’immigration, on reproche aux immigrants de faire de la concurrence au prolétariat local car les Italiens acceptent des salaires inférieurs et brisent les grèves. Ainsi, les syndicats américains n’échappent pas à cette vision populiste et xénophobe.
                                                                            De plus, des rumeurs circulent sur les exactions commises par la Main Noire et la Camorra. Des campagnes de presse accusent les mafias italiennes d’être responsables de la criminalité sur le sol américain.
                                                                            Enfin, les Italiens sont présentés comme idolâtres et sans éthique sociale. Ce mouvement de rejet n’est pas sans conséquence sur la législation." source :http://crdp.ac-paris.fr/seance...

                                                                            Quelques extraits de textes très éclairant :

                                                                            "1903 : tract édité par la Ligue de la patrie française [2] pour stigmatiser "la barbarie italienne". [3]

                                                                            "Le nombre des étrangers de toutes conditions qui vivent actuellement chez nous peut être évalué, sans crainte d’exagération, au chiffre de 1,8 millions, soit près de 5% de la population totale. [...] Nous devons dire, pour la clarté même de la question qui passionne l’universalité des travailleurs français que, sur ces 1,8 millions d’individus établis chez nous, 60 000 à peine vivent de leurs revenus, c’est à dire nous apportent de l’argent. Les autres, plus de 1,7 millions, nous en prennent, tout en échappant à la plupart des charges qui pèsent sur nos nationaux. Dans certaines villes, à Marseille par exemple, la majeure partie des grandes usines ont éliminé de leur personnel jusqu’au dernier de nos nationaux"

                                                                            "L’envahissement des Italiens s’étend rapidement à toute la Provence. A Toulon le mal sévit avec autant de violence qu’à Marseille."

                                                                            "Tous les rebuts des cinq parties du monde peuvent acquérir la qualité de citoyen français. Bien mieux, le législateur de 1889 a imposé la qualité de français à des gens auxquels jusque là le hasard d’une natalité française accordait simplement la faculté d’une option. Le résultat inévitable de cette loi a été que les naturalisations ont décuplé."

                                                                            "Après avoir aidé les leurs à conquérir sur nous le travail qui faisait vivre les nôtres, les Italiens naturalisés français marchent dès maintenant à la conquête de l’Hôtel de Ville de Marseille [...] La race française, fortement entamée dans cette ville, sera sûrement débordée avant peu, si l’on ne se décide à arrêter enfin la marée montante des naturalisations."

                                                                            Je laisse à chacun le soin d’établir toutes les correspondances qu’il perçoit et à Frédéric Lyon le soin de nous expliquer que c’est différent.

                                                                            Réagir à l’article | Réagir au commentaire |  SIGNALER UN ABUS | Lien permanent


                                                                          • La Taverne des Poètes 13 avril 2008 11:00

                                                                            Catégorie "rire et chanson" mais avec un fond de vérités bonnes à dire.

                                                                            Après le succès du clip "Prince des loosers" sur You Tube

                                                                            (suivre le lien :
                                                                            http://fr.youtube.com/watch?v=d51VQyhSW2s

                                                                            voici une suite sous forme d’histoire et qui devrait aussi faire une chanson sur You Tube :

                                                                            Sar K.O zy ou l’assommeur assommé.

                                                                            Depuis quelque temps, Nicolas ne cache plus qu’il veut tuer François au nom du sens de l’amitié. Lisez le livre témoignage : « Pas de Pau, j’ai épousé Maud M », par François B. Mais a-t-il les moyens de mener à son terme son funeste projet ? On a relevé chez lui une tendance à présumer largement de ses forces. Quelques preuves…

                                                                            Episode 1 : Bienvenue chez lèche-T

                                                                            Même quand il se lève du pied gauche, « Soigne ta droite ! », est le seul credo de Sarko dit le manchot. Se prenant pour Rocky Balboa, il a lancé à Mister T (l’acteur qui joue l’impressionnant boxeur noir Clubber Lang dans Rocky 3) : « je vais te péter la gueule, sale connard ! ». Il n’en est pas sorti vainqueur malgré sa tactique qu’il pensait imparable de « travailler plus pour gagner plus ». Depuis il fait du jogging pour apprendre à courir vite. En attendant de prendre de la vitesse, il fait de la lèche dictateur.

                                                                            Episode 2 : Bienvenue chez les j’tés :

                                                                            Il faut reconnaître qu’il n’est pas douillet. Il s’est essayé au judo. Contre une femme il pensait que ce serait plus facile. « Mais sur le tatami, ta veille tante t’as vu ce qu’elle t’a, t’a mis ! » Depuis, il cherche absolument à apprendre le Kung Fu mais aucun moine tibétain ne veut lui enseigner cet art. On se demande pourquoi. Les amis sumo de Jacques refusent de l’aider. On se demande pourquoi aussi. En attendant, Nicolas devient peureux. Il paraît même qu’un tueur bédouin a planté sa tante dans son jardin sans qu’il ait prononcé le moindre mot de protestation. C’était un tueur qui avait un couteau.

                                                                            Episode 3 : Bienvenue chez les ch’E.T

                                                                            Il errait donc, sonné et hagard, Nicolas. Surnom d’alors : « Hagard du nord ». Il errait dans  Disneyland quand Carla l’a trouvé et ramené à sa maison. Elle fut touchée par son air égaré de petit garçon effarouché, blessé dans son orgueil (démesuré). Les deux amoureux s’offrirent des vacances au soleil d’Egypte pour oublier : Nicolas bronze, Carla brunit. Je l’ai lu dans la revue « Gala Bruni ». Quand la France souffre de mille maux terrestres, Carla et Nicolas paraissent (paresse...) des extra-terrestres, insoucieux des contingences de ce monde.

                                                                            Episode 3 : A la recherche de l’OTAN perdue :

                                                                            Chacun connaît l’étendue de l’immense culture de Nicolas. Il faudrait à cette histoire un épilogue heureux comme dans tous les bons feuilletons télé que Nicolas regarde à longueur de journée. Nicolas s’est recyclé dans la musique pop et il a fondé le groupe CAC 40 de Neuilly-sur-Seine. C’est un groupe qui fait dans le new wave avec Christian au clavier et Nicolas à la boîte à rythme. C’est Nicolas qui impose le tempo. Un tempo excessivement binaire on s’en serait douté. Mais les paroles de ses chansons ont eu l’heur de déplaire un tantinet trop. Jugez-en vous-même : extraits :

                                                                            « Faut modifier la Constitution : Les hommes naissent libres dans l’égout. Certains, enfants, ont des Lego, d’autres n’ont que des caillouxC’est comme ça ! Il y a ceux qui ont le pouvoir d’achat et les autres, ceux qui n’ont que le pouvoir d’en chier. », « Les hommes naissent libres dans l’ego mais y’en a qui sont plus libres que les autres, c’est tout !. »

                                                                            Si bien que, paradoxalement, avec son groupe des CAC 40, il n’a pas fait fortune. Il est descendu à moins 40. Même son tube catholique « le pape a dit » n’a pas fait exploser le tube cathodique. Lui pourtant si fort en communication dans le poste !

                                                                            Et puis, « quelqu’un m’a dit » que bien que Nicolas se dise fervent catholique, il verse depuis son nouveau ménage dans le service à thé. Et que son ego se serait regonflé. « OTAN » pour moi se serait-il écrié dans son sommeil. Même la nuit, il rêve de Bush à Bush. Décidément, elle lui plaît bien la musique anglo saxonne ! Mais pour donner le change, Nicolas chante aussi du Johnny, « notre rocker national » (dixit les Belges, les Suisses, les Monégasques…). Il reprend une chanson de Johnny qu’il a légèrement parodiée et qu’il a rebaptisée (en ce dimanche, mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, "Sous vos applaudissements, ’"Magnifique ! Johnny si tu nous regardes..") : « Que je m’aime ! ».

                                                                            Episode 4 : Mon nom est Facture :

                                                                            Donc demain si un nouveau Mai 68 éclate, il saura se reconvertir, le Nicolas. Il se laissera pousser les cheveux comme Antoine et entonnera des airs populaires comme il sait si bien le faire. Son répertoire comporte déjà des titres en préparation qui devraient cartonner dans les charts :

                                                                            - « Gentils ouvriers, gentils marins, moi je suis comme vous. »

                                                                            - « J’ai changé ! »

                                                                            - « Toute la musique queu-queu j’aime » (En duo avec Johnny, d’où le titre un peu curieux)

                                                                            Donc demain si la rue barde, il sera barde et il se réfugiera dans l’art Hubbard comme il sait déjà le faire.

                                                                            - Non ce n’est pas vrai ! Quelqu’un médit…, s’exclame Carla.

                                                                            - Hélas, si ! anthologieIl a tout lu. Tome 1, tome 2, Tome Cruse !

                                                                            Il chante tout guilleret, en l’adaptant quelque peu, un air des années 60 « Da doo Ron Ron, Ron Hubbard ».

                                                                            Et que dit cette chanson ? « Quelqu’un m’a dit que son nom était facture
                                                                            Da font le ron de ron de ron, da font le ron de ron »

                                                                            (texte original traduit ici http://www.lyricsfreak.com/r/rolling+stones/fra:da+doo+ron+ron_20118320.html

                                                                            Eh oui mes amis, la facture - de la dette publique- sera très lourde à porter. Et c’est pas Bolloré qui la paiera celle-là !

                                                                            « Quelqu’un médit. » dit encore Carla. Pourtant, même André, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Budget, qui l’a bien senti, nie.

                                                                            Epilogue : En France tout finit par des chansons :

                                                                            Michel, un copain chanteur de Nicolas - venu pour boire un coup sur des airs populaires et pas payer ses verres- le dit si bien dans sa chanson :

                                                                            « C’est beaucoup moins inquiétant
                                                                            De parler du mauvais temps
                                                                            En chantant
                                                                            Et c’est tellement plus mignon
                                                                            De se faire traiter de (pauvre) con
                                                                            En chanson

                                                                            La vie c’est plus marrant
                                                                            C’est moins désespérant
                                                                            En chantant »

                                                                            Et Carla prendra sa guitare :

                                                                            « On me dit que vos vies ne valent pas grand chose
                                                                            Et que le président vous envoient sur les roses.
                                                                            On me dit que l’OTAN qui glisse est un salaud
                                                                            Que des chagrins du monde  il s’en fait des manteaux
                                                                            Mais non,  quelqu’un médit
                                                                            ... »

                                                                            Post scriptum : Carla n’a pas joué dans « Bienvenue chez les Ch’tis ». Galabru nie !


                                                                            • La Taverne des Poètes 13 avril 2008 11:24

                                                                              Un titre à suggérer à Sarkozy "Boomerang", du nom de l’effet qu’il provoque en s’attaquant au MoDem.

                                                                              Ou bien "Comme un ouragan".

                                                                              Qu’il chante, le coq Sarko, droit dans ses tongues "UMP" ! Chantera nien qui chantera le dernier...

                                                                               


                                                                            • La Taverne des Poètes 13 avril 2008 12:36

                                                                              Ecoute ça, c’est pas de l’amateurisme :

                                                                              http://fr.youtube.com/watch?v=CTbiiuvAvBQ

                                                                              Excellente musique de 32 gog.

                                                                               

                                                                               


                                                                            • lerenard lerenard 13 avril 2008 11:22

                                                                              je pense que c’est une érreur dictée par un égo démesuré qu’il regrètera le jour ou la lumière sera faite sur les évènement sdu 11 septembre la il vérra qu’il à misé sur un modèle mafieu


                                                                              • millesime 13 avril 2008 11:22

                                                                                @CAMBRONNE

                                                                                juste une petite remarque relative aux "manipulations"

                                                                                qu’à fait Collin Pauwel à la tribune de l’ONU devant le monde entier ?

                                                                                quel crédit accorder à un tel gouvernement ?

                                                                                (p’te ben qu’il a un peu raison Philou)


                                                                                • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 12:52

                                                                                  Milesime Salut

                                                                                  aucun crédit à accorder à Bush ni à son gouvernement au sujet de l’IRAK . ils ont eu tort de mentir aussi bétement . Cela n’a rien à voir avec notre réintégration dans l’OTAN .

                                                                                  Il ne faut pas tout mélanger .

                                                                                   

                                                                                  Je ne supporte pas la diabolisation des Etats unis mais il n’est pas question de s’aligner sur eux ni de leur lécher le cul . C’est une nuance qui me semb le étrangère à mon cher et vieux pays , comme disait l’autre .

                                                                                   

                                                                                  Saluit et fraternité ;


                                                                                • jrr 13 avril 2008 13:45

                                                                                  Alimentation - Emeutes de la faim : la traînée de poudre ?

                                                                                   

                                                                                  Ah bon, je croyais que les OGM de MONSANTO allaient résoudre tous les problèmes ?


                                                                                  • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 13:57

                                                                                    Cambronne :

                                                                                    il faudrait arréter de diaboliser la CIA et uniquement la CIA alors qu’elle fait le travail normal d’un service de renseignement .

                                                                                     

                                                                                    Celle-là, j’avoue que je ne me serai jamais attendu à la lire un jour (sauf venant de gens de la CIA, of course).

                                                                                    Comme quoi, rien n’est impossible...

                                                                                    Enfin, à tout hasard.... http://fr.wikipedia.org/wiki/Central_Intelligence_Agency


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 15:13

                                                                                      Sisyphe

                                                                                       

                                                                                      Vous qui vous croyez malin et qui êtes celui à qui on ne la fait pas , essayez cinq minutes de réfléchir et demandez vous si tous les services de renseignement n’ont pas le même objectif . c’est à dire connaitre et controler au maximum ce qui se fait chez le voisin .

                                                                                      Croyez vous que nous français nous nous en privons quand nous le pouvons . Et les british et le mossad et le FSB . Quant aux services chinois un excellent livre vient de sortir montrant leur organisation redoutable .

                                                                                      A mon avis le gars Mélenchon doit émarger chez les chinetocs .

                                                                                      Vous croyez au diable US et je supppose israelien cela va de pair et à la pureté des autres ?

                                                                                      Une fois de plus voila un exemple de quelqu"un qui parle sans savoir et se fie aux élucubrations circulant sur internet .

                                                                                       

                                                                                      Bien à vous .


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 15:32

                                                                                      Mais bien sûr, mon brave : les "élucubrations circulant sur internet" :

                                                                                      C’est là que la CIA va mener la plupart de ses actions dans les décennies suivantes, en renversant des pouvoirs considérés comme hostiles.

                                                                                      Également pour contrer l’influence communiste, la CIA parvient à se procurer une copie du rapport secret de Nikita Khrouchtchev dénonçant les crimes de Staline au XXe congrès du PCUS, qui est publiée dans le New York Times le 16 mars1956 (le discours de Khrouchtchev a eu lieu le 25 février).

                                                                                      Mais la CIA va échouer sur ses tentatives de renversement de Castro à Cuba, notamment avec le retentissant échec du débarquement de la Baie des Cochons le 16 avril1961, puis plusieurs tentatives d’assassinat du dirigeant cubain (voir opération Mongoose). À la suite de ces échecs, Allen Dulles, son DDCI Charles Cabell et le DD-P Richard Bissell sont contraints, par le président John Fitzgerald Kennedy, de démissionner. Celui-ci cherche à reprendre le contrôle de la CIA, devenue un « État dans l’État » en nommant des dirigeants qui lui sont fidèles. Kennedy sera assassiné à Dallas le 22 novembre1963, et certains partisans de la théorie du complot soupçonnent l’implication d’agents et/ou ex-agents de la CIA dans ce meurtre (voir les pages assassinat de John F. Kennedy et théories dans l’assassinat de Kennedy).

                                                                                       

                                                                                      Les opérations les plus célèbres de la CIA sont :

                                                                                      Actions culturelles [modifier]
                                                                                      • Le Congrès pour la liberté de la culture fut un organe culturel financé secretement par la CIA basé à Paris. La CIA a exercé dans les années 1950 et 1960 en Europe une influence culturelle occulte par l’intermédiaire de ce Congrès. Elle a financé et soutenu secrètement des revues culturelles comme Preuves en France, Monat en Allemagne où écrivait Heinrich Böll, Encounter au Royaume-Uni et des personnalités comme Heinrich Böll, Raymond Aron, ou l’écrivain italien Ignazio Silone, et soutenu l’art abstrait et informel. Des personnalités comme Alberto Moravia et Pablo Neruda furent visés par des campagnes de calomnie orchestrées par la CIA par l’intermédiaire d’intellectuels comme René Tavernier. La CIA a cherché à réduire l’influence du marxisme parmi les intellectuels et les journalistes européens. Le scandale éclate en 1967 : le financement de la CIA devient public bien que la grande presse soit discrète sur le sujet. La revue Monat est ensuite vendue au journal Die Zeit.

                                                                                       

                                                                                      A part ça, surtout ne pas tenir compte des "élucubrations circulant sur Internet" !

                                                                                      Vous, mon cher Cambronne, quand vous essayez de prendre les gens pour des cons, vous ne faites pas les choses à moitié !

                                                                                      Arrêtons de diaboliser la CIA ; ces p’tits gars si sympas !


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 15:44

                                                                                      Tenez, mon cher Cambronne : mieux encore qu’un long discours : http://www.arte.tv/static/c1/031008_cia/fr/index.html

                                                                                      Mais arrêtons de diaboliser la CIA, merte quôôôôaa....


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 15:50

                                                                                      A propos, Cambronne, de quoi vous être utile :

                                                                                       

                                                                                      http://www.page2007.com/travailler-a-la-cia-tout-ce-quil-faut-savoir/

                                                                                       


                                                                                    • Mon Moulin 13 avril 2008 17:25

                                                                                      @ Cambronne

                                                                                      Si çà ne marche pas pour votre embauche à la CIA, voici une autre adresse utile pour vous (vous l’avez peut-être déjà !)

                                                                                       

                                                                                      http://www.mossad.gov.il/

                                                                                       

                                                                                      ou encore

                                                                                       

                                                                                      http://www.mi6.gov.uk/

                                                                                       

                                                                                       


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 17:54

                                                                                      Salut Sisyphe

                                                                                       

                                                                                      Je ne nie pas que vos informations soient valables . Où est le mal ? Je répète que la CIA service secrêt d’une démocratrie a fait son boulot au service de son pays . Si elle a flanqué de bons et sales coups aux soviétiques c’est très bien . Lisez donc le déroulement de carrière de James Jesus ANGLETON qui fut longtemps le chef du CE à la CIA . Lisez quelques bouquins sur le Mossad et la DGSE écrits par des anciens .

                                                                                      Bravo à la CIA pour ses réussites et dommage pour ses échecs . Les américains sont mes amis s’ils ne sont apparemment pas les votres .L’élimination d’Allende est une grande et utile réussite et il est dommage qu’ils aient loupé Castro .

                                                                                      Si vos informations concernant la CIA sont vraies dans l’ensemble vous êtes décidemment borgne en refusant de voir ce que fabriquaient vos copains du KGB pendant que vos ennemis de la CIA s’activaient .

                                                                                       

                                                                                      Salut et fraternité .


                                                                                    • armand armand 13 avril 2008 17:54

                                                                                      sisyphe :

                                                                                      Vous savez lire ? On n’a jamais dit que la CIa c’étaient de braves petits gars. Simplement qu’ils se comportent comme tous les services secrets de tous les pays, et, à plus forte raison, des grandes puissances.

                                                                                      Si vous en connaissez des services secrets qui se comportent en enfants de coeur, on aimerait savoir.

                                                                                      Maintenant si vous préfériez l’URSS d’antan ou les salafistes actuels aux vertus imparfaites et souvent brutales des USA, libre à vous.


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 18:00

                                                                                      Je continue

                                                                                      A la relecture de votre post mon cher Sisyphe je ne peux qu’être admiratif du tableau de chasse de mes camarades de la CIA . Ils se sont un peu laissé aller ces derniers temps et c’est dommage .


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 18:12

                                                                                      Salut Armand

                                                                                       

                                                                                      Je crois que l’ami Sisyphe s’énerve tout seul . J’ai relu avec intérêt le résumé des actions de la CIA et ils ont fait quand même de bons coups même s’ils ont merdé sur de grosses affaires .

                                                                                      Pendant la guerre d’algérie le SDECE s’est pas mal démerdé question opérations "homo" comme homicide .

                                                                                      Je pense quant à moi que le KGB était encore plus puissant que la CIA car chez eux aucun contôle d’aucune sorte . Le KGB avait et a encore une mission de controle interne .

                                                                                       

                                                                                      Le nom de LUMUMBA dans ce catalogue à la Prévert de notre ami Sisyphe a attiré mon attention . Lumumba est la première cause de samort et avant de mourrir malheureusement il a fait tuer beaucoup de gens . c’était un pion de moscou il était normal de l’éliminer .

                                                                                       

                                                                                      Salut Armand et fraternité .


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 18:15

                                                                                      par CAMBRONNE (IP:xxx.x5.201.196) le 13 avril 2008 à 17H54

                                                                                       
                                                                                      Salut Sisyphe

                                                                                       

                                                                                      Je ne nie pas que vos informations soient valables . Où est le mal ?

                                                                                       

                                                                                      Y a pas d’mal !!

                                                                                      Des coups d’état fomentés, des gouvernements démocratiquement élus renversés, pour y installer et soutenir des dictateurs, des centaines de milliers de civils tués, torturés, des complots, des assassinats..... mais y a pas d’mal....

                                                                                      A ce niveau de réflexion, il n’y a même pas de discussion possible.

                                                                                      Et vous me traitez de borgne ? Au royaume des aveuglés, comme vous, par idéologie, les borgnes ne dorment que d’un oeil.


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 18:22

                                                                                      par armand (IP:xxx.x2.37.1) le 13 avril 2008 à 17H54

                                                                                       
                                                                                      sisyphe :

                                                                                      Vous savez lire ? On n’a jamais dit que la CIa c’étaient de braves petits gars. Simplement qu’ils se comportent comme tous les services secrets de tous les pays, et, à plus forte raison, des grandes puissances.

                                                                                      Si je sais lire ??

                                                                                      J’allais vous poser la question... à propos des posts plus haut, sur les divers massacres et forfaitures de la CIA...

                                                                                      Non ; AUCUN service secret d’AUCUN autre pays n’est responsable d’autant de crimes, d’assassinats, de coups d’état, de complots, de tortures : et de très, très, très, loin....

                                                                                      Qu’il se trouve ici, en France, des gens comme Cambronne et vous ; à justifier de tels agissements, pour de basses raisons idéologiques, c’est une honte pour ce pays. Quittez le et partez vivre aux Etats-Unis : eux, ils en ont déjà des centaines de milliers comme vous, ça ne changera pas grand-chose ; mais, pour nous, l’air sera plus sain : merci.


                                                                                    • sisyphe sisyphe 13 avril 2008 18:26

                                                                                      cambronne :

                                                                                      Bravo à la CIA pour ses réussites et dommage pour ses échecs . Les américains sont mes amis s’ils ne sont apparemment pas les votres .L’élimination d’Allende est une grande et utile réussite et il est dommage qu’ils aient loupé Castro .

                                                                                      Mon pote, si t’as des c.... je t’invite à venir répéter ça devant des amis chiliens qui ont perdu des proches, et se sont fait torturer sous le régime de Pinochet.

                                                                                      Tu es un petit provocateur de merde, et surtout un gros lâche, masqué derrière ton clavier.

                                                                                      Ne t’avise plus de m’adresser la parole, sale con.


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 18:28

                                                                                      Sisyphe , une question , vous seriez pas un peu communiste pour être aussi obtu  ?

                                                                                       

                                                                                      Blague à part, vous venez de découvrir que la guerre froide a fait des morts . Rassurez vous elle n’en a pas fait que dans un seul camp .

                                                                                       

                                                                                      Serviteur


                                                                                    • armand armand 13 avril 2008 18:40

                                                                                      sisyphe :

                                                                                      Même si je déplore les excès de langage envers Cambronne (assez grand pour se défendre !) je comprends votre suscepibilité concernant une affaire comme le Chili... et bien d’autres. Là je suis catégorique, ce sont des crimes, et j’aimerais que les responsables soient un jour jugés.

                                                                                      Je n’ai jamais dit que c’était ’bien’ - pour moi le Chili a été un des crimes les plus terribles de la deuxième moitié du XXe siècle, tout comme le comportement des juntes en Argentine. j’ai dit simplement que tous les services secrets perpètrent des assassinats, des déstabilisations, des coups bas. Et plus le pays qui l’emploie est ’grand’, plus il y aura des actes repréhensibles aux yeux de la morale. A ce titre, la CIA n’a pas fait plus propre que le KGB. Mais à la différence de la Russie - même maintenant - on peut mettre en cause le comportement de la CIA aux USA. Et il n’est pas interdit de pratiquer une vigilance extrême.


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 13 avril 2008 19:03

                                                                                      Armand

                                                                                       

                                                                                      D’accord avec vous . J’ai un peu chargé la mule à propos de l’assassinat d’Allende par exemple et je considère comme vous que ce n’est pas bien .

                                                                                      Vous soulignez à juste titre qu’aux USA on remet ce genre d’actes en question ce qui ne se fait pas forcèment ailleurs et surtout pas en Russie .

                                                                                      Je reste néanmoins pantois de voir autant de haine distillée envers nos amis américains qui ne sont pas des saints qui sont même parfois de francs salauds , comme nous savons l’être aussi quand les intérêts (supposés) de la nation sont en jeu , mais enfin un peu de clairvoyance et de relativisation .

                                                                                       

                                                                                      Salut et fraternité .


                                                                                    • armand armand 13 avril 2008 19:23

                                                                                      Cambronne,

                                                                                      Ah, la politique US en Amérique latine, c’est une longue histoire - bien antérieure à la guerre froide. Les étatsuniens (comme les Latinos aiment les appeler) ont toujours soutenu les pires salopards (avec la devise ’He may be a son-of-a-bitch, but he’s OUR son-of-a-bitch) dès lors qu’il garantissait leurs intérêts et surtout les intérêts de leurs grandes firmes. Pas sûr que ç’ait été une bonne idée, car il y a des rancunes tenaces !


                                                                                    • Soleil2B Soleil2B 13 avril 2008 23:17

                                                                                      @ CAMBRONNE

                                                                                      - Il convient d’être un militaire de bas niveau et parfaitement dégénéré pour écrire des choses pareilles :

                                                                                      -"Sisyphe , une question , vous seriez pas un peu communiste pour être aussi obtu  ?

                                                                                      - Je dois te donner la liste de tous les résistants communistes tombés et exécutés fumier ?

                                                                                      - Des résistants, pas des planqués et des tire-au-cul comme toi.

                                                                                      - Pour ouvrir ta gueule t’es fort, mais pour aligner les citations, c’est une autre affaire !


                                                                                    • marc 14 avril 2008 00:09

                                                                                      Sisyphe

                                                                                       

                                                                                      Et encore, le terrorisme et la guerre civile au Nicaragua et au Salvador, l’invasion de la Grenade et du Panama, les giuerres d’Irak, les attentats terroristes au Liban, le soutien aux Khmers rouges, le soutien actif au terrorisme d’état Israelien, le soutien actif ( arrestation du leader kurde Ocalan suivi par les satellites américains) au massacre des Kurdes par les turcs, excusez moi, j’en oublie forcément

                                                                                       


                                                                                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 14 avril 2008 10:19

                                                                                      Soleil 2b

                                                                                       

                                                                                      Vous vous laissez aller . Je ne vous parle pas , d’abord et ensuite pouriez vous quand même me donner la liste de tous les gens dans le monde y compris en France éxécutés par les communistes ?

                                                                                      Il y aurait de quoi déboiser plusieurs forêts .

                                                                                      Quant à mes états de service et à ma planque cela me fait plutôt rigoler , noble résistant de la nation corse.

                                                                                      Bureaucrate encagoulé le dimanche . Vous n’étiez pas sur la photo de groupe à coté de tous vos vaillants compagnons posant avec Lance roquettes , Kalachnikoff etc etc ? Dans le genre guerrier d’opérette parfaitement ridicules on ne fait pas mieux .

                                                                                       

                                                                                      Serviteur Monsieur


                                                                                    • Soleil2B Soleil2B 14 avril 2008 14:13

                                                                                      Cambronne tu es une merde.

                                                                                      - Va faire l’apologie du Maccarthisme ailleurs.

                                                                                      - Lorsqu’on voit à quels dégénérés dans ton genre on a donné la nationalité française, il est vrai qu’on peut presque donner raison à Hortefeux.

                                                                                       


                                                                                    • armand armand 14 avril 2008 15:44

                                                                                      Pauvre marc :

                                                                                      Tu confonds tout : le soutien aux Khmers Rouges fut un beau produit de l’intelligentsia rouge du Quartier Latin. Quant au renversement de règnes dictatoriaux au Panama et à Grenade, rien à dire. Et ce que t’appelles ’terrorisme d’état’ d’Israël consiste surtout à dégommer ceux qui commanditent des attentats kamikazes dans les lieux publics.

                                                                                      Maintenant, si tu prends parti pour la belle brochette d’ordures patentées que sont les Khmers Rouges, narcotrafiquants de Noriega, Hamas et autres salafistes, c’est ton droit. Mais sois franc au moins. Dis : quand ’mes’ compains font des saloperies c’est de la résistance ; quand ’tes’ copains ripostent c’est de la répression impérialiste.


                                                                                    • Soleil2B Soleil2B 15 avril 2008 13:05

                                                                                      J’espère que tu reviendras sur le fil pour lire ce qui suit "Judel"

                                                                                      - Tu pourras constater qu’en ce qui nous concerne, nous n’avons jamais tourné la crosse devant qui que ce soit.

                                                                                      - Extrait de "Tribune Juive" www.tribunejuive.fr/index.php

                                                                                      "Lors de la Seconde Guerre mondiale, les juifs corses, isolés du continent ne connurent pas le sort des juifs français, malgré l’occupation italienne. Il n’y eut pas de déportation, mais les juifs corses furent confrontés aux mesures prises sur le continent : la mention « juif » est apposée sur leurs papiers d’identité et aucun juif ne peut exercer une fonction administrative. Après plusieurs arrestations, les hommes, âgés de 18 à 65 ans, sont internés à Asco, un village de montagne, laissant leurs familles dans une situation précaire. Mais ils sont soutenus par la population. Cet isolement prendra fin en septembre 1943, lors de la capitulation italienne.
                                                                                      Au mépris de leurs vies, de nombreux corses cachèrent des familles dans les villages de montagne. La Corse eut donc une attitude plus qu’honorable envers les juifs."

                                                                                       

                                                                                      - CHARLES BONAFEDI  :

                                                                                      Raflé par les carabiniers le 6 juillet 1943, le jeune Bonafedi (il a dix-sept ans) est déporté en Autriche dans le camp de Wolsberg. le 25 août 1944 il écrit à ses parents :

                                                                                      - "Demain à une heure de l’après-midi, je pars... Ici une ressource s’offre à moi : ne pouvant combattre aux côtés des Français, je vais rejoindre les patriotes slaves.".............

                                                                                      - "Courage à tous !
                                                                                      Si vous recevez la nouvelle de ma mort, plantez une croix à côté de la tombe de Jules MONDOLONI.”

                                                                                      - 1945, c’est la fin de la guerre.

                                                                                      - Le 2 mars 1945, à coups de notes lentes et tristes, le glas annonçat la mort de Charles Bonafedi et endeuilla, le village de Petreto-Bicchisano et ses hameaux alentour. La dernière volonté du jeune combattant de la liberté pouvait maintenant être exaucée.

                                                                                      - On planta une croix à côté du mausolée de Jules Mondoloni, grand résistant abattu par les fascistes à Ajaccio.

                                                                                      - Aujourd’hui, la croix est encore là. La sépulture est toujours vide. Évadé du camp J de Wolfsberg en Autriche, Charles Bonafedi avait rejoint les patriotes de Tito en Yougoslavie. Il mourut au combat le 2 mars 1945.

                                                                                      - Depuis, sa dépouille repose à l’orée d’un bois, juste au dessus de la ville de Lasce, en Slovénie.

                                                                                      - Tu vois que nous avons aussi notre Guy Môquet !

                                                                                      - JEAN NICOLI :

                                                                                      - Leur procès s’ouvre le 28 août 1943. Condamné à mort, Jean Nicoli refuse d’être fusillé dans le dos (comme le précisait sa condamnation) il dit à ses bourreaux :"Vous n’avez pas le courage de me regarder dans les yeux… Vous êtes des lâches !", il est alors sauvagement frappé à coups de crosse, et décapité à coups de poignard.

                                                                                      - Jean Nicoli a écrit à ses enfants le 30 août, vers trois heures du matin, juste avant que ses « bourreaux » (les Chemises noires), ne viennent le chercher pour l’assassiner sauvagement. Francette, sa fille a pieusement conservé cette lettre griffonnée à la hâte sur l’emballage d’un paquet de « bleues » (des cigarettes).

                                                                                      - « A mes enfants, Tout à l’heure je partirai. Si vous saviez comme je suis calme, presque heureux de mourir pour la Corse et pour le parti. Ne pleurez-pas, souriez-moi. Soyez fier de votre papa. Il sait que vous pouvez l’être, la tète de Maure et la fleur rouge, c’est le seul deuil que je vous demande. Au seuil de la tombe, je vous dis que la seule idée qui, sur notre pauvre terre, me semble belle, c’est l’idée communiste. Je meurs pour notre Corse et pour mon Parti ».

                                                                                      - DANIELE CASANOVA

                                                                                      - Vincentella PERINI, née à Ajaccio le 9 janvier 1909.

                                                                                      - Militante communiste et Résistante. Entrée au parti en 1928. Elle entre dans la clandestinité en 1939. Déportée le 24 janvier 1943. Numéro matricule à Auschwitz-Birkenau 31655.

                                                                                      - Décédée à Auschwitz le 9 mai 1943

                                                                                      - Désolé de te faire remarquer que le "devoir de mémoire"nous concerne nous aussi.

                                                                                       

                                                                                      - RIBELLU

                                                                                      - FRED SCAMARONI

                                                                                      - « Ils lui ont arraché les ongles, ils lui ont mis des morceaux de fer rouge. Il s’est tué avec un fil de fer. Il a fait passer celui-ci à travers la gorge. Trois heures après, il était mort... »

                                                                                      • Par décret du 26 février 1945, Fred Scamaroni a été nommé préfet à titre posthume.
                                                                                      • Chevalier de la Légion d’Honneur
                                                                                      • Compagnon de la Libération - décret du 11 octobre 1943
                                                                                      • Cité à l’Ordre de la Nation
                                                                                      • Croix de Guerre 39/45
                                                                                      • Distinguished Service Order (GB)

                                                                                      - MAURICE CHOURY

                                                                                      - DOMINIQUE VINCETTI

                                                                                      - originaire de Silvarecciu, l’un des fers de lance de la Résistance, fut abattu à Casta (désert des Agriates) au mois d’août 1943 par les Chemises noires, lors du débarquement d’armes du sous marin Casabianca.

                                                                                      - ARTHUR PIERETTI.......................................

                                                                                      - Tu en veux d’autres des noms ?

                                                                                      - www.imagup.com/img/Soleil2B/154050.html

                                                                                      - Je t’interdis d’abord, de parler de diatribe grossière de ma part.

                                                                                      - Je t’interdis ensuite, d’émettre un avis quelconque sur la coloration politique de nos Résistants.

                                                                                      - Si tu veux donner des leçons de patriotisme, tu peux peut-être le faire dans l’hexagone. Pas ici.

                                                                                      - Alors qu’en France vous en étiez encore à négocier et tergiverser avec les fascistes et l’Allemagne, le 4 décembre 1938, nous avions déjà pris l’engagement suivant :

                                                                                      - www.imagup.com/img/Soleil2B/154055.html

                                                                                      - Que je ne t’entende plus !

                                                                                       

                                                                                       

                                                                                       

                                                                                         

                                                                                       

                                                                                       


                                                                                    • abersabil abersabil 13 avril 2008 14:00

                                                                                      Aprés le chien Blair, c’est au tour du chiot Sarko de suivre les pas du maitre Bush, tout cela pour la grande cause des chrétiens et juifs SIONISTES, et si le premier paraissait comme un toutou, le second va se montrer en doberman, ses qualités es ministre de l’interieure l’ont prouvés, c’est en tous les cas un bon garde ; quant à la France et bien pardi elle n’avait pas à voter le decret cremieux de 1870, petit est devenu grand pour devenir le maitre, les Français n’ont plus qu’a se mordre les doigts.


                                                                                      • frédéric lyon 13 avril 2008 16:46

                                                                                        Abersabil est très aimable d’illustrer mon post précédent par ses propos.

                                                                                        Nous avons donc affaire à une minorité allogène qui tente d’influencer la politique française au nom d’une religion barbare et meurtrière et qui insulte nos pays démocratiques ainsi que leurs dirigeants élus.

                                                                                        Ils sont au service d’autres intérêts que les notres. Ils importent chez nous leurs haines racistes, leurs conflits qui ne concernent pas les français.


                                                                                      • marc 13 avril 2008 17:59

                                                                                        A l’auteur

                                                                                         

                                                                                        Pour compléter les exemples de "réussite " de kouchner ( aprés avoir largement contribué à installer des mafiosi à la tête du Kosovo) :

                                                                                        "........la mission d’enquête de l’ONU sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. En effet, le 10e rapport, présenté le 27 mars au Conseil de sécurité, abandonne la piste syrienne et se dirige sur la piste du réseau criminel"

                                                                                        "La France, qui avait arrêté —sur requête de la justice libanaise et à l’initiative du chef de mission de l’ONU d’alors, Detlev Mehlis— Mohammad Al-Saddiq, le témoin capital de la piste syrienne, déclare ingénument l’avoir « perdu » depuis le 13 mars. C’est que cet individu, qui accusait les présidents Bachar el-Assad et Émile Lahoud, avait été confondu et que la piste syrienne s’était effondrée avec ses mensonges. Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, qui avait soutenu de manière partisane et acharnée ses accusations, se dit incapable de retrouver « son » témoin."

                                                                                        http://voltairenet.org/article156481.html

                                                                                         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès