• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Darmanin : Je suis LA loi ! Je contrôle les oies

Darmanin : Je suis LA loi ! Je contrôle les oies

Quand Gérald Darmanin déclare : « Aucune communauté, sur le sol de la république, ne fait sa loi, c'est la police, la gendarmerie, les forces légitimes des forces de l'ordre qui font la loi dans notre pays »[1], que doit-on comprendre de ce ton grandiloquent asséné par sa voix de fausset ? Etant lui-même chef au ministère de l’intérieur, il « fait LA loi », assisté qu’il est pour toutes les forces de l’ordre…Vu comme ça, cela sonnerait comme le petit caïd de quartier qui veut faire SA loi ? Le dictionnaire ne dit-il pas : « Faire la loi » = commander sans partage – dicter sa loi – faire la pluie et le beau temps…

Il a déclaré « qu’Aucune communauté sur le sol de la République ne fait sa loi  », suite à des problèmes à St-Dizier avec des tchétchènes. Ce qui reviendrait à dire, que ceux qui veulent faire la loi, se confronteront au corps policier qui lui fait aussi la loi… Pas très bon pour le dialogue prôné et pour les négociations qui se veulent dégoupilleurs de tensions ; Car, ce sont donc, deux « camps » dixit Lallemand qui s’affronteront. Le ministre, les forces de l’ordre sont là pour faire respecter et appliquer LES LOIS et n’ont pas faire LA LOI ! Mais que foutaises, car depuis très longtemps, en France, surtout depuis ce sarkozy si néfaste à notre pays, les FDL sont devenues incontrôlables, d’autant que le trône de macron vacille depuis au moins deux ans. Le petit roi ne reste vissé à son siège que grâce à ses nervis de premier plan les : Colomb, Castaner, Darmanin, les exécuteurs de basses besognes les : Lallemand, Nunez, le préfet de Nantes Dharcour et en bas, à ces « agents de la paix » transformés en milices et encouragés par cette hiérarchie courtisane qui ivre de pouvoir ne connaît plus aucune limites. A l’énoncé de cette liste de noms, un sentiment de parler d’un gang des quartiers nord de Marseille m’assaille, pas vous ? Car, oui, LA loi c’est eux, fi, de celles votées à l’assemblée… Oups, mince ! Il y a les playmobil qui eux aussi sont La loi…Il ne reste plus dans ce triste pays que le sénat, et ses crabes dormeurs et le conseil constitutionnel, mené par ce Fabius sang contaminé, loi Gayssot et ses momies…Il en résulte une ambiance de plomb, où n’importe quel citoyen peut être importuné, réprimandé, molesté, arrêté, sans qu’il n’y ait aucun contre pouvoir permettant de se défendre. Le flic lambda pour un oui, pour un non, dresse des amendes, bouscule le quidam, tutoie, met des coups à celui qui le film, n’a jamais de quoi être identifié et si la tête du « contrevenant » ne lui convient pas c’est, placage au sol, main dans le dos, menottes, genoux sur la nuque, GAV et comparution immédiate. S’en suivra pour le pauvre type plein d’emmerdes car, les amendes sont salées, les peines lourdes, avec casier judiciaire à la clé et tout le toutim. Un petit conseil : en cas de garde à vue ne déclarer que son identité et répéter pendant 24 ou 48 heures « je n’ai rien à vous déclarer », car, il ne faut jamais oublier qu’en France les interrogatoires de la police sont là pour vous casser et sont toujours à charge ; Surtout ne rien dire, exiger un avocat (c’est la loi) et un médecin histoire de souffler un peu (c’est la loi), ne rien signer et ne parler que devant un procureur…Qui n’aura pour instruire devant lui qu’une feuille blanche non signée, c'est-à-dire, rien contre vous !

------------------------------------

Article 12 de la déclaration de 1789 : La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : Cette force est donc instituée pour l’avantage de tous et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

-----------------------------------

Petit tour sur le site du ministère de l’intérieur chapitre Déontologie[2]

Il est intéressant de mettre en avant certains articles de loi et d’en voir leur non-application. Allons-y dans le chapitre : Relation avec la population et respect des libertés.

Article R. 434-14 - Relation avec la population  : Le policier ou le gendarme est au service de la population. Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement. Respectueux de la dignité des personnes, il veille à se comporter en toute circonstance d’une manière exemplaire, propre à inspirer en retour respect et considération = Rassurez-moi, mais tout ce beau programme a-t-il été suivi au moins une seule fois ?

Article R. 434-15 - Port de la tenue : Sauf exception justifiée par le service auquel il appartient ou la nature des missions qui lui sont confiées, il se conforme aux prescriptions relatives à son identification individuelle = Essayez un peu pour voir de demander ce genre d’info…Ca se termine toujours par des insultes, des coups et un embarquement non pour Cythère, mais pour une cellule crasseuse.

Article R. 434-17 - Protection et respect des personnes privées de liberté : L'utilisation du port des menottes ou des entraves n’est justifiée que lorsque la personne appréhendée est considérée soit comme dangereuse pour autrui ou pour elle-même, soit comme susceptible de tenter de s’enfuir = Ben là, le fauchage, la mise sur le ventre, le genou sur la nuque est devenue la norme et donc, c’est une drôle d’interprétation de la loi qui est faite non ?

Article R. 434-18 – Emploi de la force : Le policier ou le gendarme emploie la force dans le cadre fixé par la loi, seulement lorsque c’est nécessaire, et de façon proportionnée au but à atteindre ou à la gravité de la menace, selon le cas. Il ne fait usage des armes qu’en cas d’absolue nécessité et dans le cadre des dispositions législatives applicables à son propre statut = Des milliers de blessés, il faut croire qu’à chaque fois l’emploi de la force était une absolue nécessité…Et que le père noël descend par les cheminées aussi.

Article R. 434-20Aide aux victimes : Sans se départir de son impartialité, le policier ou le gendarme accorde une attention particulière aux victimes et veille à la qualité de leur prise en charge tout au long de la procédure les concernant. Il garantit la confidentialité de leurs propos et déclarations = Là, lorsque l’on voit que des gens vraiment amochés durant les manifs ne sont secourus que par les Street-Medics qui se font cogner par les FDL, cet article 434-20 est foulé aux pieds avec chasse d’eau tirée.

Bon, je ne vais pas vous faire tout le code de déontologie en entier, mais ces quelques articles sortis illustrent très bien le « allez-y les gars, faites vous plaisir ! », La loi c’est NOUS ordonne le ministre alors, les lois en général… Qui s’en préoccupe ? 

Et comme « l’exemple » vient d’en haut, tout ce qui porte un uniforme ou a un semblant d’autorité, en pleine dérive, en use et en abuse sur les populations : les polices municipales qui doivent certainement faire de gros chiffres d’affaire en contraventions, les agents de la RATP qui ont été vu sur Utube en train d’arrêter, de battre, de menotter de simples quidams qui n’avaient pas de masques, de même pour la SNCF. Ci-joint une vidéo édifiante où là, un couple porte son masque mais pas assez relevé sur le nez ! Le mari ne veut pas se laisser impressionner, et alors ? Si vous regardez cette vidéoo, ca se termine par terre, face au sol, menotté, une petite fille qui est épouvantée et pleure, une mère obligée de descendre toutes ses valises sur le quai, ca se passait à Brive la Gaillarde…[3] Pas un seul passager n’a bougé, y’en a même une qui a applaudi… « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » (Albert Einstein)

Il est évident que les français sont mis au ban d’essais afin de voir jusqu’où ils supporteront ces abus, (ça a été fait en Grèce il y a quelques années) et comme la masse est prête à toutes les lâchetés, toutes les bassesses et bien, c’est open bar pour les coups et blessures et chacun faisant SA LOI !

Donc, ma question finale sera simple : Qui à votre avis aujourd’hui sont les racailles à nettoyer au Karcher ?

Georges Zeter/août 2020

Vidéo : Dictature : Arrestation de Gabin devant Noémie et sa fille en pleurs



Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    




    • Le421 Le421 19 août 07:16

      @Séraphin Lampion
      La loi est faite par les représentants élus du peuple.
      La police ou la gendarmerie sont là POUR LA FAIRE APPLIQUER.
      Théoriquement.
      Parce que le dérapage devient permanent et légitimé.
      La peine de mort est parfois appliquée en toute impunité sous des prétextes divers...


    • Arogavox Arogavox 18 août 11:04

      Effrayant !


      • amiaplacidus amiaplacidus 18 août 11:08

        Dard-en-main : "...Aucune communauté, sur le sol de la république, ne fait sa loi, c’est la police, la gendarmerie, les forces légitimes des forces de l’ordre qui font la loi dans notre pays..."

        Il devrait apprendre le B, A, BA de la démocratie : la séparation des pouvoirs.

        En démocratie, les forces de l’ordre légitimes font partie de l’exécutif et ne doivent pas faire la loi, elles sont chargées de la faire appliquer, y compris par elle-mêmes.

        Il est vrai que dans la France où la justice dépend de l’exécutif (gouvernement), où l’ordre du jour du législatif (les chambres) est fixé par l’exécutif, dans cette France, qui a pourtant vu naître Montesquieu, la démocratie ...


        • Francis Francis29 18 août 11:32

          Effrayant en effet, cet esprit qui règne au sommet de la République.

           

          Nicolas Sarkozy était pas mal non plus quand il disait : « Je n’aime pas la Justice, heu, l’injustice, et je ne laisserai à personne le monopole de la Justice »

           

           C’est d’autant plus savoureux qu’il disait aussi : « La vérité est multiple ; la pensée unisue c’est celle de l’opposition ».

           

           Est-ce que c’est le pouvoir qui rend fou ? Ou bien les fous seulement qui accèdent au pouvoir ?


          • leypanou 18 août 12:25

            Donc, ma question finale sera simple : Qui à votre avis aujourd’hui sont les racailles à nettoyer au Karcher ?  : on va attendre la réponse des « bons » commentateurs.

            En tout cas, au Royaume Uni, avec l’IOPC, çà ne plaisante pas : beaucoup de révocations ont eu lieu (beaucoup de membres du BNP par exemple ont été licenciés, mais c’était du temps de l’IPCC je pense).


            • Ruut Ruut 18 août 13:23

              Quid de Bénalla ?

              Quid du respect des traités interdisant a l’UE de lever un impôt Européen ?

              etc....

              Quid du respect du vote des français contre le traité institutionnel Européen...

              Quid du respect a l’intimité et a la vie privée en période COVID ?

              Quid du respect au libre arbitre dans une société avec tant d’interdits et d’amendes potentielles dans la France d’Août 2020 ....

              Quid du respect de la liberté d’expression........

              Quid du respect de la prescription médicale avec l’interdiction d’accès, en France, a certains traitement peux cher et efficaces par les particuliers.

              etc...

              Faites ce que je dit mais pas ce que je fait......

              Triste époque.


              • Loatse Loatse 18 août 13:30

                J’ai regardé la vidéo et tu sais quoi georges, j’ai eu mal pour la gamine, mais une peine immense pour cette pauvre môme que son père enfin si on peut appeler ca un père, embarque dans une histoire ou celui ci décide de se la jouer rebelle, donc enfreindre la loi pour quoi finalement sinon une question d’égo (à moi on ne la fait pas !) se servant de la gamine (« devant une gamine de 10 ans, c’est inhumain ! »)

                bin fallait y penser avant à la gamine, ne pas l’embarquer dans un trip provoc en mode « je pousse des fonctionnaires patients à bout », je fais le buzz, je relève les noms, je filme leur visage et je leur colle sur le dos des faits qui n’ont rien à voir avec la situation, facilement rattrapable (on remonte son masque sur son nez et on n’en parle plus !)

                Une tête à claques qui veut faire le buzz en entrainant sa famille dans son délire...

                capital sympathie : 0, celui ci va à ce vigile qui s’est fait poignarder par un autre furiosus qui s’estime au dessus des lois..


                • George L. ZETER George L. ZETER 18 août 14:47

                  @Loatse
                  bon, on ne sera jamais d’accord, car, au départ emmerder des gens dans un train pour un masque pas assez sur le nez...je pense que j’aurais fait de meme, car il y en a marre d’être emmerdé sans arrêt par des « agents » tatillons. en plus je pense que le mec ne pensait pas que ça irait aussi loin. bref, le seule option dans la France de nos jours c’est de fermer sa gueule...je ne suis pas d’accord.


                • Jeekes Jeekes 18 août 16:36

                  @Loatse
                   
                  ’’on remonte son masque sur son nez et on n’en parle plus !’’
                   
                  Bien entendu. Et on en profite aussi pour baisser son froc, ça ne demande pas beaucoup d’effort non plus !
                   
                  Belle réflexion de mouton...
                   
                   


                • Loatse Loatse 18 août 19:03

                  @Jeekes

                  sincèrement, je veux bien bêler et montrer mon cul, si cela peut empêcher au moinsse le reconfinement de nos anciens dans leurs ehpad...

                  https://www.lci.fr/sante/coronavirus-covid-19-deces-de-neuf-residents-en-une-semaine-dans-un-ehpad-les-sablons-pres-de-nancy-2161849.html

                  Bonhomme qui dans son train défend SA liberté à postillonner à tout va (un eternuement c’est vite fait), il aura l’air fin confiné en septembre...


                • zygzornifle zygzornifle 18 août 18:28

                  “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.” Montesquieu


                  • zygzornifle zygzornifle 18 août 18:32

                    Article R. 434-14 - Relation avec la population  : Le policier ou le gendarme est au service de la population. Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement.

                    Excusez moi monsieur de gilet jaune de vous avoir crevé l’oeil ,

                    Excusez moi monsieur de gilet jaune de vous avoir arraché une main ,

                    Excusez moi monsieur de gilet jaune de vous avoir roué de coup ,

                    Excusez moi (a la famille) d’avoir tué votre grand mère sur son balcon a Marseille .


                    • Le421 Le421 19 août 07:20

                      @zygzornifle
                      Pfff !
                      Des détails tout ça !!
                      Demandez à Olivier Béziade comment ça s’est passé à Bordeaux !!


                    • L'apostilleur L’apostilleur 18 août 19:00

                      « Aucune communauté, sur le sol de la république, ne fait sa loi, c’est la police, la gendarmerie, les forces légitimes des forces de l’ordre qui font la loi dans notre pays »

                      Vous auriez modifié l’expression de Darmanin en ajoutant un verbe « ...des forces de l’ordre qui font RESPECTER la loi dans notre pays ... » et tout le monde aurait été d’accord.

                      Sauf ceux qui pensent que « ...la police, la gendarmerie, les forces légitimes des forces de l’ordre... » n’ont pas à faire respecter la loi.

                      Ou ceux qui pensent que les « communautés » peuvent se substituer aux forces de l’ordre sur le sol de la république.


                      • Le421 Le421 19 août 07:22

                        @L’apostilleur
                        Réponse au problème devenu patent où les FDO font maintenant respecter LEUR loi, dictée par le ministère et les préfets.
                        Vu qu’il n’y a aucune réelle sanction... Hormis des enquêtes de l’IGPN qui concluent toujours de la même façon.
                        Et beaucoup plus rapidement que pour Benalla !!


                      • ETTORE ETTORE 18 août 21:55

                        « Communauté »  ?

                        Ah....les dealers se sont regroupés en « communauté » ?

                        « Le sol de la République » ?

                        Il y a belle lurette que le « sol de la République » est fracturé en millions de 

                        « zones affranchies » de toutes les lois qu’on imprime à coup de pv ou de matraques , à tous ceux qui qui ont le tort de ne pas y résider.

                        Alors on avait déjà un pied nickelé à talonnettes qui voulait user du karcher, on vient d’en découvrir un autre qui pense que les mots sont plus efficaces que l’eau chaude à haute pression.

                        Ah, tous ces bombages de torse, et aussitôt .....les fesses bien serrées !

                        Ministre....C’est du sport à tous moment, cela se voit à leur dégaine.


                        • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 19 août 10:26

                          @ETTORE
                          D’ accord (déon) avec vous : de la fanfare maintenant et des bruits de casseroles à la fin.


                        • Adèle Coupechoux 19 août 19:06

                          En fait, il ne s’agit pas de masques, ni de gestes à la con....On n’en est plus là.

                          Tout le monde sait très bien qu’il s’agit de nos libertés et de notre vivre ensemble qui est devenu totalement impossible dans ce monde chaotique, dénué de sens.

                          Celle qui applaudit, elle pourrait être aussi l’hystérique qui à 20 heures pétantes se montrait à son balcon en tapant sur une casserole pour applaudir les soignants. Et aussi celle qui voulait déloger de son immeuble les mêmes soignants pendant le confinement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité