• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dans le joli bois du muguet

Dans le joli bois du muguet

JPEG

À lui.

C’est un joli matin, un de ceux qui vous enchantent le cœur. Le soleil accompagne ce début de printemps, le muguet est en avance dans ce joli petit bois. Lui, l’âme en peine, avait l’habitude d’y venir avec son père, ramasser ces fleurs, symbole du renouveau et des luttes syndicales. C’est ainsi qu’il a grandi, s’est forgé une personnalité forte mais tourmentée.

Ce sont ses démons tout autant que ses souvenirs qui l’ont conduit là. Il souffre, depuis trop longtemps pour lui, de ce mal étrange que des spécialistes ont étiqueté : « Bipolarité ». Un terme qui ne rend pas compte de toutes ces frayeurs intérieures qui peuplent son esprit, ses peurs, ses angoisses, ses doutes et dans le même temps ses fulgurances, ses certitudes qui le rendent soudainement indestructible.

Terrible illusion du moment, le bilboquet des sentiments risque tôt ou tard de mener au désespoir. C’est là, vidé, las de cette épuisante existence qu’il décide de mettre en suspens sa vie. Il a choisi un arbre, un arbre sur lequel les feuilles pointent. La nature reprend des droits auxquels, lui, ne peut plus aspirer. D’un saut, il rend son dernier souffle. Il a tiré se révérence !

Le choc passé, il appartient d’être présent auprès des siens. Les mots sont de si peu de secours dans pareil cas. Pourtant, c’est à travers eux qu’il convient de compatir, de partager une si modeste part du fardeau. Alors, il faut se lancer, écrire, écrire en état de sidération, rédiger un message qu’on qualifie pompeusement de condoléances. C’est si dérisoire ...

À vous …

La terrible nouvelle est tombée. Chacun espérait une issue heureuse alors que nous avions tous une sourde inquiétude. Le terrible mal qui le rongeait était de nature à le pousser à l’irréparable. Pourtant, nous osions croire à une simple fugue, un moment délicat pour lequel il avait besoin de s’isoler.

Il l’a fait au-delà du souhaitable, laissant ainsi un vide terrible, incompréhensible tout autant. Nous avons tous le sentiment que nous n’avons pas fait assez pour l’aider, même si ce qui le rongeait était sans doute plus fort que les modestes signes amicaux que nous pouvions lui offrir.

Mais qu’est notre chagrin au regard de celui de ses proches, de sa famille qui connait-là la pire épreuve qui soit pour des parents. On dit souvent qu’il n’existe pas de mot équivalent à « Orphelin » pour désigner ceux qui perdent ainsi un enfant. C’est sans doute le plus grand cataclysme qui soit et face à cette tragédie, nos pensées, nos marques de sympathie sont de bien pauvres secours.

Nous pensons encore à sa compagne pour qui se referme l’espoir d’une vie commune qu’elle avait envisagée tout en sachant combien il était complexe de partager ses démons. Elle se retrouve face à un destin brisé. Que lui dire sinon qu’elle est jeune et que le temps pour elle sera le plus sûr remède ?

Nous ne pouvons que nous associer à votre deuil, le partager à notre mesure qui ne sera bien évidemment jamais la vôtre. Ce départ a été voulu, l’expression aujourd’hui me semble plus absurde encore : « Se donner la mort ! » c’est plutôt une confiscation, une dérobade, une privation affreuse de vie que Théo a décidé dans ses tourments d’accorder à tous ceux qui l’aimaient et qui l’aimeront toujours au-delà de son absence.

Des esprits religieux diront qu’il est désormais en paix. Que cette quiétude de l’esprit paraît dérisoire en rapport aux ravages que fait sa décision dans tous les cœurs. Cette paix lui était sans aucun doute indispensable, ce n’est qu’en acceptant son geste que nous parviendrons à dépasser la tragédie sans jamais l’oublier.

Je vous adresse, de manière si maladroite, toutes mes pensées affectueuses colorées hélas d’une profonde tristesse. Acceptez ce message comme l’expression d’une compassion qui avait besoin de mots pour exprimer ici ce qui ne se peut admettre. Courage à vous en cette odieuse épreuve.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 14 mai 15:58

    Aujourd’hui, c’est plutôt le µ gay


    • C'est Nabum C’est Nabum 15 mai 07:04

      @troletbuse

      Totalement déplacé

      Merci pour la famille, elle appréciera


    • ZXSpect ZXSpect 15 mai 11:29

      @C’est Nabum

      La famille appréciera également la discrétion de vos condoléances, prétexte à assurer votre billet quotidien.


    • troletbuse troletbuse 16 mai 09:33

      @C’est Nabum
      Ben oui, je n’avais pas lu l’article. Rien dans le titre ne me faisait penser à l’opération électorale du gai Micron


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 mai 18:37

      @ZXSpect

      La famille a repris mon texte durant les onsèques
      Puis-je vous insulter dans le silence ?


    • monica jesvina 15 mai 09:22

      Lily is the most generous flower i just love to symbolizing this flower of humility and devotion as the lilies are the 3th anniversary flower while the valley is the 2nd weeding anniversary flower. as the flower is most often associated with funerals, lilies symbolize that the soul of departed has received mostly after death, and also give as gifted from because mostly love flower as a gift to take like my friend who has a company of best essay writing service he demands me for this gift. this flower has a beautiful and colorful as we talk about the symbolize so the whites symbolize purity and innocence ; pink has indicated the admiration and appreciation ; purple indicates the royalty, denotes passion.


      • C'est Nabum C’est Nabum 16 mai 18:37

        @monica jesvina

        En Français


      • Staniszewski Staniszewski 16 mai 21:43

        Merci Nabum pour cet article d’une beauté époustouflante.


        (…) Pensée pour la victime et la famille en deuil (...)


        La bonté d’un être humain reste un grand mystère.
        Le bien, le beau ... c’est la vie.

        Par ailleurs c’est là où les deux se rejoignent parfaitement.


        C’est pour cette beauté que nous devrions nous battre. Elle est le seul rempart que nous pourrions dresser contre l’obscurantisme.


        .


        • UnLorrain 16 mai 23:04

          « tel qu’il est ce monde n’est pas fait pour moi » . Cette courte phrase est extraite de nombreuses autres écrites sur un cahier par un homme qui décida de se suicidé par inanition...il aura aussi ainsi écrit « qu’il est sûr qu’il ne sera jamais imiter ». Il se rendra dans « les marais du nord » ( le documentaire TV ne situe pas plus le lieu. Sidérant ce docu n’est-il pas ? )

          La mort de cet homme retrouvé momifier se déroulera pendant 10 semaines environ...la lecture de son cahier retrouvé se fera durant 1 heure 20 mns. Il y a de ses écrits - lus vous l’avez compris - plusieurs sont insupportables tel « je boirais bien quelque chose de sucré »...là, sa « lumière » est proche. Le chant des insectes...titre, je suppose donné,a ce docu télévisuel d’Arte si j’ai bonne mémoire.


          • myrabrunson 22 mai 22:51

            Lily is the most fascinating and demanding flower nowadays. The most engaging thing is the redolence of this flower and color. I wrote many essays on the flowers and it was really recognized for me to undergo Lily flower. I ACQUIRE and get this experience from the https://www.4dollaressay.com/ Who influences me writing about my tactics and Developed research skills On Any Topic.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès