• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > De François Ruffin à Marine Le Pen, la haine en bandoulière

De François Ruffin à Marine Le Pen, la haine en bandoulière

Des deux côtés, ils affirment porter la voix du peuple et, à ce titre, être le messager de leur colère. Dans une stratégie calquée sur celle de Donald Trump, Marine Le Pen dans son débat contre Emmanuel Macron a ainsi choisi de tomber le masque pour nous offrir son vrai visage marqué par la violence et la haine, à l'opposé se son affiche officielle. La haine à l’égard d’Emmanuel Macron, c’est également le fil conducteur de la tribune signée par François Ruffin, l’une des figures des Insoumis, dans Le Monde. L’une des leçons à retenir de cette élection présidentielle, c’est que les extrêmes, qu’elles soient de droite ou de gauche, constituent les deux faces d’une même pièce et usent des mêmes ficelles.

Et cela commence par un vocabulaire commun qui stigmatise « les petits marquis poudrés », « les élites », « les codes », « ces gens là ».

« J’incarne l’irruption du peuple dans l’entre soi suranné des élites », « J’ai été à la table de ce débat la voix du peuple, l’expression de la colère de cette majorité silencieuse qui n’en peut plus de l’abandon à laquelle on la confine » a ainsi déclaré Marine Le Pen le lendemain de sa prestation médiatique. Des propos que l’on pourrait placer indifféremment dans la bouche de Jean-Luc Mélenchon notamment lorsqu’elle ajoute « Ma voix n’a été que l’écho de la violence sociale qui va exploser dans ce pays« .

Il y a de quoi être effrayé devant cette violence, qu’elle soit en filigrane ou physiquement exercée dans les réunions publiques pour le FN ou dans la confrontation directe avec ses adversaires politiques, façon Insoumis, par les jets d’œufs ou les concerts de casseroles.

Le problème avec la violence verbale, c’est qu’à force d’en user elle finit par s’exercer physiquement, notamment lorsqu’on légitime à longueur de discours son usage et donc qu’on la normalise.

« (…) j’ai discuté avec des centaines de personnes, et ça se respire dans l’air : vous êtes haï » écrit François Ruffin à destination d’Emmanuel Macron dans une diatribe où l’auteur cache son aversion personnelle derrière un sentiment collectif supposé.

« Vous êtes détesté d’emblée, avant même d’avoir mis un pied à l’Elysée » assène le Mélenchoniste patenté. Une phrase qui résume tout. L’intransigeance, le procès d’intention et le refus de faire réussir la France même avec un président dont on ne partage pas les idées. La seule chose qui compte ce serait donc le CV. Une nouvelle forme de déterminisme social où les individus seraient les otages de leur milieu, de leurs études, de leur vie professionnelle.

Il est toujours présomptueux de vouloir parler au nom des autres. Mieux vaut pour cela avoir une légitimité populaire acquise sur la base du suffrage universel. Or les urnes ont parlé et JL Mélenchon n’est pas au second tour.

Les élections législatives offriront l’occasion de mesurer le rejet supposé du futur président de la République. Mais, de la même façon que la prestation de Marine Le Pen a été contre-productive, il n’est pas sûr que les promesses de chaos, les aigreurs et les rancœurs constituent un programme attractif.

Ce n’est pas d’enragés la bave aux lèvres dont notre pays a besoin mais de personnes engagées dans un redressement collectif partagé qui ne soit pas synonyme de recul social mais au contraire, de reprise en main de notre destin, de la place de la France dans l’Europe et dans le monde, et de consolidation de notre modèle social, de notre contrat social. Ce qui nous réunit donc et pas ce qui nous divise.


Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 5 mai 11:13

    Les sans-couilles votent Macaron


    • jeanpiètre jeanpiètre 5 mai 19:16

      @Arcane
      l’extreme droite est dans les 2 camps du second tour


    • Freiheit 6 mai 11:47

      @Arcane

      Je ne pense pas que vous utilisiez votre cerveau pour voter pour un petit garçon....Je ne vous ferais pas cet affront. Mais La haine du Front National, ce parti des « sans dents », de cette France sacrifiée par la Mondialisation et l’Union Européenne aboutit au vote pour un jeune arriviste immature et narcissique. car comme le disait Mélenchon, face à Marine Le pen même une chaise serait élue« . La trouille des »élites« et de ceux que l’ont maintient dans les années 39-45 pour qu »ils « votent bien » est telle que c’est bien cette « peur au ventre » qui les motive. Il y a bien longtemps que vos cerveaux ne répondent plus....
      Voter pour un gamin ? A quoi en est réduit ce pays..

    • belzebu by lucyfer 6 mai 22:19

      @troletbuse

      T’excites pas troletbuse, c’est plié : Marine a gagné.. J’essaie d’avertir les autres, pas pour les provoquer, pas pour jouer au con... Simplement pour leur atténuer le choc demain soir. Ils veulent pas me croire. 



      Je les laisse se démerder avec leurs problèmes cardiaques, Il y aura une sévère détente sur le marché du logement. 


      Et je suis pas touché, je suis même propriétaire immobilier. Du coup, je vais porter la bonne nouvelle plus loin...Bye

    • MagicBuster 5 mai 11:32

      Obama soutien macron, Quelle honte !!!

      Imaginez ce dirait les journalistes si Poutine soutenait Marine . . .

      Vive la raclure président .... beurk


      • quid damned quid damned 5 mai 14:50

        @MagicBuster

        Tout à fait voilà ce que j’ai écrit dans un autre fil :

        "

        Obama donne son avis : Macron,

        Varoufakys (à la rescousse de Mélenchon) donne son avis : Macron,

        Merkel donne son avis : Macron,

        Poutine se tait car il ne se mêle pas de la politique des autres pays, de plus, il serait immédiatement taxé d’ingérence.

        Cherchez l’erreur ...

        "

      • Buzzcocks 5 mai 15:09

        @MagicBuster
        Mais il la soutient puisque la russie finance la compagne de le pen.


      • belzebu by lucyfer 6 mai 22:22

        @MagicBuster

        Pourquoi « Quelle honte !!! ? »


        Il y en a qui se souvienne qu’il a soutenu Hillary... Et qui se souviennent aussi comment ça a fini !! Ça te revient ?

      • alinea alinea 5 mai 12:51

        mais dans quel monde vivez vous, l’auteur ?
        Il ne s’agit pas d’idées avec lesquelles nous ne serions pas d’accord, il s’agit bel et bien du hold up de nos vies par une oligarchie dont la violence fait des morts tous les jours !
        Et contre ce pouvoir tentaculaire, liberticide, omni présent, quoi d’autre que la violence pour en exprimer notre dégoût ?
        Quand elle descendra dans la rue, cette violence de tous ceux qui n’en peuvent plus, quelle mièvrerie paisible écrirez-vous ?


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 5 mai 14:10

          ’’Ce n’est pas d’enragés la bave aux lèvres dont notre pays a besoin mais de personnes engagées dans un redressement collectif partagé qui ne soit pas synonyme de recul social mais au contraire, de reprise en main de NOTRE DESTIN de la place de la France dans l’Europe et dans le monde, et de consolidation de notre modèle social, de notre contrat social. Ce qui nous réunit donc et pas ce qui nous divise.’’


          Question bave aux lèvres, les discours de Macron en sont dégoulinant !

           smiley

          Pour Macron, le destin de la France n’est pas ici mais à Berlin, que vous le ’’vouliez ou non !’’ ;

           « D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin qu’on le veuille ou non parce que notre destin est là ! (...) je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. NON ! »

          EM

          Vous qui parlez de consolidation de notre modèle social, voici ce qu’en pense Macron ;

          « Je n’aime pas ce terme de modèle social. »

          EM

           smiley
          Avant de penser complètement printemps, je vais réfléchir encore 1 peu avant dimanche... candidate enragée ou mon destin à Berlin, ordonnances européennes ou frexit après référendum, j’hésite...

           smiley

          • bernard29 bernard29 5 mai 14:16

            la chronique de Ruffin, c’est l’effarement total, et tout le monde aura compris jusqu’où les Insoumis sont capables d’aller dans l’ignoble. Il faudrait quand même lui signaler que Macron est largement devant son leader, et que si donc Macron est haï , que dire des insoumis. ?

            A mon avis, Ruffin, c’est de la même gravité que Marine le Pen, et il est nécessaire de le combattre de la même manière.

            S’il veut le bordel, une France qui s’insulte, et une supposée révolution, pourquoi ce Monsieur fait le joli cœur en se présentant aux élections législatives. Remarquez on verra bien s’il est adulé dans sa circonscription.


            • Taverne Taverne 5 mai 15:21

              On s’est recréé un panthéon. Les candidats représentent chacun d’eux un dieu antique. Le dieu de la terre fut Lassalle (avant lui : Bayrou avec son tracteur), le dieu de l’amour ou Eros est Macron (auparavant Ségolène !), le dieu de la colère est Mélenchon (« je suis le bruit et la fureur »), la déesse de la mer est Marine, cela va de soi. 


              • Taverne Taverne 5 mai 15:21

                Déesse de la mer et de l’amer...


              • egos 6 mai 09:42

                @Taverne


                Hermes plus qu’Eros.

                « Il conduit les âmes aux Enfers et guide les héros et les voleurs. »

              • Le421 Le421 5 mai 18:45

                Une chanson pour Macron Dimanche soir...

                « No time for losers
                ’cause we are the champions
                of the world »...

                Diriger un pays, M’sieur Macron, c’est diriger tout le monde.
                Les gagnants et les perdants.
                Seuls les premiers vous intéressent.
                C’est là le gros, le très gros problème !!


                • TSS 5 mai 20:09

                   L’auteur et bernard29

                   Ruffin connait particulièrement bien Micron, ils sont tous les deux

                   d’Amiens et ils sont allés dans les mêmes ecoles(les jésuites).

                   vous devriez aller voir« merci patron » de Ruffin,il a eu un cesar !

                   vous devriez lire son journal« FAKIR » qui est bien plus interessant

                   que les quotidiens croupions engraissés par l’état... !!


                  • P.-A. Teslier 5 mai 20:57

                    La haine bien sûr car le pgm de MLP est bcp plus que haineux ( ICI ).


                    • Jordi Grau Jordi Grau 6 mai 08:30

                      Dans une région dévastée comme la Picardie, il n’est pas très étonnant que Macron soit détesté. Je ne vois pas en quoi le témoignage de Ruffin est invraisemblable... En fait, je trouve Ruffin presque trop gentil. J’ai juste lu le début de sa lettre ouverte, n’étant pas abonné au Monde, mais j’ai l’impression qu’il cherche à avertir Macron de ce qui l’attend s’il s’obstine à vouloir continuer la casse du droit du travail qu’il a commencé avec ses copains Valls et El Khomri. C’est plutôt gentleman, comme attitude...


                      • Piere CHALORY Piere CHALORY 6 mai 09:15

                        @Jordi Grau


                        Je ne connais ni la Picardie ni Ruffin mais il n’y pas besoin d’interviewer des centaines de personnes pour voir que Macron est sinon haï terme qui ne veut rien dire, mais clairement détesté, (personne n’a oublié sa loi ’’el khomri ) et ce qui le perdra est son arrogance ; il se croit en effet tout permis, sachant qu’il a derrière lui tout l’appareil d’état, la justice et l’intégralité des médias TV, Radios, Journaux, journalistes compris. 

                        Mais ce petit monsieur et son quotient surélevé de détestation, avant même d’accéder au pouvoir grâce à un hold up médiatico-frauduleux digne d’un coup d’état, va bientôt devoir affronter des éléments qui vont le submerger à la façon d’une vague scélérate de maroufles engloutissant le frêle esquif de sa prétention démesurée. Poupon Macron va bientôt être déniaisé...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires